mercredi 16 août 2017

Les Réalités de Rue

8 commentaires:

  1. Quelle horreur, ce taré frappe pour tuer ! Et personne ne bouge ! La leçon est tellement vraie: "be aware + it’s up to you". Etre vigilant. Toujours. Le nombre de fois que dans un commerce je fouille mon sac, je sors mon porte-monnaie, concentrée là dessus (avec ce faux sentiment de sécurité), sans regarder autour de moi, juste comme le pauvre homme tabassé dans la vidéo. Merci Volwest pour ce rappel essentiel.

    RépondreSupprimer
  2. Depuis le temps que je te suis vol, j'ai bien compris que l'analyse de son environnement est primordiale dans le monde d'aujourd'hui. Cette vidéo le prouve malheureusement.

    Prend soin de toi ++

    RépondreSupprimer
  3. Le pire c'est que l'agresseur fais ça pour rien, il ne doit pas y avoir plus de 100$
    Avoir conscience de son environnement est indispensable mais je ne m'attendais pas à un tel déchaînement de violence.

    RépondreSupprimer
  4. Comment réagir?! Le plus désastreux, c'est que personne réagi après, ils ne savent surement pas quoi faire... Les premiers soin devrait être déjà appris par tous, moi en premier!

    RépondreSupprimer
  5. Mais qu'est-ce que c'est que ce connard et tout ces cons autour ? c'est fou quand même... ce monde est rempli d'abruti... c'est pas les premiers soins qu'il faut là... c'est une balle dans le buffet de ce cons là... ce genre de vidéo me fatigue quand on voit le peu de réaction autour... bref merci pour le rappel...

    RépondreSupprimer
  6. Si vis pacem....encore et toujour !

    RépondreSupprimer
  7. En réalité le combat ne commence pas quand le premier coup de poing part. La victime aurait du considérer que l'agresseur lui avait déclarer la guerre au moment où il lui a fait tomber violemment son portefeuille.
    La seule manière d'interpréter le premier geste de l'agresseur, c'est de considérer que vous avez affaire à quelqu'un de potentiellement dangereux, et donc d'enclencher immédiatement une riposte la plus définitive possible : a minima une longue giclée de gel lacrymo et un coup dans la glotte, le plexus ou les couilles.
    Et ensuite fuir le plus rapidement la zone de danger.

    RépondreSupprimer