vendredi 7 décembre 2018

Le Live du 7 Decembre - Julien

8 commentaires:

  1. Pour l'anecdote du mec obèse, sur un poste de secoure on avait un forain comme ça qui pesait trop lourd et qui visiblement avait des soucis. Notre priorité, c'est peut être con, c'était de réussir à le convaincre de venir avec nous jusqu'au poste, histoire de ne pas avoir à faire un relevage: va t en faire un pont sur une personne avec un tel encombrement: il faut pouvoir l'enjamber et le soulever dans cette position....et après le transporter. Pour avoir du transporter en terrain accidenté un mec d'env. 70kg sur 2km à 3, tu transpire déjà pas mal...

    RépondreSupprimer
  2. Merci à Julien de représenter aussi bien la profession d'infirmier, merci à Vol West pour ces entrevues toujours plus intéressante.

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir et merci pour tes vidéos !
    Concernant les nombreuses critiques que tu as eus sur les garrot : les gens qui critiques sont souvent mal renseignés sur l anatomie et l interaction des fonctions vitales ! Le garrot nécessite certes des connaissances mais sur 1 hémorragie il reste le moyen le plus facile et efficace pour stopper le saignement .
    Les gens doivent se former + au lieu de se reposer sur le système samu/pompiers .
    La plupart des critiques font référence au " crush syndrome " ou syndrome des ensevelis .
    Cela mets en cause l alteration des cellules par manque d oxygénation liée au fait que le sang ne circule " presque plus " dans l extrémité du membre !
    Le phénomène mets des heures à apparaître alors que l on se vide de son sang en quelques minutes avec 1 hémorragie !

    En espérant que l expérience d 1 pompiers professionnel de 15 ans d expérience de terrain aidera à rétablir la zen- attitude :)

    Stay safe 👌

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton engagement professional et ton message !
      :)

      Supprimer
  4. Bonjour, je ne comprends pas le nom du médicament à 45mn de la 2eme video. Narcal ? Pourriez vous l'écrire ? Merci a tous les 2 ! :-)

    RépondreSupprimer
  5. Salut.
    Je suis français.
    Il y a 3 ans j'ai suivi une formation de premier secours : On m'avait dit "surtout pas de garrot".
    Ce mois-ci j'ai repassé cette formation et on m'a dit "Il faut poser un garrot" (quand c'est adapté à la situation bien sûr).
    En France (comme ailleurs j'imagine), les instructions officielles changent sans cesse d'une année sur l'autre. Je pense que c'est pour cette raison qu'il y a confusion chez les français (surtout chez ceux qui ne sont pas à jour de leur formation ou chez la majorité qui ne sont tout simplement pas formés).
    Je te rassure, tes conseils sont utiles.

    Pour les extincteurs disposés dans les lieux publics ou les copropriétés c'est pareil, on est tellement mal formés que l'on pense que c'est réservé aux pompier alors qu'en fait c'est pour nous.

    RépondreSupprimer