mercredi 4 juillet 2018

Les Réalités de Rue - Main vs. Machette


5 commentaires:

  1. A la vue de cette "salade de doigts", je suis toutefois surpris de ne pas voir plus de sang jaillir de ce moignon. Est-ce que le brassard porté est un simple tensiomètre automatique ou est-ce un garrot pneumatique ?

    Quand on voit la configuration, on peut être bien content d'avoir suivi les conseils de notre survivaliste de bon conseil et d'avoir pris un sac congélation pour emballer l'extrémité et les morceaux qui pourraient trainer.
    Si vous avez des packs de froid instantané (chimique), cela peut-être une bonne opportunité pour conserver les membres sectionnés en attendant une possible greffe mais attention aux brûlures par le froid (ne pas mettre pas en contact direct).

    Malheureusement, ce genre de situation sera de plus en plus fréquente dans nos villes d'Europe vu le quota de "déséquilibrés", excités du bulbe et amateurs de machettes en circulation.
    Gardez les yeux grands ouverts, les loups marchent parmi nous.

    RépondreSupprimer
  2. Il s'agit bien d'un brassard de tensiomètre.
    Fait étonnant : son jean a été découpé. Blessures sur les membres inférieurs également ?

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, Jean-Baptiste, il semblerai que les coupes franches d'un membre facilite la faculté des vaisseaux à limité la vascularisation sur celui ci, mécanique de survie par excellence, et donc limite naturellement l’hémorragie au extrémité des membres. Le cas ne si prête pas aussi bien sur un arrachement. Je suppose que la victime est aussi blessé au jambes vue le pantalon découpé à la mode Leatherman Raptor. Moralité, en ville, toujours couvert.

    RépondreSupprimer
  4. NB Un tensiometre peut et a déjà été utilisé pour faire un garrot sur un membre supérieur

    RépondreSupprimer