samedi 31 mars 2018

Survivalisme: Préjugés et réalité avec Gilles Lartigot

4 commentaires:

  1. Surprise qu'il n'y ai pas de commentaire car j'ai trouvé l'échange très pertinent... donc je laisse juste un petit mot pour vous remercier tous les deux car je suis avec intérêt ton bloc vol west et je lis les livres de Gilles lartigot avec beaucoup de plaisir, j'apprécie votre calme, votre intelligence et me retrouve dans vos analyses. je vous souhaite un joyeux printemps qui éclot de toutes parts ici dans notre auvergne encore sauvage. Bises marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à Volwest et à tous,

      Je suis toujours "amusée" de voir les réactions (propagande, diffamation, mensonge, etc..) toujours plus ridicules du système à bout de souffle et tenant grâce aux subventions de l'État, donc des impôts du citoyen...face aux solutions souvent parallèles, mise en place, par les citoyens responsables, via, le survivalisme, le minimalisme, la permaculture, la décroissance, etc...et ceux dans tous les aspects du quotidien. Comme une crotte de nez, jettez à la face du dit système ;)

      Par exemple, une contradiction parmi tant d'autres, du système schizophrène et bipolaire actuel, sur la vision dépeinte par les médias et le politique, du survivaliste anxiogène et paranoïaque...

      L'État a un site "officiel", dont je vous met le lien ci dessous et qui demande aux citoyens responsables de :

      http://www.gouvernement.fr/risques

      " Se préparer en toutes circonstances "

      "Prévenir et agir en cas de risques et de menaces"

      "S'informer sur l'action de l'État"

      "S'engager et aider en cas de crises"

      Entre autres recommandations du site, il vous ai demandé d'identifier les risques près de chez vous (classé selon votre département), d'anticiper une situation d'urgence, de préparer un kit d'urgence, etc...

      Notre hôte a fait une vidéo sur le sujet "les survivalistes sont parano"

      https://youtu.be/5SeVkHs4_nM

      Bonne continuation
      Prenez soin de vous ;)


      Supprimer
  2. Bonjour,

    Je rejoins Marie sur le fait que votre calme dans vos explications est très appréciable : pas d'effet de style, pas de phrases ampoulés, pas de nervosité. Des explications simples, limpides, précises. Il est fortement dommage qu'on ne prenne pas d'avantage exemple en France sur votre manière de fonctionner qui est la logique même : être autonome, être résilient, savoir s'assumer, refuser de se conformer / conforter dans la protection d'un système gouvernemental qui ne devrait exister que pour les personnes qui sont en réelles difficultés (ce qui n'est pas le cas aujourd'hui), protéger les siens, ne pas chercher la croissance à tout va, me semble pourtant faire partie des choses les plus élémentaires au quotidien. Il est dommage que vous ne puissiez pas avoir le soutien des médias : je pense que beaucoup de jeunes mis à l'écart car ne trouvant pas leur place dans notre système trop rigide auraient besoin d'un bon modèle à suivre. Et votre modèle est le bon d'autant plus qu'il est détaché de la sphère politique. Amicalement.

    RépondreSupprimer