mardi 27 juin 2017

Les Réalités de Rue

11 commentaires:

  1. De dos, à plusieurs, comme des mecs avec des couilles ! Comment faire pour gérer ça quand tu vois rien venir?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même en respectant certains protocoles de sécurité personnelle, parfois on ne peut rien faire a part gérer "l’après". Ici il est surtout question d'administrer les premiers soins aux victimes.

      Supprimer
    2. Ils sont pas payé pour avoir des couilles, ils sont payés pour être efficace...

      Supprimer
    3. Dur de gérer l'après alors que la gorge semble avoir été tranchée

      Supprimer
    4. Hi.
      J'ai plutôt l'impression que le gars s'est explosé le pif en tombant au sol.
      Une gorge tranchée saigne plus que ça et plus vite il me semble.
      Il a pris un KO, tombe au sol et se fracasse sur le bitume.
      En tout cas ça y ressemble.
      Après, à moins d'avoir des yeux dans le dos ou de marcher en effectuant des 360 réguliers (ce qui semble peu pratique en ville de nos jours il faut l'avouer), on ne peut pas tout prévoir.
      Mauvais endroit au mauvais moment...
      @+...

      Supprimer
    5. salutations.
      Effectivement on ne peut pas tout prévoir, en tout cas la réaction de la victime la plus "fraiche", est un peu limite devant son copain qui risque de s'étouffer avec son sang...

      Supprimer
  2. C une Blitz attaque. On ne peut pas l'éviter malheureusement sauf à ne pas sortir à cette heure dans certains quartiers. La riposte est quasi impossible. Des lâches et une balle de pense pour ces chiens.

    RépondreSupprimer
  3. Les deux gars étaient visiblement des gentils... C'est des cibles pour des groupes de ce type. La seule façon d'anticiper ce genre d'événements est avant tout d'avoir toujours un œil sur son environnement, d'être prêt à réagir et si nécessaire avec la volonté de tuer. Et ce que cela ne plaise ou pas, les agresseurs eux ne se posent pas la question et tuer ils s'en foutent.
    J'aimerais que nos concitoyens accèptent non pas l'idée de la haine mais de la saine colère. Contre ce type de raclure pas de compromis.
    Stay safe

    RépondreSupprimer
  4. c'est malheureusement comme précisé "l'après" qui est problématique là !
    le "pote" encore conscient est choqué et incapable de prendre soin de son ami inconscient... gros soucis, car le temps est très long ou la personne à terre n'est pas évaluée ni "scorée" ! ce temps est crucial... souvent il représente la différence entre séquelles ou mauvais souvenir (si il en a !) parfois vie ou mort !
    stay safe

    RépondreSupprimer
  5. En fait ca devient compliquer...c soit tu vie dans un etat de paranoïa permanent en regardant partout et en se retournant continuellement soit vivre en etant consciant que quel que soit l entrainement subit et quel que soit le moyen de defense que l ont a sur nous nous pouvons toujour etre des prois potentiel! Pourtant il n est pas tres tard sur la video 21h...il est vrais que mettre l accent sur la formation sur les premiers soins doit etre une prioriter...mais en etant mois isoler et en sorta t toujour a plusieur(ce qui je le convient en cas de sortis en amoureux n est pas des plus romantique) on complique le choix d'un potentielle agresseur!! Avec l ordure qui vient verifier si la victime est dcd ou non...aaaah la la...glock a la rescousse!!!!!!

    RépondreSupprimer
  6. C'est glauque mais le titre de cette vidéo est clair, et c'est la triste réalité de nos jours... plusieurs thématiques me viennent en tête : conscience et connaissance de son environnement, self défense à défaut d'être 5ème dan en arts martiaux, formation aux premiers secours...avec un minimum de connaissance, on peut maîtriser déjà quelques paramètres, comme la peur, etc...

    RépondreSupprimer