lundi 19 septembre 2016

La Ferme Urbaine




En achetant mes publications préférées du mois…je me suis abandonné aux mathématiques intimes du “je suis”:

Je suis 80% Ferme Urbaine.
Je suis 20% Prévoyance, Fais-Pas-Chier et trucs Pionniers…




L’âme de ce blog, c’est a dire sa partie immergée, n’a jamais été qu’une discipline intime d’exploration.

Cet espace est un sous-sol aux apparences bordéliques et aux cartons variés: un peu de survie, de la prévoyance, du fais pas chier, de la production alimentaire, de la vigueur primitive…et puis, mine de rien, beaucoup de structuration existentielle.

Pendant que certains cartons sont ouvert rapidement, d’autres font l’objet d’une attention soutenue: ils sont déballés méticuleusement.
Des cartons font plaisir…et d’autres sont chiants.
Des cartons sont a garder…et d’autres sont a brûler.
 




Mes cartons, nombreux et particuliers de part les détours effectués et les années grignotées, vont enfin pouvoir être déballés, répertoriés, organisés et finalement rangés dans notre “Ferme Urbaine”.

A suivre…




9 commentaires:

  1. Je dis : Bravo !

    Et merci de nous encourager (sisisi ...) à évoluer humainement. Le Survivalisme n'étant simplement qu'un mot pour dire aux autres qu'on veut Vivre. Il y a ceux qui comprendront et "les autres". Pour ces derniers : Ne tentez pas notre partie "Fais pas chier ...", même si elle ne représente qu'une partie des 20 % de notre évolution vers un retour à l'Homme.

    RépondreSupprimer
  2. Voilà un début qui met en appétit...

    RépondreSupprimer
  3. cette idée de ferme urbaine me passionne réellement. Après une formation en permaculture, je m'initie 3 jours par semaine chez un maraîcher afin de développer mes compétences dans le domaine. j'ai récemment rompu mon contrat de travail pour avoir du temps et développer ce projet. je voudrais parvenir à une relative autonomie alimentaire pour ma famille (4 personnes) et développer différentes animations sur l'environnement, sur l'accès à l'autonomie... pour assurer un revenu complémentaire. je perçois aujourd'hui le salariat, même s'il est pratique, comme un asservissement. j'ai hâte que tu ouvres un peu plus tes cartons sur le sujet.

    Amicalement

    RépondreSupprimer
  4. Petit post pour t'exprimer tout mon soutien.
    Merci vol west

    RépondreSupprimer
  5. Tu as un talent d'écriture sur la forme et des pensées qui font réfléchir sur le fond.
    Merci
    Ed

    RépondreSupprimer
  6. Congrats! Happy for you guys! Let us know how things are going in the new "ferme urbaine" when you have time.

    RépondreSupprimer