vendredi 15 juillet 2016

Le Pansement Compressif - Pose et Discussion

31 commentaires:

  1. Merci à vous 2 pour cette serie de videos.C vrai qu en France nous n'avons pas la "culture" du garrot.Superbe pansment compressif maison que je testerai d'ici peu...Je fais echo à julien : Formez vous !!! Ds l'urgence on perd ses capacites, les bons gestes doivent etre reflexes.Bye

    RépondreSupprimer
  2. Au fait, en prevision des coups de soleil cet ete, gardez de la biafine ds le bac a legumes du refrigerateur... Plus efficace et plus agreable qd ça brûle...

    RépondreSupprimer
  3. MERCI encore. J'ai jamais vue cette combinaison et cette façon de le faire. J'adore. Je modifie ma trouve de ce pas.

    RépondreSupprimer
  4. Vidéo très intéressante, merci.

    J'ai suivi une formation aux premiers secours en France il y a un peu plus de dix ans, et je constate que l'approche a l'air très différente aux USA. On m'a par exemple enseigné que les garots étaient "interdits" sauf amputation ou débris dans la plaie qui empêche le pansement compressif. De même, j'ai appris qu'un pansement compressif qui entraîne un changement de couleur du membre (comme dans la vidéo) est un pansement trop serré qu'il faut reprendre.

    Je serais curieuse de connaître les raisons de ces différences si vous les connaissez. Peut-être une prise en charge médicale différente après les premiers soins ?

    À moins que les enseignements aient évolué en France aussi et que la formation que j'ai reçue soit tout simplement obsolète...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nous au canada les cour de secouriste et RCR doivent etre renouvelez a toute les 3 ans pi souvent il y a des gros changement

      Supprimer
    2. Bonjour,

      1. Effectivement, 10 ans, dans le milieu médical, c'est une éternité !
      2. Comme Julien l'explique dans la vidéo, le pansement compressif peut être utilisé sur une blessure potentiellement mortelle comme sur une blessure qui ne serait pas a priori mortelle.

      La pose du pansement va donc varier, comme expliqué dans la vidéo.

      Supprimer
    3. Bonjour,

      En France aussi, la formation doit être renouvelée régulièrement. Je n'ai juste pas fait ce qu'il fallait...

      Merci Volwest pour ces vidéos qui m'ont mis un coup dans le derrière, je me suis inscrite à une formation fin août...

      (Et merci pour tout ton travail de manière générale.)

      L.

      Supprimer
    4. Le garrot à été retiré des cours de premiers soins car les gens utilisait trop facilement ces instruments pour arrêter des saignement qui pouvait être facilement stopper par une compression directe. Ici je pense que Volwest et son pote présente une toute autre dimension. On parle de soin en situation tactique, on parle de blessures de guerre ou très importante, on parle d'hémorragie à risque vital. Les inconvénient du garrot sont dérisoire vis à vis de son efficacité dans ces cas de figure.

      Supprimer
    5. J'arrive un peu tard mais je crois que le garrot est en train de revenir au "gout" du jour en France. Je ne sais pas si il est de nouveau enseigner mais j'ai pus le retrouver dans les messages de prévention des attentats réaliser par le gouvernement. C'est peu être un premier soins lourd mais sur des blessures par balles c'est rapidement la solution la mieux adapter pour les membres.

      Supprimer
    6. Tant en France qu'en Belgique il est de nouveau enseigné.

      Supprimer
  5. Merci à vous pour ces séries de vidéo. Suite à ça et aux événements de ses derniers mois en Europe. J'ai décidé de suivre une formation de premier soin et ensuite j'ai bien envie d'approfondir ces compétences. Encore merci les gars !

    Stay Safe !

    RépondreSupprimer
  6. Salut,pouvez vous nous faire une vidéo avec un incident concernant l'abdomen ou la partie "tronc" du corps.Merci pour votre implication.

    RépondreSupprimer
  7. J'adore la vidéo!!! Premièrement merci a vous deux de prendre de votre temps personnel pour nous instruire. Deuxièmement petite question pour julien dans la vidéo du garrot tu disait que parfois sa prenait deux garrot pour stopper une hémorragie est ce que sa ne serait pas une bonne idée de mettre un garrot plus un pansement compressif pour rajouter plus de largeur que juste deux garrot? troisièmement advenant le cas que l'ont stress un peu pouvons nous pas mettre un garrot faire le pansement compressif et ensuite enlever le garrot? merci beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !

      Tu as vu la dernière vidéo de la série sur le garrot "récapitulatif + Q&R" ?


      Supprimer
    2. Je vais aller le revoir à l'instant je crois que je vais trouver ma réponse dedans 😉

      Supprimer
  8. bonjour, superbe vidéo :) juste une petite question quel longueur prendre pour les gazes et la bande elastique. merci a vous deux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      La bande élastique que nous utilisons dans la vidéo fait 3 inch (≈ 7.5cm) de large pour 67 inch (≈170cm) de long détendue et 5 yards (≈455cm) de long tendue. Plus la bande est élastique, plus on peut la tendre et exercer une pression importante.
      Merci,
      Julien

      Supprimer
  9. Bonjour à tous les deux,

    En premier lieu, un grand merci à votre série de vidéos sur le garrot ainsi qu'à cette dernière qui peut entrer dans la même dynamique étant donné qu’après le serrage de la bande "compressive" le résultat est un arrêt de la circulation dans le membre touché...
    Je suis formateur en soins de premiers secours en Suisse pour une entreprise privée qui forme les secouristes d'entreprise et ce que nous enseignons est la pose du garrot et du pansement compressif qui a pour objectif d’arrêter une hémorragie sans arrêter la circulation sanguine en aval...
    Par contre dans le cadre d'une formation que je suis entrain de créer pour les tireurs sportifs et autres ainsi que pour les chasseurs, je trouve cette technique de pansement compressif super intéressante à amener comme un plus....
    Serait-il possible d'avoir des infos sur les formations que pourrait proposer la boite de Julien, car même en ayant pas mal de connaissance liées à mon parcours professionnel, je trouve toujours intéressant de continuer à se former au contact d'autres méthodologies et d'autres visions...
    Encore un grand merci à vous deux...
    Yannick
    Ps Mon émail est : ybalisson@gmail.com

    RépondreSupprimer
  10. Merci beaucoup pour tous les renseignements. Je regrette que lors de la formation PSC1 on ne nous forme pas au pansement compressif. Pensez vous poursuivre cette série de vidéos sur les soins d'urgences vitales? J'espère que oui car ces vidéos sont très utiles. Elles font prendre conscience de l'importance de se former et d'avoir un minimum de matériel avec soit.

    RépondreSupprimer
  11. Merci a vous pour vos vidéos très instructives cela m'a conforté dans l'idée de faire une formation et du coup le 30 la croix rouge aura un élève studieux :). Prenez soin de vous

    RépondreSupprimer
  12. Encore une fois: merci! Par contre, questions cons:
    - Ta bande de compression a besoin de mesurer idéalement quelle longueur?
    - La gaze utilisée, peut elle également servir à "bourrer" une plaie perforante (vue quelles ne sont pas stérilisées, et que dans le cas présenté, c'est la compresse, elle stérile qui protège la plaie....si j'ai bien compris)?
    - Dans le cas d'une blessure en solo (en gros, je suis tout seul dans les bois) sur les membres supérieurs, cette méthodologie est elle applicable à une main?
    - Enfin, je me trimbale depuis plusieurs années dans la voiture, en plus d'un compressif "civil", un coussin hémostatique d'une 20ène de cm afin de pouvoir intervenir sur des plaies plus grosses. Quizz des avantages et inconvénient d'après toi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Hurgoz,
      Merci à toi. Question cons? Connais pas.
      - La bande élastique que nous utilisons dans la vidéo fait 3 inch (≈ 7.5cm) de large pour 67 inch (≈170cm) de long détendue et 5 yards (≈455cm) de long tendue. Plus la bande est élastique, plus on peut la tendre et exercer une pression importante.
      - Le pansement tel qu'on le montre dans la video se poserait pour controler une hémorragie potentiellement mortelle (HPM), mais provenant d'une plaie superficielle, donc pas de nécessité de bourrer/packer. Une plaie béante avec une HPM au fond nécessiterait effectivement de bourrer/packer la plaie, idéalement avec de la gaze hémostatique et/ou stérile, afin de remplacer toute la masse de tissu manquant et de pouvoir poser par-dessus un pansement compressif efficace. Sur le terrain, la stérilité n'existe pas réllement. On peut et on doit viser l'aseptie, mais on ne sera jamais vraiment stérile en milieu extérieur. On considère d'ailleurs ici que lorsqu'on traite une HPM, la prévention d'une infection éventuelle est secondaire, on ne s'en occupe pas sur le terrain, mais à l'hopital. L'objectif principal est de stopper l'hémorragie, le reste on voit ensuite. La compresse sert plus à faciliter la formation d'un caillot solide qu'à protéger la plaie d'une infection éventuelle. Encore une fois, dans un cas comme ça aux USA, on se focalise sur la préservation du volume sanguin, pas sur les dommages aux tissus.
      - C'est possible, mais pas idéal du tout. A mon avis, le mieux pour une auto application à une main, c'est le CAT (surtout leur dernière version, avec la boucle à simple fente). C'est très instinctif, facile, rapide et efficace. Si je me coupe un bras, c'est ça que je me mettrai, ça prend 10 secondes.
      - Les agents hémostatiques sont très efficaces, et idéaux pour controler une HPM sur une zone jonctionnelle (aisne, aisselle, cou) sur laquelle on ne peut pas poser de garrot, ou sur une zone molle (abdomen, plaie béante) sur laquelles une compression efficace est difficile. De manière générale, on applique une pression manuelle directe (doigts gantés!) sur la source de l'HPM, puis on "pack" la gaze hémostatique entre les doigts et la source tout en maintenant la pression. Il faut "packer" bien serré, et jusqu'à ce que tout le volume de tissus manquants soit remplacé par de la gaze. Ensuite on pose un pansement compressif par dessus. Personnellement, je préfère la gaze hémostatique pliée en Z (Quickclot Combat Gauze Z-fold, Celox Rapid Z-fold) aux coussins car je trouve qu'elle offre plus de possibilités pour la conformation à différents types de blessures. Les agents hémostatiques en granules sont pratiquement proscrits aux USA, en raison de risques d'embolisation accrus.
      Merci,
      Julien

      Supprimer
  13. Bonjour, pour reprendre des questions restées sans réponses, quel type de bande élastique conseillez-vous? Quel type d'élasticité? (Courte, moyenne ou longue?)
    Il y a énormément de choix et je pense que ce détail est important afin d'obtenir une compression optimale

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      La bande élastique que nous utilisons dans la vidéo fait 3 inch (≈ 7.5cm) de large pour 67 inch (≈170cm) de long détendue et 5 yards (≈455cm) de long tendue. 5 yards tendue est la longueur standard ici, et c'est généralement plus que suffisant. Il existe aussi des bandes "double longueur" qui font 10 yards de long tendues, mais il est rare d'avoir à utiliser une telle longueur. Plus la bande est élastique, plus on peut la tendre et exercer une pression importante ou moduler la pression appliquée.
      Merci,
      Julien

      Supprimer
  14. Bonjour,
    Vidéo génialissime je vais investir!
    Une petite question: on doit vérifier le pansement au bout de 15-20 mn pour voir si l'hémorragie commence à s'arrêter, puis refaire moins serré.
    Si l'hémorragie se poursuit, combien de temps peut-on garder le pansement compressif vraiment serré sans risque pour le membre (vu que le sang ne passe plus ou presque)?
    Merci!

    Ludovic

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ludovic,
      Difficile de répondre de manière absolue, mais ça se compte en heures. Dans le cas d'une hémorragie nécessitant la pose d'un tel pansement, il faut de toute manière que le patient arrive à l'hopital le plus rapidement possible. En-dessous de 2 heures après la pose, il faut réévaluer rapidement et dessérer le pansement si l'hémorragie est controlée. Au-dessus de deux heures, on laise le pansement en place et c'est léquipe de la salle d'urgence qui l'enlèvera.
      Merci,
      Julien

      Supprimer
  15. Bonjour vol et juju, le pansement élastique est-il adhésif? Je ne trouve que ça ou des auto adhesive.Merci pour votre travail

    Stéphane

    RépondreSupprimer
  16. Pas de marque ou de site à nous proposer pour les bande élastique?

    RépondreSupprimer