mardi 14 juin 2016

Le Multitool de Pépé


Léger et polyvalent, ce petit outil de charpentier de 1890 trouvé dans une brocante locale était le “Multitool” de l’époque.

Doté d’un tournevis a tête plate, de poinçons, d’une vrille, de ciseaux a bois et d’une scie, il est capable de réparer et fabriquer une multitude d’objets et d’outils, et ceci sur différentes matières comme le bois mais aussi le cuir.

Tous les outils se rangent dans le manche creux.

Si ce “Multitool de pépé” était la plus part du temps rattaché a une boite a outil ou un atelier, il était parfois intégré aux paquetages des soldats ou des pionniers et autres explorateurs. Son volume et sa polyvalence en fait un excellent outil de “vie en campagne”, capable de fabriquer des ustensiles de cuisine, des manches d’outils, des contenants, des chaussures etc.

C’est dans cet esprit que j’ai intégré cet outil a mon kit nature.

De plus, il n’est pas difficile de fabriquer de nouvelles pièces a l’aide d’une forge ou d’un poste a soudure, et d’intégrer d’autres outils comme par exemple une lime, et donc de personnaliser, compléter ou moderniser notre éventail d’applications.

Marié a d’autres outils comme le couteau, ce bidule a tout faire est tout simplement fantastique pour une application "Bushcraft" !








4 commentaires:

  1. Super découverte! Moi aussi j'aime bien chiner des outils d'autrefois dans des brocantes/vide grenier. Bien souvent ces outils sont plus solide que maintenant et avec un prix dérisoire, mais y'a pas le côté tacticool que certains recherchent ;-) Merci encore pour tout tes articles, Stay safe.

    RépondreSupprimer
  2. C'est amusant ça, j'ai peu ou prou le même gadget mais en plus moderne : manche en plastoc jaune transparent (genre "vif", 70's power) et un cruciforme à la place de la scie. Jamais je n'aurais imaginé que son histoire puisse remonter à si loin :o Un peu chiant à organiser (il faut tout recaler dans le manche après chaque utilisation) il à le mérite d'être rustique et relativement robuste. Je pense qu'il doit être facile de lui fabriquer des appendices, pour peu que l'on soit bricoleur (mais je ne m'y suis jamais essayé), ce qui le rend d'autant plus polyvalent.
    Une bien belle découverte en somme !
    Merci Volwest

    RépondreSupprimer
  3. Je vais surement me mètre au boulot pour ajouter ces outil à celui que j'ai déjà. En fait le mien est pour coudre le cuir et la toile avec des allènes dans le manche.

    RépondreSupprimer
  4. Ben mince j'ai un truc relativement identique, dans l'atelier de mon grand père, mais j'ai un marteau à la place de la hachette. Il y a aussi si je me souviens bien une petite règle. Et le manche est en bois.... comment fixes-tu la tête de hache ?

    RépondreSupprimer