mardi 29 mars 2016

Force sur Force


Confrontations verbales et physiques en tous genres, harcèlement sexuel et viols, cambriolages, terrorisme…a tout moment, et selon notre environnement, nous pouvons être, nous les citoyens, propulsés dans une situation de violence extrême, dans une situation de survie.

Aux US particulièrement, de plus en plus d’écoles et de centres d’entraînement s’intéressent aujourd’hui au développement de scénarios de "Force sur Force" capables d’inoculer les citoyens armés a des situations difficiles.

Ces scénarios sont vastes:
- Prise d’otage dans une supérette.
- Confrontation domestique violente.
- Invasion du domicile.
- Attaque dans un ascenseur.
- Harcèlement sexuel.
- Terrorisme.

Ces inoculations de “Force sur Force” ont la particularité de donner le plus de liberté cognitive possible aux participants, et d’explorer un processus de résolution de conflit large, c’est a dire de traiter les trois phases d’une situation dramatique:
1. Avant
2. Pendant
3. Après

>> La première vidéo est un scénario de confrontation violente dans un bar, ou le participant doit simplement rentrer dans un bar et commander une boisson.
Il est immédiatement attaqué par un groupe d'individus.

>> La deuxième vidéo simule une attaque au couteau dans un Bus. Ce scénario est basé sur un événement réel, ou une personne a été tuée et une autre grièvement blessée.

>> La troisième vidéo simule une dispute domestique dans un immeuble, ou l’épouse, violemment attaquée par son époux, se réfugie chez le participant.
Notons que pour ce scénario, l’épouse se retourne contre le bon samaritain !


Stay Safe.


12 commentaires:

  1. 'est encore et toujours le même problème pour nous qui résidons en Europe, et plus particulièrement en France : le port d'arme reste strictement interdit. Je vois déjà les partisans du ''oui mé tu cé il suffi d'avouar un permis de chasse ou une lissense de tir et tu peu possédé une arme'' me tomber dessus (caricatural hein). Oui, mais le port reste interdit (je ne parle meme pas de l'Etat actuel des choses)..Le Krav maga, le close, le kali ou systema? Des pratiques créés uniquement dans le but de rassurer une population embourgeoisée..aucun travail axé sur la condition physique, des mouvements bien trop mécaniques et inadaptés à l'évolution des techniques d'agressions (oui, nous ne sommes plus au moyen âge), sans parler du plus important : aucun travail de respiration (qui est primordial lors d'une situation de stress extrême).. Bref, j'ai arrêté le systema lorsque le prof a entamé sa phrase avec :"alors si votre agresseur possède une arme à feu...''. Ces systèmes de ''défense'' nous conditionne à une situation qui à 100% ne se passera pas comme assimilé, et là le jeu devient nettement plus dangereux.. La solution si vous ne pouvez pas fuir? Fermer les fesses et espérer que votre agresseur ne s'en prendra pas à vous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne mélangeons pas tout.

      Le port d’une arme a feu est interdit par la loi, mais la possession ne l’est pas. Ces scénarios s’appliquent aussi a des situations au domicile (dispute conjugale, invasion du domicile, cambriolage qui tourne mal etc…), ou pour les citoyens qui decident, en toutes connaissances des lois, de porter un outil de défense.

      Cet outil peut être une arme a feu, un parapluie, une gazeuse, un couteau ou une telesco…le traitement de l’information, notre réaction potentielle et la décision d’agir reste un terrain intéressant a explorer.

      Ensuite, je ne vois pas en quoi le fait qu’il soit extrêmement complexe, mais pas impossible, de désarmer une personne au travers de certaines techniques de combat a mains nues annule automatiquement la pratique d’une discipline comme le Krav ou le Systema.

      Il y a des situations ou “serrer les fesses” n’est qu’une promesse de mort. De ma fenêtre, si il faut mourir, autant le faire debout, surtout si la situation dicte un risque certain et immédiat pour un proche…mais je comprend que cette philosophie ne soit pas pour tout le monde.

      Supprimer
    2. Je pense un peu comme toi Phil, j'ai maintenant une trentaine d'années de judo cela n'a pas empêché un gars de me défoncer il y a deux ans, le premier coup qu'il m'a porté au visage ne m'a pas réellement fait mal mais m'a fait trébucher et quand il s'est jeté sur moi, j'étais dans l'incapacité de l'immobiliser et pourquoi??? parce qu'au judo on ne donne pas de coups de poings, parce qu'il n'avait pas de kimono et nous n'étions pas sur le tatami.
      Le problème c'est que les sports de défense ou combat font penser que tu peux t'en sortir ou maitriser la chose, ce qui en général est complétement faux.

      @Vol, je pense que l'on a tous la même philo...

      Supprimer
    3. Il existe pourtant plusieurs systèmes de self-defense intégrés en habits de ville qui gèrent l'avant/pendant/après avec des techniques et principes simples réalisables sous stress, tels que l'ADAC, ACDS, RAPIDE DEFENSE...

      Supprimer
  2. C'est pas parce que le blog est en français qu'il ne s'adresse qu'à la France. Y a beaucoup de pays/régions francophones en dehors de la France, avec des législations diverses.

    Chacun trouvera ce qui l'intéresse dans les articles du blog en fonction de sa situation.

    Merci pour l'article et les vidéos Volwest ;)

    RépondreSupprimer
  3. Ce genre de trainning devrait être obligatoire partout en Europe. Se défendre, défendre sa famille ou un tiers devrait être, non pas un acte mais un réflexe citoyen. Si un individu attaque un ensemble de moutons apeurés qui serrent les fesses, il est tout puissant. Si un individu attaque des citoyens préparés, il risque de s'en prendre plein la tête et de devenir "la victime", et là le rapport de force fait le reste.
    Je suis toujours étonné de voir (ou plutôt de ne pas voir dans les medias) le nombre d'arrestations citoyennes faite au USA, qui ne se substituent pas à la police, mais qui viennent en complément. On nous montre toujours des fusillades en nous expliquant qu'avec tous ces gens armés, c'est logique : armes --> délinquants --> morts.
    En Europe, et surtout en Belgique, la détention d'une arme est très difficile et contraignante,le port d'une arme est interdit, la possession d'un spray de défense est interdit, posséder une lame à cran d'arrêt est interdit.
    Le plus ironique est que dans le monde du travail, unanimement, le premier responsable de sa sécurité est l’employé lui-même avant son employeur. Au niveau du citoyen, c'est l'état avant le citoyen. Cherchez l'erreur.

    RépondreSupprimer
  4. Top, ça fait vraiment envie, sais tu si il existe des formations de ce type en france ?

    RépondreSupprimer
  5. Je te rejoins parfaitement Volwest, mon message c'est juste un mécontentement par rapport a l'écart qui ne cesse de croître en ce moment entre agresseurs et agressés..

    Une petite anecdote : je reviens du Portugal (pays d'origine de ma tendre) et là bas j'ai été agréablement surpris de voir que les agents de sécurité dans les centres commerciaux soient armés (j'ai cru apercevoir un glock me semble t-il à leur ceinture)..quand on pense qu'en France ils ne peuvent plus posséder ne serait-ce qu'un pepper spray depuis deux ans il me semble..

    Lorsque l'on compare le taux de criminalité des 2 pays, y'a de quoi se poser des questions, même si il est vrai que le Portugal a gardé les séquelles de son ancienne dictature et sa façon de contrôler la population (comparez l'attitude des policiers Français et portugais lors d'une manifestation par exemple).

    Cet équipement serait très utile aux agents de sécurité en France, souvent en première ligne et sous payés..(vécu..)..voir les faits divers.

    Concernant les techniques de self défense, je n'irais pas jusqu'à dire qu'elles sont inutiles évidemment, mais face à un agresseur armé et déterminé, le jeu n'en vaut pas la chandelle.
    D'où mon énième mécontentement envers la législation contradictoire au climat ambiant..

    @Khronegon : je vie en France il est donc normal que mon point de vue soit en concordance avec mon lieu d'habitation.

    RépondreSupprimer
  6. @Daniel S. : mince..la prochaine fois prévoit un second kimono et un tatami sous le bras :P

    RépondreSupprimer
  7. Ce sont vraiment des vidéos très intéressante, et pour moi elle ne démontre pas que l'on a besoin d'un port d'arme mais que si le port d'arme est autorisé il faut de vraie formation comme celle ci. Si on arme toute une population comme la France, qui a un mauvais rapport aux armes à feux, cela fera plus de mal que de bien si les gens ne savent pas s'en servir. Avec la panique et le stress Mr tout le monde aurait vite faite de tuer tout le monde dans le bus par erreur. Mais bon le port d'arme n'est pas près de bouger.

    RépondreSupprimer