mardi 16 février 2016

Comment Camper



“Ne soyez pas impatient de dépenser de l’argent dans de nouvelles inventions. Tous les ans arrive sur le marché un nouveau brevet d’invention pour un sac a dos, un réchaud pliant, quelques ustensiles de cuisine, ou coffre et lit de camp combinés; et il y a toujours a vendre des outils tout-en-un: couteau, fourchette et cuillère, et aussi des gobelets et des merveilles d’outils.

Laissez-les tranquille: portez votre couteau de poche, et si vous pouvez plus, qu’il soit une lame fixe a étuis ou de boucher et un ordinaire couteau Case.

Ne prenez rien de beau pour un campement, en espérant le conserver ainsi: il est presque impossible de garder les choses hors de la boue, la rosée, la pluie, la poussière, ou la transpiration, et de ne pas être cassé ou abîmé.

Beaucoup de jeunes gens, avant de commencer leurs vacances d’été, pensent que le coiffeur doit leur donner une “coupe-de-combat”, mais ce n’est pas le mieux de se raser la tête aussi sévèrement, car elle est ainsi trop exposée au soleil, aux mouches, et aux moustiques.

Une coupe de cheveux modérément courte, cependant, est conseillé pour le confort et l’hygiène.

En terme de vêtements, portez ce que vous voulez si c’est confortable et durable: ne prenez pas en compte ce que les gens disent. Quand vous campez vous avez le droit d’être indépendant.”

John M. Gould - 1877
Comment Camper - Conseil d’un vétéran de la guerre civile.


 

7 commentaires:

  1. Bonjour, je découvre ton blog en m'apercevant que les valeurs du survivalisme sont celles que l'on m'a apprise pendant mon enfance ( a quelques différences près comme l’indépendance dans notre société ).
    Je suis heureux d'avoir trouvé cette aide à l'autonomie qui vas mettre précieuse pour ma vie au quotidien.
    Merci Vol West

    RépondreSupprimer
  2. Salut vol west , ce livre existe t il en français et comment ce présent il a l intérieur?

    RépondreSupprimer
  3. Salut,
    c'est vrai que c'est dur de ne pas sombrer dans l'achat compulsif et d'utiliser ce que l'on a dans cette société....mais j'y travail!
    Ca n'a rien à voir mais je me suis bien marré hier soir en regardant le premier volet de la nouvelle émission de M6: "garde à vous et suis curieux de voir l'évolution de ces jeunes loin de leurs repères dans la verte j'espère!
    Jettes-y un oeil!
    Alain

    RépondreSupprimer
  4. salut,
    article très pertinent. d'un point de vue personnel, j'aime bien les outils un peu plus anciens qui ont déjà été testés ;)et pour lesquels on a un retex. il m'arrive bien sûr de prendre des trucs récents mais si je suis certain qu'ils tiendront le coup. de plus, esthétiquement parlant, je n'aime pas les ustensiles tout neuf, clean et qui brillent !
    sur le forum de David Manise, un gars expose "la théorie du gros" : arrêter avec les mini outils ultra high tech, ultra spécifiques qui rentrent au millimètre dans le sac qui va bien. elle explique qu'il vaut mieux un truc un peu plus gros, un peu plus lourd mais plus solide et plus polyvalent. c'est plus rustiques mais ça a fait ses preuves : la grosse bâche vraiment étanche, la machette qui fait tout (couper des branches, bâtonnage, remuer le feu, cuisine, cueillette, ...)le sac où on peut tout mettre en vrac en 5 secondes en cas de pépins, ... et au final, comme chaque outils a plusieurs fonctions, on est pas beaucoup plus lourd, mais on est moins stylé !
    à chacun de choisir ;)
    David

    RépondreSupprimer
  5. @the dooi
    C'est pas faux... mais je ne résiste pas à la tentation de citer ce passage de l'article "Mon kit nature" qui me fait toujours sourire...C'est toujours quand on touche très juste que l'on peux sourire longtemps...

    J'ai eu ma période "j'emmène rien je suis trop fort".
    Ma période "j'emmène tout je suis trop nul" (voir la maladie du "et si ?").
    Ma période "tout doit être vert olive sinon c'est de la merde pull qui gratte".
    Ma période "gros / grand / lourd c'est mieux".
    Ma période "mince / petit / léger c'est plus mieux".
    Ma période "Vendredi ou la vie Sauvage".
    Ma période "Ultra Tech regarde mon réchaud fait de l'électricité !".
    Et aussi ma période "Fuck les bois j'en ai marre de dormir par terre"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonsoir,
      et oui ! je crois que tous ceux qui vont dans les bois, qui campent et qui font des bivouacs régulièrement depuis un certain temps sont tous passés par là ! mais à mon avis, il y a quand même chez chacun une grande tendance qui revient plus souvent : pour certains, ça va être le lourd et rustique (même si il y a une période light et high tech, elle est courte)et pour d'autres, le contraire ! mais c'est en essayant un peu tout que l'on trouve ce qui nous ressemble le plus et qu'on affine nos besoins.

      Supprimer