vendredi 29 janvier 2016

Les Histoires de Tony - Le Spray de Défense

11 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1. Donc pour toi, l'impact psychologique que peut avoir ton gros chien sur les gens qui ne le connaissent pas est de la parano ? Mauvaise attitude !

      2. Il me semble qu'en France, le port de la lacrymogène, sous une certaine taille, un certain pourcentage d'agent irritant, et avec un motif légitime, n'est pas interdit !

      3. Nous ne parlons pas de CS…mais d'OC. Tu dis des bêtises sur tout la ligne.

      4. Je ne vois pas ce que la communauté afro-américaine vient faire dans tout ça…

      5. Quel serait l'intérêt de Tony, Prof de self réputé et membre, entre autre, de l'ACDS, a mentir ?!?!?

      Supprimer
    2. Je suis désolé mais c'est au propriétaire du chien de s'assurer que son chien n'est pas menaçant.
      Un chien de petite taille qui est menaçant, je veux bien le tolérer parce que je sais que je pourrai avoir le dessus à coups de pieds.
      Par contre je ne vais pas laisser un chien agressif de taille imposante s’approcher de moi sans réagir et attendre pour voir s'il me mord ou s'il veux jouer...
      Je ne connais pas ce chien et je ne sais pas s'il est joueur ou pas ou s'il est dangereux ou pas. Dans le doute je me prépare au pire.
      Il est vrai que l'OC est apparemment interdit de port sans motif légitime, contrairement au CS, qui lui n'est pas efficace contre les chiens.

      Sachant cela, soit je fuis après m'être défendu en gazant le chien. On ne pourra pas me reprocher d'avoir fui car je ne peux être sur que le chien ne va pas me poursuivre.
      Sois j'attends sur place mais alors si je suis condamné pour le port de ma minuscule gazeuze (alors que l'agression dont j'ai été victime montre bien que j'avais un motif légitime), le propriétaire du chien a intérêt à prendre un bon avocat parce que lancer son chien sur quelqu'un c'est une agression avec arme et je demanderai le maximum en dommages et intérêts avec le baveux le plus hargneux que je pourrait trouver.

      Supprimer
  2. Merci Vol et Tony ;) Me concernant, le spray a été adopté par toute la famille... ;)

    RépondreSupprimer
  3. salut Vowest, salut Tony,

    je suis partisan du spray, mais je commence à délaisser le palm defender, au profit d'un simple spray. une cartouche de palm defender, c'est grosso modo une bonne aspersion, mais une seule, alors qu'une fox lab de 40 ml, tu vas pouvoir sprayer 3 à 4 fois sans trop de souci.
    Par ailleurs le mécanisme de verouillage du Palm, très bien fait, me semble difficile à déverrouiller en cas de stress intense et de perte de la motricité fine.
    Pour ce qui est des cartouches de rechargement pour l'entrainement, c'est quand même 10 €. 10 € pour un seul spray d'entrainement, c’est trop cher. je lui préfère de simples brumisateurs rechargeables, qui certes ont une distance de projection moindre, mais qui permettent de s’entraîner à la self avec spray à moindre coût.
    prenez soin de vous

    RépondreSupprimer
  4. super article
    pour mon cas personnel , petit pratiquant en self , je préfère comme volwest un spray ou il y a juste à appuyer , et plutôt qu'un spray un "jet" moins de risque en cas de vent contraire de le voir revenir vers toi.
    la petite pratique que j'ai en self (systema) montre bien l'effet panique ou on reste en apnée.

    RépondreSupprimer