mardi 17 mars 2015

Si Vis Pacem


9 commentaires:

  1. Le vrai débat commencera en France quand les gens se rendront compte que la police/gendarmerie n'a plus les moyens de les protéger. La population vit aujourd'hui dans une utopie.

    RépondreSupprimer
  2. Exact et encore une fois il sera trop tard ....

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Oui la kel-tec SUB-2000 et ce qui est génial avec ce modèle c'est qu'elle accepte tous les chargeurs de Glock... Je lorgne dessus depuis un moment.

    RépondreSupprimer
  5. Le débat arrive en France avec l'ouverture du procès du buraliste à Albi. Au vu du traitement médiatique ça ne sent pas bon pour la possession d'une arme et la définition de la légitime défense...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais il faut dire que ce buraliste cause du tort aux possesseurs d'arme sérieux et responsables. Dans son cas, il n'y a aucunement légitime défense. La légitime défense est une action immédiate et proportionnelle à l'attaque. La vie de quelqu'un doit être directement menacée. Le buraliste a découvert les barreaux sciés de sa fenêtre, a rapporté un fusil de chez lui, a dormi dans la réserve de son commerce attendant que le cambriolage s'effectue. Le jour J (ou la nuit N), les cambrioleurs cassent une vitre avec fracas, mettent 10 minutes pour arriver à pénétrer dans l'établissement, non armés....le cafetier n'avait il pas largement le temps d'appeler la gendarmerie toute proche? D'allumer les lumières en criant? Voir de tirer un coup en l'air? Bref, dans tous les cas les 2 jeunes se seraient fait attrapés, même plus tard. C'est la découverte par le cafetier des barreaux sciés quelques jours avant ainsi que les 10 longues minutes pour pénétrer les lieux par les 2 lascars qui écartent d'office la légitime défense. Ici on rentre dans le cadre de l'homicide volontaire, voir du meurtre avec préméditation. Le cafetier a tendu un piège mortel aux cambrioleurs et s'est fait justice lui-même. Il fait une très mauvaise pub aux possesseurs d'armes et c'est à cause de gens comme ça que notre image est mauvaise. Il n'y avait pas d'effondrement de la normalité au moment des faits.

      Supprimer
    2. Tout à fait d'accord. Ce cafetier avait de nombreuses options avant d'en arriver à cette extrémité. La notion de légitime défence est très stricte et là, nous en sommes bien loin. Mais c'est aussi tout le problème de la légitime défense en France, il faut subir l'agression avant de pouvoir réagir et du coup, bien souvent, il est trop tard pour réagir.Mais là, le "défenseur" étant armé, il aurait du faire les sommations d'usage.
      En fait, encore une fois, çà soulève le problème de la formation à l'auto-défense à l'usage d'une arme à feu dans le cadre de la défense personnelle.

      Supprimer
  6. Et pourtant la LD vient de lui être reconnu... comme quoi... ;)

    http://www.ladepeche.fr/article/2015/04/30/2096864-luc-fournie-cafetier-lavaur-condamne-meurtre-libere-chambre-instruction.html

    RépondreSupprimer