lundi 17 mars 2014

Ukraine - Interview

20 commentaires:

  1. Bonjour Vol West,
    Sympa l'interview) je voulais savoir si tu pouvais dire de qu'elle partie de l'Ukraine etait ces journalistes( j'ai cru entendre du russe) pour comprendre qu'elle partie anticipe la guerre civile ? et pour quel journal travaillent t-elles? (si ce n'est pas trop indiscret) car j'aimerai bien aller lire l'article.
    Merci encore pour ton travail
    A bientot

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut l'ami,

      Elles sont de Kiev, et elles travaillent pour une chaine de télévision Ukrainienne.
      :)

      Supprimer
  2. Il serait très intéressant de connaître le "résultat" de cet interview. J'ai bcp d'interrogations mais je les mets de côté pour le moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou je reste en contacte avec la journaliste...donc si ça intéresse des gens je pourrais en reparler.

      Supprimer
    2. Des nouvelles de la publication ?

      Supprimer
  3. Encore une vidéo très intéressante, bravo pour ce que tu fais VolWest.

    En espérant que ton interview soit massivement diffusée en Ukraine, que ça puisse aider un maximum de monde !

    RépondreSupprimer
  4. Un seul mot : Bravo. Bravo pour tout le travail que tu fournis mais aussi bravo pour, comme la journaliste le dit, leur " donner de l'espoir", alors que la plupart de leurs systèmes s'écroulent autour d'eux, tu leurs proposent une alternative où ils ne sont plus dans une optique de passivité. Encore bravo et un grand merci pour ton travail.

    RépondreSupprimer
  5. Intéressant et triste de voir la prise de conscience de tout un peuple sur la fragilité de nos systèmes, l’humain, nos besoins primaires…

    Mais grâce à toi ils vont pouvoir transformer leurs appréhensions en actions.

    Et finalement cette fuite si difficile à concevoir… est un des moyens les plus utilisés de tous temps et partout dans le monde… (mes grands-parents ont beaucoup voyagés afin de trouver l’endroit idéal pour élever leurs enfants, trouver un travail, un logement, un environnement sûr et abondant en nourriture…)

    J’espère que ces journalistes feront bon usage de cet interview et traduiront certains (le plus possible) de tes articles afin d’aider un maximum de personnes sur place.

    En tous cas, merci pour eux et merci pour nous.

    Stay safe l’ami.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que perso le "fuir" c'est pas l'idéal...mais certaines situations sont juste ingérables, et avoir un plan d'évacuation me parait incontournable, et ceci que nous parlions de l'Ukraine ou d'un risque d'incendie au domicile.

      Prends soin de toi et de ton clan l'amie.
      :)

      Supprimer
  6. Ses vraiment le fun cette vidéo moi je suis du Québec et pour l instant y a pas de guerre ici mais surtout pour question de météo les évacuation ou catastrophes ses bien de voir comment se prépare le nombre de partout dans le monée merci pour vôtre vidéo

    RépondreSupprimer
  7. Salut VolWest.

    Tout ce qui est géopolitique &Co est largement discuté par les journalistes (et autres "spécialistes".).
    En te focusant sur la réalité du quotidien des GENS, tu nous redonnes l'importance que justement toutes ces analyses plus ou moins pertinentes ont l'air d'oublier.
    Tu remets l'être humain au centre ! Avec son besoin de boire, de manger, de se chauffer, de se défendre, de peut-être devoir évacuer, etc.
    Tu nous partages des outils pour, tout simplement, vivre.
    Et le passage avant l'interview ou tu parles de se plonger dans l'action pour arrêter l'angoisse de l'anticipation qui tourne dans la tête : c'est génial. Parce que c'est vrai que l'angoisse paralyse et désespère. Et l'action fait taire la peur : on ne peut pas à la fois ruminer noir foncé, et être dans le mouvement physique pour un bien, pour soi-même et les siens.
    Pas étonnant du tout qu'on t'ait sollicité pour cette interview, c'est pas au 20h qu'on causerait de ça. Penses-tu. Les gens ? Rien à f***
    Alors que ta démarche (de mettre les gens au centre) est carrément inédite. \o/
    Merci pour nous. Merci pour eux.
    Longue vie à toi et aux tiens.

    RépondreSupprimer
  8. Je me doute que tu es déjà au courant de cette étude de la NASA. On ne pourra pas dire que nos dirigeants ne savaient pas...
    Courage à tous.
    http://www.francetvinfo.fr/monde/ameriques/la-nasa-prevoit-l-effondrement-de-notre-civilisation-d-ici-quelques-decennies_556243.html#xtor=AL-54

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour, merci pour votre travail.

    Savez vous si l'on peut trouver votre interview sur YouTube, en replay ... En version écrite... Et surtout en russe ou ukrainien. Je souhaiterai la communiquer a ma famille (non francophone) en Ukraine. Je n'ai pas trouve via Google.

    Pour ajouter un petit commentaire. Les ukrainiens ont une résilience globale plus importantes que la notre. Ils se souviennent de la famine de 1930 et de la grande guerre patriotique (ww2), mais surtout ils ont connu la chute de l'URSS. Chaque famille a encore un potager et la plupart des babouchkas (grand mères) stockent les produits du jardin en conserve. Les petits marches et les réseaux courts d'approvisionnements sont bien développés (résultat de la normalisation des marches noirs ?). Les gens ont souvent l'habitude de garder des dollars US ou de l'or...

    RépondreSupprimer
  10. Salut, as tu des nouvelles des journalistes?

    RépondreSupprimer