vendredi 15 novembre 2013

Vers un crash alimentaire

23 commentaires:

  1. c'est exactement ça, le problème du XXI siècle est de nourrir toute la planête. et il faut le réussir avec un tas d'autres problème que nous avons créé depuis quelques dizaines d'années:

    - manque d'eau, affaiblissement de la santé de l'homme, pollution, crise énergétique (limite des stocks d'énergie fossiles), dérèglement climatique, croissance de la pop, pauvreté de la conscience de l'homme basique occidental, pays interdépendants, consommation croissante, politiques égoïste, rejets massif de C0² et de méthane dans l'atmosphère, culte du fric, dettes colossales, problèmes sociaux, plus aucun repères, population occidentale prisonnière des addiction, etc etc...

    difficile de trouver des choses qui vont bien...

    je ne sais plus quoi penser, sinon me sentir coupable de la plus grosse connerie que l'homme ait fait. Il va bien falloir que nous payons un jour, mais avant il faut que nous limitions les dégâts. Des centaines de millions de vies sont en jeu... voir même l'espère humaine.
    Que le courage et la force soit avec nous

    RépondreSupprimer
  2. Merci Volwest
    Pas mal ce doc, à chaque fois que j'y trouvais un truc à redire, la question était traitée par la suite, même si parfois de façon très superficielle comme pour la question du stress hydrique des plantes.

    Le seul aspect qui n'a pas été traité, et qui est pourtant d'une importance fondamentale, c'est l'épuisement des sols (donc baisse de rendement), provoqué par un type d'agriculture qui ne respecte pas le cycle de la matière organique. La conséquence, c'est que rien ne pousse plus sans engrais, ou en tous cas pas avec les mêmes rendements. Claude Bourguignon en parle beaucoup, et comme c'est le seul microbiologiste des sols qui reste en europe, autant l'écouter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En parlant de Claude Bourguignon
      http://www.les-renseignements-genereux.org/videos/5498

      Supprimer
  3. Et a coté de ça les semenciers controle toute la planete par des graines f1(non reproductible!!)
    http://francemutation.com/le-scandale-des-semences/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas tout à fait exact :
      http://www.le-projet-olduvai.com/t7525-le-probleme-kokopelli

      Supprimer
    2. ton lien ne fonctionne pas ! mais je connais kokopelli

      En fait, je crois que ce que reproche l’Union Européenne à Kokopelli, c’est de vendre des semences "non propriétaires" c’est à dire sans avoir versé un sou pour les faire figurer au catalogue . En somme il faut investir dans une semence pour avoir le droite de la vendre ou la diffuser....on marche sur la tête!!!

      Supprimer
  4. Super intéressant, merci pour le partage !
    Au passage voila un documentaire en cours de production qui devrai sortir bientôt traitant justement de l'alimentation et surtout de l’état de notre société : http://www.youtube.com/watch?v=rVH-_KZ5eVU

    RépondreSupprimer
  5. très bon reportage. Mais la question de réguler la population mondiale n'est jamais abordé. On sent que l'on touche à un vrai tabou. Pourtant les chinois l'on mis en place il y a plus d'une cinquantaine d'année. Ou en serait il si il ne l'avait pas fait?
    Cette question un jour va devoir sérieusement être posé malheureusement trop tard tard. Et c'est la terrible loi Darwinienne qui va faire la sélection au profit du plus fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La théorie de Darwin ne parle pas du plus fort, mais du plus adapté. Kropotkine quant à lui a montré que la solidarité entre individus d'une même espèce et entre espèces différentes, est aussi un facteur d'évolution.

      Supprimer
  6. Très instructif , très déprimant ...face à une démographie galopante (la Chine met fin à la politique de l'enfant unique) plombée par une spéculation des matières vitales et l'absence de courage politique , le futur relativement proche nous promet d'être chaotique

    RépondreSupprimer
  7. comment réguler la population mondiale sans basculer dans un système totalitaire.
    pour moi c'est la question clef, tout le reste en découle.
    la production n'accompagnera pas indéfiniment la croissance de population.

    RépondreSupprimer
  8. ont peut ouvrir les paris ?
    -Crash alimentaire
    -Crash économique des US
    -Crash économique de l'Europe
    Le quel en 1er ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://www.contrepoints.org/2010/10/14/3822-3822

      Supprimer
  9. Petites précisions:
    1. DÉMOGRAPHIQUES: Lorsqu'on observe les faits le taux de croissance ne cesse de baisser. De plus partout et tous le temps, l'augmentation de niveau de vie conduit les gens à faire moins d'enfants.
    http://www.contrepoints.org/2010/10/14/3822-3822

    2.Le reportage est honnête : A deux reprises, pour la Chine et pour l'Argentine, il précise bien que les problèmes ne sont pas le libre marché ou le capitalisme, mais des problèmes politiques.
    En Chine il est précisé que les paysans n'ont pas le droit de propriété, qu'ils ont simplement un droit d'usage et que par conséquent ils se refusent à investir sur quelque chose qui ne leur appartient pas.
    Quant à l'Argentine, les Kirchner, d'abord Monsieur puis sa veuve, ont ruinés le pays à coups de mesures collectivistes, notamment une fiscalité délirante (dans le reportage on voit pas bien les petits céréaliers en révolte contre l'augmentation de la taxe à l'exportation.)

    La famine, dans l'immense majorité des cas, a pour origine des décision politiques aberrantes et qui viennent dérégler ou contrarier un marché libre.

    RépondreSupprimer
  10. Les états, par leurs interventions dans le marché libre, créent en permanence des dérèglements des marchés agricoles :
    - les subentions des agriculteurs européens et américains tuent les petits paysans du tiers-monde. Exemple en Afrique où les importations de poulets Français subventionnés se retrouvent sur les marchés africains et ruinent les petits paysans.
    - les biocarburants ne sont pas rentables sans les subventions à la production et sans le coup de pouce fiscal à la vente.
    Dans un marché libre les biocarburants n'existeraient pas!

    RépondreSupprimer
  11. Martino16 novembre 2013 14:19
    comment réguler la population mondiale sans basculer dans un système totalitaire.
    pour moi c'est la question clef, tout le reste en découle.
    la production n'accompagnera pas indéfiniment la croissance de population.



    Pour réguler la populace mondiale en trop une bonne épidémie voila la solution pour ne pas basculer dans un régime autoritaire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha, une bonne guerre aussi, c'est ça hein, ta solution! Il n'y a pas de solution globale mais seulement des solutions individuelles. Et si on peut donner envie à ceux qui nous côtoient d'agir de la même manière, on aura semé quelque chose qui perdurera dans le temps. Faisons la révolution en nous et le reste suivra ...

      Supprimer
    2. c'est une solution.
      croisez les doigts pour ne pas faire partie de la charrette.

      Supprimer
  12. Le futur est écrit. On sait TOUS que l'Humanité est voué à l'échec (surpopulation, pollution, pénurie des ressources, conflits en tout genre et j'en passe et des meilleurs...).
    Nous en devinons les prémices.
    Les futures générations vivront dans le chaos. Je ne suis pas défaitiste mais juste réaliste.
    Sauf si le monde décide de remettre en cause nos façons de vivre...Ce qui est complètement utopique.
    Quoique l'on fasse, c'est un monde à la MAD MAX qui naitra. Pas aujourd'hui, pas demain mais il suffit de l'observer.
    Il y aura toujours des bonnes volontés de gens éveillés mais face à des populations en souffrances, des Monsanto, Sygenta, des spéculateurs.
    Croire que nous sommes capables d'enrayer la machine qui s'est emballée est illusoire.
    Je voudrais croire en un avenir radieux mais même si nous arrivons à ralentir notre chute, nous continuerons de chuter.
    C'est juste l'histoire Humaine qui se déroule. Elle est inéluctable. Triste ? Peut être. Mais tant que nous n'aurons pas trouvé d'autres Planètes à coloniser et à saccager (le propre de l'Homme), notre espèce sera vouée à l'extinction.
    Les décennies ou les siècles à venir seront terribles. C'est juste le cycle de vie d'une espèce vivante qui laissera peut être la place à une autre espèce. ( si on n'a pas tout détruit avec nous...)
    C'est noir comme scénario mais comment voulez vous qu'il en soit autrement ?
    Les Lois de la Nature sont ainsi faites. Il faut juste accepter notre destin.
    Tôt ou tard...

    RépondreSupprimer
  13. Oh que ca menerve!Faut pas chercher loin hein,la planete produit + que les besoins de chacun...si tout le monde arrete de manger des produits animaux!Ou croyez vous que va le grain de tous ces pauvres pays??Il va nourrir le betail qui deviendre VOTRE steak! Deforestation,manque d'eau,pollution,faim dans le monde,maladies chroniques,horrible cruaute ---->a cause du regime alimentaire des pays "riches".
    Mahatma Gandhi — 'The world has enough for everyone's need, but not enough for everyone's greed.'
    Go Vegan!

    RépondreSupprimer
  14. Intéressant par certains aspects, mais un peu léger au niveau argumentaire. Se perds un peu dans les détails je trouve.
    Il y aurait pourtant beaucoup à dire sur le sujet.
    Il manque notamment cruellement une exponentielle ...

    RépondreSupprimer
  15. Cette vidéo n'est plus disponible car le compte Youtube associé a été clôturé.
    ????????

    RépondreSupprimer