jeudi 3 octobre 2013

Le Chien de l’Abbé





Jeudi 3 octobre 2013.

Aujourd’hui mon chien est mort.

Je suis vraiment très triste.

Le fait qu’elle ait eu une belle vie est une petite consolation. Comme de savoir qu’elle n’a pas souffert. Douze ans et demi pour un chien de plus de quarante kilos, c’est bien, et depuis quelques mois elle déclinait vraiment…

J’ai presque toujours vécu avec des chiens, et ils ont toujours éveillé chez moi une certaine fascination. Comme pour beaucoup d’entre vous, leur présence a souvent été un vrai réconfort et leur observation une source d’apprentissage.

Le chien ne cultive jamais la rancœur. Si par hasard il a été réprimandé, le temps de la punition passé, c’est avec un enthousiasme sincère et renouvelé qu’il vous témoigne son affection. 
Le chien ne s’encombre pas des regrets, des reproches et des jugements qui polluent si souvent nos relations avec nos congénères. Avec le chien, on est propulsé dans le réel, on n’est pas dans la spéculation. Le chien regarde toujours devant, jamais derrière…

Je remercie mon chien pour sa fidélité sans faille, ce dont plus beaucoup d’hommes ne sont capables. Je le remercie pour m’avoir montré que la défense du périmètre ne tolère aucune négociation. Je le remercie en fin pour le regard qu’il m’a offert au moment de partir. C’est ainsi que j’aimerais regarder mon Seigneur lorsque je paraîtrai devant lui : un regard d’amour, de confiance et de dépendance totale.

L’Abbé.

Sophie.


25 commentaires:

  1. condoléance pour votre chien, ceux qui partent souffre toujours moin que ceux qui restent,
    ce qui importe c'est qu'il fut aimer le reste, tout le reste n'est que du vent

    bonne continuation

    RépondreSupprimer
  2. tout ce que je peux dire , c est , plus je connais l être humain , et plus je préfère les animaux , courage dans ces moments ...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai connu ce grand chagrin il y a tout juste un an.
    J'ai ressenti le besoin comme vous d'en écrire un texte, pour elle, contre l'oubli.
    Le voici :
    http://www.isabellezimmermann.com/autres-textes#TOC-MON-CHIEN
    Mes amitiés et courage l'Abbé
    Adieu belle Sophie

    RépondreSupprimer
  4. Je compatis.....c'est un événement très douloureux....

    RépondreSupprimer
  5. C'est toujours une grand tristesse de perdre un compagnon fidèle tel qu'un chien. Je compatis à ta douleur, courage l'ami !

    RépondreSupprimer
  6. Salut
    C'est fort ce tu as écrit l'Abbé, désolé pour la perte.

    RépondreSupprimer
  7. @Isabelle Zimmermann
    Votre texte est un bel hommage également

    RépondreSupprimer
  8. Mes très sincères condoléances l’Abbé pour cette perte que nous avons vécu également.
    Je sais qu’il n’y a peu de mot pour consoler mais beaucoup de souvenirs qui permettent de tenir.
    J’apprécie beaucoup tes lettres sur ce blog, et je tenais à te témoigner ma sympathie.
    J’ai repris un autre compagnon qui nous témoigne chaque jour son inflexible tendresse et qui participe à atténuer la souffrance éprouvé.
    Bien Sincèrement.

    R.


    RépondreSupprimer
  9. Bonjour l'Abbé, je vous présente mes plus sincères condoléances pour la perte de votre amie à quatre pattes. Ayant moi aussi accompagné,cette année, Raya notre retriever labrador à sa dernière demeure, je vous fait part de tout mon soutien pour traverser cette épreuve.

    Bien cordialement,

    RépondreSupprimer
  10. C'est un très joli texte et on sent un amour sincère pour son compagnon, une véritable réciprocité du bel amour que porte le chien à son maître. Je pense que ton chien a eu beaucoup de chance de t'avoir pour maître.

    RépondreSupprimer
  11. Nous ne nous connaissons pas mais avons des valeurs communes. (en tous cas ton amitié avec Vol et tes différentes interventions sur ce Blog me le font penser)
    Je suis de tout cœur avec toi pour traverser cette épreuve que nous avons tous vécu.
    Effectivement, le fait qu'elle soit tombée dans ta famille lui a permis d'avoir une vie pleine d'amour et de complicité.
    J'ai aussi vécu cette relation exceptionnelle que l'on peut avoir avec un animal et ce dernier regard plein d'amour et de reconnaissance juste avant de partir... peu de personnes peuvent comprendre. C'est tellement douloureux et tellement exceptionnel.
    J'ai pleuré pendant des jours.... et je pleure avec toi cette perte.
    Courage l'ami.

    RépondreSupprimer
  12. Emouvant témoignage. Pensez y peut être la prochaine fois que vous acheterez un produit de l'élevage industriel ou des centaines de millions d'animaux sensibles et intelligents vivent une vie de cauchemare (le mot est trés faible) et une mort industrialisée. Un cochon, par exemple, est largement aussi sensible, sociable et intelligent qu'un chien.

    Mes condoléances.

    RépondreSupprimer
  13. bonjour "l abbé",
    sincères condoléances.....un jour vous éprouverez de nouveau cette envie d'offrir votre affection et votre confiance a un compagnon "a quatre pattes". Ce jour n'est peut être pas encore là mais avec de la chance il est proche. Aucune "rationalisation" ne peut calmer ce manque, combler ce vide.....leur vie est trop courte au vu du bien qu'ils offrent sans compter. courage et RIP pour votre chienne.....

    RépondreSupprimer
  14. Toutes mes condoléance l'Abbé et qu'elle repose en paix.

    RépondreSupprimer
  15. Tu la retrouveras dans l'au delà, c'est une des nombreuses Lois mises en place par le Créateur.
    Un animal attend son maitre, à condition qu'il y ait eu de l'amour dans leur relation.
    Mais attention ! de l'amour du chien vers son maitre et pas l'inverse.

    RépondreSupprimer
  16. Toutes mes condoléances l' Abbé, j'ai aussi connu cette dure épreuve. Un jour tu auras l'envie de reprendre un autre compagnon, mais il n'effacera pas les souvenirs de ta Sophie et c'est tant mieux..

    RépondreSupprimer
  17. Je suis passé par là aussi, c’est comme un membre de la famille qui part, c’est vraiment terrible.

    RépondreSupprimer
  18. Condoleances l'abbé,pour l'avoir vecus plusieur fois avec les chats et les chiens c'est tjrs pareil tu souffres et tu te dis tjrs pareil "j'en aurai plus jamais!!" ben la enocre c'est pareil le temps passe et tu reprends un animal de compagnie car pour toi c'est un besoin d'avoir un chien ou d'un chat peut importe, pour sa compagnie.

    RépondreSupprimer
  19. Pour info, un site en mémoire de nos compagnons a 4 pattes :
    http://www.chezmaya.com/alm/alamemoire.htm

    RépondreSupprimer
  20. Avec les chats, ça fait pareil.
    De l'amertume,parfois de la colere suivant les sirconstances,je ne veus plus de chats,puis sans trop savoir ce qui se passe , il y a de nouveau des chats a la maison ........etc..........

    RépondreSupprimer
  21. Merde. RIP le chien. Je crois que je vais ressentir exactement la même chose quand le mien disparaîtra. Content que ton chien ait eu une belle vie et une fin digne. Le lien entre l'homme (du moins celui qui respecte l'animal) et le chien ne peut s'expliquer que partiellement. Il faut le vivre, simplement.
    De tout coeur avec toi.

    RépondreSupprimer
  22. Je te temoigne ma compassion l'ami.
    Beaucoup de gens sont dignes de confiance, et capable de fidelite sans faille aussi. J'essaie d'en etre un et te souhaite d'en croiser. Je te souhaite enfin d'avoir une vie heureuse comme ce chien.

    RépondreSupprimer
  23. Toutes mes condoléances!!! J'ai toujours eu des chiens et la j'ai perdu ma rottweiler de 13 ans en janvier mais j'arrive pas a passer le cap.... c'est vraiment des personnalités et des compagnons sans failles. RIP à ta fille!!

    RépondreSupprimer