mardi 11 juin 2013

Mémoire d'un Saccage - L'effondrement de l'Argentine





"Mémoire d'un Saccage" est l'histoire de cette Argentine qui a subi une crise économique sans précédent. Un pays considéré comme « le grenier du monde » victime du jeu des multinationales sous le regard complice du FMI et des grandes puissances mondiales.

D'après son réalisateur, ce film est une manière de contribuer au débat qui se déroule en Argentine et dans le Monde entier au sujet de la globalisation, en développant la thèse qu'un autre monde est possible.

L'oeuvre est un récit militant, dont la vocation est le devoir de mémoire, qui met l'accent sur l'espoir et les valeurs humaines de ceux qui ont tout perdu et qui continuent à lutter avec dignité pour un monde meilleur.











6 commentaires:

  1. J'ai regardé seulement 12 min...Je vais probablement passer pour péssimiste mais je suis convaincu que la seul chose qui pourra nous débarasser de tout ces bandits(international)...C'EST MÈRE NATURE...:o(

    RépondreSupprimer
  2. Encore une fois, j'ai bondi en voyant tant de betise "populaire" ,avec ces violences civiles inutiles .
    A quoi bon, s'en prendre aux "farces de l'ordure public" lorsque l'on sait que celles ci, bien qu'elles soient des chaires a canon ,dèrière lesquels se cachent les bandits mafieux qui spolient les peuples,ne sont là que pour assurer de la violence sans lendemain .
    Ces violences ne sèrviront a rien de rien ,si non a lasser les spoliés ignards !
    Ces "farces de l'ordure public" sont tellement bien plus armées que ces gens victimes de ces viols pèrpetrés par la mafia ,qu'il est evident que tout se passe ayeur .
    Faut 'il se rabacher continuellement ,tellement que le deni est present ,que les lois édictées par la mafia ,sèrvent avant tout a légitimer les plus iniques injustices et les plus sals crimes ? :-D
    Ces bandits ,reconnaisons le ,se tiènnent tranquile aussi longtemps que nous leur obeissons sèrvilement , mais dés lors que nous refusons de leur ceder, deviènent violents et sortent leurs armes sans etat d'ame :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est désolant c'est vrai, mais il faut bien s'en prendre a quelqu'un surtout quand la population en arrive a ce point c'est pas par plaisir.

      Mais bon qui n'as jamais penser en voyant un contrôleur SNCF ou un conducteur de train, toute la haine qu'il a envers les gréviste, alors que les dis contrôleur ou conducteur que nous voyons eux travaille... Il faut et faudra toujours un bouc émissaire, de préférence un bouc émissaire accessible et donc contre lequel on peux pester

      Supprimer
    2. C'est d'une efficacité qui ne serait pas accèptée par des donneurs d'ordre,je crois ? ............................................. :-D

      Supprimer
  3. Je ne pense pas que quelques mots suffiront à décrire la réalité du sujet, ni même un roman pour dévoiler le ressentie que j'éprouve quant à la situation de notre monde, car plus difficile que de trouver la solution aux problèmes qui envahissent notre civilisation, c'est de comprendre leurs conséquences.

    Aujourd'hui même l'herbe de mon jardin en est affectée, la terre nourricière ne nourrit plus parce que l'homme à cru un jour pouvoir la remplacer, et à présent il ne reste plus qu'à se battre symboliquement jusqu'à voir le chaos détruire ce qu'il y a de bons comme ce qu'il y a de mauvais pour un renouveau incertains.

    Merci pour se film ;) et tu fais un très bon travail, continue ainsi car tu es un symbole d'espoir pour d'autre.

    RépondreSupprimer