lundi 11 mars 2013

Le kit de survie en milieu naturel - 2










19 commentaires:

  1. Salut Volwest!
    Super boulot as usual.
    En revanche dommage que tu dises "n'importe quelle gourde de n'importe quelle marque".
    C'est toujours intéressant de rappeler que l'aluminium NE VAS PAS au feu car c'est très toxique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon quart de l'armee francaise est a jeter alors? !

      Supprimer
    2. Très toxique n'exagérons rien.
      Il y a des milliers de gens qui s'en sont servi tous les jours ou presque et qui se portent très bien.
      En ce moment il y a une polémique, on applique le principe de précaution, mais ne tombons pas dans l'excès :)

      Supprimer
  2. Bonjour,
    Pour l'histoire de l'aluminium, vu que c'est pour la survie,donc pas tous les jours, c'est pas grave.
    Sinon très bel article.
    Personnellement, chez mora, mon préféré c'est craftline hight Q simple avec l'épaisseur lame 2mm. Le robust de la vidéo est beaucoup trop épais (moins coupant, plus lourd) et pour la scie, je préfère celle de chez fiskars, beaucoup plus légère et les dents de la scie sont plus écartées, meilleures sur le bois sec.
    Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir à tous,
      Pas tous les jours peut être, mais si un jour la situation se dégrade, bien malin est celui qui sait combien de temps cela durera, donc inox +++ du moins pour moi...
      Perso, je trouve la petite fiskars plutôt fragile/souple pour une scie, peut être que la plus grande est plus solide? mais le système télescopique me plaît bien et semble solide.

      @bientôt.
      Japy.

      Supprimer
  3. Bonjour,
    Perso, j'ai trouvé plus d'avantage avec une hachette, plutôt qu'un couteau ou une scie , sinon encore une très bonne vidéo ..

    Blec

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut !

      Oui chacun son "truc qui coupe" !
      :)

      Supprimer
    2. a bleg

      oui clairement je préfère une hachette améliorée ,faite maison en acier trempée et martelée par nos anciens....trois fonctions y sont ajoutées:marteau,hache et faux.
      Le manche est en paracorde ,ce qui permet de glisser une lame a dépecer(qui peut aussi servir de pointe a harpon ou de couteau de cuisine)
      Pour un poids inférieur a 1 kilos c'est bien plus efficace qu'un couteau et l'acier m'a couté 5 euros dans un vide grenier...en plus du plaisir a réaliser l'objet soi même (au départ c'était une hache de couvreur pour tailler les ardoises).la forme globale est celle d'une hache du genre que l'on voit sur le net en tapant hache de survie.on peut aussi pour 30 euros prendre une hachette classique de charpentier mais elles sont un peu lourdes.

      a vol

      beau travail encore une fois.

      merci

      Supprimer
  4. salut Vol,
    l'ensemble est pas mal mais il manque a mon sens une petite chose... des piles, dans une situation stressante ma LD12 tiendrait maxi 4 heure ( a puissance max +/- ). Si je doit être bloqué 5 jours ( 127h ) je préfère ne pas penser au fait de savoir si oui ou non je vais avoir ma lampe a disposition et ce a puissance max a tout moment ....

    RépondreSupprimer
  5. Salut all,
    superbe vidéo comme d'hab, il faudrait que tu fasse un espèce de lexique avec tout les acronymes que tu invente regroupés, comme les 5 C, FAC etc...
    un espèce de pense bête du survivaliste pour toutes les situations.
    et n'oublie pas le pot de Nutela dans le sac de survie, lol
    c'est une blague.
    A+++

    RépondreSupprimer
  6. Dans le cas précis de l'amputation d'un membre et à condition d'avoir le mental pour le faire, que proposes tu de mettre dans ta trousse de premier soins?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour toxic,

      voici la liste que j'utilise en tant que randonneur:(en caractere de majuscule)

      En sortie extérieure les blessures les plus classiques restent et de très loin,les traumatismes de l'appareil locomoteur.
      Il n'est pas question ici de traité l'infarctus du myocarde du sexagénaire qui a mal évaluer la difficulté a 2000 mètres.lol

      Quoiqu'il en soit face a un traumatisme (entorse,fracture,plaie..)la première des actions visera a se poser ,'allonger jambes en haut,pour réfléchir et récupérer.
      La douleur qui accompagne ces lésions sera le premier (bis) de vos soucis.La douleur empêche de raisonner, limite vos capacité de 80 % au moins et utilise toutes vos forces vitales.Il faut donc de quoi la calmer.

      première méthode immobiliser la zone lésée. donc toujours avoir du STRAP (bande élastique de 8 cm par 5 m) en sachant que une c'est rien et deux.....et savoir faire un strap (voir votre kiné ou sur le net ou votre brevet de secouriste)

      deuxième point:

      non médicamenteuse:du froid.Utiliser tout pour refroidir un trauma osseux (et autre)y compris l'eau froide du torrent soit directement(sauf si plaie...) soit a l'aide d'un sac poubelle remplis(ah le sac poubelle).


      Troisième point le relais médicamenteux.:première classe:antalgique de premier niveau:PARACETAMOL essentiellement (l'aspirine est tombée en désuétude a cause de ses capacités anticoagulantes bien que ses autres fonctions restent intéressantes (anti-inflammatoire et antalgique)).
      les ANTI INFLAMMATOIRE,ils peuvent être associés au paracetamol ou pris en alternance:cela évite l'oedeme et calme bien.

      deuxième classe simple:le tramadol mais attention aux effets secondaire (vomissement)
      deuxième classe + :les dérivés morphiniques type codéine,nalbufine et autre obtenus sur prescription seulement (normalement lol)ils sont tres intéressants car tres efficaces et facile d'utilisation chez le sujet sain.
      troisième classe les morphiniques:a usage strictement professionnel,encore que l'on puisse en discuter avec son médecin traitant.....

      SI il y a une plaie:grosse plaie veineuse:il faut de quoi la comprimer (sauf si corps etrangé qui dépasse) (GAZESSS EPAISSE°)et la maintenir (strap...)inutile utiliser des poudres coagulantes qui peuvent être dangereuses.Le risque infectieux est réel mais pas immédiat.donc la désinfection peut etre succincte.C'est le risque hémorragique qui est a arrêter dans l'immédiat.
      Faire évacuer en milieu hospitalier.

      grosse plaie artérielle:voir votre livre"premier secours",bonne chance.



      Si plaie petite nécessitant des points:désinfection (EAU OXYGENEE°en unidose car efficace sur les bactéries anaérobies (tétanos et gangrène) et pouvoir coagulant) et compression,puis STERITRIP et VASELINE (facilite la cicatrisation et évite que le pansement colle) et pansement compressif (GAZE 5/5 sterile ET BANDE AUTO COLLANTE).

      Si vos connaissances vous permettent de faire des points ben faut avoir le matos(pince kocher,fil a aiguille courbe en fil non resorbable et ciseaux.

      Il faut rajouter votre TRAITEMENT PERSO si vous en avez.

      De quoi enlever une écharde (AIGUILLE a coudre et PINCE a épiler)
      De quoi nettoyer un œil (SERUM PHYSILOGIQUE en unidose 5 au moins attension au confusion des unidoses!!!).
      Du FIL DENTAIRE.
      Des GANTS latex(protection,emballage,vessie d'eau.....)
      Des BOULES QUIESS (dormir est un besoin fondamental)
      BROSSE A DENT
      SAVON DE MARSEILLE (un bout...)
      CURE OREILLE en acier
      comprimés de VITAMINE C
      CORTISONE en comprimé (allergie,anti-inflammatoire,...)
      HUILE ESSENTIELLE de girofle (ah les dents)
      CHOCOLAT ou CAFE (pour le moral)
      MICRO PUR (boire et laver)
      accessoirement du KMNO4 (permanganate=désinfection ,feu ect ect mais manipulation délicate)

      voila

      sebastien









      Supprimer
    2. oups j'ai oublié la lame de scalpel

      Supprimer
    3. Je suis étonné par certains éléments que tu avances, comme notamment s'allonger les jambes en haut en cas de traumatisme (quelle est l'utilité ? Se mettre dans la position où on se sent le mieux me parait l'idéal, à défaut allongé à plat dos).

      Les plaies et les hémorragies sont 2 choses différentes qui imposent des conduites à tenir différentes. Une artère fémorale sectionnée avec une hémorragie non contrôlée, c'est moins de 5 minutes de survie si rien n'est fait - et on est dans les pommes avant cela. L'urgence VITALE et immédiate c'est de stopper l'écoulement de sang. En ce qui concerne les plaies, une alternative aux points de suture est le steri-strip - sorte de bandelette collante qui est utilisable très facilement (très intéressant chez un enfant car aucune aiguille).

      En ce qui concerne les différents types de médicaments, l'utilisation de morphiniques ou autres ne se fait pas simplement. Ces produits peuvent avoir par exemple des répercutions rapides sur la fonction respiratoire et entrainer une détresse (qui serait à gérer en plus du traumatisme...). A utiliser avec précaution et connaissance.

      Pour en revenir à la question "amputation" volontaire de la dernière chance, il faudrait un ustensile de coupe, un dispositif de garrot qui permettrait de limiter l'hémorragie, un linge afin d'emballer l'extrémité du membre sectionné et un lien pour le faire tenir. L'urgence ensuite est de trouver une structure hospitalière.


      Supprimer
    4. bonjour air one,

      l'objectif de ce mail n'est pas de faire un cours de secourisme mais de donner une idée de l'utilisation du matos que je propose.Cet exemple me permettait de dire combien la bande de strap est utile pour strapper une articulation ou constituer une attelle par exemple.

      Mais pour te répondre:
      "comme notamment s'allonger les jambes en haut en cas de traumatisme (quelle est l'utilité ?"
      _en cas de trauma de la jambe, effectivement,on évite de mobiliser la jambe ,sauf si elle fait un angle a 90 et qu'il faut la remettre dans l'axe sous peine de voir un défaut d'irrigation dans le membre....toutefois tout blesser doit etre allonger ne serait que pour récupérer le sang périphérique vers les organes nobles (coeur poumon cerveau).Par ailleurs cela diminue la pression du memebre inf et diminue hémorragie.

      "Les plaies et les hémorragies sont 2 choses différentes qui imposent des conduites à tenir différentes."

      oui mais il est rare d'avoir l'une sans l'autre (sauf brulure)donc j'associe les deux pour les traiter dans la foulé (compression et pansement)

      "Une artère fémorale sectionnée avec une hémorragie non contrôlée, c'est moins de 5 minutes de survie si rien n'est fait"
      je ne dis rien d'autre que consulter votre manuel de secours si vous n'avez pas encore passé votre brevet.et je souhaite bonne chance,conscient de la difficulté.Se sectionner une artère en étant seul est une situation dramatique....

      "En ce qui concerne les plaies, une alternative aux points de suture est le steri-strip - sorte de bandelette collante qui est utilisable très facilement (très intéressant chez un enfant car aucune aiguille)."
      merci de reprendre ce que j 'avais ecrit....

      "ce qui concerne les différents types de médicaments, l'utilisation de morphiniques ou autres ne se fait pas simplement"
      c'est pourquoi je l'ai reservé aux profesionnels.....

      merci
      cordialement


      Supprimer
  7. meme si vous m'avez gavé avec ton frere (cf post le sac de sucre .....) tu as l'air bluffant.....

    RépondreSupprimer
  8. bonjours thierry,

    encore désolé pour cet épisode.Cela a été très positif sur la relation avec mon frère et je te le dois en partie.Donc merci même si cela a été a ton insu....

    Pour le reste disons que j'ai du métier (expérience)dans certains domaines.Mais je ne peux dire quel est mon métier car sinon on pourrait me taxer de faire de la "médecine foraine"et je ne suis pas médecin.
    J'apprends beaucoup sur ce blog alors je m'efforce de communiquer mes expériences et mon savoir.

    bonne soirée

    seb

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,

    Petite astuce qui peut être utile pour garder des petits objets au sec (allumette, coton, briquet, billets...) un bête tube d'aspirine ou similaire, ça prends pas de place se case facilement dans une poche. J'en ai laissé un sous l'eau pendant 48 h pas une trace d'humidité à l'interieur après ouverture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut,

      Je confirme la durabilité/solidité de ces petites boites.

      Petite anecdote, un jour alors que je faisais de la recherche de métaux à la poile à frire, j' ai découvert dans une fissure de roche un petit tube, dans un premier temps, mon seul bras plongé dans cette fissure ne pouvait deviner qu' il s' agissait d' un tube contemporain, à partir de là, je vous laisse imaginer mon palpitant et mon imaginaire justement...tube d' une dizaine de centimètre, pile la forme d' un empilage de ...
      Mais quand je sorti mon bras, aspirine en toute lettre me rappela l' efficacité fulgurante de notre médecine moderne, et jamais plus depuis je ne retrouva pareille efficacité à un médicament.
      Petit clin d' oeil au Québécois qui nous lisent, à l' intérieur il y avait un petit mot de nos amis cousins, étudiants je crois, qui résumait rapidement leur présence ici et malheureusement la suite était rendue presque illisible, je refermais alors soigneusement cette bouteille à la roche. Le message était écrit en crayon à papier sur une petite feuille de type rhodia, le crayon à papier était aussi présent dans la boite.
      Il me revient un point important, la date, le message était signé de 1971, et ma découverte remonte à deux ou trois ans en arrière...

      Ça reste aujourd’hui' hui encore un merveilleux souvenir.

      Japy.

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.