lundi 18 mars 2013

EDC étudiant




Je suis étudiant dans une grande ville de 600 000 habitants en Belgique.
5 jours sur 7 je vais donc a l'université et 99% du temps je m'y rend en bus.

Comme beaucoup d'étudiants, mon budget mensuel est extrêmement limité: moins de 70EUR dans lesquels il faut compter les cinémas, les rares sorties, les rares sandwiches du midi, les loisirs survie, rando, stages etc…

J'évite donc la redondance, ce qui explique par exemple que je n'ai pas de couteau dans mon EDC urbain, en effet sur mon multitool j'ai déjà une lame qui me suffit largement.

Aussi, et puisque je suis en milieu urbain, je n'ai pas de module feu, pas de frontale, pas d'argent liquide, pas de nourriture. Mon EDC me convient parfaitement au quotidien.

Je n'ai pas encore eu le temps de passer mon brevet de secourisme mais c'est une de mes priorité…cependant, j'ai quand même une trousse de premiers soins compatible avec mes compétences. Du fait de mon budget limité la quasi totalité du matériel dans cette trousse vient des hôpitaux ou maisons de repos ou ma copine fait des stages d'infirmière.



Mon EDC:

- 1 bouteille Nalgene grand goulot
- Arktis stowaway coupe vent déperelant
- 1 Buff
- Ductape
- Clé USB
- Multittol Victorinox Spirit
- Olight T20 lampe tactique
- Porte feuille
- Lunette de soleil

- Porte clés: Sifflet FOX 40, ResQMe, paracord, spy capsule, mousqueton, LED et pince a épilé.


Module soins:

- Gel Hydroalcoolique
- 1 couverture de survie
- 3 compresses
- 1 bande
- 2 pansements
- 6 sparadras
- 2x6 Steri-Strip
- 2 bandes collantes
- 3 paires de gants
- 1 ciseau
- 2 Unidose isobetadine
- 2 Unidose liquide physiologique
- 1 protection auditive
- Médicaments : fièvre, vomissement, diarrhée…


jeudi 7 mars 2013

La légitime défense: Maitre Thibault de Montbrial.




"Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance a l'oppression."
Article II de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789.



L'arme a feu et son utilisation pour la défense personnelle reste un univers délicat, tabou et souvent mystifié, et faisant, pour beaucoup, l'objet d'un rejet catégorique.

En 34 minutes, Maitre Thibault de Montbrial expose la torpeur juridique, mais aussi sociale, culturelle, intellectuelle et philosophique, pouvant régner sur ces situations dramatiques ou un citoyen est contraint de se défendre d'une atteinte a son intégrité physique.

Video incontournable qui devrait, a minima, réveiller en nous certaines valeurs et structures naturelles…valeurs fondées non pas sur une compréhension désobligée du monde tel que nous aimerions le considérer (docile), mais bien sur les réalités parfois brutales du monde tel qu'il se présente a nous.