mercredi 24 octobre 2012

Kit de survie: Les 5C




Contenir l'eau et pouvoir la faire bouillir, faire du feu, être capable de s'adapter et d'utiliser notre environnement, fabriquer des outils et réguler notre température corporelle, sont autant de gestes primitifs et vitaux que nous devons effectuer dans une situation ou nous devenons, volontairement ou non, les seuls acteurs de notre bien être.

Même si les outils employés au maintient de la vie peuvent varier selon les besoins, la situation familiale ou environnementale par exemple, les fondations de nos kits de survie devraient refléter ce que nous nommons les 5 C.

1- Contenir

Une sphère décisive de notre évolution a été de pouvoir contenir et transporter matériels et ressources.
Cette organisation fondamentalement axée sur l'anticipation de nos besoins dans le temps mais aussi en rapport avec notre environnement est un pilier de la survie.


2- Combustion

Pouvoir faire du feu influence une multitude de sphères plus ou moins vitales comme par exemple: la régulation thermique, l'éclairage, la manipulation et la transformation de certaines matières, l'équilibre psychologique, la préparation de la nourriture et l'assainissement de l'eau.


3- Cordage

La corde a révolutionner notre rapport au monde. Utilisée pour sécuriser et/ou transporter nos contenants, pour la fabrication d'outils, de vêtements, de pièges, ou encore la construction d'abris, elle influence la totalité de nos fais et gestes.


4- Couper

De l'obsidienne au bronze, du fer a l'acier, l'outil coupant reste la fondation de notre survie depuis des milliers d'années pour son incroyable champ d'action et sa portabilité.


5- Couvrir

La régulation thermique est une priorité vitale.
Nous pouvons survivre quelques semaines sans nourriture, quelques jours sans eau, mais seulement quelques heures dans des conditions climatiques extrêmes.

Cette réalité biologique, aujourd'hui manipulée au travers d'artifices comme "le chauffage centrale", devrait nous amener a considérer cette sphère avec une attention particulière.



La fabrication d'un système de survie, et peu importe la forme ou l'envergure du système: fond de poche, EDC, sac d'évacuation, kit voiture, kit de survie, kit de décentralisation etc…devraient tous a la base refléter dans leurs champs d'actions ces 5 sphères.

Pour illustrer ce principe, voici un système de survie (sac d'évacuation) minimaliste basé sur les 5 C:



- Contenir:
1 Gourde en inox d'1L

- Combustion:
1 firesteel "Light my fire"

- Cordage:
150 mètres de corde en nylon

- Couper:
1 machette "Ontario"

- Couvrir:
1 tenue vestimentaire adaptée a l'environnement ou la situation
1 Tarp
1 couverture en laine


Les outils sont enroulés dans la couverture.
Fermé aux deux bouts par de la corde, ce système peut se porter en bandoulière.










lundi 22 octobre 2012

NOLS: La trousse de premiers soins.




La trousse de premiers soins étant un système largement intégré a la philosophie de vie du survivaliste, il peut être intéressant de découvrir ce que les professionnels intègrent dans les leurs.

Même si il est aujourd'hui facile d'acheter un système "tout fait" pour le glisser dans le kit voiture, l'EDC ou le sac d'évacuation, construire une trousse de premiers soins devrait être une démarche personnelle et personnalisé.



La trousse de secours de NOLS (National Outdoor Leadership School) est une base intéressante pour nous, car elle a été pensée et construite pour des situations d'urgence ou l'aide peut être a quelques jours de marche.
NOLS est une école de vie, de techniques et d'éthiques en milieu naturel, fondée en 1965 par le légendaire alpiniste Paul Petzoldt.

(notons que cette excellente liste ne contient aucune dimension quantitative - a vous de décider et d'adapter a vos besoins)


- Ciseaux d'urgence
- Pince a épiler
- Epingles a nourrice
- Formulaire d'évaluation du patient - crayon a papier
- Thermomètre
- Couverture de survie
- Pansement "seconde peau"
- Pommade antibiotique
- Pansements de différentes tailles et formes
- Bande gaze
- Bande de crêpe
- Bande élastique auto adhérente (Coban)
- Bande de contention
- Attelle d'immobilisation modelable
- Seringue 10ml
- Providone iodée (Bétadine)
- Serviettes antiseptiques
- Gel antibactérien
- Sutures Steri-Strip
- Compresse sterile 10x10cm
- Pansement transparent (Tegaderm) 10x12cm
- Bandage triangulaire

- Gants Nitrile
- Masque de bouche a bouche
- Antihistaminique
- Epipen (adrenaline auto-injectable)
- Aspirine (325mg)
- Sucre
- Micropur forte
- Briquet BIC


lundi 15 octobre 2012

Par ou commencer ? Le kit d'urgence




Dans une situation d'urgence, nous devrions tous être capable d'être autonome pendant quelques jours.
Coupure d'eau, de gaz, d'électricité, de communications…mais aussi pénuries de ressources vitales et effondrement total ou partiel des systèmes de santé, doivent être des situations envisagées et anticipées par la mise en place d'un plan et d'un kit d'urgence individuel, familiale et clanique.

Si la plupart des situations d'urgences sont résolues rapidement, vous pourriez, vous et votre famille, devoir être responsable de votre propre bien être, et donc autonome pendant plus de 72 heures.
Quand bien même la machine étatique aurait toute la bonne volonté du monde, elle pourrait faire face a des situations ne lui permettant pas, logistiquement parlant, de venir en aide a tout le monde en même temps.

Le kit d'urgence ci-dessous représente une fondation conceptuelle ne pouvant pas prétendre être une solution "miracle" ou englobante…car chaque kit doit refléter nos besoins personnels et l'étude de notre environnement.


Le kit d'urgence: 10 essentiels:

1- 10 jours d'autonomie en eau.

Dans une situation d'urgence, votre réseau hydrique pourrait être interrompu ou contaminé.

Anticipez une réserve de 4L par jour et par personne, dans des containers de différentes tailles pour maximiser votre niveau d'adaptation a la situation d'urgence (évacuation vs. confinement).

En plus d'une réserve d'eau potable, un système pouvant réduire votre consommation quotidienne est impératif. Les assiettes en cartons et les cuillères en plastique vont vous éviter de gaspiller l'eau pour faire la vaisselle par exemple. 

Vous pouvez aussi rajouter ici une méthode d'assainissement chimique comme par exemple des pastilles Micropure forte (une pastille pour 1L d'eau), et une méthode d'assainissement mécanique comme le filtre a pompe MSR miniwork EX.


2- 10 jours d'autonomie en nourriture.


Dans une situation d'urgence, les flux de distributions pourraient être compromis, et votre supermarché locale en situation de pénurie. Vous pourriez aussi ne plus avoir la possibilité de vous réapprovisionner (routes infranchissables, inondations etc…).

Stockez ici des aliments que vous consommez régulièrement. 

Dans un environnement dégradé, pouvoir préserver vos routines alimentaires est important…surtout pour les enfants.
Cette stabilité nutritionnelle va directement et positivement influencer l'univers psychologique de votre famille.

Devoir manger des aliments inconnus et plus ou moins douteux durant une situation d'urgence renforce systématiquement la sensation d'instabilité et de précarité.

Les boites de conserve (soupe, légumes, fruits, terrines, poisson etc…), le riz, les pâtes, les lentilles, le couscous, les haricots, le chocolat, le miel, le beurre de cacahuète et les barres énergétiques sont des solutions parfaitement adaptées a la mise en place d'un kit d'urgence, et puisque ces aliments sont régulièrement consommés "quand tout va bien", ils se prêtent facilement a la rotation des stockes.

N'oubliez pas l'ouvre boite, et pensez aussi a vos animaux domestiques !


3- Une trousse de premiers soins.


Personnalisez au maximum ce module, pour minimiser les risques de devoir aller a l'hôpital. Durant une situation d'urgence, votre hôpital pourrait être inopérant, détruit ou totalement débordé…en plus d'être inaccessible.

Si vous avez des besoins particuliers (diabète, maladie graves etc…), il est important de stocker les médicaments associés avec vos besoins.


4- Une radio a dynamo.


Durant une situation d'urgence, rester informé, en temps réel, est primordial pour pouvoir adapter vos stratégies de survie a la situation ambiante.
Prendre une décision d'évacuation ou de confinement sans informations, mêmes relatives, pourrait être source d'erreurs et d'ennuis.


5- Sacs poubelles.

Durant une situation d'urgence, les sacs poubelle sont d'une polyvalence et d'une utilité importante: faire caca, isoler, calfeutrer, jeter, manipuler etc…

Prévoyez des quantités importantes, et de tailles différentes.
Vous pouvez aussi incorporer ici des matériaux isolant plus conséquents comme les Tarps par exemple.


6- Une lampe torche.


Pouvoir s'éclairer durant une situation d'urgence ou l'électricité ne fonctionne plus peut être perçu comme un luxe, mais cet outil peut aussi être vital, comme par exemple dans une situation ou vous devez signaler votre présence aux équipes de secours, ou une situation ou vous devez administrer des soins dans le noir.

Vous pouvez aussi, en plus d'une lampe torche, adopter une lampe frontale et prévoir des bougies pour un éclairage plus "durable", et pouvant maintenir l'équilibre psychologique de votre famille.


7- Une gamelle de plus de 2L.

Préparer la nourriture, traiter l'eau par ébullition et dans des quantités adaptées a vos besoins…la gamelle est quoi qu'il arrive un outil essentiel au maintient de la vie.

Une gamelle dévouée a votre kit d'urgence est un incontournable de la préparation.


8- Energie.


Pouvoir faire bouillir de l'eau, réchauffer vos aliments ou vous éclairer demande de l'énergie. 

Prévoyez des piles de rechange pour vos systèmes a pile (lampes, radios, GPS etc…), mais aussi un réchaud de camping a gaz et du combustible pour 10 jours.

Le réchaud a gaz va vous permettre de faire bouillir l'eau et préparer votre nourriture sans avoir a dépenser de l'énergie inutilement (couper du bois par exemple), et ceci que vous soyez dans une situation d'évacuation ou de confinement.


9- Hygiène.

Sans eau courante, il peut être difficile de maintenir une hygiène raisonnable. Serviettes pour bébés, gants en latex et gel désinfectant sont autant de solutions pouvant économiser vos réserves d'eau potable.

Pensez aussi aux produits d'hygiène féminine !


10- Outils.

Dans une situation d'urgence, un minimum d'outillage peut faire la différence: gants de travail et de protection, couteau, hache, scie pliante, ouvre boite, pince, duct tape, pied de biche, Cerflex, corde, masque a poussière etc…

Ce module ne devrait pas pour autant amputer les modules vitaux comme l'eau, la nourriture, l'information et les soins.
Faites une évaluation sincère des risques et de vos besoins, et adaptez ce module a votre environnement.











jeudi 4 octobre 2012

Les systèmes de filtration Berkey




Comme nous le répétons souvent sur ces pages, se préparer a gérer un désastre ne peut être une finalité en soi tant les séquelles d'une rupture partielle ou totale de nos systèmes de support peuvent être variées et imprévisibles…mais si nous observons attentivement la sphère du besoin durant une catastrophe, nous retrouvons systématiquement certains piliers communs a tous les effondrements.

L'un de ces piliers est invariablement la quantité, la qualité et la disponibilité de l'eau potable durant ou après un événement, et il n'est donc pas étonnant que l'une des principale préoccupation des organisations humanitaires envoyées sur différentes zones sinistrées aux quatre coins du monde soit de la totalité des sphères touchant de prêt ou de loin a l'eau potable.



Si l'importance de l'eau potable prend tout son sens au sein d'environnements dégradés, il n'en est pas moins difficile pour la plupart d'entre nous de penser qu'un jour nous pourrions nous aussi être touché par un stress hydrique quelconque…et ceci peu importe la cause.

Cette tendance a minimiser, consciemment ou non, l'importance de mettre en place une résilience hydrique réellement adaptée a nos besoins se reflète d'ailleurs sur l'ensemble des témoignages et des pratiques pouvant être observées en rapport a la prévoyance.
L'anticipation et la préparation a la pénurie de nourriture par exemple, est souvent plus facilement perçue et reçue que l'anticipation et la préparation au stress hydrique…


Ce déséquilibre préparatoire est embêtant, car d'un point de vu strictement physiologique, l'eau reste une priorité largement décisive, effondrement ou pas, et malheureusement, il n'est que trop courant dans le milieu de la préparation de voir des stratégies totalement déséquilibrées quant a la gestion de nos besoins en eau.


Si le survivaliste est souvent conscient d'une possible perte momentanée ou systémique du réseau hydrique tel que nous le connaissons aujourd'hui, il est rarement conscient des implications logistiques concernant l'ampleur du travail devant lui si l'eau venait réellement a ne plus couler de nos robinets.

Beaucoup se penchent alors sur des systèmes de filtration et de purification plus ou moins "mobiles" et légers: filtres gourde, filtres a pompe, tablettes de désinfection chimique, eau de Javel, méthodes de filtration et de purification primitives, produits naturels comme l'argile, etc…
Quand bien même la mobilité, la taille et le poids sont des atouts intéressants dans certaines circonstances, ces systèmes restent fondamentalement limités tant au point de vu du volume que de la durabilité et de l'usage.


Un filtre a pompe portatif comme le MSR "miniworks EX" par exemple, me semble essentiel si ce n'est pour nos sacs d'évacuation, mais ce système reste un système qui ne peut prétendre répondre a des besoins en eau pouvant être considérables selon notre situation familiale et la nature de l'événement.

Aussi, et cette pensée n'est pas traditionnellement parlant représentative du champs de vision typiquement survivaliste, les événements perturbateurs pouvant venir déstabiliser notre normalité sont dans la plupart des cas gérés non pas en allant se réfugier dans les bois (buissonner), mais bien en s'enracinant sur place, ou dans le cadre d'une évacuation forcée, en allant se réfugier chez un proche.

Ce reflex inné et instantané d'enracinement et de "clanification", c'est a dire de vouloir se retrouver "en famille" et de chercher a intégrer un espace commun et/ou connu, est sans aucun doute la stratégie la plus fructueuse en matière de survie, car la famille ou le clan, c'est a dire le lien, est naturellement l'environnement le plus propice a maintenir un état psychologique stable, et influencer la manière et la rapidité avec laquelle nous allons réagir, surmonter et rebondir face a un événement perturbateur.


Nous parlons des lors d'anticiper non pas la survie, qui ne peut pas être envisagée comme une condition durable, mais bien la vie. 

Dans ce sens, non seulement nos filtres a eau sont généralement d'appoint, mais en plus il y a de fortes chances pour que nos besoins en eau potable soient beaucoup plus importants qu'initialement prévu du a l'intégration, voulue ou non, anticipée ou non, de personnes dans le besoin…proches et moins proches.



L'abondance et la disponibilité de la nourriture que nous connaissons aujourd'hui, ajoutée entre autre a l'amaigrissement de nos cellules familiales, auront au fil des décennies transformés la nature même de nos ustensiles de cuisine, de nos casseroles et de nos marmites, et plus généralement la nature même de nos récipients et de nos capacités volumiques.
Outre cette transformation évidente de l'objet et de sa fonction, nous pouvons aussi remarquer une transformation en parallèle de nos habitudes, de nos routines et de notre manière de percevoir le vital, et donc la prévoyance, la préparation et l'autonomie.

Si nous explorons le quotidien des millions de réfugiés dans le monde, le quotidien des millions de gens touchés par une pauvreté et un manque systémique de tout…nous nous apercevons rapidement que les outils utilisés ici sont dans l'ensemble de natures intransigeantes tant sur la fonction que sur la relation aux réalités ambiantes.

Ci-dessous 3 photos pour illustrer cette différence fondamentale entre les systèmes, les outils et les routines durant une situation de stress hydrique...

- Pakistan - 

- Inde - 

- Irlande -



- Les filtres Berkey:

Les "Berkeys" sont des filtres a gravité utilisés dans le monde entier pour répondre a des tensions hydriques plus ou moins dramatiques…d'ailleurs, il n'est pas rare de voir ces filtres être intégrés par de nombreuses organisations internationales pour fournir de l'eau potable au personnel médical et aux populations locales pendant et après un événement catastrophique…et ceci d'une manière durable, c'est a dire sur plusieurs années.

Le gros problème des systèmes de filtration courant et connus de tous; filtres a pompe, filtres paille ou filtres bouteille, est principalement la durée de vie du filtre, surtout si nous avons a prendre en compte les besoins en eau potable d'un groupe plus ou moins large.
Les filtres a charbons du Berkey ont eux une durée de vie de plus de 23 000 litres. A raison de 10 litres par jours, nous avons ici une durée de vie du système de plus de 6 ans ! 

Cette envergure dans le temps et dans le nombre rend la gamme des filtres Berkey un système pour le moins pertinent si nous nous penchons sur la mise en place d'une méthode stable et durable d'influencer la qualité de notre eau, effondrement ou pas…et ce n'est pas un hasard si ces systèmes sont largement intégrés par la plupart des survivalistes et des preppers du monde entier.

Les filtres sont de différentes tailles, organisés non pas en terme d'efficacité comme il est souvent le cas, mais en considérant le nombre d'individus au sein de votre famille. Cette intégration du nombre est intéressante, car nous avons ici un concept totalement tourné vers l'idée de clan.


- Travel: pour des familles de 0 a 4 personnes.
- Big Berkey: pour des familles de 4 a 16 personnes.
- Berkey Light: approximativement le même que le Big Berkey, mais en plastique transparent.
- Royal: pour des familles de 4 a 26 personnes.
- Imperial: pour des familles de 25 a 75 personnes.
- Crown: pour des familles de 40 a 150 personnes 

L'utilisation des termes faisant référence a l'idée de "royaume" est tout simplement liée au fait que le premier système de filtration Berkey a été conçu et construit pour la reine d'Angleterre.


Nous avons personnellement intégré le Big Berkey pour nos besoins en eau quotidiens, et ce modèle reste le plus populaire aujourd'hui avec un réservoir d'environ 7,5 litres.
Tous les Berkey sont construit de la même manière, avec deux cuves en inox pouvant être emboîtées l'une dans l'autre pour le transport: la cuve supérieur pour y déposer l'eau non potable, et la cuve inférieur de récupération, soit le réservoir.

Tous ont la possibilité d'intégrer 4 filtres a charbon (environ 90E pour 2 filtres appelés par Berkey "les éléments noir") dans la cuve supérieur, et 4 filtres pour la filtration de l'arsenic et du fluor (appelés par Berkey les "PF-2") dans la cuve inférieur.
Cependant, la plupart des systèmes sont utilisés avec seulement 2 filtres car le nombre de filtres utilisé n'influence pas la qualité de filtration mais simplement la rapidité avec laquelle l'eau est filtrée.

"Les éléments noir"

Les Berkeys sont des filtres a gravité, il n'y a donc aucune manipulation ou opération de notre part pour le faire fonctionner, et aucune partie mécanique pouvant casser ou faire défaut a part pour le robinet (prévoyez quelques robinets d'avance).

En plus d'avoir une durée de vie de plus de 23 000 litres, ces systèmes de filtration a charbon sont sans doute les plus puissant sur le marché en terme d'efficacité.
Protozoaires, bactéries, particules, parasites mais aussi produits chimiques: herbicides, pesticides, solvants organiques, arsenic III et V, fluor, nitrates et Radon 222, métaux lourds…Les Berkey éliminent ou réduisent un éventail de contaminants impressionnant.


Non seulement ce système est capable d'améliorer la qualité et le gout de votre eau au quotidien (eau du robinet), mais dans le cadre d'une urgence quelconque: inondation, coupure d'eau, contaminations, pénurie etc…ce filtre va vous permettre de filtrer une eau sale et ceci dans des quantités adaptées a votre situation familiale.

Prix: de 250 a 350E selon le modèle.
Filtre: Charbon / PF-2.
Rendement: de 11 a 100 litres par heure selon le modèle.