lundi 10 décembre 2012

EDC - Fred Bouammache




Fred Bouammache, co-auteur avec Guillaume Morel du livre PROTEGOR, et tout comme moi faisant partit de la famille de Blogspot, nous déballe sont EDC Urbain…



Alors voici sous forme de 5 éléments succincts & pragmatiques l' E.D.C qui est le mien, donc utilisé en majeure partie en contexte urbain :

Un contenant, qui soit un sac fiable, modulaire, pratique, robuste et suffisamment étanche pour résister aux intempéries ponctuelles.

Le format classique sac à dos à double brettelles est appréciable et ô combien pratique, mais les mono bretelles comportent des avantages indéniables en milieux confinés, au contact d'une foule dense, et dans certains cadres d'interventions pour les professionnels.

Le secret de l' E.D.C est de savoir le compartimenter de façon astucieuse, sans avoir à rechercher laborieusement à l'intérieur le matériel dont nous avons rapidement besoin. Chaque chose doit être à sa place, et en terme d'accessibilité, l'exercice de visualiser les yeux fermer les différents emplacements dédiés aux différents matériels & équipement ne me semble pas fantaisiste.

En cas d'urgence, chaque seconde gagnée est précieuse !



Les 5 orientations possibles de l'ED.C. urbain :



1) Un mini kit de secours, médical : De quoi soigner les petits maux les plus fréquents et handicapant lorsque l'on a besoin d'être au top et constamment vigilant.

Comprimés orodispersibles pour lutter contre les maux de tête, douleurs, états fébriles, nausées, anti-diarréhique, traitements médicaux prescrits par son médecin traitant etc...
Huiles essentielles de Tea-Tree (certifiée AB & Ecocert).
De quoi faire face à des blessures, coupures, brulures, contusions, hématomes : compresses (suffisamment larges), pansements de divers formats étanches, bande auto adhésive de strapping, lingettes désinfectantes, Cicatryl (pommade contre les brûlures et les plaies), Bétadine en mini-dose, un outil coupant pour accéder à une blessure et couper des vêtements en sécurité, une pince à épiler, une épingle à nourrice, une pince anti-tiques, un bandana ou un large carré en coton propre, du baume du tigre et des gants en latex.

De l'huile essentielle Hélichryse italienne (certifiée AB & Ecocert) et une pierre d'alun, utilisée comme déodorant et pour stopper les petites coupures superficielles, ainsi que du sérum physiologique.


2) Un module "ration énergétique, hydratation & réconfort", destinée à éviter les coups de pompes durant une journée particulièrement chargée, et à accompagner les éventuels "sauts" de repas... 

Bouteille d'eau, barres diététiques, chocolatées, pattes de fruit, fruits secs, autant de possibilité que d'envies !
Un supplément "occupation du temps libre" : de quoi lire & écrire, se changer les idées, se détendre et patienter plusieurs heures dans des zones d'attente, des difficultés de circulation (transport en commun, trains, avion, voiture).


3) Un module défense, sécurité personnelle : des objets usuels pouvant être prépositionnés de façon pragmatique sur soi ou dans son sac (veiller à l'accessibilité !), tels que stylos-kobutan, pics à cheveux, aérosol de défense, etc... 

Tout objet est susceptibles de devenir une arme entre des mains bien entrainées, n'hésitez pas à vous entrainer avec des parapluies, bouteilles en plastiques, journaux roulés, etc...et à bien assimiler les spécificités de la légitime défense (article 122-5 du code de procédure pénale), dans l'hexagone ;-)

Un second téléphone mobile, une liste manuscrite des numéros "utiles", un peu de monnaie...



Pour les professionnels de l'intervention, une arme de poing de type compact (en complément de celle portée sur soi), quelques chargeurs en conséquence, un baton téléscopique, des entraves de type Serflex, une lampe tactique fiable, résistante aux chocs et éblouissante de type Surefire, un petit couteau à lame fixe de cou de type griffe ou shark Fred Perrin, une lame pliante Spyderco ou Cold Steel en poche, et un aérosol de type gel…


4) Un module "dépannage-bricolage, orientation" comprenant de la paracorde en quantité suffisante (10m), un multi tool Leatheman, un couteau suisse en complément (le tire bouchon en plus ;-), de la bande adhésive ultra résistante de type "GorillaTape", une boussole et des Cyalums sticks pour éclairer et signaler sa position.



5) Un module "vêture & équipement pragmatique" : un assortiment de bonnets ou une casquettes type baseball, une paire de gants Camelbak (souples, fins, et résistants), une paire de chaussettes, un chèche ou un bandana, une paire de lunettes de soleil, un appareil photo, une micro light. 

Ensuite, tout dépend de la contenance de votre sac et du contexte !


Ces 5 modules doivent trouver une place impérativement définitive dans le sac, de manière à pouvoir trouver rapidement ce que l'on cherche, parfois d'une main, parfois dans l'obscurité la plus totale, parfois sous la pluie ou dans une promiscuité inconfortable...

L'idée maîtresse étant aussi d'avoir sur soi en permanence, ses documents essentiels, pansements et désinfectants, un moyen de paiement, un moyen de communication, un moyen de défense...

Fred




14 commentaires:

  1. Bonjour,
    Super article, j'aime beaucoup cet EDC qui se rapproche assez du mien. Je n'avais pas pensé au numéro de tél sur papier, excellente idée.
    Les variations tiennent au fait qu'habitant en milieu rural, je tiens compte d'autres facteurs.

    concernant l'huile essentielle d'immortelle de Corse, ou helichryse italienne, je vais donner un peu plus d'informations puisque je connais le domaine.

    L'huile essentielle d'immortelle est anti coagulante (donc ne pas utiliser directement sur des plaies encore sanguinolentes ) , anti inflammatoire et antalgique.
    L'huile essentielle d'immortelle est le plus puissant anti hématome naturelle, meme plus efficace que l'Arnica.
    Ca fonctionne également sur les hématomes anciens.

    Une fois le saignement stoppé sur une blessure, petite coupure, cette huile accelerera la cicatrisation (et la rendra plus discrete, plus fine).
    Elle peut soulager les douleurs articulaires.(antalgique,antiinflammatoire)
    Elle peut aussi avoir des propriétés anti dépressive.

    Accessoirement elle a des vertus cosmétiques, l'Occitane en provence en fait le principalement composant de ses cremes anti rides.


    Vous trouverez toutes les infos et la posologie sur :
    http://www.huiles-essentielles.biz/Products/1/62/Immortelle.html

    une autre huile interessante, le laurier noble, et pas trop cher.
    Voici la description du site aroma zone :
    Propriétés :

    - Antibactérienne puissante à large spectre

    - Antivirale puissante

    - Fongicide remarquable

    - Antalgique et antinévralgique puissante

    - Régulatrice du système nerveux

    - Mucolytique et expectorante puissante

    - Anticoagulante

    - Antispasmodique

    - Coronarodilatatrice



    Indications :

    - Affections virales : grippe, hépatite virale, entérocolite, névrite virale

    - Arthrite, polyarthrite, rhumatismes ostéomusculaire et déformant

    - Adénites, maladie de Hodgkin

    - Stomatite, aphtose, odontalgie (mal de dents), gingivite

    - Affections cutanées : acné, furoncles, ulcères

    - Peau grasse

    - Asthénie mentale, dépression, coup de pompe

    - Mycoses cutanées


    Enfin, si je devais conseiller une autre huile, la lavande, peu cher, et permet de soulager piqure d'insectes et brulure.


    Par contre, normalement, ca se conserve au moins un an, mais a l'abri de la lumiere et de la chaleur (attention dans les EDC).

    Bonne continuation volwest, et bonnes fetes de fin d'année.

    RépondreSupprimer
  2. salut vol; tres bon article et je voie que pour le sac ,c'est un "jumbo versipack" de chez MAXPEDITION; j ai le meme et c'est vrai malgrés le prix c'est un super sac pour un EDC;
    encore merci "vol" et a plus ,STAY!

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Le numéro de tel sur papier c'est bien. Si on vient de se faire piquer son tel (malgré les précautions d'usage ...) ou qu'on a besoin de communiquer un numéro d'urgence sans confier son seul moyen de communication.

    Pour le module soin je suis un peu partagé. Comme David Manise j'aurais tendance à penser que la "bobologie" n'a pas sa place dans un module "d'urgence". Ou alors on essaye d'avoir son armoire à pharmacie sur soit et on perd l'intérêt du "every day carry".
    Bien évidemment celui qui aura besoin d'un petit pansement sera bien content d'en avoir un sous la main. C'est un juste milieu à trouver.
    Et attention il ne s'agit pas de ne porter que des pansements compressifs, mais il faut voir le corps comme une machine : si la peinture s'écaille un peu ou que les rouages font du bruit on s'en fout, l'important c'est qu'elle fonctionne, qu'elle continue de tourner jusqu'à la prochaine armoire à pharmacie, jusqu'à la prochaine pharmacie, jusqu'au prochain hopital.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur ce point là guillaume je te rejoint... Sinon super article comme d'hab !!!

      Bonne fête à tous !!!

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  5. Je suis assez d'accord avec Guillaume. Sachant que le sac, on peut l'oublier ou se le faire voler (un coup de cutter sur la sangle au moment où la sonnerie des portes du métro retentit et envolé le sac), je préfère avoir mes EDC en poche et du coup je suis limité en volume/poids.

    Pour les numéros de téléphone, on peut en connaitre quelques uns par cœur. Mon fils a appris par cœur le mien.

    RépondreSupprimer
  6. Encore une fois ce n'est pas une bonne idée de conseiller aux gens de porter des armes ou des armes par destination en France.

    Ca peut leur valoir des ennuis judiciaires.

    RépondreSupprimer
  7. Son EDC est vraiment ÉNORME ! À chaque qu'il sort de chez lui, il transporte sa maison sur le dos.
    Beaucoup de choses ne sont pas utiles

    RépondreSupprimer
  8. @ps : "armes par destination" : n'importe quel objet peut devenir une arme par destination. Est-ce à dire qu'on doit commencer à réfléchir à tout ce qui pourrait servir d'arme improvisée , et l'éviter ??
    Allons, allons... Un peu de sérieux !

    RépondreSupprimer
  9. Je trouve également que cet EDC est énorme. Pour moi, un EDC est quelque chose qui doit au mieux tenir dans les poches, au pire dans un petit sac style PUSH 5.11 ou Maxpé Jumpo Versipack ou encore Hazard 4 Tonto...

    Les sac à dos, c'est pour les Bob ou les professionnels.

    Pour le civil lambda piéton, transporter tout ce qui est mentionné ici dans un sac bandoulière (+ le reste de ses accessoires professionels tels que PC portable ou autre) peut s'avérer particulièrement pénible...

    Plus je relis les modules, plus je suis perplexe...
    Des vêtements ? Un FAK complet ? Des équipements technos et des moyens de défense ? De la bouffe et du liquide ?
    Rien que le poids d'une bouteille d'1L Nalgene se fait déjà sentir dans un PUSH, alors avec tout le reste...

    Je porte depuis 2 mois un sac Hazard 4 Kato rempli "ras-la-gueule" en remplacement de mon PUSH t ma conclusion est simple : c'est TROP !
    Trop encombrant, trop lourd, trop de choses emportées pour juste quelques heures.

    Désormais, j'applique une regle simple : à moins de 30km de mon domicile ET pour le milieu urbain, c'est un EDC minimaliste.
    Ca ne me satisfait pas completement mais au moins, je sais ce que je porte et je ne dois pas me faire violence pour predre le sac !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fred Bouammache est un professionnel. Il a un EDC de pro qui doit juste nous servir pour nous inspirer!

      Supprimer
    2. Entièrement d'accord, un EDC ne doit pas être encombrant. Le mien tient dans mes poches

      Supprimer
  10. PS moi aussi, je suis un professionnel je travaille tant a l'étranger qu'en france et je me trimbale pas tout ça!

    RépondreSupprimer