vendredi 12 octobre 2012

Par ou commencer ? Le plan d'urgence.










13 commentaires:

  1. salut volwest, et encor merci pour ton investissement.
    un grand négligé dans les points de chute,les casernes militaires.dans mes sénarios d évacuations,je les ai pris en compte. c est sur cela demande de mettre sa fierté de coté et de se ranger dans la catégorie des "assistés" mais suivant le sénario(catastrophe naturelle,effondrement régional de la normalité,effondrement total...)elles auront tres certainement aménagé un point de rassemblement, de distribution de moyens de communication a distance éventuels et de solidarité.c est sur qu une personne taciturne en guili suit n y trouvera pas sa place mais dans le cas d une famille,c est possible. pour les sceptiques,prenez exemple des châteaux forts du moyen age durant les invasions,les distributions humanitaires faites par l armée sur les théâtres extérieurs etc.
    bien sur rien n empêche de se faire sa propre idée seul afin d y évaluer l ambiance,les risques et la population qui s y rend avant d y emmener sa petite famille
    pour finir,cela ne m empêche pas d avoir un bob mature,des réserves a la maison et une démarche résiliente. néanmoins dans un cas de résilience urbaine,que vont penser les voisins s ils ne nous voient pas a la soupe populaire?ne serait ce pas un moyen de prolonger les réserves pour le jour ou la soupe populaire disparait?
    vous l aurait compris,je porte une attention particulière au bruit de la rue,il révèle souvent une ambiance générale. cela n empêche en rien le libre arbitre
    cordialement sébastien

    RépondreSupprimer
  2. super boulot Volwest j attends la suite de ce plan d urgence avec impatiente:)

    RépondreSupprimer
  3. Pour ceux qui connaisent les montagnes avec leurs granges, bèrgeries d'ete, leurs refuges,leurs semi ruines et les points d'eau ,ça fait une cible facile pour y passer quelques temps a l'abrit des dangers de la civilisation.
    Cèrte,il y a tout une population qui ont le meme raisonement que moi et les places peuvent etre chères.
    Toutefois, je constate que les points eloignés des routes, ne sont pas beaucoup frequentés par les gens des villes non experimentés ,meme en ete .Il faut tout y emener sur "dos d'ane " ou en helico (lol)

    RépondreSupprimer
  4. Salut VolWest, salut à tous.
    Cette vidéo est justement d'actualité en France, puisque nous allons tous recevoir par courrier un petit livret de nos mairies: Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs(DICRIM), les préfets ont ordonnés la distribution (pour ma part je l'ai reçu hier).Celui-ci vise à nous informer sur les risques naturels et technologiques au alentours de nos habitations. Il reprend également la conduite a tenir en cas de tremblement de terre, incendie, tempête, risques infectieux.... Il préconise d'avoir chez soi, eau, nourriture, médicaments, couvertures, radio à piles...bref (nous de ce côté là on est au point^^) A noter qu'il précise aussi de ne pas aller chercher ses enfants à l'école...les parents apprécieront. Voilà, surveillez vos boites, il arrive. ( soit dit en passant, c'est bien la première fois que je reçois ce type de document...)

    Qui ose gagne, @+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, c'est bien foutu, ou c'est encore un énorme gaspillage de deniers publics ? Moi j'ai rien reçu ...

      Supprimer
    2. merci pour l info
      toute les communes n ont pas encore leurs livret seul 21252 communes ont leur livret et 2200 livret dicrim ont été réaliser. (je me répète désolé )
      il existe un réseau risque sur twistter ou réseau-risque.net pour ceux qui cherche leur livret qui sont en format PDF

      Supprimer
    3. Je viens de comparer deux DICRIM de deux villes que je connais bien. Pour l'une, Marquette (59) c'est du foutage de tronche pour l'autre, Wattrelos (59) c'est bien fait et on sent une vraie implication de la municipalité. Donc c'est comme dab tout dépend de qui fait le boulot.

      Supprimer
    4. @harry : je confirme. Je suis "du coin" aussi ;-)

      Supprimer
  5. Bon, je suis parano et je me soigne :-D
    J'ai depuis longtemps le sentiment qu'en cas de gros pepin national ou mondial,dans cèrtains pays ou dans d'autres ,la grande mortalité,peut donner une occasion "aux humanitaires" l'occasion d'emener les "naufragés" privés de leurs habitations ,vèrs un centre de tri qui peut d'un coté mettre sur les rail les bons elements, et de l'autre les mauvais dirèctement dans un four crematoire, peut etre ? Les variantes, peuvent etre nombreuses,je crois ? Cette hypothese,n'est peut etre pas aussi bizard que ça lorsque l'on sait ce qui s'est passé avec les holocaustes divèrs de par le monde ?
    Bon, c'est le genre de discours qui craint :-(
    Bye.

    RépondreSupprimer
  6. salut a tous
    en 1989 j ai été évacuer par les gendarmes avant le passage du cyclone Hugo.
    le lendemain matin le toit de ma maison et tout ce qui se trouvait a l intérieur avait disparue ,aspirer par Hugo. c est important de bien choisir l endroit ou on stock .les futs PVC de 100 et 200 litres étanche sont une bonne solution pour tous stocker et peuvent s enterrer si besoin .de même pour les tubes PVC gouttière avec des bouchons étanches sont d excellent contenant

    RépondreSupprimer
  7. http://www.youtube.com/watch?v=H_Gj52FMB-U&feature=g-logo
    video très interessante.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.