samedi 29 septembre 2012

La question du moi - Effondrement vs. Autonomie ?










44 commentaires:

  1. Salut
    Et si tu n'étais tout simplement pas un « survivaliste » Volwest!
    Comme tu le dis, tu as plus une approche philosophique d’un certain mode vie empreint de nombreuses valeurs et points clés. De ce mode de vie, qui tant vers l’autonomie, le consommer utile, en découle naturellement une résilience qui te permettrait de moins subir un effondrement quel qu’il soit si il se produisait. Toute la différence est là, ton but n’est pas de survivre, tu veux vivre en autonomie, libre et de facto tu es préparé à un effondrement. C’est pour cela que je pense que le terme « survivaliste » n’est peut être pas le bon. Tu veux faire coller une définition à un mot qui est déjà très et trop marqué chez les gens !
    Personnellement avant de tomber sur ton blog, j’avais entamé depuis deux ans une démarche qui visait à me rendre un peu plus « responsable » et « autonome ». Mais dans ma tête, jamais je ne me suis dit : « je suis un survivaliste » !
    Le point de départ de tout cela pour ma part est vraiment une question de fond que je me pose depuis un certain temps sur notre mode de vie. Sur ton blog j’ai ouvert les yeux, l’autonomie et une des clefs à ce changement. Même si j’avais commencé la démarche dans ce sens, je ne m’en étais pas rendu compte. De l’autonomie en découle une grande capacité à résister à tout type d’effondrement, mais ce n’est pas un but c’est une conséquence. L’autonomie c’est peut être aussi un moyen d’atteindre un certain niveau de liberté.
    Merci pour ce que tu fais et continue.

    RépondreSupprimer
  2. Cette vidéo est la définition meme du survivalisme Vraiment un super travail

    RépondreSupprimer
  3. Au plus ça va et au plus je trouve que David Manise a raison. Ce mot survivalisme est un boulet dont il faut sans arrêt se dépêtrer ;)

    Le terme qui colle le mieux c'est prepper.
    Qu'est ce que ça veut dire prepper ? C'est une vision moderne du survivalisme qui tombe sous le sens quand on la connait (google est votre ami, sur wikipédia on cite même Vol West), quand on on connait ton blog et ton orientation (et ça me fait sourire d'entendre ce genre de réflexion de quelqu'un qui "suit ton blog depuis longtemps").
    Et malgré tout c'est toujours ce bon vieux "survivalisme" qui revient sur la table.
    Hein casbonbon ? ;)

    Quelques réactions sur le sujet :

    - il est à peu près aussi pertinent de conditionner le survivalisme à la survenance d'un événement que le port de la ceinture de sécurité à la survenance de l'accident. On est prévoyant ou on ne l'est pas ;)

    - l'austérité en Grèce ? Tu as raté les manifestations ne Espagne et au Portugal. En France les communistes ont tenté de rassembler les foules pour manifester aussi, avec moins de succès.
    Mais d'une manière globale l'ambiance en Europe n'est pas au beau fixe. Les groupes extrémistes de tout bord, les anarchistes, les souverainistes, etc ... font tout pour attiser les mécontentements et pourrir la situation.
    Je pense qu'en France ça devrait pas "déborder" mais en ce moment rien n'est sûr. Surtout dans cette nouvelle ère médiatique où il suffit d'un buzz pour enflammer les passions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas le mot "survivalisme" qui est un boulet...c'est l'idée que certains s'en font. De ce fait, ce n'est pas le mot qu'il faut changer, mais bien la mentalité ambiante...et ceci des deux cotés de la barrière.

      C'est pas parce que je vais renommer ce blog "le résilient" que 99% des gens seront plus réceptifs a l'idée de devenir plus autonome, a faire des sacs d'évacuation ou s'inscrire a un club de tir.

      Supprimer
    2. Tu as raison mais c'est bien par les mots et les idées que les gens s'en font qu'ils surfent sur le net et arrivent à tel ou tel endroit.

      La patience avec laquelle tu t'applique à présenter ça de façon pédagogique est admirable !! :)

      De toutes façons comme je l'ai souvent répété il n'y a pas de "mot clé", de "tag" autre que "survivalisme" qui soit un peu connu en France et susceptible de provoquer un rassemblement ... donc on a pas d'autre choix que de faire avec ;)

      Supprimer
    3. @Guillaume :

      Vous avez raison, le souverainisme c'est mal, burk, pourquoi ne donnez-vous pas les clefs de votre maison à qui le demande ?

      C'est donc que vous êtes souverainiste pour votre maison, mais pas pour votre pays ?

      C'est ce type de mentalité le premier danger, votre mentalité.

      C'est lorsqu'on est contre le souverainisme qu'on finit barricadé derrière des "gated communities".

      Supprimer
    4. 1°/ ça sort d'où cette histoire de souverainisme ??

      2°/ quel rapport direct entre le souverainisme et les flux migratoires ??

      C'est ma mentalité le danger, c'est c'là oui ... Ca va être l'heure de prendre les petite pilules ;)

      Supprimer
    5. @Guillaume :

      Je te cite :

      "Les groupes extrémistes de tout bord, les anarchistes, les souverainistes..."

      Lorsqu'on amalgame souverainisme et "groupes extrémisme", tu n'as plus le droit de croire que personne ne relèvera tes injures.

      Lorsque tu considères que tes petites opinions sont un fait qui doit s'appliquer à tous, comme lorsque tu imposes à tous l'amalgame entre souverainisme et "groupes extrémisme", tu es dans une forme de censure, dans une intolérance crasse et une naiveté confondante.

      Enfin, c'est toi qui viens nous parler de flux migratoires, comme un aboyeur qui récite sa leçon républicaine, alors que je n'en ai moi jamais parlé !

      Nous en resterons donc là, mais à chaque fois que tu pratiqueras l'amalgame, cette forme de censure ou d'injure, il y aura désormais toujours quelqu'un pour te répondre.

      Bien à toi.

      Supprimer
    6. Je préfèrerai que ce quelqu'un connaisse les bases de la grammaire française.

      "Les groupes extrémistes de tout bord, les anarchistes, les souverainistes..."
      N'est pas la même chose que :
      "Les groupes extrémistes de tout bord : les anarchistes, les souverainistes..."

      Mais quand on a très envie lire quelque chose, on le lit, peu importe ce qui est effectivement écrit.
      Et quand on a très envie d'ouvrir sa gueule, on l'ouvre, peu importe de passer pour un c*n.

      Quant aux histoires de flux migratoires si c'est pas de ça dont tu parles tu n'as qu'à prendre des exemples plus explicites que de donner les clés de sa maison à des tiers. De quoi est-il question si ce n'est de migration ???
      Tu es drôle : tu parle de réciter une leçon mais l'exemple que tu donne ne correspond pas à ce que tu veux dire ! Soit tu as mal appris ta leçon, soit tu l'as appris sans la comprendre, soit tu ferais mieux d'en apprendre une ! ;)

      Et c'est toi qui donne des leçons sur les amalgames imposées, l'intolérance, la naïveté, de censure ? ("tu n'as plus le droit...")

      Pauvre troll ...

      Tu fais le mariole et le redresseur de tort mais j'ai le regret de t'informer que tu es à côté de la plaque (c'est la version polie).

      Tout le monde te le dit mais tu sais, ce n'est pas la preuve que tu as tort, simplement qu'il existe un immense complot "islamofasciste" et qu'on est tous ligué contre toi dans une grande campagne de désinformation ! :D
      D'ailleurs Churchill vient de m'envoyer un +1 j'aime ...

      Supprimer
  4. Salut VolWest
    Tu as raison le survivalisme c'est avant tout une manière d'être autonome et responsable, ça n'est pas du folklore dans nos société de consommation on a tendance a rendre les personne dépendantes et immatures pour pouvoir en faire ce qu'on veut. OR notre société est en plein dysfonctionnement au niveau financier, politique et au niveau gestion des ressources naturelles et pour construire le monde de demain nous aurons besoins de personnes responsables et autonomes sinon nous n'en sortirons pas, surtout que les solutions s'orientent vers moins d'état comme on le voit au travers des coupes dans le budget des états. Moins d'état ça veut dire moins de capacité de faire face en cas de problèmes , moins de résilience .
    Ce qui est folklorique ce n'est pas le survivalisme et ses excès parfois, ce sont les personnes qui ne prévoient rien qui n'ont même pas 2 jours de réserves alimentaire chez eux , qui pensent que les grandes surfaces seront toujours pleines et les pompiers et la police toujours a leur disposition en cas de problème.
    Merci pour ton travail Volwest

    RépondreSupprimer
  5. salut Volwest,

    Je trouve malgrés tout une frustration dans le survivalisme, même si le fait de cultiver son indépendance et son autonomie est très intéressant et peu être bénéfique pour nous même et pour l'environnement. Je trouve contradictoire d'amasser nombre d'objets pour ce préparer face à des événements qui n'arriveront surement pas, certains objet que tu possèdes en de nombreux exemplaires ( la fameuse règle 2 c'est 1, 1 c'est 0... ). Même si je sais que par ton mode de vie tu utilise nombre de ces objets je suis certains que tu n'as pas et n'aura peut être pas l'utilité de tout ces objets. D'ou la contraction que je vois dans le survivalisme car nous devenons ainsi des consommateurs de ressources dont nous n'avons peut être pas le besoin. Le survivaliste n'est t'il donc pas un hyper consommateur dans la société de consommation? Combien de tes objets qui font partie de ton BOB ou qui sont dans tes caisses n'ont jamais servis? Je pense que c'est le cas pour nombre de survivaliste et c'est la toute la contradiction que je vois dans le survivalisme même si je sais que ton blog vise a promouvoir une certaine autonomie et que tes articles sont riches en exemples visant à montrer que cela est possible. Je ne te fait pas de critique je dresse juste un constat dans le fait que le survivalisme nous rend hyper consommateur en ressources.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'il faut quand même reconsidérer l'échelle.

      Sur toute une vie, le survivaliste, le prepper, ou peu importe le nom, va amasser de l'objet utile. En deux exemplaires ? Trois ?
      Le genre d'objet qu'on ressort de la remise 30 ans après et qui sert toujours.
      Ce sera pas perdu.

      Alors qu'une personne qui se laisse aller au consumérisme "normal" va amasser une véritable montagne de merde ;)

      Supprimer
    2. Salut MAD,

      Une frustration ?
      Faut pas…

      Chacun son truc…certains auront beaucoup de DVD…moi j'ai beaucoup de réchauds a gaz !
      Si on s'arrêtait tous de consommer…c'est plus une crise économique qu'on aurait, c'est un effondrement total de tous les systèmes en place…
      Ce qui est intéressant de chez moi, c'est que dans l'ensemble on trouve tous plus ou moins normal d'avoir des tomates en janvier dans nos supermarchés, de l'eau potable dans nos toilettes, et nos rues éclairées 24/24h…mais des qu'un mec un peu prévoyant a 3 couteau et 2 gourdes en plastique dans un sac d'évacuation c'est la déchéance eco-consommatrice ?

      Moi je veux bien mais c'est un peu comme avoir un autocollant "sauvons la foret amazonienne" sur une Volvo 8 cylindres…On sait plus trop qui se fou de la gueule de qui !

      Le survivaliste n'est pas un "Hyper-consommateur", c'est un consommateur tout court…mais cette consommation devrait l'amener, a long terme, a réorganiser sa vie d'une manière a largement limiter "le superflu".

      a+

      Supprimer
    3. Je ne te jette pas la pierre je suis dans la même situation que toi et tu sais bien que ton équipements ne se resume pas à 3 couteau et 2 gourdes... De quels reserves de nourriture disposes un survivaliste? Quand on sait que " 1,02 milliard de personnes souffrent de la sous-nutrition, une forme grave de malnutrition." Ce n'est qu'un exemple mais voila pourquoi je récent une certaine frustration... Le fait de se préparer à l'imprévu nous invite à consommer nombre de ressources dont nous n'avons pas le besoins immédiat et cela à un impact que l'on le veuille ou non. Personnellement je pense que la société de consommation dans laquelle nous vivons nous conduit directement à notre perte dans un monde au ressources limités. Après je tient a précisé que je ne fait pas la critique du survivalisme ni de ton blog que je lis depuis plus d'un an avec une grande régularité et beaucoup de plaisir. Je sais que le but de ton blog vise à promouvoir une certaine indépendance et le respect de la nature. Je pense que le fait que tu te sois installé dans le montana n'y est pas indifférent. J'exprimais juste un ressenti et une certaine remise en question...

      Supprimer
    4. Vu sous l'angle de la nourriture ton observation a du sens en théorie.

      En pratique :
      - quand la nourriture en occident n'est pas consommée, elle part à la poubelle.
      - le stock de conserves a une place prépondérante dans le cas des citadins, mais l'idée est justement de sortir de la ville et de produire ses propres conserves. On sort du système de consommation de la ressource pour devenir producteur (du moins partiellement).
      - le stock n'est qu'un roulement, une avance. On ne consomme pas plus qu'avant, on le fait avec un peu de décalage.

      Quant au reste de la production/consommation, au plus on poussera les gens à consommer utile, au moins on consommera en quantité, au moins on prélèvera en ressources, au plus le partage sera possible et les relations diplomatiques et économiques seront saines (l'occident moins dépendant de la production et moins pilleur de ressources).

      Dans tous les cas ce sont de très bonnes orientations.

      Voila, si ça peut t'aider à t'affranchir de tes doutes ;)

      Supprimer
    5. Au sortir de la seconde guerre mondiale, tout le monde était survivaliste, l'insouciant consommateur qui ne stocke rien , s'en remet à l'état et au supermaché pour sa survie est un phénomène nouveau. Comme on dit gouverner c'est prévoir or ça fait quelque temps que nous n'avons semble t il plus de gouvernement, en prévoyant quelques réserves pour nous même, nous avons une chance de pouvoir aider d'autre personnes en cas de problème.
      Et pour ce qui est de la misère alimentaire des pays pauvres, elle est voulue par nos dirigeants , construite par le FMI et les groupes exploitant les ressources naturelles, on a souvent détruit l'agriculture et le troc qui fonctionnait très bien , pour les faire entrer de force dans une économie mondiale qui n'a rien a leur offrir.On a développé de la monoculture dans des régions prospère puis on a laissé tombé des populations un fois que la terre était appauvrie, il faut comprendre que la misère permet le pillage des ressources a moindre frais, et qu'aucun dirigeant ne souhaite que l'Afrique sorte la tête de l'eau ça ferait exploser le cout des matières premières d'une part a cause du cout main d'oeuvre, d'autre parce que l'Afrique aurait besoin de ses matières premières pour se développer, d'autre part les grands groupes comme les états on intérêt a soutenir les régimes dictatoriaux dans ces régions , car toujours plus facile à corrompre et toujours plus efficace pour maintenir la misère. Un survivaliste qui stocke oeuvre pour la planète ce qu'il a stocké il le consommera, il le partagera dans les moments difficiles, c'est du simple bon sens paysan, par contre quel nom donner à ceux qui n'ont aucune réserve de nourriture, pas de trousse de secours , aucune moyen de se défendre?
      Des sousvivalistes, des boulets en cas de problème?
      Nous somme dans un monde post impérialiste, l'histoire est pleine de catastrophes ce sont les mêmes qui trouvent qu'il y a trop de violence à la télé , aux infos qui se moquent de ceux qui font des réserves ou s'équipent sur un mode survivaliste, en discutant avec ses personne je me rends compte qu'elles ont peur elles préfèrent ne rien préparer, ne rien faire elle ont peur du chomage, de la violence
      elles préfèrent ne rien prévoir car rien que de penser au pire les met très mal à l'aise et tout compte fait elles se pensent incapable de faire face et se disent que si il arrive quelque chose elles préfèrent mourir, et d'un autre coté elles se rassurent en se moquant des survivalistes c'est très efficace surtout si elles sont plusieurs a se moquer ensemble. On est en fait dans un déni de nombreuses personnes en France comme ailleurs sont dans un fragile équilibre coincées entre un crédit immobilier des enfants et un boulot très prenant, pour elles, se préparer ça équivaut a donner corps à une réalité qu'ils refusent.Ce qui est triste c'est que nous n'avons jamais été aussi fragiles face aux imprévus , l'état est de moins en moins présent et efficace, pour vous donner une idée j'ai eu une fois besoin des pompiers car mon père a eu un AVC et bien premièrement ils se sont trompés de ville, deuxièmement quand ils sont arrivés ils sont tombés en panne devant chez moi, troisièmement malgré la gravité ils sont venus sans médecins et ont regardé mon père agoniser sans rien faire vu qu'ils n'avaient pas les compétences nécessaires en médecine.
      Il faut que ceux qui ne prévoient rien sachent que quand on ne prévoit rien on met en danger beaucoup plus que sa simple petite personne, on mobilise une aide qui aurait pu servir à d'autres cas bien plus graves.



      Supprimer
    6. @Guillaume,

      Ton commentaire est très juste mais il ne faut pas oublier que le survivaliste fait des stocks qui sont la pour être conservé au cas ou... Certes ces stocks subissent des roulements et sont au final conservé mais un survivaliste conserve toujours une avance conséquente ( en nourriture mais aussi en eau...). Les marchés mondiaux sont régies par l'offre et la demande comme chacun sais, concrètement si chacun stock de la nourriture il consomme au dela de ses besoins immédiat.
      Cela signifie que si la demande est plus importante que l'offre les prix augmentent et les personnes ayant les revenues les plus modestes auront plus de mal à se procurer de la nourriture. Je ne remet pas en cause le fait de stocker de la nourriture c'est un choix plus que judicieux a une échelle personnel mais si demain tout le monde devient survivaliste et décide d'en faire autant le système n'est plus viable. Et puis quand tu pense que tu as 6 mois de stocks chez toi et qu'ailleurs d'autre regarde leurs enfants dépérir car ils n'ont rien à manger sa fait réfléchir. Un survivaliste se prépare au cas ou, prévois et s'organise mais ailleurs dans le monde certain n'ont pas ce luxe et sont déjà en train de survivre. Nos stocks sont aujourd'hui un luxe pour nous et seraient sans doute plus utile ailleurs...

      @ Magnus,
      je suis tout à fait d'accord. Je suis désolé pour ce qui est arrivé à ton père malheureusement les pompier ne sont pas médecin et ne sont donc pas habilité à effectuer de soins médicaux complexe ni d'injections... En cas d'urgence médicale le SAMU est beaucoup plus compétent pour sauver une vie et surtout beaucoup mieux équipés et formé. Il faut reconnaitre au pompier qu'ils sont plus présent sur le territoire Français (même en zone rural) que le SAMU mais ce ne sont pas des médecins. Sur les accidents leurs rôle est de sécurisé les victimes et effectuer les gestes de premiers secours ( massage cardiaque ou autres...) mais il ne soigne pas et ne sont pas équiper pour...

      Supprimer
    7. Salut à tous,
      C'est mon premier commentaire sur le blog bien que je suive ce dernier depuis un bon bout de temps.
      Je voulais juste dire que comme l'a dit Magnus, la situation de misère dans les pays du tiers monde est voulue et entretenue, donc ne pas faire de réserve te mettra dans une situation délicate en cas de crise (personnelle ou à plus grande échelle) sans pour autant changer le sort de ceux meurent de faim...
      Et puis le fait que tout le monde devienne survivaliste est très improbable... Avant de le devenir il faudrait qu'ils arrêtent de nous prendre pour des paranos et commence à réfléchir un peu...

      Supprimer
    8. Ah oui bien évidemment si du jour au lendemain tout le monde constituait instantanément un stock considérable, ce serait un choc pour l'économie.
      Mais bon, c'est pas le cas ;)

      Supprimer
    9. @Mad
      Le problème c'est que le samu n'était pas disponible
      je voulais juste souligner que même quand il n'y a pas de crise
      les services d'urgence peuvent être dépassés, et que ce n'est pas un hasard si le camion de pompier est tombé en panne , les budgets maintenance ce sont pas à la hauteur, d'autre part je ne vit pas dans une région pauvre et reculée de la france profonde je vis sur la cote d'azur si ils se sont trompé de ville c'est que c'était une stagiaire de vingt ans qui faisait la modératrice et probablement bénévole et mal formée, il faut savoir sur qui on peut compter en cas de problème et il me semble évident que compter sur les services publics genre police, armée, pompiers c'est vraiment être déconnecter de la réalité, ils ont déjà du mal a garder leurs camions d'intervention opérationnels en temps normal je vous laisse imaginer le fiasco à la moindre petite rupture de la normalité...

      Supprimer
    10. @Magnus @Alex67 :

      "la situation de misère dans les pays du tiers monde est voulue et entretenue"...

      Des preuves ?

      Vous êtes aussi irrationnels que les preppers qui s'attendent à la fin du monde, lorsque vous tomber dans de telles facilités...

      Si le tiers monde est le tiers monde, c'est parce qu'il ne produit pas assez de richesses.

      A côté de cela vous avez par exemple un pays, qui n'a aucune ressources naturelles, qui n'a pas accès à la mer, qui a des hivers terribles, qui n'a pratiquement pas de terres agricoles, dont les 2/3 du territoire sont couverts de montagnes, que les pays voisin tentent d'annexer depuis le Moyen-Age, qui es parvenu a éviter toutes les guerres depuis 100 ans, qui est la plus grosse BAD du monde et la seule démocratie directe au monde, un pays qui a inventé la première université au monde, qui possède la deuxième flotte maritime au monde etc. et ce pays qui a bien moins d'atouts que la plupart des pays du tiers du monde, est parmi les 3 pays les plus riches du monde :

      La Suisse.

      Conclusion qui s'impose :

      Seule la civilisation, l'autonomie des citoyens, la responsabilité individuelle, font la richesse d'un pays.

      Le tiers monde sera le tiers monde tend qu'ils ne se remettront pas en cause, ils sont les seuls responsables de leurs vie et lorsque vous accusez l'Occident, encore, d'être à l'origine de la misère du tiers monde, en fait, vous humiliez le tiers monde et vous lui interdisez de faire tous les efforts qu'il devrait faire, comme les suisses l'ont fait depuis le Moyen-age, pour qu'il réussissent.

      Lorsque le tiers monde ou la France seront aussi exigeant que les suisses, ils seront aussi riches que les suisses.

      Le vrai racisme, le vrai sentiment de supériorité, c'est lorsqu'on manque d'exigence à l'égard de l'autre, car en excusant ses propres manquements, on lui interdit alors de progresser.

      Lorsqu'on aime vraiment l'Afrique et les Africains, ce qui est mon cas, on doit avoir le courage, non pas de leur trouver des excuses face à l'adversité, non pas de leur dire ce qu'ils veulent entendre, mais ce qu'ils doivent entendre pour qu'il puissent vraiment progresser.

      Donc, lorsqu'on dit "la situation de misère dans les pays du tiers monde est voulue et entretenue"... c'est là en réalité le pire des racisme, la pire des condescendance, le pire des sentiments de supériorité.

      A bon entendeur.

      Supprimer
    11. @Volwest : je résumerais ainsi "le survivalisme est la préparation à un effondrement X, celle-ci nous amenant progressivement à l'autonomie".

      @MAD : je cite le dico :
      consommer : Amener une chose à perdre sa valeur économique par l'usage qu'on en fait pour la satisfaction de besoins individuels ou collectifs. Source.
      Quand on stocke quelque chose de non-périssable, elle ne s'use pas pourvu qu'elle soit stockée dans de bonnes conditions. Donc on ne peut pas dire qu'elle soit consommée. Si tu tires 500 cartouches tous les weekends dans le cadre de ta préparation survivaliste, là on peut parler de "consommation" car tu uses/détruit ce que tu as acheté.
      Les stocks alimentaires sont sensés être tournants donc pas de gaspillage. Les articles de pharmacie ou les masques à gaz qui ne servent pas couramment et qui sont périssables sont à mon sens les seuls équipements que l'on "consomme" (acheté mais n'ayant pas répondu à un besoin) à perte. Saisis-tu mon argument ?

      @LuckyLuke : c'est vrai que la FrançAfrique n'est qu'un mythe et que la CIA n'a jamais mis les pieds sur le continent africain, merci de me le rappeler ;-) Aucune manipulation n'est à leur imputer.
      C'est bien connu, les multinationales sont des enfants de coeur, elles ne feraient rien de malhonnête pour s'enrichir, elles ont des chartes de bonne conduite. Aucune manipulation n'est à leur imputer.
      ...LOL !

      Supprimer
    12. @ luckyluke...

      BLABLABLA... je tient a rappeler que luckyluke est un partisan d'extreme droite pour remettre les choses dans le bon contexte d'ailleurs il a déjà poster des liens sur ce blog vers des blogs partisan du front national. Je pense que cela situe déjà le personnage.

      L'Afrique ne produit pas assez de richesse? C'est effectivement vrai mais il serait bon de savoir pour quels raisons? Nous parlons ici de l'Afrique subsaharienne afin d'éviter que vous fassiez encore plus dériver le sujet. A vous écouter on croirait entendre que les africains sont simplement des feignant qui ne cherche pas à améliorer leurs conditions de vie.

      Pourtant l'Afrique souffre de nombreux mal qui explique pourquoi ce n'est pas la Suisse :

      -La corruption
      _Les nombreuses maladies : Paludisme, SIDA

      quelques chiffres : On estime que l’Afrique subsaharienne comptait 22,5 millions [20,9 millions–24,2 millions] de personnes vivant avec le VIH en 2009, soit 68% de la charge mondiale du VIH.

      Le Swaziland affiche la prévalence chez les adultes la plus élevée du monde : on estime que 25,9% [24,9%–27,0%] des habitants du pays vivaient avec le VIH en 2009.

      Source : http://www.unaids.org/documents/20101123_FS_ssa_em_fr.pdf

      -L'instabilité politique et les nombreux conflits armée sur ce continent.

      la liste est longue je donnerais donc un lien vers une carte qui recense les conflits depuis 1960 c'est assez édifiant : http://www.statistiques-mondiales.com/afrique_guerres.htm

      -les sécheresses et famines ; http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/Les-dossiers-de-la-redaction/Somalie-secheresse-famine-2011/p-17206-Corne-de-l-Afrique-grandes-secheresses-et-famines-depuis-trente-ans.htm

      -la fuite des cerveaux africains : http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/09/28/des-pistes-pour-contrer-la-fuite-des-cerveaux-africains_1416988_3244.html

      -la colonisation à créé des pays de toutes pièces traçant des frontières qui n'existait pas avant et réunissant des éthnies différentes au sein de même pays. L'occident en à jouer en mettant au pouvoir certaine éthnies ce qui a était la source de conflits armée et de génocides. Le rwanda ancienne colonie Belge en est le parfait exemple.

      -Les Occidentaux qui implantent des multinationales sur le sol africain exploite les ressources et ne redistribuent pas d'argent issu de leurs profits en usant de la corruption des chefs d'états africains

      http://lexpansion.lexpress.fr/afrique/les-multinationales-accusees-de-favoriser-la-corruption-au-nigeria_232874.html

      ce n'est qu'un exemple parmis d'autres...

      Supprimer
    13. @Mad :

      Les médias que vous citez, Le Monde, L'Expansion, TV5 etc. sont tous des médias qui n'existeraient pas sans les subventions de la République française.

      Ils sont donc la voix officielle de la République française.

      Citer ces médias pour dénoncer la Franceafrique, c'est comme citer Jules Cesar pour comprendre la gaule pré-annexion !

      C'est pas crédible.

      Mais là où cela devient plus intéressant, c'est que vous reprenez sans le savoir, exactement les thèses de Bernard Lugan, lorsque vous écrivez ceci :

      "La colonisation à créé des pays de toutes pièces traçant des frontières qui n'existait pas avant et réunissant des éthnies différentes au sein de même pays. L'occident en à jouer en mettant au pouvoir certaine éthnies ce qui a était la source de conflits armée et de génocides. Le rwanda ancienne colonie Belge en est le parfait exemple."

      http://bernardlugan.blogspot.fr/

      Mais que disent les médias que vous citez de Bernard Lugan ?

      Ils disent de lui qu'il est « d'extrême droite ».

      Les accusations habituelles, « extrême droite, fasciste, antisémite, pédophile, mangeur d'enfants, sortie de l'humanité, chien d'infidèle » etc.

      Il s'agit là une accusation destinée à censurer l'autre, une technique de censure instaurée par les communistes en France dans les années 30 et qui auprès des lecteurs de ces médias du régime Républicain, fait toujours flores.

      Mais si vous partagez avec Bernard Lugan les mêmes thèses, c'est donc que vous même, vous êtes d'extrême droite, fasciste, antisémite, pédophile, mangeur d'enfants, sortie de l'humanité, chien d'infidèle etc. !

      -

      En réalité cette technique de censure, qui menace la démocratie, l'Occident et le monde, fonctionne très bien, pendant que je suis par exemple là à défaire vos accusations, je n'ai pas le temps de répondre sur le fond du sujet que vous évoquez et de défaire la longue litanie de vos erreurs sur l'Afrique...

      Dans le détail vous allez même jusqu'à m'accuser d'être d'extrême droite parce que j'ai cité des liens vers des sites web qui selon vous soutiennent le FN !

      Quel aboyeur.

      Quel cri du cœur.

      Le concept de libre pensée vous échappe complètement !
      On peut citer une source et savoir prendre ses distances par rapport à cette dernière, ce que vous, vous ne faites pas avec les médias que vous lisez.

      Si je cite un article de Le Monde, de TV5 ou de L'Expansion, ce n'est pas pour autant que je suis communiste ou socialiste, alors que ces médias le sont !

      Donc, vous considérez, comme les communistes dans les années 30, que le citoyen n'a le droit de lire, que des médias et des sources qui sont issues de ses opinions !

      Je suis désolé de vous apprendre, que lorsqu'on cite une source ou qu'on ouvre un livre, c'est justement et contrairement à vous ou aux médias que vous citez, pour y découvrir autre chose que sa propre opinion !

      -

      Pour conclure, pourquoi ne pas citer Churchill, 1er Ministre Britannique :
      « Demain, les néo-fascistes se revendiqueront de l'anti-fascisme ».

      Visionnaire cet Homme, nous y sommes, vous venez ici me censurer par vos amalgames en dénonçant mon supposé fascisme, alors que c'est vous par ce manque d'ouverture d'esprit et cette technique de censure, qui êtes donc fasciste.

      Toutes choses égales par ailleurs.

      -

      Et l'Afrique ?

      La Chine a officiellement prévu d'annexer l'Afrique et de contrôler les naissances des Africains, avant 2050.

      Vos médias n'ont pas repris l'information et je n'ai mois aucun doute sur le succès de cette entreprise chinoise, alors même qu'un des ministre au Cameroun est déjà chinois !

      Supprimer
    14. @luky luke
      Eh bien vous pourrez rajouter les chinois sur la liste
      des puissances étrangères qui pillent l'Afrique depuis longtemps
      je me souviens du scandale du pillage des forêts vierges contre la construction d' hôpitaux
      Il y a le scandale des test contre le vih en fait toutes les maladies
      tropicales sont positives à ce test.
      Les labos pharmaceutique
      Je vous conseille un reportage sur les confessions d'un tueur de pays
      le reportage s'appelle "let's make money" Ou un tueur d'état explique comment on pille un état du tiers monde
      L'histoire est pleine de preuves ne pas en trouver c'est être aveugle
      vous êtes à la limite de l'hystérie vous dénigrez les sources des autres et pour info le contrôle des naissances est pris en main depuis longtemps par les états unis via la fondation Bill gates.
      C'est vrai que dire de quelqu'un qu'il est d'extr^me droite c'est pas malin, et alors on n'a plus de cerveau quand on est d'extrème droite? Et ca veut dire quoi d'ailleurs, il y a un totalitarisme installé en france qui a beau jeu de diaboliser les autres genre les méchants rouges et les méchants fachos mais c'est en sois une démarche perverse que de désigner l'autre comme infréquentable.
      POur en revenir à l'Afrique il faut quand même admettre que le FMI est par exemple un outil de l'impérialisme US et que les états et les multinationales ont intérêts à limiter le développement de la démocratie dans ces pays qui d'ailleurs sont tellement différents les uns les autres qu'il faudrait faire du cas par cas.
      Mais il y a un constante c'est des pouvoirs militaires et corrompus
      soutenus par les états occidentaux, des ressources pillées ou payées à vil prix, les maladies le climat qui ne permet pas la même activité qu'en climat tempéré, un déficit de formation entretenu par la corruption, dire qu'ils ont qu'a se prendre en main c'est un peu facile
      Dire que c'est leur trouver des excuses aussi car ce n'est pas le sens de mes propos.
      Quand on voit le mal qu'on a faire évoluer nos démocraties et leur niveau d'incompétence la "règle d'or" c'est le pompon en matière de connerie humaine, que nous sommes en train de voir l'Europe se transformer en régime totalitaire sans pouvoir rien faire
      pourtant il n'y a pas de milice en europe dans les rues et on ne tire pas a vue
      dire aux Africains vous n'avez qu'à vous bouger le cul c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité, nous sommes mal placés pour donner des leçons, l'Afrique a d'énorme ressources minières et naturelles mais ce sont les multinationales qui en profitent et les potentats corrompus locaux.
      La on est pas dans un problème de sources personne ne le conteste
      il y a un certain déterminisme par la magie du système capitaliste un millionnaire glandeur s'enrichit alors qu'un entrepreneur génial dans un bidonville ne pourra jamais quitter son bidonville il y a des mondes qui ne peuvent pas communiquer , le travail est taxé, le capital percoit des intérêts mais peut éviter l'impôt.
      L'occident a déjà prouvé par le passé qu'il pouvait tuer n'importe quelle agriculture dans les pays émergents par la règlementation ou par la spéculation on l'a vu pour les bananes lorsque les américains ont décrété une taille maximale pour bloquer les importations car eux seuls produisaient des petites bananes,

      Supprimer
    15. les US sont dans une logique impérialiste et de prédation,
      Le FMI et ses aides sont une monstruosité quand on veut aider un pays en difficulté on ne prète pas a un dictateur et on ne demande pas aux populations de payer les intérêts on donne ou on prête à zero pourcent si on est radin, sinon on maintient la misère et on la crèe . Qu'il y ait un certain fatalisme chez certains africains contre lequel il faille lutter cela ne fait aucun doute, mais il y a des exemples de réussite aussi et du fatalisme il y en a partout.
      Mais à l'échelle mondiale il y a un problème de redistribution comme à l'échelle des pays ce ne sont pas ceux qui crèent le plus de valeur qui sont le plus rémunérés il faudra m'explique ce que crée un tradeur ou un cabinet de courtage en terme de création de valeur avant de dire que l'Afrique ne crèe pas de valeur. Elle en crée et sans doute bien plus que les autres pays mais cette valeur ne lui profite pas, elle profite aux branleurs millionnaires aux parasites de tous poils qui pullulent aux quatre coins du monde et aux chinois qui ont depuis longtemps compris la nécessité de mettre le grappin sur l'afrique, mais vu les rapports de forces et le niveau de corruption il semble qu'il soit peu probable que l'Afrique puisse reprendre en main son avenir, il faudrait un miracle, un miracle que l'occident attend pour lui même aussi de son côté.On se dirige plus vers de graves problèmes économique globaux plutôt que vers une émancipation de l'Afrique il est probable qu'elle va devenir de plus en plus un théâtre de guerres pour les ressources et l'occident a une grande part de responsabilité concernant la fragilité géopolitique qu'elle a voulu et entretenue par tous les moyens.
      Il y a une ingérance inacceptable depuis longtemps et elle est acceptés par le biais de la corruption, en occident nous avons une autre forme de corruption moi je ne suis pas Africain en afrique mains occidental en occident et pourtant je me sens trahis et impuissant face a la perversion de nos institutions et de nos gouvernements il n'y a rien de méprisant à constater que les peuples d'Afrique sont dans une situation dramatique et n'ont pas leur destin entre leurs mains c'est sans doute le lot de 99 pourcent de l'humanité.



      Supprimer
    16. Les pays riches (pas que les US !) pillent l'Afrique (l'uranium, les diamants, les produits alimentaires, etc ...) en entretenant un système corrompu. Certes, c'est aux pays africains de se débarrasser de la corruption, mais il serait mensonger de prétendre que les pays riches n'y sont pour rien dans la situation actuelle.

      Personnellement je suis bien content d'avoir une électricité abordable, de consommer des produits tropicaux pas chers, donc je vais pas cracher dans la soupe, mais c'est pas une raison pour nier ou réinventer la réalité.

      Au fait le titre du billet est "Effondrement vs. Autonomie ?" ;)

      Supprimer
    17. Les pays riches (pas que les US !) pillent l'Afrique (l'uranium, les diamants, les produits alimentaires, etc ...) en entretenant un système corrompu. Certes, c'est aux pays africains de se débarrasser de la corruption, mais il serait mensonger de prétendre que les pays riches n'y sont pour rien dans la situation actuelle.

      Personnellement je suis bien content d'avoir une électricité abordable, de consommer des produits tropicaux pas chers, donc je vais pas cracher dans la soupe, mais c'est pas une raison pour nier ou réinventer la réalité.

      Au fait le titre du billet est "Effondrement vs. Autonomie ?" ;)

      Supprimer
  6. Salut Volwest,

    cette vidéo est sans doute l'une des plus justes sur la quête d'autonomie. En cela, je te rejoins complètement. Après, l'ensemble de tes vidéos visent à démontrer l'association existante entre survivalisme et quête d'autonomie. Ton approche moderne et pragmatique fait que l'on peut te considérer comme un survivaliste modéré qui a la tête sur ces épaules et qui propose des solutions simples pour être le plus possible indépendant du système.

    "survivaliste" n'est qu'un mot, quelque part on s'en fout de savoir si ça plait ou pas, l'idée, c'est qu'avec ce mot tu as rassemblé du monde et tu continues à rassembler autour d'idées liées à l'autonomie et à la prise de responsabilité individuelle.

    En cela, tu réussis ton pari : celui d'augmenter la conscience de l'individu pour augmenter la conscience collective, redonner de la responsabilité individuelle à la personne alors que nous l'avons abandonnée en la redonnant aux systèmes de support en place.

    Je ne peux que te féliciter pour cela et c'est à nous aussi, de notre côté, de faire germer les idées d'autonomie et de prise de responsabilité dans notre entourage, par notre comportement et notre exemple.

    RépondreSupprimer
  7. voila tout est dit vol je pense qu'il y a un bon nombre de gros lard paramilitaire qui vont commencer a reflechir je ne nomme personne .continue man
    desolé d'etre un peu radical mais autant etre clair et ne pas perdre de temps avec ceux qui ne comprennent pas

    RépondreSupprimer
  8. Salut Volwest, je suis tombé il y a peu de temps sur ta chaîne YouTube et sur ton Blog, inutile de te dire que j'ai dévoré tes vidéos ! Bien faites et très complètes, du vrai travail de pro. J'ai servi 10 ans dans l'armée de terre ( désormais civil, je voulais passer à autre chose, bref...) Quand je dis que tes conseils sont "pro" je le pense sincèrement, on dirait presque nos instructeurs, je ne connais pas ton passé ni où tu as appris tout ça, mais je le dis haut et fort à tout ceux qui te suivent : Faites-lui confiance, c'est pas du flan !
    En France, le service militaire n'existe plus depuis quelques années maintenant, il est évident qu'en cas de crise majeur beaucoup de gens vont se retrouver complètement démunis, les plus téméraires tenteront certainement de faire comme dans les films catastrophe mais vont vite comprendre que Hollywood est très loin de la réalité lol. Bref, la meilleur des formation reste la pratique sur le terrain, comme disaient mes chefs " La sueur de l'entrainement évitera le sang au combat". Alors je lance un appel a ceux qui n'ont jamais dormi dehors, tenu une arme ou bu l'eau d'une rivière : Gavez-vous d'infos !! Ne tombez pas non plus dans la parano ( fin du monde, maya....)restez vililents tout de même, et comme dit notre ami "Stay Safe" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. clair ... merci Max !
      à quand l'instauration d'un service civil mixte à vocation publique ...
      Si ça se fait, je postule.
      Oups, pardon pour l'éventuel débat "hors sujet" !

      Super ta vidéo M'sieu Volwest !

      Supprimer
  9. Salut VolWest,

    Je suis le lecteur du blog qui ta envoyé le mail que tu cite dans la vidéo :)
    Quel surprise et quel honneur d’être cité sur ton blog!!

    Dans un premier temps, on se rend bien compte que lorsque l'on aborde le sujet du survivalisme, c'est souvent l’idée de faire face a un "Jour J" qui revient régulièrement (catastrophe naturelle , effondrement économique soudain, astéroïde,..), c'est d'ailleurs de cette manière que sont présentés les survivalistes dans les mass médias. Bien que ses personnes là soit un peu "extrême", il n'en demeure pas moins que d’après la loi de Murphy (voir Loi de l'emmerdement maximum)ce genre d’évènement a une probabilité d'arrivé et finira donc par arrivé!! Donc se sont des superprevoyants et non pas des déficients mentaux, en opposition au "sousvivalistes" comme défini par Magnus un peu plus haut.

    Dans un deuxième temps, on se rend compte que stocker des vivres et du matériel c'est bien, mais que si on veut bien faire les choses et survivre de façon durable il va falloir réapprendre des gestes simples comme semé ou faire des boutures... Et puis chemin faisant on se dit que la vie serait plus "simple", plus vrai, plus proche de la nature, plus saine,plus autonome plus.., après avoir survécu a un effondrement du système!!
    Et puis on se dit merde, pourquoi attendre l'effondrement, pour avoir une meilleure vie ?

    C'est en quelques mots le cheminement philosophique vers lequel amène le "survivalisme" lorsque l'on veut bien prendre le temps de l’écoute et de la réflexion. C'est d'ailleurs a mon sens le but premier de ce blog et du mec sympa qui l'anime ;)

    Prenez soin de vous
    Yoan

    RépondreSupprimer
  10. LuckyLuke,

    Trés bien.

    Salut de Portugal

    RépondreSupprimer
  11. Et si le survivalime c'était simplement être prêt au cas ou ? Après tout on attend pas un effondrement du système et j'espère que sa ne viendras jamais . Mais si sa arrivait ? Si je ne préparait rien ?

    On voit bien dans le monde les situation d'éffondrement il n'y à qu'à voir haiti ? Viol, vol meurtre . regarder ce qui c'est passez sur le Costa Concordia au large de l'italie ? c'était chacun pour soit !

    Je peut dire avec certitude que si le système tombe les popultaions n'ont préparer entreront en violence.

    j'ai discuté avec un ami sur un cambriolage dont sa vieille mère de 70 ans à été victime . Elle habite une cité de logement sociaux depuis 25 ans et le policier lui as dis que depuis la crise et la monté du chomage les vols augmentait et que c'était le comble de l'ironie car ce sont des gens pauvres qui vols ou cambriole d'autre gens pauvre ...

    Un boulanger il y à peu à arrêté son braqueur en ce jetant sur lui , c'était un père de famille qui n'avait plus de ressource et qui as fini par se lancer dans le braquage de petit commerce de quartier ...

    Et pourtant je suis en France ! Un pays riche développé . bien loin de haiti ...

    donc oui le survivalisme je dis oui aprèstout peu importe le mot ce qui compte c'est d'être prêt le jour ou sa arriveras ....

    RépondreSupprimer
  12. Salut

    Je prone une certaine désobeissance civile non que je sois gauchiste mais simplement de tenter d'arrêter d'être dépendant du systéme.
    J'ai été victime d'un dégat des eaux et l'ironie est que je me suis retrouvé trois jours sans eau potable, je ne souhaite à personne de connaître ce genre de soucis mais quand il vous arrive non seulement vous êtes touchés psychologiquement mais la vie n'est plus la même.
    Le survivalisme n'est rien d'autres que du bon sens .

    Neville

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.