jeudi 20 septembre 2012

EDC: Guillaume Morel




Quand Vol West m'a demandé si je pouvais prendre une photo & détailler mes EDC pour son blog, j'ai d'abord dit oui sans réfléchir, sur le bon souvenir de notre article commun sur les émeutes, puis après me suis demandé qu’est-ce qui pourrait bien intéresser nos lecteurs. Car le sujet EDC reste quand même un sujet vu & revu, largement débattu, certes vaste mais qui peut être abordé de façons très diverses. J’ai décidé, pour cet article, de focaliser sur quelques principes de base & méthodologiques, et de zoomer sur mes exemples personnels d’EDC.


1 – Les EDC sont personnels.

Le premier point important à comprendre, c’est que les EDC sont personnels. Ils n’y a pas de liste miracle d’EDC idéaux. Chacun a sa liste, qui lui convient, en fonction de sa personne, de son caractère, de ses habitudes, de son environnement, de sa dextérité et surtout, de ses activités quotidiennes. Cela parait une évidence, mais certaines critiques parfois sur les forums ou en commentaires de blogs montrent que certains n’ont pas intégré cette notion. Et c’est pour ça qu’il y a parfois des débats interminables sur l’utilité de tel ou tel accessoire.


2 – Mes EDC « cœur ».


L’idée de cet article est de parler égoïstement de mes EDC. Il faut donc déjà que je donne un peu de contexte personnel, en particulier sur les éléments qui influent sur cette liste d’EDC. Je vis à Paris, je passe 60% des jours de l’année en costume/chemise (i.e. nombre limité de poches, poches de petites tailles et ne pouvant pas porter de gros objets), ce qui me rend naturellement minimaliste. Mais ce minimalisme s’équilibre avec un besoin fort de préparation. Ce minimalisme s’estompe partiellement dès que je suis en tenue « casual ». Je passe par ailleurs entre 10 & 20% de l’année en voyage à l’étranger.

Sur la majorité de mon temps, en costume, je me limite donc à un nombre limité d’EDC : mes indispensables, ou « Core-EDC ». On pourrait aussi les appeler EDW « Every Day Wear » ou EDCOM « Every Day Carry On Me ». Ce sont les accessoires que j’ai 98% du temps avec moi (en dehors de chez moi). Il s’agit de :

- 1 portefeuille TheJimi avec 2 cartes de paiement, 1 carte de sécurité sociale (vitale en France, européenne ailleurs), 1 photocopie pliée de ma CNI, un peu de liquide (généralement pas plus de 40€), 3 cartes de visite
- 1 porte-clés avec, en plus de mes clés, 1 ASP Palm Defender, 1 sifflet alu, 1 lampe micro Inova, 1 utilikey et des mousquetons Mizumoto
- 1 iPhone avec écran de confidentialité (180°, il faut que je passe au 360°)
- 1 porte carte de transport (Pass Découverte anonyme, bien sûr) en plastique dur qui me sert aussi pour mon badge entreprise
- 1 stylo tactique (ici un Schrade, j’ai aussi un MilTac… je cherche encore un modèle qui me plaise vraiment à 100%)

Notes : 

- J’ai souvent une montre, pas toujours la même, je ne la considère pas vraiment comme EDC, car pas indispensable (j’ai l’heure sur mon portable, et n’utilise pas ma montre comme accessoire de défense)

- Je n’ai pas mis la lampe tactique dans cette partie « core » car je ne l’ai pas sur moi en costume… mais en tenue normale, elle ne me quitte pas


3 – Mes EDC « périphériques ».


Voici la 1e périphérie d’EDC que j’ai quasiment toujours à proximité immédiate, que ce soit dans mon sac de travail (toutes saisons) et/ou dans les poches d’un blouson (demi-saison & hiver) :

- 1 pochette médicale (un modèle acheté chez REI que j’ai complété avec du « burn gel », des compresses alcoolisées, mini-doses de clhorure de sodium, etc.)
- 1 compresse hémostatique Quikclot
- 1 lampe tactique
- 1 recharge iPhone
- 1 tube d'efferalgan Odis ou 1 tablette de paracétamol générique ou de doliprane (selon mes appros)
- 1 tube vitamine C (ouais, beaucoup de taf...)
- 1 matraque télescopique
- 1 plaque balistique de niveau IIIA récupérée sur un vieux gilet pare-balles (qui reste advitam dans mon sac)
- Quelques serflex qui traînent au fond d’une poche (pour fermer un sac, une porte…)

Notes :

- A Paris aussi souvent un parapluie… toujours près de la main, un vrai accessoire de défense

- Pas de couteau dans la liste, seulement en TDC


4 – Mes TDC.

Au-delà des EDC, j’ai des « This Day Carry » ou « ToDay Carry », ie des accessoires utiles dans une circonstance particulière. J'ai plusieurs groupes d'accessoires (que je regroupe d'ailleurs parfois pour se préparer plus facilement avant un type de sortie) :

- TDC voiture (eg porte-clés ResQme sur les clés de la voiture, telesco dans la voiture, trousse médicale spéciale dans la voiture, compresse hémostatique HecoStop, pinces batterie, différents outils, ...)
- TDC voyages (eg multitool leatherman, verrou mécanique pour porte d’hôtel Lifelock, coque de protection iPhone, …)
- TDC rando (eg couteau, briquet, …), TDC foule (eg Bioshield, …), TDC soirée, TDC jogging... et après ça dépend de la vie de chacun :)


5 – Vos EDC.

Les listes ci-dessus sont donc, vous l’avez compris, des exemples… pas à copier tel-quel (à moins que votre vie & votre personnalité soit un clone des miennes) mais pour vous inspirer et voir si certains accessoires auraient un intérêt à rejoindre votre arsenal. Et puis après il faut les tester. Ce que l’on voit en photo peut parfois paraître bien et s’avérer inutile, peu pratique, encombrant… à l’usage au quotidien.

Pour vous donner d’autres sources d’inspiration, je vous conseille bien sûr le blog de Vol West & Protegor.





12 commentaires:

  1. ça fait plaisir de voir un EDC réaliste...
    Je n'ai pratiquement pas de poches non plus dans mon quotidien et ce n'est pas facile à vivre pour une survivaliste ;)
    Je compense également avec la voiture ...
    Bref, Merci à vous deux !
    à +

    RépondreSupprimer
  2. Dans les EDC périphériques, au dessus du quickclot, qu'est-ce que c'est? Un autre stylo tactique?
    Sinon je suis tout les jours en costume également et je cherche à constituer une mini-trousse premiers soins mais la REI semble si petite qu'il y a beaucoup de choses en dehors : efferalgan, vitamine C, solution pour les yeux...
    En même temps on peut prendre des comprimés qui prennent moins de place et qui passent sans eau si la gorge n'est pas trop sèche. Les deux ampoules de solution pour les yeux ne pourraient elles pas rentrer dans la boite REI?

    RépondreSupprimer
  3. Salut et merci pour ton EDC cependant j'y constate un eventuel probléme...

    Il y a environ 10 ans de ça je me suis fait arrêter par la Police a gare du nord, sur moi j'avais un couteau "suisse" en version cran d'arrét + une matraque télescopique, les Policiers m'ont emmener au poste et m'ont dit que la matraque était illégale et que je devrait normalement passez devant un juge pour ça, ils se sont contenter de me la supprimé, m'ont rendu le couteau et m'ont laissé partir "sans suite"...!

    L'intéret de l'EDC est a mes yeux d'éviter ou de se sortir de mauvaise situation, du coup transporter quelque chose d'illégale pose un probléme dans la logique de l'EDC !!

    Donc ma question est simple:
    * ya t'il eu un changement dans la législation concernant les matraques telescopiques ?
    * Est ce que ca fait partit de ton EDC parce que tu ignore le fait que c'est illégal ?
    * Ou bien c'est un risque que tu prends volontairement !?

    J'espère que c'est la 1ére solutions parce que j'adorerai pouvoir réintégrez la matraque dans mon EDC !!! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En France la télesco (bâton de défense télescopique) est toujours une arme inscrite en 6ème catégorie, et de ce fait interdite au port pour la plupart des citoyens non employés de certaines administrations.
      C'est dommage d'ailleurs car maintenant il y a des télescos en nylon qui, bien que n'offrant pas toutes les possibilités des versions rigides en terme de blocages / leviers / verrouillages, demeurent des articles intéressants et bien moins vulnérants donc théoriquement acceptables pour un usage "civil".

      Supprimer
    2. [Mise-à-jour] le port du bâton de défense serait possible pour certains professionnels de la sécurité (police municipale, ... ) ?
      Et autorisée au transport si "neutralisée" et accompagnée d'une licence sportive justifiant son emploi (genre formation au bâton de défense) ?
      A confirmer.

      Supprimer
    3. Tu peux peut-être plaider le sex toy ;)

      Supprimer
    4. Mdr ! c'est une piste, je prends note ... merci Guillaume ;)

      Supprimer
  4. Bonjour,

    le porte clef, de la première image, peut-on se le procurer, où et comment ? Ou est-ce une image comme ça sans information associé ?

    Merci d'avance pour les infos

    RépondreSupprimer
  5. http://store.kaufmann-mercantile.com/collections/accessories-gifts/products/edc-kit site pour se procurer l'EDC de la premiere photo

    RépondreSupprimer
  6. @Iron
    C'est du beau matos sur ce site... mais les prix sont un peu too much pour moi : 158 € pour une lanière pour appareil photo...
    Les tournevis prennent trop de place et ont été avantageusement remplacés par M. Morel par un utilitykey, que j'utilise aussi.
    http://www.amazon.com/Swiss-Tech-UKCSB-1-Utili-Key-Multi-Tool/dp/B0001EFSTI/ref=pd_sim_lg_1/184-8457685-6246858

    RépondreSupprimer
  7. Salut,

    quelle est la taille de ta "plaque balistique de niveau IIIA récupérée sur un vieux gilet pare-balles" et surtout à quoi te sert-elle ?

    Merci pour ta réponse !

    RépondreSupprimer