dimanche 26 août 2012

Une introduction a l'énergie solaire: l'indépendance guérilla.




Notre dépendance a l'électricité est étourdissante: ordinateurs, réfrigération, usines de fabrication, transports, stockage, pompes a essence, systèmes de communication et d'information, hôpitaux…il n'est pas difficile de s'apercevoir aujourd'hui que presque tout fonctionne a l'électricité.


Ce système de support, devenu "essentiel" a la vie moderne est, de part sa complexité, extrêmement fragile, et a l'échelle du particulier, une multitude de causes et de raisons peuvent laisser présager une perte momentanée ou prolongée du bon fonctionnement du réseau.
Peut être que les fournisseurs ne sont tout simplement plus capables de répondre a la demande comme il est le cas chaque année aux USA durant certaines canicules. Peut être qu'une catastrophe naturelle ou humaine vient perturber le réseau de votre région pendant quelques heures, quelques jours, quelques mois…

Le blackout de 2003 a New York

En France, le solaire reste peu utilisé. Pour un pays "riche", nous sommes en retard sur l'utilisation des énergies alternatives, le nucléaire restant la principale méthode de production de notre électricité.
Les événements du Japon nous ont cependant démontrés avec une certaine violence que le nucléaire n'est pas invulnérable, et qu'en cas de problème sérieux, cette méthode de production peut être extrêmement dangereuse pour la population et l'équilibre naturel environnant, soit la planète dans son ensemble.



A notre échelle, individuelle, familiale ou clanique, les répercussions de la perte du réseau électrique vont essentiellement impliquer la perte de l'eau courante (pompe ou réseau), la perte de la lumière, la perte de la communication et donc de l'information (GSM, télévision, internet…), et la perte de nos moyens de conservation de la nourriture (frigo, congélateur).

Différents kits et organisations peuvent être intéressants selon le budget et la situation de chaque clan. Le gros avantage du solaire est qu'il peut être acheté sections par sections, petit a petit.
Même si "faire tourner" la totalité de nos habitations peut être extrêmement intéressant, effondrement de la normalité ou pas, ces installations peuvent être très chère et inaccessibles a la plupart d'entre nous. Commencer par la mise en place d'un système solaire "de secours" peut être un excellent moyen de se familiariser avec ce concept tout en incorporant une méthode fiable et simple de faire fonctionner quelques machines, et ceci indépendamment du réseau.

Frigo 12V portatif


Les kits et les systèmes proposés ci-dessous se veulent d'un essentiel absolu, et vont pouvoir vous permettre une autonomie "guérilla" de vos besoins en électricité, c'est a dire une indépendance de l'essentiel.  
Il n'est donc pas ici question de vivre sur ces systèmes comme nous le faisons aujourd'hui, mais bien de ce donner les moyens de faire subsister nos systèmes électriques les plus vitaux, comme par exemple une pompe a eau pour les puits, et une méthode de conservation de la nourriture comme un frigo ou un congélateur.


Conseils de base:

- Essayez de fonctionner en 12V. Cela vous économisera les frais d'un convertisseur 220V et les pannes éventuelles…même si un convertisseur devrait être un outil récurent dans les BAD, puisque vous pouvez ici récupérer une ou plusieurs batteries de voiture (12V), et convertir ce 12V en 220V.

Batterie 12V + convertisseur

- Procurez-vous un frigo de classe A minimum (en 12V donc). Par exemple, "Indesit" propose un frigo avec congélateur 12V.

- Pour un minimum de perte d'énergie, utilisez des câbles solaires de section minimum 4mm2. Si la longueur est supérieur a 8m, prendre du 6mm2 sauf si la puissance du système est inférieur a 100W. Plus il y a de puissance et de longueur, et plus la section doit être grande.


a) Système pour lumières LEDs 12V:

Panneau solaire 50W 12V + régulateur 10a + câble solaire minimum 4mm2 + batterie agm ou gel minimum 45ah.

Soit 140 wattheure/jour orienté sud.
Budget: environ 140E hors batterie.



b) Système pour lumière LEDs 12V + glacière électrique ou mini frigo 12V:

Panneau solaire 100W 12V + régulateur 10a + câble solaire minimum 4mm2 + batterie agm ou gel minimum 80ah.

Soit 280 Wh/jour orienté sud.
Budget: environ 205E hors batterie.



c) Système pour lumières LEDs 12V + frigo camping-car 12V de 1m2 + petite pompe a eau 12V (peu puissante):

2 panneaux solaire 100W 12V + régulateur 20a + câble solaire minimum 4mm2 + batterie agm ou gel minimum 100ah.

Soit 560 Wh/jour orienté sud.
Budget: environ 415E hors batterie.


d) Système pour lumières LEDs 12V + frigo-congel de maison 12V de 1,7m2 + petite pompe a eau 12V:

2 panneaux solaire 130W 12V + régulateur 20a + câble solaire minimum 4mm2 + batterie agm ou gel minimum 150ah (autonomie inférieur a 1jour).

Soit 940 Wh/jour orienté sud.
Budget: environ 505E hors batterie.


e) Système optimisé pour être plus a l'aise surtout en cas de mauvais temps:  lumières LEDs + 12V frigo-congel de maison 12V de 1,7m2 + pompe a eau 12V:

3 panneaux solaire 130W 12V + régulateur 30a + câble solaire minimum 6mm2 + batterie agm ou gel minimum 200ah (autonomie 1 jour sans soleil).

Soit 1400 Wh/jour orienté sud.
Budget: environ 735E hors batterie.






Le minimum en kit panneau solaire 12v peut être trouvé à prix bas chez Solaire energy à l'adresse suivante:
 Petite réduction si pris sur place par vous lecteurs du Sud-Ouest dans le 47400 / Lot et Garonne.

75 commentaires:

  1. On trouve des petits groupe électrogène neuf à 135 euro. Mais on peut certainement faire mieux avec un d'occasion. Soit pour moins de 100 euro de l'énergie toute la nuit.

    Pour le long terme un groupe électrogène diesel, avec kit pour fonctionner à l'huile de Tournesol, ou au gasoil....

    Le Solaire l'énergie la plus chère, et pas la plus propre est un gadget.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si je ne peux pas stocker du diesel, que je ne sais pas faire ma propre huile de tournesol, ou que je ne peux pas faire tourner mon groupe electro toute la nuit pour cause de bruit ou de gazes d'échappement toxiques ?

      Et si mon groupe casse ?
      Et si il y a une penurie d'essence ?
      Et si je dois être silencieux et discret ?
      Et si je suis en appartement ?

      Supprimer
  2. @PT
    Le solaire a un coût mais il permet une autonomie totale. Avec un groupe électrogène, il faut du carburant...qui peut venir à manquer et n'est pas gratuit.
    Par ailleurs les panneaux solaires sont silencieux alors que le groupe fait un bruit important et caractéristique. La nuit vous informez tous le monde à 500 mètres à la ronde que vous avez un groupe électrogène, le carburant qui va avec et que vous avez des moyens financiers suffisants pour vous permettre d’acheter cela.

    En ce qui me concerne ces inconvénients sont rédhibitoires.
    Je possède une maison dans un PVD où je projette d'émigrer dans quelques années. Je suis très intéressé par le solaire pour faire fonctionner la pompe pour l'eau, le frigo et un peu d'éclairage et de recharge de portable. Exactement la démarche proposée dans cet article qui m'intéresse donc beaucoup.
    Mais je trouve que les frigos en 12V sont très difficiles à trouver et qu'il y a vraiment peu de choix. Donc je m'oriente vers un frigo en 220V. Par ailleurs l'article parle uniquement du 12V alors que beaucoup d'installations solaires se font en 24V. Comment choisir entre 12V, 24V voire 36V ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @constantin , un petit groupe electr a 500 euros donne dans les 3000 watt ,...pour atteindre cette puissance en solaire il faudrait investir 3 ou 4000 euros en panneaux et recouvrir totalement sa toiture

      le choix d un groupe electro me parait plus polyvalent et plus réaliste

      Supprimer
    2. Le groupe électrogène a sans aucun doute sa place...mais ce système dépend d'un combustible pour fonctionner en plus d'être lourds et bruyants...
      Ces petits systèmes solaire sont intéressants, parce qu'ils sont petits, léger et autonomes.




      Supprimer
    3. Constantin,

      Rester sur du 12V rend la mise en place plus "facile"...on se base sur du 12V pour cet article parce que l'on parle ici de petits systèmes.
      Fonctionner en 12V est intéressant, mais ce n'est pas "obligatoire".

      Supprimer
    4. @Mike
      3000 Watts c'est beaucoup.
      Mon objectif serait de faire fonctionner une pompe et un frigo avec un peu de marge pour un peu d'éclairage.
      Donc quelque chose d'un peu plus gros que les installations présentées mais pas trop gros non plus.
      Je souhaite être discret. Et la nuit un groupe fait un bruit vraiment trop important et trop caractéristique. Et puis il y a aussi le problème du carburant qu'il faut stocker en grande quantité.
      Maintenant je reconnais qu'un groupe est beaucoup moins cher à l'achat.

      @Volwest
      D'accord. Effectivement les petits systèmes portables ou semi-portables sont en 12V. Je cherche à accumuler les infos pour mettre en place un système un peu plus gros quitte à bien murir le truc et à me prendre un peu la tête.

      Supprimer
    5. @volwest, 1 litre d essence= 10 KWh,...soit 10 mille Watt pendant 1 heure pour 1,5 euro

      le rendement énergétique du pétrole est sans équivalent, San Giorgo insiste d'ailleur bien sur ce fait dans son livre

      le gros problème du solaire outre son faible rendement c est que l extricite ne se stocke pas,...pas de soleil=pas d'électricité

      sur ce point je préfère nettement l'éolien qui est capable de fournir 24/24h,...et encore on retombe sur le même problème, s il n y pas de vent

      l électricité n est intéressante que pour le fonctionnement d appareil lourd, ballon d eau chaude,four, outil, etc etc ....pour l'éclairage une lampe a pétrole ou même des bougies sont tout aussi efficaces et beaucoup moins chère

      un truc intéressant a creusé c est le système gazogène utiliser pendant la guerre,...faire rouler une voiture au charbon de bois c etait possible en 1940...ca pourrait encore être possible?.....mais très difficile de trouver de l info sur cette technique

      salutations amicales

      Supprimer
    6. Salut l'ami,

      Perso, je suis généralement le premier a dire "les deux".
      Pour moi, avoir un groupe electro me parait intéressant selon la situation, mais avoir du solaire aussi.
      Personne ne doute du rendement du pétrole...c'est d'ailleurs le problème Humain aujourd'hui !

      Par contre, l'électricité se stocke...dans des batteries.
      Cette électricité est restituée la nuit ou quand on la veut.

      Oui, la technique du "gazeification" est valable, mais encore une fois il faut un combustible.
      a+

      Supprimer
  3. Une conférence passionnante de Jacovici (comme toujours avec lui) :

    http://www.youtube.com/watch?v=ujMeB7irXcs

    Une approche vraiment globale des enjeux qui touchent à l'approvisionnement énergétique au sens large (pétrole, charbon, gaz, renouvelables, nucléaire...) , au réchauffement climatique et aux conséquences sur l'économie (entre autres).

    Ne pas oublier que nous sommes dans un contexte de raréfaction des ressources (peak everything). Il risque d'y avoir des tensions monstres pour les ressources dans les prochaines années, surtout en ce qui concerne les énergies fossiles, qui sont la principale source de production d'électricité à l'échelle mondiale.

    RépondreSupprimer
  4. Question suplémentaire : vous parlez des pannes du convertisseur. On ne peux pas s'attendre à un haut niveau de fiabilité concernant cet équipement en évitant le bas de gamme et en respectant des conditions correctes de fonctionnement?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso, je n'ai jamais eu de problème avec un convertisseur.
      Choisir un convertisseur de bonne facture fait sans doute toute la différence.

      Supprimer
  5. plus le voltage est haut et moins vous consommez,....EDF a passer son réseau de 220 a 230V pour avoir une meilleure rentabilité

    un circuit en fil de 6mm2 est inutile après le transfo , noter aussi que votre transfo doit faire redresseur courant continu en courant alternatif

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mike, c'est faux ce que vous dites... ou tu du moins imprécis :

      - Plus la tension est élevée, moins les pertes joules (l'échauffement des câbles) sont importantes... en effet EDF à relevé la tension à 230V pour minimiser les pertes dans les câbles... (Notons que nous parlons d'une tension simple, c'est à dire entre une phase et le neutre)

      - Un transformateur ne fonctionne pas sur un courant continu

      - On redresse un courant alternatif pour en faire un courant "continu" (pour être exacte, il faudrait en plus le filtrer et le réguler)

      - Pour créer un courant alternatif, à partir d'une source continu, il faut un onduleur.

      Quand à la section du câble, elle dépend de :

      - la longueur entre le générateur et le récepteur
      - du courant dépensé par le générateur ... en gros 5A par mm² (c'est un ordre d'idée)

      Pour plus de précisions, voir les abaques des fabricants de câble.

      Bonne journée

      Supprimer
  6. D'après Constantin "Le solaire permet une autonomie totale" MEME LA NUIT ??

    Et pendant l'hiver les finlandais ils font comment ?
    Les habitants des iles Salomon avec la poussière des volcans ils font comment?
    Si tu as une pluie de gros grelons, tu remplaces tout ?
    En cas de mauvaise installation du toit il faut prévoir les gamelles pour les fuites d'eau ?

    Je suppose que PVD signifie "pays en voie de développement", donc en PVD si tu n'as pas de quoi alimenter un groupe électrogène, tu ne peux plus te déplacer en 4X4, tu es coincé avec un ane ou un vélo.... Pourquoi avoir besoin de l'électricité, si tu peux vivre comme les locaux qui n'ont rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu bosses pour une compagnie de pétrole ?

      Supprimer
    2. Oui même la nuit.
      En ce qui concerne l'eau, la pompe amène l'eau dans une citerne sur le toit. Il suffit de dimensionner la citerne pour avoir suffisamment d'eau pour tenir jusqu'au matin sachant que la nuit, on consomme très peu d'eau.

      En ce qui concerne le frigo et la lumière, les panneaux solaires alimentent des batteries qui sont dimensionnées pour stocker l'électricité produite pendant le jour. Il faut surdimensionner les batteries pour qu'elles soient toujours au moins 50% chargées pour augmenter leur durée de vie.

      Je parle d'un pays proche de l'équateur donc pas la Finlande et pas de grélons non plus. Chaque situation est différente.
      En cas de dépôt de poussières... je nettoie!
      Les panneaux ne sont pas forcément intégrés au toit donc exit les fuites d'eau. Et dans mon cas il s'agit d'un toit terrasse...

      L’installation solaire sert à garantir l'accès à l'eau, le stockage de la nourriture, un peu de lumière et la recharge des portables. Si j'arrive à avoir une telle installation, même sans sortir de chez moi pendant un mois, j’aurai ce minimum qui est garantit. C'est déjà pas mal.
      Bien sûr, il est possible d'avoir un stock d'essence. Et justement je préfère que ce stock ne doive servir que pour le véhicule plutôt que d'être obligé de taper dedans pour avoir de l'électricité.

      Supprimer
    3. Non Volwest, je ne bosse pas pour les pétroliers, je suis réaliste, la nuit tu fais comment avec le solaire ?

      En France j'ai rencontré des seniors qui se sont fait rouer par des sociétés qui vendent du solaire. Depuis il a des fuites dans leurs toiture.

      L'huile de tournesol ce n'est pas du pétrole, c'est dans ton jardin si tu le veux. Et comme tu es fort en anglais voici de quoi lire : http://journeytoforever.org/biodiesel_make.html

      Et pour les septiques qui peuvent lire l'allemand voici du matériel industriel pour faire du courant avec l'huile végétale : http://www.diesel-therm.com/vegetable-oil-generators.htm
      (Ce même constructeur fournit des kits pour les véhicules diesel, pour permettre de rouler au gasoil ou à l'huile végétal)

      Maintenant le Solaire t'oblige à stocker l'énergie pour la nuit. Une éolienne la nuit peut fonctionner. Mais les nuit sans vent il ne faut pas avoir de grand besoin d'énergie. Donc on en revient au retour en arrière, on roule en vélo, on allume les bougies, et on vie comme dans les pays très pauvre.... j'ai vue cela dans les andes une seul petit lampe pour toute la maison. Même pas de frigo.





      Supprimer
    4. La nuit en fait je dors... ;-)
      On a pas une grosse conso électrique la nuit. Il faut que les batteries puissent alimenter la lumière et le frigo. Et le frigo, on ne va pas beaucoup l'ouvrir pendant la nuit donc il va peu consommer la nuit. Sachant qu'en plus la nuit il fait plus frais...

      Supprimer
    5. PT, la nuit tu as les batteries que tes éoliennes et tes panneaux solaires ont stocké toute la journée.. Après, concernant toute les personnes qui s'entête avec les groupes... ALLEZ-Y !! Foncez !! mais ne venez pas vous plaindre dans 10 ans quand le prix sera de 5€ le litre voire introuvable pour priorité militaire ou autres..

      Supprimer
  7. Très bonne initiative que de penser à ces petits quites vraiment durable et autonome et qui donne l'essenciel à savoir un peux de lumière un frigo et de quoi pomper de l'eau. A mon avis cela peu rendre de grand service en cas de trouble passager mais un peu durable. Mais quid de la batterie? Que faire une fois la fin de vie de la batterie en situation d'effondrement de l'économie. Une batterie de voiture dure environ 4 à 5 ans et fabriquer soit même des batteries à l'ancienne(acide, plaque de plomb dans des bac en verre) quoi que n'étant pas impossible et difficilement faisable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà...4 a 5 ans de vie ça devrait te laisser voir venir ! Si tu en stockes 2 ou 3 (séparer l'acide)...ça fait 10 ou 15 ans d'autonomie.

      Maintenant, il y a des batteries beaucoup plus performantes si ce genre d'installation est ton choix.

      Supprimer
    2. test, merci pour ta réponse Volwest. Interessant de savoir qu'on peut conserver des batteries longtemps en vidant les batteries.
      En ce moment je suis sur l'autonomisation de mon réseau d'eau courante, raccordement de ma maison à partir d'un puit. J'ai bien avancé sur ce travail de plomberie,ça peut peut être t'interesser? Il sagit, d'une pompe immergée raccordé à un tuyau de pompage avec un clapé, un acheminement par tuyau en polyetylène, puis cuivre et passage dans une reservoire à vessie de 100 litre, la pompe est est commandée à la demande par un boitier(qui sert d'interupteur) qui detecte une perte de pression par l'ouverture d'un robinet ou une chasse d'eau. Je me suis posé la question d'alimenter la pompe en energie avec du solaire(pour une autonomie total) et une batterie et un convertisseur car elle ne tourne pas en permanence, mais ce n'est pas possible car si ça puissance est de 800W en alternatif, au démarage elle réclame 4 fois plus! Si tu as une idée la dessue?!

      Supprimer
    3. En fait les batteries de voitures ne sont pas adaptées car elles sont prévues pour fournir un ampérage élevé pendant une courte période, quelques secondes pour alimenter le démarreur.
      Alors que dans une installation solaire la décharge se fait en douceur et en continu.
      Une batterie de voiture dépanne mais l'idéal est d'investir dans des batteries spécifiques.
      L'idéal est de les surdimensionner pour qu'elles aient toujours un taux de charge supérieur à 50% pour augmenter la durée de vie.
      Après les panneaux et les batteries vont vieillir mais on a le temps de voir venir.

      Supprimer
    4. Plus de puissance au démarrage. Solution : CONDENSATEUR.
      Cela devient mathématique le calcul de capacité de la batterie de condensateur. Bon courage avec les Watt, Cosinus, et les farads

      Supprimer
    5. @lami ral
      Votre pompe semble consommer vraiment beaucoup. Si vous souhaitez une alimentation solaire, peut être faut il considérer un remplacement.
      Dans mon cas j'ai repéré ce modèle de Shurflo qui est réputé.
      http://www.ecologie-shop.com/pompe-solaire-63/pompe-solaire-immergee-shurflo-9325-jusqu-a-70-m-757
      Il a aussi l'avantage de pouvoir être alimenté directement à partir des panneaux solaires.
      Je n'ai pas trouvé de modèles concurrents comparables. On a soit du matériel meilleur marché mais limité en débit et en hauteur de remontée d'eau ou du haut de gamme Lorentz beaucoup plus cher
      http://www.ecologie-shop.com/pompe-solaire-63/pompe-solaire-immergee-lorentz-ps200-jusqu-a-50-m-485

      @volwest
      J'ai du mal avec tes capcha. Je dois être un robot en fait....

      Supprimer
    6. Les batteries sont au moins aussi importantes que l'installation en elle même... même plus si on considères qu'elles peuvent aussi servir pour l'éolien et le thermique en cas de problème avec le solaire.

      Il faut faire attention avec les nouvelles générations de batteries qui sont "made UNIQUEMENT in China"... car elles sont à base de terre rares que l'on ne trouve que là bas...

      Par contre, les bonnes vieilles batteries de clarque (2V) ont fait leur preuve... elles ont une durée de vie de 15-20 ans (en service), sont bien plus facilement réparables et sont adaptées à l'utilisation "ménagère".

      Supprimer
  8. Article très intéressant comme toujours ... merci.
    Cool pour la ristourne ;)
    à +

    RépondreSupprimer
  9. Le solaire (photovoltaïque) est intéressant en de nombreux points:

    - le panneau, installé sur le toit, remplit sa fonction de source d'énergie, mais aussi de couverture (protege de la pluie, bref, c'est comme une tole ou une tuile). Donc même si il ne produit pas d'energie, il sert à quelque chose malgré tout.

    - c'est durable. Les vieux panneaux mis aux point il y a 20 ans (en allemagne et autriche) marchent encore à plus de 50% de leur capacités, et les consetructeurs actuels garantissent 80% de productivité pour 20 ans par panneaux.
    Seul les onduleurs et transformateurs méritent un changement tout les 8-10 ans (actuellement). Pour leur prix (environs 800e), pourquoi ne pas en avoir un d'avance?

    - Ca se recycle dans la même filière qu'une TV ou un ordinateur (contient majoritairement du silicium et du cuivre).

    - Le soleil, c'est à peu près la ressource la mieux partagée du globe. Comme les panneaux fonctionne avec les rayons du soleil, on peut s'en servir dès qu'il fait jour. Sauf qu'évidement, en afrique du nord on aura une retabilité 10 fois supérieure à celle de l'Ecosse...

    - L'energie photovoltaïque permet de parcelliser, d'atomiser, les sources d'energies. Je pense qu'il est préférable d'avoir sur un pays 10000 instalations photovoltaïques sur des hangars agricoles, des usines, des habitations etc., répartie uniformément dans chaques contrée, qu'une trentaine de centrales nucléaires vers des fleuves et océans...

    Ainsi, en cas de conflit, il est plus facile pour un ennemi de detruire 2 centrales nucléaires, qui, sans compter la catastrophe sanitaire, prive le pays d'une part importante d'énergie. S'attaquer à des milliers de petites instalations dans chaque patelins en est une autre...

    - Les panneaux photovoltaïque ne défigurent pas le paysage comme une éolienne (je suis radicalement contre ce système). Un panneau photovoltaïque est maintenant noir mat, donc c'est comme une ardoise naturel, et en tout cas pas plus moche qu'une tole ondulée.

    Voilà, mon avis.

    Malheureusement, la rentabilité n'est pas au rdv, malgré certains cadeaux fiscaux fait en France (supprimé depuis) pour ces installations. La crise économique ne laisse pas rêver une amélioration.
    Et de toute façon, avec ce système, on ne visait pas l'indépendance énergétique mais la revente à EDF... Bref, de la combine financière (avec des banques pour les crédits), doublée d'une opération séduction maquillée.

    Mon rêve utopique serait que chaque village, villes, soient dotés d'un ou plusieurs sites photovoltaïque, privé ou public (un hangar agricole, une usine, un gymnase, des habitations...) peu importe, du moment qu'il soit adapté à la production, afin d'alimenté sa localité en reversant cette énergie sur le réseau électrique classique (le branchement est déjà possible, via les transformateurs de secteur).
    Les usagers paieront toujours via EDF comme d'habitude, mais le privé sera bien entendu un peu rémunéré et les collectivités y trouveront une rentrée financière qui pourrait ailléger les impôts locaux...

    Ainsi on pourrait aussi permettre de cette façon la fermeture de plusieurs centrales nucléaires, bien qu'on ne peut toutes les supprimer (ben oui, ce n'est pas avec 3 panneaux solaires qu'on va alimenter Paris, Lyon...). Je ne suis pas un pro nucléaire à outrance, mais ça reste indispensable, sachant que c'est encore mieux que le charbon ou le pétrole pour faire de l'électricité...

    Mais là je vais trop loin...

    Mais vive l'énergie photovolaïque!


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ane eaux nimes,...survire c est d abord être réaliste , la mode énergie renouvelable n est qu une vaste fumisterie pour faire du fric sans mettre en faillite les trust du nucléaire et du pétrole

      1-..l'électricité ne se stocke pas ( la batterie en courant continu est d une capacité ridicule) .....par ce simple fait aucune énergie renouvelable n est capable de subvenir a nos besoins

      2, la seule énergie renouvelable et crédible c est l'hydroélectricité,....c est gratuit (eau) , inépuisable et d une puissance et rentabilité comparable au pétrole et nucléaire

      le grand barrage Hoover au USA produit 24 sur 24 une puissance comparable a une centrale atomique....et cela depuis 80 ans sans pollution ni entretien

      voila la réalité.....le photovoltaique c est bien pour recharger son portable au camping.....pour le reste!!!!!

      Supprimer
    2. Certes, j'en conviens. Mais une part de photovoltaïque dans notre production d'energie serait tout de même souhaitable, et intéressant. Par exemple, en été, ça permettrait de réduire l'activité des centrales qui souffrent aussi de la secheresse par la baisse des niveaux d'eau des fleuves qui refroidissent les réacteurs...

      Plus de soleil dopent le photovolaïque, compensant la baisse de rythme des centrale, et aussi des barrages hydro-électrique (qui évidement sont les meilleurs systèmes).

      Tu as raison, certaines énergies renouvelables ne sont que des opérations commerciales. D'ailleurs, plus une énergie renouvelable est mise en avant, plus c'est une arnaque... regarde les éoliennes:

      Ca ne profite qu'à celui qui la fabrique, l'installe, et au propriétaire terrien (souvent agriculteur) qui procure l'emplacement. Ensuite, comme toute actions mécanique, il y a usure et entretien, et le vent ne souffle pas tout le temps, et encore pas toujours du bon sens!
      Sanc compter les nuisances visuelles et physiques.

      Donc évidement, le nucléaire c'est le mieux actuellement, mais on pourrait penser à compenser cette energie à risque par d'autres systèmes. Je mise assez sur le tandem hydro-electrique et photovoltaïque.

      Pour revenir à l'avantage du photoltaïque: son défaut est de ne fonctionner que de jour. Certes, mais ça tombe bien, c'est là que les machines (les usines), les ordinateurs (bureau), etc. fonctionnent majoritairement. Et l'été, où la productivité augmente, on observe paradoxalement dans nos sociétés moderne une hausse de la consommation éléctrique (les climatiseurs...). Donc c'est une bonne source d'appoint.

      Supprimer
    3. En cas de conflit l'ennemi détruirait quelques dizaines de "noeuds" solaires depuis le sol et de façon synchronisée, ce serait suffisant pour paralyser toute une région sans envoyer de chasseurs, de missiles longue portée et sans "signer" l'attaque.

      L'avantage de la centralisation nucléaire c'est que pour aller l'attaquer et la mettre hors d'état de nuire il faut affronter une vraie sécurité* et y mettre des moyens.

      Alors que des dizaines, des centaines de milliers d'installations solaires ne peuvent pas être surveillées.

      Et il reste le problème de la consommation nocturne qui fait qu'on ne peut pas se passer d'une industrie polluante.

      *J'espère que depuis que les rastas en ULM ont fait les zouaves sur les centrales nucléaires françaises, les gardes ont eu des consignes de tir un peu moins laxistes ;)

      L'époque du bombardement est révolue.

      Pour l'instant ;)

      Supprimer
    4. La bonne question est peut être "à qui profite ces deux énergies"...
      Les panneaux solaires sont fabriqués par les multinationales du pétrole (et oui, ça reste des produits chimiques même si on vous fait croire que c'est "juste du sable") Alors que l’éolien, chacun peut le fabriquer dans son garage...

      Donc dans une idéologie survivaliste, je vais toujours favoriser ce que je peux faire moi même... et surtout pas ce que les multinationales me poussent à acheter...

      Et à tout ceux qui considèrent que le photovoltaïque est à ce point sans risque... en casseriez vous un panneau dans votre potager ou étang...?

      Supprimer
    5. Absolument, il n'y a pas que du sable dans les panneaux solaires, d'ailleurs les techniques employées utilise des matériaux rares, totalement incompatibles avec une fourniture au niveau mondial.

      Mais sur ce point la technologie évoluera certainement.

      Quant aux brevets, et bien ils appartiennent à ceux qui peuvent se les offrir, toujours les mêmes ;)

      Mais je ne pense pas que la question de savoir à qui ça profite soit prioritaire.

      Et puis ces panneaux ont une durée de vie quand même "relativement" courte. -50% en 10/15 ans, ça fait réfléchir. Et quid de l'entretien, du templacement.

      Si le but est de fournir du chauffage, il peut être intéressant de se tourner vers le solaire thermique à eau ou à air.
      Les systèmes à air (véranda) sont en général abordables (dans la mesure où l'investissement principal concerne une pièce à vivre, le chauffage n'est "qu'en option") et facile à utiliser mais restent limités niveau efficacité et facilité d'emploi.
      Les systèmes à eau (panneaux solaires thermiques) sont efficace et ne nécessite pas un diplôme d'ingénieur ou des pièces de haute technologie pour être réparées, simplement un peu de compétence et d'outillage en matière de plomberie.

      Bien souvent ce sont des choix qui peuvent représenter un surcout minime lors de la construction d'une maison si celle-ci est bien pensée.

      A+

      Supprimer
    6. "Et puis ces panneaux ont une durée de vie quand même "relativement" courte. -50% en 10/15 ans, ça fait réfléchir. Et quid de l'entretien, du templacement."

      Ce n'est pas le bon ordre de grandeur. On trouve des panneaux qui sont garantis à 90% de leur puissance nominale au bout de 25 ans.
      http://www.solar-kit.com/epages/62035995.sf/fr_FR/?ObjectPath=/Shops/62035995/Products/-panneau-solaire-185w-mc-
      Un panneau solaire c'est essentiellement une plaque de verre dans un cadre en alu anodisé donc il y a très peu d'entretien. Il faut le nettoyer un peu de temps en temps pour ne pas perdre en rendement et c'est tout.
      Les panneaux solaires sont utilisés pour monter des systèmes d'irrigation et de pompage dans les pays du sahel. Donc il faut des trucs robustes et sans entretien parceque en cas de problème le technicien compétent le plus proche est à plus de 1000 bornes.

      Supprimer
    7. Non je ne casserais pas un panneaux solaire dans mon potager, comme je ne vidangerais pas mon groupe electrogène dedans, comme je n'enterrerais pas des déchets de centrales nucléaires radioactifs, etc.

      Mais c'est comme un ordinateur ou une tv, alors pas d'hypocrisie sur la pollution. Le photovoltïque reste une bonne solutrion d'appoint, de renfort. Il n'a pas été question d'en faire une source principale d'énergie.

      Et si les grands groupes pétro-financiers se sont mis dedans... c'est que c'est bon signe (bien que je ne les porte pas dans mon coeur!)!

      Ensuite, pas d'éolienne chez moi... certes tu la fais dans un atelier, mais c'est rendement vraiment ridicule!!
      C'est vraiment si il n'y a pas de soleil!!

      On dira que pour l'idéologie survivaliste, le photovoltaïque est un moyen de confort, pas un absolu, car il faut l'acheter, difficile à maîtriser la technologie... Néanmoins, sa démocratisation permet certaines choses...

      Car sans compter les fournitures à se procurer (les panneaux, on ne peut pas les fabriquer) il est assez facile d'installer un système photovoltaïque. J'ai assisté un jour à une pose, il faut quelques bases en électricité et en couverture... c'est pour ça que tant d'escrocs et d'incapables se sont lancé dans ce secteur d'activité (ce qui l'a décrédibilisé), parce que c'était assez accessibe comme métier finalement.
      Alors que fabriquer et instaler une éolienne dans son jardin, me semble plus complexe (tourner des pièces mécanique, emboutir de la tôle, la mécanique du générateur, l'architecture du support, etc...).
      Enfin, je n'ai pas cité le solaire thermique, car c'est tellement génial comme truc... Je ne comprends même pas pourquoi ce n'est pas obligatoire en 2012....
      Toute cette énergie qu'on perd à chauffer de l'eau alors qu'on pourrait sinon la chauffer au solaire, la "préchauffer" pour avoir moins de calories à dépenser ensuite... Mais ce n'est pas le débat.

      Supprimer
    8. Disons qu'il y a de fortes chances qu'on ai avec les panneaux solaire dans 20 ans les problèmes qu'on a avec les toitures en amiante aujourd'hui... pas mal de personnes qui les jetterons dans le canal ou en foret pour ne pas payer le recyclage...

      Mon intention était juste de faire réaliser que l'éolien, lui est bien moins dangereux à long terme pour l'environnement... mais comme les lobbies pétrochimique mondiaux ne veulent pas de concurrence pour le photovoltaïque qui leur rapporte un max, l'éolien est discrédité et peu de recherche sont faites pour l'améliorer...

      Imaginez un peu de l'éolien vertical bien placé à chaque coin des building et sur les toit... rentabilité faible... mais cout, entretient, et pollution aussi...

      Mais éolien + consommation réduite, ce n'est pas à négliger, car pour l'instant, le solaire vise surtout à nous faire vivre "comme avant"... et ça, ce ne sera de toute façon plus possible...

      Supprimer
    9. De toutes façons la comparaison faite est totalement inéquitable.

      On considère d'un côté un panneau photovoltaïque, perfectionné, acheté tout fait et posé par des pros (ou du moins des initiés) et de l'autre une éolienne fabriqué avec des morceaux de tôle de récup' et entretenue par des néophytes ;)

      Supprimer
    10. J'oubliais de dire: Les éoliennes sont aussi source de beaucoup de nuissances.

      En effet, des études récentes ont démontré la nuissance du bruit, les impacts psychologiques sur les humains et des problèmes de magnétisme... Donc des dossiers lourds..

      Avoir une éolienne sur le toit (même de taille moyenne), ou sur le toit du voisin, c'est devenir fou à coup sur!

      En tant que chasseur, je ne parle pas des impacts sur les migrateurs (il est prouvé que ça influe sur ces espèces), et le gibier à plume en général...

      Enfin, pour ce qui est des panneaux solaire "recyclés" dans la nature, je n'y crois pas, car ce n'est pas une bouteille de soda à balancer, faut quand même monter sur le toit, les démonter, les descendre, le transporter pour les jeter...
      Je pense que le recyclage des panneaux solaires se fera par des artisans, des couvreurs qui seront certainement à l'avenir plus sensiblisé et formés à cela.

      Supprimer
  10. Pour ce qui est des tarifs annoncé par Volwest, je pense que ça n'intègre pas le prix des batteries qui sont le composant le plus cher. Attention, pour la partie en 12 V de l'installation, à puissance identique, le risque d'incendie est beaucoup plus élevé qu'en 220 v. Il est donc impératif de prévoir des sections de câbles adapté beaucoup plus grosses qu'en 220 V. Il est fortement recommandé de placer des fusibles adéquates à la sortie de la batterie.

    Mais si l’installation est correctement dimensionnée, on a pas le risque d'incendie lié à l'utilisation en pleine nuit d'une bougie ou d'une lampe à pétrole.

    Pour ce qui est de faire fonctionner un réfrigérateur, soit on utilise un petit réfrigérateur type camping car qui généralement fonctionne par adsorption soit on utilise un réfrigérateur standard, le dimensionnement de l'onduleur doit être fait de manière à pouvoir absorber la tension de crête au démarrage du compresseur. Les glacières électriques fonctionnent généralement avec un modules pelletier, elles ont un mauvais rendement et font beaucoup de bruit.

    Il est bien évidant que dans le cadre d'une installation autonome, c'est l'utilisateur qui doit adapter ses usages en fonction de la quantité d'énergie disponible en fonction de la saison et de la météo. Mais c'est également vrai pour les groupes électrogènes qui doivent être régulièrement arrêté pour être rempli, voir pour refroidir en cas de fortes chaleurs. Les groupes doivent également être régulièrement révisés, les bougies nettoyer. Les groupes sont certainement une bonne solution pour une puissances importante ponctuellement, pas pour une puissance faible régulière ou très fréquente.

    Mais de toute façon, devant la raréfaction des ressources, site isolée ou non, l'utilisateur devra de gré ou de force apprendre à s'adapter à la puissance disponible. C'est d'ailleurs aberrant que l'on en soit arrivé à inverser les choses et à adapter la puissance en permanence à la demande !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soit on est bricoleur : on fabrique soit même son armoire et on lui colle un système froid 12/24v acheté dans le commerce.
      (e: http://www.neb.fr/groupefroid.htm )
      Le système froid on le colle directement dans un endroit frais pour qu'il y ait moins de pertes, on sur-isole les parois, etc ...

      Je sais ce n'est pas accessible pour tout le monde mais c'est une solution qui existe alors autant la mentionner.

      Et oui, cette inversion des priorités est aberrante. Je pense que lutter contre la "facilité" fait aussi partie de la philosophie survivaliste.

      Supprimer
  11. J'ai des prix à 0.48e/wc
    des kits intégration totale 3000wc pour 2999€ht.
    c'était 20.000eht il y a 5 ans.
    faites le calcul même sans revente, à 10cts€/kwh en 8 ans c'est amortie pour un ensoleillement de 1300h/ans (PACA).10 ans pour 80% du territoire français (excepté Lille).
    CAD sans revente, alors arrêtez de dire que c'est cher, les prix ont été divisés par 10 en 5 ans.
    Moi mes priorités d’investissement, 1) le 5.56 et le 0.22 et les machines qui vont avec 2)de la nourriture,et de l'eau 3) des pièces d'or et d'argent en même quantité que le 5.56 et le .22 4)des panneaux solaires 5)des graines 6) de barbelés pour mon potager 7)vision nocturne 8)se faire plaisir tout de suite avant l'orage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce rappel et pour cette fourchette.
      C'est très bien que vous puissiez sortir 3000 à 20000euros comme ça et pour des systèmes non vitaux (on vit sans électricité, heureusement !) mais soyez juste conscient que c'est pas le cas de tout le monde.

      Supprimer
    2. 20.000eht c'était il y a 5 ans !!!

      Supprimer
    3. et au smic, les panneaux je les installe , je ne les achète pas, je me suis arrêté à mon point2)

      Supprimer
  12. Le solaire c'est très bien pour des petites structures, l'appoint, le dépannage ou l'autonomie en camping(caravane, RV).
    C'est plus fiable que le vent, encore que le vent on en a aussi la nuit (mais certainement pas en moyenne 12h par jour sinon je vous plaint sincèrement ;)).

    Un membre de ma famille a fabriqué le système électrique de sa maison de telle façon à pouvoir brancher directement un groupe électrogène à essence dessus.
    Essayez de faire ça avec un équipement solaire rapporté ;)
    Certes c'était il y a plus de 20 ans, les perspectives et les prix n'étaient pas ceux d'aujourd'hui, mais une telle installation en solaire impliquerait un investissement démesuré, des batteries à changer, une production inégale, etc ...

    C'est sans doute à creuser et à perfectionner mais le GE a ses avantages et tant qu'on en sera pas à rouler à l’électrique, à l'air comprimé, à cheval, etc ... c'est un consommable qu'on aura toujours à disposition.

    Pas parce que c'est abordable mais parce que c'est incontournable dans la mesure où on a encore rien trouvé de mieux.

    Bref vive le solaire, vive les GE ;)

    RépondreSupprimer
  13. Salut Volwest, j'ai fait installer des panneaux solaires il y a quelques temps sur le toit de ma maison, le rendement est correct mais actuellement je revends mon énergie à EDF (contrat de revente sur 20 ans). Par contre, si un effondrement économique arrive, je modifierais mon installation pour que l'énergie ne retourne pas dans le réseau mais reste chez moi. Il y a peu de modifications à faire et ça me permettrait de continuer à avoir de l'électricité.
    Ca c'est pour le positif. Le négatif, c'est le coût énorme de l'investissement.
    Du coup, je trouve que la solution que tu proposes est plus adaptée à un budget moderne tout en gardant quasiment les mêmes avantages. Si c'était à refaire, je réfléchirais autrement et je ferais un système plus simple que je pourrais modifier à ma guise.
    Merci pour ton article.

    RépondreSupprimer
  14. Super commentaire,perso le solaire je l'ai sur mon camping car,mais le panneau de 100w que j'ai ne founit pas asser d'énergie a lui seul pour alimenter le frigo de 150w,donc si je devais prendre une énergie inusable aujourd'hui ce serait la fabrication d'un moteur magnétique qui genereai de l'électricité a foison.
    Il y a pas mal de sujet sur le net sur ce type de moteur qui génère de l'electricite, il fait même fonctionner des voitures.

    RépondreSupprimer
  15. @Khylsdrak
    Un exemple concret!
    Votre installation a été installée il y a combien de temps et pour quel budget et puissance? Si c'est pas indiscret...

    La situation évolue en permanence et on trouve des installations de taille moyenne à des prix accessibles.
    http://www.apb-energy.com/boutique/liste_produits.cfm?type=40&code_lg=lg_fr&num=201
    Pour de la revente, vous devez avoir quelque chose de beaucoup plus gros...

    Mais je suis curieux de savoir quel bilan vous faites de votre choix fait il y a quelques années.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Constantin Gropipo, les panneaux ont été installés il y a 6 mois environ, c'est assez récent. Le coût total est de 32000€ soit 1000€ le panneau puisqu'il y en a 32 pour une surface de 48m² et une puissance de 6kwC. D'après ce que je produis, sachant que l'hiver, la production est moindre, Cela devrait me rapporter en moyenne autour de 2500 - 2600 euros à l'année. Autrement dit, je devrais rentabiliser en théorie mon installation en 13-15 ans si tout se passe bien. Je revends à EDF au tarif de 0,405€ le kwh (que j'achète 0,0901€ en heure pleine et 0,0557€ en heure creuse). Le choix, bien que coûteux, reste intéressant puisque je peux devenir autonome en me déconnectant du réseau si vraiment il y avait un gros souci.
      Mon conseil aujourd'hui, c'est de dire qu'il ne faut pas s'endetter, que si on peut faire simple pour un rendement honorable, il faut le faire. La solution proposée par Volwest va dans le bon sens selon moi. La solution que j'ai choisie est "luxueuse".
      Au départ, mon objectif était de construire une maison passive et de la revendre pour acquérir plus grand ailleurs. Aujourd'hui, je ne sais pas trop si je vais faire ça ou bien si je vais la garder :P

      Supprimer
    2. C'est un bon investissement tant qu'EDF rachete le courant et qu'ils le rachètent à bon prix.
      C'est le cas aujourd'hui parce que l'état les y oblige, mais demain ...

      Supprimer
    3. @Khylsdrak
      Merci pour les infos. 48m² de panneaux!!!??? C'est ce qui s'appelle ne pas faire les choses à moitié!
      Par contre 6kwc pour 32 panneaux ça donne 187.5wc, 1,5m² et 1000€ par panneau et on voit que les prix baissent en permanence puisque pour ce type de panneau on est maintenant autour de 500 € pour du moyen de gamme (garanti 10 ans)
      http://toutlesolaire.com/p/Panneau-solaire-monocristallin-24V----190W-/1334.html
      et 800 € pour du haut de gamme (garanti 25 ans à 90% de la puissance nominale annoncée)
      http://www.solar-kit.com/epages/62035995.sf/fr_FR/?ObjectPath=/Shops/62035995/Products/-panneau-solaire-185w-mc-
      mais dans les 1000€ par panneau tu inclus aussi le cout des onduleurs et tuti quanti? En faut les panneaux ça représente quel pourcentage du coût total? Je suppose qu'il n'y a pas de batteries puisque c'est de la revente directe.

      @Guillaume
      Je suppose que le contrat de Khylsdrak lui garantit un prix fixe ou au moins borné sur une certaine durée qui lui garantit de pouvoir amortir son investissement.
      Un contrat est un contrat et une modification du prix garantit ne peux toucher que les personnes n'ayant pas encore signé leur contrat.
      Une fois amorti, si le prix de vente chute ce sont des revenus en moins mais il a toujours ses 6kwC...

      Supprimer
    4. Je confirme que le contrat de revente est fixé pour une période de 20 ans donc pour moi le tarif de revente restera identique, par contre, je crois qu'il a déjà baissé en début d'année 2012 pour les nouveaux acheteurs. Les panneaux sont garantis 25 ou 30 ans de mémoire (j'ai pas le contrat sous le nez pour être plus précis, je suis au boulot).
      Je confirme aussi que dans les 32000€, sont inclus l'installation et les matériels (onduleur, compteurs, etc). C'est un forfait total.
      J'ai fait une page de mon installation ici :
      http://autonomie-preparation.blogspot.fr/2012/03/autonomie-en-electricite.html

      Supprimer
    5. Le tarif de revente est prévu, certes, mais est-il indexé ?

      Bien évidemment, l'aspect énergétique est formidable, mais question investissement ça me semble un placement assez moyen.

      Supprimer
    6. Comparaison simple:
      Photovoltaïque 100wh fournis environ 250w/j coût 250euros..
      Alternateur 100wh + vélo, fournis 250w en 2h30 coût 50euros.

      Supprimer
  16. @barooder
    Le moteur magnétique c'est du pipeau.
    C'est à la mode sur internet mais tu ne trouvera pas une seule vidéo ou le moteur fait deux tours pour prouver que l'on peut avoir un mouvement continu.
    Il n'y a pas de mystère. La création d'énergie, ça n'existe pas. On ne peux que transformer un type d'énergie en un autre type avec plus ou moins de pertes.

    RépondreSupprimer
  17. Salut à tous,

    Que penssez vous de ce systèmes svp ?

    http://www.solarloader.eu/fr/goal-zero-yeti-1250-solar-generator-kit-220volt.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop cher, le seul point positif c'est qu'il y a quand même un onduleur pur sinus de 1200 W intégré. Le panneau de 30W c'est gadget, il faudrait laisser recharger 40 h en plein soleil (environ 8 jours) pour pouvoir s'en servir 1 h à pleine puissance, le seul intérêt de ce panneau c'est une fois la batterie charger ça compense la décharge interne de la batterie.

      Supprimer
  18. @djurdjura
    Il faut avoir l'usage d'un système transportable, un peu durci.
    C'est adapté pour une ONG, pour de l'événementiel sportif...
    Pour une utilisation à demeure chez soi, il a d'autres systèmes moins chers pour une puissance égale. Regarde sur le site donné par Volwest ou sur ceux dont j'ai donné les liens.

    RépondreSupprimer
  19. @Khylsdrak
    pour 32.000 e tu aurais pu demander plus que 6kwc,tu t'es fais avoir,
    et dire que lorsque je dis 3000e pou 3000wc Guillaume me dit : trop cher!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut à toi,
      de mémoire pour le passage au dessus, ce n'est pas que le prix, c'est aussi la modification de mon système électrique. Il me semble qu'il fallait que je passe en triphasé si je voulais davantage de kwC.
      Or mon installation est en monophasé.

      Supprimer
    2. Ai-je dit que c'était trop cher ?

      Supprimer
  20. Bonjour,

    - Je confirme le groupe électrogène est seulement un complément secours a court terme car très cher a l'utilisation 1L heure, et d'aucun secours si effondrement du support pétrole.

    - Les panneaux solaires sont tous fait avec le meme type de cellules car il n'existe pas encore d'autre technologie plus rentable, et ils produisent donc tous quasiment pareil dans le temps pour la meme puissance crete.

    - La production des panneaux baissent de 10% en 10ans et 20% en 20-25ans
    Ils sont donc très fiable pendant des décennies. (peu importe que le constructeur donne un garantie de puissance sur 20 ou 25ans, les cellules sont les memes)

    J'ai rencontré beaucoup de gens vivant sans EDF et les panneaux solaires sont une vrai solution, seulement il faut etre raisonnable plus sobre :

    - pas de chauffe eau électrique : prenez un chauffe eau solaire
    - pas de chauffage électrique : prenez bois, géothermie...
    - pas de four et de plaque de cuisson électrique...
    Tout ce qui est trop puissant.
    Les outils puissant de bricolage doivent etre :
    soit pneumatique sur compresseur
    soit sur un le groupe électrogène.

    Voila ce qui je pense sera le changement obligatoire.

    Voila pourquoi on peut vivre autonome avec du solaire avec 600 à 5000euros.
    Les kits ci dessus peuvent servir de secours, ou pour une maison de vacances-chalets, ou pour s'assurer l'éclairage- petit frigo- pompe a eau quand EDF aura des problèmes.





    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le solaire à fait son temps, les particulier ayant fait faire installer leurs pseudo centrale solaire ce sont fait bien rouler...de plus une agm dure au maximum 6ans, un panneau solaire pas entretenue (nettoyage surface, révisions) aura une durée de vie de moitié 12ans ou 25ans si entretenue, en gros pour une vie d'utilisation autant se tourner sur un poêle stirling coût à l'achat 20000€ garantie à vie et aucun entretien si ce n'est les bûches à enfourner, production chauffage de l'air, chauffage de l'eau et production électrique à 10kwh ce qui est l'équivalent de 2foyers de 6personnes.

      Supprimer
  21. si quelqu'un a des infos, sur comment conserver du gazoil dans le temps je suis preneur, j'ai cru comprendre qu'au bout de seulement quelques mois il y avait une dégradation du mélange le rendant inutilisable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mettre dans sa voiture et siphonner en cas de besoin ;)

      Supprimer
    2. L'essence c'est comme le vin, il faut le tourner..(secouer)..ça empêche la dégradation à long termes.

      Supprimer
  22. Et sinon un pédalier et une dynamo...Y toujours des jambes pour pédaler, ça permet de garder la forme, et si on y colle une courroie on peut faire tourner la machine à laver...Niveau coût ça doit aller

    RépondreSupprimer
  23. 500€ pour une production d'énergie ridicule et une consommation réduite à un seul appareil..

    L'idée du groupe électrogène est bien mais trop bruyante.

    Il existe le four solaire parabolique à moteur Stirling, la puissance solaire au m² est de 1367wh et un stiriling parabolique d'1m² produit 1100wh..à 500€ on peu dénicher une bonne configuration et alimenter le tout électrique d'une caravane..

    Les accumulateurs gel/plomb agm sont exorbitant ont un cycle de vie de 600 maximum à 70% de décharge profonde ou 400 cycles à 100% de décharge profonde et un rendement de 60%...une agm de 100ah coûte une li-po de 50ah, la lipo à un rendement de 99.9% et une durée de vie à 2000cycles à 70% ou 1000cycles à 100% de décharge profondes, toutefois bien l'isoler que ce soit agm ou li-on ou li-po, de la mousse isolante polyéthylène est très efficace contre l'hiver.

    RépondreSupprimer
  24. Great blog post, informative list. Thanks so much. I’m enjoying devouring your site!!

    batterie solaire

    RépondreSupprimer
  25. your blog describe a logical view of the things. It is very effective for the reader. Please post more blog related to this.
    Visit :- batterie solaire

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.