jeudi 3 mai 2012

"Préparez-vous a vivre sans électricité".





En plus de nous présenter son EDC, l'ami ci-dessous nous témoigne son univers…




Je suis Français et je suis agent edf.

Mon métier c'est de rétablir l'électricité 24h sur 24h toute l'année
dans n'importe quelles conditions et par n'importe quel temps.
Je fais partie de ceux que chez edf nous appelons des monteur.
Nous travaillons sur les lignes aériennes et souterraine moyenne et basse tension.


Aujourd'hui beaucoup de mes collègues sont fous de rage.
Par ou commencer ?

Je suis en colère.

Jamais ce pays n'a été autant dépendant de l'électricité, et jamais, nous, les monteurs, n'avons été aussi peu nombreux, et avec des moyens aussi dérisoire.

Le réseau, en particulier dans les centres villes, est obsolète et sous dimensionner.
On en est au point ou les câbles fondent tant l'intensité qui y transite est importante.

Chaque hiver et chaque été, nous battons des records de consommation.
Il n'y a pas si longtemps il a fait -10°c sur toute la France.
Il a neigé sur toute la France.
Nous avons eu une chance incroyable de ne pas avoir eu de vent de plus de 80 km/h, seuil au delà duquel nos réseaux aériens commencent a tomber.
Le record historique absolu de consommation a été battu.
On a tous travaillé jour et nuit, la plupart des monteurs sont très fier de leur métier.



C'est un métier avec une mentalité très particulière, ce sont des gens pas commodes, rugueux, mais très compétent et avec l'idée d'être au service du public.



Le problème c'est que cette entreprise, comme beaucoup, subit des dépars massif à la retraite de la génération des baby boomers, et puis elle est touchée par la maladie de l'encadrement.

En clair il y plus d'officiers que de soldat.

Pour ne rien arranger, nous sommes paralysés par les taches administratives, qui paradoxalement se sont accrus depuis l'arrivée de l'informatique.
En même temps, on nous demande de faire de plus en plus de travail sans nous en donner les moyens.
Le management repose sur la coercition, car on nous demande de faire beaucoup de chose différentes et cela veut dire nous donner de l'indépendance et donc du pouvoir.

Pour palier à cela, l'encadrement est pléthorique et coercitif.
Bref nous sommes très peu a grimper en haut des poteaux et a porter des bleus de travail.



C'est aussi le cas dans les entreprises privée qui travaillent pour edf.
D'ordinaire, je travail en zone rurale. Des champs, des collines, des bois et 4 petites villes de 3 000 habitants.
Les zones qui jouxtent la mienne sont d'un coté une grande ville et de l'autre coté des montagnes.

Nous sommes constamment envoyé en renfort d'un coté ou de l'autre.
Sur ma zone il y a environ 25 000 Kilomètres de lignes a 90% hors réseaux routiers.

Nous sommes une trentaine de monteur.
14 fourgons atelier 4x2.
5 nacelles Poids Lourds 4x2.
1 Camion plateau avec une grue lui aussi 4x2.
1 Land rover defender 90 4x4.
4 véhicules légers avec une transmission intégrale, 4x4 mais pour rouler sur de la piste et des champs non labourés.
Nous réclamons des Fourgons avec transmission intégrale pour que nous puissions au moins rouler sur les routes enneigés et les chemin de terre.

La différence de prix entre un fourgon 4x2 et un Fourgon 4x4 est de moins de 1000 Euros.
La semaine dernière, avec seulement 10 cm de neige, nos fourgons ce sont plantés.
D'autres étaient en réparations car nous faisons du tout terrain avec et ils ne sont pas prévu pour ça.
Ils sont tous en surcharge et nous n'avons qu'un seul jeu de chaines par fourgons.

A cause de la surcharge, les chaines cassent dés qu'il y a du relief et elles sont toutes usées car nous nous en servons tout le temps pour nous sortir des chemins de terre quand nous sommes plantés.
Beaucoup de mes collègues sont devenus de vrais pilotes à force de faire du tout terrain avec des véhicules qui ne sont pas fait pour ça.
Malgré cela, on se plante constamment et pendant ce temps les clients sont sans électricité.

Sans électricité, donc très vite sans téléphone puis sans eau, et immédiatement sans assistance respiratoire pour ceux qui le sont.



En 5 ans, 50% du personnel est partis a la retraite avec leur savoir faire et la plupart des véhicules tout terrain ont été supprimés.
On nous annonces de plus en plus d'événements climatiques extrêmes, et je peux te dire qu'ils son déjà la.
Et on ne veut pas nous donner des véhicules 4x4 car cela COUTE TROPS CHER !!!!


Un autre exemple: pour piloter un réseau il faut... communiquer, et pour communiquer il faut de l'électricité.

Nous sommes en train de mettre en place un système de réseau intelligent qui pourra piloter le compteur de chaque client afin d'ajuster la production par rapport a la consommation.

Ce système communique par clef 3g et donc utilise les antennes des operateurs de téléphonie mobile.

Il y a 10 ans, chaque zone pilotait sa portion de réseau a l'aide de postes de commandement radiomobile installés dans des fourgons.
Puis tout a été centralisé en un seul poste de commandement, si bien que en temps normal il faut des fois attendre 30 minutes avant d'avoir une réponse pour effectuer une manoeuvre d'interrupteur aérien.

Pendant la tempête de 2009 nous avons eu pendant 24H des vents de 140km/h. Il fallait attendre des fois 3H pour obtenir une autorisation de manoeuvre...
Au bout de 2 jours les antennes relais des opérateurs de téléphonie mobile sont tombées à cours de batterie.
Nous nous sommes rabattu sur les radios des véhicules pour communiquer avec le PC.

Le problème c'est que seulement une personne à la fois peu parler…et quand 2000 agents doivent parler, je te laisse imaginer le joyeux bordel que cela a été...
En résumé, edf compte sur les opérateurs de téléphonie mobile pour piloter son réseau et les opérateurs de téléphonie mobile comptent sur edf pour alimenter leurs antennes.

C'est très économique en temps normal, mais en cas de pépin météo cela fonctionne 48H...




Pour dépanner un réseau il faut du matériel et du consommable :
Câbles, connecteurs, poteaux, groupes électrogènes, gasoil etc...
Nous n'avons pas de stock: nous sommes une armée sans munitions.

Pour avoir une munition il faut...téléphoner pour que l'usine la fabrique.... avec de l'électricité.

L'usine doit ensuite téléphoner au transporteur, qui doit lui même faire le plein de gasoil à la pompe de la station service qui fonctionne elle aussi avec de l'électricité !

Alors en bon soldat :
Nous détournons et nous stockons des munitions en
temps de paix pour faire NOTRE BOULOT quand c'est la guerre.

Quand on explique à nos chef que le système ne fonctionne pas, ils nous répondent : "si, la preuve, vous y êtes arrivé la dernière fois"...




Nos centrales nucléaires on toutes été construitent en même temps…il y'a 30 ans.

Elles ont été conçus pour durer 30 ans.

Comme il est impossible de reconstruire toutes les centrales en même temps, l'ASN (autorité de sûreté nucléaire), a autoriser edf à continuer d'exploiter toutes les centrales pour une nouvelle période de 30 ans....

La contrepartie exigé par l'ASN est que edf doit massivement investir dans le reconditionnement de ces centrales.
Les investissement à faire sont colossaux, et le retour sur investissement : triple zzz.

Et il me semble bien que c'est la crise? Non?

Il faut savoir une chose : tous les opérateurs nationaux énergétiques, dans tous les pays, ont suivi le même processus.
Dans les années 90-2000, pour financer les fusions/acquisitions et devenir des opérateurs internationaux, ils ont rognés sur les budgets de maintenance des centrales et des lignes électriques…si bien que la maintenance aujourd'hui s'apparente à de la reconstruction.

Car ne pas faire de maintenance pendant 10 ans sur une infrastructure équivaut à la faire vieillir de 20 ans...mais pour le nucléaire ce n'est pas le plus inquiétant.
Non, le plus grave pour le nucléaire français mais pas seulement, c'est la perte de savoir faire.

Vu que toutes les centrales ont été construites sur la même période, tous ceux qui les ont construites sont a la retraite dans le meilleur des cas.

Un exemple de savoir faire perdue :
Une centrale, c'est une "bombe" dont ont récupère l'énergie grâce à des fluides qui transitent par des tuyaux.

Ceux qui fabriquent et entretiennent ces tuyaux sont les chaudronniers et les robinetiers.

Etre capable de souder, sans interrompre le refroidissement, sur un acier qui a changer de nature à cause de la radioactivité et des contraintes auxquelles il a été soumis pendant 30 ans....c'est de l'art, du très grand art, que infiniment peu de personnes maitrisent.

Un autre exemple : dans le centre des villes, les câbles qui distribuent l'énergie date des années 1930..
L'isolant des câbles était réalisé à cette époque avec du papier imprégné d'huile ou de graisse animal.
Lors des piques de consommation ces vieux câbles fondent.
Or, très peu de monteurs maitrisent la réparation de ces câbles.
Réparation longue et fastidieuse. Il faudrait pas que au prochain record de consommation, ils fondent tous en même temps et dans plusieurs ville simultanément.




J'ai eu un aperçu de la réaction d'une population urbaine et rurale
quand il n'y a plus d'électricité pendant 7 petits jours...

La semaine dernière je suis partis renforcer mes collègues qui travaillent dans une très grande ville.

Nous sommes restés j'usqu'a 3H du matin dans une cité dangereuse, pour faire en sorte que les câbles de l'immeuble ne fondent pas.
Cette intervention aurait été impossible de jour...

A l'autre extreme, je suis partie renforcer mes collègues dans les montagnes, en pleine hiver.
Un hameau très isolé était depuis 5 jours sans électricité. Ils ne nous avaient pas appelés !

Non seulement la population locale s'en foutait mais en plus ce sont eux qui sont venus nous sortir de la merde, car nous avions plantés nos véhicules.



C'est la nuit, il fait froid. 
Un collègue s'est planté avec le fourgon pendant un dépannage, au même moment les pompiers l'appel pour qu'il vienne coupé le courant sur une maison, car il y a du réseau électrique sur façade et il ne peuvent pas arroser dessus.

En hiver les feux électriques sont fréquent car les gens poussent le chauffage a fonds.

Les pompiers n'ont donc pas pu attaquer le feu comme il l'aurait fallu et la maison a brulée entièrement.
Quand mon collègue arrive enfin, les pompiers et les gendarmes sont en train de chercher des corps...


Une nuit d'été, la foudre tombent sur la ligne, il est 22h. Le hameau qui est alimenté par cette ligne est sans courant.
Après s'être concertés l'un des habitants du hameau appel le service dépannage edf, qui lui répond que après 21h on ne dépanne plus.

C'est nouveau, et l'abonnement n'a pas diminué pour autant. On ne dépanne plus sauf odeur de brulée et usager sous assistance respiratoire.
A bon entendeur salut.

La ligne touchée par la foudre enjambe une route.
Les fils pendent.
Un jeune couple à moto rentre de boite de nuit.
Ils sont beaux, ils sont jeunes, ils sont amoureux, ils attendent un enfant, ils sont morts...



"L'histoire nous démontre que quand il y avait une erreur à ne surtout pas commettre, l'humanité l'a toujours commise.
Mais l'histoire nous démontre aussi que l'humanité l'a toujours
surmontée, c'est la qu'est son génie"

Je crois que c'est Bernard Weber qui a écrit cela.



Ce qu'il faut retenir de tout cela, c'est qu'aujourd'hui tous les réseaux, quelque soit leur nature, sont interdépendants et qu'ils le seront de plus en plus.

Personne ne peut prédire les conséquences de l'effondrement d'un système de support sur les autres systèmes de support.

Quand un gouvernement recommande sur son site internet une liste d'équipements pour survivre en cas d'événement….c'est bien, mais on peut être sur que ce sera insuffisant et inadapté.



Mon message peut se résumer ainsi : PREPAREZ-VOUS A VIVRE SANS ELECTRICITE !!!

62 commentaires:

  1. Salut !

    Très intéressant ce témoignage. Et chapeau aux agents de la base qui font vivre ce service public.

    "Sans électricité, donc très vite sans téléphone puis sans eau, et immédiatement sans assistance respiratoire pour ceux qui le sont."

    Je croyais que sans électricité on risquait seulement le manque d'eau chaude (dans un logement équipé d'un chauffe-eau électrique). Mais se retrouver sans eau du tout, je n'y avais pas pensé. Le problème doit se situer au niveau des stations d'assainissement de l'eau du robinet, j'imagine.

    Pour l'éclairage on peut toujours se débrouiller avec une frontale correcte et l'on peut se passer du chauffage en étant bien couvert... Mais sans eau, sans frigos, congélos, distributeurs de banque, systèmes de paiements par carte, carburant à la pompe, ordinateurs, portables, etc... La société serait littéralement paralysée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les chateaux d'eau sont remplis par des pompes qui fonctionnent à l'éléctricité...
      Les pompes de relevage des reseaux d'eaux usées aussi...

      Supprimer
    2. Merci pour les précisions.

      Supprimer
    3. Regarde simplement ce qu'il c'est passe a marseille le 1978... beaucoup sont trop jeunes pour s'en souvenir ... mais ca ete le bor*** !

      Supprimer
    4. Pour avoir bossé et donc entrevu le système informatique de la Lyonnaise Des Eaux, je peux aussi te dire que c'est un énorme réseau de pompes, de vannes, de réservoirs le tout informatisé et donc géré électriquement.

      Supprimer
  2. Saignement en règle de la population par les banques...

    Destruction de nos infrastructures...

    Substitution des populations de souches Européennes qui semblent ne plus se reproduirent...

    Destruction des moeurs...

    Destruction de la famille...

    Fin des ressources naturelles...

    On est bien à la fin de quelques chose, le tout est de savoir que restera t il demain ?

    RépondreSupprimer
  3. bonnes remarques!!
    complètement d'accord!! je plussois!!
    concernant l'EDC, très complet et bien personnalisé, je plussois aussi!!
    ce sac à poche est génial, quelqu'un connait la marque et ou on peut le trouver?
    gracias!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est du maxpedition, le modèle: larkspur messenger bag.
      Dispo chez ops equipement ou directement chez maxpedition aux us.
      cela peut valoir le coup avec le taux de change a condition de faire une grosse commande.
      Ce sac est livré nu, il faut acheter tout le reste en plus pour le personnaliser.
      l'interieure est entierement recouverte de velcro, et il y a une multitude de poches et d'accesoires qui peuvent se scratcher dessus, mais il faut les acheter en plus.

      Supprimer
  4. les deux inventions les plus déterminantes de l'histoire humaine sont :
    1°/ la roue ;
    2°/ l'électricité.

    Si on se passe de l'un ou de l'autre c'est juste l'apocalypse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Affirmation basée sur quoi ?
      La roue est un apprentissage mécanique basique. On ne peut pas plus inventer la route qu'oublier la gravité ou désapprendre de dessiner un trait à peu près droit.

      L'électricité c'est un autre problème. L'électricité est un moyen de transférer l'énergie. C'est le support qui a permis aux "pays riches" de pousser encore plus loin l'exploitation de leur surface.

      Sans électricité on ne peut plus "pousser aussi loin l'exploitation des surfaces". On reviendrait à un niveau d'exploitation pré-électricité avec les contraintes que ça exige, mais aussi les avantage. Voir l'exemple du petit village perdu.

      Solution intermédiaire : consommer moins. Sortir du schéma du tout électrique, repenser la construction pour mieux utiliser l'énergie artificielle ou simplement bénéficier des énergies naturelles, au lieu de faire n'importe quoi et d'y coller une douzaines de convecteurs, etc ...
      Oui, y a qu'à. Mais on peut pas. Because législation en France.
      Donc dans quelques semaines on élit les députés. Peut être le moment d'aller voir le député près de chez soit pour lui demander ce qu'il en pense.

      Supprimer
  5. Très intéressant, et il n'est pas étonnant de constater que comme d'autre de nos système de support,celui de l'électricité continu a fonctionner en reposant essentiellement sur la bonne volonté des agents qui le compose.
    Bonne volonté visiblement bien souvent perturbé, quand on leurs demande d'en haut d'oublier le pragmatisme et que certains savoir faire disparaisse lors du départ d'ancien .

    RépondreSupprimer
  6. Criant d'authenticité. Cela me fait penser à la situation que nous vivons dans un autre service publique (même maladie de l'encadrement, moyens humains et matériel de plus en plus dérisoirs auquel on peut ajouter des méthodes de management...disons ... discutable).

    RépondreSupprimer
  7. Mon plus profond respect aux agents d'edf, sacré boulot que vous avez là.....

    Il est grand temps que notre civilisation s'exonère en partie de certains support, limité au maximum les appareils "électriques au sein d'une habitation....

    Courage et bonne continuation à vous tous....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, les agents edf ne sont pas les seul a bosser pour le réseau, les monteur du privé sont ceux qui le construisent et ceux qui nous aident lorsque qu'il y a de gros dégâts.
      edf ne plantent quasiment plus de poteaux et lorsque ceux ci cassent ce sont les monteurs du privé qui viennent réparer.La vocation d'edf n'a jamais été de construire du réseau, son rôle est de l'exploiter, et de le dépanner.
      Ce sont les monteurs du privé qui le construisent et qui peuvent amortir les investissement dans du matériel lourd.
      Construire et exploiter sont 2 métiers différents et complémentaires.

      Supprimer
  8. Un grand merci et un grand respect pour ces personnes qui viennent dépanner et rétablir l'électricité parfois dans des sales conditions !!!

    Vu d'ici on a l'impression que ça a commencé à merder quand EDF à été privatisé en ERDF, et où le profit est passé AVANT le bien-être des usagers. On remplace pas les départs, on laisse pourrir les installations, on soutraite certains services... Peut-être, je dis bien peut-être, comme cela est très politisé, cela changera-t-il un jour... Je vais réfléchir à me faire installer un panneau photovoltaïque sur mon toit de maison avec un onduleur ou bien une petite éolienne pour subvenir un peu à ma consommation avant que tout ne lache.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci et oui tu peux faire ce genre d'installation, mais une installation électrique ne supporte pas les approximations et la mauvaise qualité.
      Ce n'est pas évident de trouver des electricens sérieux dans le domaine des énergies renouvelables, tu peux essayé de le faire toi même mais il faut vraiment bien se documenter et surtout comprendre les lois de l'électricité.
      Je vois trop de maisons qui brulent, parce que l'installation a été bricolée.
      Une bonne manière de comprendre et de juger de la qualité d'une installation et de faire un parallèle avec l'eau et la plomberie.
      La tension serait la pression,
      l'intensité serait le débit.
      Les fils serait des tuyaux.
      Les interrupteurs des robinets.
      Les limiteurs de pression et de débit, des disjoncteurs.
      L'eau du feu et un dégât des eaux un incendie...
      Si les tuyaux sont trop petit ou pincé le débit augmentent et les tuyaux éclatent...
      Si les robinet ne sont pas adaptés a la pression, ils fuient...
      Si les limiteurs de pression ou de debit ne sont pas adapté ils explosent...
      Garde bien cela à l'esprit et documentes toi.

      Supprimer
  9. Vraiment intéressant,quand la totalité des système est dépendant d'un autre (comme c'est le cas aujourd'hui) une seule faille et tout se casse la gueule... Cela rend l'avenir plus que incertain

    RépondreSupprimer
  10. Merci beaucoup. Pour le boulot au quotidien, et pour le témoignage.

    En complément, pour ceux que ça intéresse ou pour d'autres qui seraient tentés de voir là un simple point de vue individuel ou une crise de pessimisme mal placée, voici un lien vers un rapport parlementaire qui va dans le même sens : http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-info/i3307.asp#P1366_170854

    Intérêt :
    - Une analyse « moins vécue » et chiffrée, datée d’avril 2011, réalisée à partir d’auditions… notamment des dirigeants d’EDF, d’ERDF et de GDF ( !)
    - Ce rapport est destiné aux pouvoirs publics (le député rapporteur est UMP), et montre à la fois (a) que ces derniers sont conscient du probléme, et (b) le type de réponse qu'ils apportent(chacun jugera des mesures préconisées pour résoudre le problème).

    Quelques extraits de la table des matières :
    Chapitre I.— Une amélioration fragile de la sécurité du réseau après une dégradation sans précédent.
    1. Un constat unanime : la dégradation de la qualité de l’électricité
    2. Un diagnostic partagé : un réseau fragilisé par manque
    A.– l’effet à retardement d‘un manque d’investissement :. A1. Une diminution incontestable de l’effort financier du gestionnaire du réseau de distribution dans les années 1990-2000 2 ; A2. 2. Une diminution qui s’expliquait par l’absence de cadre incitatif ou contraignant
    B.– Des points faibles bien identifiés : B1. Le réseau de distribution français : un réseau très étendu et rural [le témoignage qui nous est apporté par ce post est donc représentatif !] ; B.2. 2. Une priorité : la sécurisation du réseau en moyenne tension ; B.3. Un réseau en basse tension qui ne doit pas être négligé.
    Chapitre II.— Une poursuite du rétablissement de la qualité en sursis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci,
      je ne connaissais pas ce rapport je vais tacher de le lire.
      La volonté européenne est de démanteler erdf et de faire en sorte qu'il y est plusieurs operateurs de distribution.
      Les agents edf trainent une réputation de feignants. (Enfant De Feignants=EDF)
      Il y en a comme partout.
      Une des raisons de cette réputation est que 30% de notre activité c'est de l'imprévu.
      Quand il n'y a pas d'imprévus on bossent sur nos véhicules ou sur nos bases.
      Certains récupèrent les heures qu'ils on effectué de nuit, et rentre chez eux.
      Evidement leurs voisins les voient...
      Lorsqu'on travail sur un réseau en exploitation, il faut pour ne pas interrompre la fourniture d'électricité,
      tout prépare minutieusement pour ne pas commettre d'erreur et synchronisé tout les intervenants.
      Les entreprises privé travail sur des créneaux horaires programmés, si bien qu'il n'attendent pas longtemps pour une mise hors tension du réseau.
      En revanche nos activités a nous ne sont pas programmé, vu que c'est de l'imprévu.
      Il nous faut donc parfois attendre plusieurs heures avant d'intervenir car une usine ou un hôpital peut être
      sur le réseau sur lequel nous allons devoir intervenir.
      Il faut aussi attendre les moyens et les renforts nécessaires.
      Dans ces périodes d'attentes, certains vont boire un café, acheter un journal etc...et reviennent au pied du poteau et attendent encore....
      Bref les gens nous voient et ne comprennent pas que pour une intervention de 1H, on peut attendre 2H...
      Malheureusement, ils ne nous voient jamais quand nous travaillons la nuit, les week-end, que certaines interventions peuvent durée 12h, et qu'une fois qu'elle est terminé il faut en faire une autre qui va durer 4H.....
      Notre image est très mauvaise et certains se servent de cela pour justifié notre disparition.
      Le malheur de l'électricité , c'est qu'on ne parle d'elle que lorsqu'il n'y en a plus...

      Supprimer
    2. C'est plus l'ancien statut de fonctionnaires et la masse salariale issue de cet ancien statut, ajoutée à la réputation (méritée ou pas je suis ni sociologue ni statisticien ni inspecteur du travail) qui est à l'origine de cette réputation.

      Concernant le rapport et les dépenses, en effet, ça semble simple. Ca semble toujours simple. Y a qu'à payer, c'est plus intéressant de payer "un peu plus" maintenant pour rentabiliser l'opération. Le problème c'est que sur l'instant l'argent nécessaire ne fait pas partie du budget. Les seules sommes disponibles sont celles qui permettent de faire un mauvais placement, ou pas de placement du tout.

      Bien sûr on peut emprunter. Mais on l'a déjà tellement fait que ça coute de plus en plus cher.

      On peut aussi réduire les budgets des autres. Mais en général y a peu de volontaires !

      Faut vraiment comprendre ce qu'est un budget et ses contraintes pour se rendre compte que sans assainir le truc (et donc passer certaines choses à l'as) tout est immobilisé et le restera.

      Supprimer
    3. Pour avoir croisée trois convois de vos collègues, Dimanche dernier, à pied d'oeuvre pour réparer les dégats du coup de vent que nous avons eu, je sais que vous êtes loin d'être des fainéants ! L'attente fait partit de votre boulot, et si les gens sont trop cons, ben....
      Perso, j'estime que vous êtes comme les pompiers. D'astreinte 24/24, prêts à intervenir jour et nuit, week-end et jours fériés.
      Chapeau les gars, je vous souhaite bien du courage pour la suite.
      Et à tous les usagers, quand vous les voyez en train de bosser pour réparer le réseau, un sourire, un signe de la main, un merci (et pourquoi pas un café chaud, si votre maison est à coté), ca fait toujours chaud au coeur !

      Supprimer
    4. Depuis la tempête de 1999, j'ai l'impression que vous avez une bonne réputation. Vous vous êtes démenés pour rétablir le courant en pleine période de Noël et beaucoup s'en souviennent.

      Supprimer
  11. merci de l'info.
    d'après Piero San Gorgio on n'aura plus de pétrole et d'après ce monsieur plus d’électricité.
    charmante perspectives.
    c'est beau le progrès.
    on vie une époque formidable non ?

    RépondreSupprimer
  12. salut à toi collègue lignard !!
    Moi je suis dans le privé,et je suis monteur depuis 8 ans, ma boite bosse pour les syndicats d'elec mais je côtoye tes collègues du grand ouest. pour les coupures HTA REPRISE DE BRT etc ET c'est clair que je ne voudrais pas bosser pour EDF.Je pense que ça va pas s'améliorer malheureusement mais je suis tous coeur avec vous! Quand au sujet des lignes qui crament faut voire l'état et de plus faut voire combien de poste ont crée pour les renforts ça peut pas suivre c clair !!!!!
    Sinon ton EDC es super complet !
    Courage et au plaisir de relire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Genial un monteur !
      merci pour ton commentaire.
      Je rêve d'un syndicat de monteur inter entreprise qui ne serait affilié à aucun syndicat officiel.
      Il serait la pour défendre le métier, les usagers, et TOUT les monteurs.
      Pour se faire entendre on ferait des actions ciblées et populaires.
      Pas des greves ou des manifs à la con qui emmerdent tout les gens qui bossent...
      Sinon plus que jamais fait ta VAT et pose tes terres car les nouveaux cdc qui arrivent sont des jeunes a peine formé, mais plein de diplômes.
      Ils sont balancés sur le réseau trop vite et trop seul....
      Je suis le premier a râler quand il faut que je me trimballent les Nevers au font d'un champ, mais je le fais quand même...
      Sur la hta cela va finir qu'on aura des renvois accidentels..
      Je suis vraiment pas un obsédé de la sécurité, j'adore les poteaux plein de bonnes grosses alvéoles...
      mais quand je bosse sur la hta et que je suis pas sur mon territoire, je suis pas confiant.
      J'ai la rage de voir ce métier qui fout le camp et de voir les branleur prendrent du galon parce qu'ils ne commettent aucune erreur vu qu'ils ne branlent rien...
      Chez moi on est obligé de taxer du matos aux entreprises pour faire le job.
      J'espere que tu as shunté ton compteur, car tout les monteurs devraient avoir le tarif agent.
      A+ et bonne merde .
      C

      Supprimer
    2. "shunté" le compteur?Je pense qu'il y aurait du monde intéressé!!
      Pour le reste la liberalisation de l'énergie ne nous a rien apportée.Les prix ont baissé?Le service est meilleur?
      Edf n'est plus un service public et fait appel a des sous traitant du privé.Le réseau que nous avons payé par nos impots et la "contribution tarifaire d'acheminement" (payée sur chaque facture) n'est plus entretenu.Pour exemple la dernière fois que les arbres ont été élagués par edf sur la ligne desservant mes parent cela remonte a.....1990!!
      En 2009 lors de la tempéte Klaus on a passé 5 jours sans jus.C'est long....Bon,on avait des bougies,du gaz mais plus d'eau chaude mais le problème c'est le congélo.On avait pas de groupe electrogéne (oubli réparé) et perdre 100kg de nourriture ça contrarie.Heureuseent de la famille est venue spontanément tout prendre pour le stocker (ils avaient un groupe electrogene,eux).

      Supprimer
    3. Oui beaucoup serait intéressés mais beaucoup se ferait péter la gueule.
      De toute façon avec les nouveaux compteurs ce sera impossible.
      Pour l'élagage c'est 80% de nos pannes....
      La priorité est donné aux réseaux 20000 (3fils).
      Pour les réseaux basse tension (4fils ou un câble torsadé noir) c'est a la demande.
      J'etais sur la tempête klaus, et ce qui nous a fait perdre un temps fou ce sont les transmissions.
      Nos chef réfléchissent au problème......alors répares ton groupe...
      Nous travaillons a remettre en état les réseau 20000 et a les fiabilisés avec l'argent public,
      une fois que ce sera fait, il donneront ces réseaux au secteur privé et nous serons dissout.
      Tel est la volonté de l'Europe des Lobbies.
      Le secteur privé n'entretiendra pas les réseaux pendant 30 ans, distribuera notre argent aux actionnaires, et quand les réseaux seront pourris ils seront nationalisé....
      Privatiser les profits, nationaliser les pertes......

      Supprimer
    4. salut les lignards et monteurs, je suis un simple client, mais je me suis toujours demandé pourquoi les lignes haute tension qui se font arracher par le vent souvent au même endroit et régulièrement n'étaient pas tout simplement enterrées ?
      je sais que ce n'est pas de votre ressort mais je pense que la aussi il y a un gros problème décisionnaire en haut non ?

      si ça peut vous consoler dans le privé ce n'est pas beaucoup mieux, j'ai vécu des choses similaires, chef incompétent qui sont promu, employés compétent qui sont incités à partir et ensuite ma gueulle qui fait le travail des 2 autres qui sont parti pour le même salaire et le bouquet finale baisse de mon salaire parce que soit disant la boite allait mal. ben maintenant je suis au chomdu et je me repose un peu, j'en avait besoin, faire le boulot de 3 types pendant 1 an ça use et me tuer pour un PDG qui gagne au mini 100 patates par mois, je dis non.
      A+++

      Supprimer
    5. Toutes lignes électrique chauffe naturellement par effet joule.
      A partir d'un certain voltage/puissance, les lignes ne peuvent plus être enterré car sinon, elle fondrait par la simple chaleur qu'elle dégage.
      (si je ne dit pas de bétise)

      Et c'est sans compté sur le cout de la réalisation des travaux (ce qui semble être, de plus en plus, la seule condition pour prendre des décisions... malheureusement.

      Supprimer
  13. Bonsoir!

    merci du topo!

    concretement: ou trouvcer une cle tricoise pas chere?

    merci!

    cordialement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu te la fabrique tout simplement.

      Supprimer
    2. http://www.france-elite.com
      tu peux en trouver là!

      Supprimer
  14. Salut,

    Impressionnant ! (le témoignage et l'EDC)
    Franchement je pensais pas que les problèmes sur les réseaux électriques se jouer à si peu, et que c'était aussi inquiétant. Infiniment merci pour cet article et toutes ses infos, c'est assez hallucinant.

    Personnellement, je suis pas trop pour les nouveaux compteurs "intelligents"(bientôt obligatoires?), que je vois plus comme un mouchard (mon coté Orwellien), mais je me trompe peut-être.

    En tout cas, merci pour cette alerte et toutes les informations que tu nous a apporté.

    RépondreSupprimer
  15. Merci pour ce témoignage et cette info essentielle qui nous rappelle bien que tout le système ne tient qu'à un fil.
    Je partage !!

    Smartmobs (apprenti survivaliste).

    RépondreSupprimer
  16. Triste constat que ce témoignage et qui, malheureusement, ne me surprends plus :-(
    Toutes les grandes entreprises tendent vers le même "idéal" -> moins de rameurs, plus de barreurs.
    Si le bateau n'avance plus, c'est la faute des rameurs.(forcément)
    Et si par miracle il réussi à avancer, c'est grâce aux barreurs (ba oui, quand on voit le peu d’efficacité des rameurs....)
    Bref, autres sociétés mais même "management".

    Malheureusement, dans ce cas, ainsi que pour les autres service publique (que certains se plaisent à détruire), les conséquences peuvent être/sont dramatique.

    Courage à toi ainsi qu'à tous ceux qui permettent à notre vie de rester dans la "normalité".

    Stay safe à tous et tendez vers plus d'autonomie ;-)

    RépondreSupprimer
  17. on crève du management en France.

    RépondreSupprimer
  18. Salut a tous,
    La seule choes que j'ai a dire... C'est bravo les mecs, vous faites du super boulot.

    Stay safe

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour,
    Excellent témoignage qui montre que les réseaux de distribution ont toujours été et restent le parent pauvre.
    Pour ma part, je bosse sur le réseau de transport d'électricité (les autoroutes de l'électricité, l'épine dorsale du système à très haute tension).
    Si en 2000 la situation était la même (sous investissement chronique), il faut reconnaître que le nouveau patron a alors mis les pieds dans le plat: il faudra plus de 100 ans pour renouveler des lignes qui ont une durée de vie d'environ 60 ans. Qu'a-t-il obtenu ? Une augmentation énorme des investissements qui sont passés de 500 millions/an à presque 1,5 miliard/an.
    Comme quoi il ne faut pas toujours désespérer !

    De la même manière, après la tempête de 1999, nous avons vu que le réseau GSM ou même un réseau radio privé ne tenait pas le choc sur ce type d'événements. Nous sommes donc passés à un réseau satellitaire beaucoup plus costaud (et en plus moins cher....).

    Juste ma petite pierre pour dire que parfois les décideurs peuvent prendre les bonnes décisions. Si ca peut nous éviter de finir dans nos BAD....

    Stay safe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'après ce que j'ai compris chez RTE vous êtes propriétaire de vos lignes.
      C'est un plus par rapport a ERDF qui n'est que concessionnaire...
      Mais surtout j'imagine que si une de vos lignes tombe, cela peut provoquer un black out sur la France voir sur plusieurs pays...
      Tandis qu'une pauvre ligne bt voir même hta en zone rural, cela n'est pas d'un grand intérêt, ni stratégique, ni économique.
      Sur beaucoup de zone rural, il est fréquent d'avoir plusieurs kms de ligne HTA avec 1 seul transformateur pour un seul client....la rentabilité est inexistante.
      Le jour ou erdf sera remplacée par des distributeurs privé, je doute qu'ils investiront le moindre centimes sur ces lignes.
      Ces clients isolé, l'ont bien compris car il n'ont déja plus de lignes téléphonique fixe.
      Orange préfère payer des amendes plutôt que de dépanner les lignes non rentables.
      Ce sera certainement la même chose pour les lignes électriques.
      L'activité de distribution n'est rentable que sur les grosses villes...
      En ce qui concerne les réseaux satellite de communication, je suis septique.
      Ont ils la capacité de résister a des tempêtes solaire ?
      Au Canada quand il y avait eu le grand black out suite a une tempête solaire ce sont les systèmes radio qui
      ont tenu et qui ont permis d'assurer les transmissions.
      Les radios amateur rendirent un grand service en venant appuyer les militaires, les pompiers etc....
      Une technologie qui pourrait vraiment nous servir pour la recherche de défaut après une tempête, ce serait les drones.

      Supprimer
    2. Je te confirme que RTE est bien propriétaire des lignes, tu as raison, cela fait sans doute une grosse différence.
      Les satellites dégageront sûrement en cas de tempête solaire, mais en cas de tempête "normale", ils offrent un bon secours. En 1999, les relais radio étaient OK mais les liaisons télécom entre les relais étaient HS: du coup, ils ne servaient que sur une petite zone.

      Pour les drones, RTE commence à expérimenter pour les campagne de brins sur les lignes, c'est moins cher que l'hélico !

      Bon courage.

      Supprimer
    3. Un complément pour les drones:
      http://www.audeladeslignes.com/mini-drones-inspectent-pylones-tht-12798

      Supprimer
    4. "1°/ la roue ;"

      Je ne pense pas que l'homme ait inventé la roue, la Nature l'a aidé fortement il n'y a qu'à regarder un bousier trainer sa boule de merde pour voir qu'une sphère tourne. Ensuite, en montagne les cailoux ronds roulent tout seul... bref l'électricité qui nous perdra oui on l'a découvert ! Une bande de makak peut mettre le feu aux transformateurs très haute tension avec des bidon d'essence, c'est super simple et très efficace ! On peut détruire toute l'Europe ainsi car sans électricité pendant des mois c'est la guerre civile assurée sans compter les centrales nucléaires qui vont chauffer...

      Supprimer
  20. achetez pas le couteau qu'on voit dans son edc j'ai le meme et la fonction pour briser une vitre ne fonctionne pas mieux qu'une pierre... j'ai pas testé la fonction pour couper une ceinture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, ce couteau n'est pas terrible mais c'est un cadeau que l'on m'a fait.
      Tout comme la pince multifonctions.
      Je ne suis convaincu ni par l'un ni par l'autre.
      Mais je les gardes par sentimentalisme...
      J'ai une préférences pour les lames en acier non inoxydable : le pliant noir et le fixe avec un manche en buis.
      Je les utilises pour dénuder les câbles.
      Ils rouillent si on les négliges, mais ils s'affutent facilement.
      Je recommande les affuteurs diamant, (DMT), c'est cher mais avec cette panoplie je peu affûter quasiment tout.

      Supprimer
  21. Apres un tel article va ton en avoir un sur les chargeurs solaire ??? :))))

    RépondreSupprimer
  22. Vèrs 1959/1960,Nous avions emenagé une maison a la compagne qui n' avait pas "d'eau courante" sur l'évier deja .
    Il falait tirer l'eau avec un seau dans un puits de 30 metres de profondeur ,et la mettre dans des lessiveuses .
    J'ai dû acheter ma première pèrceuse élèctrique vèrs 1967/1968,qui marche encore bien .
    Donc a l'epoque ,je me sèrvais encore des vilebrequins pour pèrcer le bois ou autre .
    Ce n'est que vèrs les années 70/80, que j'ai acheté mes premiers outils un peut plus sophistiqués , comme le pèrforateur ,la scie circulaire .....
    Donc,je ne serais pas trop pèrdu sans EDF ,car il y aujourd'hui les groupes elèctrogènes ,les engins thèrmiques aussi .
    Tout ça peut marcher a l' alcool peut etre ?
    Les lubrifiants issus du pétrole sont un problème,je crois.
    Dans le temps, il n'y avait pas toutes les visseries comme aujourd'hui.
    Il falait parfois en faire soit meme avec tarreaux et filières .
    Les brasures,,les élèctrodes, etaient chères aussi .......................
    Voila que tout ce qui demande de l'énèrgie est précieux, mais je le savais depuis bien longtemps donc .
    Savoir fare ,avoir, savoir utiliser,...............
    Tout un programme que j'ai préparé depuis des decenies :-)
    Bye.

    RépondreSupprimer
  23. Un article édifiant...
    Qui encourage encore une fois à développer son autonomie.
    sincèrement, je plains ceux qui ne se seront pas préparé un minimum. Ca va être très dur pour eux.

    RépondreSupprimer
  24. salut tope l'edc , est-ce qu'il te permet de "rester " pendant un certain temps sur le terrain en pleine opération ? sinon , cest quoi les outils de couleur sur la 10eme photos ?

    RépondreSupprimer
  25. "1°/ la roue ;"

    Je ne pense pas que l'homme ait inventé la roue, la Nature l'a aidé fortement il n'y a qu'à regarder un bousier trainer sa boule de merde pour voir qu'une sphère tourne. Ensuite, en montagne les cailoux ronds roulent tout seul... bref l'électricité qui nous perdra oui on l'a découvert ! Une bande de makak peut mettre le feu aux transformateurs très haute tension avec des bidon d'essence, c'est super simple et très efficace ! On peut détruire toute l'Europe ainsi car sans électricité pendant des mois c'est la guerre civile assurée sans compter les centrales nucléaires qui vont chauffer...

    RépondreSupprimer
  26. La derniere phrase été la loi de Murphy :http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Murphy


    Si une chose peut mal tourner, elle va infailliblement mal tourner

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour,

    J'ai entendu ce soir à la radio hypothétique augmentation de 50% de la facture EDF d'ici 2020. ! ! !

    http://www.investir.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/infos/france-la-facture-d-electricite-bondirait-de-50-d-ici-2020-rapport-444020.php

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour,
    qui sait dans quelle mesure les communications mobiles fonctioneront ou pas
    si interuption de l'éléctricité ? (en france)

    je vais voir ce qui s'est passé au canada à ce sujet;

    merci

    RépondreSupprimer
  29. les 2 seuls réseaux qui devraient perdurer dans l'avenir sont celui de l'eau et du net/tel non. Ne s'affranchirons nous pas des cablages longues distances à se dsitribuer soi même via l'éolien et le solaire particulier? Je reprend la volonté d'un autre post, s'équiper progressivement pour s'affranchir du réseau (solaire ponctuel petit frigo, éclairage...) et si on peut investir, équiper sa maison d'éolien/solaire pour tout (eau chaude, électricité éclairage/équipement, surtout que tous nos appareils électroniques fonctionne en continu!!) En fin moi c'est ce que je vais faire! Bon courage vous faites du super boulot!!

    RépondreSupprimer
  30. C'est sympa d'avoir le retour d'un professionnel du dépannage. De quelqu'un qui sait de quoi il parle te pourquoi la situation est telle qu'elle est.
    D'après ce que j'ai compris, en dehors de l'âge du réseau et du manque d'entretien, le problème est le même que dans la plupart des grosses structures.
    C'est à dire trop peu de personnel qualifié, un manque total de cohérence dans l'organisation avec l'extérieur et une hiérarchie qui ne comprend pas les problèmes pratiques rencontrés par les équipes sur le terrain.
    Donc bien sûr, plus d'autonomie et d'indépendance vis à vis des réseaux et éviter de surchauffer pendant les froidures sont déjà des gestes responsables de la part des usagers. Mais ça ne suffira pas.
    Beaucoup se plaignent des augmentations de prix constantes de l’électricité, mais soyons honnêtes, l'électricité est une énergie très bon marché, facile à utiliser et surexploitée.
    Alors tous, faites preuve d'intelligence, achetez des pulls chaux, des couettes et des lampes à diodes. Coupez vos ordinateurs, vos télévisions, changez votre plaque électrique contre une gazinière. Et prévoyez de doubler vos budgets énergie pour les 5 prochaines années.

    RépondreSupprimer
  31. bonjour et bien nous on se débrouille avec 30 ampères pour faire vivre notre maison de 100 mètre carre et en cas de rupture on a plusieurs lampes a pétrole une gazinière un poil a pétrole ou l'ont peut faire cuire aussi dessus on a Degas u des coupures et ont sens est très bien sortie avec un minimum de confort comme quoi le pétrole ça dépanne

    RépondreSupprimer
  32. EXCELLENT ! parfait outil de propagande pour augmenter à "donf" les tarifs, l'année dernière tout allait bien, cette année la catastrophe prévisionnelle nous guette. Moralité il faut renforcer les effectifs pour mieux asservir la nation France aux exigences salariales des ces pauvres lignards qui n'en peuvent mais...
    Je m'étais laissé dire que certaines sous-traitances à tarifs très confortables permettaient de continuer la partie de cartes...
    nb tout ceci sur le dos du citoyen qui paye.

    RépondreSupprimer
  33. Mais oui chaque année on nous le sors ce témoignage désespéré, on nous annonce la catastrophe comme chaque année... Il faut arrêter de se plaindre et réfléchir en annonçant des solutions. La plainte ou le pleur n'apporte rien.

    RépondreSupprimer
  34. Salut, je pense que je vais me faire tailler mais une des solution serait une grosse augmentation des prix. Honnettement c'est pas cher pour les service que sa rend, moi je consomme 35euro par moi en faisant attention.
    cela permettrai d'entretenir convenablement les reseaux et d'investir, et de plus cela obligerai les foyer a faire plus attention par que franchement chez la majorite c'est Las vegas (preuve que c'est trop bon marche) et surtout sa obligerais a investir plus dans l'isolation (primordial)
    Stay safe
    jojo69

    RépondreSupprimer
  35. Salut bon témoignage de intérieur, merci pour ton courage, EDF-GDF sont un peu les heros oublié il est vrai que nous avons un réseau vieux et les investissement ne suivent pas. C'est vrai aussi que tout est électrique sans électricité on sera dans la merde je peux vous le confirmer. Tempete 99 ma tante à passer 2 ou 3 jours dans le noir, sans chauffage, sans nourriture chaude, a regarder son congélateur dégeler. vive le TOUT ELECTRIQUE non sérieusement il y a un vrai problème car ou tout fonctionne a électrique les pompes d'eau potable, surement le réseau de gaz enfin il est au mieux enfin pire contrôlé par des ordinateur électrique. tout éclairage urbain les feux de signalisation les antennes relais pompe a essence. même les pompes de refroidissement du combustible nucléaire usée sont électrique enfin elle on un groupe électrogène mais un reversoir limité donc voila Fukushima. donc voila sans électricité c'est bienvenue en 1800. Continue le combat pour sauver ce qui peut l’être et a nous citoyen de faire en sorte d'avoir une conso résonné pour ne pas scie le câble que tu répares et de faire en sorte par la voie citoyen (meme si j'y crois plus trop du au de mes 23ans) que cela change de la politique de mettre un feu rouge après accident en gros d'attendre la catastrophe pour agir

    RépondreSupprimer