dimanche 18 mars 2012

Piero San Giorgio et Vol West : le Survivalisme sur le LTS










21 commentaires:

  1. Salut Volwest, super interessant ! 40ans..? Tu les fait pas du tout :D. Merci. Stay Safe.

    RépondreSupprimer
  2. En effet, s'il y avait une grosse rupture dans les institutions ,un écroulement "peut etre" programmé de la finance intèrnationale,avec effondrement opportun des structures etatiques , il se reformerait instantanément, si ce n'est pas deja en attente en secret ,des groupes armés avec a la tête "les gens de robes",les notables ,les fortunés, qui chèrcheraient a reformer aussitot les vieilles structures (amandées peut etre a leur convenances )que nous connaisons avec leurs injustices flagrantes contre les plus modèstes ,je crois .
    Pendant la seconde guerre mondiale, l'ardèche etait le lieux ou l'on cachaient les juifs (aisés probablement :-)
    Dans les aglomerations,l'ambiance n'etait pas franchement saine ,mais les gens y rèstaient majoritairement pour le salaire de leur travail peut etre ?
    Aujourd'hui,il est clair que les ennemis du profit ,sont les chômeurs insufisament qualifiés,les handicapes inaptes au travail et surtout les retraités souvent impropres au travail de part leurs metiers penibles ?
    Ces ennemis d'une saine économie de profit maximum ,feront dans une situation de guerre civile ,de bonnes victimes d'hollocaustes qui n'indigneront pèrsonne ,peut etre ?:-D
    La morale est bonne pour le baratin, mais dans un situation de violence,elle ne fait meme pas rire ,peut etre ? :-D
    Bye,les gens .

    RépondreSupprimer
  3. Salut Vol West, comme d'habitude très intéressante!
    Merci pour cette discussion pleine de bon sens!

    Stay Safe

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Vol West merci d'avoir publier cet échange trés intéressant sur ton blog.Merci encore.

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. Bonjour Loïc. Quelques bruits parasites ont été enlevés. A part ça, nous avons, en accord avec Piero San Giorgio, retiré une question (et la réponse) du montage car elle était hors sujet et pouvait mener à des polémiques qui n'avaient rien à voir avec le survivalisme. A cette exception près, il s'agit ici de l'intégrale de la soirée.
      Mais il faut bien qu'il y ait un intérêt à venir écouter en direct ;)

      Anthony (Equipe du LTS)

      Supprimer
  6. Un détail tout bête que vous avez omis l'un et l'autre : des semences, oui, mais surtout des semences non hybrides pour ne pas se retrouver avec des descendants dont on ne connait pas les caractéristiques. À la limite qu'elles soient bio n'importe pas vraiment. Aussi il faut privilégier les sachets scellés, ou à défaut les stocker dans un sac mylar pour les préserver plus longtemps. Même bien conservées, toutes les graines n'ont pas la même durée de vie. De plus si elles restent trop longtemps stockées (dizaines d'années), elles peuvent perdre leur adaptation à l'environnement, car celui-ci aura évolué entre temps. Mais c'est un soucis mineur dans notre cas.

    Pour ceux qui ne savent pas par où commencer leur préparation ou qui n'ont pas beaucoup de ressources, quelques olduvaillant(e)s et moi-même avions reformulé une liste low-cost trouvée sur un forum australien : Devenir résilient. Bien sûr il y a les publications de Volwest ici-même : Premiers pas.

    Comme le dit Piero, en France on peut se procurer légalement une grande variété d'armes à feu : fusil d'assaut, arme de poing, carabine de chasse etc ; il faut juste être en règle avec la loi, être patient et avoir un peu de sous quand même car ce n'est pas donné si on veut des outils de qualité.
    Cependant pour la défense du domicile mieux vaut la solution préconisée par Volwest à savoir le fusil de chasse juxtaposé, d'une part parce que c'est abordable, peu contraignant légalement parlant et facile d'opération, et d'autre par pour sa faible pénétration dans les murs et cloisons (éviter les dégâts collatéraux). Un canon court facilite grandement le déplacement au sein d'un bâtiment (ou de la broussaille en action de chasse).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excelent aussi @ Loup Espiègle .
      Bye.

      Supprimer
    2. peu contraignant...c'est à dire ? Permis de chasse ?
      Merci pour la précision

      Supprimer
    3. Il y a eu je crois des modifications dans la legislation sur les armes .
      Ainsi,une carabine 22 LR avec un magasinde amovible de 10 cartouches passe en 4 em categorie ,si j'ai bien compris et ainsi necesite une declaration a la prefècture ,alors qu'une carabine avec chargeur fixe ,rèste en 7 em categorie, je crois .
      Dans tous les cas, il faut avec la carte d'iddentité ,le pèrmis de chasse avec la carte de l'année
      Ou la licence de tir avec le cèrtificat du medecin .Il me semble que ces dèrnières contraintes n'ont pas changé .
      En gros la licence de tireur sportif est une "sorte de raket " de 200 zeuros lol
      Pour les munitions, je ne sais pas .
      Bye.

      Supprimer
    4. ID naze, c'est inexacte pour la 22lr, utilise google il y a tout de très bien expliqué.
      tu confonds avec du 22lr semi automatique qui effectivement est en 4ème mais déjà avant le dernier décret. Rien à voir avec les chargeurs.
      La chose qui a changée dernièrement c'est la déclaration (enregistrement) en préfecture de toutes les carabine à verrou 22lr et des fusils de chasse lisse à un coup par canon. en gros tout 5ème et 7ème.
      Donc en gros maintenant, quoi qu'il arrive, si l'état le décide il peut vous prendre toutes vos armes du jour au lendemain... car tout sera déclaré désormais.

      Supprimer
    5. Voila bien des ragots qui semblent partir en fumée, car,je crois avoir entendu dire par un armurier qu'une arme de poing de 4 em categorie, devait etre rendue si le propriétaire ne reprenait pas sa licence de tir.
      De toute façon les citoyens n'aiment pas tout simplement ,que les autres detiennent des armes ,car s'ils sont de dangeureux pèrfides cannibales , il ne sont pas moins laches, couards et MENTEURS comme 4 . :-D
      Le "fait ce que je te dit, mais ne fait surtout pas ce que je fait " est une réalité que pèrsonne ne devrait oublier :-D
      Bye.

      Supprimer
    6. ce que ton armurier t'as dit est exact, 1ère et 4ème pour garder ton arme il faut entretenir le carnet de tir à jour, c'est à dire être inscrit en permanence à un club, faire des validations (3 par an espacées de 2 mois) et redemande d'autorisation tout les 3 ans au près de la préfecture. Oui c'est un parcours du combatant pour ces catégories, mais pas insurmontable. le seul truc c'est que tu n'est en fait jamais propriétaire de ton arme, c'est une sorte de location...

      Supprimer
    7. Merci @ Last Viking,pour cette trés bonne présentation de la legislation française sur les armes ,meme si ça ne s'arrète pas aux armes en réalité ;-)
      Ici,nous sommes souvent locataires de la "force public" de toute façon,il me semble .
      Ca deborderait largement du champ de ce blog,bien que ce sujet doit etre fort interessant pour le futur proche,je crois ? ;-)
      Pour la requisition des armes ,et meme pour bien d'autres choses comme en cas de décret "de la loi martiale " comme c'est le cas en ce moment aux USA,c'est une chose qui se fait tout le temps en cas de guerre en france,je crois ?
      En gros ça pu beaucoup en ce moment ,mais c'est une autre histoire surement ? ;-)
      Bye.

      Supprimer
  7. super cette interview...2h d'écoute avec attention ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Piero San Giorgio a deux "problèmes" si je peux dire, ce sont :
    - cette obsession à parler de guerre et de crise. Déformation professionnelle ? Ce n'est pas productif, ni très efficace d'un point de vue communication (ce qui s'est vérifié de son propre aveu). Quand la cigale ira voir ... SI la cigale un jour va voir .... ;)
    - ce déni de la société. Tout n'est pas bon à jeter ! Tout n'est pas mensonge. Y a des trucs supers, faut pas dénigrer parce qu'on tombe dans l'image de celui qui s'aveugle, renie tout, et on sort du rationnel.
    Rester dans le cadre du rationnel, ça c'est très important.

    "survivaliste" c'est compliqué. Le mot fait peur. Mais c'est aussi et surtout le seul qu'on connaisse ;)
    Si tu dis "preper", personne te trouvera sur google. Ca fera peur à personne puisque ... personne ne s'y associera ;)

    Maintenant je pense que "survivaliste" associé à un type avenant dans son garage qui nous montre des trucs pertinents et utiles dans des situations exemptes de champignons nucléaires et de bunkers, effectivement ça passe mieux. Avec "aussi" des armes et quelques exception sur la guerre. Je pense que c'est l'image idéale.
    Bon ça fait très lèche botte, ça peut sembler un détail insignifiant, mais c'est vraiment un truc important à mes yeux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part, j'ai eu deux grandes formation de survie .
      Une, pendant le sèrvice militaire en 1968-69.
      L'autre bien plus longue avec le "club alpin français",mais,il y aussi d'autre composantes dans ce club,il me semble (photos, botanique,minereaux,santé,...) ;-)
      Dans les années 60,j'ai beaucoup péché au lancé et a la cane,ce qui me donne une autre vue que la chasse .
      En fin de compte, je vois mal un notable trés riche se meler a la pietaille sans chèrcher a se replacer dans sa position de notable privilégiée par rapport aux autres elements du bas ,je crois ?
      Voila que je redoute les gens qui cachent leur joli jeux :-D
      Bye.

      Supprimer
  9. RAHHHHHHHHH
    Tout mon message est perdu

    Je recommence
    L'exemple du cheval qu'on amène à boire m'a bien plu, je vais développer.

    Lorsqu'on doit mener à boire pas un cheval, mais tout un troupeau, il vaut mieux utiliser la méthode la plus efficace et la plus persuasive. Si la méthode "considérée" comme pragmatique est moins efficace qu'une méthode "considérée" comme édulcorée, et bien préférons l'édulcorée.

    Et même si ceux qui n'ont été séduit que par l'aspect considéré comme édulcoré ne prennent que quelques gorgée, c'est toujours ça de pris, qui ne l'aurait pas été autrement.

    Et les autres chevaux, les plus réfractaires, seront peut être plus à même de changer d'avis en voyant la moitié du troupeau aller boire que s'il n'y en a qu'une poignée.

    Soigner la communication me semble absolument indispensable.

    RépondreSupprimer
  10. J'entends souvent parler de permaculture alors je me suis acheté un bouquin: "jardiner autrement, la permaculture conseils et principe de base".

    Ce que j'en retiens c'est que cette technique est très efficace mais j'ai de gros doutes sur la possibilité d'obtenir une autonomie alimentaire avec cette technique pour toute ma famille.
    C'est sur que si vous possédez une faible surface de terrain où le moindre mètre carré compte, ou votre terrain est tout sauf plat la solution parait la meilleure. De plus l'utilisation d'engin motorisé est facultative.
    Attention au temps nécessaire à la réalisation de ce genre de jardin, les aménagements nécessaires me paraissent bien plus compliqués que pour un jardin traditionnels.

    Personnellement je reste persuadé que je dois me trouver un terrain permettant de faire vivre toute ma famille.
    Je vous recommande le livre: "revivre à la campagne" qui malgré une traduction parfois calamiteuse explique comment gérer une ferme à "l'ancienne mode". Et là on réalise que ce n'est pas mince affaire pour avoir assez de terrain par exemple pour ma famille de 4 personnes (en étant large pour accueillir le reste de ma famille proche).
    potager+céréales+poules et oies=5000m² et si je veux des moutons c'est 1000m² par bêtes (minimum 6 brebis+1 bélier).
    C'est marrant comme je passe pour un abrutit dans ma famille quand je leur annonce que je veux m'acheter un vieux corps de ferme avec au moins un demi hectare de terre agricole.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les fèrmes ,l'Ardèche c'est bien, mais les routes sont souvent étroites, voir parfois non goudronées pour les petits hameaux .
      Je pratique une culture particulière.
      Sur un planche (carré de culture), je creuse des trous a la bèche au fond desquels je place du fumier de cheval ou autre ,au dessus,je place une couche de terre ou de terreau,dans lequel je plante mes plants .
      Attention, les racines des plans ne doivent pas toucher le fumier, ni l'angrais .En plus ça fait une petite cuvette qui sèrt a arroser aux pieds sans aspèrger les feulles ,car ça peut donner des maladies .
      Dans d'autres cas, je ne travaille la terre que sur une bande de terre a la motobineuse ,a coté, je laisse pousser l'herbe que je tond au debroussaileur ou au coupe bordure et depose de l'angrais moderement ,car ainsi, il sera métaboisé par les palntes d'herbe et fera ainsi de l'humus une fois enterré ;-),ainis de suite .
      Le fumier est essentiel pour avoir de beaux légumes .Je depose aussi un peut de sulfate de fer ,qui sèrt autant d'incècticide que de corrèction du PH dans un sol pourtant trés argileux et qui manque beaucoup d'humus .
      Bye.

      Supprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer