jeudi 29 mars 2012

Le Cold Steel Bushman




Nous allons aujourd'hui parler d'un produit Cold Steel qui, en quelques années, s'est imposé dans le monde du survivalisme/bushcraft comme un incontournable. En effet, au même titre que la pelle CS ou que son petit frère le pocket bushman, le Bushman apparaît régulièrement dans les kits de ceux qui travaillent à leur indépendance.

Nous allons voir ensemble ce qui a fait le succès de cet outil et quelle peut être sa destination. Mais avant cela, j'aimerais dire quelques mots à propos de Cold Steel.
Nous avons déjà eu l'occasion d'en parler ici, Cold Steel ne laisse personne indifférent. Lynn Thompson, son moustachu PDG, a fait le choix d'un marketing très agressif, et ça commence par le slogan maison : " Cold Steel, les couteaux les plus solides et les plus affutés du monde ".

Ajoutez à cela quelques vidéos de découpage, en règle, de têtes de cochons pendues à des crochets de boucher et on est assez proche de l'overdose. En tout cas, on se dit que ce marketing est peut-être plus adapté au marché U.S. qu'au marché européen.

Seulement voilà, ça reste du marketing, et si l'on n'en fait pas abstraction, on risque fort de se laisser influencer, voire de se faire manipuler… Les commentaires passionnés que l'on peut lire sur certains forums au sujet de la firme de Ventura, Californie, s'éloignent souvent des produits, pour ne s'intéresser qu'à des questions annexes, qui viennent polluer le débat et l'idée que pourrait vouloir se faire, à juste titre, quelqu'un qui découvre cette marque.

Alors Cold Steel aujourd'hui, c'est quoi ?
ColdSteel c'est l'innovation. 
Innovation technique d’abord, avec par exemple le système de verrouillage de ses pliants TRI AD LOCK, sans doute un des meilleurs locks du monde. 

Innovation aussi dans les produits proposés: couteaux fixes et pliants, machettes, Tomahawk, lances, sabres, push daggers, haches, cannes, battes, sprays etc…aucun fabricant n'a un tel catalogue et celui-ci ne cesse de s'étoffer. Ce choix, il vous est offert à vous. On peut considérer que c'est du business, mais on peut aussi considérer que c'est ça le vrai respect du client : essayer de répondre à ses attentes.
Cold Steel c'est un rapport qualité/prix imbattable.
Pour illustrer ce propos, j'aimerais simplement évoquer deux produits dont le seul point commun est le prix (moins de 30 Euros), tant leurs caractéristiques les séparent. 

Tout d'abord le mini tuff lite, sans doute un des meilleurs EDC urbains du moment, ensuite le Magnum Kukri machette, un outil de plein air avec un gros pouvoir de coupe. Je ne vous en dis pas plus, il sera facile, si vous le souhaitez, de vous renseigner sur ces deux produits. Car au milieu il y a le Bushman, et c'est lui notre vrai sujet du jour…
Le BUSHMAN : Présentation


Dés le premier contact, le Bushman révèle ses qualités premières : simplicité, efficacité et robustesse.
La simplicité dans la fabrication d'abord, puisqu'il est constitué d'une seule pièce d'acier au carbone SK 5, travaillée de telle sorte que la feuille vient s'enrouler dans le prolongement de la lame pour constituer le manche. Ce manche est creux et légèrement conique, puisqu'il fait 30 mm de diamètre à son extrémité (25 mm intérieur), pour 24 mm à la jonction avec la lame (19 mm intérieur). Simplicité aussi dans les lignes. Avec un dos de lame parfaitement rectiligne et des proportions généreuses, il est esthétiquement réussi, ce qui a sans aucun doute contribué à son succès.
L'impression d'efficacité tient essentiellement dans sa dimension générale : avec 31 cm de long le Bushman n'est pas un petit couteau. Sa lame de 18 cm fait 4 cm au plus large pour une épaisseur constante de presque 3 mm. L'affûtage est rasoir, comme toujours chez Cold Steel.

De gauche a droite; "seven" de Tony Lopes, RAT3, Mora Classic, Bushman, RAT7.
Enfin, l'impression de robustesse est renforcée par l'utilisation de cet acier SK 5 qui, s'il demande à être bien entretenu, est particulièrement souple, comme le démontre les nombreux tests que l'on peut voir sur le net. Ainsi en condition extrême cette lame pliera peut-être légèrement, mais au moins elle ne cassera pas.


Le BUSHMAN : Destination


Sur l'excellent blog "A couteaux tirés", un lecteur pose la question : le Bushman est-il le couteau de survie "ultime" ? Malgré tout le bien que je pense de cet outil, ma réponse est non, car le Bushman a deux défauts majeurs.
Le premier est sa légèreté. Avec moins de 300 gr, le Bushman, qui n'a pas l'inertie d'une machette, ne permet pas des coupes à la volée très puissantes. Je ne dis pas qu'il en est incapable, je dis juste qu'il n'excelle pas dans ce domaine.

Bushman: 288gr.   /   RAT7: 376gr.
Notons cependant que si son manque de poids est un désavantage pour certaines taches, ce "défaut" rend ce système extrêmement agréable a porter, surtout si le poids est une considération importante pour votre paquetage.
Pouvoir embarquer dans son sac de randonnée ou son sac d'évacuation une lame robuste de 18cm pour 288 gr. et moins de 30 Euros reste du jamais vu !
Le second est l'absence totale de garde. Vous aurez beau l'habiller de paracorde, d'antidérapant de toute sorte, avec les mains poisseuses ou un manche plein de boue, je ne m'amuserais pas à piquer un sanglier au cœur, quand les chiens sont au ferme ! Bien sur, on peut assurer sa prise en main par un cordon passé dans le trou du manche, mais ça signifie que le couteau n'est pas disponible immédiatement pour porter un coup d’estoc.

Traitement du manche a la chambre a air de vélo.
Alors le Bushman est-il une déception ? Je ne le pense pas car selon moi, le Bushman n'est pas un couteau, c'est un fer d'épieu. 

En effet, les deux défauts majeurs que nous venons d'évoquer disparaissent si on le monte sur un manche. 
On éloigne ses doigts d'une lame extrêmement efficace, on gagne en puissance de perforation, en allonge, et on acquiert un outil qui prend sa pleine dimension: une lance.

 Pour combattre de loin, achever un animal dans un piège, pour couper en hauteur ou déloger un fruit dans un arbre, harponner un poisson, et que sais-je encore, il n'a pas d'équivalent sur le marché…surtout a ce prix.

Une vis a oeil permet une fixation sur le terrain du couteau a une branche a l'aide d'un bout de bois par exemple...ne pas avoir besoin d'un tournevis est un plus.
CONCLUSION
Vous l'aurez compris, le Bushman de Cold Steel nous ramène à cette question, tout à fait centrale, qui est de déterminer avec précision le champ d'action d'un outil. 
Il est de notre responsabilité d'évaluer au plus juste le job que peut faire le système sollicité. Ignorer cela, c'est aller, au mieux, au devant de grosses déceptions.

Pour ma part, j'ai intégré ce produit dans mon matériel, mais j'ai également pris le soin, au calme, de lui confectionné un manche qui me convient, ainsi qu'une vis à penture pour le bloquer. 
Pour ceux qui habitent la campagne, les fleurs jaunes qui sont apparues début mars sont celles du cornouiller. Sa floraison précoce, une des premières en forêt, permet de l'identifier à coup sur. Ce bois est exceptionnel pour fabriquer des manches, aussi n'hésitez pas à repérer aujourd'hui ce que vous irez prélever à l'automne, à sève descendante. Ce bois étant précieux, veillez cependant à ne prélever que le strict nécessaire.
En résumé, pour un prix ridicule (on aura pas peur de l'utiliser et même de le perdre), le Bushman vous rendra de grands services et je ne peux que vous en conseiller l'achat. Il est parfait pour une caisse de décentralisation, pour le kit voiture, le sac d'évacuation ou pour une excursion ou le poids est un facteur incontournable.


Pour ce qui est du "couteau de survie ultime", si tant est qu’il existe, nous vous donnerons bientôt, avec Volwest, quelques pistes de réflexion, mais le budget risque d'être un tout petit peu plus élevé.

La Force soit avec Vous.
L'Abbé.









49 commentaires:

  1. Une solution pertinente pour l'absence de garde proposé par la chaîne CuraheeTV a cette adresse :

    http://www.youtube.com/watch?v=WbF70EKCg1k&feature=plcp&context=C445f77cVDvjVQa1PpcFP7IGi9HYWsN28et6XJu4pt9YWVlW5L7DM%3D

    Belle revue, merci Volwest

    RépondreSupprimer
  2. C'est la croix et la bannière pour réussir à rentrer en contact avec eux c'est pas croyable... DEUX MOIS que je les relance avec mes mails?! Il y a une formule magique, autre qu'une commande matériel à plus de 150$?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu le fais en Anglais ?
      (lol)

      Supprimer
    2. Bien évidemment! C'est la moindre des choses ^^

      Supprimer
  3. Bonjour .
    Voila de l'excelent matèriel ,qui doit couter un peut ici.
    Du bon acier en sommes.
    J'ai réusi a réparer le son et aprécier les videos .Bye.

    RépondreSupprimer
  4. salut vol;pour ceux qui est du manque de garde sur le bushman; j ai soudé deux ergots retournés et polis en acier sur les deux centimetres avant la lame et je m en sert comme epieu pour achever les sangliers lors des battues.
    a plus franck!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franck, t'aurais pas une photo pour voir ce que ca donne ? Faut dire que le probleme de la garde est assez important, si quelqu'un a trouver une solution efficace, qu'il partage, ca fairait plaisir.

      Supprimer
  5. Merci l'Abbé !
    Très bon article.

    Pour compléter sur les couteaux, ça serait super d'avoir un article sur l'affutage. Les manières de faire, les pièges à éviter, quelle pierre utiliser?.

    Que la Force soit avec toi aussi !

    RépondreSupprimer
  6. dans hunger games, un film sorti ya pas si longtemp en france , on voit un participant utiliser une lance pocket bushman si je ne m'abuse , ca a l'air d'etre tres utile .
    exelent article l'abbé .

    RépondreSupprimer
  7. Je suis fan de la version Bowie, et j'étais complètement passé à côté de l'usage en mode "lance", donc merci beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien l'ami !
      En mode lance il est impeccable.

      Supprimer
    2. le bushman est inspiré de certains couteaux philippins de la cordillère de Luzon. J'avais discuté avec un chasseur d'une ethnie et il me disait qu'ils chassaient le cerf à la lance et que justement lorsque la lance cassait et était emportait par la bête, ils se rabattaient sur leur poignard à douille qu'ils montaient rapidement sur une hampe pour poursuivre la chasse.

      Perso mon bushman acheté en import en France ne coupait pas du tout. j'ai du l'aiguiser complètement.

      Supprimer
  8. Je n'y ai pas pensé:
    Felicitations pour cette trés belle photo en tete de l'article .
    A contre jour peut etre ?

    La lance peut aussi sèrvir trés bien a pécher le gros bien sur :-)
    De toute façon le poisson est une viande qui ne donne pas de cholèsterole,je crois .
    Bye.

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour cet essai, et cette réflexion.

    RépondreSupprimer
  10. Pour les manches j'utilise du fréne séché puis durci au feu.Pas vu de cornouiller par chez moi.Dommage.

    RépondreSupprimer
  11. Sinon pour le cild sreel en frannce voir
    http://www.coutellerie-tourangelle.com/cs95bbuss-cold-steel-bushman-bowie-blade-bushman-xml-897_177_239-5174.html

    RépondreSupprimer
  12. Bowie 34€
    http://www.coutellerie-tourangelle.com/cs95bbuss-cold-steel-bushman-bowie-blade-bushman-xml-897_177_239-5174.html

    Normal 28€
    http://www.coutellerie-tourangelle.com/cs95bus-cold-steel-bushman-xml-897_177_239-725.html

    J'avais vu, chez cold steel aussi je crois, un fer de lance présenté comme pouvant servir d'épée courte si la hampe venait à se briser (après tout, à l'origine, le propriétaire d'une lance se souciait autrement plus du fer qui coutait une fortune que de la hampe qu'il pouvait retailler dans n'importe quelle branche à peu près droite).
    Or il y a souvent des ergots sur les lances pour éviter que le fer ne s'enfonce trop et :
    - que l'animal s'enfuie avec en arrachant la lance des mains du porteur.
    - que la lance transperce l'animal et que celui ci ne puisse plus être tenu à distance.

    Donc une garde ne serait pas de trop sur ce genre de lame, tant pour l'aspect utilitaire que pour la sécurité.
    Si monsieur Thompson me lit ...
    Ca et une épée 1main/bâtarde/2mains avec des gouttières plus travaillée, enfin ça c'est pour ma collection ;)

    RépondreSupprimer
  13. bonjour a tous j ai laisser un message pour demander si ma winchester 94 en 30.30 + 500 cartouche été adapté pour l urbain mais j ai toujour pas de réponce a ma question merci d avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1-Est-ce que c'est un système répandu, avec possibilité de trouver des pièces de rechange après l'effondrement de la normalité ?
      2-Est-ce que le calibre est un calibre répandu, avec possibilité de trouver plus de munitions après l'effondrement de la normalité ?
      3-Est-ce que ce système est adapté au combat de nuit ou dans des conditions ou la lumière n'est pas génial ?
      4-Est-ce que c'est un système robuste, durable et facile a maintenir ?

      Ces 4 questions devraient toujours être posées dans nos choix d'arme a feu.
      Est-ce que c'est mieux qu'un manche de pioche ?
      Bien sur…
      Si tu m'avais posé cette question il y a 100 ans et aux US, ce système aurait été notre parfait candidat.

      Aujourd'hui, en milieu urbain et pour la France…ce système est très loin de remplir nos 4 critères.

      a+

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Bonjour Detrunas, bonjour Volwest

      J'interviens un peu tard.Je n'avais pas lu votre demande.

      Avant de vous dire ce que je pense de la winch, je vais rebondir sur commentaire de Volwest et particulièrement sur le point 3.

      Sauf a etre équipé d'un systeme JVN ou d'un systeme de tir de nuit(type OB50), systemes qui non seulement demandent une ressource financière non négligeable mais aussi un entrainement pousssé et adapté, le tir de nuit va etre fortement problématique.
      Je dirais donc, contrairement à Volwest, que le critère de la capabilité au tir de nuit d'une arme(ou plutot de son systeme de visée) n'est pas un critère qui me parait primordial(les systeme JVN et autre systeme IR sont lourd, fragiles et leur emploi tres pointu(effet tunnel, etc etc etc)
      Il reste les organes de visée "tritium" un terme très nucléairement adapté pour vous dire que vos organes de visée peuvent etre visible de nuit... mais votre cible l'est elle????

      Bref, des techniques de tir de nuit existent sans passer par tous ces systemes, mais qui peuvent etre appliquées sans impliquer la capacité de votre arme.

      La winch:

      Fiable, robuste, peu de piece en mouvement, facilement réparable avec un poil d'ingéniosité.
      Un conseil: achetez un set complet de piece de rechange(extracteur, vis en tout genre,percuteur, ressort) cela ne coute rien et vous serez tranquille pour un long, tres long moment.
      Le calibre 30/30 winch
      Calibre assez répandu pour l'instant, bonne vélocité mais poid d'ogive trop leger(a mon gout) ce qui vous limitera en action de chasse sur certains bestiaux.
      Etuis a collet qui demande un materiel assez spécifique et une bonne connaissance en rechargement(difficile a appliquer en situation "tendue")
      Perso, je lui préfere une Marlin en 45/70 dont le rechargement peut etre fait assez aisément soit en PSF soit en PN.
      En règle générale et je parle bien la de survivalisme:
      En matière d'arme d'épaule, préférez une arme a répétition manuelle dont la cartouche est une cartouche a étuis droit et dont la feuillure se fait sur le bourelet(38/357 MAG, 44 MAG, 45/70)
      Pour votre arme de poing:Légereté, compacité, minimum de pièce mécanique(calibre 9 para, 38SPL)

      Vous possédez une winch en 30/30, c'est mieux que rien.Un entrainement adapté peut en faire un systeme tres efficace.
      500 cartouches, compte tenu des difficulté que vous rencontrerez en situation tendu, c'est tres peu.

      Doublez par un calibre 12 et vous aurez deja un systeme cohérent.

      Check your six

      Hijacker

      Supprimer
    4. Il y a des systèmes point rouge a moins de 50$ aujourd'hui…pas besoin ici d'un entrainement poussé, ou d'un compte en banque bien garnis.

      Je tir souvent a la tombée de la nuit, voir la nuit.
      Le gros problème ici est que les mires disparaissent…la cible elle, est toujours plus ou moins "perceptible" (ça dépend de plein de choses on se comprend), mais si nous ne voyions plus nos mires…le tir devient difficile.

      Mais nous parlons aussi ici de systèmes pouvant atténuer notre propre visibilité lors du tir…tout cela est a prendre en compte…d'ou le point numéro 3.

      La capacité de notre arme a s'adapter a un environnement appauvrit en lumière est donc, pour moi, et de part mon expérience de chasseur, assez importante pour que nous nous posions la question.

      Si nous nous penchons maintenant sur le conflit en zone urbaine, puisque la question repose sur cette condition (l'urbain)…nous pouvons voir que posséder un avantage tactique sur l'adversaire quant a un environnement appauvrit en lumière est aujourd'hui une dimension que nous devrions anticiper…


      Quand nous parlons d'un calibre "répandu"…accordons nous sur la signification du terme.
      Pour moi, répandu implique que nos forces armées et nos forces de l'ordre utilisent principalement ou non ce calibre.
      Est-ce que l'armée française utilise le 30-30 ?

      Pourquoi se baser sur l'armée du pays…parce que cela implique que ce calibre est fabriqué et stocké dans des quantités DURABLES.


      En milieu urbain…n'oublions tout de même pas le .22LR et bien sur le Bushman !!!lol

      Supprimer
    5. Durables peut être, mais accessible pas tant que ça, surtout en France où on fait la différence entre calibre civil et calibre militaire.

      Or la loi rend plus accessible des armes dans un calibre non militaire.

      Pour qu'on ne puisse pas s'en servir lors d'une confrontation avec l'armée et que nos stocks à quotas de 1000 cartouches soient rapidement épuisés ?

      Y a de quoi se poser des questions.

      Supprimer
    6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  14. Hijacker,le 45/70 est surement un bon calibre mais la moindre boite de 20 cartouches c'est 50€!!A choisir il vaut mieux se tourner vers le 7x64,plus répandu en France,plus abordable (20€ les 20 en premiers prix) et trés polyvalent avec des ogives variées pour la chasse au "gros".De ce que j'ai lu le 7x64 c'est un peu l'équivalent européen du 30.06.
    Sinon polyvalent,cartouches variées et facile a recharger et pas cher....le calibre 12.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      J'internais sur le 45/70 dans le cadre de'une arme type winch(rechargement par levier de sous garde)
      Ce calibre presente de nombreux avantages.
      -feuillure sur le bourelet
      -etuis droit
      -possibilité de recharger en PNF ou PN
      -excellente performance
      -carabine compacte

      Pour les etuis a collet, j'ai deja ecris ce que j'en pensais en terme de survivalisme


      Volwest:

      Combien de ir effectué de nuit pour cent tir de jours?
      Perso avant de lacher un coup sur un target, ma première préocupation est d'avoir identifié celui-ci.De nuit cela devient problématique sauf a concevoir que tout ce qui vous entoure est hostile.
      Les systemes de visé "point rouge" requiert des piles et demandent un entrainement certain avant de les utiliser correctement.(combien de tireur IPSC ais-je vu perdre leur point en actin de tir). En ce qui me concerne, je ne met pas ces verrues sur mes armes.
      Je me répète, mais une fois de plus chacun fera comme il l'entend. Un tir de nuit ne se justifie pas forcément sauf a ce que vous rencontriez une agression non envisagée. Dans ce cas se sera un tir de riposte; Et la encore, de nuit, cela requiert un entrainement très adapté.

      Pour terminer, ici, en France, il est extremement difficile pour le quidam moyen d'obtenir les calibre classé en première.
      Il faut donc s'orienter vers des calibre dit "civils" (5eme)...
      Les critères de selection d'une arme et de son calibre sera tres différents que chez vous, au US (impossibilité ici d'avoir une arme de poing sauf a faire du tir sportif, ce qui est contraignant..

      Check your six

      Hijacker

      Supprimer
    2. En ce qui me concerne, j'ai eu accès pendant un bon moment à toutes les douilles qui étaient jetées dans mon club. En admettant que certains tireurs repartaient avec les leurs parce qu'ils rechargeaient, il n'en demeure pas moins que ça reste vrai pour tous les calibres. Voici le résultat de mes récupérations:
      Calibres de poing:
      Ecrasante majorité de douilles de 9mm (50% tout calibres confondus)
      suivi de près par les 38sp.
      juste derriere le 45
      Puis le 44 mag.
      peu de 357 mag par contre
      Et tres peu de 50ae ni de 460, 454, et encore moins de 500
      Pour les armes longues, je confirme le 7. 64 comme fréquent mais devancé par le 7.08
      Ensuite beaucoup de 222 et de 7.62 (pas recupérables car douille acier)
      Tous les autres calibres : peu voire pas du tout.

      Une cause possible : le tarif prohibitif des munitions amenant les tireurs a toutes les récupérer pour recharger mais le souci reste entier. Rares car chères donc inutiles dans un contexte survivaliste.
      My two cents...

      Supprimer
  15. salut tous le monde je vous remerci pour les réponse pour la fiabilité de ma 30-30 j ai pas a m inquiété car elle a entre 400et 600 coup au compteur j ai verifier les piece elle sont nickel pourtant elle et de 1976 et d ocazz alor elle me lachera pas avant au moin 2000 2500 coup car winchester et réputé pour sa fiabilité si elle ce casse tous les 1000 cartouche elle aurait pas fait la une des carabine a levier alors je vous remerci encore une fois pour les conseille mais au niveau des munition je suit limité a 500 car j ai pas de voiture j ai 19 ans et pour le permi j ai pas encore les sous et pour les arme de poing je suit dans la merde car il faut pacienter encore 2ans et demi pour faire la demande a 21 ans

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Bonsoir Detrunas,

      La munition 30/30 reste dans une gamme de vitesse tres raisonnable, ton tube supportera sans problème plus de 10000 coup avant que des signes d'usure (prise de rayure) apparaissent.2000 coups pour une arme pareille, ce n'est rien.
      Le seul bemol, la foultitude de vis qui ne sont jamais de tres haute qualité donc, achetes une jeu complet(plus un extracteur et un percutteur)

      En ce qui concerne les armes de poing, elle ne peuvent etre acquise légalement que dans le cadre d'une activité sportive de tir ce qui implique des obligations et des devoirs pour obtenir le privilège de detenir ces armes...(le cout financier d'une licence annuelle et des consommables(munitions) pour l'entrainement est loin d'etre négligeable

      A mon humble avis, survivalisme sur le territoire français, concentrez vus sur la cinquieme categorie(arme de chasse) ou la septieme(arme de loisir)...

      Calibre 12 et calibre 22

      Apprenez a dominer ces deux outil et vous aurez deja de quoi voir venir

      "je me méfie toujours d'un homme qui ne possède qu'une seule arme. C'est qu'il sait certainement s'en servir"

      "je prefere etre loupé par une 44 que touché par une 22..."

      Check your six

      Hijacker

      Supprimer
    3. Bonjour Volwest,


      Je n'ai pas eu le temps hier de developper sur ta reflexion de la "defense" urbaine en lumière appauvrie.Je ne peux le faire aujourd'hui car le sujet est aussi vaste que les situations potentiellement rencontrée le sont meme si l'ont peut appliquer certaines regles générales

      J'y reviendrais un peu plus tard si tu le permets

      Hijacker

      Supprimer
  16. salut merci a tous pour vos conseille en effet j ai remarqué que la tete de mes vis sur la carabine comence a etre fatigué car le métal et trop mou et pour le calibre 12 c est la taille des cartouche que j aime pas sa prend trop d espace je préfer me prendre une 222 a verou ou 22lr a levier de sous garde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca prend de la place mais ca se recharge facilement et c'est une munition hyper répandue et facile à trouver en cas de souci social... De plus, un détail et non des moindres, peu importe la qualité du tir, il te sera très facile de toucher une cible meme en mouvement. Avec du 222... Il faut déjà toucher sa bille et avoir un entrainement fréquent en club. Enfin, la variété extrême dans le type de muntions... Cartouches de type trap excellentes pour le petit gibier, brenneke pour le gros et plombs divers pour les ennemis de tout calibre...

      Volwest : bien pensée ta panoplie.
      Un revolver en 38 sp pour la fiabilité
      Un glock en 9mm pour le nb de coups et la robustesse
      Un shotgun (mon préféré) avec extension de magasin
      Un 223 ou un 308 semi-auto pour le tir de barrage
      Une ruger en 22 pour le,petit gibier et l'abondance de munitions
      Bref, je vote pour.

      Supprimer
  17. juste une question j ai un antiquaire qui vend une carabine en cal 14mm c et est bien ce calibre ou pas quelle est la porté pratique pour du petit gibier quelle bistiole peut on chasser avec merci d avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirais évite.

      Le 14mm, tu n'en trouvera nulle part en France, ou très très rarement, auprès de collectionneurs ou de magasins spécialisés par exemple. Perso je n'en ai jamais vu. Ailleurs, je ne sais pas.
      Qui plus est, s'il est vendu chez un antiquaire, il est très probable qu'il ai été neutralisé, donc inutilisable.
      Si ce n'est pas le cas, il le vend illégalement et je crois que tu risque gros lors du transport ou d'une éventuelle fouille (pas déclaré, etc...).

      Tu as une date de fabrication? Ça peut jouer sur sa classification et donc sa légalité.

      Supprimer
  18. Super article et vidéo top, avec pas mal d'effets en plus, joli montage vidéo (le niveau monte :) bravo.
    Ton étui cuir est superbe, comment réussir un tel ouvrage ? avec beaucoup de job je suppose.
    Merci pour toutes ces infos sur le BUSHMAN, à Noël nous on dit "BUCHE MAN" xD
    Stay safe l'ami

    RépondreSupprimer
  19. il n est pas neutralisé et il date de 1875 et je me suit renseigné a l armurier il vend toujour les munition c est un peu plus gros que le 410 magnum avec les plomb n 6-7-8-10

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Argh, attention à ce que la date soit vraiment précise;
      Sont classées en 8ème catégorie (historique/collection):
      Armes historiques de modèles antérieurs à 1870,
      Armes déclassées (cf. liste dérogatoire),
      Armes neutralisées ainsi que leurs chargeurs,

      Supprimer
  20. mais de toute façon je m en fous de quelle année il date car j ai ma licence de tir fft alors c est pas un blème pour acheter ce fusil qui date de l an 1000 et en plus il on sortie la nouvel lois qui doit faire passer de 1870 a 1900 pour les arme de collection

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas faux, mais là où je te mettais en garde concernant la légalité, c'est concernant le vendeur; si l'arme n'est pas de 8ème catégorie, elle doit (de mémoire) être vendue par un armurier, pas par un antiquaire, d'où les risques pour toi :)

      Pour l'achat, à toi de voir, la munition me parait bien peu présente hors des armureries, même BC n'en a qu'un type (petit gibier, Tunet) (munition de 5ème cat).
      Donc il faudra compter sur tes stocks :)

      Supprimer
  21. je me suis tromper c est pas du 14mm c est du cal 24 c etait un chasse pot a cartouche papier 11mm gras et il a été transformer en cal 24

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  22. Bon article, comme d'hab :-p (ça devient lassant de le répéter ;-) )
    Je m’intéresse assez peu à l'univers des couteaux, et quand je vois au début de la vidéo ce que l'on peux faire avec le bushman, Wouahou 8-D
    Même si ce n'est pas le matériel adapté pour faire de la "buchette", je ne pensais pas que le couteau était aussi solide.
    Par contre, pour une personne qui découvre ton blog, la 1° photo peut faire peur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut l'ami...

      En fait, un bon couteau et une scie sont des systèmes complémentaires et légers...quand la hache ne trouve pas sa place dans le sac, c'est plutôt rassurant de savoir qu'on peut quand même traiter le bois.

      a+

      Supprimer
  23. Ouaip ... le moins que l'on puisse dire c'est que ce gros "patapouf" de Lynn Thompson à une personnalité "bien trempée" (de sueur ... avant tout). Pour avoir été un observateur attentif de ses "péripéties" entrepreneuriales depuis le lancement de son fameux "Tanto" avec lequel il a véritablement débuté il y a presque 30 ans, je peux dire que le personnage est en fin de compte devenu assez antipathique au fil du temps (les nombreux procès qu'il intente à tout bout de champ n'y étant pas étranger cela va sans dire ...). Peu apprécié dans sa profession comme de ses collaborateurs et des clients qui le connaissent un tant soit peu il a sans doute pris un peu trop au pied de la lettre la philosophie de ses lames ou comment "régner par la peur" ... Alors c'est vrai que son idée de réinterpréter systématiquement "à sa sauce" toute la coutellerie de pays (au niveau mondial et ce jusqu'aux "exotiques" kukri, parang, bolo, golok, panga, etc.) est simplement géniale d'un point de vue commercial. Il aura donc exploité à cet effet tout ce qui était à peu près exploitable en termes de designs et/ou de fonctionnalités - maintenant est-ce-que cela aura vraiment révolutionné le monde des couteaux ... personnellement je ne crois pas et même si c'est un "visionnaire" il sera largement passé à côté de la "vague" du Bushcrafting et de la survie (le "Bushman" est certes une des rares exceptions - j'en ai deux ou trois en stock - mais il brille avant tout par son prix plutôt que par ses fonctionnalités véritables ...).
    Pour moi ses productions sont de qualité trop inégale et si dans sa gamme "prix d'appel" il y a effectivement quelques références intéressantes (qui ont d'ailleurs contribué à faire sa fortune) le haut de gamme est mal "pricé" par rapport à ce que la concurrence peut offrir à tarification égale ... Donc au final "bof-bof" ... Lynn mets l'ambiance dans les salons c'est vrai (avec son pote "n'a qu'un oeil") mais pour l'avoir encore revu cette année, son style passe de plus en mal et son rythme de nouveautés s’essouffle grandement ... Je pense en conclusion que son "âge d'or" est passé et que si il ne se renouvelle pas il pourrait rapidement marcher dans les traces de Camillus ou de Gerber et devenir une "coquille vide" ...

    RépondreSupprimer
  24. Noté, et je comprends l'argument sur le bonhomme.
    Apres, de façon pragmatique, on dira que pour qui cherche du matos un tant soit peu fiable et "low cost", on peut difficilement trouver mieux...

    RépondreSupprimer