mardi 7 février 2012

Le réseau





Le survivaliste est le produit d'une prise de conscience.

Pour certains, cette prise de conscience s'opère brutalement, après avoir fait l'expérience d'un événement dramatique par exemple, pour d'autres, elle s'opère lentement, telle une machine qui se met en route progressivement.

Si les reportages sur les survivalistes nous veulent tous d'un même moule, d'une même aberration sociale, c'est qu'ils ne prennent jamais le temps de rencontrer et de découvrir la personne qui se réfléchit derrière l'appellation "survivaliste"…mais c'est aussi et peut être surtout que l'exemple médiatisé est toujours plus ou moins bancale et/ou extreme, de façons a semer le ridicule et donc récolter du rejet.




La réalité du mouvement est pourtant bien différente.
La réalité du mouvement est de mères de familles qui travaillent a rallonger leurs salaires en faisant leurs courses intelligemment, en mettant en place un poulailler et en faisant de la Permaculture.
Ce sont ces familles qui prennent consciences de la fragilité de nos systèmes de support, et qui se préparent a faire face a une simple rupture du réseau électrique.
Ce sont ces pères de famille qui s'engagent a la chasse pour compléter les repas de fin de mois, et qui prennent en charge la sécurité du clan.
Ce sont ces femmes qui se donnent les moyens de ne pas devenir les victimes d'un rapport de force basé sur la disparité de nos possibilités physiques.




Consciemment ou non, il faut savoir qu'un travail énorme a été fait par nos sociétés ces 50 dernières années pour nous enlever le gout de l'indépendance, et des lors de la liberté.




Les gens indépendants, c'est a dire ceux la qui n'ont pas ou peu besoin du système pour subsister, pour vivre, sont d'ailleurs systématiquement les cibles d'une propagande destructrice.

Ne pas être sur le "réseau", qu'il soit nutritionnel, hydrique, politique, intellectuel ou énergétique…est en effet un gros problème, car le réseau est non seulement fondé sur une consommation importante de tout et de rien, mais aussi et surtout sur une consommation croissante.

On dira alors, que ceux-la qui font une démarche vers l'indépendance, vers une certaine autonomie, sont des "décroissants".
On dira qu'ils sont contre le progrès, contre la modernité.

Bien sur, tout cela est complètement faux, puisque l'indépendance n'est pas synonyme de regards en arrière, mais bien de méthodes, d'outils et d'attitudes tournées vers l'avant.
Apres tout, si nous sommes ici aujourd'hui, si notre espèce a été capable de s'adapter et de persévérer, de survivre donc, c'est bien que nos ancêtres étaient des individus résolument indépendant, tout en utilisant et se servant de méthodes, d'outils et de concepts toujours plus modernes.


Le système s'adapte.
Pour calmer les foules, pour manipuler le collectif souvent contraint de se satisfaire d'un quotient intellectuel médiocre (je ne parle pas ici d'individus, mais bien de l'entité qui nait d'une multitude d'individus que nous nommons "collectif"), le système nous jette des voitures "hybrides" et de la bouffe "bio" par exemple.
On applaudit…on se réjouit même d'avoir aujourd'hui des conversations de table tournées vers la consommation de nos véhicules, en proclament des idioties telles que "6L au 100 !….et toi ?" 

Ca ne veut rien dire.

Le problème auquel nous faisons face n'est pas la consommation de nos voitures.
Nos voitures "écolo" sont comme toutes les autres, elles sont fabriquées avec du pétrole, ses pneus sont toujours fait avec plus de 20L de pétrole chacun, ses sièges et sa peinture sont a base de pétrole...

Que ce soit les voitures écolo ou la bouffe bio…le fait est que nous consommons toujours plus, que nous ne nous posons pas les bonnes questions, et que, au final, nous restons dépendant.




La pire maladie du 21e siècle est notre dépendance…et c'est cette prise de conscience qui anime le survivaliste.





Un grand merci a l'ami "Big Steeve" de m'ouvrir les portes de sont réseau pour vous.

Imaginez 2, 5, 10, 20 de ces réseaux autours de chez vous…cette organisation clanique, mais toujours décentralisée qui est la notre, résout de nombreux problèmes de logistiques.
Si mon réseau s'effondre, nous pouvons nous rabattre sur celui de Big Steeve. Si son réseau s'effondre, il peut se rabattre sur le notre.

Cette organisation est une force multiplicatrice (article a venir…) qui devrait être primordiale pour le survivaliste.
Créez des liens.
Stay Safe








67 commentaires:

  1. Ca y est je demenage chez big steeve

    RépondreSupprimer
  2. Super video, que du bon conseil, merci.

    RépondreSupprimer
  3. Juste pour la reflexion : "l'indépendance crée l'anarchie"

    RépondreSupprimer
  4. Salut,
    tout simplement génial...de plus en plus envie de vivre par là bas moi...
    Mais ça doit coûter bonbon tout ça non?

    Pour Mars...sortir une citation hors du contexte dans laquelle elle a été dite ne veut strictement rien dire, d'ailleurs tu trouveras toujours des citations contraires, tu peux aussi méditer sur ça " Dépendez de quelqu'un et vous vivrez en enfer" Younes Kastaly...
    Faut étoffer parce que dit ainsi on pourrait croire que la solution c'est l'asservisssement du peuple...je suis pas anarchiste mais je suis pour un citoyen libre, toujours dans l'idée que la liberté des uns s'arrêtent la ou commence celle des autres...si tu crois que dans notre pays on est libre tu te trompes, car on est dépendant d'exactement tout et de plus en plus...Tenir ce genre de discours conforte les gouvernements et les zélites...juste pour la réflexion...

    Merci à Volwest pour ce post vraiment au Top et merci à Big Steeve d'avoir ouvert ses portes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso, lundi 30 janvier, j'ai fait un test d'évacuation de plus 35 kms. Je me croyais préparée mais je ne l'étais pas complètement. Mes chaussures de rando étaient trop vieilles et mes chaussettes trop neuves !

      Malgré le fait que je boite fortement, que je marche à peine à 1-2 km/heure personne ne s'est arrêté pour me demander si tout allait bien !

      Au bout du compte, j'ai dû aller au bout de ma douleur et de mes forces pour rentrer SEULE et SANS aide chez moi ! Je me suis dit que finalement, j'ai vécu une VRAIE situation de survie !

      Et j'ai vu cette réelle indépendance de vie choisie ou pas comme une force ! Je suis drôlement fière d'être survivaliste ! Je prends ce mot et je m'en vêts !

      Supprimer
    2. Ceci est le fruit d'une reflexion longuement reflechie et qui n'est pas hors contexte. En effet notre société a été créée a ce niveau culturelle de development parceque chacun à sa place. Tu peux en effet avoir une super B.A.D. mais si tu n'as qu'une compétence. Tu es mort. Idem si tu multiplie tes compétences (chasse, peche, secourisme, self défense, bricoleur etc...). tu es mort aussi. Car, il y en a toujours une qui te manquera. Bilan, tu finiras toujours par avoir besoin des autres. C'est comme cela depuis que l'homme est homme. On vit en meute et on meurt en meute. Si demain il arrive un evenement pour lequel nous nous préparons. Si tu es seulement avec ton foyer. tu es mort. Plus les gens sont seuls et indépendants, plus ils convoiteront le bien d'autrui à n'importe quel prix. Si tu souhaites être un vrai "néosurvivaliste" créait une communauté, tu seras moins indépendant, mais le groupe multipliera les compétences et les chances de survie seront exponentiels. Merci encore à Volwest pour nous faire avancer. peu de personnes en sont capable. Merci encore.

      Supprimer
  5. Une tel BAD c'est le rêve (qui n'est pour le moment pas dans mes moyens...).
    pour moi l'autonomie c'est la liberté, ne rien devoir à personne.
    Mais rester solidaire entre membre d'un même clan, c'est tout naturel.
    L'autonomie se n'est pas de l'individualisme.
    On peu être automne et solidaire comme nous le prouve "Big Steeve" avec son 2éme puits.

    En France (dans le Nord plus précisément), je ne sais pas si il est aussi facile de créer un puits ? je vais étudier la chose.

    Merci Volwest pour se reportage et merci à "Big Steeve" de nous avoir ouvert ses portes (même secrète lol) pour nous faire découvrir sa BAD.

    PS: en parlent de BAD, vendredi j'ai le plaisir d'assister à la conférence que donne Piero San Giorgio (auteur de "Survivre a l'effondrement économique") à Lille.

    Joss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Joss :
      c'est demain la conférence à Lille ? Ca se passe où ? Faut s'inscrire ? C'est payant ?
      Merci

      Supprimer
  6. Super VidéO,
    effectivement construire sa maison autour d'un system survivaliste c'est le top et ici dans ta vidéo on en découvre le résultat, je pense faire la même chose avec la rénovation d'un appartement qui deviendra notre résidence principale, je sais c'est pas la même, mais ça c'est l'effet playmobil "à la Française" xD. Encore une super vidéo et un super article que tu nous a fait partager,
    mille merci,merci Wolweist.

    RépondreSupprimer
  7. Merci à Big Steve et à toi de nous avoir fait partager ce moment

    RépondreSupprimer
  8. Super la pompe à main pour la charity, on croirait que ton collègue a lu Lights Out. ;-)

    En tout cas sa BAD ressemble à autre chose que le Bunqeur à Jojo. Thumbs up pour Big Steve !

    RépondreSupprimer
  9. Etre indépendant, c'est justement ce que je suis en train de débattre en ce moment avec Guillaume dans les commentaires de l'article de ce blog "les survivaliste sont paranos". Je n'ose pas faire de copier coller, je ne vais pas pourrir ce post.
    Mais c'est vrai que nous sommes indépendants et nous nous faisons critiquer même sur ce blog !!!
    Comme quoi ma façon n'est pas aussi bête que ca ! Et encore moins contraignante en ce qui me concerne !
    Bonne journée les gens !!!
    Et bravo pour cet article, encore merci !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu votre échange, et je ne l'ai pas du tout interprété comme toi.
      Guillaume ne te critiquait pas. Il donnait juste son avis sur ton approche du survivalisme qui était quelque peu différente de la sienne.

      Il a même utilisé des mots comme "personnellement" et "pour moi", ce qui voulait bien dire que ça n'engageait que lui et sa vision des choses.
      Chacun vit son truc et se prépare comme il l'entend, apparemment tu t'épanouies avec ton clan dans votre conception du survivalisme, et c'est très bien :)

      Guillaume l'a dit aussi : "Et ce panel relève de la liberté de chacun."
      Et ta réponse "Ta façon n'est pas la seule façon !!!" revient à dire la même chose : chacun fait comme il lui plaît.

      L'important c'est d'être heureux et de se donner les moyens de le rester quoiqu'il arrive !

      Supprimer
    2. Merci Altern je me sens moins seul ! ;)

      Supprimer
  10. Merci à Big Steeve de nous avoir fait partager sa maison ainsi que que ses connaissances.

    RépondreSupprimer
  11. Endroit magnifique, le rêve. *_*

    Merci Volwest pour ton article, ainsi qu'a Big Steeve.

    Alan.

    RépondreSupprimer
  12. Allez on prend l avion et on va tous chez steeve!!!!! C est vrai qu une telle BAD ca nous fait tous envie...chez nous on se sent un peu les mains liées....et notre liberté est de plus en plus restreinte..dans ma ville meme un mur de facade ne peut etre superieur a 1m40 la maison et le jardin doivent etre visible de la voie publique.....pour ceux qui habitent en ville et qui ne peuvent par faute de moyens partir en campagne...la mobilité est a privilegier je pense...merci vol pour ce super reportage et merci a ton ami de nous faire partager sa preparation..regards

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour les conseils, peux-tu remercier Big Steeve pour nous.

    RépondreSupprimer
  14. En France il paraît que le prix des forages pour un puis (et donc devenir indépendant en eau) a fortement baissé à cause de l'emploi de matériel plus performant, moins lourd et encombrant et donc moins cher.
    J'ai entendu parler de 1500 E ce qui me semble raisonnable (il faut sans doute ajouter le prix de la pompe, du filtre, de probables taxes-vive la France pays des taxes-), étant donné que la consommation de ma famille (5) est d'environ 800 E/an.
    Je pense aussi au chauffe-eau solaire et au photovoltaïque, mais là, ce sera pour plus tard, cela reste hors de portée financière immédiate pour moi...

    RépondreSupprimer
  15. Je suis perplexe.

    Avoir un réseau OK, mais c'est vraiment une sélection rigoureuse qui s'impose.

    Rien qu'à lire les réactions en commentaires du style "on débarque chez toi !!!" : moi à la place de Big Steve, j'attendrai avec un fusil sur le pas de porte...

    Vous ne comprenez pas ?

    Typiquement, votre BAD va attirer les gens, et pas que des gens utiles ou même tout simplement honnêtes : cela va attirer des pillards !
    Et bien heureux celui qui est capable de dire que telle ou telle personne ne va pas se transformer en pillard, être sans vergogne en situation de crise.

    Moi-même, en situation de crise absolue et afin d'assurer la survie, si par un extraordinaire concours de circonstances je me retrouve sans rien, je serais un pillard pour SURVIVRE ou faire en sorte que mon clan survive. je VOUS pillerai absolument sans état d'âme.
    Je ne souhaite absolument pas en arriver là, et j'essaye de prendre absolument toutes les dispositions possibles et imaginables pour assurer mon indépendance, mais il restera toujours un infime % de chance que ça arrive.
    L'Evènement arrivera par définition à l'improviste... peut être quand je serai loin de chez moi, en vacances ou en stage avec pas grand chose d'autre que mon calbute...

    Franchement, créer un réseau ça se discute, je peux en voir rapidement les avantages (notamment ceux décrits dans cet article), mais il ne faut surtout pas oublier que plus vous parlerez de votre BAD, plus vous partagerez d'infos avec d'autres personnes à son sujet, et plus les risques qu'elle soit "attaquée" ou même tout simplement considérée comme un refuge par un nombre excessif de personnes en cas de crise va augmenter.

    Le pire serait la proposition de créer un "réseau de BAD", car une telle information (résumée sous la forme d'une carte par exemple), quand bien même serait-elle échangée de façon anonyme/cryptée/protégée/bref vous voyez ce que je veux dire, cette information présenterait un danger pour toutes les BAD recensées car elle deviendrait potentiellement la cible de pillards !

    Une telle information vaudrait littéralement tout l'or du monde !!!!!!

    RépondreSupprimer
  16. Pas mal la cachette secrète. Un genre de panic room . Je vois qu'il est déjà pas mal autonome big steve avec les poules, les fusils, et l'énorme maison forteresse. Merci à toi et big steve pour cette vidéo très intéressante et originale.

    RépondreSupprimer
  17. Totalement d'accord avec Altern. Je suis surpris que cet homme fasse visiter ainsi sa maison et encore plus qu'il autorise la diffusion de la vidéo.

    De belles prises de vue extérieures, des plans larges, la position des dépendances et l'orientation des facades, il ne m'en faut pas plus pour trouver les coordonnées exactes de cette bad. Si j'habitais dans le montana, il y aurait une croix sur mes cartes pour me rappeler où se situe la maison de big steve...

    En France, je pense que le simple fait d'avoir une telle maison/organisation suffit pour attirer l'attention d'un très large voisinage et être sûr de se faire piller le moment venu. Même pas besoin d'en parler autour de soi ou sur youtube. Les "burnés" vont répondre qu'ils ont le 12 et 500 cartouches pour recevoir les pillards. Mais certains pillards attendront patiemment à 300m avec la carabine... qui ira alors ramasser les oeufs et les patates?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut…

      Si ce blog…si mon travail peut limiter la dépendance d'un plus grand nombre d'individus et de familles, alors j'influence directement le pillage.

      Chaque années, des familles entières se retrouvent a piller les supermarchés pour cause de grand froid, de neige, d'inondation ou de rupture des systèmes de distribution par exemple.
      Pas besoin d'attendre la grosse cata.

      Comment influencer le niveau d'indépendance sinon par la diffusion d'informations ?
      Si j'étais en France, ce blog n'existerait pas.
      J'aurais fait un livre…totalement anonyme et ne permettant pas l'échange et la création d'une communauté comme nous pouvons le faire ici.

      Si tu penses pouvoir trouver la maison de Steeve…c'est très bien…mais a quoi ça va te servir en cas de problème si grave qu'il te faut piller une BAD qui se trouve a des milliers de kilomètres de chez toi ?
      Tu vas prendre un avion ? Un bateau ?
      Tu vas atterrir a New York ? Il n'y a pas de vol direct pour le Montana…et après ?
      Apres tu tombes sur une BAD que tu crois connaitre…parce que je t'es fait voir une façade, un poulailler et un coffre fort ?

      Les pillards du monde, se confronterons aux clans du monde.
      Cela fait des millénaires que cela dur…et cela fait des millénaires que les pillards gagnent certaines batailles, mais au final perdent la guerre.
      Pourquoi ?
      Parce que nous, les clans, nous sommes plus soudés, mieux préparés, mieux équipés, que généralement nous défendons un endroit tactique, et que la défense permet un ratio d'un défenseur pour 7 attaquants.

      Bien sur, nous parlons ici d'un scénario dramatique très élevé…et en attendant cette épreuve, si elle arrive un jour, je crois que la question qu'il faut se poser n'est pas de savoir si la diffusion de cette video met en danger la BAD de Big Steeve (ce que je doute), mais bien de se demander si notre famille est assez indépendante pour vivre aujourd'hui dans de meilleurs conditions…si elle est suffisamment prête a gérer par elle même les petits tracas de demain, et éventuellement les plus chiantes probabilités.

      Si on regarde dans l'assiette du voisin, c'est que la notre ne nous conviens pas.
      Changer votre propre assiette…c'est encore possible, et c'est peut être la seule démarche valable qu'il nous reste aujourd'hui.

      a+, et prends soin.

      Supprimer
    2. Salut volwest

      Ne te méprends pas sur mon propos, je ne remets pas en cause la pertinence des infos que tu partages ici et j'ai des choses bien plus enrichissantes à faire que de chercher la maison de Steve! Comme je disais plus haut, je n'habite pas le montana donc ça ne me servirait pas à grand chose.

      Au visionnage de la vidéo, je me suis juste dit que j'en montrerais moins si c'était mon organisation. Réaction à chaud de qqun qui habite dans un pays à 100 hab/km² (et qui bosse dans l'imagerie satellite)!

      a+

      Supprimer
    3. Je comprends oui.
      J'ai surtout utiliser ta réaction pour répondre d'un coup a plusieurs mails et messages gravitant autour de cette question, qui est tout a fait valable voir incontournable !

      Je pense qu'il est important de garder une certaine distance, une certaine discrétion quand nous nous préparons.
      C'est d'ailleurs pour cette raison que je ne montre pas toute notre organisation, ou que je ne montre pas le visage de mon épouse etc…

      Il faut se protéger un minimum…et toutes mes vidéos ou mes photos sont exploitées dans ce sens, tout en restant le plus ouvert possible pour que le travail effectué soit assez parlant et intéressant.

      Prends soin.

      Supprimer
  18. Bonne réponse très pragmatique de Koubiak ... Personnellement, je ne diffuse rien de mon lieu sur internet. Ici, ce sont de bons exemples, malheureusement, il en dit trop ... Une ITW face to face aurait peut être été mieux ? non ?

    RépondreSupprimer
  19. Bon qu'est ce qu'on mange ce soir ? Ca vous dit du cerf ? Allez je descend chercher la carabine. Pan ! Le temps de découper, cuire et c'est prêt ;)

    Voila le sous sol de fou ! Le coffre de rève ! Et la pièce secrète !

    Big Steeve ca a l'air d'être quelqu'un de bien.

    Et la maison passive, c'est un truc qui m'intéresse, ça fait partie de ce que j'appelle "les choix intelligents".

    Enfin bon faut avoir la chance de construire sa maison.

    D'ailleurs Vol West je t'ai envoyé un mail à ce sujet tu m'as pas encore répondu ;)

    Koubiak j'ai eu la même réaction que toi, mais si tu penses pouvoir trouver une maison en la localisant en fonction de la plaine et de la colline, au milieu de Montana, alors bon courage ;)

    A+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lol

      Oui surtout que les images satellites d'ici sont encore de 1998 !!!
      20% des routes ne sont pas répertoriées sur mon GPS, et 1 fois sur 4 il me fait atterrir dans un champs a vache !!!

      Supprimer
    2. Alors quand c'est Big Steeve qui fait ca, ca s'appelle "les choix intelligents", mais quand c'est une femme qui fait ca en France c'est "l'age de pierre" ! Y a un truc que j'ai pas compris je crois !

      Supprimer
    3. Effectivement tu n'as pas compris mes messages et je t'invite à les relire sans les interpréter comme des attaques personnelles ! ;)

      Supprimer
  20. Bah après tout le monde est pas non plus un pillard en puissance ... donc s'ils (vol , big-steve etc etc) sensibilisent assez de personnes les pillards seront peut être moins nombreux ... sans compter qu'il faut pouvoir tuer une personne qui ne t'as rien fait .. moi perso je n'ai aucune envie de savoir si je peut le faire, je préfère passer mon temps a chasser plutôt que de me planquer avec un fusil près d'une personne qui as eu le bon sens de se préparer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense le contraire (et j'ai expliqué pourquoi) : tout le monde est un pillard en puissance.

      Après, effectivement, la force de Volwest et son blog, c'est que plus il y aura de personnes informées, et donc préparées, et moins nombreux seront les pillards.

      Mais il y en aura toujours (cf. Katrina/Argentine) et il faut bien en avoir conscience lorsque l'on partage des infos sur sa BAD (position, contenu, etc).

      Prudence !

      Quant à tuer quelqu'un "qui ne t'a rien fait", ce genre de questions n'a plus du tout d'importance en situation de crise. On ne se les pose plus du tout, ou alors on ne se les pose pas très longtemps car le type en face n'hésitera pas, lui.

      Un homme qui a faim, ou pire dont les enfants ont faim, n'a absolument aucun (je dis bien AUCUN) scrupule, que ce soit pour l'attaque ou la défense...

      Supprimer
    2. Le plus gros problème, c'est que le premier pillard risque d'être...ton voisin qui lui ne sera pas préparé. D'où le concept de clan ou de communauté où tout le monde adhère et coopère....
      D'un autre côté, dans un pays "ouvert d'esprit" comme la France, une telle communauté prendrait vite l'appellation de secte ou serait regardée de travers!
      Le problème est délicat pour nous...il l'est moins dans la mentalité nord-américaine.

      Supprimer
    3. Un homme qui as faim meme avec une tamille ne devient pas necessairement un pillard... on assez de SDF partout dans le monde pour voir ca (ils n’ont rien , on froid et faim MAIS il n’attaque pas tout le monde). on voit aussi des villages complet en afrique en train de mourrir de faim et il ne vont pas s entretuer, ils font ce que vol dit un clan une tribu, pour survivre!!

      je ne dit pas qu il n y aura pas de pillard juste que tout ceux qui sont en situation de crise ne pense pas forcement qu’a leur survie au detriment des autres.
      Dernier exemple , si les humains ete tous pret tuer pour survivre ...alors pourquoi des pompiers avec famille risque (et parfois perdent) leur vie pour en sauver d autre... il faut penser plus grand que: “je survis tout seul quitte a tuer d autre gens” ...un clan est plus fort qu un individu!

      Et qu’importe les circonstances, tuer une personne qui ne t’agresse pas reste un meutre!! ( ca reste mon avis ^^)

      Supprimer
    4. Les SDF ont de riches services sociaux qui s'occupent d'eux (c'est pas pour rien qu'il y en a plus dans les grandes villes), et des voisins assez riches pour assurer leur subsistance.
      Les tribus africaines ont vécu avec l'organisation clanique toute leur vie.

      Si ça devait péter du jour au lendemain en occident et en particulier en Europe de l'Ouest, je pense qu'après l'attente vaine du rétablissement de l'ancienne société, les formations de clan finiraient certes par prendre le dessus.
      Mais pendant les semaines, les mois, nécessaires à ce que des gens individualistes abandonnent leurs habitudes pour réapprendre à vivre ensemble, trouvent leur place dans une telle organisation.
      Qui accepterait d'être en bas de l'échelle ? L'ancien patron qui dirigeait sa boite mais ne sait rien faire de ses 10 doigts ?

      On assisterait vraisemblablement à des scènes de pillage.
      Mues, pas forcément par un caractère sociopathe, mais par la nécessité et/ou l'opportunité.

      Enfin c'est comme ça que je vois les choses.

      Supprimer
    5. J'ai découvert le survivalisme que récemment mais convaincu par la logique des propos que je rencontre sur les blogs par-ci par-là, j'ai commencé doucement à réfléchir à mes besoins et à ceux de ma famille. Volwest avait indiqué qu'il était impératif d'avoir un bidon de 20 litres chez soi. J'en ai acheté un. La semaine dernière le froid a fait péter la canalisation d'eau chez mon frère. Il a été content que je lui en amène 20 litres. Un détail... peut-être pas. Ma préparation m'a permis de répondre à une situation et donc l'objectif que je m'étais fixé est atteint. Petite victoire, certes, mais ce n'est que ma première pierre.



      Tous ça pour dire que je trouve importante la réflexion d'Altern. Pas celle d'envahir les BAD mais celle qui laisse sous entendre que nous sommes tous des pillards potentiels. J'ai commencé à réfléchir sur la notion de survivalisme il y a 6 mois et à aucun moment je n'ai envisagé que le fait de survivre pourrait peut-être vouloir dire faire du mal à quelqu'un. J'ai réfléchi à la protection de ma famille et à la mienne mais j'ai très naïvement m'y de côté le rôle inverse.

      Pourquoi? Voilà la question que je dois me poser! Je me dis que je suis et serai toujours du côté des "gentils". Je me dis que mon éducation m'a toujours appris à protéger la vie et à aider mon prochain. Je me dis qu'une bonne préparation lié à un peu de débrouillardise me permettra toujours de surmonter les obstacles. Je me dis que je ne dois pas être le seul à penser cela. Puis je regarde les infos, je regarde mon fils de 18 mois et me demande ce que je serai prêt à faire pour lui si je n'avais rien pour le nourrir.

      Le survivalisme permet de mieux se protéger et donc de protéger indirectement ceux qui nous entourent. Il doit, je pense, à terme permettre de nous connaître mieux soi-même. Le jour ou une situation grave surviendra, il est plus qu'utile que nous ayons déjà tous réfléchis aux limites que l'on veut se mettre.

      Supprimer
  21. l'intérêt de la vidéo n'était pas de dévoiler la position d'une BAD, mais de nous montrer quel type d'organisation nous pouvons suivre en exemple ou s'inspirer de certains éléments.....dévoilée ou pas , votre position aussi fortifiée soit elle sera de toute façon visitée d'une façon ou d'une autre. nous ne sommes pas en temps de survie et pourtant regardez le nombre de cambriolages en france.....ils cambriolent même pour voler de la nourriture maintenant!!!! dans certaines régions comme le montana, les habitants sont obligés d'être autonomes à cause du climat et de l'isolement....le survivalisme pour eux commence déjà au quotidien...sans parler de votre préparation, de toutes façons, pour le peu que vous soyez plus débrouillard que la moyenne suffira à attirer des gens chez vous qui seront paumés et inaptes à toute décision ou initiative....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, tu as raison.

      Mais ça n'enlève pas le dilemne suivant : communiquer à propos de sa BAD avec d'autres survivalistes afin de constituer un "réseau de BAD" est-il une bonne idée ?

      Y plein d'arguments développés ans l'article qui disent "Oui" et j'ai évoqué quelques arguments qui disent "Non".

      Pour moi, c'est principalement une question de confiance en fait, et c'est super subjectif la confiance...

      Supprimer
  22. Superbe vidéo merci à toi Volwest et ton ami Big Steeve, c'est toujours un plaisir à regarder....Bonne continuation....

    RépondreSupprimer
  23. Effectivement belle video .

    Je me permettrais simplement quelque petite reflexion:
    en voyant l arsenal et les stock de munition de big steve je me serais cru chez mon armurier(bien que mon armurier ne puisse pas me proposer de kalash..; quel dommage!!) ne serait il pas plus sensé de ce concentré sur un choix plus restrein de calibre et doublé les armes correspondante?
    Le chauffage passif de la maison par de grande fentres/baie vitrée, c est une exellente chose, mais comment securiser de telles ouvertures??

    en tout cas, ca donne pas mal d idée cette video, a chacun d adapter cela selon ses possibilités

    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca dépend : en 22Lr et en semi-auto, ton armurier peut absolument te proposer une Kalash (enfin une copie) sans problème !

      La preuve : http://www.armurerie-auxerre.com/catalog/gsg-ak-47-c-21_151_276_403.html

      Je suis d'accord avec toi pour les ouvertures. Je me suis fait la même réflexion.

      Supprimer
    2. Rideau de fer type garage. Facile à cacher pas besoin de le baisser tout les jours. Encore plus discret si on a la fait la maison. Pour exemple regarder un magasin.

      Supprimer
    3. Bien vu Owen. Je prends.

      Dans son livre, Piero suggère aussi de grosses chaînes de la Marine (type ancre de navire) tout autour de la BAD, et en particulier à l'entrée, pour éviter les voitures-béliers.

      Je rappelle cette astuce car ça m'avait beaucoup plu et ça doit pas être trop trop dur de récupérer ce genre de chaines

      Supprimer
    4. Je rajoute une précision : montage interne à la maison plus discret même baissé. En plus on peut rajouter des ouverture facilement pour voir ou autre...

      Supprimer
    5. Ok, je vois ce que tu veux dire.
      Le rideau serait derriere les vitres, contrairement a ceux des magasins.
      Exterieurement, il serait quasi invisible, surtout de nuit.

      Bien pensé, c'est une tres bonne solution je trouve !

      Supprimer
    6. C'est invisible si il y a un petit écart entre la vitre et le rideau pour y mettre cette fois un rideau en tissu. L'autre avantage est la double protection si en plus il y a un store classique ou un volet. Ça fait baisser le coup de l'assurance cambriolage en plus. Dernier point un bon rideau résiste à une petite explosion mais bon les vitres y passe même un gros double vitrage mais les dégâts interne "matériel" sont léger. L'arracher est le point délicat, 10 minutes avec les bons outils que je ne vais pas détailler et sans oublier personne pour déranger une fois volet et vitre out. Donc c'est de loin la meilleur méthode.

      Deuxième méthode la grille, avantage lumière du jour donc peut être baissé tout le temps mais vulnérabilité des occupants multiple et plus facile à arracher.

      Supprimer
    7. Personnellement, toujours sur une construction neuve, je serais partisan du volet roulant.

      On peut en avoir des électriques, pilotés manuellement ou par un détecteur de lumière et une sonde de température, avec un embrayage pour les actionner par manivelle en cas de coupure de courant.

      Sinon si vous partez dans les hypothèses ou l'agresseur est outillé, a du temps et la possibilité de faire du bruit, dites vous bien qu'il entrera s'il en a envie, quitte à casser le mur.

      Supprimer
  24. Mmmmmm toute cette nourriture moi sa me donne faim pas vous?
    Bravo pour cette video et franco l'idee de son placard/porte c'est sur pas de cambrioleur!
    Et bravo pour avoir l'esprit de lesser pour tous le monde de l'eau!

    RépondreSupprimer
  25. Salut Volwest,
    voilà une vidéo comme je les aime: une belle rencontre avec Big Steeve et sa superbe propriété !
    Est ce un fou ? et ben non, il a juste adapté son foyer à son environnement, qu'il soit climatique, économique ou même politique; il essaye de prévoir et d'anticiper un avenir qui n'est pas très rose ...
    wdmc06

    RépondreSupprimer
  26. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  27. Salut à tous et toutes,

    Si je peux me permette un petit commentaire sur l'importance du réseau, j'aimerais compléter les dires de notre ami Vol.

    En effet, le moment venu votre réseau sera aussi important que votre eau de boisson.

    Ne vous affolez pas à dire:" je dois me dépêcher car mon réseau n'est pas constituer.." Non surtout pas, ce que je peu juste vous dire c'est que votre réseau est déjà autour de vous, et vous le renforcez tous les jours par de petits gestes simples d’entraide tel , "aujourd'hui je t'aide à fendre ton bois et demain on fait le placo chez moi!"

    Un service en vaut un autre et surtout, il tisse des liens forts.

    Deuxième chose, virez sans trop de ménagement les profiteurs, les parasites et les sangs-sues de votre entourage, chaque éléments de votre réseau devra pouvoir apporter sa plus-value , chacun aura son rôle, qu'il soit psychologue, artisan ou professeur.

    Troisième et dernière chose enrichissez vous par la connaissance, lisez, apprenez, gagnez votre importance, devenez ingénieux, ça ne coûte rien de s'instruire mais demain ça vous sauvera la vie! Prenez Vol pour exemple, croyez vous qu'il soit né avec toutes ces astuces en tête, je ne le pense pas! Il sait tirez l'essence de differents textes, differentes expérience et en plus il nous en fait tous profiter! Il fait aussi parti de votre réseau!

    Je pense sincèrement que l'esprit de survivaliste englobe l'esprit de culture . Et ne vous contentez pas d'apprendre la théorie mettez en pratique et ce avec votre réseau. Vous commettrez des erreurs et apprenez de celles-ci pour ne plus les refaire le moment venu!

    Bravo à Big Steeve pour sa joli maison, et à toi Vol pour ton travail d'une excellente qualité.

    Je vous dis à tous et toutes un gros "M...." pour demain.

    Clem the Frenchy

    RépondreSupprimer
  28. J'ai pas compris ce qui était sensé se passer aujourd'hui, pas grave ...

    Sinon Vol West tu compte parler à Big Steeve de l'engouement suscité par sa démarche, sa maison et le contenu de son coffre ?

    Et transmettre mes (nos) remerciements pour bien avoir voulu ouvrir ses portes.

    A+

    RépondreSupprimer
  29. super reportage! pensez a stocker un paquet de medoc!
    a+

    RépondreSupprimer
  30. Très bon reportage même si je pense que cela n'est pas à la portée de tous !
    En tous cas, cela nous change de la désinfo M6 et compagnie.
    Merci Vol West pour tous ce que tu nous fais découvrir.
    Vivement d'autres reportages.
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
  31. Une petite question
    Le coffre ne serait il pas mieux dans la panic roon?

    RépondreSupprimer
  32. je me suis fait la meme reflexion et je pense que j aurai mis un minimum d equipement de chasse/defense dans la panic room.

    D ailleur une autre reflexion me viens ses dernier temps. Chassant en france et connaissant a peu prés bien, les quantité et les diverse espece de gibier de ma region, je pense qu une carabine a air comprimé serait aussi un choix judicieux dans notre systeme de chasse.
    Ce systeme comporte pas mal d avantage:
    discretion, peu de bruit munition trés peu chere et stocable en grande quantitée, voire fabricable facilement, et une efficacité plus que bonne sur des petit volatile allant jusqu au pigeons/perdreau selon les modelle de carabine. qu en pensez vous??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour.
      Il y a bien des decenies, j'avais une carabine a air comprimé basique,pour tirer sur des cibles.
      Aujourd'hui,il y a eneffet des carabines assez puissantes pour lesquelles,il faut,je crois avoir une licence de tir ?
      Pour ma part,je préfèrerais le piege ou la pèche .
      Mon père qui vecu dans le debut du siecle dèrnier surtout pouvait, utiliser des pieges,des filets,le furet sur les lapins,cèrtains oiseaux aussi ,je crois .A cette epoque les lapins etainent plutot conciderés comme des nuisbles pour les cultures .
      La pèche est peut etre un moyen économique pour se procurer des proteines facilement,meme si les polutions sont encore bien presente dans les cours d'eau?
      Les divèrses sècheresses ont tuées les poissons dans les ruisseaux a truite fario ,je crois ?
      Bye.

      Supprimer
    2. Effectivement, la carabine à air comprimé est intéressante pour 3/4 raisons :

      - peu onéreuse
      - facilité d'acquisition et détention dans nos pays forts réglementés
      - munitions peu onéreuses/peu encombrantes (boite de 500 plombs, c'est l'équivalent d'une boite de cachous...)
      - idéale pour apprendre à tirer aux enfants/conjoint(e)/proches

      Ceci dit, il faudra absolument éviter les modèles qui nécessitent un remplissage d'air/co2, donc ça limite les possibilités en terme de puissance.

      Quelqu'un aurait des modèles de poing/épaule à recommander dans une optique survivaliste ?
      On en a encore jamais parlé il me semble...

      Volwest, tu connais le sujet ?

      Supprimer
    3. Pour le "discrétion/peu de bruit", par contre, je dois dire que je ne vois aucun avantage par rapport à une bête Norinco JW15 avec silencieux.

      Pour le même prix, la 22Lr sera plus intéressante.
      Alors, après OK la boîte de 50 mun de 22LR coûte 3/4€ quand la boite de 500 plombs fait le même prix.

      MAIS la 22Lr aura une polyvalence inégalable.

      Donc l'argument discrétion/bruit n'est pas du tout évident, surtout que j'ai un autre argument en faveur de ma 22lr : l'encombrement.
      La mienne est effectivement démontable, et je n'ai jamais vu un tel système "take down" sur une carabine à air comprimé.

      A voir donc, même si pour toutes les autres raisons que j'ai évoqué et vu le faible investissement, il peut être tout à fait pertinent d'inclure une à 2 carabines à air comprimé à rechargement par pompe/levier dans nos systèmes (il existe la même chose en pistolet, mais la puissance est ridicule).

      Supprimer
    4. En effet les carabines à plomb qui dépassent une certaines puissance ne sont pas en vente libre ce qui limite sérieusement l'intérêt de la chasse au petit gibier "libre".
      De plus la chasse à la carabine à air comprimée et, si je ne m'abuse, interdite.

      Après il y a ce qu'on doit faire et ce qu'on peut faire.

      Ma femme a ramené un BB gun red rider des USA, style carabine à levier de sous garde ;) C'est rigolo, ça se recharge beaucoup plus vite, mais je pense pas que je tuerais grand chose avec !

      Le seul intérêt que je vois à l'air comprimé c'est que tant que le projectile passe (maintenant on en fait en cuivre qui se déforment moins) et sauf casse, la carabine peut continuer à tirer.

      Supprimer
    5. Oui, comme tu dis, car la réglementation de la chasse, dans une optique "survie" (donc dans une situation "de crise"), on s'en fout :)

      Seule la réglementation lors l'acquisition (donc lors de la préparation ===> hors crise) nous oblige à des compromis.

      Ces carabines avec système à "Nitro Piston" semblent offrir 30 joules et rester en 7ème catégorie - vente libre aux plus de 18 ans :
      http://www.rivolier.com/home-14-CROSMAN-20100906-Web-page,29317.html

      En tout cas, elles le sont sur NaturaBuy !

      Supprimer
    6. JE suis d accord avec tout tes "argument" mais je devrait plutot preciser ma penseée:
      Une balle de calibre 22 va ,selon les cibles , etre veritablement trop puissante. J entend par la que , legisation de chasse a part, si vous deviez tirer sur des moineau/pinçons/rouge gorge, les degat fait a l animal avec une 22 serait trop important.

      Une carabien a plomb, pas trop puissante , permet d eviter en partie ce porbleme. Il existe des calibre a grenaille tels que le 9/12/14 mm qui servent notament au poste pour les grive, mais le prix et le sotkage de leur munition est quelque peu repoussant.
      D ans mon idée, l arme a air comrimé manuelement, vient en complement d une batterie d arme .
      Pour ce qui est des pieges et de leur efficacité, il est vrai que de tout bete piege a machoire que nos grand pere posaient pour les oiseaux sont trés efficace a conditon de trouver de quoi "caler" en hiver , la ou leur efficacité est la plus forte.

      Pour ce qui est du lapin,aprés la mixomatose les populations on du mal a se remettre,mais il faut penser que le lapin peu etre un trés bon apport en proteine mais aussi et surtout largement compliquer les culture, j en subit les consequence depuis pas mal de temps , et , memes avec nos moyen morderne, c est un probleme de taille.

      Supprimer
  33. Comment ça trop important ?

    Comparons une balle de 22 (en plomb) et un plomb diabolo 4,5mm classique :

    http://static.skynetblogs.be/media/27895/dyn004_original_656_610_pjpeg__e743b2533cfd307dbeac0048b54130d6.jpg

    Il s'agit ici d'une 22 "Long"/
    On voit bien que la différence entre le diabolo et la balle de 22 n'est pas énoooooooooorrme.

    Le 22LR c'est du 5.5mm en fait...

    Après, la vélocité est la même : entre 300 et 420m/s pour les 2 (22Lr standard)

    En terme de puissance, par contre, oui c'est différent : on a vu que les carabines à air comprimé peuvent développer jusque 30 joules, alors que la 22Lr standard va développer dans les 140 joules (de mémoire) et jusque 250 joules pour les plus chargées.

    Limite entre les 2, dans le respect de l'animal, je préférerais la 22 qui aura plus de chance de le tuer net qu'un plomb de ne le blesser que légèrement ce qui entraînera 2 choses :

    - un estomac vide (grrr)
    - un animal blessé qui va souffrir le martyre...

    A tout prendre, je préfère que ce soit fait "proprement".

    Sinon OK pour dire que l'air comprimé peut venir en complément, back-up ou pour la formation...

    RépondreSupprimer
  34. Salut, as tu deja tiré sur un animal de la taille d un moineau a la 22lr?? il n en reste pas grand chose de comestible a part peut etre si tu tire des bosquette et encore.
    La carabine a air comprimé permet de tuer des oiseau de cette taille sans probleme, si tu veux chasser le faisant ou le lapin par exemple , la 22 et largement plus adapté on est bien d accord.

    Quand je parle de carabine a air comprimé, je parle de carabine" de foire " pas des avion de chasse avec des systeme trop compliqué ou trop evolué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, pour un moineau...
      Mais quitte à chasser, je vais éviter le moineau pour un plat plus... consistant. Quand tu parlais de petit gibier, je voyais pas aussi petit que ça désolé :p

      Ceci dit, en cas de force majeur, si c'est tout ce qui se présente, pourquoi pas... "Quand on a faim, on mange" :)

      Supprimer
  35. Il faut tout de meme rappeler que les legunineuses,comme cèrtains papillonaces (haricots, lentilles, pois ) sont des graines pleins de proteines vegetales qui peuvent prendre la relève de temps en temps ?
    Les graines a chaire claires sont bonnes pour la santé, alors que celles a chaire brunes sont moins bonnes ,je crois ?
    En plus ces graines peuvent se stocké au sec ,alors que la viande est plus difficile a consèrver ,il me semble ?

    RépondreSupprimer
  36. Disons que le mode de vie urbain, à Paris notamment, ne facilite pas tellement la déconnection vis à vis du réseau ....

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.