dimanche 29 janvier 2012

Les survivalistes sont parano










66 commentaires:

  1. Comme dit le vieil adage "mieux vaut prévenir que guérir"

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour.
    Ne dit'on pas que le savoir est paranoiaque ?
    Lorsque l'on s'informe, on réagit habituellement ?
    Je connais les réactions des gens lorsque l'on évoque un sujet douloureux ou sensible sur ceci ou sur cela ou lorsque tout simplement le sujet de la convèrsation arrive sur le survivalisme,sur la possibilité de voir notre entourage changer profondement et y aporter des remèdes .
    Il y a souvent ,a mon avis une reaction de dénie ,d'horreur .
    Les gens ne veulent pas y penser ouvèrtement .
    Il y a trés longtemps (des decenies,je crois )que je prevoyais que la violence allait reprendre de l'ampleur,mais je ne pouvais aborder ce sujet sans declacher d'agressivité.
    Parfois aussi j'ai remarqué que les gens en parlent secrètement entre eux (clans, familles, sèctes, syndicats, mafias,etc....)mais ,ne veulent pas meler les autres a ces sujets,je crois ?
    Donc a mon avis, le survivalisme n'est pas plus parano que l'hypocrisie ?
    Bye .

    RépondreSupprimer
  3. Malheureusement le principe survivaliste est encore (mais n'aurais jamais du devenir) aussi "tabou" car evidemment avant ils le pratiquaient a tout les jours sans apeler sa du survivaliste , conserve confiture deshydratation d'aliment etc... J'ai commencer a mettre en pratique ce principe depuis que je suis tomber sur ce blog il y quelque mous et a force d'en parler autour de moi le monde s'il me prennent pas encore pour un "freak" m'appuie Ex. Je me suis fait une papier avec quelque info et numero de telephone en cas d'urgence a mettre dans mon porte-feuille et quand ma conjointe la vu elle a commencer par en rire un peu mais tout de suite apres elle m'a dit " fait m'en un " donc je crois qu'elle se "converti" tranquillement et un copain voulais que je le donne le lien du blog donc je crois que ca commence a passer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'il ne faut pas forcer les gens car souvent ,ils se braquent ou se sentent blesses ?
      Le mieux est de les laisser decouvrir eux meme ,je crois ?
      Bye.

      Supprimer
  4. Salut,
    le survivalisme, c'est juste se préparer pour éviter la catastrophe, à soi et à sa famille. Pas espérer la catastrophe.

    Le problème, c'est que ces bonnes pratiques de bon sens quotidien sont polluées par les militaristes et les "gunlovers" depuis des années.
    Et comme tu le dis si bien VolWest, les médias cherchent le sensationnel.
    Laissons-les parler.

    A ceux qui ne sentent pas soutenus ni compris. Commencez par jeter votre TV. La réaction de vos proches vous permettra de voir de suite l'opinion qu'ils ont de vous et du monde. J'ai testé, ça calme bien et permet de se libérer beaucoup de "temps de cerveau". Et de voir qui sont vos "amis".

    D'accord avec Fpaquet2, ça se construit petit à petit. Et de toute façon, pourriez-vous compter sur ceux qui se moquent de vous et voudriez-vous les aider ? Vraie question, je n'ai pas la réponse toute faite.
    ID naze, tu as tellement raison sur notre capacité d'humain à nous mentir à nous-même. Et tellement de gens pensent que prévoir le malheur provoque le malheur.
    Volwest, merci pour ton travail de vulgarisation et de clarification.

    Salut à tous ! Une pensée à ceux qui survivent sous les ponts en ces jours d'hiver (vive le carton).

    RépondreSupprimer
  5. merci volwest pour cette exellente vidéo

    RépondreSupprimer
  6. Amusant, dans le cadre de mes interrogations pour promouvoir la philosophie survivaliste, je me suis fais ce genre de réflexion, l'état, les assurances, il y a quelques jours.

    Je pense que les gens ont délégué ces choses qui leur font peur, pour vivre plus sereinement. Et pour les mêmes raisons ils refusent d'y penser, même si c'est vrai.

    Pour autant je pense qu'il y a des façons de présenter les choses pour que l'idée fasse son chemin. Parler de pouvoir d'achat (jardin potager), d'écologie, d'autonomie, de responsabilisation, d'initiative, etc ...

    Parce que l'approche révolution, effondrement, défense armée contre les pillards, la plupart des gens feront un blocage et peut être ont-ils raison, peut être ne vivrons nous pas un tel bouleversement de notre vivant (je l'espère !). Il suffit parfois de savoir aborder un problème pour obtenir une meilleure attention et, au final, avoir gain de cause.

    Et la tentation est grande de faire le parallèle avec les types malades mentaux qui ont entendu des voix leur annonçant la fin du monde, et qui creusent un trou dans leur jardon ou s'endettent pour se faire construire un bunker alors que leurs placards sont vides et qu'ils n'ont même pas un extincteur chez eux.

    Hors ce cas extrême il n'y a pas de "paranoïa".
    Paranoïa : psychose caractérisée par un orgueil démesuré et une tendance au délire de persécution.
    Psychose : maladie mentale caractérisée par le délire, la perte du contact avec le réel.

    Paradoxalement les gens se moquent des prepers parce qu'ils sont peu nombreux. Classique : on se rassure en appartenant au plus grand groupe, celui qui s'oppose aux moins nombreux. Malheureusement ce grand groupe rassurant est le moins à même à faire face en cas de difficulté. Or on gagnerait tous à ce que les prepers soient plus nombreux : les gens se rassureraient de faire partie du nombre ET de pouvoir faire face.

    Enfin, on va pas refaire le monde, c'est déjà assez difficile de refaire les mentalités autour de soit !

    RépondreSupprimer
  7. je suis tout a fait d'accord sur ta video et les commentaire.

    pour petite anecdote lorsque je suis allé a la librairie pour avoir des livre qui traite a la survie en foret et le livre de Piero San Giorgio. les commis au contoire me regarde avec un air louche. comme si je viendrais d'une autre planete.

    aujourd'hui les gens son tellement encré dans leur habitude de consomation, qu'il son les 1er a paniquer lorsqu'une catastrophe se produit. ensuite le tout dégénère et sa se pile sur la tete et se bouscule au lieu de gardé leur calme et s'entraidé.

    RépondreSupprimer
  8. Encore une fois une bonne vidéo. Je ne participe jamais aux sujets sur le survivalisme qu'on peut trouver sur le net même si je pratique depuis longtemps, avant de découvrir le terme car je suis souvent en désaccord avec les sujets. Je me considère simplement comme une personne prévoyante. Mais bon depuis que j'ai découvert le blog et que je me trouve en accord avec tes sujets et ta vision la donne change.

    Pour les lecteurs du blog je conseil un bon film récent à voir et à prendre avec recul " Take Shelter" je ne sais pas si c'est le titre en français.

    Bonne continuation et merci pour le partage de tes connaissances

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://www.imdb.com/title/tt1675192/ il as un bon rating sur IMDB. et le preview es intriguant. je vais esseyer de le truc au club video merci pour la suggestion

      Supprimer
    2. C'est l'effet Vol West : on passe des amateurs de bunkers et de zombie, au survivalisme accessible et raisonnable.

      Moi aussi j'suis fan ! ;)

      http://www.allocine.fr/film/agenda.html?week=2012-01-04
      Take Shelter
      Date de sortie : 4 janvier 2012
      Donc probablement pas encore dans les vidéo clubs.
      Et si vous espérez le trouver sur megaupload c'est que ça fait un moment que vous suivez pas l'actualité ! ;)

      Supprimer
  9. "Je fais pas du dramatique, je fais juste du pragmatique"

    Très belle phrase. c'est pour ça que j'aime ton blog, et c'est pour ça que ça marche.

    RépondreSupprimer
  10. Il faut aussi noter que le survivalisme n'est pas aussi ancré en France qu'aux USA. Je veux dire qu'on est moins regardé curieusement aux USA si on en parle. Peut-être cela vient-il de la guerre froide où certains voulaient se prémunir d'une éventuelle attaque soviétique. J'ai des collègues de travail qui n'ont même pas une bougie ou une lampe torche chez eux, alors de là à leur parler d'un EDC...

    RépondreSupprimer
  11. Moi ce que je pende c'est que tout le monde se prepare meme inconsciament ! Par ex: vous acheter une lampe de poche vous etes preparez a une petite coupure de courent ; vous acheter des petites bouteille d'eau voUs vous preparez a une Petite coupure d'eau ect etc En tout cas je trouve que la television nous montre le mauvais cote des survivaliste!
    A part sa c'est mon premiez message ;)

    RépondreSupprimer
  12. Je crois qu'il existe aussi une cèrtaine "pub" en faveur du survivalisme et ce qui gravite autour , tout comme il y a aussi en France une "pub" en faveur du "vieux campeur "pour des gens de la montagne ou de "Decatillon" pour les gens de la campagne,ou encore "Conrad" elèctronique" ,pour ceux qui aiment les produits elèctroniques assez nouveaux, je crois :-D
    De toute façon,je crois qu'il est bon de connaitre son sujet préféré ?
    Bye.

    RépondreSupprimer
  13. Salut Vol West,

    Pour ma part j'en ai parlé à mon entourage proche (compagne, parents, frères, sœur) qu'il y a 1 mois.
    Alors que ça fait 3 ans que je fais des stocks de nourriture de médocs, etc.. en cachette.
    J'ai expliqué que je faisait cela en préparation de..... histoire de pouvoir subvenir aux besoins du foyer
    en cas de situations dégradées (souvenez vous des grèves de 1995 qui paralysa une partie du pays pendant presque 1 mois).
    Bien sûr j'ai occulté l'aspect protection personnelle (mais pas négligé), car là c'est clair on me prendra pour un dingue, mais
    petit à petit, mon entourage commence à réagir et eux aussi font des stocks de nourriture (dans un premier temps).

    Mais après tout être survivaliste, c est aussi resté discret.

    Bon je vais acheter 15 l d'eau moi, histoire d'avoir un peu plus d'avance.

    Merci en tout cas pour ces infos vidéos.

    Stay safe.... (j'aime bien ce "slogan").

    RépondreSupprimer
  14. Je viens de me souvenir que des sacs poubelle 130 litres dans le fond du sac a dos, peuvent etre fort utiles dans la neige pour y mettre les pieds,s'assoir dans la neige, comme tout autre sac etanche ou couvèrtures de survie.
    Bien sur,il faut enlever les crampons :-D
    Ce n'est pas lourd en plus ?
    Bye.

    RépondreSupprimer
  15. Salut,

    personnellement, je pense que les gens on peur de voir la vérité. Donc ils ce bloquent. Ils pensent que le Gouvernement t'elle qu'il est aujourd'hui ne peux pas s'effondré.. Ou que dans leur pays les catastrophes n'arrive pas..

    Je suis encore une fois tout à fais d'accord avec Volwest, ainsi que pour le commentaire de Guillaume.

    Alan.

    RépondreSupprimer
  16. A vous lire, j'ai soit beaucoup de chance, soit beaucoup plus de recul.

    Ou un peu des 2 ?

    Pour ma part, je ne ressens pas tant que ça le besoin d'en parler à mon entourage. J'ai intégré le fait que le survivalisme, c'était en partie savoir être responsable et s'assumer. Soit en moins "politiquement correct", ça veut bien dire : savoir être égoïste.
    Ce n'est pas de l'égoïsme individuel, mais je m'occupe en priorité de ma personne et de mon "clan" : ma famille, mes amis TRES proches et c'est tout.
    Pour certains d'entre-eux, je les "prépare" même sans qu'ils n'en sachent rien. Car je sais que certains n'ont pas le recul ou les facultés intellectuelles nécessaires pour libérer leur esprit du carcan dans lequel on les a enfermé depuis toujours.
    Par contre, j'ai confiance en eux, en leurs capacités d'adaptation, de réaction devant un évènement exceptionnel. Je connais leur valeur, je me prépare juste à leur donner "le coup de pouce" et les outils dont ils auront besoin pour survivre.

    Ne recherche pas l'approbation de vos pairs, cela ne sert à rien. Vous êtes des gens intelligents. Soyez discrets, toujours. Pour des raisons autant pratiques que logiques. Plus vous parlez de vos préparatifs, plus vous deviendrez une cible en cas d'Evènement.
    Ne mentez pas non plus. Si un ami vous pose des questions directement sur le sujet, répondez lui de façon simple et directe. Sans chercher à choquer.

    Si un proche se confie à vous en parlant de ses craintes sur la situation sociale et économique actuelle et vous demande votre point de vue, expliquez lui gentiment que cela ne vous touche pas.
    S'il vous demande pourquoi, expliquez lui que vous êtes du genre prévoyant et que vous avez su mettre en place un système qui vous permet de "voir venir".
    Et s'il vous demande des détails, allez-y. Mais plus vous donnerez d'infos, et plus vous avez intérêt à faire confiance à la personne.
    Et ne dites pas tout. Jamais.
    Et s'il se montre étonné, voir hostile en vous traitant de parano, alors ce n'est pas un bon ami et ce n'est pas la peine de lui claquer dans la tête ce genre de phrases : "De nous 2, qui est-ce qui dort sur ses 2 oreilles ? Qui est en train de parler à l'autre de ses craintes ? Qui est le plus parano ?"
    Il le sait. C'est là même l'origine de son agressivité.
    Il a déjà compris que de vous deux, vous étiez celui qui était le plus logique, et cette pensée inconfortable le plonge dans une angoisse encore plus profonde que celle qui l'a poussé à se confier à vous.
    Rien ne sert donc d'augmenter les risques de conflit, voir les représailles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complétement d'accord sur toute la ligne avec toi. Pour vivre heureux vivons caché.

      Supprimer
    2. En effet, c'est une trés bonne attitude.
      Dans un milieux "defavorisé", le survivalisme, doit aller de soit,surement, depuis des decenies , je crois;aussi le comportement survivaliste, ne peut probablement pas etoner beaucoup les proches ou relations ,peut etre ?
      Il est probable que le survivaliste, ne nait pas du jour au lendemain ?

      Supprimer
  17. Là où j'ai de la chance, c'est que j'ai une compagne formidable.
    Même si elle n'est pas pro-active dans notre démarche de préparation, elle me comprend et m'approuve. Elle ne me reproche rien et m'aide autant qu'elle peut.
    Par exemple, elle consulte les listes que je prépare et a trouvé très vite logique pour la bouffe le "doublement" des achats.
    Elle n'a rien trouvé d'illogique à ma recherche, puis mon achat de futs alimentaires étanches pour stocker matos et bouffe.
    Quand j'ai ramené 25L d'eau, elle n'a pas cillé.
    Elle n'a rien trouvé non plus à redire quand je me suis inscris en club de tir, et n'a même pas froncé les sourcils quand je lui ai annoncé mon achat d'un coffre-fort et ma demande de détention d'arme de 1ère catégorie pour un Glock et d'une 4ème catégorie pour un ISSC M22 (copie Glock en 22lr pour les amateurs).
    Elle accepte de porter/transporter tous les petits gadgets à la con que j'affectionne et qui se retrouvent dans nos EDC (ResQMe, micro-lampe Inova, multi-tools, spray pepper, etc)

    Bref, elle n'est pas vraiment "force de proposition", mais elle m'aide et ne me met aucun bâton dans les roues. Je n'ai pas besoin de me cacher pour me préparer et c'est très appréciable. Et rien que pour ça, elle mérite tout mon amour et elle mérite que je fasse du mieux que je peux pour la protéger et lui permettre de passer n'importe quel évènements dans les meilleures conditions.

    Si vous n'avez pas ma chance, je comprends que parfois c'est un fardeau qui peut être dur à porter.
    Je ne sais pas ce qu'en pense Volfwest, car il semble que nous partageons cette chance d'avoir une personne qui partage notre vie ET notre vision du monde.
    Ce n'est pas donné à tout le monde.
    Après, à vous de composer avec... ou pas d'ailleurs !
    C'est une réflexion sur votre vie et un recul que vous seul pouvez prendre.

    Ne laissez simplement personne vous dire comment vous devez vivre votre vie, c'est votre choix.
    C'est votre Liberté.

    RépondreSupprimer
  18. On préfère accuser les prévoyants de paranoïa, plutôt que de penser qu'on est irresponsable.
    Accepter que le système dans lequel on vit est fragile; accepter qu'avant que les secours soient à notre porte, il va se passer un temps plus ou moins long, pendant lequel nous serons seuls et responsables; accepter l'idée d'indépendance, non pas comme une contrainte, mais comme une liberté par rapport à un système qui lui est de plus en plus contraignant; c'est le fruit d'une réflexion, d'une prise de conscience qui prend du temps.

    Encore merci à toi Volwest, et aux autres agitateurs de conscience !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut campeur.
      Je crois que c'est toi qui a le mieux résumé !
      A+

      Supprimer
  19. Pour ma part et de ce que j’entends autour de moi, c'est le dénis le refus inacceptation que quelques chose se passe. Nous somme tellement choyé par notre système tellement dépendant de ce dernier que si on pense que quelques chose devait se produire, nos dirigeant seront la pour nous aider, l'assistanat sociétaire, je sais que si .... j'aurais de l'aide.
    Mais ce que beaucoup ne pense pas c'est que quant c'est une catastrophe mineur nos gouvernements arrive à aider mais au cas ou une cata majeur devait se déclarer il y aura tellement de bordel qu'il ne faudra compter que sur sois même.Je me souviens à la 1er invasion du Koweït, les grandes surface ici en Belgique ont été vidé du sel, farine, eau, sucre, pâtes, conserve et qui c'est qui à vider les grandes surfaces, les vieux ceux qui avait vécus un drame dans leurs vie càd la 2èm guerre mondial, eux avait eu l’expérience donc ils ont pris les devant (je me souviens de les voir sortir avec leurs kaddy)donc voila et je pense que tu a bien résumé la choses
    Bien à toi

    RépondreSupprimer
  20. L'état ne peut pas tout et heureusement. Imaginez le coût prohibitif si il fallait tripler voir quadruplé les effectifs de Police ou de pompiers au cas ou. Maintenant imaginez que vous ayez parlé de survivalisme à vos voisin ou votre cercle d'amis il y a de ça une année et que brutalement un évènement extraordinaire se produise. Que pensez vous que vont faire vos voisins et vos amis? Dans un premier ils vont vous demander de l'aide. De l'aide que vous ne pourrez pas leur fournir au risque de voir votre stock de nourriture réduire rapidement au détriment de votre famille. La faim se faisant de plus en plus pressante, vos amies et vos voisins vont se mettre à railler sur vous puis a comploter. Il n'y a qu'un pas pour qu'ils se liguent afin de venir vous piller le peu de chose qui vous reste. Vous aurez beau avoir toute les armes de la terre, vous ne ferez jamais le poids face à une dizaine de fous furieux qui veulent nourrir eux aussi leurs enfants. Aujourd'hui personne n'est au courant de mon activité "survivaliste" pas même ma femme et mon fils. Ils seront au courant le jour venu. J'ai mis en place une procédure de façon a ce qu'ils bénéficient (ma femme et mon fils) de tout mes préparatifs au cas ou il m'arrivait quelque chose. J'essaye juste de les sensibiliser au camping sauvage au trekking et puis c tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vivons heureux , vivons cachés

      Supprimer
    2. je pense très sincèrement que survivre à un évènement majeur seul au milieu de tous, c'est tout bonnement impossible.
      Mon voisin m'aidera à retaper mon toit, mon autre voisin lui viendra m'aider quand j'irai chercher du bois. l'autre voisin, j'irai avec lui aider la gentille grand mère du coin de la rue qui a tout perdu. Oui pour les remercier je taperai dans mes réserves, je partagerai mon eau et le peu de savoir que j'ai... ensemble on pourra peut être tenir le coup... seul...aucune chance !

      Prenez soin de vous

      Supprimer
    3. Piero San Giorgio évoque très bien cet aspect des choses dans son livre "Survivre à l'effondrement économique" avec son concept de "BAD" (Base Autonome Durable) où il compte bien faire venir des personnes dont la pluralité des compétences fera qu'une nouvelle micro "société" émergera

      Mais c'est tout de même un scénario avancé

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  21. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  22. campeur76 nous ne parlons pas de la même chose. Je parlais de me prémunir d'une situation d'urgence ou la solidarité existe peu. Le fait de ne pas m'exposer, me laisse le choix dans ce genre de situation d'aider qui je peux. Bien sure que la solidarité est primordiale, l'important est de rester discret de ne pas montrer son signe extérieur de richesse. Et le signe extérieur de richesse en période de crise c'est la faculté de pouvoir ce nourrir. Quand tu en viens a aider la gentille grand mère tu n'est plus en situation d'urgence. Regardes des évenement comme Katrina, Haïti, la solidarité a commencer à poindre le bout de son nez au moment ou la situation c'est stabilisé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je comprends ta volonté de ne pas faire de publicité autour de ta préparation et je la partage.
      Ce sur quoi je voulais insister, c'est que la relation à l'autre doit être antérieure à la situation de crise. Il me semble difficile de pouvoir "cacher" notre préparation, une fois l'évènement majeur en place (scénario orange - rouge), quand les autres voient que tu ne souffres pas trop d'un quelconque manque.
      Par ailleurs, je pense qu'on a moins de scrupules à dépouiller le voisin antipathique, que celui avec qui on a l'habitude d'échanger, voire celui avec qui on a sympathisé; et ce n'est pas un glock ou un pompe qui feront vraiment la différence face à plusieurs individus désespérés, affamés, défendant la vie de leur famille.
      je ne sais pas si je suis très clair... ce que je pense c'est que la survie au sens large du terme, passe par le groupe, mais que le groupe doit préexister à la situation de survie.

      Prenez soin de vous

      Supprimer
  23. Personnellement j'aurais tendance à faire comme matlac.

    Vivons heureux, vivons cachés.

    Ce qui ne veut pas dire de rester obligatoirement sans rien faire. Simplement, ça nous laisse le choix. Le choix, quel luxe !

    Et l'idée selon laquelle les gens sauraient que :
    - il y a à manger chez vous
    - il n'y a pas à manger ailleurs
    - ça vaut le coup de se faire tirer dessus pour un hypothétique butin
    Je n'y crois pas beaucoup.
    Si les gens se heurtent à une résistance importante, ils iront tenter leur chance ailleurs.

    L'hypothèse selon laquelle on va recruter des gens qui ont des talents, je n'y crois pas non plus.

    Ces gens ont des amis, des familles. Ils vont pas rester tranquilou avec vous pendant que les leurs meurent de faim. Ils vont les prévenir, bien évidemment, et vos stocks savamment calculés ne tiendront pas la route.

    A mon sens le seul clan qui tient la route c'est la famille proche, et encore ... la belle mère va vouloir s'incruster :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " la belle mère va vouloir s'incruster :D"

      Je savais bien que ce Glock allait finir par me servir... ^^

      Supprimer
  24. Ma femme se comporte comme celle d'Altern ^^
    Elle ne s'oppose pas à la préparation, mieux, elle comprend mes raisons. Au tout départ, quand j'en ai discuté avec elle, elle m'a ressorti le cliché télévisé du milicien mormon qui stock 2 ans de nourriture et les meilleures armes de compétition. Mon propos a été de lui expliquer les raisons personnelles qui me poussent à prévoir l'avenir et à lui expliquer les choses calmement, sans entrer dans une vision apocalyptique du monde mais juste à parler de gestion du quotidien.
    Mon discours a été le suivant :
    Je gère mes comptes, ce n'est pas obligatoire, c'est un principe de précaution qui me permet de ne pas être à découvert et de bien gérer mon argent. Est-ce choquant ? sa réponse a été : non
    Je souhaite avoir quelques nourritures et bouteilles d'eau en réserve pour éviter d'avoir à faire les courses si on a un souci financier ou si on a un problème de voiture ou de grand froid. Est-ce choquant ? sa réponse : non
    Je porte sur moi une bombe lacrymo, pas pour agresser les gens mais pour pouvoir faire fuir un agresseur qui voudrait voler le sac à main d'une dame, ou qui voudrait m'agresser, est-ce choquant ? sa réponse : pas bête !
    Tu en veux une aussi pour te pouvoir partir en courant si tu es agressée et que je ne peux pas te défendre ? sa réponse : oui stp !
    Et voilà comment on arrive à des conclusions simples et de bon sens, il suffit de parler du quotidien de façon simple et de montrer que l'on souhaite seulement jouer correctement notre rôle de responsable, de chef de famille et pas du tout rentrer dans des considérations de guerre thermo-nucléaire globale.
    Aujourd'hui, elle me fait penser à d'autres précautions qui font partie de ce que nous appelons la préparation, c'est devenu naturel pour elle car ce n'est pas basé sur des peurs mais sur des principes de réalité et de prévoyance.
    Rester simple, faire preuve de bon sens, de responsabilité et d'autonomie par rapport au monde qui nous entoure, c'est cela qui nous rapproche tous et c'est bien le thème de ce blog.

    RépondreSupprimer
  25. En ce qui nous concerne, le survivalisme est notre mode de vie depuis plusieurs années et j'avoue que je ne saurais dire avec précision pourquoi.
    J'aurais voulu vivre il y a 35 000 ans.
    C'est tellement évident pour nous. Bon d'accord, c'est plus facile, nous sommes à la campagne avec maison, puits, terrain !
    Nous avons toujours eu un stock de nourriture, mon mari est inscrit dans un club de tir, on va tous s'entrainer même le gamin qui a 9 ans, même pas désolée de vous choquer ! Je n’ai pas l'intention de tuer des gens, mais je suis capable de défendre ma famille, mes gosses, pourtant je suis une femme pas plus grande que ca.
    Pourtant il faut aller plus loin que le stock nourriture, médicaments, et c’est là que je voulais en venir, il faut penser aussi aux semences et savoir faire un jardin, puis savoir faire les conserves, c'est important aussi et tuer les moutons, les poulets... (enfin tous ce qui ce mange). Tanner les peaux, sans parler de connaitre les plantes médicinales et de savoir fabriquer sois même toute sorte de médicaments naturels et efficaces !!!
    C'est des choses que les gens ont oublié, j'appelle cela tout simplement VIVRE !
    Les gens nous regardent un peu bizarrement mais on a toujours vécu comme ca alors ils sont habitués ! On est les sauvages dans notre village ! Mais en tout cas, je trouve que c'est facile, et nous ne sommes pas paranos, il peu y avoir un coup de chien demain, ca ne me pose aucun problème (sauf une épidémie grave peut être, ou un problème nucléaire). Mon stock n’est pas éternel non plus. C'est pour ca qu'il faut voir plus loin que le stock.
    C'est un savoir vivre qui est sain je trouve. On mange sain (je ne vais pas dire bio sinon Volwest ne va pas aimer, je plaisante ;)), on n’a pas beaucoup d'argent c'est vrai mais on en a pas vraiment besoin, on sait vivre avec très peu !!!
    Tout ca pour dire que si ca pete demain, ok, c'est bien beau d'être prêt, et si ca dure des années ? Il faut être prêt aussi à ca et pour cela, il faut bien connaitre la terre et être capable de vivre à très long terme avec juste ce que nous donne la terre.
    On le fait tous les jours et on ne manque de rien. Je voulais aussi dire que c'est important de vivre dans l'instant et être très attentif à cet instant ! C'est aussi une façon de se protéger, être bien réveiller quoi ! Je ne sais pas si je me suis éloignée du sujet ! En tout cas, ca vaut le coup d'être survivaliste sans avoir peur qu'il se passe quoi que ce soit ! Rien que pour vivre tout simplement.
    Merci pour ton Blog Volwest

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que tu ne choqueras pas grand monde ici !

      Par contre personnellement je ne veux pas m'investir autant.

      Comme toute préparation, le but c'est de savoir quoi faire si jamais on se retrouve dans le pétrin, pas de "vivre dans le pétrin" toute l'année.

      C'est comme faire des arts martiaux pour éviter de se faire casser la figure, si on s'entraine trop dur, au final ça revient à se faire casser la figure à tous les entrainements, alors que c'est justement ce qu'on veut éviter. Tout un paradoxe !

      Faire les bons choix (le meilleur rapport facilité/efficacité) et s'investir suffisamment pour acquérir des savoirs utiles, pour moi ça s'arrête là.

      Supprimer
  26. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  27. Guillaume :"Faire les bons choix (le meilleur rapport facilité/efficacité) et s'investir suffisamment pour acquérir des savoirs utiles, pour moi ça s'arrête là."
    Alors c'est quoi les bons choix pour toi si c'est pas ce que j'ai cité plus haut ?
    Tu vas faire quoi si un jour il se passe quelque chose et que ca dure et que ton stock est épuisé ???
    Qu'est ce que c'est que le survivalisme pour toi à part se préparer à un problème genre effondrement de l'économie ou la terre qui pète un coup le 21/12/12 ?
    Comment vivaient les humains il y quelques millénaires voir moins si c'était pas du survivalisme ?
    C'est pas une mode de bobo, c'est une façon de concevoir la vie comme elle était vécu autrefois. C'est être prêt en cas d'urgence et c'est survivre dans le long terme dans le cas d'un changement radicale. C'est aimer vivre en "harmonie" avec la planète. Et c'est comme ca que moi je concois ma vie !
    le survivalisme a toujours été présent sur notre planète, c'est juste que les gens ont oublié ce que c'était. C'est toi qui est dans le pétrin, pas moi. Moi je sais me défendre, me nourrir, me chauffer, me soigner pour un temps indéfini, je ne pense pas que ce soit ton cas vu tes arguments. Je saurai survivre le jour ou mon stock sera épuisé !

    "C'est comme faire des arts martiaux pour éviter de se faire casser la figure, si on s'entraine trop dur, au final ça revient à se faire casser la figure à tous les entrainements, alors que c'est justement ce qu'on veut éviter. Tout un paradoxe !"
    Alors là, je n'ai rien à répondre à ca, ca ne veut strictement rien dire !!! Enfin si je m'entraine trop dur je vais etre super balèse lollllllll ca peut valoir le coup !

    Ce blog est formidable et merci vraiment à toi Volwest, je n'ai pas encore lu tes articles sur la permaculture, mais je suis sur que certains devrait le faire. Je t'avais dit qu'il vaut mieux que je m'abstienne de commenter (ce que je vais faire dorénavent) mais quand même, ne penses tu pas que le survivalisme n'est pas qu'une vision à court terme ? Penses tu que ma façon de vivre fait que je suis dans le pétrin toute l'année ? Ou devrais je plutot être fière de ne pas être totalement esclave de cette société ? Et surtout fière d'aimer vivre dans la plus grande simplicité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'entrainement s'il est vraiment bien fait et très fréquent il t'occasionnera des blessures très régulières (même si accidentelles), alors que le but à l'origine n'est pas d'être super balaise mais de ne pas être blessé -> blessures -> paradoxe.


      Le but du survivalisme est de ne pas être désarmé si un coup dur arrive, en faisant en sorte d'être préparé à un panel le plus large possible de coup dur.

      Et ce panel relève de la liberté de chacun.

      Je pense que tu as mal compris ce que je voulais dire alors je vais utiliser une approche différente.

      Imagine tu vis à la campagne, tu as une culture qui permet de produire un peu plus que ce que tu consomme et 2 ans d'avance de semences (je dois pas être loin de la réalité).

      Tu tombes sur quelqu'un qui reproche ton comportement : lui vit dans une grotte, plus près de la nature et pas de risque d'incendie, il cultive 3x sa consommation (des fois qu'une grosse partie soit perdue) et a 70 ans de stocks. En contrepartie il dort au milieu des sacs de graines, son travail titanesque lui cause des douleurs permanentes, sans parler du temps qui lui manque pour se faire plaisir et de son absence de revenus pour s'acheter ce qu'il ne peut produire.

      Pour lui son approche sera "plus survivaliste", mais tu pensera vraisemblablement que même si c'est bien, il va "trop loin".

      D'un autre côté quelqu'un qui vit en ville et bosse plus qu'il ne se prépare pourra amasser plus d'argent, s'acheter un 4x4, de l'or, des générateurs, des stocks d'essence, des armes et munitions, etc ...

      Tout est question de compromis il n'y a pas de règle absolue. Et puis à mon avis la diversité dans une même approche survivaliste est très positive (tant que des bases sont respectées).

      Il est souvent question sur le blog du fait que Mato ait tout compris parce que LUI cultive un jardin potager. J'en déduit que Vol West ne le fait pas. Irais-tu en conclure que son approche survivaliste n'est pas bonne ? ;)

      Supprimer
    2. Non je ne conclus pas du tout que son approche n'est pas bonne, à partir du moment qu'on se prépare un minimum c'est déjà bien.

      Ce que je n'aime pas dans tes propos c'est que tu me compares à celui qui vit dans la grotte et qui en chie et qui est malheureux et qui passe à côté de sa vie !!! c'est ce que j'ai ressenti, c'est comme ca, peut etre que je me trompe.

      Ta façon n'est pas la seule façon !!!

      Alors j'ai besoin de préciser que je ne vis pas dans une grotte, que j'aime ma vie, que je n'ai jamais été aussi heureuse depuis que je peux enfin mettre ma passion en pratique (les plantes médicinales).

      Je n'ai pas la mentalité des gens qui vivent en ville, j'ai la mentalité d'une bouseuse qui vit dans la campagne ouais et alors, je suis capable d'égorger un animal puis de le dépouiller et de tanner sa peau, pourtant je ne suis pas non plus un troll des cavernes !!! et je sais être très coquette meme !!! C'est juste que cela ne m'intéresse pas ! Moi ce qui m'interesse, c'est de regarder pousser mes légumes, le reste je m'en tape royalement !!! Ca fait 3 ans que je n'ai pas mis les pieds dans une ville 4 ans que je ne suis pas rentré dans un supermarché !!!

      on n'a pas de fric c'est vrai, un salaire pour 4, pourtant on vit comme des rois, mon gosse a même eu une wii à noël, pas mal hein pour une famille de troll !!! et on n'a pas de télé en plus (mince comment ils branchent la wii ???)

      je ne pense pas aller trop loin puisque je vis en parfaite harmonie avec mes idéaux !
      Je ne crois pas que le but du survivalisme est juste d'être armé si un coup dur arrive, je crois que c'est aussi vivre en harmonie avec ce qui nous entoure (enfin moi je suis entourée de nature), et être attentif à l'instant, etre prévoyant bien sur mais c'est pas que ca, écoute je ne sais pas l'expliquer.

      Regarde les gaulois comment ils vivaient par exemple (ne compare pas pas avec astérix) les gens ont toujours vécu dans le survivalisme jusqu'à il y a peu de temps finalement. C'est pas forcément une lutte. Ok ils n'avaient pas tout le confort d'aujourd'hui. Toi tu en as surement besoin moi pas !!!
      On est tous différent.

      Je n'ai pas imposé ma façon de vivre, j'ai juste dit qu'il y a des gens qui vivent comme ca. Que c'est possible et que c'est bien aussi.

      je connais des communauté en france qui vivent en autharcie. Volwest les connait aussi d'ailleurs. C'est là qu'on s'est rencontré ! "Parlons un peu..."
      toi j'ai l'impression que tu te fou de moi parceque soit disant j'ai une vie de merde, mais tu te plantes complètement ! Ma famille et moi sommes parfaitement heureux de notre vie ! ca me soule ces ordis !!!!!! J'ai l'impression de parler dans le vide là ! Je ne suis pas douée pour ce genre d'échange ! Tu as dû remarquer que j'ai supprimé un post plus haut car j'ai été trop direct et je ne dois pas être impoli même si nous ne partageons pas les mêmes idées !

      N'oublies pas que ta façon n'est pas la seule façon et ce n'est pas parceque ma façon ne te convient pas qu'elle est nulle ou invivable, ou je ne sais quoi !
      ma vie n'est pas une contrainte et je suis une survivaliste au quotidien, je n'ai pas peur de demain !
      Tu parles de savoir utiles dans ton autre com, alors si mes savoirs ne sont pas utiles, on est dans la crotte là !
      Volwest nous aide à travers son blog pour nous préparer, mais à quoi cela sert il si dans la durée on est incapable de survivre ?
      On est d'accord, je ne parle pas d'agression, de défense personnelle ! Je parle d'un changement radicale dans la société actuelle.
      Pour ce qui est d'être balèse, je crois que tu ne m'as pas compris !

      Bonne journée !

      Supprimer
    3. Je crois qu'on ne se comprend pas. J'essaie pourtant d'être le plus clair possible. Essaie de ton côté de ne pas y voir d'attaque ou de dénigrement parce que ce n'est vraiment pas le cas.

      Concernant la galère/le plaisir. Je reprends mon exemple.
      Quelqu'un me dit "je veux faire de la boxe à haut niveau parce que je kiff" -> Ok, fais toi plaisir.
      Quelqu'un me dit "je veux faire de la boxe à haut niveau parce que j'ai peur d'être agressé et blessé" -> ce n'est pas à moi de régir sa vie mais j'ai quand même la responsabilité de l'informer que ça n'a pas de sens :)

      Si ton plaisir dans la vie c'est l'autosuffisance, aucun problème ! Au contraire !

      Maintenant concernant le but du survivalisme. Ca me fait halluciner quand j'entends répondre 2012 ! Ca veut dire quoi 2012 ? "Si ça se trouve la fin du monde" ?
      Quelle est la probabilité de la survenance d'un évènement d'une telle ampleur ?
      Par rapport à la probabilité d'un accident domestique ?
      De la perte du seul salaire de la maison ?
      D'un problème juridique ?
      Je te souhaite que ton auto suffisance alimentaires te soit suffisante mais d'autres problèmes impliquent des solutions très diverses qu'on a pas toujours sous la main. Et l'idéal pour se les procurer reste l'argent.

      La suite +tard ;)

      Supprimer
    4. On ne peut pas donner une seule définition du survivaliste, le débat n'est pas vraiment de savoir qui est survivaliste et qui ne l'est pas ça ne rimerait à rien. C'est plutôt une question de survivalisme à court ou à long terme. Si on prend l'exemple du mec qui va bosser et se faire un stock de bouffe, d'essence pour son 4x4 et ses générateurs etc... pour une situation d'urgence il aura pas de soucis, mais si la situation dure des mois, des années même, comment il fera quand il aura cramé tout son stock d'essence et son stock de bouffe ? ben peut être qu'il ira voir le gars qui vit dans sa grotte pour faire un peu de troc (un peu d'or contre des légumes ? non merci j'ai ce qu'il me faut...). Tant qu'a faire autant essayer de s'affranchir le plus possible de la société de consommation qui nous tiens par les couilles, et faut pas croire c'est vivre dans le pétrin toute l'année que de faire pousser ses légumes, d'élever ses bêtes, couper son bois etc... au contraire c'est même très satisfaisant et en plus ça n'empêche pas de faire également quelques stocks ! Et peut être que le jour ou ca va péter le changement nous semblera moins radical !

      Supprimer
  28. concernant 2012 tu n'as pas compris que c'était une petite moquerie ? Tu ne crois quand pas que je vais croire à ce genre de bétise !
    tu n'as pas compris que je n'ai pas seulement une autosuffisance alimentaire, si mon mari perd son travail ca nous est égal, nous sommes capables de vivre sans argent, sans électricité ! Et tu ne crois quand même pas que je vais te déballer ma vie ! Arrête d'essayer de me pieger s'il te plait, tu n'y arrivera pas ! Tiens pour t'aider voici la définition d'autarcie : "L'autarcie est un système économique idéal d'un territoire géographiquement défini, d'une région ou d'un État habité par des acteurs économiques qui peuvent suffire à tous leurs besoins et vivre seulement de leurs propres ressources. L'entité économique réelle déclarée vivant en autarcie peut être une famille, un groupe humain, une communauté insulaire, un gouvernement isolé".
    Ca existe en France tu sais !!! t'as pas encore compris que c'est l'argent qui te rends esclave du système !!!
    L'idéal pour les autres solutions c'est pas l'argent non, c'est connaitre les bonnes personnes et bien connaitre le terrain !!!
    Tu devrais lire le nouvel article de Volwest d'aujourd'hui tiens !
    Le survivalisme c'est pas seulement être capable de se défendre dans la rue ou chez soi et avoir à bouffer pour quelques semaines, ca va plus loin que ca, regarde Big steeve, mais j'arrete tu me fatigues, s'il te plait laisse moi tranquille.
    au revoir maintenant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis désolée je me trompe toujours et je ne clique pas sur le bouton répondre, mais c'est bien à Guillaume que je m'adresse !

      Supprimer
  29. C'est amusant de lire ce genre d'échange car ça me permet de prendre du recul sur ce que moi-même j'ai envie.

    Effectivement, j'ai envie d'être plutôt préparé à une perte de salaire, un problème juridique, un accident domestique, voir au pire à un effondrement économique prolongé (5 à 10 ans) ou une catastrophe naturelle aux conséquences temporaires sur le système (Katrina, Fukushima, Xynthia, etc)

    Mais ça ne m'intéresse pas du tout d'apprendre à survivre à une catastrophe naturelle ou économique de très grande ampleur qui nous ferait retourner à l'âge de pierre (typiquement des scénarios comme celui du film "La Route", ou "le Livre d'Eli" ou encore les scénarios les plus noirs du bouquin de Piero San Giorgio sur l'effondrement économique.

    Je n'ai aucune envie de retourner à l'âge de pierre et aucune envie de me retrouver dans un monde qui fait un bond de 4/5 siècles en arrière.

    C'est un choix personnel et je l'assume.
    Donc je me prépare à traverser les 1ers scénarios court/moyen-termistes que j'ai décrit.
    Mes les scénarios de préparation du long-terme (scénars style 2012, fin du monde, astéroïde, accident nucléaire à grande échelle, etc) ne m'intéressent absolument pas. Pas envie de survivre dans un monde comme ça.

    D'une certaine façon, j'y suis déjà largement préparé : j'ai un Glock et je n'ai besoin que d'une seule balle pour régler la question...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Ayannah mais pourquoi tu crois toujours qu'on te fais des reproches ?
      Dans un article qui titre sur la paranoia, c'est une blague ou quoi ? ;)

      C'est NOTRE point de vue, tu fais ce que tu veux et si ça t’épanouis c'est parfait ainsi.

      A+

      Supprimer
    3. Altern je pense qu'une préparation à un évènement court/moyen couvre la plupart des scénarios vraisemblable.
      En cas d'évènement plus important je pense que les mieux préparés et les plus capables s'en tireront le mieux. Et en réalité en France je crois que n'importe quel survivaliste en herbe a toutes ses chances quand on voit la mentalité de la plupart des gens.

      Et puis c'est vraiment une question de juste milieu.
      Encore un exemple : la voiture c'est dangereux. A quel point se prépare-t-on pour un voyage en voiture ? On met sa ceinture ? Un casque ? On voyage à pied ?
      Ceux qui ne mettent pas la ceinture prennent un risque inconsidéré (= les gens qui n'ont aucun stock, aucune préparation).
      Ceux qui mettent leur ceinture sont dans une prévention légère (stock, armes, petite culture).
      Ceux qui mettent un casque sont dans une prévention lourde (stock, armes, cultures pérenne, élevage).
      Ceux qui marchent sont peut être dans l'excès (2012, zombies ;)).

      Supprimer
    4. Guillaume je ne suis pas parano mais suceptible ! Malgré mon langage froid je sais être douce mais pas en écrivant sur un ordi, donc désolée si je m'exprime ou m'explique mal !
      En tout cas tu vois, ca me soule quand je lis que ceux qui marchent sont peut être dans l'excès (2012, zombies), tu critiques !? Pourquoi prendre les gens pour des cons parce qu'ils préfères vivre dans des grottes ?
      Bon sang je passe pour un troll des cavernes parceque j'ai une vie simple et que je suis capable de survivre en cas de problème grave ! Par contre c'est vrai j'ai pas de télé ni de téléphone qui fait le café donc je vais trop loin... C'est marrant quand même, Volwest est en train de dire qu'il ne faut pas être dépendant, je dis que je ne le suis pas et je suis donc un troll !
      Après si la plus part d'entre vous préfèrent se tirer une balle plutot que de vivre dans un monde ou on serait (enfin) débarrassé de cette société de me..de, ma foi tirer vous des balles ! moi j'aimerais bien que l'économie s'éffondre c'est vrai oui ! je suis surement folle, mais je trouve que la vie sur terre en ce moment ca craint ! je trouve ca dommage d'etre tellement attaché à l'argent et de débattre sur le survivalisme !
      Nan mais c'est parceque je suis une gonzesse sans déconner ? ;)

      Supprimer
    5. Effectivement, nous avons une vision assez similaire sur la question.

      C'est amusant, j'avais justement fait la même comparaison avec un ami récemment, mais au lieu de prendre la voiture, j'avais pris l'exemple de la moto et du mec en bermuda/tong pour aller jusqu'au type en full cuir avec gilet air bag et dorsale, en passant par le type qui préfère la voiture car "la moto c'est dangereux". ;-)

      Supprimer
  30. @Ayannah : en fait, ça va dans les 2 sens tu vois ?

    Toi, tu te sens heurtée parce certains n'ont pas forcément envie de suivre ton exemple et trouvent que c'est "too much"

    Et moi, je peux me sentir attaquer parce qu'en gros, tu me proposes de "me tirer une balle" tout de suite parce que je ne vis pas comme toi, je ne pense pas comme toi et parce que moi j'apprécie l'argent et que si j'admets que tout est bien loin (oh oui bien bien bien loin !) d'être parfait dans notre société, j'ai clairement pas envie d'abandonner plein de choses, choses dont on pourrait parler pendant des heures car ça me passionne, mais ce n'est pas forcément évident dans les commentaires d'un blog.

    Bref, tu te sens attaquée ? Prends du recul, car vu ton dernier commentaire, je pourrais me sentir grandement offensé et monter également sur mes grands chevaux...

    Mais je ne le fais pas, car j'admets qu'on puisse être dégoûté de cette société, qu'on puisse avoir pris la décision de s'en couper totalement et de vivre en autarcie totale.

    Moi l'indépendance, je suis pour dans la limite de mes possibilités (que je m'efforce de repousser sans cesse), mais l'autarcie ?
    Niet, c'est pas mon truc.

    Chacun son kif...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Bonjour Altern,
      J'ai dit que c'est pas parceque j'ai un langage froid que je le suis réellement, c'est pas facile de communiquer ici !
      Je ne me sens pas heurtée parcequ'ils ne veulent pas suivre mon exemple, arrete de dire n'imp', je dis que mon exemple existe !!!!!!!!! Que c'est faisable bordel !!! loll ;)) (je rigole hein ok ?)

      J'ai jamais au grand jamais proposé de te tirer une balle, c'est toi qui le dis dans un com plus haut, je cite :
      "D'une certaine façon, j'y suis déjà largement préparé : j'ai un Glock et je n'ai besoin que d'une seule balle pour régler la question..."

      Ca veut dire quoi ca ? c'est toi qui a écrit ca, pas moi ! Et là oui j'ai été choqué,tu n'as pas d'enfant pour dire des choses aussi horribles et un de tes proches ne s'est probablement pas suicidé non plus !!!

      Je ne me sens pas attaquée mais incomprise, jamais j'ai dit que je suis coupée de la société et que je vis en autarcie totale.

      j'ai dit que je n'avais pas de télé et que mon téléphone ne faisait pas le café, ca veut dire que j'ai pas le dernier ipod qui vient de sortir (faut tout détailler c'est dingue ca !!!) j'ai un ordi qui vaut les 10 derniers modèles hightech qui viennent de sortir, et tout l'équipement nécessaire à la survie que je ne détaillerai pas ici !
      je suis totalement capable de vivre en autarcie complète ! pourtant j'ai aussi une console de jeu et je suis fan de Zelda !!!! mais tu crois quoi !
      Je ne suis en aucun cas détacher de la technologie mais je suis tout à fait capable de m'en passer du jour au lendemain ! ca m'étonnerais que ce soit le cas de tout le monde !
      Non indépendance ne veut pas dire autarcie mais je suis contente d'être capable des 2.

      Vous comprenez rien à ce que je dis et vous mélangez tout ! n'empeche que je connais toutes les plantes comestibles et médicinales de ma région, que des gens de mon village viennent me voir pour apprendre, mes gosses n'ont pas vu de médecins depuis des lustres parceque nous ne sommes jamais malades !!! enfin bref, non je ne me sens pas attaquée mais totalement incomprise !

      Tu crois que je vais à la chasse avec une sagaie peut etre et que nous nous habillons avec les peaux que je tanne ?

      Tu vois, Volwest parle des gens comme moi, il dit qu'on est traité comme des sous développés et ca se confirme ici ! et au fait Volwest j'ai jamais renier la modernité, je vis comme ton pote Big Steeve, pourtant ici... je suis un troll !
      j'ai jamais imposer ma façon de vivre et je m'en tape que vous ne viviez pas comme moi, au contraire, je me marre de voir comment l'argent vous tiens !
      Ce que je comprend dans vos propos à toi Altern et à Guillaume c'est que c'est bête et que ca ne sert à rien de vivre comme je vis ! je ne vous dis pas non plus de me dire "whaou c'est bien t'es grande". Mais bon je pensais que vous auriez trouvé cela sympa de voir qu'en France il y a des gonzesses qui sont capables de bien plus que certains hommes ! Au lieu de ca, bein je suis un troll des cavernes, en même temps je trouve cela drole d'être un troll !

      Je crois que nous n'allons nulle part et que cela ne sert à rien de continuer !
      Merci pour le soutien de Tashunka, qui lui n'est pas fermé à d'autres formes de survivalisme ! ;)

      Supprimer
    3. Je vais juste rajouter que même si je viens sur ce blog régulièrement depuis très longtemps, j'ai toujours évité de commenter car je ne suis pas douée du tout pour ca, la preuve !

      N'empeche que j'ai voulu participer ici, pour avoir un échange, pour partager mon savoir, je pensais être utile. J'ai certaines connaissances, je souhaitais les partager, je croyais que ca aurait interessé les gens dans leur quête du survivalisme mais je me suis trompé une fois de plus sur la nature humaine !

      Il faut absolument que je cesse de vouloir partager le peu que je sais puisque ca n'intéresse pas grand monde et puis après tout, ceux que ca interesse savent ou me trouver !

      Belle journée les gens, même il ne fait que -13°C, j'adore ce temps !!! Volwest je te promet de ne plus pourrir ton blog !

      Supprimer
    4. Je trouve tes interventions utiles.
      Mais c'est dommage que tu prenne pour des attaques personnelles les interventions qui ne vont pas dans ton sens (en tous cas c'est l'impression que ça donne).
      Regarde tous les intervenants qui opposent leur point de vue, ça se passe très bien.

      Supprimer
    5. J'abandonne.

      Effectivement, cela ne sert à rien de continuer.
      Surtout qu'à la base, je me fiche éperdument de la façon dont autrui vit sa vie.

      La seule chose qui m'intéresse, c'est d'échanger des conseils pertinents. Pas de juger les choix de vie des autres, et encore moins qu'on juge les miens.

      A + et prenez soin de vous.

      Supprimer
    6. J'ai jamais jugé tes choix de vie par contre toi tu as jugé les miens, tu fais l'inverse de ce que tu dis ! je crois que tu ne sais pas lire !!! Tu raconte n'importe quoi. D'ailleurs je ne sait rien de tes choix de vie, comment veux tu que je les juge !
      c'est vraiment n'importe quoi ici, bien un site de mec ! Certains auraient pu être content de montrer à leurs épouses qu'il y a des femmes en france qui font du survivalisme, ca aurait pu être un petit plus ! mais non, c'est un truc de mec ca !!!!! c'est vrai que je n'ai aucun conseil pertinent en tant que femme hein ! j'ai compris, je me tire, j'ai rien à faire sur un site ou on accepte pas les commentaires des femmes étant donné que c'est de la merde ! Super ton blog de mec Volwest !

      Supprimer
    7. Et bien, on pourra pas dire qu'on a pas essayé ! ;)

      Supprimer
  31. Je précise d'ailleurs au passage que Volwest a déjà rappelé à de nombreuses reprises dans des articles et des vidéos que ce n'est pas parce qu'il pratique le survivalisme au quotidien qu'il se détache complètement du monde moderne et le renie.

    Au contraire, il n'hésite pas à utiliser tous les outils, y compris technologiques, afin d'améliorer sa préparation.

    Il fait notamment très souvent l'éloge du téléphone portable, et pourtant dieu sait si pour un scénario à long terme cet outil n'aura plus grand intérêt... (des Talky oui par contre....)

    Bref, encore une fois, indépendance ne veut pas dire autarcie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout as fait !
      D'ailleurs, il y a des technologies qui me semblent extrêmement pertinentes comme les panneaux solaires par exemple.

      Renier ce genre d'outils sous peine qu'ils soient "moderne" serait dommage.

      Supprimer
  32. bonjour David et à tous
    un grand merci pour cette "claire voyance" et cette pédagogie de survivalisme que tu nous offre via ton blog.
    je profite de ce support médiatique pour envoyer un message de solidarité.
    nous devrions tout à chacun, et dés que l'occasion se présente, d'essayer de prendre contact physiquement entre nous, du plus proche de là où on est vers le plus éloigné ... pour préserver un échange de savoir et une entre aide permanante entre survivalistes même si les choses tourne mal ... ainsi saché que nous sommes 2 survivalistes en Dordogne. il est facile de comprendre qu'aujourd'hui nous avons encore un confort relatif ... mais si demain les communications se font difficile et plus rare il serait domage d'être isolé chacun dans son coin ... apprenons dés maintenant à nous réunir sur le terrain pour garantir une entre aide social et matériel je vous invite à débatre et réffléchir sur cette question... mieux encore agir, dans cette direction ... à bonne entendeur à bientôt

    RépondreSupprimer