lundi 21 novembre 2011

Le decoupage du Cerf.



Partie 1






Partie 2


Partie 3





26 commentaires:

  1. Excellentes vidéos! merci beaucoup a vous trois pour toutes ces astuces. Au total cela vous a pris combien de temps pour préparer jusqu’à la congélation ? On voit qu'il y a énormément de boulot et plus de main d'oeuvre ne serait pas de refus. Quelle serait d’après toi la meilleur des organisations? (une personne dépèce et 3 autres découpent les pièces de viande ou autre...) Merci encore et vivement la suite :)

    RépondreSupprimer
  2. ça se conserve combien de temps dans le congélateur ?

    RépondreSupprimer
  3. Pour le dépeçage pour gagner du temps tu peux procéder ainsi :

    Tu pends le cerf par les pattes arrieres, tu utilise un couteau skinner avec un crochet.
    Avec le crochet tu fais 3 incision :
    De la patte arrière à la patte de chaque coté
    D'une patte arrière à l'autre en passant au dessus de l'anus

    Ensuite tu dépecés au couteau les pates arrières jusqu'a sous l'anus pas plus
    Tu attrapes la peau a pleine main (le mieux est d'être a deux un de chaque cotés) et tu tires la peau en descendant.
    suivant les espèces de cervidés et la température de la bête c'est plus ou moins difficile
    Plus la bête est chaude plus la peau vient facilement mais plus le muscle a tendance a se déchirer.
    Une fois que t'as pris le coup tu depeces en quelques minutes

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ces superbes vidéos très instructives.

    Aller pour faire plus survivaliste, je vais "enfoncer le clou un peu plus" ;-) ... si on a plus d'electricité (genre black out permanent), comment conserver toute cette viande pendant longtemps sans perdre le gout de cette magnifique viande ?

    Des petites videos sur la : "Fabrication et utilisation d'un saloir" et une autre sur la "Fabrication et utilisation d'un fumoir" pourrait être de bonnes idées ;-)

    Felicitation pour les videos et le partage.
    Stay Safe

    RépondreSupprimer
  5. N'oubliez pas de couper avant tout les testicules de la bête si c'est un mâle, sur le lieu même de l’abattage, pour éviter de rendre la viande très peu savoureuse.

    RépondreSupprimer
  6. très bien fait
    quand je dépèce un animal je l'accroche par les pattes arrière à un palan je trouve cela plus pratique que sur une table, mais ce n'est qu'un détail, régaler vous bien avec la viande :)

    RépondreSupprimer
  7. moi je connais une autre technique c eszt de laisser les filets et de prelever les cotes et avec les cotes on preleve les filet

    RépondreSupprimer
  8. Salut à vous,

    Belle prise de mato, que de progrès depuis le stand!

    Pareil que skip et anonyme#1, autour de moi, on accroche la bête à un palan, il parrait que c' est plus pratique.

    Sinon, auriez vous une idée du temps que l' on peut laisser la viande à température ambiante 20°C, dans le garage par exemple, en supposant qu' il n'y ait pas de mouches?
    C' est sur que le plus rapide est le mieux, mais si par exemple on a un contre temps, une urgence, quels sont les indices qui nous permettent de savoir si la viande est encore 'conservable', je pense à la couleur et l' odeur, mais ça reste subjectif. N'y aurait il pas un moyen sûr et radical pour ne pas se tromper et prendre de risques?
    Il m' a semblé lire quelque part que la javel avait un role à jouer dans l' opération, mais je ne retrouve plus ou...le lavage c'est a l' eau clair plutôt fraiche?

    Bonne continuation, et portez vous bien!
    Japy.

    RépondreSupprimer
  9. Salut a tous…

    Fagnar,
    Au total, la préparation aura durée 5 heures.
    Même si il y a du boulot, ce travail se fait souvent seul…et dans les bois. Bien sur, a nous deux le travail a été plus vite, et certainement plus hygiénique, car nous avions chacun nos taches respectives, limitant ainsi la contamination.

    La meilleur des organisation serait sans doute d'avoir une personne qui dépèce, et une personne qui coupe.
    Apres, une personne qui nettoie, et une personne qui emballe.


    Style,
    La viande congelée se conserve tres bien.
    Pour des questions de nutrition, 1 an serait sans doute ma limite.


    Anonyme,
    Effectivement les méthodes et techniques sont nombreuses.
    Je n'aime pas "tirer" la peau, car il m'est important de la laisser le plus intacte possible. La tirer risque de la déchirer.


    TheSilentOfTheHawks,
    Bonnes questions.
    Il y a plusieurs méthodes de conservations comme le salage et le séchage par exemple. Nos ancêtres n'avaient évidement pas de congélateurs, et pourtant ils conservaient la viande (ou le poisson) sur des mois.
    La fabrication d'un séchoir est prévu…sans doute pour l'été prochain!


    Anonyme,
    Couper les testicules de la bête immédiatement n'est pas obligatoire. Sans doute une question de tradition ?


    Skip,
    Pendre l'animal est une technique très efficace, et adoptée par bon nombre, mais personnellement je préfère a plat.
    Sur le terrain, les Indiens découpaient en quart comme nous l'avons démontrés ici, et mettaient la viande dans la peau pour le transport.
    Ils n'accrochaient jamais leurs animaux.


    Antoine,
    Effectivement il y a différentes manières de faire.
    Celle présentée ici est la plus simple et la plus rapide.


    Japy,
    Beaucoup de chasseurs laissent la viande "reposer" pendant quelques jours avant de la découper.
    Pour savoir si la viande est bonne ou non, il nous faut nous reposer sur nos sens et notre héritage biologique. L'odeur, la couleur, la présence d'insectes…sont autant d'indices qui devraient nous amener a conclure de la bonne santé de l'animal.

    Pour l'eau de Javel, nous ne l'avons utilisé que pour le nettoyage des surfaces; table, évier, comptoirs…etc.
    Le lavage de la viande est a l'eau fraiche!


    Merci a tous…et Stay Safe!

    RépondreSupprimer
  10. Au congélateur tu peux la garder 3 ans sans soucis
    En effet il faut laisser la viande reposer 2 à 3 jours en chambre froide si on en a une
    Couper les testicules est une tradition en france, cela ne sert strictement à rien car une fois la bête morte il n'y a plus de circulation de flux.
    Mais les traditions sont tenaces et on a plus vite faite de les couper que d'expliquer que cela ne sert à rien :)
    Pour les chasseurs francais les fédération organise des formations sur la venaison avec l'examen des abats pour detecter d'éventuelles maladies donc profitez en ;)

    RépondreSupprimer
  11. Félicitation pour le blog Vol West, et pour la prise de Mato !

    Etudiant la diététique, il me semble important de rappeler de respecter les durées de conservations présumées des différentes catégories de gibier ainsi que l'hygiène alimentaire (pas toujours évident à respecter en cas de survie extrême ... mais ca pourrait faire un sujet interessant).
    Une intoxication alimentaire serait lourd de conséquences en survie ... ;-)

    J'ai le souvenir d'une personne qui avait demandé à la MAPAQ (Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec) quel était leur recommandations en termes de "durée de conservation au congélateur des viandes de gibiers de chasse et poissons".

    Leur réponse à été la suivante :
    -------------------------
    Pour répondre à votre question concernant la durée de conservation des viandes de gibier, les oiseaux sont considérés comme les volailles.

    Volailles non-cuite entières: 10 à 12 mois, au congélateur.
    Volailles non-cuite entières: 1 à 3 jours, au réfrigérateur.

    Volailles non-cuite en morceaux: 6 à 9 mois, au congélateur.
    Volailles non-cuite en morceaux: 1 à 2 jours, au réfrigérateur.

    Volaille cuite avec sauce ou jus de cuisson: 6 mois, au congélateur.
    Volaille cuite avec sauce ou jus de cuisson: 1 à 2 jours, au réfrigérateur.

    Volaille cuite sans sauce ou jus de cuisson: 1 à 3 mois, au congélateur.
    Volaille cuite sans sauce ou jus de cuisson: 3 à 4 jours, au réfrigérateur.

    Les truites sont des poissons à chair mi-grasse, le doré et le brochet sont des poissons à chair maigre.

    Poisson à chair grasse et mi-grasse: 2 mois, au congélateur.
    Poisson à chair grasse et mi-grasse: 1 à 2 jours, au réfrigérateur.

    Poissons à chair maigre: 6 mois, au congélateur.
    Poissons à chair maigre: 2 à 3 jours, au réfrigérateur.

    Le cerf de virginie se conserve comme le boeuf, c’est à dire:

    Non-cuit: 6 à 12 mois, au congélateur.
    Non cuit: 3 à 5 jours, au réfrigérateur.

    Cuit avec sauce ou jus de cuisson: 4 mois, au congélateur.
    Cuit avec sauce ou jus de cuisson: 3 à 4 jours, au réfrigérateur.

    Cuit sans sauce ou jus de cuisson: 2 à 3 mois, au congélateur.
    Cuit sans sauce ou jus de cuisson: 3 à 4 jours, au réfrigérateur.

    Pour ce qui est du lièvre, nous n’avons pas de durée de conservation d’établie. Par contre, nous vous conseillons de traiter cette viande comme la volaille. De cette façon vous serez en sécurité.

    Il est recommandé de consommer la viande de gibier toujours bien cuite et de s’assurer d’atteindre une température interne de cuisson de 70 degrés celcius. Cette précaution permet d’éliminer les parasites qui peuvent se trouver à l’intérieur de la viande.
    -------------------------

    Voilà, c'est ma petite contribution et j'espère que ce sera un bon complément d'infos à la vidéo.
    Stay Safe !

    RépondreSupprimer
  12. bonjour

    Merci à vous 3 pour cette video .

    je voulais savoir , dans le cas d'une balle dans les intestins et/ou estomac, un lavage à l'eau suffit?

    Merci d'avance

    RépondreSupprimer
  13. Salut les gars, pour en revenir à cette histoire de couilles à couper ou pas, j'ai trois bouquins de survie (dont deux américains y compris le guide de survie de l'armée US)et les trois préconisent d'enlever en premier lieu les organes génitaux des animaux tués. Donc ce n'est pas une tradition française, sans doute le fait que la région génitale possèdent, chez beaucoup de cervidés notamment, des glandes particulières comme celles des pattes du cerf de Mato.
    @+

    RépondreSupprimer
  14. Une fois mort il n'y a plus de circulation de fluide.
    De plus contrairement a ce que l'on pense les testicules ne sont pas des réserves de semences mais des usines de production.
    La semence est fabriqué lors de la stimulation sexuelle.
    La preuve en ai que les testicules de sanglier par exemple se mange et son excellentes ;)
    Ce qui peu poser problème c'est le tir de mâle en période de rut ou le corps est saturé d'hormones et rend la viande forte.
    Perso je ne chatre pas le gibier car cela ne sert à rien et jamais personne n'a vu la moindre différence.
    Par contre si je suis dans une région ou c'est la tradition je le fais car comme je l'ai dit c'est plus rapide de chatrer que de convaincre que cela ne sert à rien
    Dans les stages de venaison donné aux chasseurs en général cette croyance est démystifiée

    RépondreSupprimer
  15. Mato, tu te débrouilles bien !!
    La question de totoz est très intéressante...

    Laruche

    RépondreSupprimer
  16. Salut,

    Alors pour les parties génitales…dans les livres de survies, ils préconisent de les enlever la plus rapidement possible parce que nous sommes dans un univers ou il vaut mieux prévenir que guérir (la survie), vu que l'audience est ici comprise comme n'ayant aucune connaissance sur le sujet et aucune expérience.

    Il est rare de pouvoir répondre a la plupart des questions en termes de noir et blanc. Tout dépend toujours de la situation.
    En générale, les parties génitales se mangent, donc la logique de devoir les enlever rapidement ne tient pas debout…dans la plupart des cas!

    Maintenant, quand nous vidons l'animal, la plupart des chasseurs retirent automatiquement cette partie du corps…mais ce geste est principalement culturel, vu que les parties génitales ne sont pas vues dans nos cultures comme étant "comestibles".

    Donc toujours appliquer la jugeote, et dans le doute aller au plus "safe"…si vous doutez, enlevez !


    Pour la question de Totoz,

    Chaque prise est unique.
    Si l'estomac a été percé, ou encore les intestins, la viande directement en contact est gravement considérée.
    Nous parlons principalement ici des filets internes.
    Perso, je ne les garderaient pas…

    Pour les quarts et les filets du dos, ces pièces ne devraient pas avoir été contaminées ici…et un lavage a l'eau (et n'oublions pas la cuisson derrière !!!) suffit.


    stay safe!

    RépondreSupprimer
  17. encore une super vidéo
    félicitation pour ton blog!

    RépondreSupprimer
  18. Le découpage est très intéressant.
    Dommage qu'il n'y ait pas de vidéo du dépeçage.
    Peut être une prochaine fois ?
    Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  19. Ok merci Volwest pour ta réponse

    prend soin de toi

    TotoZ

    RépondreSupprimer
  20. Un cousin de Mato ?

    http://www.lanouvellerepublique.fr/deux-sevres/ACTUALITE/Faits-Divers/24-Heures/Un-mysterieux-boucher-debite-une-vache-en-plein-pre.

    RépondreSupprimer
  21. Super video ! J'ai vraiment apprécié cette video car moi qui mange de la viande régulièrement, cela me parait essentiel de voir comment on procéde en amont (si je mange de la viande , j'accepte que l'on tue des bêtes et qu'on les découpe... mais bon ca c'est ma philosophie passons...)

    Je suis vraiment impatient de voir le tannage de la bête (ça doit être super agréable des gants ou des pantoufles en peau de cerf )
    J’espère que tu nous montreras la méthode "à l'indienne"

    RépondreSupprimer
  22. Lol Mr White a des gants, Vol West a des gants, et Mato non... Sérieux, Mr White a raison, il vaut mieux mettre des gants pour s'occuper d'un animal sauvage !

    RépondreSupprimer
  23. hello,

    si tu fais prochainement un article sur la chasse au sens large, je pourrais y apporter mon humble contribution.
    je chasse depuis plus de 10 ans maintenant, et j'ai donc, un certains nombre de decoupage/preparation a mon actif, et, comme d'habitude RAS sur ton mode opératoire; simple et efficace, what else!!?

    en ce qui concerne les parties génitales, pas de probleme, on peut laisser, et s'en occuper a la découpe (male et femelle).
    l'état du foie est a mes yeux bien plus important, c'est lui qui va donner un max d'infos sur l'état desanté de l'animal.

    une vessie eclatée n'est pas bon du tout, il vaut mieux, par mesure de precaution, retirer toute la viande qui aurrait pu etre en conctact avec cette derniere.

    pour les chasseurs/survivalistes, interressez vous de tres pres a la chasse a l'arc, pas au compound (beaucoup trop complexe), mais au recurve, de preferance demontable (take down), et aussi a la fabrication de ces derniers, car lorsque les stocks de munitions sont épuisés...................il reste tout de meme des armes vieles comme le monde faciles a fabriquées. :)

    mes respects,
    nico

    RépondreSupprimer
  24. La prudence voudrait que l'on foute en l'air tous les abats (y compris les testicules) du gibier (encore) sauvage. Il faut toujours faire attention avec ce genre de choses des familles. Cela étant, les couilles de moutons (par exemple, pas de brebis hein ^^) sont un plat délicieux, je vous le dis. A faire flamber, et noyer d'une crème pleine de moutarde (comme les rognons) Pour un lexique de survie, on peut y ajouter le mot "animelles" : ce n'est que ça.
    Bravo Volwest pour l'ensemble de votre oeuvre et joyeux Noël à vous et tous les vôtres

    RépondreSupprimer
  25. une vidéo en préparation sur le travail de la peau et de l élaboration de tes gants? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une question de temps...mais j'aimerai bien oui !

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.