dimanche 6 novembre 2011

Défendre sa famille est naturel.







Bonjour,


Votre blog est merveilleux, et vous devriez écrire un livre !

Mon époux et moi aimerions acheter une arme a feu pour protéger notre famille en cas de problème mais nous ne savons pas par ou commencer.

Nous habitons a Paris et déjà nous pouvons sentir le jugement de nos amis et de nos familles si nous abordons le sujet de la défense personnelle et de l'arme a feu.
Dois-je comprendre que je ne suis pas normale pour vouloir défendre ma famille ?
Quelle arme conseillez-vous ?

Encore merci,
Florence.


----------------------------------------------------------


Salut Florence,

L'instinct maternelle est sans doute une de ces réalités de notre univers qui transcende ces conjonctions intellectuelles, politiques, spirituelles, philosophiques et culturelles qui font nos quotidiens "civilisés".




Vouloir défendre sa famille n'est pas "normal"…vouloir défendre sa famille est naturel !
"Normal" est un terme pouvant être manipulé, et ce qui est "normal" un jour, peut être "anormal" le lendemain, et vice et versa. C'est donc bien que ce terme ne veux pas dire grand chose...

Défendre sa famille, ne peut être soumit a des considérations pensées et entretenues dans les moments de paix. Il est très facile de comprendre la défense personnelle en termes de bien et de mal assis dans un fauteuil a siroter une menthe a l'eau, tant ces concepts sont changeants et dilatables.

Ce qui est naturel n'est que très rarement négociable…et l'instinct maternelle (que les pères ont aussi!), est précisément immunisé, et pour de bonnes raisons, contre ces mouvements souvent aléatoires et grotesques pouvant surgir de nos intellects modernisés.




Si défendre sa famille est naturel, sensé et instinctif, alors il me parait logique que cette défense aura lieu, et ceci en dépit de nos lois, en dépit de nos considérations sociales, en dépit de nos croyances, de nos philosophies, de nos opinions et de nos tendances politiques.
Puisque nous allons défendre notre famille, geste naturel, autant posséder et mettre en place des outils et des techniques pouvant nous donner une panoplie de choix de réponses.

Le problème de la mentalité "l'arme est mauvaise", est que cette idée nous contraint, dans la situation critique, a plus ou moins deux comportements crus; fuite ou combat. 
Cette restriction du choix est embêtante, parce que la plupart d'entre nous ne sommes pas entraînés ou capables de faire l'un ou l'autre correctement.
C'est donc un faux choix!

Demander a une femme de 70 ans de repousser 5 jeunes malintentionnés ou de s'enfuir en courant, n'est pas juste et encore moins honnête. Si cette injustice s'applique a nos personnes âgées, elle s'applique aussi a une majorité.




L'arme, et plus précisément l'arme a feu, nous offre plus de solutions.
Nous pouvons toujours fuir ou combattre, et cette fois-ci avec un outil adapté, mais nous pouvons aussi négocier, contrôler, repousser, freiner, décourager, empêcher, détourner, entraver et dissuader par exemple.
Cette envergure de choix est importante, parce qu'elle signifie que la confrontation physique ne se matérialise pas aussi fréquemment et aisément quand l'arme a feu est présente…



Par ou commencer ?
Par l'obtention d'un permis de chasse et l'inscription en club de tir.
Peut être que nos Parisiens pourront ici nous donner plus d'informations…

Pour le choix de l'arme, voici un article qui devrait répondre a pas mal de questions; Choisir une arme a feu.

A Paris, et pour toi, il me faut te proposer 2 systèmes;

1- Un fusil de chasse 2 coups en calibre .410.
Le 2 coups est un pilier de la défense du domicile, et le calibre .410 offre énormément d'avantages.

Premièrement, le fusil de chasse 2 coups est extrêmement fiable. Basiquement, nous avons ici 2 armes monocoups en une, ce qui nous permet d'avoir une redondance de système sur une seule arme, si bien sur nous choisissons un fusil possédant cette double fonction.

Deuxièmement, ce fusil est plus léger et maniable qu'un fusil de calibre 12 par exemple. Pour les gabarits plus délicats, il est extrêmement important de pouvoir gérer l'arme, et d'être confident quant a son utilisation.
Le fait que le recul généré par ce calibre soit inconséquent le rend particulièrement intéressant pour les personnes âgées et/ou délicates.

Troisièmement, ce calibre se prête assez bien a la défense du domicile car il est moins bruyant, et nous avons aujourd'hui accès a des munitions spécialisées dans la défense personnelle comme le winchester PDX1 par exemple, composé de 12 billes de plombs et de 3 disques en métal.




Et bien sur, ce système fait un excellent fusil pour la chasse aux oiseaux et au petit gibier.



2- Une arme de poing.
Un pistolet ou revolver en .22LR est un système parfaitement adapté a l'environnement urbain/survie.

Dans le cas d'une évacuation, il me parait important de pouvoir intégrer une arme a feu a nos kits d'évacuation.
Un .22LR nous permet d'emporter une quantité importante de munitions, il est peu bruyant, et pourra aussi servir d'arme de chasse pour la procuration de nourriture (oiseaux, petit gibier, chats, chiens…).

Le .22LR est une munition extrêmement répandue, et il sera plus facile de troquer ou de se réapprovisionner avec ce système.

Même si le .22LR n'est pas d'une réputation extraordinaire en rapport a la défense personnelle, il reste extrêmement capable si il est utilisé intelligemment…d'ailleurs, la défense du domicile avec les systèmes en .22LR sera le sujet d'un article a venir.



Prends soin de vous,
volwest

47 commentaires:

  1. @ Florence

    " Dois-je comprendre que je ne suis pas normale pour vouloir défendre ma famille ?"

    Vous devez surtout comprendre Florence afin de pouvoir mieux rassurer le jugement de vos amis et de vos familles, qu'il n'est pas toujours bon non plus d'oser engager certaines
    conversations en public ou en privé, aussi
    bien sur autre chose. Vous verrez à force de vaseline et de langue de bois tout finira par s'arranger à l'image. Vous finirez même à force par trouver cela tout à fait normal, c'est la tendance mondiale.

    En fait à travers votre propre témoignage ce n'est peut-être pas tant votre propre intérêt en plus pour le port d'arme qui vous est
    reproché mais bien plus autre chose sur le fond, comme si par exemple vous n'étiez plus guère dupe d'autre chose depuis quelques temps, et ça bien sur vous ne pourrez jamais mieux le faire passer chez les gens les plus obnibulés
    par les premières valeurs en faillite du système.

    "Quelle arme conseillez-vous ?"

    Contre la bétise des hommes, du nombre, des premiers marchands de sommeil, vous savez il n'y a pas grande chose à espérer de mieux en matière de self défense pour votre famille.

    Le thé c'est parfois un meilleur antidode contre l'assoupissement afin de pouvoir veiller plus tard dans la nuit, dans le désert.

    "Prends soin de vous," volwest

    En général dans un tel monde, on demande surtout à l'homme et à la femme protège d'abord ce qui te semble le plus préférable de perdre dans la vie, et puis si cela ne te suffit pas prends soin d'abord de celui ou celle préfèrant bien plus te dire.

    "Prenez soin d'abord de la grande voie commune, et cela avant même de vouloir mieux prendre soin de vous, de votre maison, de votre jardin, car le si beau lieu à atteindre pour le gite et le couvert n'est pas encore donné à tout le monde ce n'est pas non plus sans raison. Vous trouverez bien plus le mérite ensuite de penser au salut de vos enfants, de votre famille, de vos huiles, de votre préparation. Ne vous posez pas plus de questions sur le comment vous serez mieux protégés et éclairés lorsqu'il n'y aura plus guère de blé et d'or noir dans les premiers greniers du monde.

    Faut partout être rat, aller vite, faut partout être à l'heure, le temps c'est de l'argent, pour mieux paraît-il être toujours en mesure de répondre à ses premières obligations humaines et familiales à la fois, être toujours à plusieurs endroits à la fois ? Au détriment même à force des premières valeurs de bon sens,
    surtout à un moment donné il faudra bien plus choisir en son ame et conscience ?

    Oui je peux comprendre moi aussi que le monde se sente de plus en plus mal à force de se voiler la face.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour
    tres bon article etant membre d un club de tir depuis pres de 12 ans maintenant je trouve le chois des calibres judicieux meme si moi je prefair utiliser des gomme cogne "trouvent mon colt 357 mag inadaptee " . Mais attention la loi de legitime defense en France differe de celle des USA donc bien se rensseigner sur ce sujet me semble necessaire en tout cas tres bon article


    crowage

    RépondreSupprimer
  3. Pour une arme de poing, les formalités sont beaucoup plus lourdes que pour un fusil de chasse. Il faut une licence de tir, un coffre fort, remplir des conditions bien particulières (casier judiciaire, profil psychologique, etc), faire ses 3 séances annuelles de tir contrôlées et cerise sur le gâteau, renouveler son autorisation tous les 3 ans.

    A titre personnel, je me contente d'un fusil 2 coups.

    Par ailleurs, on ne le répétera jamais assez, attention à la légitime défense en France. Tirer sur un cambrioleur peux te valoir les pires ennuis. C'est la prison à coup sur... ou comment imposer à quelqu'un de choisir entre défendre sa famille et perdre sa liberté.

    RépondreSupprimer
  4. Salut Volwest,

    Félicitations pour ton blog que je n'ai découvert qu'il y'a seulement deux jours via une vidéo sur youtube.
    Je n'ai pas encore eu le temps de tout parcourir, mais c'est un réel plaisir de lire la qualité de ton travail rédactionnel et d'apprendre pleins de choses utiles.

    Je vis en banlieue parisienne et il est vrai qu'en France, la législation sur les armes est extrêmement contraignante.

    Il y'a pourtant peu être une autre alternative pour contourner toutes ces contraintes des armes de 1ere et 4eme catégorie, c'est d'acquérir comme arme de point un revolver à poudre noire (8eme catégorie).

    C'est assez particulier comme arme, il n'y a pas de cartouche, ça se charge par l'avant du barillet (revolver donc, réplique d'armes du 19eme), ça prend un certain temps, les calibres sont en 36 et 44, mais je pense que c'est tout aussi efficace pour repousser un agresseur qu'une arme moderne même si c'est peu pratique d'utilisation.

    Je ne suis pas spécialiste en armes, je suppose que tu en sais beaucoup plus que moi sur le sujet et qu'il serait peu être sympa de faire un petit papier la dessus pour les français qui n'ont pas forcément envie de suivre toutes les contraintes administratives que représente la détention d'une arme à feu.

    Cordialement
    Vincent

    RépondreSupprimer
  5. Pour ma part je dirais qu'utiliser une arme chez soit face a un cambrioleur par exemple et vous risquez en France une lourde peine de prison, la polices et les magistrats ne supportent pas que l'on "se fasse justice" et en France pour qsue soit reconnu la légitime défense il faut se lever de bonheur, un des derniers exemple, un homme a aspergé d'essence femme et enfant et voulait mettre le feu, le mari s'est levé a immobilisé l'individu ce qui a provoqué la mort de celui-ci et bien le mari s'est pris une peine de prison, en France il faut que la défense soit proportionnel a l'attaque et donc pour pouvoir tuer un individu qui en veut a ta vie il faut d'abord attendre qu'il te tue ;)

    RépondreSupprimer
  6. Il est clair qu'il faut graduer sa riposte, mais si on est chez soi et que le cambrioleur/agresseur n'est armé que d'une arme blanche on a du choix : par exemple lampe éblouissante, puis matraque électrique, puis lacrymogène, puis objet de type batte de baseball.
    Bon, évidemment, pour ceux qui ont une arme à feu, la "procédure" de riposte sera sans doute plus brève, mais là on se retrouve devant un dilemne : le mec en face va t'il nous foncer dessus avec son couteau ? on tire ou pas ? et si on fait une erreur de jugement, on fait deux ans de tôle ou pas ?

    Et le cas où on est dans notre domicile est le plus simple...

    RépondreSupprimer
  7. Concernant les cambriolages, je signale que tout cambrioleur digne de ce nom, travaille de jour, quand les gens sont au travail, ou alors, en vacance.
    En dehors du monde fantasmé des justiciers du dimanche, vous avez peu de chance de tomber sur quelqu'un qui viendra vous cambrioler la nuit. En particulier si vous êtes un peigne-cul ordinaire.
    Et si vous avez affaire à quelqu'un qui veux vous faire la peau pour une raison ou une autre, dites vous bien que vous avez toutes les chances d'y passer. N'importe quel individu moyennement intelligent s'arrangera toujours pour que l'effet de surprise soit de son côté.

    Il y a des réalités qu'on n'évoque jamais sur les blogs et les forums. C'est bien dommage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour j ai plusieurs cas de cambriolages de nuit par drogué ou sdf, du, c est vrais aux changement d habitudes des propriétaires, véhicule garé différement etc le reste se sont des agressions a caractères sexuel, pour les gens qui veulent faire la peau souvent pour quelques euros il y a toujours un pauvre type pour faire le boulot, genoux surtout, jamais un etre d intelligence moyenne ne le feras lui même, surtout ne pas trops écouter certain membres des forces de l ordre qui attendent la fin du mois en racontant ce qu ils croient savoir .Bonne journée

      Supprimer
  8. Salut,

    Premièrement, il est vrai que la plupart des cambriolages sont d'heures ou la majorité des gens sont au boulot. Seulement, chère anonyme, il reste qu'un certain pourcentage des cambriolages ont toujours lieu la nuit, et que beaucoup ne travaillent pas durant la journée et sont donc présent, notamment les mères de familles !!!

    Deuxièmement, les réalités de la confrontation physique sont justement constamment abordées sur ce blog…tu n'as pas lu ?
    C'est bien dommage effectivement, de croire que nous sommes très malins, sans s'informer avant de dire des bêtises…

    RépondreSupprimer
  9. Je confirme, par chez nous beaucoup de cambriolage se fond la nuit, au mieux vous vous reveiller sans télé ni ordinateur, au pire on vous retrouve attaché dans votre lit, mon oncle a surprit 2 cambrioleurs chez lui de nuit, il habite au 7eme étage, les cambrioleurs étaient passé par la fenêtre pour rentrer, il est aussi passé par la fenêtre pour s'enfuir en se laissant tomber de rembarde en rembarde, son pote a eu moins de chance il a glissé et s'est étalé 7 étage plus bas

    RépondreSupprimer
  10. Ajoutons également les dangers, récemment un incendie s'est déclaré dans un immeuble, les pompiers voulant secourir les occupants passent par les fenêtres, un septuagénaire qui n'avait pas entendu les sirenes etpensant qu'il s'agissait de cambrioleur tir et tue le pompier

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour, pour info la valeur que je vais vous donner est une valeur moyenne réactualisée tout les ans.
    Environ 75% des vols ont lieu le jour et donc 25% de nuit ( en 2010 ). Mon travail me fait rencontrer des policiers, gendarmes, poseurs d'alarme et assureurs. J'ai donc de bonnes sources. Ceci dit les plus violents ont lieu la nuit. Donc protégez vous. Merci encore Volwest pour ton site.

    RépondreSupprimer
  12. Hello!

    @ Volwest
    "Premièrement, le fusil de chasse 2 coups est extrêmement fiable. Basiquement, nous avons ici 2 armes monocoups en une, ce qui nous permet d'avoir une redondance de système sur une seule arme, si bien sur nous choisissons un fusil possédant cette double fonction."
    Ceci est surtout valable pour les fusils à détentes séparées. Ca l'est également, mais dans une moindre mesure car une partie du mécanisme est commune, pour les fusils à mono-détente sélective.

    En terme de maîtrise de l'arme et du recul, le .410 est effectivement un choix intéressant. Cependant, si on trouve sans problème des munitions à balle (slugs, brenneke) dans ce calibre, je suis plus réservé quand au fait que la munition que tu présente soit importée chez nous... :-(

    @ Vincent
    Une arme à poudre noire est tout à fait létale, pas de doute là dessus. Il y a 150 ans, on s'entretuait fort bien avec ces armes et pour comparaison une pleine charge propulsant une balle ronde en .44 correspond à la "puissance" d'une .38 Special...
    Cependant, le chargement de ces armes est bien plus complexe et dangereux. Il est à mon sens impossible de charger un revolver à poudre noire dans l'urgence (temps, manipulations fines). Quant à laisser chargé en permanence ce système d'arme, ce n'est pas très responsable...

    Bonne continuation!

    Amarok.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pendant la guerre de sécessions ils avaient plusieurs barillets pour leur Remington new model army en poudre noire, les colts sont beaux mais enlever et mettre un barillet n'est pas simple et le colt et moins fiable du fait d'une carcasse ouverte, sur un remington ca prend 6 secondes avec un peu d'entrainement par contre pour sécuriser (pour les gosses ou autres) c'est simple mettre juste le barillet sous clef et vider le barillet au moins deux fois par ans pour que la poudre noire ne prenne pas l'humidité, le poudre noire est assez cool pour les femmes car le recul est ultra doux et le coté historique et beau fait moins peur aux compagnes qui n'aiment pas ce genres d'objets, par contre Remington 1858 ou Roger and spencer uniquement les colts PN n'ont pas un système simple pour enlever le barillet

      Supprimer
  13. Que pensez-vous de se défendre avec un katana ou une tronçonneuse ? Les graves coupures, ça dissuade encore plus non ?

    Ce qui me pose problème avec les armes, c'est que c'est très propice à l'escalade de la violence. Imaginons : je fais partir un malfaisant grâce à mon pistolet, par vengeance il reviendra peut-être avec un AK47. Et là je fais quoi ?

    Si je me dote d'un AR15, le type d'en face peut venir en groupe avec une puissance de feu encore plus monstrueuse, style bazooka, mitrailleuse (comme celle dans "Predator"), etc...

    RépondreSupprimer
  14. Si la riposte est proportionnelle à l'attaque, la vengeance n'aura pas vraiment lieu d'être.

    Le mieux reste sans doute la dissuasion :
    - empêcher le/les BG de rentrer
    - si ils le font, leur faire comprendre que c'est un mauvais plan (sirène d'alarme, les avertir qu'il sont repérés)
    - si ils insistent, faire en sorte qu'ils aient un aperçu de la volonté des défenseurs (dialogue) et de leur arsenal (et qu'ils soient assurés qu'on sait s'en servir).

    RépondreSupprimer
  15. Ca me fatigue de lire ou d'entendre des propos traitant de la légitime défense, sans en connaître les fondements... Seul un juriste pourrait réellement en débattre, le reste n'est que diarrhée verbale ! (surtout sur le net)

    Cependant je vais quand même rajouté ma contribution

    Rappel des définitions :
    - actuelle
    - illégale
    - réelle

    Mais encore :
    - nécessaire
    - concomitante
    - proportionnée à l'agression

    Hors la "proportionnalité" est souvent interprété, et j'entends encore des gens dire que contre un attaquant armé d'un couteau, il faudrait se défendre soit même, avec un couteau ou un arme entrant dans la même catégorie que l'arme de l'assaillant...

    Bonjour la boucherie... nous ne sommes pas tous des experts au combat "corps à corps" !

    Voyez plutôt la proportion du risque : votre vie est t'elle mise en danger à l’instant T ????

    Par exemple, un intrus cagoulé avance vers vous avec un cutter à la main !

    Je ne pense pas qu'il veuille vous proposer de faire quelques menus travaux dans votre domicile !

    Combien de coups lui faudra t'il, pour vous mettre hors d'état de nuire ????

    Si vous aussi "honnête citoyen" vous sortez un cutter, et que vous le tuez au premier coup de lame…

    Y aura t'il une grande différence devant le juge entre : homicide par arme à feu ou homicide avec une arme par destination ????

    Je ne suis pas expert non plus, mais ça vaut la peine d’être murement réfléchi.

    Cordialement

    THierry

    RépondreSupprimer
  16. ok, mais si un jet de lacrymo fait l'affaire tout le monde s'en portera mieux.

    Plaçons nous dans le cas où tu abat un homme armé d'un cutter. Si tu vas en tôle ne serait ce que 2 semaines et que la famille de la victime en profite pour faire une visite surprise à ta femme, tu auras tout gagné !

    Cherches sur le net, tu verras qu'il y a des infos précises sur la loi française et sur la jurisprudence.

    RépondreSupprimer
  17. Pour préciser ma pensée, car on a vite fait d'ergoter à n'en plus finir sur le sujet de l'autodéfense, je suis tout à fait d'accord avec le fait que défendre et protéger sa famille est naturel et totalement justifié. Je m'y prépare au cas où, et ce blog m'est très précieux pour le faire.

    RépondreSupprimer
  18. Les citadins vont bientôt se ruer sur les campagnes pour manger, et ils vont être déterminés. Stockez des munitions et bonne chance à vous pour survivre à ses vagues de zombies !

    RépondreSupprimer
  19. @ Infini,

    Si je vais en tôle...
    Si je me fait tuer...
    Si ils sont 5 ...
    Si ma tante en avait...
    ETC, ETC...

    On peut aller d'un extreme à l'autre avec des SI !

    Je sais ce n'est pas simple...

    Cordialement

    THierry

    RépondreSupprimer
  20. http://fortune.fdesouche.com/37391-etats-unis-fous-dapocalypse/comment-page-1#comment-90958

    Un jour les rieurs changeront de camp...

    Dis-donc Volwest, aux States ils ont l'air plus branchés que nous, tu expliques ça comment?

    RépondreSupprimer
  21. @ Thierry

    Si ma tante en avait je serais déjà plus rassuré, si je raisonne moins com les banquiers, si je raisonne moins com les plus insensés, je pourrais peut-être moins me
    faire avoir par les extrèmes avec de meilleurs SI.

    Je sais on préfère toujours plus compliqué la vie des êtres avec des experts toujours plus qualifiés, pour ça d'ailleurs que le commerce mondial ne repart pas mieux partout.

    @ Mad max
    " Que pensez-vous de se défendre avec un katana ou une tronçonneuse ? "

    A choisir prenez plutôt le Katana, avec une tronçonneuse vous n'irez peut-être pas beaucoup plus loin surtout si le pétrole revient de plus en plus cher et lourd à porter en société.

    " Ce qui me pose problème avec les armes, c'est que c'est très propice à l'escalade de la violence. Imaginons : je fais partir un malfaisant grâce à mon pistolet, par vengeance il reviendra peut-être avec un AK47. Et là je fais quoi ? "

    L'escalade de la violence, la perte de la foi, la perte de la liberté, des lois, de la justice, vient surtout de gens préférant davantage se conduire com les plus bêtes des êtres, et là bien sur à votre propre niveau vous ne pourrez pas toujours mieux le faire éviter tant pour vous que pour les autres.

    L'arme lorsque vous êtes seul à défendre chèrement votre peau, ce n'est que le dernier recours, après il vous faudra envisager de changer de lieu.

    Oui contre la vengeance des bêtes, de la nature, des microbes, des espèces, de la foule, des gens du système il n'y a parfois pas grand chose de mieux à espérer pour l'humanité en péril.

    Au moins j'aurais essayé de faire de mon mieux et ça je n'en suis pas moins fier.

    Evidemment ce sont d'abord les beaux quartiers qui seront saccagés, puis d'autres villes de plus ensuite, enfin vous connaissez l'histoire.

    Faut partout commercer les êtres et les corps dans le monde, les premiers indiens d'Amérique n'étaient quand même pas tous comme ça.

    Ce qui m'est surtout le plus précieux dans la vie, ce n'est même pas le blog d'untel ou d'untel, c'est surtout le fait de ne même plus vouloir courir après les premières précieuses libérales ou socialistes de ce monde.

    Et ça croyez moi il n'y a pas mieux face à une plus grande abomination visible et cela d'ailleurs à tous les niveaux de la société.

    Sur ce il me faut apprendre à me retirer, car à force de pianoter et pianoter, nous en perdons également la vie de se préparer à autre chose sur le moment.

    RépondreSupprimer
  22. @ NOE

    NOE à dit : "Je sais on préfère toujours plus compliqué la vie des êtres avec des experts toujours plus qualifiés, pour ça d'ailleurs que le commerce mondial ne repart pas mieux partout"

    Pour revenir à la légitime défense, oui je suis convaincu qu'un expert (juriste) est mieux placé pour en parler !

    Pour le reste, les pensées philosophiques ne sauveront pas le monde, alors oui faisons de notre mieux et préparons nous, car la réalité pourrait nous rattraper plus vite qu'on ne le pense...

    Cordialement

    THierry

    RépondreSupprimer
  23. @ Thierry

    Vous pouvez continuer à vous préparer toute votre vie, il n'est pas dit non plus que toute vos années de préparation vous permettront en toute assurance d'y échapper, y avez-vous déjà penser, sans vous paraître non plus trop ceci ou cela dans mes autres interrogations à ce sujet.

    Vous savez les pensées philosophiques ou pas ne sont pas toute bonnes à mettre au rebus, quelle est donc cette folle tendance mondiale, commune, actuelle, à vouloir constamment trier les êtres et les objets pour paraît-il toujours plus d'efficacité, hélas le manque de considération envers les choses, la nature nous rattrapera toujours tôt ou tard, il est vrai que les seules pensées contre-philosophiques du moment n'arrangent pas toujours mieux les gens du moment.

    Comment mieux se défendre de nos jours, c'est sur les experts seront toujours mieux placés pour nous en parler surtout le moment venu, c'est com pour tant de choses oui laissons toujours les gens bien placés nous faire la leçon des choses et de vie.

    Et si le monde n'était en fait qu'une très grande pièce de théatre, qu'une très grande tragédie grecque, c'est sur et certain les gens importants et experts sont quand même beaucoup mieux placés que vous et moi pour nous parler de la réalité.

    RépondreSupprimer
  24. @ NOE

    En toute franchise vos prposos se rapprochent étrangement de ma façon de penser...

    Et je n'ai pas la prétention de croire que je m'en sortirais mieux que d'autre !

    Amicalement

    THierry

    RépondreSupprimer
  25. Anonyme >"un homme a aspergé d'essence femme et enfant et voulait mettre le feu, le mari s'est levé a immobilisé l'individu ce qui a provoqué la mort de celui-ci et bien le mari s'est pris une peine de prison"

    Je me souviens de cette histoire; ça ne s'est pas exactement passé comme ça de mémoire.

    L'aggresseur était un ancien élève du père de la famille agressé (prof de philo je crois). Mentalement perturbé, reconnu comme ayant des antécédents pyromanes, et en plus ce soir là sous l'emprise de l'alcool, il a pénétré par effraction chez le prof, les menaçant d'un pistolet, il a ligoté la mère et la fille, les a recouvert d'essence, et s'apprêtait à faire de même pour le prof, si ce n'est que la femme a eu le bon réflexe de faire chuter l'agresseur avec ses jambes (de mémoire). Le prof en a alors profité pour ceinturer l'agresseur au niveau de la poitrine pour le retenir, pendant que la femme et la fille se dégageaient et appelaient la police.

    Quand la police est arrivée, l'homme était mort; vraisemblablement d'une crise cardiaque provoquée par la forte contrainte sur sa cage thoracique ainsi que l'alcool qu'il avait ingurgité.

    Le prof a été mis en examen pendant plus d'un an (avec la célèbre efficacité de la justice Française...), mais à mon souvenir il n'a pas fait de prison.

    Ceci dit, il a quand même fini par déménager, pour fuir ce douloureux souvenir ainsi que l'impression que lui donnaient les regards des autres, malgré leur soutien.

    Ceci dit, la loi Française n'est pas étrangère aux interprétations bidons de la légitime défense par les tribunaux;
    Pour exemple, une vieille femme qui a refermé la porte sur un agresseur tentant d'entrer chez elle, lui brisant quelques phalanges, s'est vu condamnée à de lourds dommages et intérêts envers l'agresseur.
    Autre exemple, un homme, qui avait laissé sa voiture garée dans la rue, s'est vu condamner après qu'un cambrioleur aie tenté de forcer son véhicule en brisant la vitre. L'alarme étant mal réglée, elle a abîmé le tympan du voleur.

    Tout ça pour dire que nous sommes dans un pays où la légitime défense est quasi-inexistante; repousser un agresseur armé, le faire tomber et qu'il se démette l'épaule vous fera condamner à coup presque sur (du déjà vu également).

    RépondreSupprimer
  26. Concernant les armes à poudre noire; soit, leur détention est nettement moins contraignante aux yeux de la loi que les armes de 7ème, 4ème et 1ère catégorie; seulement, leur efficacité en terme d'arme de défense est, pour moi, quasi nulle;
    bien que pouvant être puissantes, le temps de chargement est énorme. Je doute que laisser une dose de poudre et une balle dans la chambre du pistolet pour pouvoir s'en servir rapidement en cas de besoin soit effectif; la poudre est très sensible à l'humidité, les amorces peuvent déconner... Etc. Sans parler du stockage de la poudre, qui doit amener à être très prudent.

    Points positifs des armes à poudre noire;
    - Peut être puissante selon le calibre
    - Un certain charme en stand de tir
    - Moins difficile de s'en procurer
    - Coût à l'achat raisonnable
    - Beaucoup plus précis que ce que l'on pourrait imaginer au premier abord.

    Points négatifs;
    - Temps de rechargement énorme
    - Entretien (nettoyer après chaque usage en stand)
    - Prix des balles et de la poudre
    - Stockage de la poudre
    - Connaissances obligatoires pour bien connaître les dosages effectifs
    - Pas très impressionnant pour décourager l'agresseur
    - Beaucoup de fumée, qui empêche une visée précise lors d'un éventuel 2ème coup (pour peu que l'arme puisse en tirer plusieurs, revolver, double canon, etc.).

    En somme, beaucoup de points négatifs. Ceci dit, j'encourage à tout ceux qui tirent en stand à essayer d'y faire une initiation à l'arme à poudre noire; c'est très instructif, voir passionnant.


    Pour tout ceux qui veulent "protéger leurs biens avec une arme", n'oubliez pas que le principal c'est vous et votre famille; la stratégie énoncée par VolWest il y a quelques temps me semble pour le coup la meilleure; ne pas chercher l'affrontement, se replier, armé, dans un périmètre de sécurité défini à l'avance, appeler la police en décrivant ce qu'il se passe, et le fait que l'on soit armé, et ne rien tenter de dangereux, pour vous ou pour l'agresseur, tant que vous et votre famille n'êtes pas directement mis en danger (= franchissement de la zone de sécurité malgré les mises en gardes).

    RépondreSupprimer
  27. "Et je n'ai pas la prétention de croire que je m'en sortirais mieux que d'autre !"

    Sage pensée je suis un peu comme vous,

    Vous savez dans ce monde on y est pas toujours inciter à se le dire, faut souvent performer, aller vite, l'empressement du monde com Bear Grylls par exemple, aussi sympathique soit-il comme personnage qui n'en donne pas toujours non plus le meilleur exemple de survie et de sage conduite sur le terrain. Quelle santé j'ai souvent très peur pour lui, aussi habile soit-il à l'image car à force d'en avoir souvent la prétention de mieux franchir les obstacles avec rapidité et chance, comme pareillement avec les premiers décideurs mondiaux du moment, l'accident plus grave et planétaire finira de toutes façons par arriver tôt ou tard.

    Aujourd'hui vous en avez moins la prétention, sans doute parce que vous vous êtes également aperçu d'autre chose sur le terrain, dans les villes, comment par exemple arriver à pouvoir immobiliser intégralement un individu sur place, ouais pas toujours évident pour le simple citoyen lambad, oui la survie dans un tel monde ce n'est peut-être pas tant non plus toujours une question d'empressement ou de moyens matériels.

    Je rester à votre écoute, j'ai encore tellement de choses à apprendre, en vous souhaitant pareillement bonne chance.

    Amicalement.

    RépondreSupprimer
  28. @ Kofein

    " la stratégie énoncée par VolWest il y a quelques temps me semble pour le coup la meilleure; ne pas chercher l'affrontement, se replier, armé, dans un périmètre de sécurité défini à l'avance."

    Je le pense aussi mais parfois certains lieux et certaines maisons s'y prétent beaucoup moins pour mieux établir un paramètre de sécurité, voire même de replis, en cas de surnombre de zombis affamés, 3 scénarios possibles.

    1) 1 seule personne rentre dans votre maison
    2) 3 individus zélés rentrent dans votre maison
    3) 10 individus bloquent la plupart des issues et vous coupe en prime le téléphone.

    Hélas les 10 individus s'en prennent souvent aux gens les moins préparés, c'est souvent plus facile à travers le nombre de s'en prendre aux biens d'autrui.

    RépondreSupprimer
  29. NOE> Bien sur, tout est adaptable!
    Ne serais-ce que la technique de sécurité; dans mon cas, elle n'est pas applicable (je vis dans un 1 pièce 20m² quand je ne suis pas chez ma demoiselle).

    Je pense que ce qui fera la différence dans les cas que tu indiques, c'est la préparation, l'équipement, et la capacité à correctement évaluer l'ampleur du danger afin d'y répondre de la manière la plus adéquate possible.

    La plupart des cambrioleurs (groupes de 2 ou 3) prennent la fuite s'ils sont surpris (je parle d'expérience, dans mes années bêtes il m'est arrivé d'en courser avec une batte).

    Les attaques en grand nombre (ton cas N°3) sont rares; un tel groupe est tout sauf discret.
    A moins qu'il s'agisse d'un règlement de compte, ou d'une crise nationale durant laquelle ta maison et ton matos attirent la convoitise, les chances de se retrouver à tenir le siège contre une dizaine d'hommes bien organisés sont relativement minces. Du moins, c'est mon avis :)

    RépondreSupprimer
  30. Pour essayer de faire recoller un peu ce débat à la réalité, voici un extrait des résultats d'une étude sur plus de 2 100 cambriolages
    tentés ou réussis, considérée
    comme représentative des atteintes de
    ce type ayant eu lieu de 2005 à 2009.


    Ce qui peut être représenté par
    défaut comme étant un cambriolage de
    la résidence principale, c’est-à-dire un
    vol avec effraction (porte ou fenêtre
    forcée) dans le logement, est en fait un
    cas minoritaire des atteintes décrites
    par les ménages. En effet, en proportion,
    ces cambriolages avec vol dans le
    logement en représentent un peu plus
    du tiers (35,4 %). Il arrive, dans 15,5 %
    des cas, qu’un vol ait lieu dans la
    résidence principale mais pas dans
    le logement, par exemple dans la cave,
    le garage ou le jardin entourant le
    logement.
    Il se peut aussi que l’atteinte ne se
    termine pas par un vol et soit appelée
    « tentative ». Il apparaît que les ménages
    ont subi presque autant de cambriolages
    avec vols que de tentatives
    puisque 49,1 % des atteintes décrites
    par les ménages victimes n’ont pas
    été suivies d’un vol. En l’absence de
    vol, le ménage peut avoir subi un
    préjudice matériel sous la forme de
    destructions ou de dégradations de
    biens. Cela concerne un peu moins
    de 24 % des atteintes décrites. On
    découvre que sur 100 cambriolages
    de la résidence principale et tentative,
    plus du quart sont, en fait, des
    tentatives sans préjudice matériel.
    L’absence de préjudice matériel peut
    s’expliquer par le contexte dans lequel
    s’est déroulé le cambriolage. Dans 65 %
    des atteintes écrites, personne n’était
    présent dans le logement. Cette proportion
    dépasse 82 % pour les cambriolages
    avec vol dans le logement tandis
    qu’elle est inférieure à 50 % pour les
    tentatives sans préjudice matériel.
    Cette différence indique qu’une condition
    pour qu’un cambriolage soit suivi
    de vol est un logement vide. Les cas
    de confrontation, ne serait-ce qu’à
    distance, entre une personne du ménage
    et un cambrioleur sont peu fréquents
    (16,6 % des atteintes décrites) et ceux
    de confrontations avec menaces ou
    violences sont très rares (1,1 %).

    RépondreSupprimer
  31. Oups, mon commentaire est parti sans la fin...

    Donc, même si les chiffres tendent à augmenter au fil des ans, le risque de confrontation physique, bien qu'existant, est relativement faible.

    La protection passive des biens et des personnes est peut-être à étudier en priorité...

    Amarok.

    RépondreSupprimer
  32. Anonyme> Parfaitement d'accord!
    Ce qui me parait dangereux, physiquement et légalement, c'est la défense active des biens; déjà qu'en France on a à peine le droit de faire de la défense active de sa personne, celle des biens c'est encore pire...

    RépondreSupprimer
  33. La 1ère chose que l'on vous apprend dans les cours de krav maga c'est qu'en cas d'affrontement il faut fuir

    RépondreSupprimer
  34. Merci pour cette précision sur les chiffres réels (et non fantasmés)au sujet des cambriolages et des atteintes aux personnes (et non pas les atteintes aux biens).

    D'où ma conclusion, ce n'est peut être pas la peine de transformer son logement en camp retranché avec une armurerie complète...

    Il y a quelque chose dont ne parle jamais les adeptes de la libre circulation des armes à feu, c'est le nombre de balles perdues (ainsi que le nombre de victimes qu'elles font). Car le plus risqué ce n'est pas de se faire agresser par un individu armé, mais bien de se prendre une balle perdue lors d'un règlement de compte.

    Le fameux : " pas de bol, j'étais pas là au bon endroit au bon moment".

    Lors d'une fusillade le nombre de balles qui touchent leur cible par rapport au nombre de balles perdues est tout simplement ridicule...

    RépondreSupprimer
  35. Des mecs du stand de tir que je fréquente avaient une anecdote assez amusante sur le sujet;
    Grosso modo, pendant la guerre en Irak, les troupes américaines dépensaient environ le poids d'un homme en munition pour en abattre un.

    J'ignore la véracité de cette affirmation mais vu que la tendance américaine (et de la plupart des autres armées) en temps de guerre n'est pas portée vers l'économie de munitions, cela ne me surprendrais guerre. :)

    Ceci dit, lutter contre les balles perdues n'est pas évident!
    A part les gilets pare balle (pas fiable à 100%, onéreux, parfois peu discret, ne protège pas les membres et la tête, n'empêche pas d'être stoppé en pleine course par une balle) et l'évacuation de la zone, je vois peu de moyens d'y échapper. :/

    RépondreSupprimer
  36. @Kofein :

    D'où je pense que l'interdiction du port d'arme ainsi que l'interdiction de transporter une arme est une bonne chose.

    Car même si, comme le dit volwest, les armes à feu sont présentes dans les sociétés où il est interdit de posséder, porter et transporter une arme. Elles sont cachés et donc difficilement accessibles...

    Ce qui fait que la plupart des gens (en dehors des gangsters) n'ont jamais d'armes avec eux en temps "normal"(ce qui est le cas la plupart du temps dans nos sociétés). Ce n'est quand même pas tous les jours que notre société s'effondre et que les forces de l'ordre ne contrôlent plus la situation.

    Comme les gens n'ont pas d'armes avec eux, ben ils ne les utilisent pas. D'où une limitation du nombre de balles perdues (qui je le rappelle sont bien plus dangereuses car plus nombreuses que les balles qui touchent leur cible). D'où une société dans laquelle il est au final plus sur de vivre.

    Je ne dis pas que si un jour nos sociétés s'effondrent, il ne faudra s'armer. Je pense même, malheureusement, que ce sera la première des priorités. Mais ce n'est pas forcément une bonne idée que d'armer tus le monde au quotidien, "au cas où la société s'effondre demain".

    C'est mon opinion et elle vaut ce qu'elle vaut...

    RépondreSupprimer
  37. @ Kofein

    " La plupart des cambrioleurs (groupes de 2 ou 3) prennent la fuite s'ils sont surpris ".

    C'est bon à savoir je ne le savais pas, mais dans l'éventualité d'un effondrement total ou progressif du commerce mondial, je m'interroge c'est pourquoi je me reposerais pas intégralement sur les seules statistiques du moment et dans une société qui fonctionne plus ou moins bancalement.

    Il est bien évident qu'un individu ou une famille mieux préparée sera plus en mesure de garder le sang froid et de s'adapter le moment venu, déstabilisant par conséquent les divers cambrioleurs, on se comprend.

    " Les attaques en grand nombre (ton cas N°3) sont rares; un tel groupe est tout sauf discret."

    Oui c'est sur tant mieux d'ailleurs, en fait je pense surtout aux phénomènes de bande, de groupe surtout dans l'effondrement global d'un tel monde, ce genre de situation ne doit pas non plus être écartée, mais bien aussi envisagée envers dans les plus beaux quartiers, genre Neuilly sur Seine et compagnie quand bien même cela ne ressortirait pas encore selon les dernières statistiques officielles sur les cambriolages.

    Enfin nous nous comprenons c'est l'essentiel, il est vrai que les bandes s'en prennent souvent d'abord aux grands magasins et autres petits étalages, mais après comment les choses évolueront pour les gens plus vindicatifs remontés envers les possédants ? Mais bon vous avez raison, faut pas trop non plus extrapoler le pire scénario, c'est déjà assez grave comme ça partout surtout dans certaines banlieues, qu'en sera-t-il alors demain ? Mais peut-être en effet que je fantasme trop à ce sujet, quoi que j'essaie quand même de temps en temps de ne pas trop regarder certains films.

    C'est bien plus mon ex qui était comme ça, films de vampires et de sang, etc...

    RépondreSupprimer
  38. NOE> C'est la raison pour laquelle j'ai précisé "A moins qu'il s'agisse d'un règlement de compte, ou d'une crise nationale durant laquelle ta maison et ton matos attirent la convoitise" ;)

    Dans un contexte de survie (pour ne pas dire post-apocalyptique), tout change, nos comportements, nos habitudes et nos connaissances aussi!

    Tout dépendra de l'ampleur du désastre et de l'impact psychologique/économique qu'il représentera.

    RépondreSupprimer
  39. @ Kofein

    "Tout dépendra de l'ampleur du désastre et de l'impact psychologique/économique qu'il représentera."

    J'y vois déjà un très grand désastre moral au présent alors imaginez la suite ?

    Il y a quelque temps je pensais être beaucoup plus solide que cela, mais au fur et à mesure que la crise prend de l'ampleur, de l'amplitude
    je me rends compte peu à peu qu'il n'est pas non plus certain que je puisse en réchapper sur la durée, j'aurais au moins fait de mon mieux avec les modestes moyens du bord.

    L'impact psychologique se révélera sans doute bien plus douloureux et inattendu pour ceux qui en veulent bien plus à perdre vers les abîmes.

    RépondreSupprimer
  40. Amis lecteurs, Mad Max est un "troll" (vu aussi sur Boursorama), et vous savez ce que l'on dit ? Don't feed the troll. Merci de votre compréhension ;-)

    Vous résonnez tous en situation normale, business as usual. Pensez plutôt effondrement économique à l'Argentine, disparition de la classe moyenne occidentale et augmentation de la misère, du crime, des drogués, des alcooliques etc.
    D'où le besoin d'être "outillé" à l'avance.

    RépondreSupprimer
  41. NOE> Je suis parfaitement d'accord, aucun doute là dessus; tout se précipite actuellement et c'est loin de s'arranger.

    Ceci dit, je pense que tant que ce ne sera pas le "vrai bordel" (terme très subjectif, je le reconnais:) ), les situations du type groupe de 10 personnes qui s'organisent pour attaquer le domicile devraient rester extrêmement rare.
    C'est là que le survivaliste doit s'adapter pour doser la réponse à l'attaque... Pas évident, mais fondamental :/

    Loup Espiègle> C'est vrai qu'on résonne également (j'insiste sur également :) ) en terme de situation normale.
    Mais il ne faut pas oublier un point important; la situation de survie n'est pas propre à un évènement, ou à l'augmentation de la criminalité; la situation de survie peut survenir à n'importe quel moment; même en contexte classique.
    On se promène dans la rue, on se fait agresser: situation de survie.
    On se paume dans une rando: idem.
    On perd son job et on se retrouve chômeur en fin de droit: pareil.

    Comme quoi, autant il est important de se protéger des évènements exceptionnels, autant il ne faut pas négliger pour autant les situations de survie personnelles, qui peuvent surgir à n'importe quel moment, même en cas de situation normale :)

    (Au final, je débat avec NOE et Loup Espiègle mais je pense qu'on a à peu près les mêmes idées :) )

    RépondreSupprimer
  42. @ Kofein

    Avant même que cela devienne le grand bordel généralisé, que le prochain Conflit Mondial se déclenche dans l'atome ou pas, les premiers émeutiers de la faim, de la soif, s'en iront bien plus faire leurs courses dans les beaux quartiers, c'est là que l'homme ou la femme de bon sens devra aussi appprendre à vivre un peu
    dans le lâcher prise du matériel, c'est-à-dire sans trop non plus d'armes ni trop de bagages derrière soi pour se déplacer plus vite. Pas non plus évident de penser l'impensable, l'inattendu, l'impondérable, dans un monde et une société qui veut toujours contrôler et ramener les événéments à soi et cela
    jusqu'au bout, on ne peut toujours se protéger des événements exceptionnels ou pas, autant il ne faudrait pas toujours vivre non plus dans la même conception savante ou de survie que se font souvent les gens du moment.

    Si ça se trouve les premiers cartésiens aujourd'hui en matière d'assuranve vie matérialiste, survivaliste, boites de conserves, etc, n'en feront pas plus les fiers demain.

    Je suis persuadé, je suis convaincu qu'on aurait pas du tout poussé autant de monde à ne vivre principalement que pour le boire et manger, que pour le commerce, oui puissions-nous toujours en avoir la possibilité de pouvoir mieux doser les réponses face à une plus grande bande d'émeutiers, personnellement je ne consulte pas plus les gens ayant une tendance trop cartésienne et chiffon rouge d'abord en tête.

    Ca fait d'ailleurs pas toujours mieux filter l'eau et la survie en toute modestie.

    RépondreSupprimer
  43. Deux petits ajouts.

    Premièrement celui le plus à même de parler de légitime défense est celui qui sort de l'affrontement vivant. A celui là on lui demandera si, à 2h du mat', la tête dans le c** et avec le stress d'avoir cru la dernière heure des membres de sa famille arrivée, il aura choisi à mettre une sirène, prévenir, attaquer à mains nues, se rendre compte que l'adversaire est plus fort ou mieux armé, battre en retraites, aller prendre la bombe au poivre, puis une arme à feu, revenir, tirer ... ;)

    Deuxièmement méfiez vous comme de la peste de la justice. Ca vous fera une belle jambe de savoir que la jurisprudence vous donne raison si vous êtes placé en détention préventive pour faire plaisir à un lobby quelconque, que le juge du premier ressort vous condamne, tout ça pour faire appel ou vous pouvoir en cassation et avoir gain de cause (et sortir de détention) X années plus tard. Connaître la théorie juridique c'est un bon début mais pas un fin en soit.

    Mais il y a pire que la justice, il y a le risque de mort pour soit même et sa famille sans qu'on ait levé le petit doigt par peur des complications judiciaires.

    Devant des options aussi difficiles, chacun doit faire son choix en son ame et conscience.

    RépondreSupprimer
  44. Défendre sa famille est normal, surtout si on a fait l'effort d'avoir des enfants et vouloir leur assurer un avenir. Ceci dit mefiez-vous de la police et des milices...

    RépondreSupprimer
  45. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.