samedi 15 octobre 2011

Le budget du survivaliste.







Bonjour Volwest,

Je viens de lire ton dernier billet sur le couteau pliant Cold Steel Spartan et j'ai apprécié ta sincérité quant à son utilisation.
J'ai noté que tu penses que ce couteau : robuste, bonne prise en main mais de grande taille et peu adapté à la vie urbaine parisienne.
Aussi, tu parles de la FENIX LD10 comme moyen de défense et tu indiques que le prix de ce matériel est de l'ordre de 50$ (soit env. 40€).

Le hic, c'est qu'ici c'est beaucoup plus cher : pour cette lampe il faut compter dans les 50€. Et si on va plus loin, on voit que tout ce qui vient de chez toi est en gros 30% plus cher. Du coup, lorsque l'on met bout à bout l'ensemble du matériel que l'on doit/devrait avoir cela a un coût important.

Ceci amène mon sujet : le budget du survivaliste.

Je me pose des questions sur le budget survivaliste, combien ça coûte, que dois je acheter en 1er ?
  - quel budget cela représente t il réellement (même si la sécurité de sa famille n'a pas de prix, cela peut être une difficulté pour son budget) ?

  - Que dois je acheter en 1er pour ?

      - Intérieur de la maison (protection, alimentation ...)
      - Le matériel EDC/BOB
      - Le matériel extérieur (réserve d'eau, culture permanente)
      - Les armes

Je sais que le sujet est vaste, mais en cette période troublée (crise financière) cela devrait être abordé.

Merci pour ton écoute
Jean-Marie


-----------------------------------------------------------


Salut Jean-Marie,
Vaste sujet en effet...

En 1999, une grande partie du peuple américain a succombé a une panique généralisée. Que cette panique eut été fondée ou non, médiatisée ou non, dramatisée ou non, la plupart des citoyens se sont littéralement jetés sur la marchandise "survivaliste", espérant ainsi pouvoir gérer et survivre le passage a l'an 2000.




Bouffe lyophilisé, masques a gaz, matériel de premiers soins, bidons d'eau, duct tape, bâches et groupes électrogènes… étaient introuvables ou hors de prix en décembre 1999.

Ce phénomène d'urgence quant a la préparation ressurgit d'ailleurs régulièrement; une tempête de neige assez importante dans l'Est des USA, et en quelques heures c'est la totalité des supermarchés qui se vident…une pénurie d'essence aux pompes, et soudainement c'est la course au stockage.




La préparation, et plus globalement le survivalisme, est donc pour le collectif quelque chose qui a du sens, mais seulement a la dernière minute, quand l'événement parait inévitable.
Qui ne voudrait pas avoir chez lui, a l'annonce d'énormes inondations et d'un effondrement des systèmes de support telle que la Nouvelle Orleans l'a subit en 2005, un matériel pouvant limiter notre exposition aux dangers, et donc influencer notre survie !


Le problème avec cette méthode "de la dernière minute", est qu'elle ne nous offre qu'une préparation spécialisée, et souvent inadaptée a d'autres éventualités. Dans le cadre du Y2K, qui n'a bien sur jamais eu lieu, ces survivalistes de la dernière minute ce sont retrouvés a maudire leurs investissements.

Pour mes camarades et moi même, Janvier 2000 aura été un mois formidable pour s'accaparer, a des prix dérisoires, une multitude de systèmes et de matériel. 
Les masques a gaz vendus a plus de 150$ en décembre, étaient bradés a 30$ en Janvier ! Des caisses entières de MREs pouvaient être obtenues sur ebay pour 10$, soit 40 centimes le repas !

Le fait est, que s'investir dans la préparation est une chose qui prend du temps. Financièrement, il me parait évident que seuls les plus aisés pourront entreprendre une préparation complète et adaptée du jour au lendemain, tant la nature du matériel qui nous préoccupe est parfois de montants totalement abstraits.

Acheter 10 000 munitions de .223, un groupe électrogène au gaz naturel ou encore une panoplie de panneaux solaires suffisamment importante pour devenir indépendant de nos réseaux électriques, n'est tout simplement pas a la portée de tous…si en plus nos vies familiales imposent certaines réalités telles que le prêt sur la maison, les factures de téléphones, le budget nourriture ou encore le crédit de la voiture et l'essence qui va avec, il devient difficile de rationaliser la dépense de 4000$ en munitions !


Proposer un chiffre associé a la préparation, est alors impossible tant notre environnement, notre situation familiale, notre pouvoir d'achat ou encore la densité d'indépendance que nous voulons atteindre est changeante et personnelle.
Certains individus auront un budget total de 50$, et d'autre de plus d'un million !

Quel que soit notre pouvoir d'achat, notre situation familiale ou notre désire d'indépendance, il me parait important de ne pas succomber au phénomène Y2K, c'est a dire de succomber a une panique ou une urgence infondée et douteuse, nous amenant inévitablement a une gestion maladroite de notre budget survivaliste.

Une préparation raisonnée et établie sur un plan personnalisé, me parait donc être une approche financière de la prévoyance qui a du sens. Notre plan devrait refléter une gestion du risque adaptée a nos besoins, mais aussi et peut être surtout, refléter nos réalités économiques.

Nous plonger dans une situation financière instable (c'est a dire accumuler des dettes), sous prétexte que la fin du monde tel que nous le connaissons est inévitable et qu'il est urgent de nous préparer a la survie, est tout simplement inacceptable.





La première chose qu'il nous faut explorer est la probabilité.
S'équiper en matériel nucléaire, biologique et chimique (combinaisons et systèmes respiratoires par exemple…) pourrait sembler être une priorité pour certains, mais la probabilité d'un événement de cette nature reste minime si nous comparons ces événements a la perte d'un emploi, a une coupure d'eau, aux accidents de la route, a l'inflation de nos ressources alimentaires, aux confrontations physiques ou aux incendies par exemple.

Le développement de notre préparation, devrait alors refléter ces probabilités et donc nous amener a cerner certaines priorités, et plus pertinemment personnaliser nos systèmes.
N'oublions pas non plus que la gestion du risque est de 5 sphères;
1- Personnelle.
2- Locale.
3- Régionale.
4- Nationale.
5- Globale.

La priorité d'une famille peut des lors être d'un déménagement par exemple, et le budget survivaliste uniquement orienté sur la sécurisation d'une position géographique précise pouvant minimiser notre exposition a certaines probabilités.
Cette démarche peut être pertinente si nous habitons a 1km d'une centrale nucléaire par exemple, si nous résidons dans un quartier a haut risque de troubles civils et d'une densité de population importante, ou encore si nous vivons dans une zone inondable.
Un déménagement, peut ici être une solution survivalistique totalement fondée.

Une autre famille découvrira que ses priorités doivent intégrées une organisation de l'eau, de la nourriture et de l'énergie pouvant accaparer la totalité du budget par la mise en place de cuves, de jardins et de systèmes énergétiques autonomes et durables…et une autre famille encore se pencher sur une préparation minimaliste et principalement tourné vers un événement de niveau vert, avec, entre autre, la mise en place de simples réserves d'eau et de nourriture de quelques jours.




Si nous nous basons maintenant sur une logistique du vital, tout en gardant a l'esprit certaines limitations budgétaires, il me parait des lors normal de nous pencher sur une préparation de l'essentiel.




Une famille typique n'aura qu'un budget extrêmement limité pour la préparation. La bonne nouvelle, c'est que la plupart de nos domiciles sont déjà de ressources plus ou moins adaptées a cet univers de l'essentiel, et une simple redistribution de 5E par semaine durant quelques mois devrait pouvoir sécuriser un minimum de ressources pour une autonomie familiale de 10 jours.



1- Le domicile.




Nos domiciles regorgent de ressources.
Pour la plupart d'entre nous, un simple inventaire devrait nous révéler certaines lacunes.

Si nous avons un ballon d'eau chaude, une bouteille d'eau de Javel pour moins de 5E est suffisante pour avoir une réserve d'eau potable au cas ou un événement de courte durée tel qu'une coupure d'eau ou une contamination des réseaux venait a menacer ce vital.

A raison de 4L d'eau potable par personne et par jour, une réserve de 160L pour une famille de 4 personnes devrait venir supporter notre ballon d'eau chaude, et peut être obtenue par le recyclage de nos bouteilles en plastiques, et le traitement par l'eau de Javel.

Le cout de cette autonomie en eau est donc minime, et pourtant ce geste est sans aucun doute des plus important aujourd'hui, et donc notre priorité.




Pour la nourriture, la plupart d'entre nous avons déjà dans nos placards une petite réserve de quelques jours. 5E par semaine, et si nous appliquons la méthode "photocopie" d'aliments consommés régulièrement, devrait nous voir atteindre une autonomie nutritionnelle de 10 jours en peu de temps.

La méthode "photocopie" est tout simplement l'achat en double des produits que nous consommons régulièrement. Si nous achetons un paquet de pâte par semaine, nous achetons maintenant 2 paquets de pâtes.
L'important ici, est de ne pas tomber dans le piège d'acheter des aliments qui ne font pas partit de nos habitudes alimentaires.
Acheter ce que nous mangeons régulièrement, et manger ce que nous achetons, est le meilleur moyen d'arriver a un stocke de nourriture adapté et personnalisé, tout en faisant des économies sur le long terme, puisque nous sommes capables ici de mettre en place une rotation de nos ressources alimentaires, et donc de minimiser la perte par exemple.




L'achat d'un réchaud de camping est primordial. Ce système est important, car il nous permet une autonomie énergétique des plus vitale. Pouvoir préparer notre nourriture et faire bouillir de l'eau indépendamment de nos systèmes de support est la base de nos besoins physiologiques.
Les magasins de seconde main ou les sites comme ebay sont parfait pour ce genre de matériel, et une autonomie énergétique de 10 jours devrait pouvoir être sécurisée pour moins de 20E.




Eclairage autonome, détecteurs de fumées a piles et extincteurs d'incendies, me semblent être les prochaines priorités, et le budget devra ici s'étaler sur plusieurs mois. 
Cet investissement, et si nous le comparons au cout de la perte totale de nos biens, est tout simplement ridicule.
Un extincteur ABC de 2L et de bonne qualité et un détecteur de fumée devrait couter dans les 40E.

En plus de moyens pouvant prévenir et réduire les probabilités ci-dessus, la construction d'une trousse de premiers soins est sans doute la prochaine étape.
Même si nous pouvons acheter une trousse de secours déjà toute faite pour quelques Euros, il me parait plus adapté d'en construire une par nous même. Cette personnalisation aura l'avantage de modeler la trousse aux besoins spécifiques de notre famille, et donc d'éviter l'achat de matériels qui ne nous servira sans doute jamais, ou encore un matériel déjà présent dans nos tiroirs comme une paire de ciseau par exemple.

Le budget pour ce système varie, la notre a été développée sur des mois, avec l'achat d'une pièce par semaine. Au final, il n'est pas rare de voir nos trousses de secours dépassées les 50E, mais cet investissement est tout a fait légitime, si nous considérons la probabilité de voir nos services d'urgences et de santés imploser (Japon, Katrina, Tunisie, Haiti…).




La dernière priorités est de l'argent même.
Non seulement nous devrions avoir un peu d'argent liquide a la maison, mais il serait peut être temps de diversifier nos portefeuilles.
Le montant est ici personnel, mais il devrait suffire a nous donner quelques jours d'avance au cas ou nos distributeurs de billets seraient affligés par une coupure de courant par exemple, ou encore nous offrir la possibilité de passer une ou deux nuits dans un hôtel, acheter de la nourriture ou louer une voiture.

En plus d'un peu de liquide a la maison, limiter l'impact de l'inflation me semble aujourd'hui pertinent. L'Argent métal est ici parfait, puisque contrairement a l'or il peut être sécurisé sur des montants tout a fait corrects, et de plus, nous ne nous soumettons pas a des risques de dévaluations importants.
Si tout le monde ne peu pas investir dans une once d'or a plus de 1000E, et au passage je refuse de payer ce prix, beaucoup seront capables de se construire une petite réserve d'Argent métal sous forme de pièces telles que les Hercule 50F par exemple.




Tout comme avec notre trousse de secours principale de niveau 2, notre argent métal a été sécurisé sur plusieurs années ! Souvent une pièce a la fois…
Au passage, une pièce en argent fait un excellent cadeau. Mes grands parents préféraient me donner une pièce en argent pour Noel qu'un jouet, et j'ai toujours trouvé ce geste fantastique.



2- Le matériel d'évacuation et l'EDC.




L'EDC étant un système modulaire et personnalisé, il peut être développé et amélioré dans le temps. Le pilier de l'EDC aujourd'hui reste notre portable. Si nous n'avons pas cet outil, certaines compagnies offrent des téléphones prépayés pouvant être intéressants, puisque nous ne sommes pas ici sur un forfait mensuel.

En plus du portable, un peu d'argent liquide me parait essentiel…encore une fois pour sécuriser un taxi ou toute autre commodité pouvant influencer notre cercle d'action immédiat. 

Apres le portable et un peu de liquide, nos EDC peuvent évoluer tranquillement, et intégrer des systèmes plus complexes comme une pince multifonctions par exemple, ou encore du matériel de défense personnelle comme une lampe tactique et une gazeuse ( outils devenant prioritaires en milieu urbains ).
Malheureusement, ces outils extrêmement performant et de qualité ne peuvent pas véritablement être substitués par des outils plus commun et donc meilleur marché…encore qu'une simple pince a 5E dans une quincaillerie est capable de faire des miracles et rivaliser avec nos pinces multifonctions.




Le sac d'évacuation devrait être un condensé des ressources du domicile; eau, énergie, régulation de la température, nourriture et premiers soins…mais aussi un kit administratif, malheureusement souvent délaissé par la machine survivaliste.




La aussi le budget est capable d'atteindre des sommes pouvant paraitre exorbitantes. Le sac a dos peu, a lui tout seul, nous couter plus de 200E !
Si nous ajoutons un système de filtration et une gamelle en titane par exemple, le sac d'évacuation devient un trou noir budgétaire.

Notre solution pour la construction de nos sacs d'évacuation aura été de marier la préparation a nos loisirs. Puisque nous sommes campeurs, nous avons réorienté notre matériel de camping a nos sacs d'évacuation.
Ce détournement de fond n'a donc eu qu'un impact limité sur notre budget survivaliste, puisque quoi qu'il arrive nous utilisions déjà la plupart des systèmes pour nos sorties dans la verte.

Adapter un matériel déjà présent est important, et devrait limiter la casse.

Pour un sac d'évacuation plus souple avec notre budget, voici un article qui devrait t'intéresser; 



3- Le matériel extérieur.




Encore une fois il est difficile de déposer un montant sur cette sphère, tant les paramètres et les situations de chacun sont différentes.
Un jardin surélevé de quelques mètres carrés et la mise en place d'un système de récupération des eaux de pluie de 200L peut être sécurisé pour moins de 100E pour ceux la qui ont la chance de posséder un bout de terre…bout de terre qui au passage, et puisque nous parlons de finances, est dit de "premier ordre".

Un systèmes de récupération des eaux de pluie souterrain de 10 000L, des panneaux solaires, une éolienne et quelques chèvres auront bien sur un impact financier autre…mais pour 100E nous pouvons obtenir un système "jardin" pouvant influencer la totalité de notre budget.

Ma priorité serait l'installation d'un système de récupération des eaux de 200L, et la mise en place de jardins surélevés.
Les économies faites sur la nourriture et l'eau peuvent alors être redistribuées sur d'autres systèmes.




Si l'environnement le permet, un petit poulailler serait ma deuxième priorité, tant ce système est d'un rendement énergétique exceptionnel.

Ma troisième priorité serait de planter des espèces pérennes et productives indépendantes du jardin potager comme des arbres fruitiers par exemple. Un pommier, un cerisier et des poiriers, sont des investissements tangibles, et capables d'une contribution économique et nutritionnelle importantes, et ceci sur plusieurs générations.

N'oublions pas non plus certains buissons (groseilles, mures…), qui peuvent, si nous les utilisons intelligemment, influencer nos besoins physiologiques, mais aussi servir de système de défense passif autour de la maison.



4- Les armes.




Essentiellement, nous parlons ici d'un système polyvalent, bon marché et simple d'utilisation.
La priorité ici devrait être une carabine en .22LR et au minimum 1000 munitions.

L'avantage du .22LR est sa popularité, et donc sa vaste présence dans le monde entier, sa fiabilité; le .22LR est un système stable, son prix; un système en .22LR avec 1000 munitions devrait être sécurisé pour moins de 350$, et bien sur sa polyvalence; nous pouvons chasser et défendre, et ceci quel que soit notre âge ou notre gabarit.

Tout le monde devrait avoir une .22LR !
Une bonne Savage Stevens aux alentours des 300E par exemple, est un système qui s'adapte parfaitement a nos budgets et a la famille toute entière.




La deuxième priorité devrait être une arme de poing.
Le calibre est a débattre, même si pour moi le 9mm est une solution parfaitement adaptée a nos pays respectifs.
Le choix est difficile et l'investissement plutôt contraignant, mais le Glock 19 reste pour moi l'outil pilier de ce système.
Un G19 coute 500$ par chez moi, et 500 munitions devraient venir compléter l'équipement de nettoyage, au minimum 10 chargeurs et un bon holster.




Cout total du système ?
On frôle les 1000$. 
Au passage, n'achetez pas les Glock "génération 4". Restez sur la "génération 3".


La troisième priorité doit être d'un fusil de chasse en calibre 12. Même si je préfère le calibre 20, le 12 est tellement plus répandu, que la facilitée d'obtention des munitions fait pencher la balance en sa faveur.
500 munitions plus le fusil ne devrait pas dépasser les 500$.







69 commentaires:

  1. Après pour la lampe de Fenix L10 est commercialisée en France sous la marque Ledwave outdoor avec la référence MK10 à un prix de moins de 40 euros (chez USMC Pro entre autre)...tout n'est pas perdu ;-)

    RépondreSupprimer
  2. négatif, ghostrider, ledware , ce n'est pas fenix, c'est un concurrent. Ca se ressemble, mais ce n'est pas la même marque.

    RépondreSupprimer
  3. S une catastrophe arrive dans mon pays et que je dois survire et défendre ma famille face à des gens armés et est ce que je peux tuer un homme avec un 22Lr ? Ou le fusil de chasse est une meilleure solution ? a+

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    au fait pourquoi pas la gén 4 pour le glock?
    Merci.

    RépondreSupprimer
  5. Salut,

    Anonyme,
    Le .22LR a déjà fait tomber un éléphant!
    Le MOSSAD, groupe d'intervention Israélien, mais aussi les SEALs, groupe d'intervention américain, utilisent le .22LR pour certaines missions.
    Donc oui, le .22LR est une arme a feu capable de tuer un homme.

    Le fusil de chasse n'est pas une meilleur solution…c'est un système différent. Dans certaines situations il est plus adapté que le .22LR, et dans d'autres il l'est moins. C'est pour cette raison que nous avons les deux!

    Luigi,
    Glock a fait l'erreur avec le GEN4 de changer quelque chose qui marchait très bien. Le résultat est que beaucoup de ces systèmes ont été renvoyé, pour cause de problèmes en rapport avec la fiabilité.
    Un Glock qui a des problèmes n'est plus un Glock.

    a+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que maintenant ça serai bien de rectifier le tir et dire que maintenant un Glock 19 Gen 4 est tout suddi fiable si ce n est plus qu un 3 non??

      Supprimer
  6. @ GEGE: Mea Culpa! Mais quand meme faut bien admettre que ces deux modèles sont extremement semblables... bref on s'agit de s'adapter au mieux à son environnement (ici commercial). N'est ce pas notre but à tous?

    RépondreSupprimer
  7. exact. Les deux modèles se valent. L'un est moins cher.
    Un éléphant à la 22? Toucher dans l'oeil alors....

    RépondreSupprimer
  8. Pour ceux qui sont frileux quand à l'achat d'un réchaud (quel jeu de mot! :) ):

    http://le-projet-olduvai.kanak.fr/t4426-bricolage-rechaud-de-fortune?highlight=r%E9chaud

    Un petit réchaud de fortune qui peut faire l'affaire de temps à autre.

    Concernant les armes 22LR, on peut se procurer une carabine JW25 (Norinco), soit une réplique de la K98, pour environ 200€. Attention cependant, avec Norinco, c'est le jeu de la roulette; soit vous tombez sur une excellente carabine, soit sur une de mauvaise qualité. Dans ce cas, les membres de votre club de tir pourront vous aider à corriger les optiques et éventuellement à changer la crosse (parfois trop légère pour permettre une bonne précision).
    Attention bis: C'est une carabine à rechargement manuel; se procurer ce type de carabine est plus aisé que le semi automatique, mais réduise son efficacité en terme d'arme de défense.

    A noter qu'en France, les armes coûtent beaucoup plus cher qu'aux USA.
    Le fameux G19, par exemple, coûte 600€ en général.
    Et comme il s'agit d'une arme de catégorie 1:
    "soumis a déclaration, envoi de copie de pièce d'identité et licence de tir en cours de validité et (original) autorisation de détention et d'acquisition d'arme"
    (Autorisation qui nécessite de procéder à 3 tirs surveillés en clubs de tirs, avec évaluation, etc, tous espacés de 2 mois)

    RépondreSupprimer
  9. POUR LES FRANCAIS QUI SONT UN PEU EN MANQUE D'ARGENT , VOUS POUVEZ AUSSI VOUS RABATTRE SUR LES ARMES D'OCCASION
    C'EST PAS DU GLOCK MAIS CA PEUT QUAND MEME FAIRE L'AFFAIRE

    RépondreSupprimer
  10. Par rapport à la 22lr, on peut trouver des toz et des savages stevens plus ou moins au même prix que les Norinco, la qualité en plus...

    RépondreSupprimer
  11. Flex> Ça peut m'intéresser, je suis toujours à l’affût d'une bonne carabine! La norinco que l'on me prête au stand est excellente (Et en tant qu'ancien tireur au pistolet 25m, la visée ouverte me séduit encore et toujours. Sa taille très réduite m'attire aussi), ce qui me pousse à envisager son achat. Ma seule condition à l'achat de la carabine est qu'elle me serve également pour mon loisir (le TAR, tir aux armes réglementaires).

    Je crois que parmi les TOZ seules les 8.1 sont admises, mais je peux me tromper! Par contre, pas faciles à trouver :/ . Jusqu'ici j'ai surtout tiré à la JW25 et à la MAS45.

    J'attends tes lumières :)

    PS: Au passage, j'ai acheté la LD10, très efficace et compacte, maintenant elle ne quitte plus sa sacoche de tous les jours!

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour à tous,

    Merci pour cet article, Volfwest, qui est cruellement d'actualité en ce qui me concerne.

    La partie "armes" est evidemment la plus compliquée pour moi.
    Sans faire parti d'un club, les possibilités sont liliputiennes...
    A ce jour, je détiens et porte juste un Guardian Angel II.

    Pour la 22Lr, je m'y perds : une fois on me dit qu'il faut etre licencié et déclaré l'acquisition. Une fois, on me dit que c'est libre...
    Paumé...

    Pour le Glock : impossible sans etre dans un club et demander un autorisation de detention apres avoir subi toutes les contraintes mentionnées.
    Je réfléchis à des alternatives....

    Pour le fusil de chasse, quelqu'un ici même avait parlé de la possibilité d'en avoir un facilement via une licence (peu onereuse) de ball-trap.
    J'explore actuellement cette piste...

    RépondreSupprimer
  13. Certains commentaires me déconcertent :

    S une catastrophe arrive dans mon pays et que je dois survire et défendre ma famille face à des gens armés et est ce que je peux tuer un homme avec un 22Lr ? Ou le fusil de chasse est une meilleure solution ? a+

    Une situation de catastrophe ne donne pas droit à quiconque de tuer son prochain même si ce dernier vous menace d'une arme. La légitime défense est un sujet délicat et ça peut être très dur de plaider non-coupable dans ce genre d'affaires. De plus, avant de penser à flinguer un attaquant, il faut savoir tirer. Direction la case pistolet à plomb en club de tir.

    Il faut savoir qu'en K2KK, les armes à feu étant toutes fichées ou presque (les fusils de chasse seront soumis à enregistrement à partir du 1 décembre 2011,de manière non rétroactive), les autorités peuvent décider de faire main basse sur ces armes pour éviter (à tort peut-être) un bain de sang.

    POUR LES FRANCAIS QUI SONT UN PEU EN MANQUE D'ARGENT , VOUS POUVEZ AUSSI VOUS RABATTRE SUR LES ARMES D'OCCASION
    C'EST PAS DU GLOCK MAIS CA PEUT QUAND MEME FAIRE L'AFFAIRE


    Qu'entendez-vous par "arme d'occasion" cher collègue anonyme ? Moi je vous trouve une arme d'occasion à 4000€, c'est très vague le terme d'occasion...
    Doit-on comprendre que les Glock d'occasion, ça n'existe pas ?

    Pour la 22Lr, je m'y perds : une fois on me dit qu'il faut etre licencié et déclaré l'acquisition. Une fois, on me dit que c'est libre...

    Depuis les émeutes en région parisienne en 2005, les 22LR à répétition manuelle ne sont pas en vente libre et sont soumises à déclaration. Toutes les armes semi-automatiques à canon rayé ayant une capacité de plus de trois cartouches (une dnas la chambre, deux dans le magasin) sont soumises à autorisation préfectorale.

    Ne croyez pas une seule seconde que les forces de l'ordre vont vous laisser une pétoire entre les mains en K2KK ! Le premier qui sort son matos va avoir droit à un petit tour au poste de police ou à la gendarmerie. Rappelez-vous bien que l'on est en France et pas au Far West.
    Les armes, c'est à la maison et à n'utiliser qu'en cas de vie ou de mort tel que l'a décrit Volwest dans une vidéo, c'est-à-dire en se barricadant dans une pièce.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Il faut savoir qu'en K2KK, les armes à feu étant toutes fichées ou presque (les fusils de chasse seront soumis à enregistrement à partir du 1 décembre 2011,de manière non rétroactive), les autorités peuvent décider de faire main basse sur ces armes pour éviter (à tort peut-être) un bain de sang."

      Et tu leur donnerait ton arme ? l'outil qui protège ta vie et celle de ta famille ? ??? La seule vraie protection dans une situation devenue mortelle pour toi et ceux que tu aimes ???

      Fais marcher ta tête.

      Viens devant chez moi habillé en flic juste après un événement de grande ampleur alors que j'essaie de protéger ceux que j'aime et essais de me désarmer, je pense qu'après un premier avertissement dans le genre "Mon arme ? Vas te faire Enc..." si tu insistes tu vas très vite te retrouver très fatigué, ou plutôt, froid et inerte...

      C'est une décision personnelle en mon âme et conscience, on parle de SURVIE, d’événement GRAVE et vital. Mais ma vie et celle de mes proches passe avant toute considération réglementaire te légale en pareille circonstance.

      Je ne suis pas du genre à palabrer sur des forum, ni un gamin irresponsable, mais en cas de catastrophe majeure, vouloir me prendre mon arme, fut ce des officiels, revient à vouloir arracher les tripes à ma famille sous mes yeux, autrement dit l'auteur de cet acte devient à mes yeux un danger vital, avec les conséquences qu'on peut imaginer pour lui.

      Après tu donnes ton arme, c'est ton affaire, mais moi c'est comme de vouloir m'arracher les tripes, ou celles de mes gosses et de ma femme devant moi, je tuerai si c'est nécessaire pour assurer ma survie, et seulement si c'est nécessaire.

      Tu fais ce que tu veux, mais je discuterais pas de ceci avec toi, c'est une attitude qui regarde mes fesses, MA VIE et celle de mes proches.

      Ensuite, réfléchis : tu crois vraiment qu'en cas de catastrophe majeure et gravissime, les forces de polices/gendarmerie vont n'avoir que cela à faire, courir derrière les possesseurs de 22 lr et autres calibre 12 ? Fut une décision de loi ?

      "Les armes, c'est à la maison et à n'utiliser qu'en cas de vie ou de mort tel que l'a décrit Volwest dans une vidéo, c'est-à-dire en se barricadant dans une pièce."

      Je crois que tu n'as pas compris de quoi on parle.

      ---> c'est exactement ce qui risque de t'arriver si demain on se prend un ouragan monstrueux, ou un phénomène climatique majeur compliqué de trouble sociaux et économiques gravissimes(même en France : changement climatique...)parce que JUSTEMENT cela sous entend l'effondrement au moins temporaire de ces lois qui empêchent n'importe qui de venir te tuer pour prendre ta nourriture, les fesses de ta femme ou les tiennes, la vie de tes gamins, cette loi qui te permet THÉORIQUEMENT de venir saisir mes armes se sera totalement effondrée.

      Si tu es policier ou gendarme j'ai beaucoup de respect pour ta profession, mais saches quand même qu'après Katrina, des flics se barricadaient avec des gens pour protéger leur réserves, et qu'il tremblaient pour leurs propre famille, alors ta procédure de rappel des armes...

      Etune dernière chose, si tu veux des armes disponibles et prêtes à servir en cas de M..d. : vas voir du côté des cités et banlieues, en premier...

      Supprimer
  14. Just forgot to mention, en relation avec le sujet, une liste d'achat pour se préparer petit à petit : Préparez-vous !

    RépondreSupprimer
  15. Eh Canis Lupus apprend à lire ! "défendre ma famille face à des gens armés" !

    RépondreSupprimer
  16. Merci Canis Lupus.

    En somme, à moins d'être fiché partout, et d'être inscrit + avoir le temps de pratiquer en club, point de salut...

    C'est vraiment regrettable qu'il soit impossIble de pouvoir detenir la moindre chose sans etre archi fichés.

    En K2VRÉKK, pour parodier votre expression, je pense qu'on peut atteindre un stade où il n'y aura plus ni forces de police, ni gendarmerie.

    En effet, dans le cas d'une crise économique et sociale grave (1929 puissance 100), je doute que des membres de ces forces acceptent de servir un Etat sans être eux-mêmes rémunérés. Personne n'est assez fou pour aller risquer de se faire trouer la peau gratuitement...
    Donc, en cas d'anarchie (crise sociétale aigüe), la détention et, a fortiori, l'utilisation d'une arme peut devenir légitime pour la défense personnelle.

    Vous trouvez que cette idée est catastrophiste ?
    Avec la crise de la dette souveraine actuelle dont PERSONNE n'est capable de mesurer les conséquences à + de 6 mois, permettez moi d'être plus prudent...
    Les choses ne vont pas en s'arrangeant. Les mesures d'austérité (les vraies !!!) n'ont pas encore commencé, et pourtant le centre de Rome ressemblait à une guerre civile ce WE.
    Et il y avait un millier de villes dans le monde avec des manifestations d'Indignés.
    Combien dans 6 mois ? Dans 2 ans ?

    Dés que les choses vont se durcir, des que les gens vont comprendre que la vie "comme avant", c'est fini : ca va exploser...

    RépondreSupprimer
  17. Eh Canis Lupus apprend à lire ! "défendre ma famille face à des gens armés" !

    Tu ne fais pas explicitement mention d'un cas de légitime défense tel que la loi le décrit. Il faut être clair et précis quand on parle de choses aussi graves.

    Pas besoin d'une situation anarchique pour être en position de légitime défense et de tuer quelqu'un au fusil de chasse, encore faut-il être en position de légitime défense !

    Wikipedia : Légitime Défense

    @Altern : tu peux toujours parier sur le fait que les armes ne seront pas confisquées en K2KK et t'inscrire à un club de tir pour pratiquer et t'équiper ; dans le pire des cas tu perds quelques centaines d'euros si on te désarme (bien cacher les munitions par contre, ça pourrait s'avérer utile plus tard) mais tu auras appris à utiliser les armes à feu.

    Le survivalisme, c'est du matos mais aussi une bonne dose d'adaptation, d'imagination et d'opportunisme.

    RépondreSupprimer
  18. Salut Volwest,

    Merci pour ta réponse à mon mél et bravo pour le travail. C'est bien là l'un de tes meilleurs articles. Ta réponse est particulièrement juste puisqu'elle prend en compte les différentes parties de la survie et ses besoins fondamentaux. Concernant les Armes, ba en France c'est assez compliqué d'avoir une arme de point. Le choix d'une 22LR est donc très pertinent : prix de l'arme, prix des munitions et disponibilité.

    Pour Canis Lupus, Je partage un peu ton avis : il est plus difficile pour les 'braves gents' de se procurer des armes légères. Pour les 'NON braves gents', il suffit de regarder la télé pour comprendre que avec de l'argent on peut se procurer ce que l'on veut...
    Si tu veux une arme de point : il faut s'inscrire à un club puis, effectuer des séances de tir dans un club, acquérir un carnet de tir et acheter un coffre. Au bout d'une année dans un club tu peux faire une demande de détention de 1ere ou 4eme.
    Si tu veux une 22LR et bien, une licence de tir suffit.
    Mais pour les deux, il faut s'avoir s'en servir pour rendre ces outils efficaces.

    Pour Altern, Tu entres dans un autre débat : l’anarchie... Attendons quelques mois et nous verrons ce qui se passe en Grèce. De son coté, je crois que Volwest avait parlé dans un de ses posts du code rouge (durée de + de 90j).

    Encore merci Volwest

    RépondreSupprimer
  19. Je suis d'accord avec Canis Lupus, même si je pense qu'Anonyme s'est peut-être mal exprimé.

    Altern> Comme il l'a dit, c'est assez simple en fait;
    -Aucune 22LR libre d'achat.
    -22LR à rechargement manuel: Autorisé avec licence de tir, soumis à déclaration
    -22LR semi-automatique: Licence de tir, déclaration à la préfecture, Autorisation de la préfecture (Qui nécéssite d'avoir fait 1 tirs tous les deux mois pendant 6 mois, surveillé par un professionnel du club et évalué).

    Pour le glock et les autres; Pareil que pour les semi auto.

    Une exception cependant sur les armes à poudre noire; nécessite juste l'envoi d'une photocopie de pièce d'identité, et d'avoir plus de 18 ans.
    Ceci dit, très peu pratique et lourd en entretiens.

    Mais dans le cas de l'utilisation de l'arme à feu, il faut bien garder en tête que dès qu'on la sort, il y a de fortes chances pour qu'il y aie un mort ou un blessé grave dans l'affaire.

    La légitime défense étant ce qu'elle est ici (une des pires que j'ai pu connaître, la plus évasive possible), il faut (très grossièrement, ne me lynchez pas ^^) se prendre une balle pour justifier de tirer en retour (et de manière immédiate).

    RépondreSupprimer
  20. @ Canis Lupus

    " Le survivalisme, c'est du matos mais aussi une bonne dose d'adaptation, d'imagination et d'opportunisme."

    Si vous me le permettez à chacun sa conception des choses, vous semblez également être un peu grave à lire sur autre chose.

    Sans trop non plus vous paraître trop clair et précis à ce sujet.

    Noé

    RépondreSupprimer
  21. Attention de ne pas confondre la légitime défense telle qu'elle nous est imposée par nos constructions sociales, et la légitime défense telle qu'elle nous apparait dans les lois naturelles.


    Le matériel, l'adaptation, l'imagination et l'opportunisme, ne sont que les ondulations d'un état d'esprit…Le survivalisme est cet état d'esprit créateur d'ondulations, et non les ondulations même.
    Je peux d'ailleurs posséder toutes ces "qualités", sans pour autant être survivaliste.

    RépondreSupprimer
  22. @Kofein : merci, j'ai enfin eu toutes les infos que je voulais.

    Donc c'est mort pour moi. Ici, les clubs de tirxsont ouverts durant la semaine pendant mes heures de boulot, et le WE je suis pris par d'autres activités.
    Mes seules possibilités étaient ma pause-dejeuner ou en soirée.

    Je n'ai donc officiellement aucune solution.
    Dont acte.

    RépondreSupprimer
  23. Et oui, je suis d'accord avec Volfwest.

    Vous confondez kégitime défense "légale" et "naturelle".
    Le côté légal en cas de crise grave, perso, je n'en ai cure... Puisqu'il n'y aura probablement plus soit de lois en vigueur, soit de forces pour les faite respecter...

    L'ennui, c'est qu'on est tellement habitué à faire "sous-traiter" notre sécurité par les "forces de l'ordre" que lorsqu'elles ne joueront pmus leur rôle, nous seront perdus d: au plus mauvais moment, en état de faiblesse, chosués, blessés peut être même... nous serons désarmés !

    Certaines réactions que je lis ici, y compris visiblement par des tireurs licenciés, sont symptomatiques de la "norme" sociétale française : l'Etat, l'Etat et encore l'Etat
    L'Etat sera là pour confisquer nos armes, ppur nous defendre, pour decider qui peut finalement detenir une arme ou non (ils le fint déjà !)...

    Ca m'écoeure.

    Pour paraphraser justement un homme pomitique français (et de gauche en plus !) : "l'Etat ne peut pas tout !"

    Et si il y a un risque que l'Etat ne puisse plus jouer son rôle en temps de crise avancée (comme par exemple la crise économique grave qui est DEVANT nous, et c'est un économiste de formation qui s'exprime...), j'estime qu'il est de mon devoir le plus fondamental de me préparer à cette éventualité en envisageant mon indépendance et celle de ma famille sur tous les facteurs vitaux : eau, nourriture, santé, logement/chaleur mais aussi (et surtout?) la DEFENSE personnelle (donc les armes).

    Tiens... On retrouve les fonctions régaliennes de l'etat : s'assurer que les gens peuvent boire de l'eau potable, qu'ils aient à manger, qu'ils puissent se chauffer avec un abri pour dormir et qu'ils soient sécurité. Tout ça, c'est VITAL.
    Le reste, c'est du blah-blah.

    Sauf que si je veux me préparer à prendre la relève de l'Etat, c'est "facile" pour tous ces points, SAUF pour les armes.
    Voilà pourquoi je fais un focus sur cela en ce moment.
    Et je commence à songer à passer dans l'illégalité afin de tout de même disposer d'une cache où je pourrai trouver de quoi m'auto-defendre en cas de périodes extrêmes.

    RépondreSupprimer
  24. @ Altern

    Vous êtes néanmoins dans une bonne démarche
    de questionnement et de prévoyance à ce sujet, donc tout n'est pas encore trop mort en vous.

    Essayer quand même de temps en temps de le faire durant votre pause déjeuner ou en soirée, et si c'est vraiment quelque chose d'important pour vous, pour votre famille, vos enfants, de mieux par exemple maîtriser la pratique du tir au regard des textes de lois de votre pays, essayer alors d'y consacrer un peu le même temps comme pour le reste de vos activités, cela devrait quand même pouvoir se faire dans l'année.

    C'est juste que les choses deviennent beaucoup moins évidentes à gérer pour beaucoup de gens.

    C'est sur ce sont rarement les propos officiels qui nous font mieux voir clairement les choses sur le fond.

    Noé

    RépondreSupprimer
  25. Altern> Vous pouvez vous renseigner pour le permis de chasse ou le ball trap éventuellement. Je ne connais bien ni l'un ni l'autre, donc je ne saurais vous aiguiller.

    Reste la poudre noire; l'achat d'une arme poudre noire est peu onéreux et légal, tant que l'on a plus de 18 ans. Ceci dit, il vaut mieux faire quelques séances de tir pour bien apprendre à s'en servir et rencontrer des utilisateurs chevronnés de ce type d'arme (L'utilisation de la poudre noire est très pointue; dosage précis, bourre, graissage, plombs...).

    Mais cela ne résoudra probablement pas le problème, vu les disponibilités des stands de tirs à proximité de chez vous, et l'aspect très peu pratique de la poudre noire; entretien très long et laborieux, à peu près autant que le rechargement. (Ceci dit, c'est impressionnant ce que ces armes sont précises, avec une carabine poudre noire, j'ai pu enchaîner des 9 et 10 à 50m sans problèmes).

    Il y a une autre solution; y consacrer un samedi après midi (les stands sont ouverts) ou un jour de congé, prendre une licence. Cette licence vous donnera droit à l'achat d'une carabine à rechargement manuel. Si cette solution vous convient, vous pouvez aussi en profiter pour apprendre à bien l'utiliser sous les conseils de tireurs expérimentés; conseils de sécurité, visée...

    Ceci dit, il est important (presque fondamental à mon sens) de pratiquer un peu la carabine à plomb au 10m avant de se mettre aux armes à feu; d'ailleurs beaucoup de stands vous obligeront probablement à y passer en premier lieu.

    N'oublions pas qu'il existe un grand nombre de moyens de se défendre; l'utilisation de l'arme à feu en est un, mais il n'est pas le seul :)

    Des cours de self défense (attention aux arts martiaux qui ne préparent pas toujours aux conditions d'affrontement réelles), une lacrymo, une bonne sécurité/alarme dans la maison...

    En France, les attaques à l'arme à feu sont nettement plus rares qu'aux USA (Bien qu'existantes); en revanche, les coups, les matraques télescopiques, les couteaux plus ou moins improvisés, sont fréquents.

    Une arme achetée dans l'illégalité peut s'avérer très dangereux; si jamais vous étiez amené à vous en servir pour vous défendre, ce serait un terrible facteur aggravant et vous pourrez oublier toute forme de légitime défense.

    Je m'apprêtais à vous proposer une autre alternative; le gomme cogne (munition en caoutchouc) mais il s'agit d'armes de 7eme Cat, donc même législation que celle concernant les 22LR à rechargement manuel.

    Sinon, il reste les répliques tirant du gaz CS (par exemple) http://www.armurerie-auxerre.com/catalog/bruni-gap-type-glock-pistolet-de-defense-p-813.html

    C'est peu onéreux, libre de vente, mais j'ignore son efficacité... Quelqu'un a déjà testé?

    RépondreSupprimer
  26. @Kofein : merci de vos précieux conseils.

    Je vais tenter de répondre de façon concise et claire car ce qui m'a frappé, c'est que j'avais envisagé quasiment toutes ces possibilités.
    Mais je peux potentiellement apporter de l'info à d'autres qui sont dans la même démarche que moi, alors dans un esprit de partage, je réponds point par point :

    * s'inscrire dans un club, et éventuellement n'y aller que juste 1 fois histoire d'avoir le droit d'avoir une 22LR à rechargement manuel : solution que je garde sous le coude.
    Ce qui me gène encore avec cette solution, c'est le fichage qui commence dès l'inscription au club et se poursuit lors de l'achat chez l'armurier. Ou j'ai négligé un détail ?
    De plus, on est limité à une arme d'épaule, encombrante et peu maniable/transportable en cas de nécessité de déplacement (déplacement du domicile vers le BOL : Bug Out Location)

    * Armes à poudre noire : pour toutes les raisons contraignantes que vous avez évoqué, j'ai décidé de ne pas retenir cette solution

    * Self-defense/Arts Martiaux : déjà pratiquant, cela me prend quasiment toutes mes soirées. D'où mon peu de disponibilités pour les clubs de tir, entre autres.

    * Illégalité : j'y songe, je n'ai pas totalement écarté cette possibilité, mais je ne m'y résignerais qu'en dernier recours.
    Et de toute façon, par définition, elle ne sera pas facile à mettre en oeuvre : il faut connaître les "contacts" qui vont bien...
    Si je devais en arriver là, je rechercherais un Glock 17 + une 22Lr semi-auto, avec munitions et chargeurs, que je planquerais dans une "cache" et ils ne sortiront qu'en cas de crise majeure, où la Loi n'est plus appliquée par les Forces de l'Ordre qui auront déserté leur poste.

    * Gomme cogne : j'y ai songé mais à part des 2 coups ou des pistolets d'alarme avec kit de fixation, cela ne va pas très loin comme possibilités... (le Pistolet d'Alarme en lui même étant le comble de l'inutile, SAUF pour ce qui est de l'entrainement à la manipulation de l'arme proprement dite et de son rechargement. Là, cela peut avoir un intérêt, mais les répliques d'Airsoft offriront quasiment la même possibilité...)
    Volfwest a déjà expliqué le non-sens des armes "non-léthales" dans un cadre d'extrême dernier recours. Elles peuvent être un complément et faire partie du 1er stade de défense personnelle, voir d'un stade intermédiaire, mais rien ne remplacera légitimement l'arme à feu en tant que stade ultime de défense personnelle, dans un cadre de rapport efficacité/simplicité et en tenant compte de notre propre mise en danger (je pense aux Tazer, armes blanches, armess contondantes, Gaz lacrymo, etc qui nécessitent malheureusement d'être à une courte distance de la menace, voir carrément au contact... Ce que d'évidence nous chercherons absolument à éviter !)

    RépondreSupprimer
  27. (Suite)

    * les répliques tirant du gaz CS : j'ai préféré faire confiance à de nombreuses review (dont celle de Volfwest) et me procurer un Guardian Angel II (qui a l'avantage d'être de port autorisé car <100ml, tant que la nouvelle Loi votée n'est pas parue au Journal Officiel)

    Enfin, à chaque fois vous faites la même erreur, je cite :
    "Une arme achetée dans l'illégalité peut s'avérer très dangereux; si jamais vous étiez amené à vous en servir pour vous défendre, ce serait un terrible facteur aggravant et vous pourrez oublier toute forme de légitime défense. "

    Le cadre dans lequel je réserve l'usage d'une arme à feu est bien entendu le cadre du dernier recours, et surtout celui d'une crise sociétale majeure où les lois et la notion "juridique" de la légitime défense n'auront plus cours.
    Partez du principe que je cherche à répondre à un cadre totalement anarchique (même si c'est temporaire), il n'en reste pas moins que durant cette période de non-lois (plus ou moins longue), il faut bien se débrouiller SEULS.

    J'espère que ce point est désormais très clair...

    OR, la préparation, ELLE, ne peut s'effectuer que dans le cadre actuel de la légalité (puisqu'actuellement la Loi s'applique, et je tiens autant que faire se peut à la respecter).

    Inutile donc de m'opposer le caractère flou de notre légitime défense, je ne la connais que trop bien.
    Mais c'est un non-sens dans la perspective des évènements que j'envisage que de soulever ce point juridique, car je pars de l'hypothèse que justement il n'y aura plus personne pour faire appliquer les lois...

    Voyez, je ne suis pas fou. Je ne suis pas un maniaque des armes.
    J'essaye simplement de respecter le principe même du survivalisme : anticiper des risques et les prévenir au mieux.
    J'y arrive très bien pour tous les facteurs vitaux, avec l'aide des généreux conseils de blogueurs comme Volfwest, notamment sur les aspects bouffe, eau, santé, abri, etc.
    SAUF pour la sécurité.
    Volfwest m'a convaincu de l'indispensabilité d'une arme en tant qu'outil de derniers recours, mais je n'arrive pas à régler ce point.

    J'ai l'impression que dans ce pays c'est insoluble, impossible pour un HONNÊTE citoyen de se préparer personnellement à se défendre "au cas où", du moins sans être fiché dans tous les coins (et donc courir le risque de se voir confisquer l'objet même de notre préparation juste avant qu'il devienne d'un besoin crucial. Annulant donc tout l'effort de préparation préalable...)
    Et cela ne me satisfait pas du tout...

    J'espère que cette fois j'ai utilisé les bons mots pour me faire comprendre, et faire comprendre ma démarche :-)

    Merci encore à tous pour vos conseils !

    RépondreSupprimer
  28. Altern> Mea culpa; ce que je voulais entendre en te rappelant les dangers d'une arme à feu illégale, et que j'ai oublié de préciser, c'est qu'en cas d'agression, il est fort tentant de faire appel au meilleur moyen de défense dont nous disposions... Et ceci amenant à cela, bref :)

    Mais pas de soucis, j'ai strictement le même point de vue que toi; je commande bientôt ma Norinco, qui me servira pour le T.A.R (Tir aux Armes Réglementaires), absolument pas pour la défense par contre (Encombrant même s'il s'agit d'un canon court, facile de se faire désarmer, faible puissance d'arrêt et faible cadence de tir), mais me servirait effectivement en cas de crise grave pour me défendre (sans trop de convictions avec une telle arme), mais aussi et surtout pour chasser et me nourrir.

    Donc même mentalité que vous :)

    Un point cependant concernant les armes illégales; méfiez-vous en beaucoup. Tout d'abord, ne comptez pas sur la possibilité de vous procurer de manière précise tel ou tel modèle, vous ne trouverez que du "tombé du camion" (et tombé sur une lime au passage :) ), voir des armes issues de cambriolage etc.
    La qualité peut-être très mauvaise, voir dangereuse pour vous si la chambre éclate, par exemple. Disons que le SAV est dans ce genre de cas aux abonnés absents!
    A noter aussi qu'avec une arme illégale, vous ne pourrez pas tirer en stand de tir pour vous entraîner à la maîtriser correctement, et la tester également.

    Et je pense que VolWest ne me contredira pas sur ce point; une arme à feu, c'est efficace, mais encore faut-il bien savoir s'en servir et cela ne s'apprends majoritairement que par la pratique (L'Airsoft est utile pour s'entraîner aux différentes manœuvres, à dégainer, etc, mais ne suffira pas pour apprendre à tirer de manière précise et en tenant compte du recul).

    La loi française est mal fichue, on est tous d'accord; les hors la loi sont les seuls à posséder des flingues et à ne pas être fichés...

    Bref, les armes en France, c'est une impasse légale :/

    RépondreSupprimer
  29. J'ai bien pris note de tes derniers conseils et je pense que je vais devoir malheureusement en passer par la case "Club".

    La responsabilité qui incombe à la propriété d'une telle arme passe par un entrainement encadré dans un Club. Et malheureusement au fichage qui va avec...

    Pour le reste, on est parfaitement sur la me^me longueur d'onde

    RépondreSupprimer
  30. Si vous me le permettez à chacun sa conception des choses, vous semblez également être un peu grave à lire sur autre chose.
    Sans trop non plus vous paraître trop clair et précis à ce sujet.
    Noé


    Je n'ai pas vraiment compris à quel message vous faites référence.

    Les pistolet Gomm'cogne ne nécessitent pas de licence de tir ou de permis de chasse (ça serait le comble) pour être achetés, seulement un papier signé du médecin. Évidement c'est fiché en préfecture.

    @Altern : j'ai compris ton soucis. J'ai ouï dire que les armes sur le marché parallèle sont très chères, surtout si elles sont neuves (du genre 2000€ pour un glock). Ça demande vérification mais bon ça donne une idée du budget...

    * s'inscrire dans un club, et éventuellement n'y aller que juste 1 fois histoire d'avoir le droit d'avoir une 22LR à rechargement manuel : solution que je garde sous le coude.

    Une fois ne suffit pas, il faut au moins y retourner une deuxième fois pour amener les papiers, et une troisième fois pour retirer la licence (et puis une quatrième, cinquième, sixième,...vingtième fois pour s'entraîner). :-)

    Si tu te mets au tir aujourd'hui même, tu as peut-être une chance de pouvoir t'acheter un fusil de chasse tout con avant qu'ils ne soient fichés (deadline : 1er décembre).

    RépondreSupprimer
  31. Merci pour cette précision Loup Espiègle : je note et je vais tenter le coup

    Auriez-vous des conseils à me donner sur un modèle dont je dois "viser" l'obtention afin de ne pas me tromper vu la deadline hyper short ?

    Autre question : du coup les munitions ne seront-elles pas plus dur à obtenir à partir du 1er décembre, même pour les propriétaires actuels ?

    D'avance, merci

    RépondreSupprimer
  32. Double méa-culpa de ma part;

    1er mea culpa: En effet, le gomme cogne est en vente libre, MAIS (et oui ^^) cela concerne uniquement ceux à tir unique, à ce que j'ai compris; exemple: fusil à pompe gomme cogne, libre. Revolver gomme cogne; 7eme catégorie, donc pareil que les carabines 22LR. A vérifier, mais les sites d'armureries en ligne semblent confirmer mes dires;
    Vente libre:
    http://www.armurerie-auxerre.com/catalog/fusil-pompe-walther-sg-68-arme-de-defense-p-2086.html
    7eme Cat:
    http://www.armurerie-auxerre.com/catalog/gommcogne-gc-27-luxe-arme-de-defense-balle-caoutchouc-p-2503.html

    ---
    2eme mea culpa: J'ai pris l'habitude de renouveler ma licence dès le premier jour de la saison, du coup dans ma tête je pensais 1 séance... Mais bon, comme je l'ai dit plutôt, il faut un bon entraînement pour savoir se servir correctement d'une arme. (Et encore, le tir au stand nous apprends... le tir au stand :) ); donc je sous-entendais effectivement qu'il fallait y revenir :)

    Je pense que le bon combo est: une arme acquise légalement et longuement expérimentée en stand de tir (ne jamais hésiter à demander conseil aux anciens du club, qui s'y connaissent souvent beaucoup en entretien, entre autre), et s'entrainer aux mouvements de défense et à dégainer avec un airsoft. Pour ma part, j'utilise une réplique de Glock 27 à gaz et culasse mobile que l'on m'a offert (trop cher sinon!): les gestes de rechargement (à part le gaz) sont strictement similaires à ceux de l'original, il est relativement précis, et on
    a un léger recul qui nuit à la précision sur plusieurs coups enchaînés, ce qui place en conditions légèrement plus réelles. :)

    Quoi qu'il en soit, prudence et apprendre, apprendre, apprendre :-)

    RépondreSupprimer
  33. Excellent article.

    Concernant l'argent (money) ceux qui voudront investir plus de 1000 euros dans une indépendance vis à vis des banques, à la fois en disponibilité et en inflation, feront une répartition entre argent (silver) et or. Les pièces d'argent valent quelques euros, les pièces d'or quelques centaines d'euros. Lors d'une évacuation, une valeur de 1000 euros tiendra en 20 grammes d'or faciles à cacher ou en 1 kilogramme d'argent placé dans un sac à dos ou dans une bourse de ceinture. Evidemment le fait de disposer de liquidités chez soi (et à plus forte raison sur soi) pose le problème des cambriolages, avec ou sans maltraitance de ses occupants habituels. Pour répondre à ce problème, on peut choisir de placer la majorité de ces éléments dans un coffre bancaire à proximité (ce qui a le défaut de couter 100 euros par an et laisse intact le problème des catastrophes imprévues 48h avant), ou bien disposer de systèmes de sécurité dissuasifs ... ou encore se contenter de quelques pièces d'argents, comme le suggère VolWest.

    RépondreSupprimer
  34. ... aussi : à moins d'être un collectionneur averti disposant d'un vaste carnet d'adresse de collectionneurs, achetez les pièces dont le prix est proche du simple métal ("prime" faible ou nulle). En France actuellement la pièce de 20 Francs "Napoléon" d'or qui s'est trouvée très demandée avec la montée de la crise monétaire a une prime qui commence à être non négligeable (+21%) alors que des pièces étrangères d'un format équivalent telles que le 20 Franc Suisse ont une prime faible (+6%). La législation française a récemment évolué en forme de piège à langouste : pour acheter des métaux précieux il faut désormais, si l'on possède un compte en banque français, le faire en chèque ou en cartes bleues. En d'autres termes il est à présent obligatoire de laisser une trace que le gouvernement saura remonter s'il décide de confisquer les métaux précieux comme ce fut le cas aux USA dans les années 1930, ou en France durant WW2 (et aussi durant une brève période quelques années auparavant). D'après ce qu'on me dit, certaines personnes organisent des voyages entre amis pour acheter à l'étranger des métaux précieux hors de cette contrainte de traçage malodorante. La limite légale des transferts sans déclaration à la douane en Europe est de 10 000 euros (or + argent + devises, bijoux non comptés).

    http://www.cdt.fr/or/cours/liste-cotation-pieces.html

    RépondreSupprimer
  35. Auriez-vous des conseils à me donner sur un modèle dont je dois "viser" l'obtention afin de ne pas me tromper vu la deadline hyper short ?
    Autre question : du coup les munitions ne seront-elles pas plus dur à obtenir à partir du 1er décembre, même pour les propriétaires actuels ?


    J'ai regardé sur les sites d'armuriers et apparemment ils ont pris de l'avance, les fusils de chasse sont "soumis à déclaration" d'après eux. Donc il te faudrait passer par Naturabuy par exemple.

    "Petit" budget, robustesse : fusil juxtaposé Baikal IJ43 en calibre 12/76 à extracteurs.

    Mais bon, c'est un peu de la gymnastique de haut vol cette histoire. Il vaudrait mieux prendre la licence et t'acheter une carabine 22LR neuve ou un truc plus conséquent comme une carabine de chasse.

    Sans le sous c'est pas facile, surtout quand on s'y prend en retard !

    Pour ce qui est de la disponibilité des munitions, rien ne changera avant longtemps à mon avis, c'est surtout le fichage des armes qui intéresse le gouvernement.

    RépondreSupprimer
  36. Entre 350 et 500€ le juxta Baikal IJ43 ?

    J'ai le budget, donc en théorie... Ce serait jouable.

    Avec une licence ball-trap, ça passe ? Ou il faut une licence club absolument ?

    RépondreSupprimer
  37. Altern> Je ne sais pas pour cette arme en particulier, mais à ce que j'ai compris ailleurs, la licence de Ball Trap vaut celle obtenue en club de tir (Sauf que tu es à la FFBT au lieu de la FFB, ce qui ne change pas grand chose je pense :) ).

    Après, n'oublies pas de prendre en compte le prix des cartouches et la portabilité dans ton choix d'arme! (Choix très vite limité par la loi Française)

    RépondreSupprimer
  38. Effectivement, j'réfléchis.

    D'ailleurs, j'hésite pour le baikal IJ43 à le prendre avec canon de 71 ou 51 cm.

    71cm : fatalemen plus précis, mieux dans une optique de chasse
    51cm : plus court, plus maniable/stable. Plus de dispertion, donc mieux pour la defense

    J'hesite.

    Idem pour la mono-detente ou double detente

    RépondreSupprimer
  39. Salut.

    Double detente, 51cm.
    Celui que j'utilise sur les vidéos fait 40cm…et il met de la viande sur la table!
    a+

    RépondreSupprimer
  40. Salut,

    Sujet fortement intéressant. Je comprends et partage le point de vue de Volwest sur les trois priorités à bien avoir en tête, surtout si les choses se mettent davantage à se gâter, guerre civile, révolution mondiale sanglante, retour de la barbarie, plus grande persécution religieuse dans le monde envers certaines minorités, etc ...

    Bref en complément je recherche également comme d'autres moyens d'auto-défense possibles. Je pense tout particulièrement aux armes blanches, arcs démontable ou pas, arbalètes, carreaux, pistolet arbalète, et autres armes de lancés plus réduites.

    Des moyens d'auto-défense tout aussi percutants à distance, silencieux, aisément transportables pour certains objets bien choisis, évidemment sur ce genre de choses le temps et le geste de rechargement sera plus long, plus fastidieux, demandera même plus d'entrainement
    physique, tant au niveau des bras, que de
    la visée, et du transport des munitions à la charge sur plusieurs jours et mois d'affilés.

    Le point positif de ces armes, c'est qu'elles peuvent être réutilisables, les munitions refaites, dans l'éventualité d'une mégacrise
    et d'un conflit mondial qui durerait plusieurs années dans la disette, la barbarie, éventualité fortement possible au regard des derniers événements dramatiques mondiaux, pas seulement au niveau des marchés. Voir le Livre d'Elie (film)

    Le point négatif de ces armes moins évident
    à gérer, en cas de plusieurs points à cibler
    en pleine course ou à l'arrêt. De toutes façons tout objet à ses points positifs et négatifs à l'usage, la manipulation. Des avis, des retours, n'hésitez pas, je ne suis pas non plus un très grand expert en la matière, avec 1 ou 3 opposants ça peut-être le faire au niveau du temps de rechargement d'une arme blanche en binome ou pas, mais sur une quinzaine d'individus vous coursant dans un entrepot, dans mon rêve je préfère directement leur faire face en position de camouflage renforcé sur le sol.

    Puis passer par la suite à d'autres points de replis renforcés. Où sont les soutiens logistiques ? Où sont les renforts mon frère d'arme ? Quand le politique préfère souvent se remplir le gosier et prendre l'avion en cas de coups dur.

    Oui j'aimerais parfois avoir un peu plus de gens comme volwest à mes cotés en France.

    Noé

    RépondreSupprimer
  41. avant d'entamer des discussions sur la réglementation des armes, il faudrait que certains commentateurs la lisent. Que d'énormités écrites !
    Les fusils de chasse, depuis qu'ils sont classés en 5e catégorie, sont soumis à déclaration.Et il faut être titulaire soit du permis de chasse, soit d'une licence de tir. Cette histoire de 1er décembre sort d'où ?
    Fusil à pompe gom cogne...ça n'existe pas ! Un fusil à arme, en calibre 12,16, ou 20, est classé en quatrième catégorie, et peut tirer toutes les munitions de ce calibre.
    Le GC monocoup ne peut tirer que des munitions GC et est classé en 7e.
    Dites-moi loup espiègle, votre glock à 2000 euros, il est plaqué or ? Un glock 17 neuf vaut 639 euros à l'armurerie de la bourse à paris, 490 euros en occasion TBE.

    RépondreSupprimer
  42. j'ai effectivement trouvé une version à venir (dite du 01/12/11) du décret de 1995 sur la réglementation des armes. En fait, pour ne pas pénaliser les possesseurs, actuels ou à venir de fusils à un coup (pas forcément de chasse) dont le canon est supérieur à 60 cm, ne seront pas soumises à déclaration, telle qu'une NA (note administrative) l'obligeait depuis 1995 malgré que le texte ne le prévoit pas, mais soumises à enregistrement dans un registre de l'armurier, registre contrôlable.
    Altern va donc pouvoir s'acheter son baïkal.

    RépondreSupprimer
  43. Du calme GEGE, loup espiegle mentionne 2000€ pour un Glock sur le marché PARALLELE (illegal donc...).
    Sinon, j'ai vu un armurie proposer une offre à 450€ le Glock 17 NEUF réservée aux membres des forces de l'ordre et militaires.

    Merci pour votre précision concernant le texte qui va être en application au 01/12/2011.
    Reconnaissez que ce marecage de textes, articles, notes et réglements plongent le profane et les honnêtes citoyens dans mon genre dans une vaste perplexité, et qu'il est bien difficile (même pour un connaisseur !) d'affirmer de façon péremptoire une Vérité quelconque.

    De fait, vous dites que je vais pouvoir acquérir "mon" baïkal, mais pourtant il ne s'agit pas d'un fusil "a un coup" de plus de 60cm (puisque volfwest, merci à lui!, me conseille de prendre laverqion 51cm).

    Quid, donc ?

    RépondreSupprimer
  44. Kofein a fait une petite erreur en qualifiant de "gomm' cogne" le fusil à pompe type marqueur de paintball.

    Les fusils de chasse, depuis qu'ils sont classés en 5e catégorie, sont soumis à déclaration.

    Faux. Jusqu'à aujourd'hui les fusils de chasse type juxtaposé, superposé, monocoup n'étaient pas soumis à déclaration (vous vivez en France ???). Mais un décret sorti début octobre obligera dorénavant à les "enregistrer" : Décret.

    En fait, pour ne pas pénaliser les possesseurs, actuels ou à venir de fusils à un coup (pas forcément de chasse) dont le canon est supérieur à 60 cm, ne seront pas soumises à déclaration, telle qu'une NA (note administrative) l'obligeait depuis 1995 malgré que le texte ne le prévoit pas, mais soumises à enregistrement dans un registre de l'armurier, registre contrôlable.
    Altern va donc pouvoir s'acheter son baïkal.


    Je n'en suis pas si sûr. Les armes notifiées au I de la 5ème catégorie comprennent les monocoups, les juxtaposés et les superposés (paragraphe 1) :

    5e catégorie : Armes de chasse et leurs munitions.
    I. - Armes dont l'acquisition et la détention ne sont pas soumises à déclaration.
    Paragraphe 1 : Fusils, carabines et canardières à canon lisse tirant un coup par canon, autres que ceux classés dans les catégories précédentes.


    Or le nouveau décret dit ceci :

    II. ― L'obligation d'enregistrement des armes visées au I de la 5e catégorie du B de l'article 2 du décret du 6 mai 1995 susvisé s'applique aux armes reçues ou acquises à compter de l'entrée en vigueur du présent décret.

    Pouvez-vous m'expliquer d'où vient votre idée que les fusils à un coup dont le canon est supérieur à 60cm ne seront pas soumis à enregistrement ?

    Je doute que l'enregistrement dont parle le décret soit un simple enregistrement dans le carnet de l'armurier. Avez-vous des éléments pour me contredire sur ce point ?

    Longue vie à la législation française sur les armes ! MDR ^^

    EDIT : je vois qu'Altern a répondu avant moi, j'édite donc une partie du message.
    Comme Volwest je dirais Double détente, canon 51cm ; si possible avec des chokes 1/2-Full pour avoir un pattern pas trop large.
    La licence de ball-trap sera peut-être plus aisée à obtenir que la licence de tireur sportif car, si je ne m'abuse, elle est plus restrictive, dans le sens où elle ne permet pas l'accès aux armes de 1ère et 4ème catégorie (à vérifier).
    En tout cas, bonne chance pour le sprint Altern ;-)

    RépondreSupprimer
  45. Merci Loup Espiègle.

    Une dernière question si je peux : j'ai cru lire que les 22Lr ne seront plus accessibles sous la nouvelle réglementation.

    Ca m'intrigue car je convoitais justement une JML Commando classée jusqu'ici en 7eme categ.
    Elle m'attire car elle est polyvalente "home defense/chasse" et sur tout qu'elle est demontable en 2 parties (le tout tient dans un sac à dos !).
    Elle possède aussi de quoi adapter un organe de visée avec rail 11mm apparemment...

    Bref, un sacré petit outil polyvalent, la bonne petite carabine de survie (en tout cas, on dirait sur le papier...)

    RépondreSupprimer
  46. @loup espiègle
    apprenez à lire...J'ai bien écrit que les armes à un coup seraient soumises à enregistrement ! JMon propos est clair : les armes soumises à enregistrement sont en achat libre. Altern va donc bien pouvoir s'acheter son baïkal. Et que vous doutiez ou non ne change rien : en france, l'enregistrement consiste à mentionner l'achat dans un livre de police détenu par l'armurier. Point barre. La déclaration, c'est en préfecture. Les termes sont clairs.
    ET comme je l'ai écrit, les préfectures obligeaint à déclarer les armes portant non soumises à déclaration. Le nouveau décret est donc destiné à éclaircir la situation.
    Et le décret n'est toujours pas paru, désolé.

    RépondreSupprimer
  47. Petit bémol : j'ai lu sur differents sites/forums qu'il y avait confusion sur le terme "enregistrement" car il y a bien un enregistrement prévu en prefecture par le nouveau texte et non juste dans un cahier de police comme il etait coutume jusqu'ici...

    Ca porte a confusion, car effectivement l'enregistrement etait bien différentié de la declarationavant,, mais c'est bien cela : enregistrer en prefecture (dans le nouveau texte). Cf. Google

    RépondreSupprimer
  48. Quel bazar tout de même! Les lois françaises sont décidémment incroyablement évasives sur les catégories d'armes, les conditions de légitime défense (Hors catastrophe) et les conditions de port d'arme blanches (Les lames sans blocage peuvent apparemment tout de même nous amener au poste si le monsieur en bleu le décide)...

    Sinon, GEGE, inutile de devenir agressif, tout le monde essaye de partager ses connaissances afin de clarifier la situation pour Altern; nous pouvons faire des erreurs, il suffit alors de les corriger poliment et de réorienter la conversation dans le bon sens :)

    RépondreSupprimer
  49. Une dernière question si je peux : j'ai cru lire que les 22Lr ne seront plus accessibles sous la nouvelle réglementation.

    Où auriez-vous lu cela ? Il n'y a absolument aucun indice qui laisse à penser que ça sera le cas. Personne ne sait comment seront remplies les catégories A, B, C et D : ça sera fixé par un décret en Conseil d'État (fleuron de la démocratie française...).

    je convoitais justement une JML Commando classée jusqu'ici en 7eme categ.
    Elle m'attire car elle est polyvalente "home defense/chasse" et sur tout qu'elle est demontable en 2 parties (le tout tient dans un sac à dos !).


    Si j'étais législateur, j'aurais sûrement la tentation de classer cette arme en (future) catégorie B, c'est-à-dire soumise à autorisation préfectorale, par le fait qu'elle est démontable et semble tout à fait adaptée au braconnage. Donc j'éviterais ce modèle.
    Il est toujours possible d'acheter une carabine classique et de lui adjoindre une crosse "bullpup" fabriquée maison (permet une réduction de 20cm minimum sur la longueur totale - la limite légale pour ne pas être soumise à autorisation est de 45cm minimum pour le canon et 80cm minimum pour le tout, après dans une situation de chaos généralisé vous pouvez toujours raccourcir le canon mais c'est une opération délicate qui peut franchement réduire la précision de l'arme) mais c'est toute une aventure !

    Comme dit plus haut : TOZ 78-04, Stevens 300 ou CZ452 Luxe.

    J'ai bien écrit que les armes à un coup seraient soumises à enregistrement ! Mon propos est clair : les armes soumises à enregistrement sont en achat libre. Altern va donc bien pouvoir s'acheter son baïkal.

    Cependant Altern voulait du matériel non enregistré (au sens du nouveau décret, pas l'enregistrement classique chez l'armurier), donc j'ai eu raison de dire que ça ne collait pas.
    Quand vous parliez des armes à un coup, c'était "à un coup par canon".
    Il faut être précis : les fusils monocoup (à un seul canon donc) font partie des armes à un coup par canon.

    Et que vous doutiez ou non ne change rien : en france, l'enregistrement consiste à mentionner l'achat dans un livre de police détenu par l'armurier. Point barre. La déclaration, c'est en préfecture. Les termes sont clairs.

    Mais c'était déjà le cas avant ce décret du 7 octobre, les armes vendues, quel qu'elles soient, doivent être enregistrées sur le livret de police, alors pourquoi l'avoir pondu ce décret, surtout que la nouvelle réglementation devrait sortir d'ici quelques mois (donc ils auraient pu ajouter cette précision à la nouvelle loi) !?
    Parce que cette mesure d'enregistrement (au sens nouveau du terme, c'est-à-dire une pseudo-déclaration) est impopulaire et les députés n'auraient pas voté un pareil amendement, surtout que cela va au-delà de la législation européenne qui classe les fusils de chasse à un coup par canon dans la catégorie D, donc non soumis à déclaration.

    ET comme je l'ai écrit, les préfectures obligeaint à déclarer les armes portant non soumises à déclaration. Le nouveau décret est donc destiné à éclaircir la situation.
    Et le décret n'est toujours pas paru, désolé.


    M'enfin vous vivez sur quelle planète ?? C'est une fable cette histoire. Les fusils de chasse à un coup par canon ne sont pas déclarés (et devront être dorénavant "enregistrés", comprendre déclarés bien entendu).
    Le décret est paru le 9 octobre 2011 dans le journal officiel :
    --->>>Decret du 7 octobre 2011

    Je constate que vous êtes mal informé Gégé, mangez donc votre chapeau.

    RépondreSupprimer
  50. Pour les armes blanches : tout port est interdit. Quelque soit la longueur de la lame, quelque soit le système de blocage. Ou meme une lame fixe.

    Il y a beaucoup de légendes urbaines autour des armes blanches, des lacrymos, des matraques, gomme cogn, arme a blanc, etc

    La vérité, c'est que tout est de port interdit, meme un couteau suisse ou autres canifs (meme un Opinel !).
    Il y a un léger flou autour des lacrymos car le nouveau texte les interdit toutes, mais n'a pas encore été publié. Donc theoriquement, l'ancien texte qui autorise les lacrymos (CS ou OC) de moins de 100ml est toujours en vigueur...

    J'oubliais : flashball et tazer en tout genre sont de ports interdits

    RépondreSupprimer
  51. Ma réponse a disparu, qu'importe.

    Une dernière question si je peux : j'ai cru lire que les 22Lr ne seront plus accessibles sous la nouvelle réglementation.

    Aucun indice que ce sera le cas. Vous pouvez y aller les yeux fermés. Par contre la JML Commando pourrait être considérée à part du fait qu'elle est démontable et pratique pour le braconnage.

    Pour ce qui est des fusils de chasse, voilà ce qui est en vigueur jusqu'au 1er décembre 2011 :

    Les personnes physiques et les représentants des personnes morales se livrant au commerce des armes et éléments d'arme de 5e et de 7e catégorie sont tenus d'inscrire jour par jour sur un registre visé par le commissaire de police compétent ou par le commandant de brigade de gendarmerie les armes et éléments d'arme de ces catégories achetés, loués ou vendus au public (catégorie, type, marque/ modèle, calibre, numéro de série, nom et adresse du fournisseur et de l'acquéreur), à l'exception des armes et éléments d'arme des 5e et 7e catégories non soumis à déclaration.

    Donc contrairement à ce que je disais dans ma réponse qui a disparu (sic), les fusils de chasse n'étaient pas inscrit sur le registre d'armurier jusqu'à présent. Ce qui voudrait dire que le nouveau décret ne prévoit pas de fichage préfectoral mais simplement une extension de l'inscription au registre d'armurerie des armes de 5ème catégorie non soumises à déclaration. Comme quoi, il faut lire jusqu'à la dernière ligne...


    Et le décret n'est toujours pas paru, désolé.

    Il est paru le 9 octobre au journal officiel : Décret.

    RépondreSupprimer
  52. Merci à tous pour vos éclaircissements.

    Je ferai en sorte de vous tenir au courant de ma quête...
    Je vais tenter le coup à la fois pour le baikal et la JML (c'est foutu pour l'AR7 : 4eme categorie...)

    RépondreSupprimer
  53. Altern> Oui, pas de soucis au niveau des armes blanches, je suis bien au point :)
    Ceci dit, il me semble malgré tout qu'il y a jurisprudence concernant les couteaux dits "traditionnels" sans système pour bloquer la lame (à savoir les Laguioles par exemple). Ceci dit, le type en costard ou le mec en jogging-basket qui se fait fouiller avec ça sur lui peut très probablement oublier la jurisprudence. Donc interdit de port oui, mais la jurisprudence peut amener à une certaine compréhension selon l'officier/le juge en face de soi. Du moins à ce que j'ai compris :)

    Je lutte très régulièrement contre la légende urbaine du "Si la lame dépasse pas la paume de la main c'est ok!", dont je n'ai jamais réussi à comprendre l'origine :)

    Au niveau des armes blanches, il y a cependant une exception; la lampe tactique (comme ma géniale petite LD10 :D) qui ne peut être considérée comme arme par destination que si utilisée comme outil d'impact, et qui est libre de port :)

    Pour les 4eme Cat, c'est gérable, mais il faut faire des passages très réguliers au stand de tir, et demander une autorisation de la préfecture. Il faut également compter un délai de 6 mois minimum pour les 3 tirs surveillés, à deux mois d'intervalle (de mémoire).

    Bon courage dans ta recherche!

    RépondreSupprimer
  54. Exact, pour la lampte tactique c'est parfait.

    Je porte moi-même une Fenix LD20 dont l'étui a le passant MOLLE qui va sur la sangle de mon PUSH 5.11

    C'est juste idéal pour l'avoir vite sous la main, ça peut servir à aveugler, comme Kubotan improvisé, etc...

    Et c'est juste pratique pour éclairer dans bien des cas également...

    RépondreSupprimer
  55. A propos de budget réduit, voici comment réduire le budget des piles : il y a des convertisseurs de piles LR06 (= AA) en piles LR20 (= D).

    J'en ai acheté 4 pour 3,50 € chez monsieur bricolage. On les trouve sur Amazon.fr pour 4,48 €. http://www.amazon.fr/watt-and-co-Piles-Chargeurs-Testeurs/s?ie=UTF8&keywords=Watt%20and%20co&rh=n%3A412624031%2Ck%3AWatt%20and%20co&page=1

    Evidemment leur capacité (donc leur durée) est moindre que celle de vraies piles D mais ces convertisseurs permettent de réduire la dispersion du budget piles en de (trop) multiples achats périodiques et, surtout, de disposer à bon compte de piles rechargeable de format D, puisque les rechargeurs de piles couramment vendus en grandes surfaces sont compatibles avec les piles AA et AAA.

    RépondreSupprimer
  56. loup espiègle : le décret du 1er décembre n'est toujours pas paru, désolé. Lis bien ton lien....
    altern
    non, tout n'est pas interdit en matière d'armes blanches.
    Le nouveau décret sur les lacry ne modifiera qu'une chose : le classement des aérosols au poivre.
    Concernant la longueur de la lame des armes blanches, ce n'est pas une légende, mais une mauvaise compréhension de la détermination du classement de celles-ci.
    En effet, il y a les armes nommément désignés et les autres. Pour être nommément désignées , elles doivent répondre à plusieurs critères : lame solidaire ou nom du manche, largeur de la lame, longueur, système de verrouillage, contre-tranchant ou non etc). Critères définis par la commission interministérielle (douanes, intérieur, défense) et la jurisprudence.

    RépondreSupprimer
  57. C'est écrit noir sur blanc Gégé : >JORF n°0235 du 9 octobre 2011 page 17049 (petit 4)

    Avons-nous la même définition du verbe paraître ?

    Ce décret a été signé le 7 octobre, il est paru au journal officiel le 9 octobre et il "entrera en vigueur" le 1er décembre. C'est on ne peut plus clair ;-)

    Pour en revenir au budget du survivaliste, il faut d'une part économiser de l'argent (gagner beaucoup et/ou dépenser peu), d'autre part s'équiper selon les priorités en situation de survie (eau, nourriture, logement, santé, sécurité...) et enfin acquérir du matériel et des compétences de QUALITÉ !

    RépondreSupprimer
  58. arretez de jouer sur les mots. Vous êtes de mauvaise foi. Vous avez très bien compris que je voulais dire que le décret n'était pas en vigueur.

    RépondreSupprimer
  59. Mon projet avance...

    Malheureusement, je ne trouve que des Baikal IJ43 avec canon de 51cm en 12/70...
    Est-ce q'il faut vraiment que je trouve un 12/76 ?

    De plus, je trouve du chien externe, donc apparents, ou chiens internes.

    Un conseil sur ce double dilemne ?

    RépondreSupprimer
  60. Le 12/76 permet de tirer un plus large éventail de munitions mais le 12/70 suffit largement.

    Pour ce qui est des chiens (ouaf !) : les chiens externes permettent d'armer chaque canon séparément, mais cela demande de les manipuler ; les chiens internes sont armés à la fermeture de la bascule, ce qui permet d'avoir une cadence de tir un peu plus rapide.
    Je n'ai pas d'avis tranché sur le choix des uns ou des autres.:-/

    RépondreSupprimer
  61. Merci Loup Espiègle, la suite au prochain numéro :)

    Inscription en club prévu ce samedi 05/11, je débarque avec tous les documents, et je vais réserver le Baikal auprès d'un armurier en attendant !

    Pour la 22Lr démontable ("take down"), je ne trouve pas la JML Commando, mais j'ai quelques propositions de modèles "custom" ou d'origine : F1, JW15 custom, etc

    RépondreSupprimer
  62. merci pour les commentaires de qualité.....
    continuez

    RépondreSupprimer
  63. Impossible de trouver du 12/76 avec canon de 51 ou 55cm.

    J'ai trouvé un Baikal IJ43 Coach Gun en 12/70 neuf à 387€, qui peut d'ailleurs tirer des balles ou chevrotines en gomm-cogn également

    ESt-ce que cela vaut le coup ?

    RépondreSupprimer
  64. Tiens, j'en profite pour confirmer : j'ai trouvé une licence ball-trap à 50€ l'année(et 5€ les 20 plateaux pour ceux que ça intéresse)

    Et la licence au club de tir c'est 120€ à l'année pour info ici.

    Je crois que je vais remporter ma course contre la montre car j'ai trouvé Et le Baikal en 12/70 canon 51cm (lisses ==> Coach Gun), Et une 22lr démontable avec lunette et silencieux

    Et en bonus, passé le 1er décembre, je vais m'acheter un vieux rêve : un k98 d'époque en parfait état, tous numéros identiques, calibre d'origine (puisque la Loi change et il sera classé en 5ème catég !)

    RépondreSupprimer
  65. Salut!

    Bonnes nouvelles tout ça!
    Le coach gun est un excellent outil de défense du domicile.

    Par contre, fait attention aux .22LR démontables, elles sont généralement très peu précises et fiables, ce qui pour une .22LR est une fausse route. Nos systèmes en .22LR, devraient être en premier lieux fiables et extrêmement précis!!!

    Super pour le K98!

    Prends soin.

    RépondreSupprimer
  66. suite à ton conseil, je vais donc tester en profondeur la 22Lr avant de l'acheter

    C'est une 22Lr en crosse synthétique (et non bois), sur base de JW15 Norinco avec lunette et silencieux intégré au canon + set de nettoyage et valise de rangement
    Le tout pour 400€

    RépondreSupprimer
  67. De Dahudenhaut
    Bonjour, et ben, vive la suisse!!! C est bien compliqué de vivre dans un pays qui se méfie de ses citoyens. Que de loi en France. Si on doit trop de prendre la tête pour respecter la loi, on la contourne, on passe au marche noir, et on trouve du fusil d assaut, des explosifs et tous se qu on peut payer. Pas bon.
    Pour les chiens apparent ou pas, les chiens internes sont protégé, plus pratique pour les endroits ou des externes pourraient se "coincer". Les externes, sont plus faciles a changer, voire a remplacer par de l impro si besoin.
    Immense merci a volwest, et respect pour tous ce job.
    Stay safe.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.