mercredi 3 août 2011

L'eau; stocker.






Le stockage de l'eau est sans doute le geste le plus lourd a mettre en place pour le survivaliste, mais aussi le plus important que nous puissions entreprendre.

Si nous nous basons sur 4L d'eau potable par jour et par personne, il devient rapidement évident que stocker cette ressource dans des quantités appropriées  peut être difficile a gérer, surtout pour les familles nombreuses et vivant en appartement.




1- Pourquoi stocker l'eau.

Quand bien même nos placards abritent souvent 3 ou 4 jours de nourriture en cherchant bien, la plus part des foyers ne sont pas prêts a gerer une tension "eau".
Ce constat est regrettable, car si nous ordonnons une priorité physiologique a nos préparations, l'eau se place bien plus haut sur la liste de nos besoins que la nourriture.

C'est en vivant dans une ville de millions d'individus, entourée d'un désert, bâtie sur un désert, prône a des tensions variées et importantes, que le stockage de l'eau est devenu pour nous une nécessitée évidente.




Bien sur, nous n'avons pas besoin de vivre a Los Angeles pour comprendre l'importance de l'eau, et chaque année, des villes entières, des milliers voir des millions de personnes, de familles, se retrouvent a devoir gérer le manque de cette ressource vitale.


Certaines situations sont plus dramatiques que d'autres, mais elles sont toutes d'une invariable redirection instantanée de nos priorités.

Quand l'eau manque, c'est une réorganisation immédiate et totale de nos vies qui s'opère. C'est la totalité de notre attention, de nos capacités physiques et intellectuelles, qui converge sur une recherche systématique de moyens de transport et de stockage adaptés, de méthodes de purification et de filtration fiables, et bien sur de la source même; l'H2O.




Nous pourrions résumer cette réorganisation a; pas d'eau = pas de vie.


Une tension ne serait-ce que minime sur l'un des maillions de la chaine "eau"; pollution, contamination, stress hydraulique, terrorisme, politiques de l'amont, inondation, pénurie…et nous nous retrouvons très rapidement dans une situation délicate, comme il a été le cas pour les habitants de Dublin l'année dernière, de l'Irlande du nord ou encore de Chicago, ou la rupture d'un aqueduc souterrain provoqué par de fortes pluies a contaminé la totalité du réseau d'eau potable de cette ville, et ceci pendant plus de 2 semaines!


A court terme, stocker l'eau est une manière pertinente de pouvoir négocier la fragilité inhérente de nos systèmes de support.
Ce pouvoir de "négociation" est primordiale, surtout pour les citadins, car il influence directement et indirectement plusieurs sphères.

Ne pas être dépendant, et donc dans le besoins, lors d'un événement faisant pression sur nos organisations sociales, veux d'abords dire que nous ne faisons pas partit du problème, mais de la solution.
Ne pas être dépendant d'un éventuel secours, signifie aussi que nous ne sommes pas forcé de participer de l'intervention, car tout secours, toute aide, est d'abords et avant tout une intervention, et qu'est ce qu'une intervention sinon la négation de certaines libertés ?

Règle numéro 1 du survivaliste; tout faire pour ne jamais devenir un réfugier.




Dans la majorité des cas, cette relative indépendance en eau de 3, 7 ou 30 jours, ne nous impose pas d'aller nous confronter a un collectif gouverné par la peur du manque.
Le manque, la pénurie, la peur, sont invariablement sources de conflits humains, et ceci que ce soit dans nos rues ou dans les rayons de nos supermarchés.




Si une tension venait a raréfier l'eau dans Paris du jours au lendemain, il est facile d'imaginer les conséquences et les envolées humaines, et donc l'importance de pouvoir rester a la maison avec nos proches.
Vandalisme, émeutes, bagarres, vol, corruption…le stockage influence donc notre sécurité, et ceci est valable pour la nourriture ou toute autre ressource.



2- Logistique.

La logistique du stockage de l'eau est imposante.
L'eau prend de la place, et l'eau est lourde…de plus, elle demande des matériaux spécialisés.

La première chose qu'il nous faut définir est notre environnement…car celui-ci gouvernera nos possibilités.
La question qui devrait voir le jours est la durée d'autonomie qui nous semble approprié.
Certains viseront une autonomie de plusieurs mois, d'autres une autonomie de 72 heures, dans tous les cas, cette décision est personnelle.

Puisque l'eau est une priorité bien plus importante que la nourriture, il me parait cependant raisonnable d'équilibrer nos stockes.
Avoir un an d'autonomie en bouffe dans nos placards mais seulement 3 jours d'eau, est sans doute une maladresse survivalistique que nous devrions ajuster.



a) Le milieu Urbain.

A moins d'habiter dans un hôtel particulier et d'avoir une piscine en sous-sol, stocker plus de 200L d'eau potable en ville est difficile, voir impossible.
Le citadin devra se contenter d'un stockage des plus pragmatique, et orienter son attention vers d'autres sphères que nous verrons plus tard pour compenser ses limitations.

Simplement, si le citadin parvient a stocker 3 jours d'indépendance en eau par personne, il aura un une base solide pour gérer la plupart des tensions pouvant stresser les réseaux urbains.


b) Le milieu semi-rural et rural.

Si notre espace de jeu s'agrandit ici, c'est que nos organisations doivent nous offrir une indépendance plus sérieuse.
Les problèmes liés a l'infrastructure et aux réseaux, quand ils sont loin des villes, tendent a durer plus longtemps.
L'exemple parfait de cette réalité nous viens de Russie, ou après la chute de l'URSS les provinciaux ont extrêmement souffert, surtout au niveau des réseaux de distribution en eau, en électricité et en gaz naturel.

Si la propriété n'offre pas une source d'eau fiable telle qu'un puits ou une rivière, la priorité devrait être de mettre en place des systèmes de stockages important et si possible renouvelables.

Cuves et réservoirs d'eau enterrés, construction d'un puits et systèmes de récupération des eaux de pluies pour alimenter nos réserves, devraient ici faire l'objet d'une attention immédiate.




Même si ces systèmes me paraissent la base d'une préparation rurale adaptée, le stockage de l'eau en quantités réduites et donc immédiatement transportable et consommable, reste incontournable.



3- Le choix des armes.

Les 2 solutions les plus répandues pour le stockage de l'eau sont les bidons et les Jerricans construits et vendues spécifiquement pour cet emploi, et les bouteilles en plastiques. 

Quelle que soit la méthode que vous adoptez, soyez sur d'utiliser des containers spécialement construits pour l'alimentaire.




Les bouteilles en plastique de 1L et de 2L par exemple, telles que celles vendues par Coke ou Sprite, sont construitent pour l'alimentaire, et offrent un avantage pertinent, qui est celui du recyclage, mais aussi d'un volume pouvant nous permettre de les transporter facilement dans l'éventualité d'une évacuation par exemple.




Les bidons et les Jerricans, sont généralement d'un volume supérieur a 2L, permettant un stockage plus ample tout en conservant une relative maniabilité.




Personnellement, les deux méthodes me semblent complémentaires.

Si nous nous basons sur une autonomie de 10 jours pour 3 personnes, a raison de 12L par jours nos réserves seront de 120L.
Nous pourrions ici avoir 90L en bidons de 30L, et les 30 derniers litres en bouteilles…soit 3 bidons et 15 bouteilles de 2L chacune.

Cette organisation permet de pouvoir donner quelques bouteilles a nos voisins par exemple, et ceci sans aucune manipulation de notre eau en bidon, d'incorporer nos systèmes de stockage a nos plans d'évacuation, mais aussi de posséder des containers assez solides et gros au cas ou nous devrions, a long terme, aller chercher de l'eau ailleurs, et donc pouvoir transporter des quantités suffisantes.



4- La chimie.

L'Eau de Javel non parfumée est un pilier de la survie moderne.


Pasteur disait que la plupart du temps nous buvons nos maladies.
Le stockage de l'eau, repose principalement sur l'utilisation de l'Eau de Javel.

Au passage, achetez 2/3 litres d'Eau de Javel non parfumées a environ 6%, et stockez la! C'est un produit polyvalent, et sans aucun doute pilier de la survie moderne.

Une eau traitée avec de l'Eau de Javel restera potable pendant plus d'un an…pour être sur, le consensus du stockage de l'eau repose sur une rotation annuelle.

La mathématique qu'il nous faut retenir est simple;
2 gouttes d'Eau de Javel a 6% par Litre suffisent a traiter et conserver l'eau prévue pour le stockage.



Stay safe!







43 commentaires:

  1. Super! J'avais aussi bien aimé ton idée, publiée dans un autre post de stocker les bidons sous le lit...
    Question: une eau traité à la javel est-elle consommable de suite? N'a-t-elle pas un gout trop fort? Je sais qu'on parle de stockage pour du long terme (un an avec quelques goutes de javel: c'est trés intéressant) mais en cas de pénurie la semaine prochaine, il serait bien dommage de ne pas pouvoir toucher à ces réserves...

    RépondreSupprimer
  2. Salut :)

    Perso ce que je fais, c'est que j'achète de l'eau en bouteille pour la conso courante. Ensuite je re-remplis avec l'eau du robinet, j'y colle un petit micropur aux ions d'argent, et hop : 6 mois de conservation assurée (davantage dans les faits). Ensuite je fais le roulement... T'as vite fait d'avoir 90-100 bouteilles d'1,5l à la cave, et en cas de rupture d'un contenant la perte est très minime.

    Ciao ;)

    David

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour;
    Excellent sujet,primordial même.Que pensez vous de la décontamination del'eau avec l'argile??J'en entend parler mais je n'ai pas pu le vérifier faute de moyens personnels...
    Sinon chez moi j'ai du charbon activé,très efficace pour faire des filtres et sur le terrain,je me rabat sur du charbon de bois(à condition qu'il n'y ait pas eu de contamination chimique ou radioactive....

    Merci pour tous ces sujets qui seront de plus en plus j'en ais l'imùpression,d'actualité...

    Ronin

    RépondreSupprimer
  4. Quels sont les critères et facteurs qui t'ont amené à déterminer une suffisance portée à trois jours de ravitaillement pour les ' urbains ' ?

    Très intéressé par le sujet,

    Serge.

    RépondreSupprimer
  5. Très pertinent.
    Première priorité l'eau de loin.
    Perso, 100 l en bouteille.
    40 l en gerricane.
    80 m3 dans la piscine.

    Par contre pourquoi attendre 30 mn avant de fermer le bidon?

    RépondreSupprimer
  6. Salut, super sujet !
    Juste une petite interrogation : apparemment tu consommes quotidiennement de l'eau en bouteille, dans ce cas pourquoi ne pas simplement faire une rotation plutôt que de la javelliser pour la stocker pendant un an ? pourquoi ne pas utiliser de l'eau du robinet pour y ajouter la javel ?


    David

    RépondreSupprimer
  7. Salut Volwest et les autres :)

    Sont bien ces bidons !
    Au supermarché du coin (Carrefour market), l'eau de javel non parfumée est à 1.8% de machin...

    3 fois moins que la tienne donc, ce qui me fait 6/7 gouttes par litre d'eau.

    J'ai tout bon ?
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  8. Salut!

    Julien;
    Une eau traitée a la Javel est consommable de suite.
    C'est pour laisser l'odeur ( trop forte au début ) s'évaporer que nous laissons reposer la solution pendant 30 minutes avec le bidon ouvert.

    DM;
    Super! Si l'eau du robinet aux US n'était pas fournie avec du fluor, nous ferions la même chose.

    Ronin;
    Il y a en effet pas mal de méthodes pour la décontamination sans utiliser l'Eau de Javel, le charbon activé est sans doute la meilleur.

    Serge;
    3 jours ne sera jamais suffisant pour nous…comme je le dis dans l'article, le citadin devra sans doute se contenter de ce que nous considérons être un minimum.
    72 heures d'indépendance en milieu urbain, est dans la majeur des cas adéquate pour gérer la majorité des petites tensions qui vont et viennent dans nos villes.

    L'enjeu est tellement important ici, que les systèmes de support urbain reçoivent une attention particulière.
    Dans 99% des cas, les problèmes sont réglés sous 72 heures donc…bien sur, il reste ce 1% !

    Emmanuel;
    Nous attendons 30 minutes pour que la majorité de l'odeur ai le temps de s'évaporer.

    David;
    Nous n'utilisons pas l'eau du robinet, car aux US elle contient du fluor en quantité importante. Je suis contre cette pratique, qui au passage est interdite en Europe.
    Sinon, nous faisons tourner notre eau, mais d'une manière plus rapide…c'est a dire que nous avons un stocke pour le long terme qui est renouvelé une fois par ans, et un stocke faisant partit d'une rotation sur 2/3 mois.

    La fluorisation systématique de l'eau du robinet aux US nous aura demandé une certaine adaptation…mais vous n'avez pas ce problème en Europe.

    Anonyme;
    Tout bon!

    RépondreSupprimer
  9. J'ai un petit complément qui est légèrement à côté du sujet : c'est le stockage de l'eau à d'autre fin que la consommation.

    J'ai pris l'habitude, lorsque j'ai besoin d'eau chaude au robinet, (pour laver quelque chose de gras pas exemple) de la faire couler dans des bouteilles usagées (ou des bidons de 5L récupérés) le temps qu'elle soit à la bonne température.

    Je m'en sers ensuite pour arroser, pour gâcher du mortier si je bricole ou pour laver mes godasses en rentrant d'une sortie boueuse, etc.

    Un soir, il y a eu une rupture de canalisation dans ma rue (avec donc coupure d'eau inopinée pendant plusieurs heures - et sans délai annoncé de remise en service). J'étais alors bien content d'avoir ce stock d'eau car j'ai pu faire ma toilette avec et laver ma vaisselle (je ne me voyais pas utiliser de l'eau minérale pour ça et ayant bricolé je ne me voyais pas ne pas me laver le soir même).

    Bien sûr je n'ai pas un stock suffisant pour que ça puisse me servir en cas de problème prolongé. Mais pour un petit incident c'est pratique. J'ai toujours entre 20 et 50 litres car j'habite en ville sans terrain (mes bouteilles sont stockées un peu partout et y compris sur ma terrasse puisque je ne prévois pas de la boire). Ce stockage n'est pas plus important parce que je n'ai pas l'occasion plus souvent que ça de faire couler l'eau du robinet en attendant qu'elle soit à bonne température.

    au plaisir de te lire Volwest, ainsi que les commentaires qui sont toujours très intéressants également.

    A+

    RépondreSupprimer
  10. Salut Daniel…

    Super!
    Merci d'apporter de l'eau au moulin.

    Prends soin l'ami.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Volwest,

    J'habite en ville en région parisienne et, l'idée d'avoir un stock important en eau sous forme de bidons est bonne d'autant que je me souvient qu'en 1995 avec la grève des transporteurs routier il n'a fallu qu'une semaine pour que les stock en eau disparaissent !
    Le fait d'y ajouter de l'eau de javel à 6% permets de conserver l'eau longtemps; mais si tu ne disposes pas de javel à 6% et que tu disposes de javel à par exmple 2% dois tu en mettre 3 fois plus ? à partir de quel seuil la concentration de la javel dans l'eau devient dangereuse ?

    Pour ce qui est des bouteilles, mêmes si elles sont pratiques à l'usage, et gratuite en les faisant tourner, elles sont vites encombrantes.
    Aussi, je dispose de tonneau de récupération d'eau de pluie non enterré qui me sert à arroser le jardin. L'eau y reste plus ou moins longtemps suivant les besoins. Est ce que cette eau, une fois filtrée sommairement (bouts de feuilles, petit débris), peut être utilisée en y ajoutant des cachets de (µpur, javel ...) ?

    J'ai une dernière question : qu'elle rôle à le fluor dans l'eau ?

    Merci pour ton excellent blog.

    JMT

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Volwest et Mato,
    est-ce indispensable de transferer l'eau dans des bidons ou peut-on la traitée dirctement dans les bouteilles ?
    Laruche

    RépondreSupprimer
  13. Salut Volwest,
    j'aimerais savoir si l'eau de javel peut suffir à "désinfecter" l'eau du puit ? ou s'il vaudrait mieux utiliser une filtration spéciale ? J'envisage de la faire analyser, mais on sait très bien qu'une eau peut être potable aujourd'hui et plus du tout le lendemain ! Qu'en penses tu ?
    Merci et à bientôt

    RépondreSupprimer
  14. Salut!

    JMT,

    Si tu disposes d'une Javel a 2%, il faut effectivement en mettre 3 fois plus. Pour toi, la formule sera donc de 6 gouttes par litres.
    Pour une eau extrêmement douteuse et trouble, nous pouvons doubler la formule…donc aller jusqu'à 12 gouttes par litres pour une Javel a 2%. Ce qui veut dire que tu as de la marge.

    L'eau de tes tonneaux peut être filtrer et désinfectée pour devenir potable…a partir du moment ou tu es sur de la qualité alimentaire de tes tonneaux.

    La présence du fluor dans l'eau nous viens des années 50, ou il a été décidé par le corps médical et le gouvernement que le fluor, "c'est bon pour les dents". Maintenant, nous savons tous que ceci est vrai, mais seulement si le fluor est appliqué sur les dents, et non pas consommé!!!
    Le fluor sert a faire du poison pour les rats…entre autre. Et il ne devrait en aucun cas être ingéré, d'ou l'arrêt total de son utilisation dans l'eau en Europe.


    Laruche,

    Tu peux traiter l'eau directement dans les bouteilles.
    Meme procedure.
    Javellisation - repos de 30 minutes - stockage.


    Ayannah,

    Toute eau de puits, devrait être filtrée et désinfectée si nous avons un doute sur sa qualité…soit chimiquement, soit par ébullition.

    RépondreSupprimer
  15. moi se qui me faudrait c'est les même pack d'eau que vous avais ché vous la avec poigniez empilable
    en France dans nos supermarché on a pas se style de contenant pour l'eau c'est bien dommage .

    RépondreSupprimer
  16. Anonyme:

    Tu peu les trouver pour moins de 15€ le bidon plastique de 20 litres sur internet.

    RépondreSupprimer
  17. Salut et merci pour vos vidéos forts sympathiques.

    Pour vous simplifier la tâche pour le dosage de l'eau de javel on estime qu'il faut 20 gouttes pour faire 1 ml. Ca vous fais un ustensile de plus (une seringue) à posséder mais c'est pas un outil très encombrant en version 10 ou 20ml et qui peux être utile dans d'autres situations.

    stay safe !
    DrNexus

    RépondreSupprimer
  18. Salut à tous
    super blog très interessant et pas racoleur (rare aujourd'hui)

    Ici en france on peut acheter de l'eau minerale en bouteille de 1.5l a un prix tres abordable (si on evite les grandes marques)environ 1 euro les 6 bouteilles de 1.5l.

    celle que j'achete a une date de péremption de 2 ans (ecrit dessus par le fabricant), les packs de 6 ont une poignee et sont d'un poids rasonnable (6x1.5 = 9 kgs)
    On peut faire tourner le stock en ouvrant une seule bouteille à la fois et on peut les stocker dans toutes les positions Donc je préconiserai de garder la javel pour de la décontamination d'eau douteuse ou quand tous les stocks auront ete epuisés. Peux tu me dire si ma démarche est erronnee ?

    RépondreSupprimer
  19. Salut!

    Non ta démarche n'est pas erronée.
    Le but est d'avoir de l'eau chez soi…la manière employée n'a pas grande importance, et si ce système marche pour toi c'est très bien.

    a+

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour,

    S'il faut embarquer de la javel en quantité portable, je propose des petites fioles pour huiles essentielles. Elles sont en verre épais avec un bouchon plastique de sécurité, résistant aux agressions chimiques et un compte-goute intégré.

    On peut l'acheter neuve en pharmacie ou ayant contenue une huile essentielle comestible (agrumes, etc.).

    RépondreSupprimer
  21. Je précise que c'est le modèle de fiole du "Docteur Valnet" qui à un bouchon sécurité (et peut être d'autres marques).
    http://www.powersante.com/pharmacie/aromatherapie/huile-essentielle/docteur-valnet-huile-essentielle-citron-bio-10ml.html

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour a tous, salut Volwest.
    Pour les Français, on trouve chez "Chassed'eauRama" :D des bidons en plastique alimentaire renforcé de 20l pour 13/14 €. Dans la même enseigne, de la javel surconcentré à 9,.. %, p't'être plus facile pour le dosage (il me semble que tu parlés, dans un des articles sur l'eau de javel, de 1 goutte pour 9/10%)
    Voilà ma maigre contribution.
    Prenez soin de vous.

    Jo

    RépondreSupprimer
  23. la vidéo sur le ballon d'eau chaude est intéressante mais il ne faut pas oublier le plus gros conteneur de la maison en eau : La baignoire
    Il est assez rare d'avoir des coupures totales de plusieurs jours a part dans un scénario apocalyptique le plus souvent il y a de longue coupures
    on a donc de l'eau quelques minutes puis une coupure plus ou moins longue, l'important est de pouvoir stocker rapidement quand l'eau est dispo.
    Un baignoire se remplie en une fois et elle est de grande capacité.
    En plus on laisse le robinet ouvert la bonde fermée et des que l'eau est rétablie ca remplie car si l'eau est dispo 30 min et qu'on s'en apercoit qu'au bout de 25 min c'est dommage :)))
    Avec une pompe manuelle on peut remplir les bibons avec l'eau de la baignoire
    Pour moi c'est la reserve la plus simple d'eau de la maison celle a remplir en priorité

    Encore merci pour l'article ;)

    RépondreSupprimer
  24. Salut…

    En effet la baignoire a son rôle a jouer.
    Dans le meilleur des cas, nous sommes a la maison et nous avons le temps de la remplir.

    A ce propos il y a un nouveau "jouet"…c'est une poche faite pour les baignoires, que nous pouvons remplir en cas de troubles.
    L'avantage, c'est que l'eau ne rentre jamais en contact avec la baignoire (c'est quand même dans celle-ci que nous nous lavons les fesses…), et qu'il y a déjà un tuyau branché dessus pour pouvoir transvider.

    Il faut que je retrouve le truc…
    a+

    RépondreSupprimer
  25. y a aussi les piscine auto portées qui font de bon reservoir d'eau
    Une auto portée de 4.5m de diamétre par 1m de haut coute dans les 150 € et a une contenance de 13 000 litres
    Quand tout va bien ca sert de piscine mais quand tout va mal ca sert de reservoir pour 'eau de pluie
    En plus y a une vidange a la base de la piscine donc on peut y brancher un tuyau d'arrosage
    Y a rien a faire on gonfle simplement un boudin et l'eau qui arrive dans la piscine soulève le boudin et la piscine monte
    http://idata.over-blog.com/2/06/65/17/archives/1/15435718.jpg
    Pour la baignoire si elle a été bien nettoyée y a pas de soucis avec l'eau, j'ai bu dans bien poire qu'une baignoire propre :)))

    RépondreSupprimer
  26. Salut Volwest

    Je me demandais si une consommation d'eau purifiée à la javel avait un impact nocif sur la santé lorsque nous la consommons sur le long terme.

    Lio

    RépondreSupprimer
  27. Salut Lio,

    Et bien l'eau du robinet par exemple est traitée avec différentes formes de Javel et nous la buvons sur le long terme sans conséquences.
    Les doses sont ici tellement minimes, qu'il n'y a aucun problème. Dans tous les cas, il est préférable de boire une eau Javellisée qu'une eau contaminée.

    a+

    RépondreSupprimer
  28. Salut Volwest,

    au sujet de l'eau de Javel, en principe il y a des "agents blanchisseur" en plus des 6% d'agents désinfectants dans les eaux de javel que nous trouvons dans les commerces en France, est-ce normal, doit choisir une eau de javel qui n'en contient pas? La composition de l'eau de javel que tu utilise mentionne t elle aussi des agents blanchisseurs?

    Merci encore.

    Stay Safe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même remarque pour la Belgique, voir l'Europe. Ce qui est généralement ajouté à la javel, le fameux agent blanchissant est du chlore. Je ne suis pas un spécialiste mais ce que je sais du chlore :

      - c'est qu'il est utilisé comme agent désinfectant de l'eau du robinet et à plus haute dose, pour l'eau des piscines.
      - le chlore est volatile et s'évapore donc en laissant 30 min les récipients ouverts, il doit s'évaporer (normalement ...).

      ATTENTION, ce ne sont que des pistes, je ne suis pas du tout un expert en chimie.

      Pour ma part, je renouvelle mon stock d'eau du robinet chaque année : OK, l'eau de mon stock précédent est utilisée dans mes chasses d'eau de cabinet de toilette MAIS j'ai un renouvellement de l'eau auquel j'ajoute de la javel. Attention aussi en Belgique : il y a beaucoup d'eau de javel à 12% (il suffit de mettre une seule goutte par litre d'eau.

      J'effectue aussi un test tous les trois mois : je consomme une de mes bouteilles d'eau stockée. Cela permet de tester le goût mais SURTOUT je préfère m'assurer par les réactions de mon organisme qu'il n'y a pas un problème de bactéries (effets intestinaux garantis).

      Ce test, hors situation de catastrophe, permet de remplacer le stock d'eau s'il est "contaminé" MAIS surtout de disposer des médicaments pour l'intestin. Parce que en cas de catastrophe, je doute fort que chacun ne dispose de suffisamment de médicaments pour toutes la famille ... La dysenterie engendre une déshydratation plus rapide du corps et donc un surcroit de consommation d'eau (phénomène qui peut être mortel chez des enfants en bas âge).

      Sur le sujet des boissons, je rappelle l'importance du lait. Il existe des boîtes de lait déshydraté (une boîte de 500 gr permet d'avoir trois litres de lait). Il y a Nestlé qui en propose mais probablement d'autres marques. C'est évidemment lié à l'eau ...

      Supprimer
  29. salut à tous
    petite question:
    quand une bouteille d'eau conservé jusqu'à sa date limite sans avoir été ouverte peut on la transférer dans un bidon adapté et y inclure le "protocole" EAU DE JAVEL indiquer sur ce blog ( très instructif au passage) avec 2gt/litre à 6 % et 4/5 gt/litre à 2,8 % et repartir pour une année de conservation ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eventuellement mais tout dépend du dépassement de la date limité. Un ou deux mois, peut-être. Il y a aussi les conditions de conservation : l'eau est sensible à la lumière, à la chaleur et à la stagnation.

      Volwest insiste sur un point essentiel : traiter même de l'eau conditionnée dans le commerce.

      Tout est toujours envisageable MAIS plus l'on réduit les précautions et moins l'on a de certitudes lors d'une utilisation en cas d'urgence.

      J'ai fait des recherches sur le stockage de l'eau du robinet en Europe. On dit tout et n'importe quoi. Et pour tous, mieux vaut avoir un stockage sommaire d'eau du robinet que rien du tout. Je préfère une eau stockée par mes soins qui contiendrait quelques bactéries à celle de la pluie de ma région. Il est plus facile de faire juste bouillir une eau stockée et claire plutôt que de devoir rendre potable une eau d'un ruisseau ou d'un étang voir d'une piscine.

      Supprimer
    2. Bonjour,

      je connais un peu le chlore dans son application eau potable. Sa qualité désinfectante est reconnue tant par son efficacité que par son faible coût.
      Quelque soit son mode d'apport, la partie importante est le chlore libre (la partie active qui va réagir avec les impuretés).
      Le pourcentage indiqué sur les différentes sources est cette teneur en chlore libre. En tenant compte de ce pourcentage et de la densité de la solution on en déduira la concentration en grammes de chlore actif qui nous intéresse. Attention ceci sera valable pour une solution fraichement préparée et stockée à l'abri des UV. Mon expérience m'indique qu'une solution à 12 % tombe à 8 % en 3 semaines, après la dégradation est plus lente et arrive vers 6 % en 5 à 6 mois. Même bien stocké le chlore réagit l'eau et donc devient progressivement inactif.
      En France, l'eau potable stockée dans les réservoirs (châteaux d'eau) contient normalement un résiduel de 0,30 mg/L de chlore actif.
      Contrairement aux idées reçues le chlore ne donne pas de goût à l'eau. Les goûts et odeurs de l'eau sont dues aux chloramines
      (réaction du chlore avec les matières organiques). Cette odeur sera un bon indicateur de la qualité de l'eau initiale (du moins, de sa concentration en matières organiques). L'eau de la piscine est un bon exemple car plus elle contient peaux mortes, cheveux, et j'en passe plus elle est "odorante".

      Après ces quelques informations, retour aux chiffres:
      1 mL = 20 gouttes
      3 % = 32 g/L, 6 % = 66 g/L, 9 % = 102 g/L, 12 % = 143 g/L
      Pour traiter 1 L d'eau et obtenir 0,30 mg/L de résiduel en chlore actif, il faudra donc ajouter:
      Avec 3 % : 32 g/L > 32 mg/mL > 32/20=1,6 mg/goutte > 30/1,6= 19 gouttes
      Avec 6 % : 9 gouttes
      Avec 9 % : 6 gouttes
      Avec 12 % : 4 gouttes
      En ayant supposé des solutions exactes et très peu de matières organiques dans l'eau à traiter pour obtenir 0,30 mg/L (l'OMS recommande 0,2 à 0,5 mg/L), mais calculs donnent un minimum à ajouter.
      Pour de plus amples infos sur le sujet je vous recommande cet article:
      http://www.wikiwater.fr/e18-le-traitement-de-l-eau-par.html

      Portez-vous bien !

      Supprimer
  30. Urodelus:

    Tu as écrit:
    Avec 3 % : 32 g/L > 32 mg/mL > 32/20=1,6 mg/goutte > 30/1,6= 19 gouttes

    Mais 19 gouttes * 1,6 mg/goutte = 30mg/L et non 0,30mg/L !

    Attention: Avec 3%: 32 g/L => 32 mg/mL => 32/20= 1,6 mg/goutte => 0,30/1,6 = 0,18 gouttes
    En pratique, à 3% il faut 1,5 mg/L soit une goutte pour obtenir un résiduel de 0,5mg/L qui rentre dans les recommandations de l'OMS
    A 6%, il faut 2 gouttes comme l'indique Volwest.

    Amicalement

    El Brujo

    RépondreSupprimer
  31. Oups !
    Bien vu El Brujo, tout concorde maintenant. Je trouvais quand même bizarre un tel écart. Merci à toi.

    Portez-vous bien !

    RépondreSupprimer
  32. Bonjour a tous,

    Salut Volwest,

    J'aimerai savoir si il est possible de réutiliser l'eau de cuisson (féculents et légumes), autre qu'arroser ses plantes, la réutiliser pour une autre cuisson ou pour l'hygienne (bon on va sentir le poireau ou le riz mais c'est un détail...)
    Q'en penses tu ?

    Ps: Merci pour ce temps et tout ce partage.
    Stay sharp :)

    RépondreSupprimer
  33. Salut, utiliserais-tu le même systeme pour un bidon alimentaire (qui contenait des olives) de 200l ?

    RépondreSupprimer
  34. Bonjour Wolwest,quelques question concernant le traitement de l'eau :
    les indication que tu donnes (un an de stockage pour une eau traitée a l'eau de javel) sont données pour une température constante. Mon garage subit des variation de -5 a +35 voire +40. qu'en est il a des températures élevées ? une dégradation de la conservation se fait elle sentir ? l'opacité du contenant influe elle sur la durée de conservation ? elle il nécessaire de passer a la bombe de couleur noire les bidons pour cette raison ? pourquoi traiter l'eau avant son stockage plutôt qu'avant sa consommation ?
    D'avance, merci si tu trouves un peu de temps pour répondre avec l'Avalanche de mag que j'imagine tu reçois chaque jours et bravo pour ton blog plus que pertinent :-)
    stay sage
    Fth38

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour
      Il est déconseillé d'écrire (et à fortiori de repeindre) les bidons à contenance alimentaire. Il y a déjà eu des précédents d'intoxication sévère avec des encres pourtant classiques, qui ont migré à l'intérieur du contenant. Donc prudence, pour ma part je préfère écrire sur un morceau de plastique souple (qui fera office d'étiquette) avec un feutre indélébile , lui même cerclé au bidon par une lanière ou un élastique costaud.
      Ceux qui ont subis une inondation de leur cave à vin connaissement le phénomène désagréable des étiquettes balladeuses et des bouteilles nues ;-)))
      Pour les élastiques ou les lanières, j'attire votre attention sur ma "matière première" favorite : la chambre à air de vélo de récup (sangles magnifiques en l'état et de toutes tailles et largeur si coupées dans la longueur, et si coupées dans la tranche, ça donne des élastiques costauds).
      Bonne année 2014 à tous, et que toutes nos craintes restent infondées.

      Supprimer
  35. Peut-on utiliser du peroxyde d'hydrogène pour désinfecter l'eau afin de la stocker ? Si oui, combien de goûtes faut il utiliser ? Merci !

    RépondreSupprimer
  36. J'ai de l'eau de javel concentrée à 9,6% de chlore actif mais sans parfum (berlingots achetés au supermarché en France). Je peux l'utiliser pour l'eau, pensez vous?

    RépondreSupprimer
  37. Salut volwest
    Je voudrais savoir car je procédé 4 cuve de 1000 litre combien de litre de javel a 6% de devrais mètre ? ( car sa fait long pour compter les goute...)

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.