mercredi 27 juillet 2011

Une introduction a la réponse armée.






Les fondamentaux, lorsqu'il est question de défense personnelle armée, sont la base de la manipulation d'une arme.
Posture, attitude, manipulation, position des mains, regard, placement…sont autant de fondamentaux qui sont parfois oubliés ou précipités lors de notre apprentissage.

Puisqu'il est question ici de défense personnelle, l'action de répondre efficacement a un danger me parait primordial.

Bien sur, cette réponse n'est que rarement a l'image de notre entrainement, tant les paramètres sont ici larges…mais l'appropriation d'une réponse musculaire automatique et construite sur des bases saines, un reflex adapté donc, est un pilier de la défense personnelle armée, qui repose sur l'obtention systématique d'un avantage tactique.


L'entrainement prend alors une place décisive quand a la défense personnelle…si nos "karatékas" passent des heures a l'entrainement, c'est que la discipline se développe autour de l'acquisition de certaines techniques, et de certains automatismes, et il en est de même pour l'univers de l'arme a feu.

Nous pourrions même dire, que l'entrainement et la manipulation des armes au sein d'une intention tactique, est un art martial a part entière.
Posséder une arme a feu n'est pas la finalité de la défense personnelle, seulement le début d'un long apprentissage qui se spécialise dans la mise en action d'une arme et son contrôle.




Mais j'entends déjà une réflexion inévitable.
Puisque le port d'arme est illégal en France, ton truc sert a rien.

Le port d'arme est illégal a la Nouvelle Orleans, Il est illégal a New York City, a Washington DC, a Chicago…et pour aller plus loin, la possession de la majorité des armes a feu est aussi illégale dans la plupart des villes Américaines que je viens de citer.

En fait, les lois Françaises peuvent être beaucoup plus souples que certaines lois aux US, spécialement en ce qui concerne certaines agglomérations.
Notons au passage que ces agglomérations, ou les lois sont extrêmement restrictives donc, détiennent les taux de criminalités les plus haut aux US.

Si nous possédons une arme, il me semble responsable de poursuivre un entrainement poussée avec celle-ci.
De plus, et quand bien même le port est interdit en temps normal, nous pouvons nous retrouver au milieu d'un événement qui change complètement la nature même de notre fabrique.

Katrina est le parfait exemple.
L'interdiction de porter une arme a feu a la Nouvelle Orleans, s'est avérée être une loi qui dans l'univers post Katrina n'a eu que très peu d'influence sur le citoyen.
Si nos policiers et nos militaires ne sont pas la pour faire leur travail, pour nous assurer d'une certaine protection, même relative, pour en somme défendre nos familles, alors il me parait logique et normal, que ce travail devienne automatiquement une responsabilité individuelle.




Les émeutes de Los Angeles en 1992 sont un autre exemple extrêmement pertinent de ce transfert de métier.
La police locale de Los Angeles, a tout simplement désertée la population civile quand les policiers se sont aperçus qu'ils n'avaient pas les moyens d'étouffer et de contrôler les éléments perturbateurs.
Ils ont été complètement débordés par les événements, par la puissance et la rapidité avec laquelle l'émeute s'est propagée.




Qui a été forcé de prendre en charge le rôle du policier avant que l'armée et la police arrivent a contrôler la situation ? 
Le citoyen armé.
C'est le citoyen armé qui a fait la différence, qui a refuser de voir son magasin ou sa maison bruler devant ses yeux…et c'est le citoyen qui a sauvé des vies.

Des Coréens défendent leur périmètre de sécurité...


L'anticipation de l'interruption de nos systèmes de support lors d'un événement dramatique, doit inclure la sphère de la défense personnelle…et cette sphère inclus le port.
Dans le cadre d'un effondrement de nos organisations, d'une tension sur nos systèmes de support, la police ou tout autre corps de métier visant a la sécurité du collectif, est dans la plupart des cas incapable de répondre efficacement a la demande et aux besoins des citoyens.

C'est ce que nous appelons en Anglais l'effet "YOYO"…soit, "You're On Your Own", ce qui veut dire que nous sommes seul, et que nous devons répondre par nous même a la totalité de nos besoins, et donc devenir notre propre système de support.




Puisqu'il peut être difficile de poursuivre un entrainement adapté avec une arme a feu; cout, logistique, loi…il me parait essentiel d'adopter des systèmes pouvant nous permettre d'acquérir une maitrise de l'arme sincère et responsable.

Tout comme notre "karatéka" adopte des outils dédiés a l'entrainement, le détenteur d'une arme a feu devrait posséder des systèmes lui permettant de s'entrainer chez lui et sans risques.


Le Airsoft nous vient du Japon…qui a la fin de la seconde guerre mondiale se voit la cible d'une réglementation extrêmement stricte quand a la possession d'armes a feu. Simplement parlant, les citoyens Japonais sont incapables de posséder une arme a feu. La compagnie Maruzen, commence dans les années 60 a fabriquer des répliques en plastique pour certains collectionneurs…le Airsoft est né.





Pour le survivaliste, ces "jouets" sont pertinents, car ils sont des répliques plus ou moins parfaites d'armes réelles. Poids, dimensions, fonctions…il est possible de s'entrainer avec la totalité des caractéristiques inertes d'une armes.




Le Airsoft est alors un excellent moyen d'établir des bases saines sans dangers, et d'introduire un novice a la manipulation d'une arme, aux fondamentaux tels que la position des mains, le contrôle de la gâchette et le respect de l'arme…mais c'est aussi un outil pertinent pour l'entrainement et l'entretient de ces bases pour des individus ayant déjà une certaine expérience.








19 commentaires:

  1. Le protocole est très réglementaire mais ça me va ! C'est marrant j'ai déjà développé ça avec des cartons. C'est un moyen très peu onéreux de s'entrainer et très bon pour affiner ses réflexes même quand on tir déjà à balle réelle. Merci Vol West. ;)

    RépondreSupprimer
  2. Salut l'ami…

    Qu'entends-tu par "très réglementaire" ?
    a+ et prends soin.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai fait tirer ma filleul de 14 ans au Beretta
    92 fs et je me rend compte que l'Airsoft aurait été une excellente introduction...
    De plus tu démontres bien l'utilité de l'entrainement avec une reproduction : même gabarit, même utilisation... c'est une très bonne idée. Merci !
    Au plaisir de te lire !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    j'aime bien ton blog. Maintenant même si je comprends ton opinion positive sur le port d'arme je voudrais quand même te rappeler le drame du lycée de Colombine en 1999. Un exemple parmi tant d'autre.
    Tu as choisi ton camp. Moi toujours pas. Mais ici en France beaucoup de petites embrouilles de m... se terminent par des coups de couteau alors j'ose pas imaginer l'hécatombe avec des armes à feu en vente libre. Bonjour l'escalade.

    RépondreSupprimer
  5. Salut James...

    Alors d'abords, ne mélangeons pas tous.
    Le drame de Colombine, n'est pas une question d'arme a feu en vente libre (la vente d'une arme a feu est interdite aux moins de 18 ans)…mais plus une question de responsabilité parentales, d'éducation, de problèmes psychologiques, de déni et que sais-je encore.

    Des milliers d'accidents de la route par ans en France et aux US sont causés par la consommation et l'abus d'alcool…et personne n'accuse la voiture d'être la cause d'un taux de mortalité dramatique.


    Pour ce qui est de "la vente libre", il me faut décidément faire une video sur les armes aux US, puisque les mots ne semblent pas prendre racine.
    Aussi, des armes en France, il y en a déjà!!!!
    D'ailleurs, tu peux aller acheter un fusil de chasse exactement comme nous le faisons ici…sans paperasse.
    Pour les armes de poing, la réglementation et les restrictions sont dans certains états plus strictes qu'en France (New York City, Chicago, New Jersey, Washington DC…), et dans d'autres moins.

    Les statistiques quand au taux d'agressions et de meurtres a l'arme a feu restent en faveur des états et des agglomérations ou les restrictions sur le citoyen sont moindres.

    Les "embrouilleurs" se foutes toujours des lois…et donc ne sont pas concernés par celles-ci…et ceci est valable en France.

    a+

    RépondreSupprimer
  6. "Tu as choisi ton camp. Moi toujours pas. Mais ici en France beaucoup de petites embrouilles de m... se terminent par des coups de couteau alors j'ose pas imaginer l'hécatombe avec des armes à feu en vente libre. Bonjour l'escalade."

    Ben oui mais est-ce que les deux adversaires ont des couteaux dans ces bastons ? Je mettrais ma main au feu que dans la plupart des cas, seul l'agresseur est armé. Si les armes à feu étaient en vente libre et en port libre, les criminels réfléchiraient à deux fois avant de faire les cons.

    L'arme dans les mains du citoyen, ça fait peur aux criminels mais surtout aux powers that be ;-).

    RépondreSupprimer
  7. Perso je pense que si la peine était très forte et (quasi) immédiate il y aurait moins d'aggressions (associé à cela une amélioration de l'enseignement, de la formation, du logement, de la qualité du travail, de l'accession au crédit pour monter son entreprise etc etc...)
    Donc si le mec passe 1 ans pour un 1er délit style arrachage de sac sans sortir de cellule, seul, avec pour seul compagnon des livres, quelques reportages télé bien choisis, pour seuls contacts quelques éducs avec assez "d'expérience" je pense que l'on aurait déjà beaucoup moins de récidives.
    Sinon une solution n'a jamais été proposé dans notre société bien pensante. Je pense à la punition corporelle, style 19 siècle : coups de bâton ou de fouets. Ex : tu as envoyés des pierres sur les pompiers ? allez 20 coups de bâtons. Rapide, économique, et je pense que cela passe l'envie de recommencer. De plus la personne ne va pas en prison faire ou parfaire sa réputation, perdre son temps et coûter de l'argent à la société. T'as fais une connerie, tu la paye, on passe à autre chose et te donnant les moyens de devenir un bon citoyen, utile à la nation.
    Mais on ne pense qu'à s'armer, qu'à se protéger, se clôturer, et restreindre les libertés.

    Au plaisir.

    RépondreSupprimer
  8. Tu parles d'un problème... La peine maximale pour tel ou tel délit n'est pas souvent appliquée, par manque de place dans les prisons et par circonstance atténuante.
    Si toutes les personnes coupables de vol faisaient vraiment 3 ans de prison et devaient payer 45 000€ d'amende, je suis sûr que les policiers seraient à plus ou moins long terme au chômage technique LOOOL ! On vivrait comme en Norvège ;-)

    Ce dont tu parles, c'est en situation "normale", où les policiers essaient d'attraper les bandits et la justice les envoient passer des vacances à l'ombre.
    Le survivaliste se prépare à une interruption de ces services publiques, donc il s'arme. Tout dépend après du contexte, si les citoyens sont très disciplinés la situation peut se passer sans trop de heurts, je pense à Fukushima, mais cela peut aussi virer à l'enfer façon Katrina...

    Tu as raison de parler des alternatives possibles, mais in the end I prefer to be prepared !

    @Volwest : j'avais oublié dans mon précédent message de te féliciter pour cette vidéo didactique, ça m'inspire !

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,

    S'entrainer en rengainant systématiquement au lieu de vérifier l'état de(s) cible(s), reprendre ou pas le tir, communiquer, checker les alentours, bouger à couvert, donner l'alerte etc : est-ce que ce n'est pas prendre le risque de mauvais automatismes à force de répétitions ?

    L'airsoft pourquoi pas, si outil complémentaire. Donc à condition d'utiliser en parallèle son arme à feu afin de conserver les sensations d'un véritable tir (bruit, recul) et notamment son tir (prise de mauvaise position, coup de doigt etc) ? De simuler des pannes de tir. Etc.
    Ceci dit je ne connais pas la qualité et possibilités offertes par l'airsoft. Un point à creuser, merci !

    Et plus généralement merci pour ton blog et les nombreuses réflexions qu'il suscite.
    Bal

    RépondreSupprimer
  10. Salut Bal…et merci de lire!

    Je n'ai que 10 minutes sur youtube.
    Il me faut donc procéder par étapes, et cette introduction a la réponse armée n'est qu'une première étape.
    Les autres étapes viendront petit a petit, et au final, j'espère avoir une réponse complète.

    Comme tu le souligne, l'Airsoft n'est qu'un complément au tir. Il permet entre autre de continuer notre entraînement a la maison…et d'explorer certaines méthodes de combat a plusieurs sans risque.

    a+ et prends soin l'ami.

    RépondreSupprimer
  11. 10 minute ? C'est effectivement bien court !

    Bal, impatient de lire tes prochains sujets

    RépondreSupprimer
  12. Salut,d'abord merci pour ton blog qui egaie la soirée après le taf .
    J'aimerais que tu éclaire notre lanterne sur le fait de se défendre avec un colt a poudre noire.
    je tire avec de temps en temps ,ça dégage pas mal !!.
    Pour le fait d'acheter une arme de chasse en france il te faut un permis ou une license de tir. De plus suivant le type(superposé,juxtaposé,semi-automatique(3 coups)) le semi-auto est soumis en plus a déclaration sur registre.
    Bref,chez nous la détention est un peu plus problématique.(je ne parle pas des armes de poings ,autorisation obligatoire de détention de 1 ere ou 4 eme categorie) et la ,si tu les utilise pour te défendre tu n'es pas pres de garder ton autorisation.
    La legislation va changer dans peu de temps (note : les réducteurs de son passe en 4 eme categorie (autorisation prefectorale):la il faut le voir pour le croire .
    Merci a toi et ton entourage de nous faire partager reflexions et essais.
    Christophe

    RépondreSupprimer
  13. "Qu'entends-tu par "très réglementaire" ?
    a+ et prends soin. "

    J'entendais par là que c'est la méthode académique qu'on apprend en école de police. ^^

    NB : au fait je prendrais le pompe mais...avec la fille ! Rire

    RépondreSupprimer
  14. En effet oui !
    Pour la fille....je crois qu'elle est déjà prise!
    a+

    RépondreSupprimer
  15. Salut Christophe…

    Les méthodes restent plus ou moins les mêmes…bien sur, avec un single action, quelques dimensions se trouvent changées.
    Sans doute qu'il me faudra faire un article sur le monde du revolver!

    Prends soin l'ami!

    RépondreSupprimer
  16. Quel type d'arme airsoft pourriez vous me conseiller ? Quel est le modèle de la photo ? Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le moins chère possible...a ressort donc.
      Sur la photo c'est des Beretta 92FS.
      a+ l'ami

      Supprimer
  17. Salut Volwest,
    vidéo très intéressante, qui pose bien les bases pour les novices.
    Le airsoft est vraiment une super idée, pratique peu onéreuse et ouverte à tous!
    Bonne solution en France où il "dur" d'acquérir une arme mais surtout d'apprendre à s'en servir de manière "tactique".

    Par contre le lien pour la vidéo "une introduction à la défense personnelle armée" n'existe plus et je l'ai pas trouvée dans la recherche sur le blog.
    je suis pas doué ou elle n'est plus là?

    Merci encore pour ton immense travail, ton sérieux et pour toutes ces connaissances partagées, ces retex sur le matos,...
    Tu fais connaître tout un tas d'outils de très bonne qualité qu'on imagine toujours trop cher pour notre budget et finalement non! je pense aux gants, scie, pelle, lampe, ... et bien sûr les Mora!!!
    Depuis ma première commande ne n'utilise plus d'autres couteaux sauf mon RAT 1 quand je suis pas chez moi. J'en ai même offert et mes potes deviennent aussi accro!

    Prends soin.

    RépondreSupprimer
  18. De rien l'ami !
    Sinon la video marche de chez moi !
    Prends soin.
    :)

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.