vendredi 29 juillet 2011

Une introduction a la défense du domicile.







Le domicile, est avant tout ce lieu ou nous nous sentons en sécurité, et ou nous pouvons nous reposer, nous relaxer, nous instruire, nous échanger librement, nous nourrir, nous réchauffer, nous divertir…bref, le domicile, et ceci quel que soit sa forme et son agencement, est un sanctuaire physique et psychologique.

L'évolution du domicile, reflète des lors plus ou moins pertinemment et selon les cultures, les besoins qui nous habites (principalement la régulation de la température, la sécurité donc…), mais aussi la couleur captée par nos sens de l'univers qui nous encercle.

De "l'abris caverne" et opportun de nos ancêtres les plus lointains, aux habitations ultra modernes et eco-conscientes de demain, nos sanctuaires se sont adaptés et s'adaptent encore plus ou moins bien aux priorités du jour.

Défendre notre domicile est alors bien plus complexe et primordiale qu'une simple revendication de nos biens, puisque les conséquences de sa perte peuvent être dramatiques tant physiquement que psychologiquement.

"2 manières de se protéger d'une attaque violente."



1- Le S.O.P.




Le S.O.P., ou "Standard Operating Procedure" (la Procédure d'Opération Standard), est pour le survivaliste la fondation de toute entreprise ayant un rôle actif au sein de nos préparations, surtout si celles-ci reposent sur le fonctionnement d'un groupe.
Si une urgence quelconque nous force a l'évacuation par exemple, le S.O.P., qui a été installé bien avant la dite urgence, désigne et construit le rôle de chaque personne.

Maman prépare les enfants et les sacs d'évacuations, papa s'occupe de la nourriture et de la voiture.
Chaque rôle est identifié et défini par la procédure d'opération standard.

Cette mise en place, cette conversation, établie certaines normes et limite la redondance, la panique, et la paralysie d'un groupe (un groupe est ici défini comme un collectif de plus d'une personne…un couple est un groupe).
Sans standardisation, il est fort possible que dans une situation d'urgence, les personnes concernées soient incapables de communiquer clairement entre elles, ou qu'elles soient gouvernées par la panique et l'improductivité.

Quand bien même il me faudra faire un article plus complet sur cette standardisation, elle devrait avoir un rôle majeur quand a la défense du domicile.

Dans l'éventualité d'une menace direct a l'intérieur de nos domiciles, connaitre notre rôle et notre place est primordiale.
Le S.O.P. devrait ici déterminer quel adulte appel la police par exemple, quel adulte se prépare a la confrontation, quel adulte s'occupe de sécuriser les enfants et ainsi de suite...



2- Le périmètre de sécurité.




Déterminer un périmètre de sécurité, c'est déterminer l'endroit le plus propice a la défense. Généralement, cet endroit sera une chambre a coucher.

La plus grosse erreur, tant juridique que tactique, qu'un individu ou qu'un groupe puisse commettre lors d'une infraction du domicile, est d'aller a la rencontre du parasite.
Aller a la rencontre d'un parasite est un métier, et ce métier ne s'improvise pas. Nous ne sommes pas policiers ou militaires, nous ne possédons pas leurs moyens, et il serait regrettable de se laisser aller a croire que nous avons les mêmes connaissances, les mêmes outils, et les mêmes droits.

La meilleur tactique pour un citoyen confronté a une invasion de son domicile, est de déterminer un périmètre de sécurité, et de s'y tenir.
Une position défensive, est ici notre meilleur option…encore une fois tant d'un point de vue tactique, que juridique, puisque la défense d'une position telle qu'une chambre a coucher nous offre un avantage tactique pertinent, et aura une influence dramatique sur le système juridique dans l'éventualité d'une confrontation physique.

Une fois le périmètre de sécurité établi, les rôles et la logistique doivent être énoncés clairement.

Pour nous, ma femme s'occupe d'appeler la police et de rester dans un coin de la chambre avec son arme de poing.
Son rôle est de communiquer et de témoigner le plus clairement possible et continuellement de ce qui ce passe, tout en gardant son arme pointée sur la porte de la chambre.
Mon rôle est de rejoindre ma place, un autre coin de chambre, et de garder la porte d'entrée.

Dans l'éventualité d'une rupture de notre périmètre de sécurité, mon rôle est d'engager et de stopper le danger.


Dans cette optique, il m'est donc normal de fortement déconseiller certains outils considérés comme "moins létaux".
Cette considération ne s'applique pas a une défense du domicile qui s'organise autour d'un périmètre "de la dernière chance", puisque le parasite a ici eu la liberté de nous voler, et l'occasion de fuir.
Si il casse notre périmètre de sécurité, si il persiste et rentre dans notre chambre a coucher, c'est que ses intentions doivent être perçues comme étant bien plus dramatiques qu'un simple vol, et dans cette optique, les solutions de défenses personnelles basées sur des méthodes "moins létales" ne peuvent qu'être totalement inadaptées.


Le principe du périmètre de défense se base sur un concept militaire, ou l'agencement et le design de nos constructions forment des entonnoirs.

Un entonnoir, est un élément physique qui réduit la progression d'un ou de plusieurs individus a une seule possibilité. Au sein de nos domiciles, ces entonnoirs sont; nos couloirs, nos escaliers et nos portes d'entrées.
Les professionnels appels ces éléments les "entonnoirs de la mort", car passer un couloir ou une porte est extrêmement délicat.




Pour la défense du domicile, ces éléments sont clefs et devraient nous donner un avantage tactique considérable sur l'intrus.
Se déplacer pour "aller voir", est alors la perte de cet avantage, et c'est se soumettre nous aussi a ces éléments.

Juridiquement parlant, il est bien plus facile de justifier notre action si celle-ci se base sur une défense statique du domicile.
Elle représente, grossièrement, une situation ou nous avons tout fait pour que l'intrus puisse s'échapper, tout fait pour minimiser la confrontation, et tout fait pour éviter le danger.



3- La reconnaissance.




Pouvoir reconnaitre et identifier un danger est une force multiplicatrice.

Pour pouvoir mettre en place notre plan d'action, il faut d'abords avoir la possibilité de reconnaitre la présence d'un danger…d'être alerté a temps.

Les systèmes d'alarmes traditionnels sont pertinents, mais ils restent fragiles a bien des niveaux. Chiens et systèmes d'alarmes indépendants de nos systèmes de supports me paraissent être une force multiplicatrice des plus importante.

Durant Katrina, les invasions et les cambriolages ont été nombreux, principalement facilités par la perte totale du fonctionnement des systèmes d'alarmes. Ajoutons a ce problème le fait que les services d'ordre ont été éparpillés, débordés et pour la plupart absents (une grosse partie du personnel a été obligé de choisir entre aider la population ou leurs propres familles), et nous avons une situation des plus propice a l'infraction et au pillage.

Posséder un système d'alerte portatif a pile est un avantage considérable…et j'encourage chacun a intégrer ce genre de système a ses organisations. Non seulement ce système est primordial a la maison, mais il peut être extrêmement pertinent dans une situation d'évacuation.

20$ - 4 piles AA - portatif - indispensable.


Dormir sous un pont avec notre famille durant un événement tel que Katrina par exemple, ou par défaut, nous sommes devenus nos propres systèmes de support, est une situation psychologique qu'il nous est difficile d'imaginer. 
Pouvoir placer un système d'alerte efficace et créer un périmètre de défense est ici un avantage tactique qui devrait recevoir une attention particulière.


L'identification du danger est elle aussi primordiale au niveau tactique et juridique.
Cette identification est aussi une force multiplicatrice, puisque de nos jours, nos lampes torches et tactiques sont aptes a jouer un rôle défensif.




120 lumens en stroboscope, est une arme a part entière!
Pouvoir s'assurer que le danger n'est pas un ami saoul venu nous rendre visite a 2 heures du matin pour faire la fête, une priorité.

Un triste exemple d'un manque totale de reconnaissance, et d'une erreur tactique de déplacement, a été celui d'un père de famille qui a entendu du bruit dans son salon en pleine nuit, et qui a décidé d'aller voir, pensant qu'un parasite lui volait sont magnétoscope.

Apres avoir découvert l'intrus dans un placard, il a tiré.

En allumant la lumière, il a découvert que l'intrus était sa fille de 17 ans…qui après être sortie sans permission pour aller faire la fête, était rentrée saoule, avait entendu son père descendre, et s'était cachée dans un placard par peur de se faire gronder.

Ce genre de témoignage devrait nous instruire sur l'importance d'une reconnaissance adaptée et disciplinée.



4- Le choix des armes.

"Gros bruit a 3 heure du matin. Lequel de ces outils prenez-vous ?


Quand bien même le fusil de chasse est un outil prisé pour la défense du domicile, il peut ne pas être une solution adaptée a votre situation.

Si il vous faut sécuriser des enfants en bas âges, tout en maintenant un avantage tactique sur un couloir par exemple, il est difficile de le faire avec un fusil.
Certaines personnes, auront d'ailleurs beaucoup de mal a utiliser un outil aussi lourd et puissant, et le parasite pourrait s'approprier le fusil au cas ou il serait capable de s'approcher dans un rayon assez réduit.

De plus, le fusil de chasse détient une réputation qui le rend dangereux psychologiquement. C'est le mythe du "avec un fusil de chasse, tu n'a pas besoin de viser".
C'est faux, et j'en ferais une démonstration sur le terrain.




Une autre considération est ici de la capacité de nos fusils de chasse a deux coups. De plus en plus, l'invasion du domicile et les cambriolages sont perpétrés par des équipes de 3, 4 voir 5 individus.

Toutes ces considérations font du fusil de chasse un outil parfois parfaitement adapté, et parfois dangereux pour celui qui l'utilise.


Le choix des armes pour la défense du domicile est donc une affaire de situation.
Pour une personne seule, un pistolet semi-auto en 9mm et une capacité minimale de 10 coups, avec une lampe torche montée sur le devant de l'arme, me semble être un outil adapté.




Il nous permet de maintenir une force de stoppage sur un entonnoir (la porte de chambre par exemple), tout en l'éclairant et en étant capable de manipuler un téléphone, ou d'ouvrir et de fermer une porte ou une fenêtre par exemple.

Un couple sans enfants en bas âges aura sans doute l'occasion d'utiliser une combinaison pistolet / fusil de chasse. La force multiplicatrice est ici imposante, et l'avantage tactique extrêmement fiable. 


Pour les familles avec des enfants en bas âges, la logistique se complique, surtout si les chambres sont éparpillées et séparées par une distance importante tel qu'il est le cas dans de nombreuses constructions modernes.
Ce genre de planning du domicile est une atrocité en matière de protection personnelle.

Le S.O.P. doit ici être carré et hermétique…et le choix de l'arme devrait s'orienter vers des armes de poing semi-auto comme une paire de G17/19 en 9mm par exemple.
Le périmètre de sécurité sera certainement agrandit pour inclure la totalité de la maison, surtout si les chambres sont séparées.

Puisqu'il y a de fortes chances pour qu'un adulte soit obligé d'aller sécuriser les enfants, le fusil n'est pas concevable, car trop lourd et imposant, et il limite ici notre dextérité, le mouvement, et le passage de nos entonnoirs.
De plus, cet adulte devra avoir une main de libre pour ouvrir/fermer les portes, et mettre une main sur les enfants.

Tout comme nous devrions nous entrainer a l'évacuation (exercice d'incendie par exemple), nous devrions nous entrainer a ce genre de situation.



5- Législations, lois, et encombrements psychologiques.

La police utilise des armes a feu pour sauver des vies.
Vous aussi vous pouvez.

La défense du domicile est souvent l'objet d'une moralisation libérale nourrit de justifications intellectuelles déplacées.
Certains iront même jusqu'à dire que nous devrions nous laisser faire !
Bah voyions.

L'encombrement psychologique lié a la défense du domicile a, avec le temps, complètement déformé notre compréhension du terrain sur lequel nous évoluons.
Par exemple, cette déformation s'exprime chez le citoyen au travers d'arguments visants a minimiser l'importance d'une telle effraction, par la mise en place de méthodes de défense "non-létales".

Sprays et bâton télescopique sont des méthodes dites "moins létales".


Cette influence intellectuelle sur nos systèmes, sur nos vies, est extrêmement vicieuse.
"Non-létale", est une description, une définition, apparentée a une vision du monde qui sous entend qu'un individu (la plus part du temps récidiviste!), peut venir dans nos maisons et voler, tuer, violer, s'accaparer…et ceci sans grandes conséquences pour lui, car comme pour la majorité des récidivistes, même si il est condamné, sa visite en prison n'est que cela; une visite…ou il retrouve sa famille et raconte ses exploits.
Le tout, au frais du citoyen bien sur.

C'est une vision du monde qui sournoisement et indirectement déclare la victime "coupable", et se penche sur le parasite comme on se penche sur un enfants malade.
Nous, les citoyens, sommes coupables de n'avoir pas eu la présence d'esprit de fermer a double tour nos portes blindées.
Nous, les citoyens, devrions nous laisser faire et accepter notre position de victime.
Nous, les citoyens, sommes coupables d'avoir infligé au parasite un coup de Serpe.
Nous, les citoyens, sommes coupables d'avoir créer une société ou certains n'ont pas de magnétoscopes.
Nous, les citoyennes, sommes coupables d'avoir eu l'audace de porter une jupe trop courte.

Lui, le parasite, a eu une enfance extrêmement difficile.


Nous avons été tellement conditionnés, que nous ne savons même plus si nous avons vraiment le droit de nous défendre.
Alors nous achetons des outils et des munitions "non-létales" (qui au passage ont totalement leur place et leur rôle a jouer), et nous cachons nos armes.

Une conséquence de cette culpabilité constante, aura été, et surtout pour le français, de s'accrocher a des méthodes de défenses axées sur les arts martiaux.
Disons le clairement, il nous est interdit de porter un bâton télescopique par exemple, mais nous pouvons devenir ceinture noir en Viet.

C'est louche.
Surtout pour la majorité des citoyens, qui se compose d'individus ne pouvant pas obtenir une telle condition physique.
Soyons encore plus sincère, les pratiques martiales n'avantages qu'une élite…généralement les hommes entre 25 et 45 ans.




Notre compréhension de la défense personnelle frôle le déni.

Je n'ai pas besoin de lois, je n'ai pas besoin d'une construction sociale que certains nommes "civilisation", pour me dire si j'ai le droit ou non de défendre ma vie et celle de mes proches, et de me dire comment, ou, et avec quoi je peux le faire.

La stigmatisation et la diabolisation systématique de l'arme a feu est une propagande qui prend ses racines dans la négation et le déni de notre univers, de notre espèce.

La défense du domicile doit être ferme et intelligente.
Un spray, un bâton, une batte de baseball, de la gomme cogne, un taser, un couteau ou un manche a balais, n'est pas un outil adapté et approprié a la gravité de la situation, et ceci en temps "de paix".

Imaginez dès lors, une situation ou nos systèmes de supports sont stressés a un tel point que nos organisations de protections civils sont incapables de faire leur travail…









37 commentaires:

  1. Très pertinent comme toujours, merci.

    RépondreSupprimer
  2. On dit "étroitesse" et pas "étroitnesse" Rire ! Sujet parfaitement traité. Que pense tu de mettre le téléphone sur haut parleur afin d'avoir les mains libres ? Peux ton communiquer avec "l'intrus" et le mettre en garde s'il s'approche de la zone de retranchement vitale ?

    RépondreSupprimer
  3. Je suis parfaitement d' accord avec toi volwest en France on donnera toujours raison aux parasites qui prendront une branler par leurs victimes c'est le monde a l' envers merci encore pour tes conseils

    RépondreSupprimer
  4. J'adore tes videos dans le garage. C'est très convivial. Merci pour toute ces informations.

    RépondreSupprimer
  5. Chaque fois que tu nous mets une vidéo on appends des choses... plein de courage continus comme ça..

    Amicalement

    RépondreSupprimer
  6. Super sujet, très intéressant.
    Personnellement j'ai 10 gros pétards type "Bizon" prêt a être balancé, dans un espace restreint c'est extrêmement impressionnant pour quelqu'un qui ne s'y attends pas , et peut être considéré comme des tirs de pistolets et ainsi faire partir le/les "Bad Guys".

    Bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  7. Des pétards type "Bison" pardon .

    RépondreSupprimer
  8. Bonne vidéo, pertinente comme le reste du Blog...

    Pour moi LE gros avantage du calibre 12. c'est d'éviter la sur pénétration si on choisi la bonne mun!
    Une 9mm dans une habitation traverse pas mal de chose! Une 12. en chevrotine ou petits grains c'est beaucoup plus gérable. A tester sur divers type de matériaux afin de bien choisir la munition idéale.
    Une démo des capacités balistiques est toujours quelque chose d'impressionnant (une idée de futur rubrique...)! En voit très vite que la majorité de nos murs sont des camouflages et pas des couverts! En coups par coups rapide il n'y a pas grand chose qui arrêt même du 9mm (une brique de béton alvéolé de 25cm de diamètre est détruite en 5-6 coups bien appliqués), quand au 7,62 et 5,56 cela tue franchement les mythes hollywoodiens!

    Le côté négatif du 12. est évidement le poids, l'encombrement et le faite que Madame sera pas forcément à l'aise avec l'emploi du 12. (confort de tir, appréhension du recul...)

    Donc bien réfléchir aux angles de tir quand on planifie la défense rapproché. Et bien déterminer où sont les membres de la famille et quels sont les risques en cas de tir pour eux.

    Une astuce pour bien déterminer les "champs de tir dans la maison" coller des pastilles luminescentes (phospho,tritium...) sur les deux montants de la porte, voire en sus sur le montant du haut. Cette astuce permet de visualiser immédiatement l'ouverture où risque d'apparaître l'affreux BG et cela sans devoir allumer la lumière.De plus cela reste très discret de jour, à fixer par exemple dans la zone de sécurité sur l'intérieur des portes et sur les extrémités du couloir, débouché de l'escalier... en plus cela peut-être utile dans d'autre scénario catastrophe nécessitant une évacuation d'urgence.
    Pour la lampe de poche je ne suis pas un partisan de la lampe solidaire de l'arme, ou alors seulement si on a une lampe torche normale en supplément. Règle sécurité N°2 oblige. Mais dans ton approche cela ne gêne pas puisque tu n'envisages apriori pas une fouille du domicile.

    Merci en tous cas pour ton blog et bonne continuation!

    Wood

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok pour le marquage des champs de tir, mais le tritium est un composé radioactif.

      On en trouve dans de nombreux produits fluorescents, notamment sur les montres de plongées, même celles de très grandes marques à plusieurs zéros...

      On en trouve dans les peluches en plastiques luminescentes pour les enfants...

      Il est prouvé que ces montres sont à l'origine de nombreux cancers, de la peau notamment.

      Bref, si vous voulez vraiment des produits luminescents, bannissez systématiquement tout ce qui est Made In China et passez les systématiquement en compteur geiger.

      Lorsque vous faites cela, je puis vous assurer que dans une maison, même classique, vous faites parfois de terribles découvertes.

      J'avais dans ma table de nuit des gadgets fluorescents, radioactifs et je dormais à côté 365 jours par an...

      Supprimer
  9. bravo tres pertinent et extremement interressant encore bravo

    RépondreSupprimer
  10. un blog que j'ai découvert tardivement mais depuis dans mes marque pages ! merci à toi !

    RépondreSupprimer
  11. Ostro,

    Oui pour les deux questions.


    Wood,

    Enorme sujet que la balistique. Je n'ai malheureusement pas eu le temps de développer ce thème dans cette introduction.
    A plus tard donc!


    Merci a tous pour le soutient !

    RépondreSupprimer
  12. Volwest, je dois le reconnaître, même si je ne suis pas partisan des armes à feu : ton sujet est très pertinent.

    Pour bien connaître la légitime défense (au sens juridique du terme) je confirme que ce que tu conseilles est très bien vu : en se plaçant dans un endroit duquel il n'est pas possible de s'échapper on entre dans le champ d'application de la légitime défense et c'est à la fois pratique et théorique. Théorique parce que l'on est couvert (encore faut-il que l'intru soit armé - mais si ça n'est pas le cas le juge sera là pour nuancer) et pratiquement parce qu'effectivement ça signifie que l'intrus sait qu'il prend un risque en pénétrant dans notre "espace vital".

    D'autre part, distribuer les rôles avant la crise est quelque chose qui ne coûte pas bien cher qui peut ne pas servir, mais qui peut grandement faciliter les choses. D'une part d'un point de vue vital (on évite ainsi la fille qui, dans ton exemple, se cache dans le placard : si les rôles avaient clairement été explicités elle aurait su qu’elle risquait sa vie en se cachant – malgré toute l’absurdité de la situation) mais aussi secondaire (départ en vacances : papa occupe les enfants en préparant avec eux leurs affaires et maman charge la voiture - ou inversement :-))

    Enfin, le détecteur de mouvement que tu conseilles me plait beaucoup. Je suis aussi adepte du camping et du « coucher n'importe où » et ce genre de dispositif est rassurant.

    Merci

    RépondreSupprimer
  13. bravo pour le blog continue

    la loi en france et mal faite si tu blesse un cambrioleur il peut porter plainte non mais vraiment c'est le monde a l'envers

    RépondreSupprimer
  14. Salut Volwest,
    Encore un très bon article que tu nous a pondu là.

    Bien que je rejoigne Wood sur l'avantage du calibre 12 en terme de non-pénétration, j'ai aussi adopté le 9mm pour la protection du domicile, et cela pour un problème pratique plus que balistique. Cependant, étant donné qu'en Europe la plupart des pays interdisent toute type de balles expansives, les dommages annexes ne sont pas à négliger avec du FMJ.

    Mon cas:
    Afin de pas laisser mon arme hors de sécurité quand je ne suis pas au domicile, j'ai adopté un réflexe simple: chaque soir, quand je reviens du travail, je referme ma porte à clef, je sors mon 9mm (chargé, non chambré) du coffre, je laisse mes clefs de maison à proximité du coffre, et je glisse mon arme dans la table de nuit, où attendent une lampe tactique et bientôt, un 2eme GSM (j'oublie trop souvent le mien) avec une carte SIM suffisante pour appeler les secours. Le fait de laisser mes clefs de maison à proximité me permet de passer outre mon étourderie habituelle et m'oblige à remettre mon arme au coffre avant de sortir de chez moi.
    Suite à ton article, je vais aussi approfondir ma procédure en cas d'intrusion.
    Pour l'instant, elle se limite à
    1- mettre la famille/invités en sécurité dans la chambre principale
    2- Ma femme (ou moi si je suis seul) prévient les secours,
    3- Se signaler: "Je suis armé, prêt à faire feu, la police est en route"
    4- attendre les secours en sécurité en surveillant le seul point d'accès possible à l'étage.

    Au sujet de la lampe tactique, pour la même raison que Wood, elle n'est pas fixée à l'arme (la lampe fixée à l'arme ne permet pas d'éclairer quelque chose sans pointer son canon dessus => offense à la 2ième règle). De plus, il convient de ne pas prendre une lampe trop puissante (100 lumens, 120 au maximum) afin d'éviter de s'éblouir soit-même par effet de réflexion (sur un mur blanc, un cadre, une fenêtre...).

    Bien entendu, quelque soit la situation, il convient de TOUJOURS suivre les 4 règles de sécurité, et particulièrement la dernière: identifier sa cible, ce qui évite les drames comme celui que tu cites, que j'ai aussi connu dans mon entourage (sans que les choses n'aillent si loin).


    La légitime défense en Europe est stricte, mais elle permet tout de même se défendre quand on est en situation de danger.
    De toute façon, mieux vaut être jugé par 12, que porté par 6...

    D.

    RépondreSupprimer
  15. je découvre ce site, je trouve vos conseils pertinent même si personnellement je n'ai pas d'arme car j'habite en france et je vois pas comment je pourrais m'en procurer étant donné que c'est interdit. Si quelqu'un entre chez moi par effraction, j'avoue que je risque de regretter de ne pas être armé, mais sincèrement que faire ? Je ne vais quand même pas acheter une arme au marché noir ?

    De plus avoir une arme et ne pas savoir s'en servir ou savoir peu s'en servir me semble aussi très dangereux et peut en plus procurer un sentiment de toute puissance qui peut être dangereux.

    RépondreSupprimer
  16. Salut…

    Les armes en France ne sont pas interdites…elles sont pour la plupart régulées, tout comme aux US d'ailleurs, mais il est totalement possible de posséder une arme a feu, et ceci en toute légalité.

    a+

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour volwest,

    Toujours très très interessant ton blog, et de plus en plus même.
    J' ai fait une petite recherche concernant ton système d' alarme autonome, et je ne trouve que des capteurs de passage carillon et autre alarmes à télécommande, mais rien ne correspondant à la tienne que je qualifierai de 'discrète'. Si tu pouvais nous en dire un peu plus sur par exemple ou tu as trouvé le tien et si c' est trouvable en France.

    Merci, et continu longtempts!
    Japi.

    RépondreSupprimer
  18. Excellent article.
    Même le fusil de chasse est interdit en France si on est ni chasseur ni tireur sportif.
    Il reste l'arbalète ou les armes à poudre noire qui sont quand même très efficaces.
    Bravo pour l'article sur la défense en temps de paix.
    Je pense que la méthode sera différente en cas d'insurrection ou d'émeute.

    RépondreSupprimer
  19. Salut Japi.

    Ah…je vais aller pêcher tout ça pour toi.
    A tout de suite et prends soin.

    RépondreSupprimer
  20. Salut Emmmanuel…

    En effet, en cas de tension et de retranchement, les méthodes changent.
    Sans doute un article a venir…

    Prends soin.

    RépondreSupprimer
  21. Bonsoir Volwest, et merci pour ta réactivité!
    Pour prouver que je ne suis pas complètement decérébré, voici les quelques liens que je viens de trouver en France:
    http://www.castorama.fr/store/Kit-carillon-sans-fil--detecteur-de-mouvement-D3120S-prod2850011.html
    http://www.leroymerlin.fr/mpng2-front/pre?zone=zonecatalogue&ideilist=1312486620167&1312486620167.pos=5&01-comment-choisir-render=off&02-multicritere-render=off&03-zoom-produit-render=off&eipublicationtype=product&backurl=
    Et le plus interessant, se rapprochant de ton système: http://www.rueducommerce.fr/Peripheriques-Reseaux-wifi/showdetl.cfm?product_id=4840839#pdd

    Je ne suis pas sur que les liens soient actif, je n' ai pas trouvé de balises...

    N' hésite pas à rajouter ceux que tu aura trouvé.

    A bientôt, et bonne continuation!
    Japi.

    RépondreSupprimer
  22. Salut l'ami.

    http://www.amazon.com/Patrol-Driveway-Infrared-Wireless-System/dp/B002Q6XWAQ/ref=dp_cp_ob_ol_title_1

    Je ne sais pas si Amazon.com livre en France…fais moi savoir.
    a+

    RépondreSupprimer
  23. je decouvre le blog .. il est tres interessant et pertinant .
    cependant sans etre chaasseur ou membre tir sportif on ne peut posseder une arme en france .
    si on piege sa prpriete et qu'un voleur se blesse nous sommes fautifs ... le monde a l'envers ...

    un article sur comment se procurer une arme ca seraitt bien .

    une arme tir sportif il faut la maintenir avec securité sous cclef !! pas evident en cas d'urgence .

    etant commerrcial j'ai vu beaucoup de "vieux" qui posseden des armes bien cachés au cas ou *..

    mais aujourd'hui seul les gens lié a dess reseaux "mafieux" ont acces a des armes...

    le cas ou un stress arrivent orange ou rouge ce seront eux qui auront les bonnes reactions ccar ils ont les armes et ddeja l'habitude de vivre en "mode survie".

    la sarbacane reste une alternative .
    poison et autres ..

    RépondreSupprimer
  24. sympa l'alarmes, perso rien ne vaut un chien petit ou gros ;)

    RépondreSupprimer
  25. Ne soyons pas paranos ! ce n'est pas une vie que de vivre en permanence en mode "survie" et vivre avec un arsenal est bien plus risqué, à terme, que vivre sans. Nombre de drames familiaux en témoignent. Bien sûr, on peut se défendre pacifiquement avec une bonne porte, une alarme, un téléphone à portée de la main, un chien qui prévient...

    RépondreSupprimer
  26. Salut…

    J'aime bien comment tu arrives a glisser les termes "parano" et "arsenal" dans la même phrase.
    Au moins, on sait a quoi s'en tenir…

    RépondreSupprimer
  27. Excellent article ! Merci !

    RépondreSupprimer
  28. Salut Volwest,
    je tente d'approfondir la reflexion pour la défense de mon domicile de ce driveway patrol et les alarmes assimilées à fréquence de transmission.
    Les cambrioleurs disposent maintenant d'une nouvelle arme : je parle des brouilleurs de téléphone portable qui agissent sur les GSM, le GPS, le Wifi, en fait quasiment tous les appareils à transmission sans fil, donc les alarmes de maison. ça coute pas grand chose, c'est portable et ça agit jusqu'à 20 m...
    As tu une idée pour contre-carrer cette nouvelle saloperie ?

    merci

    RépondreSupprimer
  29. Salut l'ami,

    Un gros chien ?!?!?!
    Plus sérieusement…n'importe quel système peut être détourné. Que ce soit un système d'alarme, un molosse ou une prise de judo, il y a, la dehors, réponse a tout!

    Souvent, pour ne pas dire toujours, le survivaliste met en place une organisation en couches. C'est a dire qu'un système est rarement vu comme une solution, mais bien une possibilité, c'est a dire que cette possibilité peut, a elle seule, résoudre le problème, tout comme elle peut nous abandonner ou ne pas être adaptée a la situation.
    Nous adoptons donc généralement 3 méthodes;
    3 méthodes pour faire un feu.
    3 méthodes pour signaler.
    3 méthodes pour purifier l'eau.
    3 méthodes d'approvisionnement en nourriture.

    La défense du domicile étant un vital, 3 méthodes de reconnaissances me paraissent incontournables. Tout comme il me parait incontournable de posséder 3 méthodes physiques de défense du domicile, pouvant par la même occasion s'aligner avec nos principes d'échelons de réponses.
    Par exemple ;
    1- Moyen non létale - lacrymogène - influence les sens -
    2- Moyen non létale - baton télescopique - influence la mobilité -
    3- Moyen létale - arme a feu - influence le vital -

    Donc les alarmes ont leurs rôles a jouer, mais elles ne peuvent en aucun cas prétendre pouvoir nous assurer d'une présence suffisante.
    L'organisation de la reconnaissance peut alors s'organiser ainsi;
    1- Gravier autour de la maison.
    2- Systeme d'alarme.
    3- Chien.

    Nous installons des couches pouvant non seulement réduire la probabilité d'un cambriolage (le plus un cambriolage est lent et le moins il est appétissant), mais aussi nous donner un avantage tactique si il a lieu, avec des redondances pouvant se compléter.

    C'est tout un article !
    a+

    RépondreSupprimer
  30. merci, c'est plus clair maintenant.

    RépondreSupprimer
  31. Ce produit sur Amazon.com n'est pas livré en France.
    Celui-ci l'est en revanche :
    http://www.amazon.com/Trademark-82-3731-Driveway-Infrared-Wireless/dp/B002LIOVB8/ref=lh_ni_t
    Mais évidemment c'est pas donné en frais de transport...
    PS : merci, Volwest, de ton retour de mail.

    RépondreSupprimer
  32. Très pertinent l'idée de se positionner au niveau de l'entrée de la chambre avec visu sur le couloir ou l'escalier et ce d'un point de vu tactique comme juridique.
    D'un point de vue tactique, une fois implanté en position d'attente, l'arme a la main a l'entrée d'une pièce vide de toute présence hostile.Ou l'on accède par un escalier ou un couloir,on évite le risque d'être surpris par le flanc ou l’arrière.
    D'un point de vue juridique, il sera plus facile de prouver devant la cour d'assises que vous vous êtes juste défendu, si vous tiré sur un individu qui viens sur vous malgré qu'il sait que la police arrive et que vous êtes armé.Que si c'est vous qui progressez vers lui pour le surprendre.
    Dans l'esprit des juges comme celui du jury la différence sera énorme.
    Concernant le choix de la munition en calibre 12,un choix me semblant judicieux est rarement évoqué.Celui de la cartouche de plomb spécial chevreuil(ou renard pour moins de recul).
    Ces cartouches contiennent généralement un mélange contenant environ une centaine de plomb durcis N°1 (4mm) et 2 (3,8 mm) qui ricochent et sur-pénètre moins les murs que la chevrotines.
    Leurs choix me semble d'autant plus judicieux que ces dernières sont conçus pour tiré le chevreuil à 15-20 mètres et que la constitution de ce gibier est assez proche de la notre d'un point de vu résistance aux impacts.

    RépondreSupprimer
  33. Vol écoute PJ Harvey!!! Le survivaliste le plus cool en amérique!!!

    RépondreSupprimer
  34. Il livre ce produit pour moins de 20 euro FPD in:

    http://www.amazon.com/Jobar-International-RET3731-Discontinued-Manufacturer/dp/B002Q6XWAQ/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1406801027&sr=8-1&keywords=Jobar+international+ret3731+driveway+patrol

    RépondreSupprimer
  35. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer