vendredi 22 juillet 2011

Le Ruger LCP.






Intégrer un système de défense a nos sacs d'évacuations fait souvent l'objet de réflexions aussi variées qu'il y a de solutions.

Quel que soit le système que nous choisissons, létale ou "moins létale", arme a feu ou spray, bâton télescopique ou tronçonneuse, ce système devrait être disponible, efficace, et extrêmement rapide et simple a déployer.

Si notre système de défense est "prisonnier" de nos sacs d'évacuation, ou son déploiement est difficile et lent, il perd son sens.


L'arme de poing, de par ses caractéristiques, me semble une bon point de départ quand a la protection personnelle au sein d'une situation ou nous devons rester mobile, mais peut être surtout discret.
Un fusil de chasse a d'énormes qualités, une carabine aussi, mais la taille de ses outils ne font pas d'eux des systèmes adaptées a l'évacuation, car ces situations sont généralement d'un univers ou notre fabrique sociale est encore présente, même si parfois sous d'énormes tensions…

Quand bien même l'arme de poing me semble être la solution ici, les revolvers et les pistolets ne sont pas tous égaux en ce qui concerne la discrétion et le port, surtout si nous nous attachons a l'idée que notre arme doit pouvoir être présentée rapidement.




La logistique d'un tel port, peut alors devenir complexe et frustrante.
En fait, ce n'est qu'en portant différents systèmes et de différentes manières, que nous nous apercevons de ce qui marche, et de ce qui ne marche pas.

Tout comme pour les armes longues, certains systèmes dédiés a l'arme de poing tels que les étuis qui se portent a la cuisse par exemple, sont a éviter pour cause de discrétion.

En plus d'un effort de discrétion, il nous faut marier notre système de défense a notre système d'évacuation. Celui-ci étant dans la majorité des cas un sac a dos, il devient extrêmement difficile de combiner une arme de poing dans une configuration traditionnelle telle qu'un étui a la ceinture, et le sac même.


De plus en plus de citoyens Américains portent régulièrement une arme a feu.
Cet entêtement du citoyen a se vouloir indépendant de nos systèmes de protection civile, et de refuser de devenir des victimes, a encouragé et encourage encore certaines compagnies telles que Ruger, mais aussi Kel-Tec par exemple, a fabriquer des armes de poing de plus en plus petites, tout en restant d'un calibre honnête.

.357MAG, 9mm, .380AUTO.


Si une arme de poing telle qu'un Glock 17, un Colt .45 ou un Beretta 92fs est extrêmement performante, son rôle se prête plus facilement a un port ouvert, c'est a dire ou l'individu n'est pas contraint de cacher la présence de son arme.


Ruger et Kel-Tec, se sont alors lancés sur le marché du calibre .380 Auto, avec respectivement le Ruger LCP, et le Kel-Tec P3AT.

Le concept est simple, pouvoir porter une arme de poing dans toutes circonstances, sans avoir 1 kilos de métal pendouiller a la ceinture.
C'est avec une certaine expérience qu'il m'est possible de dire, que le port d'une arme a feu, sur toute une journée, par tout temps, et quelque soit notre environnement, est extrêmement délicat.

Si beaucoup prévois le port d'une arme de poing au cas ou une urgence dicterait une évacuation, peu sont ceux qui ont fait l'expérience d'évoluer pendant des heures avec une arme a feu dissimulée a la ceinture, tout en portant un sac a dos de 15, 20, 30 kilos.

Le .380 Auto, de part sa taille et son design, est tout simplement un système de défense qui s'aligne parfaitement a l'évacuation…












6 commentaires:

  1. Je suis d' accord avec toi dans un sac d' évacuation on ne cherche pas la puissance de feu et porte une arme pendant des heures sa n'a rien d'agréable sinon pour le porte d' arme en France s'est toujours aussi tabou tout le monde croit que tu as ou tu veux une arme beaucoup de monde tu prends pour un fou furieux de "cow-boy" sinon merci pour tes vidéos Volwest

    RépondreSupprimer
  2. Salut Volwest,
    Ha, le keltec, depuis que j'ai eu l'occasion de l'essayer en Suisse, j'en rêve la nuit :D.
    Léger, bonne tenue en main, vraiment l'idéal pour un port discret, léger, et donc quotidien. J'ai juste peur qu'en ayant ce genre de tool à la maison, j'en vienne à enfreindre les lois qui interdisent le port d'arme en Europe....
    D’ailleurs, si parmi les centaines de jeunes adultes de l'île d'Utoeya, un ou deux avaient eu un port d'arme légal et le keltec ou le ruger qui va avec, on peut présumer que l'issue de ce massacre aurait été différente...

    @+
    D.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    texte et vidéo pertinente, n'ayant pour ma part pas accès au modèles récent à des prix démocratique j'utilise pour les mêmes motif se que j’appelle une arme pour dame, pistolet manufrance "policeman Le Français" canon court en 6.35 ou 25 acp en D.A.O, port quotidien dans mon sac e.d.c ou à la hanche pour seulement 250 grammes.
    Bien sûr il ne s'agit pas de tirer à plus de 7-10 mètres en espérant viser juste!
    Pour la petite histoire et après recherches ce modèle à été fabriqué à partir de 1913 presque un siècle en somme.
    A+ steph

    RépondreSupprimer
  4. Pragmatique, c'est tout à fait vers cette arme que j'orienterais mon choix pour équiper un sac d'évacuation ! Le Rat RC-3 est une merveille aussi !!! Très bon article Vol West

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour cet article
    En france, on peut avoir ce modèle similaire en 22lr
    http://www.armurerie-auxerre.com/catalog/beretta-mod-21a-bobcat-22lr-4eme-categorie-p-1732.html

    RépondreSupprimer
  6. Merci Vol West pour tes interventions pertinentes qui, quels que soient les domaines abordés, ont un fil conducteur le bon sens ! Ce n'est hélas pas suffisamment souligné par les différents intervenants sur ce blog et ailleurs. A propos de l'arme aisément transportable, le Ruger LCP et le Kel-Tec P3AT sont des choix de premier ordre mais que penses-tu du Glock 28 ou du Sig P232 comme "challenger"? Merci encore pour tes conseils et ton travail remarquable !

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.