dimanche 24 avril 2011

Le choix du chien de sécurité.






Le sujet du chien peut être extrêmement vaste et complexe.
De son choix a son rôle, de son histoire a sa morphologie, de son dressage a son entretien, il serait difficile de faire de nos amis a 4 pattes une réflexion survivalistique complète en un seul article.

D'un point de vu purement survivalistique, le chien est sans aucun doute d'un intérêt des plus pertinent, et il me parait logique que cet animal soit de l'organisation de l'humain depuis des milliers d'années, et reste aujourd'hui encore un élément pilier dans bien des domaines tels que la chasse et la sécurité.

Le chien, excel tout simplement a améliorer notre quotidien.



Certains groupes de babouins, adoptent (volent) les chiots de meutes pour s'assurer d'un système d'alarme efficace.
Cette pratique, définie sans aucun doute l'un des rôles du chien; le système d'alarme. 

Il me serait difficile aujourd'hui de partir camper dans nos régions sauvages sans le soutient des oreilles et du nez de mon chien.
Un chien veille et prévient naturellement, et cette caractéristique fait de lui un atout pertinent au sein de nos aventures naturelles, mais aussi en ce qui concerne la sécurité au sens large.

Quand bien même certaines races et certains chiens ne sont pas d'un mordant ou d'une nature pouvant être utilisée a une sécurité des plus percutante, ils sont tous plus ou moins bon a veiller sur nos nuits, et nous prévenir d'une anormalité.

Dans la plupart des cas, ils sont aussi capables d'une dissuasion qui n'est en aucun cas négligeable, et la plupart des malfaiteurs préférerons ne pas s'attarder la ou un chien exprime son mécontentement, et cela même si ce dernier n'est pas un Berger Allemand.





- Le choix du chien de sécurité.

Dans une optique qui tend a la sécurité personnelle, le choix du chien est sans doute des plus primordiale.
Daniel Brault, mon oncle, est un dresseur de chien professionnel avec plus de 30 ans d'expérience avec cet animal. 
Il est lui même utilisateur de chien d'intervention, et a écrit un livre sur le sujet que je recommande a tous intitulé "Dressage du chien a la sécurité" aux éditions Bertout Luneray.

Puisqu'il sait de quoi il parle, je vais ici reprendre certaines parties du chapitre de son livre ou il explique le choix du chien…et peut être qu'un jour il pourra lui même venir ici nous parler de son métier et de ses interventions.

Mon oncle et son chien au travail.



     Dans tous les cas, l'acquisition d'un chien est une démarche sérieuse. Il faut bien penser que nous prenons ce compagnon pour une douzaine d'années.

Il ne faut donc jamais prendre de décision a la légère, sans avoir auparavant analyser plusieurs points.

En premier lieu, la race; il n'est pas conseillé de prendre un chien trop lourd car il sera nécessaire de faire preuve d'une grande force physique pendant le dressage et les gros chiens (type dogue) ne sont pas rapides et peu maniables.
Ils tiennent beaucoup de place. En outre, ces chiens n'ont pas plus de puissance de gueule que des chiens de taille moyenne.
Le cout d'achat est très élevé et ils nécessitent plus de dépenses au niveau de l'entretien.
A un certain âge, ils ne sont plus dynamiques pour mener a bien leur travail.

Personnellement, je ne conseille pas les gros chiens mais plutôt des chiens de taille moyenne.

Nous énumérerons ici les principaux et les plus efficaces.

Nous mettrons notre avis sur chacune des races et les noterons a l'aide d'astérisques (*).

* * * *  Très bon.
* * *    Bon.
* *      Moyen.
*        A éviter sauf si beaucoup de qualités.



I - Berger Allemand * * * *




C'est le chien le plus représentatif de l'espèce canine et très certainement la plus prisé.

C'est un chien robuste et sur. Il est très facile a reprendre en main, même adulte. Il est apte a toutes disciplines, concours, secourisme, etc. C'est le chien de prédilection de l'armée et de la gendarmerie ainsi que de la protection civile (avalanches, catastrophes).

Ce chien possède de réelles qualités physiques qui en font un "passe partout".

Celui-ci jouit d'une réputation d'incorruptible et de battant donc, rien que sa présence lui permet de dissuader d'éventuels voleurs ou agresseurs.

C'est cependant un chien très soumis a son maitre, et celui-ci devra toujours se montrer très proche de son compagnon s'il veut en tirer le maximum d'efficacité a son travail.

C'est un chien d'un entretient facile.

Voyions ses origines:

Vraisemblablement originaires du Wurtenberg et de Thuringe, ce sont des chiens employés a la garde des troupeaux depuis très longtemps.

Ce n'est qu'a la fin du XIXe siècle que les choses deviennent plus sérieuses, On rencontre pour la première fois en exposition des Bergers Allemands en 1892, la robe tirant sur le blanc et le gris. Il n'y avait que deux chiens (Kirass et Greiff), tous deux appartenant a M. Von Knigge.
Ensuite la sélection du type est perpétuée par M. Reichelman qui fut un amateur averti et sera suivi ensuite par Arthur Meyer qui créa le "Verein fur deutsche Schaferhund" (et non Von Stephanitz) le 22 avril 1899. 
Ensuite le club sera de plus en plus actif avec des membres français, M.P. Megnin entre autre.

C'est surtout après la seconde guerre mondiale que ce chien connaitra une grande vogue en France sous le nom de "Berger d'Alsace" (pour ne pas dire Allemand) ou "chien loup" ou encore "chien policier".

Ce chien est de bonne taille, se situant entre 60 et 65 cm pour le mâle et d'un poids variant entre 30 et 36 kg et de 55 a 60 cm pour les femelles, d'un poids de 25 a 30 kg.
Le poil est court (fréquent) ou dur (rare) ou long (exclu pour la reproduction).



II - Berger de Beauce ou Bas Rouge ou encore Beauceron * * *




Sous ces trois noms, se cache le même chien, très certainement l'une des plus vielles souches françaises avec le Berger de Brie.
Ce n'est qu'a partir de 1893 que ces races seront différenciées.

Sur le plan du caractère, le Berger de Beauce est pour le moins spécial.

De ses origines de chiens de bouvier, il garde une très grande rusticité qui lui permet de supporter sans gêne n'importe quelles conditions climatiques.

Par ailleurs, ses qualités se transforment en défaut des que l'on aborde le travail un peu plus sérieux, manque d'obéissance, trop d'allant, chien qui a tendance a partir très loin de son maitre d'ou fugueur.
Sur le plan mordant, trop de fougue d'ou machonnage et manque de prise.
Tout cela rend le dressage difficiles et dénote un manque d'équilibre de caractère.

Les mâles de cette race frôlent les 40 kg et nécessitent de la part du dresseur une bonne force physique pour les maintenir.

Ses seules qualités sont donc sa rusticité, son entretien aisé et son apparence peu facile qui dissuade également les gêneurs. Ces atouts lui valent ses trois étoiles et son qualificatif bon.

Examinons maintenant le standard de ce chien, d'un bon gabarit et nécessitant donc un maitre d'une certaine robustesse.

C'est un chien d'une taille de 65 a 70 cm pour les mâles d'un poids de 37 kg environ, et d'une taille de 63 a 68 cm pour les femelles et d'un poids de 27 kg minimum. Le poil est court et donc d'un entretien ne posant pas de problème spécial.
Attention toutefois aux ergots qui peuvent être le siège de blessures si on utilise le chien dans des lieux accidentés (chantiers par exemple).



III - Les chiens de Bergers Belges.

La encore, c'est le même chien dans toutes les variées mais sous un pelage différent (depuis 1892).

-Poil court fauve charbonné sous masque noir pour les Malinois ou Berger de Malines.
-Poil long noir pour le Groenendael.
-Poil long autre que noir pour le Tervueren.
-Poil dur pour le Laekenois ou Berger de Laeken.
-Il y avait aussi une variété a poil court noir, peu répandue qui était appelée Laekenois, nom qui a été attribué au poil dur par la suite. Le poil dur était a ce moment appelé Berger de Bomm ou Anversois province dont il est originaire.

Comme pour la plupart des autres races, les chiens de Bergers Belges ont commencé a être bien définis a la fin du XIXe siècle.


a) Berger Belge Malinois * * * * (poil court fauve charbonné sous masque noir).




Aujourd'hui il est le plus grand concurrent du Berger Allemand.

Très en vogue auprès des utilisateurs en concours, particulièrement en ring (le ring est le terrain sur lequel évolue le chien, en dressage ou en compétition. Le terrain est aménagé d'agrès pour les sauts (Haie, palissade, fossé) et aussi de cachettes pour l'homme d'attaque), il est toutefois extrêmement sensible a son maitre.

Il est préférable de ne pas prendre un Malinois en premier chien, car les erreurs commises lors du dressage ne passent pas.

Ce chien très nerveux et donc toujours un peu "stressé" a besoin d'un excellent conducteur, habitué a la conduite de haut niveau. 
Par ailleurs, c'est un chien très affectueux avec ses proches: Attention aux intrus! Surtout avec un chien travaillé a l'intervention, il percute vite et fort.

C'est le plus souvent un sujet très réactif et très attentif, ce qui fait ses qualités.


b) Berger Belge Groenendael * * (poil long noir).




Sur le plan caractère, ce chien est moins équilibré que le Malinois ou le Berger Allemand. C'est un hystérique, difficile a contrôler et peu fiable.

Son entretien est plus astreignant du a son poil long.

Pour ainsi dire abandonné par les amateurs de compétitions, les bons Groenendaels sont rares. 
Son seul atout, c'est son apparence. Les chien noirs sont plus craints que les autres.

Je ne le recommande pas, sauf s'il se trouve être un très bon sujet, il faudra soigner le test lors de l'achat.


c) Berger Belge Tervueren * * (poil long autre que noir).




C'est un chien a mettre au même rang que le précédent.

Il est toutefois un peu plus calme, mais aussi inquiet, très nerveux comme tous les Bergers Belges.

La aussi le poil long est un handicap.


d) Berger Belge Laekenois * (poil dur).




Ce chien est peu connu en France.

En ce moment le club de cette race tente de le faire valoir, mais il y a bien longtemps qu'il est délaissé par tous les utilisateurs. Il faut éviter d'en prendre un pour un travail d'intervention.

Ne trouvant que peu de ces chiens a un bon niveau de travail, le caractère ne peut être suivi.


Standard des Bergers Belges.

Le mâle mesure entre 60 et 66 cm et la femelle 56 a 62 cm, le poids est d'environ 30 kg.
Comme nous l'avons vu, ces chiens sont différenciés par la texture du poil, mais ce sont les mêmes sur le plan morphologique.


IV - Berger de Brie * * (Briard).




Comme le Berger de Beauce, c'est un très vieux chien de bergers français; on entend parler du "chien de Brie" en 1809.

Sur le plan caractériel, ce n'est pas un violent et il ne présente pas beaucoup d'intérêt.
Il mâchonne énormément et est un peu mou.

Je ne le recommande pas.

C'est toutefois un chien imposant avec une taille de 62 a 68 cm pour les mâles et de 56 a 64 cm pour les femelles. Leur poids est d'environ de 30 a 35 kg.

C'est un chien d'entretien difficile vu son poil long.


V - Berger d'Ecosse * (Colley).




Sur le plan caractériel, c'est un petit chien, pas très sur de lui et un peu fragile pour le travail d'intervention.

Depuis ses origines, il a plutôt été employé comme gardien de moutons que comme chien de police ou autre.

Nous ne le voyons jamais dans les concours de chiens de défense ou il n'aurait aucune chance de briller.


VI - Bouvier des Flandres * * *




Les origines de ce chien sont obscures, Belges ou Françaises ? Mystère!

Apres la première guerre mondiale, la race était presque éteinte. Pour sauvegarder ce chien, on croisa les principales races de Bouviers (Flandres, Roulers, Belges).

Le Bouvier des Flandres est un chien très rustique, apte a tous les emplois, mais il n'est plus de nos jours beaucoup utilisé pour les concours. Au début du siècle dernier, ils étaient beaucoup employés dans les services de la police (ainsi que les Beaucerons).

Il a été supplanté par les Bergers Belges et Allemands. A l'heure actuelle, il n'est plus guère prisé par les dresseurs.

Pour le travail qui nous intéresse, c'est surement un bon chien, assez fonceur, solide.

C'est surtout son air peu engageant qui lui fait sa force. Il n'est pas tellement rassurant avec sa forte corpulence et ses poils rêches et ébouriffés, ce qui le rend d'ailleurs un peu difficile a l'entretien.

Le Bouvier des Flandres est donc un chien de forte taille; pour les mâles 62 a 68 cm avec un poids de 35 a 40 kg et de 59 a 65 cm pour les femelles avec un poids de 27 a 35 kg.

La encore, si le chien est de bonne qualité, il faut un maitre muni d'une bonne force physique.


VII - Boxer * *




Cette race dérive du croisement entre un "Bullenbeisser", chien de bestiaux, et du Bull Dog anglais.

Sur le plan caractériel, c'est un animal jovial, très nerveux et impulsif.

Il reste très longtemps joueur et prend tout a la rigolade. Le dressage reste pour lui un jeu et est délicat a effectuer.

Ce type de chien n'est pas spécialement apte a ce que nous recherchons.

Etant donné le peu d'ouverture de gueule qu'il possède, il faut préciser qu'il mord souvent, pour ne pas dire toujours, les extrémités du costume, d'ou le risque d'accident pendant le dressage (morsures aux doigts et aux pieds).

C'est également un chien sujet a des accidents cardiaques, ce qui rend sa vie plus courte que les autres, en outre il supporte mal la chaleur.


VIII - Dobermann * * *




Louis Frederic Dobermann d'Apolda en Thuringe commença a fasciner cette race pour assurer semble-t-il sa sécurité. 

Peu prisé par les amateurs de chiens de travail, surtout en concours ou il ne se distingue guère a cause de son caractère instable, aux réactions imprévisibles, le Dobermann doit être manié avec des pincettes.
Il convient de dire ici, que celui qui pourrait, en rentrant sur un terrain de travail(ring), savoir a quelques points prêts combien le chien va faire (ce qui est possible a des conducteurs de chiens plus équilibrés, sauf accident bien sur) serait certainement dans l'erreur a l'arrivée.
Dans les pointages, entre deux concours, il n'est pas rare de voir des différences énormes, qui ne sont nullement dues aux conditions climatiques ni au travail de l'homme d'attaque (qui applique le règlement), mais bien au caractère instable du chien.

Ce chien jouit d'une bonne réputation en tant que chien d'intervention pour une seule raison, son agressivité. Il est très difficile a dresser aussi bien a l'obéissance, a cause des ses réactions surprenantes a n'importe quel moment, qu'au mordant ou il ne tient pas ses prises.
Il ne peut donc pas entrainer la puissance de gueule qui en ferait un bon chien de travail.

Ses atouts sont en premier lieu sa réputation de dur des durs (injustifiée) et en second lieu le fait de ne pas tenir ses prises qui fait qu'il peut menacer (mais seulement menacer) plusieurs adversaires en même temps.

Apres un bon travail, on pourra tout de même obtenir un bon coup de dent qui pourra dissuader un agresseur. Ces différents atouts lui valent tout de même un "trois étoiles" (bon).

Sur le plan physique, c'est un chien de bonne taille qui n'a pas une apparence facile et il est d'un entretien aisé.

Pour le mâle, la taille est de 66 a 70 cm et pour la femelle de 63 a 67 cm. Son poids est d'environ de 30 a 43 kg.


IX - Berger Picard *




Ce chien est actuellement en train de remonter la pente et ne présente que peu de qualités caractérielles pour ce qui nous concerne.

Pour l'instant, on n'en trouve pour ainsi dire pas en concours ou il n'aurait vraisemblablement pas beaucoup de chance a se classer a un niveau honorable.

Je le déconseille donc, mais toutefois, si l'on trouve un bon sujet, il faudra s'y intéresser.


X - Riesenschnauzer * * (Schnauzer géant).




C'est un chien de bonne taille; 65 a 70 cm pour les mâles et de 60 a 65 cm pour les femelles. Son poids varie de 30 a 45 kg.

Malheureusement, nous ne le voyons pas en concours.

Sélectionné en fonction de caractère, il est malgré tout impressionnant. C'est pour cela que je lui attribue un qualificatif "moyen".

Son poil dur et épais le rend d'un entretien délicat.


XI - Rottweiler * *




Sur le plan caractériel, c'est léger. Personnellement j'en ai vu des bons mais aussi des mauvais.Il faudra donc faire attention lors de l'achat. Son apparence n'est pas spécialement dissuasive.

Pour le moment il n'est pas tellement présent aux concours, mais il a tendance a être dressé par des jeunes qui veulent entrer en compétition avec une autre race que celle du Berger Allemand ou du Malinois. souhaitons leur bonne chance car il y a du travail.

Le mâle mesure 60 a 68 cm et la femelle 55 a 63 cm. Leur poids est d'environ 42 kg pour la femelle et de 50 kg pour le mâle.

Si le chien est battant, il faut donc un maitre solide.




Comme nous le voyons, il existe beaucoup de races de chiens aptes au travail d'intervention. chaque personne pourra décider de son choix. 
Ici, j'ai classé les principales, en fonction de leurs qualités.

En définitive, le travail ne change pas, le dressage sera toujours le même, quel que soit le chien.

Dans le cas présent, il vaut mieux mettre les atouts de notre coté et aller au plus efficace, donc prendre un chien avec qui nous pourrons espérer les meilleurs résultats.

Personnellement, je pense qu'il y a deux races de prédilection, le Berger Allemand et le Berger Malinois. Ce sont des chiens qui présentent de grandes qualités de travail, plus facilement dressables que les autres et, dans la vie courante, très attachés a leurs maitres et leur témoignant une grande tendresse.







77 commentaires:

  1. Salut, t'as oublier dans la liste un chien relativement rare : le léonberg, qui es comme windows : multitâche, mais qui a l'avantage de ne pas bugger :D. Gros défaut pour le survivaliste : il est pas lowprofil avec ses 50 a 60kg. Il as l'avantage d’être généralement très intelligent, avec une capacité apprentissage et désobéissance hors norme - j'ai fait avec l'un des miens 98/100 a un concours d'obéissance alors qu'elle avais que 15 mois. Pour ce qui est du niveaux de garde, c'est l’équivalent d'un 'patou'... Un chien méconnu mais fort utile... a oui je fait pas ma pub, mais j'ai un élevage de ce type de chien que je trouve extraordinaire ...

    RépondreSupprimer
  2. Je me permet de rajouter à cette liste le BERGER HOLLANDAIS ,qui me semble etre un bon compromis entre le Malinois et le Berger Allemand et qui peut au vu de ses prestations obtenir egalement les 4 ***

    Amicalement.

    RépondreSupprimer
  3. Hello Volwest!

    Je trouve ta sélection du "chien pour survivaliste" un peu limitative à mon goût...

    Si certains chiens ne sont pas bons en intervention, c'est tout simplement parce qu'ils n'ont pas été sélectionnés dans ce sens, même s'ils en ont les possibilités.
    En France, faire du ring n'est autorisé que pour quelques rares races, LOF évidemment. Pour tous les autres, l'instruction à la défense est illégale. Dommage...

    Et sinon, il faut savoir ce qu'on va demander à son chien: on peut prendre un tout petit chien qui alertera uniquement, mais qui aura l'avantage de ne pas manger beaucoup... un chien de taille moyenne pourra être orienté vers la garde et l'intervention "musclée"... les gros molosses ont aussi leurs partisans (dont je suis): impressionnants, ils peuvent intervenir même si ce n'est pas leur spécialité; ils sont dévoués à leur meute; leur gros gabarit (qui est un "inconvénient" car il faut les nourrir) leur permet de porter et de tirer de lourdes charges pour aider leurs maîtres...
    Bref tous les chiens pourraient éventuellement convenir au survivaliste, tant qu'ils sont équilibrés de caractère, bien éduqués, et dévoués à leur maîtres évidemment!
    A+!

    RépondreSupprimer
  4. Tir groupé.

    Loripendragon,

    Impossible de représenter toutes les races. Il n'y a donc pas vraiment "d'oubliés", mais simplement cette liste de 12 représente les principales races qui pourraient nous intéresser.

    Le Leonberger est un chien énorme!
    Ca marche bien l'élevage ?


    Jeo,

    Oui en effet le Berger Hollandais !


    Koyoko,

    Normal que tu trouves la sélection limitative, puisque c'est une sélection.
    Les 12 races représentées ici sont une base…et ces chiens sont d'un contexte particulier qui est celui de la sécurité et donc de l'intervention.

    Apres, je suis totalement d'accord avec toi sur le fait que n'importe quel race (le Chihuahua est un excellent système d'alarme) peut comme tu le dis convenir au survivaliste et remplir un rôle pertinent.
    Mon chien est d'ailleurs un Labrador, et donc très éloigné d'un chien d'intervention, mais cet article se voulait axé sur la sécurité, et les chiens ci-dessus sont difficilement égalables sur ce plan.


    Prenez soin…
    Et une caresse a vos chiens!
    a+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour

      Bon choix à mon gout le Labrador, moi je vais me prendre un golden, un peu pareil que le tien. Je compte sur lui plus sur la détection et l'alarme car pour la défense j'ai un bon Fusil. Les chiens de chasse on un odorat très développé, pratique pour la détection des intrus et en cas d’effondrement de la normalité, un très bon chien de rapport.

      Supprimer
    2. bonjour très belle sélection ;-), j'ai besoin d'aide sur le choix de mon future chien de compagnie et de travail, actuellement j'ai un amourrrrrrrrrr de Staff ( 100% en règle et confirmé ) . Je veux travailler comme agent de sécurité cynophile, je veux un chien avec le caractère et le comportement qui peux se rapprocher de l'AM STAFF car malheureusement ( merci les politiciens qui n'y connaissent rien au chiens )on ne peux pas travailler avec lui alors que je pense aurais fais un très bon chien de travaille. pouvez vous m'aider? merci.

      Supprimer
  5. +1 pour le Berger Allemand ! :)

    Y'a 37kg de femelle dominante BA couchés à mes pieds en ce moment même. Extrêmement obéissante malgré un tempérament très très speed (elle vient d'une ligne de travail qui a vraiment du gaz). Ce sont des chiens très polyvalents, capables autant de pister que de mordre. Un seul défaut pour la mienne : elle est trop speed pour faire attention aux petits. Elle les bouscule beaucoup sans le vouloir, et elle casse souvent des choses par mégarde, juste parce qu'elle a un débordement de joie de vivre au mauvais endroit.

    Mais globalement, ce chien c'est vraiment une perle, et un compagnon précieux en cas de problème.

    RépondreSupprimer
  6. Oui…dur d'égaler la loyauté, le dévouement, et les aptitudes physiques du BA.
    Toi aussi les femelles ?

    a+

    RépondreSupprimer
  7. Pour ma part c'est le malinois qui nous accompagne ce jour et que je choisirai toujours, mais aussi, un pt papillon et un croisé malinois Chow chow, le papillon (taille d'un chihuahua) est le systhème l'alarme par excellence, notre femelle malinois de maintenant 17 mois est une gardienne hors pair, et si je devais en choisir un parmis les 3 c'est sans hésité le malinois, mais c'est une véritable arme, et il faut vraiment connaître ce chien, pas toujours évident à canaliser, c'est la F1 des toutous de protection.

    J'aime beaucoup cet article

    RépondreSupprimer
  8. bonjour, j'aimerai connaitre votre opinions sur d'autre races pour linttervention tel que le berger d'anatolie,le dogue argentin, l'amstaff (j'ai cru comprendre que le pitbull etait frequement emplyer dans certain pays comme chien d'intervention,mais etant interdit en france...)et le thai ridgback?
    une autre question...les chien non autorisé au mordant sportif peuvent elle etre utiliser comme chien d'intervention?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à propos du berger d'anatolie, une femelle de 4 ans, 45 kilos, 72 cm au garrot (limite LOF 70cm) partage notre vie.
      Caractère nécessitant un minimum de fermeté, le Kangal (autre nom du dit berger) ayant un instinct de meute très prononcé (3 à 4 individus gardnt généralement un troupeau).
      Point très interessant de cette race, un apprentissage simple et que le chien assimile facilement par jeu (position d'eveil flagrante : queue recourbée, oreilles à l'horizontale du crâne).
      le hic : tout ce qui ne fait pas partie de la "meute" familiale met le chien en posture "orange". nécessite donc une attention particulière du maître. Quand on sait que ce genre de berger n'hesite pas a rivaliser avec de grands predateurs, mieux vaut être attentif.
      Excellent système d'alarme (nuit, maison fermée, le simple passage dans le perimètre declenche la position d'eveil; à l'approche, grognements), lors de la promenade, l'approche d'un tiers déclenche l'eveil et la recherche (odorat, ouïe) sans agressivité (posture "jaune").
      Inutile de preciser qu'en dissuasion, l'effet est immediat. la mienne etant plutot "petite" (je connais 2 jeunes males de 110cm garrot/ 80 kg), elle inspire respect et méfiance.

      Supprimer
  9. Salut!

    Pour la première question, je ne connais pas assez ces chiens.
    A la base, chaque race a un potentiel, et donc un Amstaff ou un dogue Argentin peuvent très bien révéler certaines qualités quand a l'intervention. C'est au cas par cas…certains BA ne seront pas attirés par le mordant par exemple.

    Pour la deuxième question…oui.
    a+ et prends soin l'ami.

    RépondreSupprimer
  10. merci pour les reponses^^

    RépondreSupprimer
  11. on m'a deconseiller le berger d'anatolie,tres reactif et tres bon gardien,mais tro primitif et autonome dans la prise de decision aparement...
    pour info d'ailleur parait'il que les legislation futur et du coup les boite de securité,son de plus en plus severe ac les chien molosoide pour le gardiennage ( pb de categorisation et possible extension de ses dernier ea d'autres race dont le dogue argentin...)Dc a eviter si vous etes sur de vouloir trouver du boulot^^

    RépondreSupprimer
  12. Je m'interroge sur le dogue allemand. Bon caractère pour ceux que j'ai connu, grosse présence, race ancienne, combatifs. Pour le dressage par contre je ne sais pas. Avez-vous une idée ?

    RépondreSupprimer
  13. Dans une optique survivaliste , la rusticité , le faible encombrement et la frugalité du cairn terrier ou du fox ne sont pas à négliger . Excellents gardiens toujours à l ' affut , infatigables rt d ' une grande santé . Les gros chiens sont sujets à des maladies necessitant une intervention vétérinaire beaucoup plus souvent .Bien sur pour l ' intervention , c ' est léger mais pour la survie , il faut un chien vivant . Merci pour le blog et salut à tous .

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour je trouve cela tres bien que l'on parle de chien me personnelement j'ai tres peur de ses animaux avais vous des conseille a me donner dans se cas?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. salut,
      je ne saurai trop te conseiller le survival wiki à ce sujet : http://wiki.davidmanise.com/index.php/Chiens histoire de placer le contexte.
      En revanche, comme tu semble dire avoir peur de cet animal, il faut savoir que la peur est pour les chiens equivalent au cran de securité d'une arme.

      Supprimer
    2. Bonjour,
      Si je peux me permettre, rien ne peux remplacer un chien. De plus, c'est vraiment une question d'effort ici pour ne pas avoir peur des chiens. Si vous n'avez pas peur d'eux, vous deviendrez leur meilleur ami.
      Klut

      Supprimer
  15. Je pense que vous pouvez rajouter l'Akita Inu. C'est un très bon chien de garde et très primitif qui marche donc à l'instinct tel le loups. Il est robuste et même si il est gros il sait se faire discret. Il a été le chien des samouraï et aussi un chien de combat à l'ours. Je ne lui mettrais que 3étoiles car comme ses ancêtres, il doit avoir confiance en son compagnon pour lui obéir, et il est têtu. Mais une fois cette confiance acquise il est par excellence le meilleur ami de l'homme.

    RépondreSupprimer
  16. bonjour,
    merci pour cet article, très intéressant.
    Évidemment, étant accès sur la sécurité, vous n'avez pas parlé de tout et c'est normal.
    Je me pose quand même une question :
    sachant que nous avons des enfants en bas-âge, quel chien présenterait tous les avantages suivants :
    - capacité de protection
    - capacité de survie (donc assez rustique comme le bouvier des flandres)
    - obéissance et fidélité (comme le Terre-neuve ou Leonberg)
    - et aussi attentif et patient avec les enfants (comme le boxer ou le terre-neuve).

    je serai effectivement heureuse qu'un chien me protège, mais si c'est pour attaquer ma petite fille d'un an parce qu'elle lui aura tiré les oreilles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le berger allemand,excellent chien de garde,esprit de meute,patient et calme et excellent chasseur c'est d'ailleurs pour cela qu'il est interdit de s'en servir comme chien de chasse en France.

      Supprimer
  17. question idiote SVP, j'y connais rien en chiens:

    j'ai une chienne, 25 kg, 45cm. Père malamut, mère bauceron/epagneul.

    je connais pas tous vos termes techniques, mais je vais vous exposer mon problème.

    A 10 mois, elle a tenu en respect 2 BA adultes. C'est une femelle, qui ne pisse qu'en levant la patte, et par petits coups. Au jour d'aujourd'hui, même en chaleur, jamais un mâle n'a pû l'approcher. elle à du croiser une 50aine de chiens, elle a toujours dominé, même sur un dog argentin. Franchement, c'est un monstre.

    Quand mon premier fils est né, à la maison, la sage femme n'a plus pu approcher du bébé. Instantanément tous crocs dehors, collée au bébé. depuis, elle ne le quitte plus, et quand des étrangers sont à la maison elle n'est jamais à plus d'un mètre du môme.

    aujourd'hui, les enfants peuvent lui mettre les doigts au fond des yeux elle n'a jamais fait plus que grogner. C'en est gênant, on surveille plus le mal que le môme fait au chien, on s'attendait à l'inverse.

    Dernier point "positif" à mes yeux, même avec les crocs plantés dans un mouton, à 500 mètres de moi, sur un mot elle est au pied.

    Car c'est ça mon problème : cette petite saleté chasse comme c'est pas permis. Elle attrape des chevreuils à la course.

    Donc j’hésite :

    essayer de tempérer le coté fugeur par un croisement... ou abandonner, et prendre un autre chien. Vous vous doutez que j’opterai bien pour la première solution.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Une réponse tardive au cas ou vous possédez toujours votre chienne et que vous repassez sur le blog !!!

      Je vous dirais en premier lieu d'apprendre à vos enfants de ne jamais prendre un chien comme un jouet et si d'aventure chez des futures amis ils feraient de même avec un autre chien docile ils pourraient se retrouver défigurés.

      Il faut savoir qu'au niveau de la hiérarchie dans une famille, le chien est en dernier et il n'a pas à décider si la sage femme peut ou non approcher votre enfant.

      Pour le rappel de votre chien alors qu'il est train de mordre un mouton à 500 mètres, je suppose qu'il revient vers vous avec le sentiment du devoir accompli ...

      Je ne serais même pas surpris qu'il vous lève du gibier en s'arrêtant et en levant une patte avant par atavisme (Père malamut, mère bauceron/epagneul)

      Les chiens dominants agressifs et classés comme tel sont à proscrire de la vie familiale et surtout si leurs poids adulte va dépasser les 10 Kg. (ils peuvent à la limite servir à des gens avertis et ayant les connaissances cynophiles qui vont avec.

      Des tests que connaisse bien les éleveurs et autres spécialistes (test du soulèvement d'un chiot et il vous mordille de partout jusqu'à ce vous le reposiez par terre et il y en a un tas d'autre)
      Au vu de ses origine, bien malin qui aurait pu prédire son caractère définitif à l'age adulte.

      Arrivé à un tel niveau, elle placera les règles d'elle même à un cran au dessus et ce sera l'accident assuré.
      Ce genre de chienne rustique peut malgré se révéler très attachante.
      Donc à ce stade vous vous devez de garder votre animal dans votre propriété clôturée.
      Quelques leçons dans un club canin vous permettrait de maitriser la situation et donc en expliquant bien les prouesses dont votre chienne est capable.

      JLB

      Supprimer
  18. bonjour
    merci pour ce blog tres utile
    je me permet une petite remarque
    la qualité des chiens de berger n'est plus a démontrer mon malinois commence le ring et je suis assez impréssioné de ses qualités de chien de défense même si le premier but du ring est le sport canin, mais ne pas oublier la première qualité des bergers et notament de garder et rassembler les troupeaux très utiles si on doit revenir a des bases pour manger (élevage).
    un article sur les chiens de chasse (courant ou d'arret), sur la repro canine (source de revenu) et alimentation des chiens en cas de crise (plus de croquettes)serait également très interessant

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour, j'ai élevé des Beaucerons pour mon plus grand bonheur. Certes cette race peut être un tantinet " cabocharde ", mes lignées étaient sélectionnées sur le troupeau bovin et ovin. Je déplore un peu que depuis quelques années ce chiens fut délaissé pour d'autres races peut être plus aptes à cet art.Le Beauceron est un chien très fidèle et proche de son maitre, les miens n'ont jamais été fugueurs, toujours à l'affût de mes moindres gestes et de plus d'excellents gardiens très robustes. Je ne pratique plus du tout la garde sur troupeau mais j'ai dressé mes chiens à la garde du maître et du foyer avec l'aide d'un maître chien expérimenté. Je possède un mâle de plus de 55 kg, 70 cm au garrot ( vieille lignée bergère )sa mère, aujourd'hui très vieille malheureusement mais qui ma donné toute satisfaction pour la garde. J'ai aussi une croisée Beauceron / Bouvier de Flandre, bonne chasseuse de rat qu'elle nous ramène aux pieds lors de nos randonnées. Les Beaucerons ont moins de mordant que les Bergers Allemands... Mais bon, j'ai mes habitudes et suis une indécrottable. Merci pour vos articles. Mélusine

    RépondreSupprimer
  20. perso;ca fait vingt ans que j ais des dobermans et il es vrai qu ils sont dur a eduquer mais une fois l education accomplie ils sont aussi tendres que des epagneuls mais peuvent etre terriblement agressifs face à un individu mal intentionné. en ce qui me concerne; en baroud ,ce chien est assez solide et peu fragile pour passer dix jours dehors sans problemes ; merci pour tes articles volwest; a plus!

    RépondreSupprimer
  21. Avec tout le respect que je dois a notre hote et son oncle on a tous oublié le meilleur chien qu'il existe ... LE BATARD ... Le chien vulgaire sans race ni pedigrée et pourtant le plus adapté à l'adaptation physique, physilogique ou comportementale , le CANIS LUPUS FAMILIARIS est present dans le quotidien de l'humain depuis 15 000 ans, le chat 10 000 ans ... le cheval 5 000 ans .. c'est pas par hazard que l'animal s'est invité dans notre quotidien, c'est fonctionnel, il y a 15 000 ans l'homme essayait de vivre en chassant, le loup est apparu comme un bon auxiliaire de notre quotidien. 5 000 ans l'homme s'est mis à cultiver les céreales .. avec cette economie sont apparut les nuisibles .. rats , souris .. la réponse : le chat, ensuite l'homme à fait une conquete des plus importante l'espace, la force, et le cheval mais c'est simplement 10 000 ans apres sa premiere rencontre avec une espece differente de la sienne notre fameux Caniche ici présent à mes cotés sur le canapé... Avec la selection humaine l'espece de chien est apparue et s'est diversifié en fonction des attentes des humains gardiens, protections, nouritures, chasse etc... aujourd'hui encore cette espece à 99,8 % de patrimoine genetique semblable au loup ... on ne parle pas ici du berger allemand crée par l'homme debut 20 e on parle de la branche canine ou lupine authentique ... à noter que le chimpanzé à aussi 99,8 % de commun avec le parimoine genetique humain

    RépondreSupprimer
  22. Bien, j'ai lu attentivement cet article.

    Je me posais une question sur les bâtards !

    Personnellement, j'ai 2 chiens, une vieille cocker complètement sourde, qui aboie intempestivement et donc sans intérêt. Et une jeune chienne de bientôt 2 ans, croisée Beauceron/Malinois/Golden Retriever qui fait bien la garde (n'aboie que fort à propos). Elle a bon caractère, est obéissante, affectueuse et qui apprend TRES vite (un ordre ou une action lui est acquise en 1 ou 2 fois) ! Elle est assez lourde (30-35 kg) ! Un seul Gros Défaut : c'est une dévoreuse ! Elle "grignote"(sans manger) tout ce qu'elle peut avoir à portée de gueule !

    J'ai eut aussi une chienne du même type(sauf que son défaut à elle était de "chasser" intempestivement et donc difficile au rappel), qui était croisée Beauceron/Cocker. Elle a vécu 16 ans et 6 mois. Une longévité que tout le monde m'attribue. Elle était d'un gabarit plus léger mais toute aussi bonne de garde, obéissante et intelligente.

    Honnêtement, je suis persuadée aujourd'hui, que si le Beauceron pur souche n'est pas la panacée, un chien croisé Beauceron donne généralement un chien de bonne qualité !

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour à tous,
    Merci volwest pour blog très intéressant!
    Que pensez vous du Husky sibérien ?
    Ces chiens ont l'air robustes et puissants !
    Quelqu'un a t'il une expérience de ces chiens ?
    Sont-il adapaté au survilalisme ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. salut à toi renégat je ne pourrais pas te dire si les malinois sont réellement adapté au survivalisme mais pour en avoir u, je peu te dire que ce sont des chiens vraiment affectif, très sociable, puissant et/mais débordant d'énergie!! ils doivent courire énormément tout les jours, inutile de le construire une jolie petite niche bien confortable....à l'époque, j'avais construit un enclos avec mon père,un enclos de 20m²en plus de la niche, et le chien était âgé seulement de 1an mais il avais carrément défoncer l'enclos a grands coups de tête !!!! et l'enclos était seulement pour la nuit.... en attendant de réparer l'enclos nous l'avons donc mis au garage(garage en bois) et la rebelote le chien a explosé la porte...
      je ne doute pas que ces chiens puisse être des compagnons extraordinaire même en situation de survie mais il leur faut énormément de place pour qu'il puisse courir, courir et courir sans arrêt

      Supprimer
  24. Bonjour,
    Personnellement, pour du survivalisme, je n'envisagerais pas un chien à poil court (en plus, si on veux garder les chiens en bonne santé, le poil court c'est normalement un brossage tout les 2 jours, pour éviter les infections de peau, difficilement soignable sans vétérinaire). Ni un gros chien (ou plutôt, ni un chien qui mange beaucoup, un chien gros peux ne pas manger davantage qu'un chien de taille moyenne, c'est variable selon les races).
    Car en cas de problème sérieux, il y aura je pense de sérieux problèmes avec l'espèce canine : les adversaires auront également probablement des chiens, donc avoir un chien qui peux résister physiquement est utile.
    Mais surtout les anciens chiens domestiques risque de se retrouver sans croquettes quotidiennes, et donc à devoir chercher de la nourriture facile d'accès (l'être humain court pas vite, et n'a ni dent ni griffe...)

    Actuellement, j'ai un berger australien (non dressé au combat), et je pense que c'est ce type de race que je privilégierais :
    C'est une race vive, qui bouge beaucoup, donc capable de fatiguer un adversaire. (le mien pèse 20kg, et en jouant avec des chiens de 30 à 50kg, si au début il rame un peu pour faire face, au bout de quelques minutes, il finit par prendre le dessus, à l'usure)
    De plus, la gorge du chien est protégé par une fourrure très épaisse et une couche de graisse en dessous de la peau.

    Je pense que pour de la défense, l'ensemble des chiens de berger peux être efficace, étant généralement très territoriaux, et particulièrement attaché à leur maitre.
    Plus tard, j'envisage le podhale ou le saarloos, mais il faut pour cela davantage de temps, car ce sont des races ayant beaucoup de caractères, mais bien plus motivé par l'instinct de meute et de territoire. (le premier me parait idéal pour la défense de par son poids et son pelage, le second plus adapté à la guérilla)

    Pour l'ensemble des races, je pense qu'il faut vérifier la résistance de la race en général, certains chiens sont par exemple plus sensible aux maladies, et vieillisse mal.

    Ne pas oublier que le chien en survivalisme sera probablement également utilisé pour la chasse ET pour le transport, donc bien choisir est primordiale

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Là il y a carrément des approximations très limite : la dysplasie est une maladie des chiens de races, d'ailleurs, un LOF n'a pas la dysplasie, car un chien atteint et ses héritiers perdent le LOF.
      Un certificat doit également être remis lors de l'achat de l'animal, donc comparé des chiens ressemblant à un chien précis est inexact. (sinon je pourrais en dire pas mal sur les soi-disant beauceron qui dévore des enfants sans la moindre hésitation).

      Le BA, au contraire fait partie des chiens solide.
      Si on regarde la notation sur ce site : http://chien-chiot.com/races-de-chiens/ , il a une meilleure note en robustesse que le berger allemand par exemple (numéro 1 du classement ci-dessus).

      Le gros défaut du berger australien est au contraire sa docilité, il est trop formé à obéir au bipède pour être un chien de défense. D'ailleurs j'en ai jamais vu mordre contrairement à des beaucerons... Voilà, moi aussi je peux lancer des phrases sans vérification!
      A savoir qu'un chien qui mord, c'est fonction de l'éducation, il est possible de faire en sorte qu'un caniche morde tout ce qui passe à sa portée, mais là, le problème est le maitre, non l'animal!

      Mais pensant que le risque proviendra davantage de la vie animale que des humains, c'est pour moi le chien adéquat. (un chien a poil ras risque de prendre plus de blessures lors de combat qu'un chien a poil long)
      Bien que préférant le podhale pour son caractère, produire les 700g de nourriture quotidienne nécessaire me parait irréaliste en survivalisme.

      Supprimer
  25. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  26. J'ai supprimé mon commentaire qui n'etait pas posté comme réponse a BIBiboup

    Donc:(le BA est pour Berger Allemand)

    Le berger de Beauce fugueur?
    Le BA chien d’exception?

    Non NON et NON.

    Le beauceron est certainement le meilleurs chien pour la survie, c'est un chien certes "tardif" et têtu mais quel chien, rustique, puissant, méfiant envers les étrangers mais toujours équilibré et réfléchis dans ses actes.
    Le BA est fragile du à une mauvaise sélection qui en on fait un chien de "Canapé" avec l’arrière train fuyant et sujet à la dysplasie.
    Le Ba mord sans prévenir le Beauceron non.

    Je suis un amoureux inconditionnel de cette race.
    Cordialement.

    Ps: La détection de la dysplasie n'est pas obligatoire pour tous les chiens lof. Le beauceron qui dévorent les enfants c'est de la légende urbaine.
    Maintenant dans toute les races il y a des extrêmes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok, j'avais compris BA => berger australien, donc erreur dans mon commentaires. Vu que vous répondiez à mon message, j'ai fait l'association d'office, désolé.

      Après, une fois l'aspect solidité de l'animal passé (il vaut mieux éviter les fragiles que ce soit en post-catastrophe ou en vie actuelle, fragilité = problème), il faut prendre le chien qui correspond à notre style de vie et à nos besoins.

      Typiquement, je n'envisage pas le chien comme élément défensif contre humain, (dissuasif et défensif sont 2 notions séparés pour moi), donc un chien capable de mordre un humain sur ordre m'intéresse peu.
      Par contre, pour moi un chien est fait pour protéger face aux autres animaux :
      un humain ayant sensiblement les mêmes capacités que moi, je pense pouvoir lutter, contre un chien ou un animal ayant des réflexes plus rapide que les miens, je préfère avoir un assistant avec des réflexes plus adaptés.
      Sans compter l'effet de l'odeur cumulé de l'humain et du chien comme répulsif contre les petits amateurs d'animaux d'élevages. (je pense là surtout aux amateurs à 4 pattes avec fourrure)
      D'où ma préférence pour un animal à poil long, la fourrure étant une des premières défenses contre les crocs.

      Pour quelqu'un visant plus de déplacement, un chien plus gros et donc plus apte à faire du port pourrais être une idée pas totalement idiote.
      Pour quelqu'un qui envisage de se défendre uniquement contre des humains, un chien plus agressif est fortement à envisager.
      Donc cela dépend totalement du style de vie de chacun, de sa localisation, et de ses prévisions.

      Supprimer
  27. Hello, j'ai trente années de cynotechnie militaire derrière moi, et quelques opérations en milieux hostiles.
    En ce qui concerne la survie, je sais que pratiquement tous les chiens peuvent y trouver leur place (sans tomber dans les extrêmes du "chien de luxe" plutôt fragile sur le terrain). Personnellement, j'opterai pour une race de taille moyenne, rustique et reconnu pour ses formidables facultés d'adaptation, "le malinois". Ce n'est pas pour rien que les armées du monde l'ont adopté. Ce chien est vif, rapide et intelligent, très mordant, vigilent, proche du maître, et très réceptif au dressage. Les diverses sélections de cette race bergère ont été faites en ce sens. De plus, un détail à ne pas négliger sur le terrain, le repas du chien, plus il est imposant, plus il mange, et plus le sac est lourd.
    Par contre il est impératif d’éviter, l'animal atteint de dysplasie ou d’allergies qui très vite serait inapte à la vie en campagne.
    Pour conclure, je dirai que l’utilisation d’un chien ne s’improvise pas, et quelques leçons dans un bon club canin ne seront pas de trop. Dans la nature, comme ailleurs, il est impératif de savoir lire son chien pour tirer tous les avantages de ses aptitudes.

    Amitiés à tous ! ! !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      J'aurai besoin de vos précieux conseils cynophiles.
      Déjà, je me présente, Orkhys, et j'ai découvert cet excellent blog depuis 1 mois et demi.
      J'ai été pendant mon enfance (de 8 à 21 ans), l'heureux maître d'un groenendael à poil court. Aujourd'hui j'ai 35 ans et j'aimerai à nouveau reprendre un chien, je pense à un chien de type Berger.
      Alors voila, si vous pouviez m'aider dans le choix, je vais vous définir certain critères.
      J'habite entre le Jura et les Alpes, et j'aime faire de longues randonnées et du camping en Montagne (Rarement au dessus de 2000m).
      Je reçois fréquemment mon neveu et mes nièces et couples d'amis avec enfants à la maison (de 3 à 12 ans).
      Je n'ai pas vraiment de connaissance en dressage et passerai donc par la case club canin quand il le faudra (à quel age le chien doit il être dressé?)
      De préférence, en cas de survivalisme, au vu de mes conditions physiques, je jouerai plutôt la carte furtivité (je pratique la montagne depuis des années et suis capable de courrir longtemps avec un gros sac à dos, je vais prendre des cours de chasse à l'arc) et je préférerai donc un chien capable de me prévenir d'un danger sans aboyer.
      Je sais me défendre et utiliser plusieurs types d'armes à feu, mais si je peux éviter l'affrontement...
      Voilà, si vous pouviez me conseiller sur la ou les races susceptibles de m'intéresser svp.
      Merci

      Supprimer
  28. moi aussi j'aime bien le malinois je connais très bien ce chien car depuis mes 8 ans mon père en as.

    RépondreSupprimer
  29. Selon mon, les chiens idéaux pour le survivalisme, ce sont tout les chiens de berger (berger allemand, de beauce, etc.), car:
    - ils ont généralement une morphologie adaptée au travail alliant force, endurance et santé (oui, étant des auxilliaires agricoles, ils ont été selectionner pour bien travailler sur la durée).
    - ils ont un caractère généralement adapté au travail, et protecteur (du maitre et de la propriété, car souvent ces chiens menaient le troupeau le jour, et le surveillait des prédateurs la nuit), d'ou une certaine facilité au dressage (on peut en faire des chiens de recherche, d'aveugle, d'intervention, etc.).
    - étant liés au monde agricole, ils sont plutôt rustique, donc ne necessitant pas trop d'entretien, et pouvant généralement supporter des conditions de vie assez variées.

    Ainsi, par expérience, je conseille le Beauceron. Certes, c'est caractériel, mais en prennant soin de l'origine du chiot, on a de super chiens:
    - très gardien, n'aboie jamais pour rien (même parfois, repère le danger de loin, le fixe avant d'aboyer au moment voulu).
    - très fidèle au maitre
    -ultra protecteurs avec les enfants
    - chien très joueur, adore aider son maitre
    - ne craint rien, ni froid, très peu malade
    - force physique impressionnante, très sportif (c'est vrai, ce n'est pas un chien "de vieux").

    Ainsi, je conseillerais un chiot d'une lignée de travail (donc de troupeau, issu d'une ferme), avec des parents issu de taille "moyenne basse" en terme de gabarit, face au standart, afin d'avoir des sujets léger (enfin, répondant au standard bas de la race), plus sportifs et vieillissant mieux.

    Le beauceron par exemple, fut exporté au canada par les trappeur d'oigine française pour la chasse à l'ours... ce qui me semble être une bonne illustration.

    RépondreSupprimer
  30. Salut personnellement on ma offert un husky il y a 2 ans et se chien est juste magnifique il est solide affectif il peut se montrer très dissuasif en règle général je crois qu'ils sont curieux mais aussi parfois craintif .....

    RépondreSupprimer
  31. Pour ma part je pensse que tu as oublié une race importante le BBS ou berger blanc suisse.

    Alors ce chien c'est comme un berger allemand en mieux je m'explique
    1°) il est immunisé à la dysplasie de la chance ou du bassin contrairement au berger allemand
    2°) pas de risque de devenir fou avec l'âge encore une fois c'est un plus par rapport au berger allemand
    3°) extrêmement facile d'apprentissage; il apprend très vite et est très intelligent
    4°) poil long donc le froid il ne connaît pas des masses ( Jen est déjà vu tirer des trackter des traineaux aux côtés des huskys et malamutes)
    5°) extrêmement intimidant même si c'est un beau chien particulièrement gentil
    Personnellement le mien s'appelle Galan il a 1 an et demi et prend son rôle de gardien/protecteur très a coeur. Il tien très chaud, j'ai dormi avec lui tout l'hiver sans couverture ni chauffage avec la fenêtre ouverte, Jaime que la pièce soit adhérée, il m'arrivait même d'avoir trop chaud avec lui
    Bref parlons du rôle de "gardien", que personne n'approche de trop pres ou il aboie, il défend son territoire ( une fois une personne et rentre-on était à l'étage le temps que je me rende compte quil partai en courent il était déjà arrivé en bas et tenait en respect le mec qui était rentré par effraction et pourtant il n'avait qu'un an)
    Le protecteur maintenant il y a 3 semaines je suis sortie les promener ( oui j'ai un labrador de 10 ans aussi)) bref on sort-il cour dans un champ et a ce moment un rot sort de nul part arrive prêt de moi à 2 mètres de distance et commence à se montrer menaçant envers moi Galan arrive comme une fury en aboyant à tous va et se place entre lui et moi posture basse le poil hérissé. il est arrivé ce qui arriva y eut un combat entre les deux chiens ( 15 seconds grands max j'ai même pas eu le temps de faire demi-tour avant que ça commence) bref Galan et ressortie de sa avec une blessure légère a la patte arrière droite alors que rot est repartie avec ... et la tené vous bien la babine gauche en moin (arraché par le mien) et la patte avant droite ouverte sur plusieurs centimètres ( c'était par veau à voir)
    Ce que j'ai pu en retirer c'est que les BBS sont des chiens extrêmement vif et rapide et pour son age je le trouve particulièrement équilibré dans sa tête ( bon par la suit e j'ai été convoqué chez les flic le mec est allé porter plainte j'ai du faire passez un test a mon pépère pour prouver qu'il avait pas prit goût au sang ou un truc du genre (pas d'autre charge car le mec avait laissez son portail ouvert

    par contre se chien évitera les ennui si sa lui est possible ( et c'est temps mieux ^^ )

    Tout sa pour dire que comme compagnons de voyage et après avoir découverte cette race je ne voudrai pas d'un autre chien a mes coté.

    PS: je n'ai rien contre les berger allemand loin de la se sont de très bon chien
    PS 2 : sa patte va beaucoup mieux aujourd'hui

    bien entendu c'est un mon avis qui n'engage que moi merci a tous et si vous souhaitez répondre et bien je vous lirais avec plaisir

    Cordialement Le Nain ( ou Sébastien comme vous préférer)

    RépondreSupprimer
  32. hanche pas chance super les correcteur ^^

    RépondreSupprimer
  33. pour ma par jai un cane corso de 2ans tigrer de 187lbs pour faire peur sa marche du tonnerre mes le seul defaut que les personne von lui trouver jimagine sé la nouriture malgrer que pour son poid sérieusement de manger pas temp que sa 1 foi par 2 jours mes sinon séfait de peur es la je vou le dit mes si il es doux avec mes 2 fille de 1 et 2 ne leur toucher ou ne crier jamai apres eux sauve moi et ma famme bien sur sinon il vou manquera un bou de quel quechose bref sé ma sorte a moi CANE CORSO

    RépondreSupprimer
  34. Classement des chiens les plus intelligents selon les scientifiques :

    http://www.dogstory.net/Q,I%20canin.htm

    RépondreSupprimer
  35. Bonjoir! Tout d'abord, merci pour ce blog et les vidéos, très intéressantes, surtout avec notre système actuel qui semble à bout.
    Concernant ma chienne, j'ai une "bâtarde", elle semble tenir du labrador (pattes palmées et jovialité), caniche (poils plutôt bouclés, dont dans les oreilles), et du labrit ou berger des Pyrénées (adore apprendre, attitude de berger, très intelligente). Taille entre labrador et Berger des Pyrénées.
    Elle a un tempérament un peu têtu, a tendance à fuguer, à courser les chats pour jouer avec malgré les ordres, à avoir un peu peur des inconnus et des enfants, mais devient vite amicale avec eux. Elle n'a jamais fait preuve d'agressivité et aboie voire recule quand elle a peur.
    C'est pourquoi je m’interroge à propos de l'auto-défense. Je ne compte pas en faire un chien d'attaque/défense (surtout à 3 ans) mais je voulais savoir si tous les chiens feraient naturellement leur boulot de défenseur si leur maître/maitresse était en danger? J'ai du mal à l'imaginer mordre quelqu'un ou même lui grogner dessus de manière à dissuader un agresseur. Sachant que même les caniches nains peuvent attaquer, vu sa taille/carrure la mienne a le potentiel de dissuasion mais peut-elle avoir l'attitude nécessaire?

    Désolé pour le pavé et encore merci pour tout ce blog!
    Amicalement,
    K.

    RépondreSupprimer
  36. Salut stephen
    le mieux dans ton cas est de contacter un pro pour une séance de test (compter entre 20 et 30 euros).Demande lui de simuler une agression crédible qui sait tu pourrais être surpris.Chez les chiens comme chez les humains il y a des individus plus ou moins solides psychologiquement , certains tres calmes en apparence , se revelent en situation (c'est pas les chiens qui aboient le plus qui mordent le mieux lol ).

    RépondreSupprimer
  37. Je profite d'etre la pour réhabiliter ma race favorite que je trouve sous estimée ici ;le boxer.
    Certe j’admets volontiers qu'il n'est pas la panacée en ce qui nous concerne ici mais 2** je trouve cela mal payé.En effet c'est un chien tardif mature vers seulement 2 ou 3 ans la ou un berger est "opérationnel" vers 12 a 16 mois ,son intolérance a la chaleur est réelle et handicapante sa durée de vie est courte MAIS MAIS MAIS ;
    Je ne vois pas ce que la notion de prise au costume vient faire ici sauf a considérer qu'en cas d'effondrement quelconque la mode passe au costume d'homme d'attaque lol (peu probable).Sa prise en gueule devient sur un individu habillé normalement , tout aussi efficace qu'un autre chien.
    Son gabarit moyen (30 38 kg environ)entraine des couts d'entretien moyen.
    Il aboie peu et donc plutôt a bon escient contrairement au bergers qui gueulent souvent pour un rien (pour ceux qui en doutent rendez vous dans une expo canine et comparez le bruit dans les allées en fonction des races),il est donc plus discret , ce qui peut etre un plus pour nous.
    Sa réputation de chien de famille n'est plus a faire (d'ou la répercussion sur ses qualités de travail car peu d'utilisateurs et de lignée de travail permettant de conserver ses qualités , c'est bien la le problème)) et nous ne sommes pas tous célibataire évidement.
    Pas vraiment le genre a reculer le boxer ....
    Voila je ne suis pas un pro juste un amateur éclairé mais sans vouloir lancer une polémique interminable je pense que le boxer merite une étoile supplémentaire .
    au passage merci vol west pour ce blog qui même s'il ressemble parfois a un catalogue , a le mérite d'exister est trés réussit et sympa a consulter.

    RépondreSupprimer
  38. Je suis quand meme surpris que personne n'ait parler des chiens "hybrides" (si quelqun en a parler pardon je n'ai pas vu). Il faut savoir que beaucoup de races pures comme le berger allemand par exemple on un "gene pool" tres limité, e d'autre mot ils sont consanguins ce qui apporte un lot de problemes de santé. En croisant certaines races pures, leur progeniture bénificie d'une vigueur supérieure selon le principe appelé "heterosis". Bien sur il faut sélectionner les géniteurs selon leur traits individuels, mais allez jeter un coup d'oeil sur le net a ce sujet ca vaut le coup! Personnelemnt j'adore les chiens et ils font parti de mon projet survivaliste. Si on réussit a croiser certaines races de maniere intelligente on arrive a des "batards" non seulement avec une esperance de vie superieure, mais une intelligence et une vigeure hors du commun....

    RépondreSupprimer
  39. @rue Rielle,

    Certes, mais en faisant des croisement, on joue au poker, on ne sait jamais ce que ça va faire. Mais c'est vrai qu'on peut avoir de bonnes surpises, comme une addition de qualité et une bonne longévité (sinon c'est l'inverse...).

    Avec des chiens de race, on minimise au maximum le risque de deception face aux qualités souhaitées. Après, les races à la mode, pour des raisons commerciales, peuvent en effet poser problème.

    D'où l'avantage du beauceron (en plus de ceux que j'explique plus haut sur cette race que j'adore), qui n'est jamais à la mode, et très important numériquement, partout en France, jusque dans les fermes (donc encore des chiens de travail).

    RépondreSupprimer
  40. Le rottweiller mérite *** de nos jours... Race très dissuasive et bonne sécurité! Après chacun son avis. =)

    RépondreSupprimer
  41. Bonjour,

    Évidemment personne n'a dit que cette liste était exhaustive. Mais on voit que tu connais bien les chiens et je suis plutôt d'accord.

    C'est pas la peine de réinventer la roue ! Si des différences existent entre les races c'est bien parce que les éleveurs ont sélectionné des chiens pour un travail, un résultat ... une volonté de faire correspondre un chien à un besoin ! Et quand on a tester le dressage pour de la sécurité/protection/garde avec plusieurs races on comprend pourquoi le berger allemand et le malinois finissent premier.

    Et je suis d'accord aussi. Avec le malinois pas d'erreurs, il est trop sensible ... trop à fond ... beaucoup trop quoi. Les débutants au lieu de suivre des "modes" devraient privilégier le berger Allemand qui sera non seulement un très bon chien pendant le dressage mais aussi un super chien équilibré au sein de la famille.

    Pour le rot je partage l'avis de Mickaël : il est super dissuasif quand même ! Mais moi perso c'est Berger ou ... rien :)

    RépondreSupprimer
  42. J'ai eu plusieurs bergers et des batards mais un jour j'ai découvert le pitbull et apparentés.
    Eh bien je ne prendrais plus jamais une autre race. C'est super intelligent, en tous cas plus qu'on ne le pense, très attaché à sa famille, super sportif mais peut rester en appartement, et au niveau du mordant, il n'y a rien de mieux. Ca mord et ça lache que si j'en donne instruction. Ca ne mange pas beaucoup et une taille raisonnable peut être trouvée facilement. Ca nage comme pas possible, ça tracte des charges de malade (weight pulling, mon vélo et mes 90 plombes dessus, plus le fils derrière, où encore ma grosse vmax en panne en bas de côte, que je ne pouvais remonter seul, eh bien mon toutou, tranquille, il me l'a remontée comme si de rien n'était.) C'est adorable, gentil,équilibré, bref, je ne leur ai pas trouvé encore de défaut. Ah si, ceux qui n'en n'ont jamais eu et qui regardent trop les merdias en ont une trouille bleue. Et il y'a enormément de contraintes administratives pour être en règle avec. Faut savoir ce qu'on veut, mais mes pits, mettront à l'amende n'importe quel BA ou bergers, même de gros gabarit. Et le malandrin de base n'en ressortira pas vivant. Ils sont fait pour la survie. Je sais bien ce que certains vont dire, mais pour moi il n'y a qu'une race pour la survie de ma famille, le pit.

    RépondreSupprimer
  43. svp comment s'appelle le chien croisé entre doberman et cane corso

    RépondreSupprimer
  44. salut volwest,
    tout d'abord mes félicitations, c'est un blog génial, assez bien détaillé, très précis et laissant beaucoup de choix selon les convenances et besoins de chacun...
    aussi, sans prétention aucune et concernant le chien, je pense qu'un chien qui pourrait être parfait ou quasiment pour le survivalisme est le "dogue argentin".... j'ai eu une femelle qui malheureusement est parti avec sa maitresse lors de notre séparation et je dois dire que ce chien est remarquable.... très protecteur, très obéissant pour le dressage, ultra docile et gentil avec les enfants, c'est tout simplement une "usine à câlin".... mais quand il faut protéger la famille, ce chien devient alors un vrai danger pour l'intrus... et quand ce chien s'énerve, rien qu'à la vue crois moi, ça impressionne... ultra résistant à la fatigue (à la base le dogue argentin chasse le sanglier et le puma) et aux conditions climatique, ça fait de lui, pour moi, et de loin le meilleur chien pour le survivalisme....
    évidement il y a un défaut, lol, c'est un ventre sur patte... mais je termine sur une qualité, il ne fait pas parti de la catégorie 5 "chien dangereux"...

    RépondreSupprimer
  45. Bonjour,
    Dans ma BAD, au Pays Basque, mon chien est capable de m'aider pour les travaux agricoles,garder les bêtes, battre la campagne, monter des cols, traverser des rivières et surtout garder ma maison, prévenir et m'alerter d'une arrivée.
    Il est adapté aux conditions climatiques ainsi qu'à notre environnement.
    En fonction de notre style de vie, notre chien doit être un complément, indispensable à notre survie en milieu rural.
    En mon absence, ma femme est rassurée par sa présence, véritable alarme.

    Mon chien était un chien de berger basque, style "border Collie" , MOKA, il a vécu 17 ans et nous avons du nous en séparer. Toujours vif à cet âge honorable, très joueur et toujours un bon gardien !!
    Il restera mon meilleur ami.

    Ps: Comment contacter des membres du RSF 64 ??

    RépondreSupprimer
  46. Bonjour,
    Permettez-moi d'apporter ma petite pierre, ou plutôt mon petit os, dans cette discussion. Il y a une trentaine d'années je cherchais le meilleur compromis entre chien de garde et chien de chasse. Plusieurs avis et diverses lectures m'ont fait choisir un grand griffon allemand, très populaire outre-Rhin mais peu connu en France, le Drahthaar, issu de sélections fin XIXème pour chasser le gros pied. Nous en sommes au troisième chien de cette race et je le trouve excellent dans tous les domaines.
    C'est déjà physiquement un chien imposant: le 1er que nous ayons eu voulait souvent me faire la bise, il se dressait sur ses pattes arrière et posait les pattes avant sur mes épaules (je mesure 1m74)... C'est un chien adorable en famille, nous l'avons souvent trouvé, les matins froids, couverts de plusieurs chatons de la maison sans oser bouger de peur de déranger... A côté de ça, dehors, en milieu étranger, sinon hostile c'est une autre histoire. Un exemple: en visite à Turin, je marchais avec le chien en laisse quelques dizaines de mètres derrière ma femme et notre fille. C'est le chien qui m'a averti par sa tension: deux racailles se rapprochaient petit à petit de ses maitresses et ça ne lui plaisait pas. J'avais la main sur le mousqueton de la laisse quand l'un des deux "jeunes" comme il faut dire maintenant s'est retourné avant de sauter sur les sacs. La vue de Leif prêt à bondir les a incités à s'éloigner très rapidement, je ne sais pourquoi... Bien leur en a pris car quelques temps plus tard, Leif a rattrapé un chevreuil à la course et l'a tué en quelques secondes, idem assez souvent pour des ragondins qui ont pourtant des incisives redoutables (intéressant aussi comme chien de survie quand on se trouve sans arme de tir). Autre exemple avec notre 2ème drahthaar, au nord de la Roumanie, quand il a fallu l'attacher pour qu'il n'aille pas au contact d'un ours qui tournait autour de notre campement sauvage (là, en revanche, je n'aurais pas parié). Bref je conseille absolument ce chien rassurant (pour son maître...) vrai nounours,attachant limite collant mais efficace.

    RépondreSupprimer
  47. Pour le rottweiler je suis pas d'accord du tout. En France en tout cas, c'est une des races les plus dissuasives, on en parle à la TV comme de la bête du Gévaudan, tout les propriétaire de rott le savent, les gens changent de trottoirs quand tu le promènes. Alors qu'en réalité, beaucoup (si ce n'est pas pour dire tous) d'éducateurs canins m'ont dit que c'était le chien de défense parfait pour une femme, car c'est une race très ancienne, donc très stable émotionnellement, qui est sûr de sa force (mâchoire la plus puissante chez les chiens) donc ne craint rien, et donc n'attaque pas sans raison. Il est très soumis à l'Homme, donc pas besoin de posséder une grosse voix ou des gros muscles pour se faire obéir très facilement.
    Donc en conclusion, c'est un chien puissant, courageux, calme et obéissant. Le seul vrai "hic" c'est qu'en France c'est pas la joie d'en posséder un, toujours en muselière, assurance civile en plus pour le chien, déclaration en Mairie, fais peur à tout le monde, les autres maîtres ne laissent pas leur chien jouer avec,... bref tu dois le laisser chez toi quasiment tout le temps... pas la joie pour ces chiens, qui ont quasiment le même statut qu'une arme à feu quand on y pense.

    RépondreSupprimer
  48. J'ai un american staff bull terrier c'est adorable loyale courageux casse coup ^^ et tres solide =D et c'est vraiment trop adorable =D

    RépondreSupprimer
  49. article interessant.. mais au vu des commentaires je trouve qu'il n'y en a que pour les races bergères.. bergers allemands , malinois etc..
    je rappelerais quand m^me que les races bergères sont à la base des chiens destinés à la conduite et a la garde des troupeaux.. les chiens de garde et de protection sont, depuis des temps immémoriaux, des molosses.. et si les dogues et molosses sont utilisés depuis les Romains pour la garde des domaines y'a peut-être une raison..

    perso j'ai deux dogues de bordeaux et, en matière de dissuasion et protection, on peut difficilement faire mieux.. de plus contrairement à une idée très répandue, le dogue n'est pas plus "énergivore" qu'un berger ou qu'un terrier, je m'explique : le dogue, sûr de sa force et vigilant, sommeille et veille d'un œil (comme dans les walt dysney lol) mais ne perd pas son temps à aboyer derrière une grille sur les passants comme un terrier ou autre chien nerveux et impulsif.. il veille sur son domaine et n'intervient que s'il y a lieu de le faire, il est en mode "veille" la plupart du temps mais quand il passe a l'action il est bien plus impressionnant par sa corpulence qu'un berger .. car l'impact, physique et psychologique, d'un chien de 65 kilos n'est pas le même que celui de 30 kilos..
    alors oui le berger est supérieur en "dressage" , plus léger, plus résistant, plus endurant.. c'est vrai.. mais le molosse, cane corso, dogue de bordeaux, dogue du tibet, dogue argentin, bullmastiff, rottweiler, fila brasileiro.. etc sont autonomes, efficaces, très dissuasifs, très puissants et très stables émotionellements.. et s'ils sont utilisés depuis des siècles comme chien de protection, de garde des maisons et des domaines , c'est qu'il y a une bonne raison pour cela

    RépondreSupprimer
  50. Bon, plus qu'un commentaire, je peux vous apporter mon retour sur expérience, j'ai une femelle berger allemand qui a surement découragé des cambrioleurs durant mon absence dans la journée. Les voleurs ayant laissé pas mal de traces de pied-de-biche sur mes portes... Ils ont du être découragés par les aboiements du chien. Et ils se sont rabattus chez les voisins cambriolés la même journée ! C'est les gendarmes qui nous ont orienté sur cette hypothèse et qui ont découvert les traces de tentatives d'effractions chez nous...

    Mais avant tout pour moi, Le chien, c'est LA BASE, c'est un outil de dissuasion, une alarme, un gardien, un ami, une présence, une arme, une âme. Personnellement il prend pour moi une place prépondérante dans ce que devrait être les "must have" d'un survivaliste, tellement ce compagnon est versatile et utile.

    Après je suis d'accord avec David sur ce que tu écris sur les dogues et les bergers. Mais que dans une certaine mesure uniquement, un chien agressif qu'il fasse 30 ou 60 kg aura un effet psychologique très similaire sur un malfrat ne s'attendant pas à sa présence. Pour reprendre une analogie, c'est comme comparer l'impact (physique et psychologique) d'un .357 mag à celle un 9mm sur un malfrat, c'est très, très proche.

    La chose que je vois beaucoup plus bénéfique, dans ce que tu écris, c'est le sentiment de sécurité pour le maître du chien que son animal lui procure.

    Là encore, c'est un peu comme pour une arme, le principal, c'est de connaitre en long, en large et en travers son compagnon et d'en apprécier le caractère, les limites,etc, etc...Puis surtout de se sentir bien avec ! C'est là que le chien ou l'arme sera le plus efficace !

    Et c'est là également, où l'on doit prendre un certain recul sur les avis d'autrui et des "initiés", qui serviront à orienter la majorités des gens mais pas à tout le monde.

    Le mieux, c'est de creuser, tester, comparer et se forger une opinion par soit même. Et ne pas se laisser avoir par un effet de mode, tout en restant lucide et critique sur sa propre opinion et ses choix.

    Bref choisir un chien de défense entre un molossoïde, un berger ou un dogue, c'est dans une certaine mesure comme choisir une arme de poing entre un revolver, un PA... On a les données "techniques" d'un côté et un certain feeling de l'autre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Adrien; tout a fait d'accord avec ce que tu dis... certains sont plus molosses , d'autres ne jurent que par les bergers.. l'analogie avec les PA et les revolvers est juste.. au final chacun choisit a sa convenance et c'est bien ainsi
      dans mon post je réagissais au fait que , dans le milieu cynophile, rings, obé, mordant, on ne jure que par les bergers, malinois en particulier et dans l'article ici présenté idem, or dans un contexte survivaliste on ne sera pas dans un concours canin de "ring" mais dans un contexte de retour forcé au "bon vieux temps"" , une terre, une ferme, une cour à defendre et basta , et a travers l'histoire ce sont prioritairement les molosses qui sont utilisés à cet escient
      en fait pour le "non-connaisseur", le RAID utilise des malinois donc il lui faut un malinois pour défendre son appart.. mais le peckno de base n'est pas un membre d'un groupe d'intervention et il a "pas 10 potes armés" derrière son bouclier en kevlar et pas forcémet les compétences pour éduquer un chien aussi sensible et impulsif .. c'est un peu comme le gars qui voit que le GIGN utilise le dernier HK MP 5 à visée laser etc .. et il lui faut quoi ! alors qu'une bonne vieille 10/22 ferait tout aussi bien l'affaire !

      donc pour résumer ma pensée, les gars vous êtes pas forcément des dresseurs émérites, vous n'êtes pas non plus des membres de groupes d'inter, donc arrêter de ne jurer que par les malinois parce que c'est à la mode .. les molosses, bien moins nerveux et plus faciles à éduquer, ayant en très grande majorité l'instinct de garde inné sans être trop agressifs inutilement , sont les archétypes des chiens de garde depuis l'aube de l'humanité

      mais au final je suis 100 % d'accord avec ce que tu dis, et bien sûr qu'un BA qui aboit derrière une porte c'est aussi efficace qu'un rottweiler ou qu'un matin espagnol .. le principal est de connaître, de respecter et d'aimer son chien pour ce qu'il est, avec ses qualités et ses limites, quel que soit la race.

      Supprimer
    2. "Intro + Contexte !!!"

      merci volwest pour ton commentaire, j'ai l'impression d'avoir la correction de ma copie en classe de 3è lol .. tu aurait fait un bon prof ! je réagissais à l'article bien entendu mais surtout aux commentaires qu'il a suscité ci-dessus ..
      bon en tout cas j'apprécie ton blog et les discussions qui émanent des différents articles sont souvent très interessantes

      à +

      Supprimer
    3. hahaha
      Oui je sais c'est chiant les contextes...mais ils font toute la différence.
      :)

      Supprimer
  51. Après un peu plus d'un an passé aux côtés d'une très jolie bouvier bernois, à la base un chien de garde de montagne, ce n'est pas du tout un chien d'attaque (courageux mais pas téméraire) mais un chien dévoué à son maître et un excellent chien d'alerte qui aboie seulement quand il y a un problème. De plus, la voix porte très bien.
    D'excellent caractère et docile si l'on ne le réprimande pas trop (le renforcement positif fait des merveilles... sous entendu: privilégier la carotte au bâton), c'est aussi un excellent chien porteur ou tracteur (préférer la traction au portage même si ce n'est pas un husky). La taille est équivalente à un labrador et le pelage mi-long, ça impose même si ce n'est pas sa qualité première.
    En milieu urbain, je trouve qu'il a des qualités particulièrement intéressantes.

    RépondreSupprimer
  52. un loup ou un saint bernard pourrait aire l'affaire ?

    RépondreSupprimer
  53. Le cane corso est sans aucun doute le chien le plus puissant (kangal mis a part) des chiens cités plus haut, il est massif mais aussi très souple et rapide. Il a un seuil de tolérance très élevé, ce qui fait qu'il na pas besoin de muselière dans les lieux publics, mais allez donc menacer son maitre ou tenter d'entrer dans son territoire...

    RépondreSupprimer
  54. This is an intresting blog that you have posted, you shares a lot of things about Système d'alarme , Télésurveillance Montreal Installation Caméra Espion .
    Which are very informative for us.Thanks

    RépondreSupprimer
  55. Perso j'ai opté pour deux "système" canin différent.
    Ma malinoise qui est parfaite pour la frappe / mordant / recherche (ring 3) et mon golden pour le track / chasse / alarme.
    ils sont mon couteau suisse de tous les jours.
    Le gros défaut des malinois reste la grande fragilité des coussinets.. pas la peine de l'envoyer dans les orties, c'est le drame. La golden lui, c'est un sécateur ambulant, résistant assez sportif et ne rechigne pas au mordant aussi.

    RépondreSupprimer
  56. Bonjour!
    Je cherche à faire une formation de maitre chien sécurité .
    berger belge malinois ou doberman ??
    en plus de la formation ,je cherche à durcir son éducation et travailler davantage (recherche...)
    merci de vos réponses

    RépondreSupprimer
  57. Tout le monde veut prouver que son chien est le meilleur! C'est mignon!
    Plus sérieusement pour ce qui est du caractère, le berger a plus l'instinct de garde que les molosses, le contraire est une idée reçue. Et ceci est dû au fait que c'est un parano, "TOUT ce que je ne connais pas est une menace potentielle". Pour veiller à tout, le berger a besoin d'être sur excité, et son métabolisme demande donc une débauche d'énergie importante. Un berger qui ne se dépense pas assez (physiquement et sensoriellement) va déprimer ou péter un boulon. De plus, ces chiens demandent donc une grande maîtrise par leur maître, une main-mise totale dessus pour lui signaler à tout moment la fin de la sur excitation ou bien l'absence de danger malgré son instinct.
    Les gros chiens, type molosse sont donc plus adaptés aux personnes qui ne voudraient pas emmener leur chien partout avec eux et/ou qui se sentiraient rassurés par leur force et/ou qui désireraient plus de tolérance chez leur chien.

    RépondreSupprimer
  58. à Anthony: "Tout le monde veut prouver que son chien est le meilleur! C'est mignon!", c'est vrai c'est un peu comme entre mecs "qui a la plus grosse" lol.. bon je suis d'accord avec 90 % de ce que tu dis.. un berger est un chien particulier, qui a besoin de se défouler et d'être constamment sollicité .. ok avec tout ce que tu dis.. par contre là où je ne te rejoint pas , c'est quand tu dis "Plus sérieusement pour ce qui est du caractère, le berger a plus l'instinct de garde que les molosses, le contraire est une idée reçue", je te rappelle que les chiens de berger ont été concus pour manoeuvrer les troupeaux et les surveiller (empêcher un animal de s'échapper), ils servent à rassembler le troupeau (d'où leur nom de berger), pour la GARDE(contre les humains et les prédateurs naturels, loup, ours etc) ce sont toujours depuis des millénaires des molosses qui étaient affectés à ces tâches de surveillance (souvent des molosses de type montagne, patou, saint-bernard, matin espagnol, dogue du tibet etc..)

    le molosse a un seul de réaction plus élevé que le berger (c'est pourquoi il n'est pas prisé comme chien de défense, moins excitable et mordeur que le malinois, mais le mordant en France est interdit pour les molosses surtout pour des conditions de sécurité, un chien de 60 kilos lancé comme un boulet c'est autre chose qu'un malinois de 25 kilos, ça renverse l'homme d'attaque au sol ) mais je trouve que c'est une qualité pour la garde, le dogue ne mord pas "pour un rien" , il analyse la situation alors que le berger (belge surtout) est moins contrôlable, plus nerveux , moins stable émotionnellement (perso je trouve que c'est un défaut pour un chien de famille).

    après, berger ou molosse, chacun fait son choix en fonction de ses affinités et de son caractère ! mais dire que le molosse a moins le sens de la garde que le berger, c'est juste une contre-vérité vérifiable par l'histoire canine depuis plusieurs milliers d'années , au berger de conduire et de rassembler le troupeau, au molosse de le garder et le défendre contre les intrus .

    RépondreSupprimer
  59. Le succès du Malinois: il est rapide à faire, donc pas cher et intéressant pour les forces armées. Problème ce sont les éleveurs. De moins en moins bons et donc cela devient des chiens dangereux. Dde plus ils sont légers et peu aptes à de longs séjours froids pluvieux en trek ou pire.
    Pour ma part, peu connu en France, le Bouv' des Flandres, c'est the chien. Cinq étoiles. Pas le meilleur de cela ou cela, mais bon en tout. Porteur, tracteur, pisteur, chasseur, puissant, serein et quel mordant!
    Deux gros problèmes: long, très long à faire et il faut le mériter . N'a qu'un maître et ce dernier doit être irréprochable. Jamais de brutalité, toujours juste. Si vous vous sentez capable de cela, vous n'aurez jamais de regret de votre choix d'un Bouvier. Le jour de sa disparition sera probablement le plus grand malheur de votre vie. Celui qui n'a jamais eu un Bouvier à sa main, ne connaît pas le plaisir d'avoir eu Un Chien.

    RépondreSupprimer
  60. Indépendamment de la race, moi je vois plutôt des catégories :
    - Le chien d'attaque et/ou de défense (taille d'un berger) qui va aller au contact de l'agresseur
    - Le chien de garde tout-venant (genre cocker ou genre fox de la même taille) qui va prévenir et éventuellement attaquer
    - Mais je vois aussi la catégorie "chien d'alarme première zone de sécurité" : Un petit truc qui va gueuler en ameutant tout le quartier et filer se cacher sous le lit.
    Et c'est celle que je préfère : facile à emporter partout dans un sac approprié (à la maison, en vacances, dans la caravane ou le camping car), il fait ce que je lui demande : Me prévenir puis sauver sa peau ... l'affrontement éventuel c'est mon affaire et deux chevrotines même en cal 16 sera plus efficace que ses petits crocs. Je ne veux pas que mon chien se jette sur une "racaille" et se fasse poignarder inutilement d'un coup d'Opinel à virole (puisque si on a pas le droit d'en porter un sur soi, les "autres", eux n'attendent pas une autorisation !) C'est pourquoi j'ai un "croisement pincher nain et yorkshire" obéissant, pas trop gueulard (cela s'éduque) et si le rôdeur ne va pas jusqu'à risquer de mourir d'un coup de fusil, il mourra peut-être de rire en voyant ce "croisement de Rottweiller et de moustique" (il en a la couleur, il ne lui manque que la taille) !

    RépondreSupprimer