mardi 25 janvier 2011

Le masque a gaz.









A explorer les sites consacrés au survivalisme et a la préparation, il est presque obligatoire de devoir se confronter a l'idée du "masque a gaz" (plus précisément du masque anti gaz), et d'un matériel supposé pouvoir nous protéger contre certains événements chimiques et/ou biologiques, voir radioactifs.

Avant de faire l'analyse de cette organisation, il me faut vous livrer mon expérience militaire quand a ce système de protection.
En 1993, et a mon arrivé sous les drapeaux, il m'a été donné l'opportunité de faire un peu plus que des TIG.
Un de ces plus, aura donc été de subir un entrainement soutenu quand a la gestion et la logistique apparentée au risque NRBC (Nucléaire, Radiologique, Bactériologique et Chimique).

Mes camarades et moi, avons donc eu la chance de crapahuter en combinaison de protection, de courir, sauter, ramper, évoluer et parfois même faire des pompes avec un masque anti-gaz.
Nous avons aussi eu l'extreme plaisir d'avoir été enfermés dans une petite pièce sans lumière, et d'avoir eu a partager nos masques et nos filtres dans un nuage épais d'irritants.

Masque sur nos jambes...circa 1993.



Avant toute chose, il faut savoir qu'un masque anti-gaz a besoin d'un minimum d'oxygène pour fonctionner proprement. C'est un appareil respiratoire filtrant (ARF), constitué d'un masque et d'un filtre. Il n'est pas un appareil respiratoire isolants (ARI), qui lui utilise généralement une bouteille remplie d'un mélange gazeux qui peut être utilisé indépendamment de la qualité de l'air ambiant.

Si j'avance cette information, c'est qu'il me faut ici anticiper un usage inadapté de ce système, comme l'idée d'utiliser un masque anti-gaz ARF pour survivre a la fumée d'un incendie par exemple. Avec un ARF, vous allez mourir asphyxié, car la qualité de l'air ambiant est ici primordial au bon fonctionnement de ce système de filtration.
Petite parenthèse ici…avoir un système de protection respiratoire adapté aux risques d'incendies est cependant intéressant. 80% des fatalités associées aux incendies est le résultat d'asphyxies. En appartement ou au boulot dans un immeuble, un masque spécifiquement conçu pour la protection des voies respiratoires pouvant vous protéger durant l'évacuation est un système pertinent.




Il me faut aussi vous dire que je n'ai pas de masque a gaz…pour la simple raison que cette anticipation n'est pas une priorité chez nous, et qu'un masque a gaz est d'une organisation extrêmement lourde.

L'événement qui nécessiterai l'utilisation d'un masque a gaz est a mon humble avis d'une probabilité tellement maigre, que je ne vois pas la nécessité d'adopter pleinement ce système.
Quand bien même ce risque n'est pas nul, quand bien même cet événement est une réalité (comme l'attaque terroriste au gaz sarin dans le métro de Tokyo en 1995 faisant 13 morts par exemple) qui est d'un potentiel certain, il nous faut nous rendre a l'évidence que nous avons plus de chances d'être soumit a une pénurie d'eau par exemple, que d'une attaque au gaz moutarde.

Les problèmes logistiques du masque a gaz sont nombreux.
Pour qu'une organisation qui inclue le masque a gaz fonctionne, il nous faut avoir le masque a portée de main 24/24h…si non, a quoi sert cet outil ?
Avoir un masque a gaz a portée de main 24/24h est un engagement qui doit se mesurer sur l'échelle des probabilités. De plus, un masque a gaz doit absolument être adapté a votre taille. Un bon masque a gaz n'aura pas de taille unique. 

Si vos organisations et vos préparations sont d'une réserve d'eau de 3 jours, d'une réserve de nourriture d'une semaine, si vos préparations ne sont pas de finances qui s'alignent avec la perte de votre emplois, la mort d'un conjoint ou l'urgence, si vos préparations ne vous donne pas une indépendance pertinente quand aux systèmes "juste-a-temps", quand a l'électricité et tout autre système de support, alors l'achat d'un masque a gaz ne devrait pas être une priorité.

Une autre réalité qu'il nous faut explorer, est que le masque a gaz demande certaines restrictions physiques. Cheveux long et barbe de plus de quelques jours sont des exemples de ces restrictions pour que le masque soit d'un fonctionnement adéquate.

Quand bien même certains masques prennent en compte les lunettes de vue, la plupart n'adresse pas cette limitation.
Continuons…une logistique qui est ici souvent omise, est celle de l'hydratation. Ayant subit un entrainement poussé tout en portant un masque (et la combinaison qui va avec…), si vous n'avez pas l'équipement pour pouvoir vous hydrater tout en gardant le masque sur la figure…vous allez passer un mauvais moment.
Vomir dans un masque a gaz est ironique, et ma foi détestable.

Si vous achetez un masque a gaz, achetez en un qui permet l'hydratation, et donc achetez la gourde qui va avec. Je vous prévient aussi tout de suite, la sueur s'accumule vite dans le masque…et la visibilité est alors extrêmement réduite.




Ceux la qui doivent utiliser un système de protection contre des agents douteux, ont toujours une combinaison en plus du masque. Si la combinaison n'est pas présente, ce qui est le cas pour beaucoup de civiles, vous réduisez énormément l'étendu du pouvoir de votre équipement "NBC".

Nos combinaisons NBC derrière nous...

Les leurs...


Les filtres, sont eux aussi d'une certaine limitation.
Un filtre "NBC" n'est pas d'une vie illimitée. Dans le cas d'une "bombe crade", contamination radioactive donc, votre filtre devra être changé assez rapidement (de 5 a 10 heures) pour maintenir un taux de filtration adéquate…bien sur, cet événement demande la combinaison pour pouvoir vous donner des chances de survie acceptables.

Aussi, il est primordial, vital, que le masque soit "posé" extrêmement rapidement, et plus précisément avant d'être contaminé. Ce "détail" est pertinent, car la plupart des saletés gazeuses par exemple, sont complètement invisibles a nos sens jusqu'à ce que nous exhibitions certains symptômes.
Encore une fois, vomir dans un masque a gaz est ironique et détestable.

Alors, admettons que vous ayez un masque a gaz, admettons que vous ayez aussi la combinaison NBC, et admettons que vous ayez eu le temps de mettre ce système en place alors qu'une bombe crade explose au coin de la rue…ou qu'un réacteur nucléaire nous fasse un Tchernobyl.
Le problème qui se pose a nous alors, est de la décontamination.
Quand bien même vous avez eu la chance de survivre a l'événement "masque a gaz", sans une logistique adaptée de la décontamination de vos cheveux, de vos habits, de votre masque, de vos chaussures, de votre peau…vous allez quoi qu'il arrive être la victime de la saleté.




Est-ce que le risque est réel ?
Oui.
Est-ce que ce risque est d'une probabilité telle que le masque a gaz devrait être une priorité ?
Pour la plupart non.


Au final, il me semble qu'il serait beaucoup plus pertinent pour ceux la qui vivent ou travaillent dans un immeuble de posséder un masque adapté aux risques d'incendies qu'un masque a gaz NBC. Pour le rural, l'indépendance en eau, en nourriture et en électricité me semble être des préparations beaucoup plus importantes que la possibilité de survivre un événement NBC.

Si le masque anti gaz reste pour vous et en toutes connaissances de causes une priorité, n'hésitez pas a vous procurer un masque de qualité avec la possibilité d'hydratation intégrée, quelques filtres supplémentaires, et une combinaison ou tout au moins une "capuche" NBC attachée au masque. Si vous habitez a moins de 50 kilomètres d'une centrale nucléaire par exemple, ce système pourrait être pertinent…encore faudrait-il être prévenu a temps.

Un bon système coute entre 200$ et 500$.
Bien sur, les masques a gaz comme ceux la qui nous viennent d'Israel par exemple, coutent environ 50$, mais ils sont extrêmement douteux (je suis gentil), et personnellement, je préférerais me faire un bon resto entre amis que d'acheter un masque obsolète ou inadapté.

Pour vous donner un exemple, en haut de liste nous avons le SGE 400/3 Infinity système par exemple (le kit complet est a 200$).
Ce masque a 3 ports pour le filtre (gauche, centre, droite), ce qui est pertinent dans le mouvement ou certains gestes. Le masque est livré avec un système d'hydratation complet. La visière est "pleine", c'est a dire que notre champs de vision n'est pas de deux petites lorgnettes, et un système de ventilation anti-buée est aussi intégré.

Le masque a été testé dans des conditions extrêmes, et peut résister a une bille d'acier de 3cm de diamètre lancée a 500km/h sur la visière, ou a une température de 800 dégrées pendant 5 secondes (quand le masque touche un bout de métal chauffé a rouge par exemple).



Maintenant pour la loi…
Un masque a gaz NBC est de 3eme catégorie en France, soit le matériel de protection contre les gaz de combat.

Bonne respiration…






17 commentaires:

  1. Nous, en France, on s'en moque car les nuages s'arrêtent à la frontière :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mdr , c'est bien vrai ... c'est vraiment des beaux En**lé ...
      Perso j'habitte a moins de 50 km d'une centrale nuclaire et je cherche un moyen pour possédé un masque a gaz ... légal ou illégal je m'en fou.

      Supprimer
  2. le jour j arrive ... être vigilent de toute chose c'est sela la clef de tout

    RépondreSupprimer
  3. Est ce pertinent pour se protéger d'un risque d'épidémie ?

    RépondreSupprimer
  4. Salut VolWest, lequel est tu sur la photo de 1993 ? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le petit blond au masque à gaz dans les bras de son papa ;)

      Supprimer
    2. L'usage du masque à gaz pour le particulier est intéressant pour un seul point: son potentiel de protection bactériologique.
      Il faut savoir que les masque FFP 1,2 et 3 (en usage dans les hôpitaux) répondent à des normes de filtrations qui ne garantissent pas une protection à 100%. Pour info: lors de l'épisode de la grippe H1N1, ont été mis à disposition du personnel soignant des masque du type FFP2 (pourcentage de filtration 94% min, pourcentage de fuite 8% max).
      D’où l'intérêt du masque à gaz militaire pour son étanchéité parfaite et son système de filtration qui stoppe 100% de tous les agents pathogènes aérosols. Il existe notamment un modèle de masque militaire russe, le GP-5 avec tuyau prolongateur. Ce modèle est intéressant à acquérir car il est parfaitement étanche (englobe la totalité de la tête) et en cas de manque de filtres il est très facile d'adapter un filtre artisanal antiviral au bout du tuyau prolongateur.
      Nous avons actuellement trois agents infectieux potentiellement pandémiques avec des taux de mortalité excessivement haut; les virus H5N1, H7N9 et le MERS CoV. Pour le moment les épidémies sont sous contrôle. Qui dit que ça va durer ?

      Supprimer
  5. Bonjour,

    Pour info, nos soldats français ont des tenues NBC qui pésent entre 10 et 15kg... autant dire que c'est délicat de se déplacer avec H24.

    Maintenant, un point sur lequel je ne suis pas d'accord avec toi VolWest, je travaille régulièrement avec un masque (étant sensible, pour ne pas dire allergique à la poussière / colle à carrelage / graminé ) j'utilise une ARF, équipé d'un filtre PFP3, pendant plusieurs heures, sans soucis de buée ! ;)

    Par contre pas moyen de mettre mes lunettes, et mon filtre ne filtre que les particules, pas les gaz. (il existe des filtres à CO2 NO2 etc... avec des réactifs, mais plus cher)

    ++ bonne soirée

    RépondreSupprimer
  6. au piff,je dirai le 3eme en partant de droite

    RépondreSupprimer
  7. bonjour il y a une loie qui dit qu ont peut mettre un masque à gaz en ville dansla vie cotidienne ou non merci de me repondre

    mail: japon@netcourrier.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=4A802C8FFDF5693A6F6021387E9DE779.tpdjo09v_3?idSectionTA=LEGISCTA000020775360&cidTexte=LEGITEXT000006070719&dateTexte=20091101

      Supprimer
  8. Ah, l'échange de masque dans la pièce sans éclairage...:-) C'était en 79, pour moi.

    RépondreSupprimer
  9. J'habite a 5km du centrale ^^ je pence que le masque est une bonne option =D

    RépondreSupprimer
  10. Prévu dans 2ans =D en attendant je retient ma respiration ^^

    RépondreSupprimer
  11. Salut à Tous ^^
    Durant la révolution du 14 Janvier 2011 en Tunisie, il y a eu beaucoup de gens qui ont été asphyxié chez eux,dont des enfants et des personne âgés, par les lacrymogènes lancé par la police dans les rue des villes (Lacrymogène parfois périmé ou militaire et extrêmement toxique). Il y a eu même des morts. Des masque à gaz à la maison, moi je considère ça très important mais faut relativiser et savoir s'en servir et savoir quel type pour quelle situation.

    RépondreSupprimer
  12. À savoir aussi qu'un masque à gaz est une protection contre certaines
    armes chimiques, armes biologiques mais pas contre les agents radioactifs. Dans
    notre caserne, il est surtout utilisé pour lutter contre les incendies
    chimiques, à savoir un protection des intervenants, Les incendies peuvent être
    éteints rapidement sans devoir risquer la vie de sapeurs-pompiers par des
    interventions sous appareil respiratoire, et pour notre 40 ème anniversaire, la
    présidence nous a offert 150 masques à gaz et 150 appareils respiratoires de
    très hautes qualités, le colonel nous a dit qu'ils les ont vu sur ce site :
    www.directindustry.fr/fabricant-industriel/appareil-respiratoire-73479.html et
    l'on suggéré à la présidence.

    RépondreSupprimer