dimanche 23 janvier 2011

Le citoyen armé.







Si nous étions soudainement projetés dans un monde ou la citoyenneté n'existait pas, si nous étions soudainement d'un monde ou nos constructions sociales, politiques et culturelles n'avaient pas lieu d'être…si nous étions seulement cet Homo Erectus faisant de ses pas une trace cohérente et intentionnée ne laissant paraître qu'une conscience qui s'affirme, alors, nous n'aurions aucunement besoin d'un autre pour nous dire, pour nous donner, pour nous vendre le droit de défendre nos vies et celles de nos proches.

Bien sur, nous sommes d'un monde gouverné par le privilège.
Le privilège de pouvoir conduire, de pouvoir jouir de nos systèmes de supports, de pouvoir combattre le cancer, de pouvoir construire une maison…

La protection personnelle est devenue au fil de nos organisations sociales grandissantes, une affaire complexe et tentaculaire.
La complexité qui s'étire a la vue d'une arme a feu, a la vue de cet outil adapté, est aujourd'hui d'un murmure constant.

Pour ou contre, privilège ou droit, l'arme existe.
Que cette arme soit illégale ou taxée et enregistrée, longue ou courte, blanche ou noire, d'une discipline ou d'un art, d'un outil ou d'un mot, l'Homme n'est pas directement ou indirectement capable de survivre, de maintenir sa vie, et de subvenir a ses besoins les plus basiques sans elle.

Penser, avoir l'idée que notre évolution est si pertinente que l'arme ne devrait plus exister aujourd'hui est un mensonge.
Si nous étions 500 sur cette planète, si il n'y existait que des animaux de proies, si la nourriture y était abondante et que nous n'étions pas cette espèce empreinte a l'esclavagisme…alors en effet l'arme n'aurait aucune raison d'être.
Ou encore, si nous étions d'une nature et d'une philosophie, d'une présence biologique et d'une intellectualité pouvant accepter la mort sans conditions, et pas seulement la notre mais celle de nos enfants, alors en effet l'arme n'aurait aucune raison d'être.

Non…notre monde est d'une réalité ou la plupart des humains transpirent une relation a l'autre forgée dans l'esclavagisme et la soumission.

Un ami m'a dit un jour…"Moi je préfère habiter en France, parce que au moins nous n'avons pas d'armes ici comme chez toi aux USA, et que si ça pète un jour, il sera plus facile de survivre".
Il est évident que cette pensée est ici le résultat d'une incompréhension généralisée de la place de l'arme en France, ou devrais-je maintenant dire l'Europe ?



DÉPARTEMENTS
ARMES DE 1re
et de
4e catégories
ARMES DE 5e
et 7e soumises
à la déclaration
01. - Ain
10 350
22 000
02. - Aisne
6 848
16 840
03. - Allier
1 741
14 293
04. - Alpes-de-Haute-Provence
2 675
30 000
05. - Hautes-Alpes
1 782
6 000
06. - Alpes-Maritimes
19 072
150 000
07. - Ardèche
2 680
10 500
08. - Ardennes
2 873
14 463
09. - Ariège
4 072
7 500
10. - Aube
3 590
27 997
11. - Aude
2 842
20 000
12. - Aveyron
1 100
12 920
13. - Bouches-du-Rhône
42 000
40 000
14. - Calvados
6 793
16 583
15. - Cantal
720
10 000
16. - Charente
4 249
21 500
17. - Charente-Maritime
5 859
22 239
18. - Cher
3 206
9 564
19. - Corrèze
3 867
10 000
20 A. - Corse-du-Sud
2 120
17 000
20 B. - Haute-Corse
5 229
18 000
21. - Côte-d'Or
13 818
13 623
22. - Côtes-d'Armor
1 500
12 800
23. - Creuse
828
7 355
24. - Dordogne
8 849
27 000
25. - Doubs
3 600
25 000
26. - Drôme
2 000
40 000
27. - Eure
7 150
15 627
28. - Eure-et-Loir
6 300
10 200
29. - Finistère
3 126
14 000
30. - Gard
13 449
17 000
31. - Haute-Garonne
12 000
68 000
32. - Gers
1 891
20 000
33. - Gironde
20 426
71 000
34. - Hérault
11 020
26 500
35. - Ille-et-Vilaine
3 946
15 150
36. - Indre
2 299
12 860
37. - Indre-et-Loire
11 255
12 611
38. - Isère
12 915
35 000
39. - Jura
1 605
9 970
40. - Landes
5 203
20 000
41. - Loir-et-Cher
2 460
18 776
42. - Loire
6 634
13 712
43. - Haute-Loire
975
5 200
44. - Loire-Atlantique
5 922
25 627
45. - Loiret
10 603
25 000
46. - Lot
3 150
6 760
47. - Lot-et-Garonne
5 857
20 000
48. - Lozère
755
10 000
49. - Maine-et-Loire
5 122
13 679
50. - Manche
2 090
11 049
51. - Marne
8 716
19 255
52. - Haute-Marne
3 580
12 480
53. - Mayenne
1 341
5 972
54. - Meurthe-et-Moselle
18 000
15 000
55. - Meuse
3 125
14 000
56. - Morbihan
6 620
10 000
57. - Moselle
11 489
47 000
58. - Nièvre
4 934
8 833
59. - Nord
35 113
56 639
60. - Oise
10 500
27 000
61. - Orne
1 913
9 498
62. - Pas-de-Calais
9 026
33 010
63. - Puy-de-Dôme
3 121
24 000
64. - Pyrénées-Atlantiques
3 677
23 561
65. - Hautes-Pyrénées
6 300
17 800
66. - Pyrénées-Orientales
4 129
14 284
67. - Bas-Rhin
11 534
32 406
68. - Haut-Rhin
8 489
22 672
69. - Rhône
13 923
50 000
70. - Haute-Savoie
3 155
12 240
71. - Saône-et-Loire
3 366
23 150
72. - Sarthe
2 700
9 000
73. - Savoie
6 950
20 000
74. - Haute-Savoie
7 541
22 092
75. - Paris
80 000
30 000
76. - Seine-Maritime
10 407
30 000
77. - Seine-et-Marne
12 000
20 000
78. - Yvelines
16 388
28 650
79. - Deux-Sèvres
3 356
12 897
80. - Somme
7 855
35 176
81. - Tarn
2 350
7 217
82. - Tarn-et-Garonne
1 800
6 500
83. - Var
14 755
30 000
84. - Vaucluse
8 080
20 000
85. - Vendée
2 050
12 400
86. - Vienne
5 168
13 933
87. - Haute-Vienne
4 936
7 637
88. - Vosges
3 000
16 000
89. - Yonne
5 906
25 000
90. - Territoire-de-Belfort
2 217
4 686
91. - Essonne
9 720
18 000
92. - Hauts-de-Seine
18 029
14 534
93. - Seine-Saint-Denis
15 400
15 900
94. - Val-de-Marne
8 546
13 611
95. - Val-d'Oise
12 253
14 981
97-1. - Guadeloupe
1 260
1 483
97-2. - Martinique
1 445
1 359
97-3. - Guyane
2 637
2 280
97-4. - Réunion
1 807
6 195
97-5. - Saint-Pierre-et-Miquelon
1 308
497
Total
762 331
2 039 726



Bien sur, ce tableau de recensement ne prend pas en compte les armes militaires de toutes les armureries de France, les armes occupants une place primordiale au sein de nos systèmes de protection du citoyen (Police, gendarmerie…), et toutes les armes non-déclarées, et ceci sur un seul pays d'Europe.
La densité de population importante, ainsi que la proximité des pays, devraient faire que le nombre d'armes en "Europia" est au minimum a prendre au sérieux si nous nous sentons concerné par l'anticipation d'une situation pouvant déstabiliser notre quotidien.

Le simple fait que la France aujourd'hui interdit le port d'un opinel me semble être le signe d'un trop plein d'absurdités. Catégories ceci, licences cela…le privilège est d'une inflation exorbitante.

Les questions sont alors multiples…
Quel aura été l'impact de la restriction de l'arme sur le crime ?
L'impact sur la sécurité du citoyen ?
L'impact politique, social, économique, ecologique ?


"Le citoyen armé", est une rubrique dans un journal Américain distribué par le NRA (National Rifle Association) dont je suis membre. Cette rubrique assemble chaque mois un tour d'horizon d'événements ou un citoyen possédant, ou portant une arme légalement, se retrouve dans une situation ou l'arme est utilisée.

En plus de trouver ici une relation au monde qui incorpore l'arme dans la pratique, nous pouvons ici nous rendre compte, que la détention ou le port d'une arme n'est pas synonyme d'un état d'esprit trop souvent dépeint par ceux la qui voudrais nous désarmer, comme étant celui d'un être violent et mentalement bancale.
Les citoyens armés sont ici des grands-mères, des hommes et des femmes honnêtes et responsables, qui se responsabilisent et affirment leurs consciences…leurs droits.




-Ethel Jones, une grand-mère de 69 ans, a entendue du bruit a sa porte d'entrée un soir ou elle était seule chez elle. "Il a commencé a secouer la porte" se souvient elle, et je me suis dit, "quelqu'un essaye d'entrer!".
Le cambrioleur a ensuite retiré la climatisation de la fenêtre, et s'est glissé a l'intérieur de la maison. Ethel a immédiatement été chercher son revolver, est sortie de sa chambre, et s'est retrouvée face a face avec l'homme.
"J'ai tirée 3 fois", elle explique, "et il est partit en courant et en gémissant".
Le suspect blessé a été arrêté a l'hôpital.
(Decatur, AL)


-Deux hommes armés de tournevis ont suivit une femme dans un garage privé ou sa voiture était garée. Quand elle a ouvert sa portière, les hommes lui ont sauté dessus demandant de l'argent. La femme donna l'argent, mais l'un des deux hommes lui ordonna de se déshabiller tout en la poussant dans la voiture. Elle sortit alors un revolver de son sac et tira. Une confrontation éclatât, et le mari de la femme sortit pour lui venir en aide. Quand bien même elle a souffert de plusieurs coups a la tête, elle a continuée de tirer, et 4 coups de feu plus tard, un était mort, et l'autre blessé.
"Il me semble que c'est un acte extrêmement courageux que de protéger sa vie ainsi, dit le capitaine de la police Travis Yates.
(Tulsa, OK)


-Casey Bartram retournait chez lui avec sa femme et son fils de 2 ans, quand il trouva sa porte d'entré entrouverte.
2 hommes portant des cagoules se sont alors jetés sur lui, l'un d'eux avec un pistolet. Bartram, qui portait un pistolet tua l'homme sur le coup. Le deuxième suspect prit la fuite mais fut arrêté quelques heures plus tard.
"C'est un bon cas pour le deuxième amendement", prononça le shérif Greg Farley. "Un homme a été capable de défendre sa famille".
(Huntington, WV)


-2 hommes ont cassé la porte d'entrée d'une maison pour la cambrioler. Le bruit a alerté le propriétaire de 40 ans, qui s'est vite armé de son fusil de chasse. A se retrouver de l'autre coté d'un canon, un des suspects a couru si vite qu'il ai tombé et a souffert d'une commotion cérébrale, le deuxième s'est allongé par terre et a attendu la police.
Un officier s'est alors rendu sur les lieux et a aperçu le propriétaire avec le fusil, mais comprit rapidement que l'homme était en train de se défendre.
"Nous avons compris que la personne avec l'arme n'est pas toujours le méchant", explique le lieutenant Mike Nugent.
(Portland, ME)







12 commentaires:

  1. Mon chef m'a dit un jour alors que je sortais mon neck pour couper un carton "mais t'es un grand malade toi, j'ai 42 ans et je n'ai jamais été agressé, de quoi as tu peur ?"
    Les armes en France, comme m'a dit un jour un ami : "c'est tabou". Je suis né ici mais je ne comprends toujours pas cette mentalité...

    RépondreSupprimer
  2. He oui, en France les armes sont tabous, la violence est chez nous le privilège de l'Etat et celui des voyous. Je suis policier municipal et je ne suis pas armé, à cause (gràce ?) aux convictions politiques de "mon" maire. Je dois intervenir et prendre des risques en sachant hélas que toute violence de ma part me sera repprocher (même, surtout légitime). Pour ma défense et celle de ma famille je suis pratiquant d'arts martiaux (karaté et Krav Maga), un juge m'a affirmé un jour qu'être pratiquant m'oblige à me maitriser et à faire preuve de sang froid en toute circonstance et que si je blesse quelqu'un à mains nues celà me sera repprocher (si c'est vrai, c'est encore plus abérant) car je n'aurais pas su le mairiser sans violence ...
    Mais je suis aussi un Homme, un Citoyen et un Père de Famille ... alors je suis comme le dit Samuel, "un grand malade" ou un "hors la loi", j'ai un neck knife en permanence, j'ai de quoi me défendre chez moi et j'apprends à ms filles à se défendre, même si hélas les loi, la morale et les "nouvelles coutûmes" européennes aurait plutôt tendance à faire d'elles des victimes.
    Si nous avons une conscience citoyenne, nous devons être capable dê nous aider, de nous défendre nous même et à partir de là, d'aider et de défendre autrui. Nous sommes tellement déresponsabiliser aujourd'hui que nous attendons tout d'un "Etat Providence", tout au ponit qu'un jour la Loi nous obligera à écrire sur les tasses à café "attention le café chaud peut bruler les lèvres".
    Restes en Amérique Volfwest, même si je n'applaudis pas à tout dans ce pays, tu peux au moins y être un citoyen responsable, responsable de lui même, et à partir de là, solidaire avec les autres.
    Thierry

    RépondreSupprimer
  3. Tout à fait d'accord avec vous et avec Thierry. Lorsque les citoyens n'ont pas le droit de s'armer, seuls les bandits et les forces dits de l'ordre ont accès aux armes.

    Et en France ces forces de l'ordre ne maitrisent plus grand chose, tellement elles sont entravées dans leurs actions par un gouvernement irresponsable et laxiste. On a vu des agents de la BAC obligés de déménager alors que leurs vies étaient mis en danger par des racailles voulant venger un des leurs, je pense ici à l'affaire de Grenoble l'été dernier ou à une autre affaire dont la date m'échappe et où des gitans avaient mis à sac un centre ville et un commissariat en représailles à la mort de l'un d'eux.

    Face à l'incurie de nos dirigeants et à l'angélisme d'une bonne part de nos compatriotes, je ne peux qu'inciter toutes personnes responsables à s'inscrire à un club de tir ou à passer le permis de chasse, seuls moyens légaux de détenir une arme en France.

    Bon courage à Thierry qui fait un métier bien difficile et bien ingrat et merci une fois de plus à vous Volwest pour cet article plein de bon sens.

    RépondreSupprimer
  4. PS: magnifique citoyenne que celle qui illustre cet article. ^^

    Au moins une qui ne risque pas de se laisser agresser sans réagir comme cela semble être devenu malheureusement la règle dans nos belles contrées !

    RépondreSupprimer
  5. Nous sommes en plein dans la définition dicotomique entre un citoyen et un contribuable ... En Europe, il ne reste plus guère que nos amis suisses qui sont encore des citoyens mais pour combien de temps ?

    Mais ne soyons pas trop péssimistes, si ce n'est pas forcément aisé de posséder une arme à feu dans nos pays, avec un peu de volonté, de temps et de détermination on peut en quelques années se constituer légalement un arsenal qui n'a rien a envier aux résidants des States, croyez moi :)
    Nous pouvons même nous considérés mieux équipés que beaucoup de citoyens de certains états américains peu permissifs ... La où malheureusement il y a encore une grosse différence, c'est dans le permis de port qu'il est quasi impossible d'avoir dans la majorité de nos pays ... Mais bon, un port caché (CCW aux USA) ça reste un port caché et donc non visible par définition, à chacun de prendre ses responsabilités ;)

    Mieux vaut être jugé par douze que porter en terre par 6 ...

    Fred

    RépondreSupprimer
  6. Salut…

    Thierry,
    Merci d'apporter ici ton témoignage plutôt pertinent, et de veiller sur nos familles.
    Etrange n'est-ce pas que les "non-violents" adhèrent a des politiques qui affirment que l'arme est mauvaise, voir même d'un meurtre prémédité (on me l'a dit…), mais qu'ils sont tous d'accord pour t'envoyer toi dans la rue pour gérer leur sécurité.

    Prends soin de toi l'ami!

    One white,
    Oui…il était très important pour ma femme (la citoyenne) de pouvoir être d'une indépendance qui n'exclue pas sa sécurité.
    Merci d'être de l'échange…

    Fred,
    Tu as entièrement raison…rappelons que certains états aux US sont d'une restriction beaucoup plus tranchante que la France. Ces iles sont cependant rares…et ces dernières années, beaucoup d'entre elles se sont tournées vers une relaxation de certaines lois concernant la détention.
    La grande différence est effectivement par rapport au port, mais aussi a l'achat et donc la détention, car même en Californie par exemple, ou la politique est plutôt anti-gun, je n'ai eu besoin de rien pour acheter un fusil en .223 avec un chargeur de dix coups (restrictions quand a la capacité des chargeurs, souvent limités a 10 coups dans les états "socialistes"). Calibres .22LR, .308, 30-06, .270, pompes a 8 coups etc…bref, la liste de ce que nous pouvons posséder sans "demander la permission" (sans permis donc) est exhaustive.
    Pour ce qui est du CCW, nous avons quand même 3 états sans aucunes formalités, 37 états qui donnent le permis si il est demandé, 8 états qui donnent après vérifications, et seulement 2 états ou le port est interdit (IL, WI).
    Apres, le port peut être "ouvert" (arme visible) ou fermée (arme cachée) selon les états. Dans mon état, je peux porter ouvert ou fermé. Certains états sont seulement ouvert, et d'autres seulement fermé.

    Alors, personnellement, et même si tu as raison de dire que le "citoyen" Français peut en quelques années posséder une bonne base d'outils, il me semble que le problème n'est pas que du port, mais aussi des lois d'utilisations quand a la défense personnelle, de la demande de permission, de la restriction des calibres et des armes, de la restriction des capacités quand aux chargeurs, de la restriction quand aux mécanismes, de la restriction de tailles et que sais-je encore…
    Sans être pessimiste, cela fait quand même beaucoup a avaler, même avec beaucoup de volonté, de temps et de détermination.
    Maintenant…foncez avant que l'Europe ne passe la possession d'un tournevis en 1ere catégorie!!! On sait jamais, des fois que sur un malentendu...

    a+ et prends soin.

    RépondreSupprimer
  7. Si on donne une arme a chaque adulte Américain , y a pas assez d’adulte ...

    RépondreSupprimer
  8. en gros,si je me suis mal exprimer , il y a moins d'adulte en ages de porter une arme,que d'arme en circulation.

    RépondreSupprimer
  9. Oui bien sur…mais je ne vois pas ce que tu comprends de cette évidence.
    Que veux tu exprimer de cette statistique ?

    RépondreSupprimer
  10. il faut penser aussi aux commercants et aussi aux vendeuses, vendeurs ou caissieres qui pendant les bracages sont en premieres ligne ou simplement se font agresser simplement parce qu'ils sont des proient facile ;mais je pense que les mecs y réflechiraient plusieurs fois s ils savaient ces personnes armé ,et cela ferait beaucoup moins de gens qui iraient au boulot la peur au ventre (histoire vraie ma femme = caissiere =3 bracages avec armes a feux ) ....get ready

    RépondreSupprimer
  11. Salut,

    Pour confirmer les limites de la défense légitime en France :

    Pour qu'il y ai légitime défense en France, il faut que la personne qui se défend soit défavorisée par rapport à l'agresseur.. par exemple :

    - un agresseur au couteau, un défenseur à mains nues : OK
    - Un agresseur avec arme à feu, un défenseur au couteau : OK
    - Un agresseur à mains nues, un défenseur à mains nues non formé : OK
    - Un agresseur à mains nues, un défenseur à mains nues formé à un art martial ou sport de combat : NOK

    la plupart des art martiaux sont considéré par la loi comme étant des moyens d'agression... et pas de défense !! C'est affligeant.

    Note : Je ne voudrais pas être agent de l'ordre, car justement, les limites de la légitime défense sont telles qu'il est presque préférable de se faire renverser par un chauffard forçant un barrage, plutôt que de lui tirer dessus... encore une aberration que nos dirigeants, tellement loin de ces considérations, sont loin de résoudre.

    Bonne soirée tout de même.

    RépondreSupprimer