mardi 14 décembre 2010

Le kit de premiers soins - Niveau 2.










Le kit de premiers soins de niveau 2 est bien plus qu'un agencement d'outils et de médicaments pouvant répondre a des urgences médicales plus ou moins importantes, ou la gestion de certaines conditions physiques.
Ce kit, pour le survivaliste, est un système qui anticipe l'effondrement de nos systèmes de santé, de nos hôpitaux, de nos services d'urgences et plus généralement de nos systèmes de supports.

Le soin est une sphère complexe.
De la prévention a l'identification en passant par le traitement et l'agencement de nos lieus de vie, le soin est de cette organisation et de cette compréhension holistique de notre physiologie, mais aussi de notre environnement.

Nos systèmes de santé sont cependant d'une fabrique et d'une logistique extrêmement fragile, car ils dépendent du bon fonctionnement de toute une série de possibles, tels que la distribution et l'approvisionnement de tout le matériel médicale mais aussi de tous les médicaments (avion, camion, train…), du maintient de l'ordre, de la présence d'un personnel ultra spécialisé, du bon fonctionnement de tous nos systèmes de supports (électricité…) et que sais-je encore. 

L'hôpital de la nouvelle Orléans après Katrina.


La fragilité de ce système est troublant, et quand bien même il nous est impossible de s'improviser médecin ou infirmier(e) tant la quantité de connaissances est importante, et tant l'erreur est décisive, il nous est cependant possible de mettre en place certains systèmes qui s'alignent avec nos connaissances médicales, même si celles-ci sont réduites et limitées.


Il me faut ici insister sur l'importance de poursuivre ne serait-ce qu'une simple formation de premier secours, pour adopter et apprendre certaines techniques ou méthodes qui ne peuvent que s'aligner avec une démarche "survivalistique".
Qu'un événement catastrophique nous plonge dans un univers ou le soin devient une priorité quand au maintient de la vie, ou qu'il ne se passe jamais rien, ce genre de connaissances est d'une pertinence et d'une responsabilité tout autant valide que la préparation et le travail d'indépendance.

Simplement parlant, chaque famille devrait avoir un kit de premiers soins ou une trousse de secours a la maison. Ce kit devrait être construit en relation avec les connaissances médicales de l'individu ou de la famille, et devrait pouvoir intégrer facilement nos systèmes d'évacuations…c'est a dire, que la trousse de premiers soins devrait être réduite a une forme capable d'être transportée sans problème.

Ce kit devrait pouvoir traiter et résoudre une quantité importante de problèmes variées et communs. Les quantités (médicaments, pansements…etc.) ainsi que la nature de certaines possibilités est ici relative et personnelle, et devrait être en fonction de vos besoins et de votre environnement.
Un homme de 25 ans, n'aura sans doute pas les mêmes besoins qu'une famille de 4 avec 2 enfants en bas âges.

Nous avons tous une petite pharmacie dans nos placards, il est temps de consolider nos trousses de secours, de les compléter, et de les transformer en nécessaires portables.
Cette portabilité est d'ailleurs avantageuse quoi qu'il arrive, car un week-end chez les grands-parents devrait voir ce kit de premiers soins personnalisé faire partit de nos valises. Avoir la possibilité de jeter ce kit dans le coffre de la voiture est tout simplement pragmatique.

Puisque ce kit tend aussi a l'anticipation d'une interruption plus ou moins longue de nos systèmes de santé (voir long terme - Haiti ou La Nouvelle Orléans par exemple), et donc d'un environnement ou le risque de blessure augmente la plupart du temps (tremblement de terre, inondations, tempête de neige…) du au fait que les situations difficiles demandent souvent une relation au monde plus physique (couper, scier, fendre, secourir, porter…), le kit devrait être complimenter par 1 ou 2 ouvrages concernant l'univers du soin.


Un ouvrage qui devrait trouver sa place dans toutes les bibliothèques survivalistes est "Where there is no doctor, a village health care handbook" (la ou il n'y a pas de docteurs, un manuel de santé pour le village), de David Werner, Carol Thuman et Jane Maxwell.
Ce livre est une approche de la médecine et du soin qui s'oriente sur les besoins "du village", et donc de la famille, la ou il n'y a pas ou plus de docteurs.
C'est une organisation pragmatique et simple du soin d'une pertinence incontournable.


Un deuxième livre qui me semble être ici pertinent, est un livre qui se spécialise dans les signes et les symptômes tel que "Signs and Symptoms in a page" de Scott Kahan et Ellen G. Smith.
Ce genre de livre est beaucoup plus spécialisé et académique, mais reste une source d'information intéressante et complémentaire.





Le kit proposé par le livre "where there is no doctor", est d'ailleurs une excellente base pour la construction d'une trousse de soin pour "le village". L'idée de "village" est ici intéressante, et représente un environnement dépourvu d'une présence médicale telle que nous la connaissons dans nos pays "développés", et qui pourrait sans aucun doute ressembler a l'organisation d'un clan ou d'une famille a la suite d'un événement catastrophique qui perdure. 
Cette organisation est d'un retour a une relation au monde qui se rapproche des organisations rencontrées dans des régions ou les systèmes de supports sont rares et/ou primitifs, et ou la vie est de gestes souvent enclins aux blessures et a une hygiène difficilement adéquate pour le maintient de la santé.

Le kit :




1- Module Instruments et matériel.

-1 Lampe frontale Petzl e-Lite + 3 piles de rechange.
Eclairer sans encombrer nos mains est ici important, une frontale est donc incontournable.
-1 Cyalume Blanc 8 heure.
-1 thermomètre.
-1 coupe ongle (large).
-1 paire de ciseaux de petite taille.
-1 paire de ciseaux Jesco.
-2 paires de pinces hémostatique.
-1 rasoir jetable.
-1 pince a épiler.
-1 pince a épiler pointue.
-10 épingles a nourrisse.
-2 scalpels.
-2 lames de rasoir.





2- Module blessures.

-5 pansements de sutures.
-30 pansements.
*10 - 2cm.
*10 - doigts.
*10 - jointure des doigts.
-1 pansement 10x10cm.
-10 compresses stériles de 7x7cm.
-10 compresses stériles de 10x10cm.
-2 tampons stériles de 12x22cm.
-10 pansements antiadhésifs de 7x7cm.
-2 tube de colle de Cyanoacrylate.
Pour fermer une plaie peu profonde, substitue les points de sutures.
-3 mètres de duct tape.
-20 serviettes antiseptiques.
-2 coussins hémostatique QuikClot.
-5 pansements pour ampoules.
-210ml de solution saline.
Probablement la meilleur solution pour rincer et nettoyer une plaie.
-210ml d'eau oxygénée.
-10 aiguilles de suture de différentes tailles, semi-incurvées, 1/4 de cercle et 3/8e de cercle + 3 mètres de fil polyester.





3- Module dents.

-fil dentaire.
-Kit de réparation:
*1 tube de gel anesthésiant.
*1 applicateur.
*1 tube de "colle dentaire".





4- Module squelette et muscle.

-1 Sam Splint (large).
-1 bandage triangulaire.
-1 attelle pour les doigts.
-2 compresses chauffantes.
-1 bande de contention type Elastoplast de 5x130cm.
-1 bande de contention type Elastoplast de 15x150cm.
-1 bande crêpe.
-5 bandes de gazes de 5x130cm
-1 rouleau de sparadrap.





5- Module protection.

-1 savonnette.
-1 bouteille de gel antibactérien.
-20 paires de gants en Nitrile.
-5 sacs plastique type sac congélation.
Ces sacs peuvent servir a se débarrasser de produits contaminés par exemple. 
-5 masques anti-poussière.
-2 paquets de mouchoirs.
-1 masque de protection bouche a bouche.
-Baume pour les lèvres.
-Crème solaire.





6- Module divers et administration.

-1 nécessaire de couture.
-1 bouteille de tablette pour la purification de l'eau (Potable Aqua).
-1 Sharpie + 1 stylo BIC.
-1 carnet de note.
-1 briquet BIC.





7- Module pharmacie.

-100 Acetaminophen 500mg (douleur et fièvre).
Certaines personnes sont allergique a l'acetaminophen, d'ou l'Ibuprofen ci-dessous.
-100 Ibuprofen 200mg (douleur et fièvre).
-50 Aspirine 325mg.
-30 anti acide 75mg (reflux acide).
La possibilité d'un changement brutale de notre alimentation est a prendre en compte.
-40 Imodium (comprimés a croquer).
Indispensable.
-30 Xanax 0.25mg.
Quand bien même il vous faudra une prescription pour le Xanax, dans une situation difficile, pouvoir gérer le stress sera pertinent.
-20 comprimés antihistaminiques.
-20 Vicodin, 500mg de paracetamol et 5mg d'hydrocodone (douleur).
-1 EpiPen auto-injecteur (traitement de réactions allergiques aiguës pour éviter un choc anaphylactique).
-50 multi-vitamines a croquer.
Avoir ici la possibilité de garder un apport en vitamine est intéressant.
-1 tube de cortisone.
-1 tube de crème pour les brulures.
-1 tube de crème antiseptique triple.





8- Module personnel.

Nous devrions trouver ici un éventail d'articles personnels comme par exemple une organisation liée a une condition physique particulière (diabète par exemple), mais aussi une paire de lunette de vue en plus ou tout autre matériel et produit nécessaire a votre confort et bien être.






21 commentaires:

  1. un article qui tombe a point, j'était justement tout a l'heure en train de regarder le contenu de trousse a pharmacie toute prête d'un grand magasin, et le contenue ne me plaisant pas je songeait alors a voir sur le net pour y trouver quelque conseil.

    très bon blog,

    supercureuil, un lecteur régulier.

    RépondreSupprimer
  2. très intéressant , mais pourquoi ne pas rajouter un flacon d'alcool a 90° pour la désinfection des outils ? la solution saline est elle suffisante ? j'avoue que je connais mal ce produit j'utilise surtout la betadine jaune pour la désinfection des plaies et la rouge pour decoller les pansements .
    en tout cas super blog merci encore pour toute ses infos

    florent , un lecteur qui s'intéresse et apprend

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. salut je te déconseille vivement les désinfectants colorés type bétadine pour la simple et bonne raison qu'ils masquent la coloration de la peau/plaie/blessure/hématome ce qui peut selon le cas être préjudiciable, par exemple évolution de la cicatrisation ou à l'inverse d'une éventuelle nécrose

      Supprimer
  3. Salut,

    Supercureuil…Je suis d'accord que les trousses de premiers secours toutes prêtes sont très souvent limites…mais un kit tout fait peut être un bon point de départ, quelque chose que nous pouvons améliorer et personnaliser petit a petit.

    Florent…Il y a les serviettes d'alcool, et l'eau oxygénée.
    La solution saline est ce que les services d'urgences en hôpital utilisent pour la désinfection et le nettoyage des plaies.

    Merci a vous deux de prendre le temps de lire!!
    a+

    RépondreSupprimer
  4. Très interréssant ( comme d'hab' ), mais quand je vois certains produits, je me demande comment tu te les procure ( Xanax, Vicodin, etc... ).
    Tout ça c'est sur ordonnance, et en France, les médecins ne peuvent pas prescrire de produit sans rapport avec leur spécialité ( ma soeur qui est gynéco obstétrique ne pourrait pas me prescrire de Xanax par exemple ).
    Sinon comme d'hab, c'est complet, réfléchis et très bien détaillé !

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour. Le site du CCLIN Paris Nord propose un guide tres professionel sur ce lien http://www.cclinparisnord.org/Guides/guide_desinfectant.pdf . D'apres eux, il semblerait que l'antiseptie par eau oxygenee soit tres inferieure a la povidone iodee (betadine) car elle a une action lente sur les virus et les spores (quid du VIH et des hepatites...) et incertaine sur les mycobacteries (la betadine quant a elle est reconnue bactericide, fongicide, virucide, sporicide a action rapide et utilisable sur peaux lesees). De plus elle a moins d'inconvient concernant sa conservation (important dans la gestion d'un kit de premier secours polyvalent). Pour faciliter la gestion de l'inventaire et du renouvellement des stocks (les medicaments periment en general au bout de 2 ans...), je propose de remplacer l'Acetaminophen 500mg (paracetamol en francais) par des boites de 1000mg. Plus leger, moins de cachets, et si on veut diminuer les doses, il n'y a qu'a couper en deux... De plus, pour un adulte 500mg s'averent generalement tres insuffisant. Dans l'absolue, pour faciliter au maximum la gestion des stocks, je remplacerait l'acetaminophen, l'ibuprofen et l'aspirine par un paquet de Tylenol Codein (association acetaminophen et codein) qui me semble le plus polyvalent car des trois antidouleurs, l'acetaminophen est celui qui possede le moins de contre indications (l'ibuprofen et l'aspirine sont des anti inflammatoires, aggravent les hemmoragies - a proscrire en cas de piqure de Dengue ou de maladie de la goutte par exemple, tres deconseille chez le nourisson et la femme enceinte). La Vicodin n'est pas vendue en France, peut etre parce qu'elle entraine facilement une dependance et le Tylenol Codein le remplace avantageusement. La solution saline (equivalent a notre serum physio en France) est une bonne idee pour NETTOYER les plaies, les muceuses et les instruments, mais en aucun cas pour DESINFECTER les instruments, ni ASEPTISER les plaies. Il faut pour cela au moins de l'alcool a 70 pour les instruments (l'alcool a 90 est inefficace) et encore, c'est tres insufisant pour une veritable desinfection totale. Dans le module pharmacie, il manque d'apres moi un element absolument essentiel, cad un antibiotique a large spectre (genre amoxiciline) et des sels de rehydratation (adiaril en France). Les risques d'attraper attraper le cholera ou une salmonellose me semble bien superieure en condition normale de voyage que de se casser 5 fois le bras durant la meme periode et donc l'inutilite de posseder 20 bandages. Sans cela, en admettant avoir ingere une matiere contaminee, je ne donne pas tres cher de votre peau. Quant au XANAX, pourquoi pas utile pour la gestion du stress sur le coup, mais je ne donne pas cher de votre etat psychique en fin de traitement. En remplacement, je conseillerai plutot une tablette de chocolat, un paquet de cigarette ou de bonbons. Enfin, toujours dans le soucis d'une gestion simple de l'inventaire, pourquoi ne pas remplacer les 20 differentes tailles de bandages/pansements/compresses par des bandes de taille unique un peu grande, quitte a les decouper soit meme et remplacer l'anti acide par du bicarbonate de sodium aux 10000 utilisations. Gain de place, de temps, d'argent et efficacite egale. Mes 5 cents.
    Un lecteur assidu.

    RépondreSupprimer
  6. Salut Draven…et merci pour le compliment.

    Le Vicodin est prescrit par mon dentiste (amie).
    Le Xanax par mon docteur "généraliste" ? (de famille ici)…le reste se trouve en grandes surfaces.
    Sans doute un peu moins restrictif par chez moi alors…pour moi ça a été une question de relationnel avec mes médecins. Je demande, au pire ils disent non, mais souvent ils disent oui.

    RépondreSupprimer
  7. Salut anonyme, et merci pour ces précisions pertinentes.

    Petites précisions a mon tour donc.
    L'eau oxygénée sert aussi au traitement buccaux…mais je suis entièrement d'accord avec ce que tu proposes. il me semble que c'est un produit "culturel", qui a une place énorme dans mon pays.

    Pour le dosage de l'Acetaminophen ou paracetamol donc, je suis aussi d'accord que 1000mg peut être plus pratique, mais le 1000mg était beaucoup plus chère, et donc j'ai opté pour le 500mg…et si insuffisant pour un adulte, on en prend 2.

    Par contre, je ne suis pas d'accord pour remplacer l'acetaminophen, l'ibuprofen et l'aspirine par le Tylenol Codein pour des raisons d'allergies. Ma femme est allergique a la Codein par exemple.
    L'aspirine pour le coeur me semble incontournable.

    La solution saline est en effet pour le nettoyage, comme je l'indique.

    Pour l'antibiotique comme l'amoxiciline, je suis entièrement d'accord, mais mon médecin ne lâche pas la prescription. Argh.

    Le sel de rehydratation est en effet un bon ajout, mais pour ce qui est des bandages je les gardes…cet article n'est pas construit autour de l'idée de "voyage".

    Pour ce qui est du Xanax, il est difficilement remplaçable par une plaquette de chocolat ou une cigarette ?!?!? Vous n'avez évidement jamais eu de crise d'anxiété et de panique. L'état psychique après avoir prit un Xanax n'est aucunement dramatique, au pire, on s'endors, ce qui dans le cadre de mon blog pourrait être extrêmement pertinent.

    Le reste est sans doute d'une préférence de la gestion, a part pour le bicarbonate de sodium qui est en effet un ajout intéressant.

    Merci.

    RépondreSupprimer
  8. En tout cas merci d'en tenir compte et surtout continuez d'ecrire! J'aime beaucoup vos idees. Les gens ne realisent jamais a quel point la vie ne tient a rien et pleurent toujours lorsque les drames arrivent... alors qu'il suffit d'un peu de preparation. Joyeux Noel par ailleurs!

    RépondreSupprimer
  9. Salut,

    Bien sur que j'en tient compte…mes connaissances médicales sont très limitées, et d'une manière générale, j'en apprend tous les jours.
    Merci a vous de prendre le temps de contribuer, et n'hésitez surtout pas a me corriger si je dit des bêtises.

    Bonnes fêtes, et surtout bonne santé !
    volwest

    RépondreSupprimer
  10. À lire le posteur anonyme, je me sens un peu ignorant en la matière et je pense que c'est une compétence qui doit prendre pas mal de temps à acquérir :-(.

    Bon, y a pas un doc' qui veut se joindre à notre team de survivants ? :-D

    J'attends de voir le niveau 3 ! Arghhh (à la Andros - megadoom)

    RépondreSupprimer
  11. Les informations que je délivre ici viennent en partie d'une amie infirmière…bon, mon frère est docteur, mais je ne sais pas si il lit !

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour,
    Etant infirmier en chef d'un service moi-même, je me permet de mettre mon grain de sel dans le débat ... L'eau oxygénée est pour ma part écartée de mes systèmes de préparation car elle a une durée de vie bien trop courte, la bétadine (Iso-Bétadine(c)) en Belgique est beaucoup plus stable et polyvalente à mon sens. Pour le reste, je suis assez d'accord avec le contenu proposé par Volwest, j'y ajouterais tout de même un tensiomètre, un stétoscope et quelques canules naso-pharyngée.A ajouter aussi quelques seringues + aiguilles IM/IV, un ou deux champs stériles et je complèterais le Xanax par du Valium 10mg plus myorelaxant et hypnosédatif. L'adjontion d'huile essentielles de TeaTree et d'Helycrisse ainsi que de granules d'Arnica Montana serait un plus appréciable aussi.
    Encore merci pour ce Blog d'une pertinenece remarquable !
    Fred

    RépondreSupprimer
  13. Salut Fred…

    Merci de mettre ici tes 3 gouttes de bétadine…le but étant de compléter et d'améliorer ce module…ce blog.

    a+

    RépondreSupprimer
  14. Histoire de parler :

    Un module EYES avec dacryoserum,rifampicine collyre et pommade ophtalmique à la vit A.
    La vue est LE sens qu'un survivaliste doit préserver.

    Dans les pansements, du Tulle gras 10 x 10 cm, permet la protection cutanée en cas de perte de substance trop importante pour que les sutures puissent suffir, en cas de brulures et de dermabrasions.
    Des agrafes chirurgicales seront plus faciles à poser que de faire des sutures au fil à peau surtout sans anesthesie locale.

    Le problème des antibiotiques n'est pas tant de se les procurer que de faire le bon choix :
    A quelles pathologies contagieuse ou non devra faire face le survivaliste et sa famille ?
    les 3 les + utilisables et efficaces seront (posologies pour des adultes de fonction rénale et hépatique normales !)

    Ciprofloxacine 500 mg x 2 /j (action respiratoire urinaire digestive et sur Antrax et peste)

    Amoxicilline + Ac clavulanique 1 g x 2 ou x 3 /j pour traiter des plaies soulliées , des pathologies respiratoires et digestives.

    Ceftriaxone injectable 1 g x 2/j: infections respiratoires cutanées et meningées.

    72h de traitement MAXIMUM devrait suffir à vous maintenir vivant jusqu'a un avis professionnel médical.
    D’ailleurs, je ne saurai que trop conseiller à tous de bien vérifier régulièrement ses vaccinations (diphtérie,tétanos ,poliomyélite, coqueluche, hépatites)

    La douleur étant dans les premiers motifs de consultations aux urgences, il parait indispensable d'être bien pourvu.
    A cet égard, 3 niveaux d'antalgiques à notre disposition :
    I : Paracétamol , ibuprofène, +/- Aspirine ( trop anticoagulant à mon gout juste utile en cas de pathologie coronarienne)

    II : association paracétamol/codéine ou paracétamol/tramadol ou tramadol et codéine seuls.
    III : Nefopam, Morphiniques et dérivés.

    Cette dernière classe sera pour le survivaliste, la plus efficace à condition d'avoir un connaissance "validée" de son mode d'utilisation MAIS sera aussi une source potentielle de gros ennuis tant avec les autorités qu'avec les "accros" de toutes sortes.
    Ces produits peuvent être ingérés et injectés.
    Leur acquisition et détention doit donc faire l'objet d'une réflexion sur les avantages et les risques pour le survivaliste donc PRUDENCE.

    A bientôt et "Stay safe" aussi à toi, Mr VolWest.

    Vanco.

    RépondreSupprimer
  15. Hello ! ... très instructif comme toujours !
    Je suis en train de constituer ma trousse pour la voiture, et la maison.
    Et je me suis demandé, tout comme pour les aliments, que ce passe-t-il après la "DLC" .
    J'imagine que chaque médicament ayant une composition chimique différente, cela doit être ultra vaste comme réponse, mais comme pour la nourriture, est-il possible d'établir une pseudo liste des risques ? paracétamol, etc ...
    Toujours dans l'optique ou tu te retrouves avec ta boite de médocs périmée, sachant que tu n'es pas près d'en revoir une valide ...
    Enfin c'est une idée comme ça, c'est peut-être pas possible ...
    Stay healthy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut,

      J'en ai discuté dernièrement avec mon généraliste, qui me disais que les médicaments de type antalgiques (paracétamol, simple ou codéïné, ibuproféne, aspirine etc..) en cas de date limite dépassée, perde juste de l’efficacité, mais reste inoffensif. (il me disait utiliser des médicaments périmés de 3 ans, sans soucis particulier).

      Idem pour imodium, et Cie.

      Pour les antibio, je ne sais pas.

      ++, bonne journée

      Supprimer
    2. Salut a tous,

      Le lien suivant explique tout ça très bien, mais apparement il faut faire attention avec le paracétamol.

      http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-que-risque-t-on-en-prenant-des-medicaments-perimes--1374.asp?1=1#

      Bonne journée!

      Supprimer
    3. De manière générale comme dit plus haut ils perdent de leur efficacité (peu être à mon avis compensé par augmentation des doses par exemple) au pire ça fera un joli placebo (garde le moral est important)

      Supprimer
  16. Salut

    Impressionné par les connaissances de certains, super blog

    Neville

    RépondreSupprimer