mercredi 17 novembre 2010

L'eau de Javel.






Quand bien même un article complet sur la sphère de l'eau est dans la machine, il me semble nécessaire de mettre encore une fois l'accent sur le rôle de l'eau de Javel durant certaines situations de survies.
Je rebondis donc sur l'intervention de Mark quand a l'eau de Javel et sa place au sein de nos préparations.

Simplement parlant, l'eau de Javel est une méthode efficace de traiter une eau douteuse pour la rendre potable, de faire en sorte que l'eau que nous stockons se conserve dans le temps, et aussi de désinfecter toute surface propice a la contamination.

Même si il existe plusieurs méthodes pour s'assurer de la qualité de l'eau, il n'en existe que très peu qui soient d'une dépense d'énergie et d'une efficacité aussi pertinente que l'eau de Javel.

Une sphère commune a toutes les catastrophes est souvent de l'eau, ou plus précisément du manque d'outil pour rendre l'eau potable. Les maladies liées a la consommation d'eaux contaminées, et a une hygiène douteuse après une catastrophe telle que le tsunami en Indonésie par exemple, sont tout autant décisives quand a la survie de l'individu.
Les efforts de soulagements et les interventions de secours déployées aux 4 coins du monde sont toujours de la même logistique, qui est de l'eau, de la nourriture, de l'abri et du soins.

Quoi qu'il arrive et ou que nous habitions, nos besoins en eau sont incontournables. Quoi qu'il arrive et ou que nous habitions, ne pas avoir une méthode expéditive et efficace de traiter l'eau disponible, est le moyen le plus sur de devenir dépendant. 
Cette dépendance sera soit des groupes d'interventions, soit des hôpitaux, car boire une eau douteuse reste dans le monde une cause de maladies et de décès importante.
Personnellement, le dernier endroit ou je veux me retrouver pendant une situation difficile est a l'hôpital en train de vomir mes tripes.

Dans le cadre du BUG IN (retranchement), ou l'habitation est l'endroit subissant le moins de tensions et l'endroit offrant les meilleurs chances de survie, l'eau de Javel devient la méthode la plus simple et la plus intéressante pour la famille ou l'individu faisant face a une situation ou l'eau et l'hygiène sont d'une nature décisive. Ceci est encore plus vrai dans le milieu urbain.

Ces deux éléments, a eux seuls, influences lourdement nos chances de survie. Une seule bouteille d'eau de Javel peut faire la différence, car sa polyvalence joue un rôle primordiale sur le traitement de l'eau mais aussi sur l'univers de l'hygiène.

Imaginez une rupture grave des systèmes de supports, ou non seulement l'eau courante n'est plus "courante", mais aussi ou les systèmes de ramassage des poubelles sont complètements inexistants.
Une famille de 4 en appartement, au milieu d'une densité de population importante et n'ayant que des moyens sanitaires limités, se retrouvera vite débordée par les événements. "Etre dans la merde" est d'une histoire a-propos.

La réalité est, que nos systèmes fonctionnants, nous sommes complètement déconnectés d'un univers pourtant présent. 
Cet univers est plus de 2 milliards d'individus sur cette planète qui n'ont pas accès a de simples installations sanitaires. Cet univers c'est aussi 1,8 millions d'enfants qui meurent chaque années de la diarrhée, et 1 enfant sur 5 qui n'a pas accès a de l'eau potable.
La plupart de ces chiffres impersonnels et lointains seraient complètement différents si l'eau de Javel était présente.

Pragmatiquement, l'eau de Javel désinfecte.
Quand bien même faire bouillir l'eau pendant 1 minute est sans aucun doute la méthode la plus efficace pour traiter une eau douteuse, cette méthode est dépendante d'une source d'énergie, et d'un environnement approprié.
Il y a des situations qui n'offriront pas l'une ou l'autre condition…faire un feu ou avoir une autre source d'énergie disponible est dans certains cas impossible ou dangereux.

Si possible, toujours choisir une eau qui ne stagne pas. Il nous faut aussi être méfiant des puits, qui après une catastrophe naturelle peuvent avoir été contaminés par des inondations.
Quoi qu'il arrive, l'eau doit être désinfectée avant de la boire, de cuisiner, de laver, de préparer un biberon ou de se brosser les dents par exemple.

1- La première étape dans le traitement de l'eau est d'une simple filtration si besoin.
Cette étape permet de filtrer la plupart des sédiments et les plus grosses particules avant l'étape de la désinfection.
La filtration peut être effectuée avec un simple T-shirt en coton, un bandant ou un filtre a café par exemple.

2- Laisser reposer pendant une heure ou deux, pour faciliter la déposition des sédiments restants au fond du récipient. Une fois l'eau reposée, vider lentement et sans agiter les sédiments l'eau dans un autre récipient.

3- Utiliser une eau de Javel NON PARFUMEE. Déterminer ensuite le pourcentage de Chlore sur la bouteille d'eau de Javel (généralement 6%).



La formule est donc la suivante :
1%      =  10 gouttes par litre.
4-6%   =  2 gouttes par litre.
7-10% =  1 goutte par litre.

Doubler la dose pour les eaux extrêmement douteuses, troubles ou froides.

4- Touiller l'eau et laisser reposer.

5- Apres 30 minutes, l'eau devrait avoir une faible odeur de Javel. Si l'eau ne sent pas, répéter les étapes 3 et 4 et laisser reposer pendant 15 minutes. Si en revanche l'eau sent très fort la Javel, laisser reposer quelques heures avec le récipient ouvert, ou transvider l'eau entre deux récipients pendant quelques minutes.

6- Mettre l'eau traitée dans un récipient propre, et fermer.


Si l'étiquette contient des directions précises sur l'utilisation du produit quand a la désinfection de l'eau, suivre ces directions.
Aussi, l'eau de Javel perd de sa puissance avec le temps (environ 6 mois), il est donc important et nécessaire de prévoir une rotation 2 fois par ans. Comme avec les piles de nos détecteurs de fumées par exemple, ma rotation est faite a chaque fois que nous passons de l'heure d'été a l'heure d'hiver et vice versa.

Pour le stockage de l'eau déjà potable et déjà filtré, la formule est la même sans les étapes 1 et 2.


Une simple bouteille d'eau de Javel non-parfumée est un outil polyvalent et pertinent. J'ai toujours 3 litres a la maison, et donc un moyen efficace de traiter l'eau disponible et de désinfecter. 




12 commentaires:

  1. Article très pédagogique, tu nous explique tout au fur et à mesure. Merci, c'est extrêmement utile.

    RépondreSupprimer
  2. Juste parfait ! tres bien construit encore une fois je vais en faire un plein usage Stay Safe

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Vol West,
    En quête du produit ad hoc, et malgré mes recherches dans divers magasins et marques, je ne trouve que de l'eau de javel titrée à 2.6%... Tu mettrais combien de gouttes par litre? 5?

    RépondreSupprimer
  4. Je voulais savoir: y a t-il des prescriptions si on met trop de javel pour purifier l'eau ?
    Et quels sont les risques ?
    Merci

    RépondreSupprimer
  5. C'est bon j'ai ma réponse dans un autre article sur la javel. tu avais déjà répondu très précisément !!! merci donc ;)

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour et merci pour vos vidéos et articles souvent très intéressants !

    Précision utile pour tous : L'eau de Javel, paradoxalement, se conserve moins longtemps quand elle est plus concentrée. Si l'eau vendue aux US, plus concentrée, se conserve environ 6 mois, celle à 2,6 % qu'on trouve le plus couramment en France, se conserve 3 ans !

    RépondreSupprimer
  7. salut d'abord merci pour ce site très bien fait
    ensuite j'aimerais savoir si l'un d'entre vous à fait le calcul de dose pour employer cette méthode en ml
    car je compte utiliser des seringues à insuline( juste pour une histoire de précision)
    si quelqu'un connait la méthode pour calculer le dosage à partir d'une javel diluée à 2,6 %
    en ce qui me concerne je trouve 0,19... ml
    je procédé comme suit: 20 gouttes =1ml donc 10 gt=0,5ml
    1% x0,5 / 2,6 =0,19230769 on peut arrondir à 0,2 ml
    est ce le bon raisonnement?
    sinon mon bidon de 5 litre de javel à 2,6% je conserve jusqu'en 2015 faut-il le changer ts les 6 mois tout de même?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut,

      Cette méthode n'a pas besoin d'être hyper précise !
      Si vous mettez 3 gouttes au lieu de 2...vous n'allez pas mourir !
      :)

      Supprimer