samedi 25 septembre 2010

MRE - RCIR - La ration de combat.






MRE - Meal Ready to Eat


Les rations alimentaires ou rations de combats, restent un moyen efficace de répondre a certains besoins, surtout lors d'une évacuation et donc au sain du BOB (Bug Out Bag).

L'avantage principale de la ration de combat est qu'elle est le produit d'une longue histoire et d'une réflexion adaptée a un environnement particulier ou l'alimentation doit être rapide, discrète et simple dans sa préparation, mais aussi nutritive.
Elles peuvent être mangées froide si les conditions ne permettent pas la cuisson, ou réchauffées a l'aide de méthodes simples et efficaces…L'apport calorique est plus ou moins basé sur une journée, et surtout, il n'y a pas besoin d'eau pour leur préparation.

La MRE (Meal Ready-to-Eat - repas prêt a la consommation) et la RCIR (Ration de Combat Individuelle Réchauffable), sont toutes deux d'un emballage résistant et compartimenté, ce qui les rendent idéales pour la consommation dans le mouvement, et les possibilités d'organisation et de personnalisation.

Un autre avantage est qu'elles sont des unités autonomes. Elles ne dépendent de rien d'autre pour leur préparation et leur consommation, ce qui est primordiale pour une situation demandant une adaptabilité conséquente qui réduit tant que possible le besoin.

Dans l'anticipation d'une situation difficile, les solutions alimentaires doivent être d'une nature qui tend a l'économie de l'eau. Même si le riz, les haricots et les lentilles par exemple sont d'une nutrition pertinente et donc souvent présents dans les sacs d'évacuations, ces aliments restent dépendant d'un apport en eau conséquent, et d'une préparation qui demande du temps et des outils.
Ces aliments s'alignent avec une situation plus ou moins sédentaire, et sont parfait pour une logistique comme le BI (Bug In - ou s'abriter sur place), mais ils ne sont pas adaptés au mouvement et a la réduction du besoin qui est la nature même de l'évacuation. 

Pouvoir manger dans le mouvement, pouvoir manger sans préparations et dans l'économie de l'eau est un avantage primordiale qui s'aligne avec le rôle du BOB.

Les repas lyophilisés sont généralement meilleurs et d'un poids ridicule, mais leur soif est un problème. Pour ceux qui anticipent un manque d'eau, c'est une solution inadaptée. Pour moi qui réside dans un paysage ou l'eau est abondante et de qualité, c'est une solution intéressante et qui fait donc partie de mon système d'alimentation, sans en être l'acteur principale car ces repas dépendent d'une préparation plutôt lente.

Mon approche de la ration de combat est "cannibalisante".
Le poids d'une MRE complète va de 500 a plus de 700 grammes. La RCIR complète fait 1500 grammes !!!…pour une application dans le mouvement, la ration doit être cannibalisée. Le gain en poids et en place est incontournable, et je ne connais aucune personne familière avec les rations de combats qui ne cannibalisent pas le système.

Cette "cannibalisation" systématique est d'ailleurs une approche a part entière de tous les systèmes de survie, et dans une vision plus large du survivalisme.
La cannibalisation de nos dettes, de nos besoins, de nos maisons, et de nos rapports avec les systèmes de supports est une pression plus ou moins indispensable sur le superflu.

La cannibalisation de la ration de combat permet un gain en volume et en poids énorme qui se traduit pour la MRE d'une réduction de poids de presque 200 grammes et d'une réduction d'environs 40% du volume sans pour autant compromettre son autonomie. La ou nous avions 2 rations de combats, nous pouvons en avoir 3.

Avant et après la cannibalisation


Les différences entre la MRE et la RCIR sont importantes.
La ration de combat individuelle et réchauffable (7 Euros par ration) est sans doute la plus complexe au monde. Son poids est donc de 1500 grammes et son apport nutritif de 3200 calories dont 13% de protides, 32% de lipides et 55% de glucide.
14 menus différents sont proposés.

Elle contient entre autre un petit réchaud pliant avec 6 tablettes de carburant, des allumettes, et 6 comprimés pour le traitement de l'eau.
Très complète, elle offre un apport calorique impressionnant et des solutions variées comme le traitement de l'eau par exemple. De part son poids et son volume, la cannibalisation est cependant primordiale…a 1,5 kilos c'est un parpaing!

La MRE (7 $ par ration) est tout de suite ridicule au niveau de l'apport calorique comparé a la RCIR, avec seulement 1200 calories. L'entente commune est qu'une seule MRE ne constitue pas une alimentation suffisante pour un homme dans l'action…il en faut 2.
La cannibalisation est ici une notion qui tend au 2 c'est 1, et 1 c'est 0.

Nous y trouvons entre autre un plat principale, un plat d'accompagnement, un dessert, un cracker et une pâte a tartiner. Quelques boissons en poudre, une cuillère en plastic, des allumettes, et une serviette en papier.
Son avantage est dans son poids et son volume.



Ayant mangé la RCIR a l'armée, et la MRE en vadrouille, la mathématique est simple.
L'une est lourde et encombrante mais caloriquement adaptée, et l'autre est légère et petite mais caloriquement inadaptée.
L'une est meilleur que beaucoup de restaurants, et l'autre a carrément été refusée par mon chien.

Les deux, après une certaine cannibalisation et personnalisation, sont la réponse idéale a une situation dans le mouvement. Les deux offrent une autonomie adaptée et une économie d'eau pertinente. Une préparation minime voir inexistante et une organisation "décentralisable" et "cannibalisable", fait que la ration de combat reste un système qui devrait facilement trouver sa place au sain de nos préparations.





7 commentaires:

  1. Bonjour, J'ai lu avec beaucoup d'interet votre article. Par contre, vous ne parlez pas de repas auto-chauffant, dérnière génération. Je m'en suis procuré des auto-chauffants qui sont utilisé en expédition, donc conditionnement légèr, (pas de barquette mais des sachets avec une membrane qui se déclenche avec 45ml d'eau, fourni), là pour une autonomie totale, c'est parfait. Pas de barquette, pas besoin d'eau et le produit pèse au total environ 400 gr je crois.

    A priori c'est des produits très récents, rien à voir avec les barquettes lourdes qu'on pouvait connaitre il y a quelques années.
    Connaissez-vous ces produits?

    Anna-belle

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Anna-belle…

    Je ne connais pas les méthodes auto-chauffantes ou l'eau est déjà présente.
    Les MRE viennent avec une poche-chauffante qui utilise un minimum d'eau (voir la photo du contenu de la MRE ci-dessus, ou la poche verte s'y trouve), mais je dois dire que le système que vous proposez semble intéressant.

    Avez-vous un lien ou pouvez-vous en dire plus ?


    Merci de votre intérêt, et de votre participation…
    volwest

    RépondreSupprimer
  3. http://www.cabac.net/html_fr/autochauffantes_vitcho.php

    RépondreSupprimer
  4. L exemple le plus flagrant sont sans doute les rations lyophilisés se certains qui sont en mesure de fournir un apport calorique journalier semblable a celui d une RCIR pour un poids de moins 600g.

    RépondreSupprimer
  5. Salut,

    Ayant déjà gouté les 2 types de ration (les françaises avec leurs boites de conserves, et les américaines avec leur produits lyophilisés), je préfére les françaises. Maintenant, au niveau de calorie... je ne sais pas ce que ça donne.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  6. bonjour j'aimerais savoir où se procurer ce genre de ration? svp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains surplus mais surtout ebay et le bon coin. Mais les prix varient.

      Supprimer