samedi 21 août 2010

L'essentiel.




Chaque jours, des millions d'individus survivent avec un minimum de ressources et d'équipement, et pourtant, nous sommes constamment confrontés a l'idée que l'équipement spécialisé a la "survie" est primordial…même si cet équipement ne ressemble que de très loin a l'équipement utilisé par ceux qui tous les jours doivent survivre dans des conditions exceptionnelles.

Il est vrai que l'outil au sens large facilite une action directement liée a l'économie d'énergie…une sorte d'expression matériel de cette loi qui gouverne toutes vies, parce que la vie choisie toujours le chemin le plus court, le plus "impeccable". Cette impeccabilitée n'est pas bien sur de l'ordre de faire les choses bien ou rapidement, mais de donner le maximum, tout en "payant" le moins possible, que ce soit dans nos actions, dans nos pensées ou dans nos rapports.

Les outils, nous aident aussi dans la Prévention, la Réduction et l'Elimination des Tensions…un concept que j'appel "P.R.E.T."
Le couteau par exemple, un des premiers outil utilisé par notre espèce, est bien plus que sa composition métallurgique ou minérale…il Prévient, Réduit, et Elimine bien des facteurs physiologiques et psychologiques, par le fait qu'il nous permet de compléter des taches variées en s'appuyant sur la loi d'économie d'énergie et d'impeccabilité, et en nous donnant des possibilités qui seraient extrêmement difficile d'obtenir sans lui.

Aujourd'hui, il semblerai que nous insistons fortement sur le développement d'outils toujours plus compliqués et superflus quand a l'anticipation et la gérance de certaines tensions tant dans une sphère psychique que physique. Comme si l'objet était la fondation de notre survie.
Il est vrai que certains objets auront eu un impact énorme sur notre survie en tant qu'espèce, mais il serait étrange de s'arrêter a la seule expression de notre pouvoir d'achat, quand 1 personne sur 4 vie comme nous vivions il y a 6000 ans.
Ce qui veux bien dire, qu'une personne sur quatre aujourd'hui, continu d'utiliser efficacement les mêmes outils que nous utilisions il y a 6000 ans. Pourtant, et plus que jamais, des objets tels que les lampes de poche nous sont vendu comme des nécessitées, sans jamais penser que plus d'un milliards et demi d'entre nous vivent sans électricité, ou sans moyens d'obtenir un outil multi-fonction, un GPS, ou simplement des piles.

Les principes de la survie sont les mêmes n'importe ou ou nous nous trouvons dans le monde. Nos besoins sont toujours les mêmes dans des ordres différent: eau, nourriture, abri, protection, et donc quelques outils essentiels qui viennent supporter ces principes.
Si nous nous voyions être vendu des objets passant pour des outils de survie, c'est parce que notre compréhension de l'essentiel et de nos besoins est fondée sur le niveau de confort que nous connaissons et attendons.



La liste qui suit n'a pas pour intention de vous voir renier les outils que vous possédez déjà, mais représente seulement un regard démystificateur quand a l'équipement de survie. Ces outils, ces objets, sont utilisés par des millions d'individus qui ont un quotidien difficile…ce sont entre autre des millions de réfugiés.



1- La marmite.



La marmite, est sans aucun doute un de ces objets primordial qui a influencée notre évolution. C'est une nécessité parce qu'elle sert directement deux de nos besoins physiologique les plus important; la nourriture et l'eau.

Trop souvent, les survivalistes oublient complètement cet objet ou le remplace par le quart bien connu des militaires. Bien que le quart a sa place et peut substituer la marmite dans certains cas, il ne peux remplacer les capabilitées que la marmite offre au sain de la survie.
Faire bouillir une quantité importante d'eau, ou préparer une quantité importante de nourriture est primordiale a la survie due a la nature même de ces deux mondes, mais aussi a la nature sociale de notre espèce.



Ce serait une erreur d'anticiper un événement quelconque qui promouvrait la survie en solitaire, mais c'est une erreur que beaucoup font et qui est enraciné dans le malentendu des concepts de survie en rapport a notre monde moderne, et non celui de nos ancêtres.
Notre propre héritage biologique nous chuchote que la survie est une affaire de groupe, et non un voyage a tendance égocentrique.

La marmite s'occupe des besoins les plus basique tout aussi bien a l'échelle individuel qu'a l'échelle du groupe, qui en terme de survie signifie aussi plus de possibilités et donc de meilleurs chances de survie. Le modèle du clan est un modèle qui a fait ces preuves tout au long de notre histoire…due entre autre a l'immense dépense d'énergie quand a la multitude de taches a accomplir quotidiennement, et a la sécurité. La répartition des taches et l'esprit de réciprocité a donné naissance a une manière de vivre qui a durée plus de 99% de notre présence sur cette planète…et qui perdure encore aujourd'hui dans certaines régions.

La marmite permet et complète tout cela…et son dessein s'aligne aussi avec la plupart de la nourriture prédisposée a nourrir la majeur partie du monde comme le riz, les lentilles et les haricots, qui ont des propriétés propice a la transportation, la conservation, et fournissent une nutrition riche et adaptée a la survie.
Nos besoins en eau potable au quotidien sont de l'ordre de 3 a 4 litres par personne et par jours…il serait difficile dans une situation de survie de fournir cette quantité d'eau pour un groupe ou une famille de 4 personnes par la seule utilisation d'un quart quand bouillir est une question de vie ou de mort, surtout quand l'effort physique ou la température ambiante nous prédispose a la déshydratation.

Nous devons aussi comprendre que le quart est un outil militaire, qui a été conçu spécifiquement dans l'idée que le soldat doit être constamment approvisionné, éliminent ainsi le besoin de porter une quantité importante d'eau et de nourriture. Le quart reste un outil limité et répondant a une logistique militaire de court terme.



2- La couverture de laine.



Il n'y a pas un seul réfugié au monde, un seul sans abris ou une seule famille vivant dans la pauvreté qui n'a pas une sorte de couverture. C'est d'ailleurs bien souvent le premier outil donné a un réfugier ou une personne dans le besoin.

L'hypothermie étant l'une des causes les plus fréquente de mortalité dans la nature, la couverture en laine est une nécessitée depuis des milliers d'années…parce que c'est l'un des moyens les plus efficaces de réguler notre température, et de nous protéger des éléments.

La couverture a une longue histoire…nos ancêtres avait comprit l'importance de la régulation thermique en utilisant des peaux, et avec l'apprivoisement du feu, ont été capable d'étendre leur territoire. Il n'est pas étonnant d'ailleurs de voir le mot "couverture" se glisser dans nos cultures et nos expressions pour signifier une sensation de sécurité.
La couverture est l'un des outils de survie les plus iconique que l'homme est jamais tissé de son mental.



3- La bâche.



Bien que ce soit un outil plus "moderne", la bâche a eu et a un impact exceptionnel sur la survie de milliers d'individus. Souvent de couleur bleu, son image est aujourd'hui un symbole inséparable des camps de réfugiés de part le monde.

Le succès mondial de la bâche comme outil de survie est due principalement a sa probabilité, sa disponibilité, son cout minime, et sa nature "multi-fonction". Bien sur, la nature de cet outil est d'abords de servir d'abris, mais elle peux aussi recueillir l'eau de pluie ou la contenir, servir de sac, de part-vent, de voile et que sais-je encore.

Combinée avec la couverture, ces deux outils forment un abris portable, léger, extrêmement efficace et durable.



4- Le Jerrycan.



Recueillir, contenir, préserver et transporter demande l'implémentation d'un récipient…surtout pour l'eau. 
Le récipient lui même, et quel que soit sa forme ou sa composition, fut une révolution pour l'homme. Pouvoir contenir et transporter du feu, de l'eau, de la nourriture ou d'autres objets est une condition intimement liée a la survie. Tout comme la marmite et la bâche, les réfugiés ou les démunis utilisent entre autre le Jerrycan pour répondre a leurs besoins quotidiens en eau potable.

L'intention première du Jerrycan était le stockage et la transportation de l'essence. Développé par les Allemands (les troupes Anglaise appelaient les Allemands "Jerries" pendant la guerre) avant la deuxième guerre mondial, ce projet était très secrètement gardé et ordonné par Hitler dans l'idée d'avoir des réserves d'essence facilement transportable dans toute l'Europe pour ses divisions de tanks.

Aujourd'hui, le Jerrycan, tout comme la bâche est devenu un symbole de nos camps de réfugiés.
Presque 2 milliards d'individus qui vivent a moins d'un kilomètre d'une source d'eau consomment moins de 18 litres par jours, alors que la moyenne d'un pays comme la France consomme presque 300 litres.
Il est facile de comprendre que la manière dont nous utilisons l'eau dans nos pays affect directement notre manière de penser et de voir le récipient lui même.
Les gourdes, les bouteilles d'eau et les systèmes d'hydratation moderne on pour nature d'être facilement transportable, mais manque en volume parce que nous n'avons jamais eu a faire face a une pénurie radicale de cet élément vital qu'est l'eau.

Nous avons tous été témoins d'images ou des villageois s'amassent chaque jours autour d'un put remplissant tous des récipients variés, ou des image de réfugiés remplissant des dizaines de Jerrycan d'eau salvatrice apportée par camion. Ce genre de routine nous est complètement étrangère, mais la survie a long terme sans accès direct a une source d'eau tel que notre robinet, signe le besoin inévitable de récipients comme le Jerrycan.



5- Le feu.



Le feu est le ciment qui donne aux outils essentiels leurs cohésion en rapport a notre survie. Avec la marmite par exemple, le feu rend l'eau non-potable potable. 

L'habilité d'apprivoiser le feu changea complètement notre paysage évolutif.
Faire du feu pour générer de la chaleur permit a nos ancêtres de découvrir d'autres terres jusqu'ici trop difficile climatiquement, mais aussi de gouter a une alimentation variée par la cuisson. C'est d'ailleurs sans doute de ce changement alimentaire brutale  que découle d'autres possibilitées psychiques.

L'utilisation du feu devint de plus en plus sophistiqué, et l'Homme commença le management de son terrain pour la mise en place d'une agriculture poussée par l'accroissement de sa population, mais aussi pour l'extraction et le traitement du métal.



6- La corde.



La corde ou le cordage est sans aucun doute un outil multi-fonction exceptionnel.
Son utilité est sans fin et remonte a la préhistoire.



7- Le couteau.



Le couteau est l'outil de base associé a la survie. Sa forme est restée la même depuis son origine, mais les matériaux pour sa construction ont largement évolués avec les avances métallurgiques. De l'obsidienne au bronze, du fer a l'acier, le couteau reste la fondation de notre survie depuis des milliers d'années due a son incroyable champ d'action et a sa portabilité.

Construire un abri, préparer la nourriture, sécuriser, allumer un feu…sont des gestes primitif que le couteau gère sans aucune difficulté.



8- La machette.



Meme si la machette est associée a la jungle, elle reste l'un des plus répandue outil coupant au monde.
La machette a une longue histoire, et elle se trouve dans des cultures variées sous différent noms et avec une forme qui passe du bolo au tapanga.

De sa simple utilisation pour les taches associées a l'agriculture jusqu'à l'arme, la machette est un outil formidable et redoutable, capable d'un nombre incalculable de gestes spécialisés. En gardant a l'esprit la philosophie d'un outil a multi-fonction, la machette va bien plus loin que sa fonction première.

Dans nos cultures Occidentales, la machette est souvent considérée comme étant un outil grossier qui n'a pas sa place dans notre paysage et ne peux remplacer le couteau et la hache, mais cette préférence ne devrait pas annuler le fait que cet outil a des capabilitées bien plus large en ce qui concerne la survie et la vie de camp.



9- La hache, la hachette et la scie.




L'utilisation de la hache remonte a plus d'un millions et demi d'années.
La hache est principalement utilisée pour couper et récolter le bois et la fabrication…mais aussi comme arme.

Sa taille et son poids important, rend la hache difficile a la transportation, mais sa spécialisation et son dessein fournit un travail primordial par rapport a la survie. La hachette conserve plus ou moins le champs d'action de la hache tout en éliminant le poids et la taille de la hache incompatible a une survie dans le mouvement. La scie, en revanche, élimine le poids, la taille, mais aussi et surtout l'énergie importante dépensée lors de l'utilisation de la hache, qui demande beaucoup de calories.

Il est cependant raisonnable de penser que la fabrication d'un abri plus permanent, et donc demandant une traite de bois importante, nous vois utiliser une hache de taille plus imposante.



10- La trousse de premiers soins.



Il est indiscutable, que le monde dans lequel nous vivons est un monde basé sur la prédation…et que la survie dépends aussi de notre habilité a rester efficace et opérationnel. Une blessure mécanique ou une infection rend cette survie difficile voir impossible, et le soins est une sphère que l'Homme étudiât des lors qu'il comprit son importance.

Cette faculté nous permet de prévenir, de réduire et d'éliminer des tensions propre a la douleur ou aux blessures paralysantes…et nous donne d'autres chances de survie.

5 commentaires:

  1. L'inséparable compagnon de la marmite : la cuiller !!

    Je viens de m'apercevoir qu'elle n'est pas présente en permanence dans mon BOB car elle me sert à faire la tambouille. Je vais inclure cet objet dans la liste d'achats...

    Aussi pour entretenir les outils, une pierre à affuter serait la bienvenue.

    RépondreSupprimer
  2. Tu peux toujours te faire une cuillère "en chemin"…et l'affutage ce fait depuis des millénaire a la pierre.

    RépondreSupprimer
  3. Je la trouve très pratique cette scie à bois pliante, vous l'avez eu ou ? Ainsi que les lames de rechange ^^ ? Merci.

    RépondreSupprimer
  4. Salut…

    La scie en question est la "Sawvivor".
    D'ailleurs, si tu écris "sawvivor" dans la petite boite a droite du blog ("Rechercher dans ce blog"), tu trouveras un article dédié a cet outil.
    Sinon, je l'ai achetée sur Amazon.com.

    a+

    RépondreSupprimer
  5. Salut Volwest, j'aimerais faire l'acquisition d'une marmite, mais en France elles sont très chères (marques, mode du vintage, etc...), aurais-tu des références à conseiller et ou les trouver car sur internet c'est la galère. (à part les grandes "popotes bushcraft" mais bon :/ ).

    RépondreSupprimer