jeudi 26 août 2010

Le rechaud.





Avoir un système de secours ou de remplacement pour la préparation de notre nourriture, et un système de secours pour rendre l'eau potable (filtrer et bouillir) est je pense une intéressante démonstration de notre capacité en tant qu'espèce d'anticiper un future possible ou l'accès a l'électricité, le gaz ou l'eau courante devient difficile ou impossible.

Aujourd'hui, la plupart d'entre nous sommes dépendant de certains systèmes pour satisfaire nos besoins en nourriture et en eau potable. Ces systèmes sont fragile…car ils reposent sur la condition ultime d'une normalité qui se doit de persister dans un monde de plus en plus dépendant.

La dépendance de ces systèmes, notre dépendance face au système lui même, veux bien dire que si un seul maillon de la chaine casse, c'est tout le système qui s'écroule.
Cette dépendance est pleinement visible par rapport a l'électricité. Entre autre, l'électricité chauffe nos maisons, nous permet la préparation de notre nourriture, dessert nos méthodes d'informations, amène l'eau dans nos foyers, nous permet de repousser la nuit, et régule le trafique automobile ou aérien.

Ce système n'est pas d'une solidité a toute épreuve. Chaque années les interruptions d'électricité se font ressentir pour des raisons variées…et quand bien même cette dépendance est paralysante beaucoup n'ont aucun outil de secours.

Un de ces outils est un simple réchaud de camping.
J'ai acheté le mien pour $8 dans un magasin d'objets usés…et après l'avoir nettoyé, démonter et remonter, ce simple système est devenu un moyen d'indépendance efficace en cas de rupture momentanée de nos systèmes de support.

J'ai acheté le Coleman 825, parce qu'il a l'avantage d'avoir 2 bruleurs, mais aussi parce qu'il peut marcher a l'essence.
Il est aussi très efficace en terme de combustion, ce qui rend le stockage d'essence pour 3 mois facile et peu encombrant.

Sa taille est plus importante qu'un réchaud de camping a gaz typique, mais puisque son rôle n'est pas dans la facilité de transport mais dans un système de secours pour la maison, il n'est pas important qu'il soit petit et léger.

Il n'est pas rare, surtout en milieu rurale, de voir l'électricité être interrompue a un niveau personnel ou local pendant des jours voir des semaines lors de grand froid ou de gèle, mais cela arrive aussi a des régions entière comme les pannes d'électricité de 1965, 1977 et 2003 de l'Est des Etats Unis.





4 commentaires:

  1. L'avez vous utilisé avec autre chose que l'essence sans plomb ou le "carburant colman" (70%but/30%prop)?

    par exemple du butane ou du propane ou du GPL (50/50) ?

    RépondreSupprimer
  2. Salut l'ami...

    Non...mais ce serait un bon teste!
    a+

    RépondreSupprimer
  3. Salut, je me mets à lire (et relire) pas mal de posts de ton blog. Merci de partager tout ça avec nous. Je suis désolé de remonter un si vieux post. Ma question sur le sujet du réchaud de camping est la suivante : Quel est le type de recharge le plus courant ? Dans un contexte de crise je pense qu'il faut choisir ce qui se trouvera le mieux (comme pour les piles AA). Les cartouches à valve de type Coleman ou Primus ? Les cartouches perçables Campingaz ?
    Merci d'avance pour ta réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut,

      Oui ça dépend du pays en fait.
      Le mieux est encore d'aller dans un magasin spécialisé (rand, camping etc.) et de demander.
      :)

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.